Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionParle-moi EmptyParle-moi

more_horiz
Parle-moi - Isabelle Boulay :


Ça correspond pas forcément à ce que pense Louis, mais bon x'D



Louis Weasley
« Né le 31 août 2004, il est un Gryffondor de 4° année.
Louis est le fils de Bill Weasley et Fleur Delacour, et Victoire et Dominique sons ses grandes sœurs.
L'infirmière, Gabrielle est donc sa tatie.
C'est un farceur, peu studieux, et vraiment pas doué en toute matière où l'usage de la baguette magique est primordial. Il se montre plus doué en botanique, runes, SCM, et en potions.
Ses meilleurs amis sont Josh Bennett et Minho Huong. Tous les trois sont de bons farceurs, et parfois James se joint à eux. Adèle Bennett, cousine de Josh, est également une bonne amie de Louis. »

Depuis la fête, le 24 août, je n'avais pas revu Adèle, et cela me pesait. Je l'ai aperçue plusieurs fois, mais entre les cours, les devoirs, et les repas, je n'avais pas trouvé le temps de lui parler. Et puis, quelques fois, j'aurais pu, mais... quelque chose m'en empêchait. Comme si j'avais peur qu'elle me rejette. Bref, ça faisait maintenant plus d'un mois qu'on avait repris les cours, et pour une fois, je bossais à peu près sérieusement.
Alors que Josh prenait du bon temps avec sa Serdaigle, Minho et James faisaient je ne sais quoi avec je ne sais qui, et je me retrouvai seul? Je décidai de sortir dans le parc, profitant du paysage encore assez beau en octobre, et l'air encore frais mais pas froid. Je remontai mon écharpe, aux couleurs de ma maison bien sûr ! Après avoir fait quelques mètres, j'aperçus Adèle. Elle était seule, j'étais seul, aucun cours juste après en ce mercredi après-midi. C'était un moment parfait pour parler, n'est-ce pas ? Alors pourquoi je flippais tant, elle n'allait pas me transformer en verre à pied. Aller Loulou, ça va le faire... On inspire - irk, l'air est super frais ! - on expire, on se chauffe les mains parce qu'il pèle quand même, et on avance.

Salut, lançai-je un peu hésitant en m'approchant. Je... Je peux ? demandai-je en désignant la place à côté d'elle du menton, attendant l'autorisation de m'asseoir.

J'espérais que ça ne se voit pas trop ce stress que je ressentais... pour rien au final. C'était juste Adèle après tout, enfin, c'était Adèle quoi !

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz

Parle-moi

Louis Weasley & Adèle Bennett

J'avais abandonné mes amies. J'étais crevée H-24 depuis que j'avais commencé à m'entraîner pour devenir Animagus et je n'avais pas la force de suivre leurs conversations, ce qu'elles me reprochaient pafois. J'avais plutôt envie d'être tranquille, au calme. L'air étant encore supportable je m'étais enveloppée d'une grande écharpe noir, avais attrapé un crayon de papier avec un carnet et étais partie m'installer au parc.

Il n'y avait pas grand monde et je n'avais eu aucun mal à me trouver un des bancs en bois de libre.
Genoux repliés contre la poitrine, mon carnet en équilibre sur mes jambes, je gribouillais un peu, rien d'incroyable. Il s'agissait du hibou que j'avais de tatoué dans le creux de mon poignet.

Je commençais à dessiner la branche sur laquelle le hibou se tenait quand un mouvement attira mon attention. Je jetais un coup d'oeil par dessus mes genoux et vis Louis qui marchait vers moi.

Louis....je ne l'avais pas vu depuis la Wizadr Party où je m'étais clairement tapé la honte et avais laisser James en plan.
J'avais eu envie de lui envoyer une lettre pour m'excuser mais je trouvais ça nul, autant lui dire en face. Et pourtant en le voyant à Poudlard, je n'avais pas pu. Par par fierté ou manque de courage ou quoi, non. Parce qu'en lui parlant, il faudrait sans doute que je lui explique. Et je n'avais pas envie de le voir me détester.
Alors je l'avais plus ou moins évité, enfin je n'en avais pas vraiment eu besoin vu la taille de ce château.
Mais je savais bien que la situation ne pouvait pas durer.

"Salut. Je... Je peux ?" demanda t-il en désignant le banc.

Je hochais la tête.

"Bien sûr." soufflais-je à voix basse.

Je n'osais pas le regarder vraiment, j'avais peur. Peur qu'il me demande des explications et qu'il finisse par me haïr.
Je ne voulais pas le perdre. Et je ne voulais pas perdre Josh non plus, parce que j'étais sûre qu'il raconterait tout à mon cousin. Enfin non pas sûre mais c'était une possibilité.

DEV NERD GIRL


_________________

Lucy Weasley
Put your wings on me,
when I was so heavy

Récompenses :


Parle-moi Conteu11
Parle-moi Bannav10

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz


Louis Weasley
« Né le 31 août 2004, il est un Gryffondor de 4° année.
Louis est le fils de Bill Weasley et Fleur Delacour, et Victoire et Dominique sons ses grandes sœurs.
L'infirmière, Gabrielle est donc sa tatie.
C'est un farceur, peu studieux, et vraiment pas doué en toute matière où l'usage de la baguette magique est primordial. Il se montre plus doué en botanique, runes, SCM, et en potions.
Ses meilleurs amis sont Josh Bennett et Minho Huong. Tous les trois sont de bons farceurs, et parfois James se joint à eux. Adèle Bennett, cousine de Josh, est également une bonne amie de Louis. »

Adèle me souffla que je pouvais m'asseoir, mais elle ne me regardait pas. Ça ne me rassurait pas vraiment. Ça me rappelait la dernière fois, lorsqu'elle fuyait mon regard... Je remarquai qu'elle dessinait, mais par respect, je ne tentai pas de regarder... Même si l'envie ne manquait pas !

Alors, heu...Ça va ? demandai-je maladroitement, avant de souffler. Bon, ok, c'est nul. Je suis désolé - je l'ai déjà dit la dernière fois je crois ça, non ? Tu préfères qu'on oublie ou qu'on en reparle ? demandai-je en me tournant sur le banc, de façon à avoir une jambe entièrement sur le banc, un bras sur le dossier, et ma tête bien tournée vers elle.

Bon... Ç'avait le mérite d'être direct au moins, non ? Mais j'étais un Gryffondor, alors tourner autour du pot, bof, passer à l'action, déjà un peu mieux, même si flippant. Et je vous avoue que là, tout de suite, Adèle me faisait flipper... Enfin, pas vraiment, elle était toujours la même, gentille, drôle, belle, mais... la discussion qu'on devrait avoir me faisait flipper.

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz

Parle-moi

Louis Weasley & Adèle Bennett

Louis s'assit à côté de moi. La main qui tenait mon crayon de papier trembla et laissa tomber l'objet par terre. Par stress ou de froid ? Je n'aurais pas sû le dire.
Je n'arrivais toujours pas à le regarder. C'est la première fois que quelqu'un m'intimidait autant.

"Alors, heu...Ça va ?" commença t-il avant de se raviser en soufflant. "Bon, ok, c'est nul. Je suis désolé - je l'ai déjà dit la dernière fois je crois ça, non ? Tu préfères qu'on oublie ou qu'on en reparle ?"

Je me mordis la lèvre, fixant résolument le hibou de ma feuille. Il était en colère, j'en étais sûr. Il m'en voulait.

"Arrêtes de t'excuser, tu n'as rien fait." répondis-je. "Je...C'est moi qui te dois des excuses tu...j'ai pété un câble et c'est sur toi que c'est retombé, et j'en suis vraiment désolée, ce n'était pas le but....en fait il n'y avait pas de but je...."

Je recommençais à m'emmêler comme à la Wizard Party mais en plus calme et moins hystérique.


"Je suis désolée Louis, sincèrement." repris-je plus calme. "Pour ce qu'il s'est passé cet été et pour tout le reste en fait."ajoutais-je,consciente que "tout" englobait pas mal de chose et qu'il n'avait pas conscience de certaines. "Je...je n'aurais pas dû attendre que tu viennes me parler pour m'excuser. Pardon."

Je crois que j'esquivais sa question. En m'excusant directement, je lui coupais l'arbre sous le pied et je pouvais en dire moins. Enfin à supposer que ça lui convienne et qu'il ne cherche pas à approfondir.
J'avais envie de partir en courant. Personne ne m'avait encore intimidé comme lui.

DEV NERD GIRL


_________________

Lucy Weasley
Put your wings on me,
when I was so heavy

Récompenses :


Parle-moi Conteu11
Parle-moi Bannav10

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz


Louis Weasley
« Né le 31 août 2004, il est un Gryffondor de 5° année.
Louis est le fils de Bill Weasley et Fleur Delacour, et Victoire et Dominique sont ses grandes sœurs.
L'infirmière, Gabrielle est donc sa tatie.
C'est un farceur, peu studieux, et vraiment pas doué en toute matière où l'usage de la baguette magique est primordial. Il se montre plus doué en botanique, runes, SCM, et en potions.
Ses meilleurs amis sont Josh Bennett et Minho Huong. Tous les trois sont de bons farceurs, et parfois James se joint à eux. Adèle Bennett, cousine de Josh, est également une bonne amie de Louis. »

Plutôt que de répondre à ma question, Adèle commença à s'excuser, tout en me disant d'arrêter de le faire, comme quoi ce n'était pas de ma faute. Passant d'abord par un état surpris, je commençai à sourire, remarquant qu'elle tournait de nouveau en rond. Elle évitait toujours de me regarder, ce qui m'embêtait. Voulait-elle que je parte ? Ça ne me semblait pas être la bonne solution mais... je n'arrivais pas vraiment à la comprendre. Je ramassai son crayon alors qu'elle venait de terminer de parler, et le lui rendis. Je me massai d'une main mon front, tentant de me décider quant à ma réaction, partir ou non, tout ça...

J'accepte tes excuses, j'accepte de ne pas être coupable si ça te plaît ! Mais heu... On peut pas rester comme ça, à... se fuir, ajoutai-je alors que ma voix se cassait sur la fin.

J'avais peur de dire ce que je pensais, peur qu'elle se moque de moi, ou... qu'elle me demande juste de ne plus lui parler. J'avais l'impression de lui faire peur, sans comprendre pourquoi je lui ferais peur. Et, alors que les pensées s'étaient bousculées dans ma tête en quelques instants seulement, je tendis la main gauche, mais la ramenai aussitôt, n'osant pas la toucher. Et dire que seulement trois mois plus tôt je n'hésitais même pas à passer mon bras sur ses épaules !

Tu me manques, soufflai-je. Tu me manques, réellement, et j'en peux plus de ne plus te parler, c'est trop... brutal... Je sais pas si c'est pareil pour toi, mais je tenais à te le dire.

Voilà, le scroutt était lâché, allait-il exploser ou non ? Seule Morgane le savait, et Adèle allait le montrer. Je croisais mentalement les doigts, priant les fondateurs qu'Adèle ne m'envoie pas dans les roses, et ne réagisse pas trop mal...

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz

Parle moi


   




Louis ramassa mon crayon de papier. Je tressaillais quand il me le tendis. Même dans ce genre de situation il restait adorable. Je récupérais l'objet toujours en évitant son regard, soufflant un "merci". 

J'accepte tes excuses, j'accepte de ne pas être coupable si ça te plaît ! Mais heu... On peut pas rester comme ça, à... se fuir. 

Je me mordis la lèvre, coloriant nerveusement un coin de feuille de mon carnet, en équilibre sur mes genoux.  
Il acceptait mes excuses, ça voulait dire qu'il me pardonnait ? 
Il voulait que la situation change, mais comment ? Et surtout pourquoi ?
Je ne savais pas quoi dire mais il reprit la parole.

Tu me manques

Surprise, je relevais la tête et lui jetait un regard en coin avant de détourner bien vite le regard.Je ramenais un peu plus les genoux contre ma poitrine. J'accrochais mon crayon dans la spirale de mon carnet que je posais à côté de moi.

Tu me manques, réellement, et j'en peux plus de ne plus te parler, c'est trop... brutal... Je sais pas si c'est pareil pour toi, mais je tenais à te le dire.

Je posais doucement ma tête contre mes genoux et tournais la tête dans sa direction en fixant un point au loin, à côté de lui. 
Je poussais un soupir. 

Louis je...., commençais-je en cherchant quoi dire. Tu me manques aussi mais...je...ce n'est pas si simple je crois. Je...j'ai du mal à concevoir que j'ai pu te manquer...je croyais...

 Que dire ? 

Pour la première fois depuis très longtemps, je plongeais mon regard noisette dans le sien, bleu et le regardais vraiment.
Il avait l'air super mal à l'aise ou..perdu ? 

Je l'aimais. Wouahou merci Adèle, scoop du siècle. Je savais que rien ne serait jamais comme avant, maintenant il savait que quelque chose ne tournait pas rond chez moi. De toute manière j'avais agi comme une idiote et maintenant je perdais Louis.
Ce n'était pas si simple non plus, parce que je ne supportais plus de faire comme si tout allait bien, comme si rien ne s'était passé, comme si mon admission à Poudlard avait été prévue depuis le début. 

Tu m'en veux ? demandais-je d'une petite voix.

Je n'avais pas les mots. Je donnais l'impression d'être craintive, et effrayée. Je l'étais en fait, pour de vrai. 


By Lucy Weasley

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz


Louis Weasley
« Né le 31 août 2004, il est un Gryffondor de 5° année.
Louis est le fils de Bill Weasley et Fleur Delacour, et Victoire et Dominique sont ses grandes sœurs.
L'infirmière, Gabrielle est donc sa tatie.
C'est un farceur, peu studieux, et vraiment pas doué en toute matière où l'usage de la baguette magique est primordial. Il se montre plus doué en botanique, runes, SCM, et en potions.
Ses meilleurs amis sont Josh Bennett et Minho Huong. Tous les trois sont de bons farceurs, et parfois James se joint à eux. Adèle Bennett, cousine de Josh, est également une bonne amie de Louis. »

Plus je parlais, plus Adèle repliait ses jambes contre elle, position de défense ? Elle voulait que je me taise ? Que c'était compliqué ! Enfin, elle prit la parole. "Pas si simple" ? Pourquoi tout devait être compliqué ?!

Hein ? Tu... Pourquoi ? Bien sûr que tu m'as manqué ? Que... Qu'est-ce que tu croyais ? demandai-je abasourdi, stupéfait.

Elle avait eu un doute sur notre amitié ? Peut-être que je n'étais pas assez sérieux en fin de compte... Pourtant, je ne faisais pas semblant pour ça ! Mince, si j'avais su... La Serdaigle reprit la parole, d'une toute petite voix, mettant fin sans le savoir à mes interrogations. Son regard dans le mien, je fronçai les sourcils. Décidément, je ne comprenais pas les idées qui lui passaient par la tête aujourd'hui ! Je posai mes mains sur ses épaules et souris.

Bien sûr que non Adèle ! Pourquoi est-ce que je t'en voudrais ? demandai-je en la lâchant avant de remettre une mèche derrière son oreille.

Je notai alors du coin de l'oeil son carnet - non pas que je ne l'avais pas vu avant, mais là, il me rappela quelque chose.

En fait... Je crois que j'ai trouvé une chose pour laquelle je pourrais t'en vouloir... repris-je en croisant les bras. Je croyais que ce n'était pas tombé dans l'oreille d'une sourde, mais tu ne m'as toujours pas pris un peu de mon temps ! Peut-être que ce n'était pas l'oreille d'une sourde mais d'une anmé... amnésique ? ris-je.

Bon, ok, se louper ça cassait la blague, mais il n'avait qu'à faire des mots plus simples eux aussi !

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz

Parle moi




Louis parut stupéfait quand je lui avouais que j'étais étonnée de lui avoir manqué. Je soupirais à nouveau. Merde mais pourquoi est-ce que je me compliquais la vie comme ça tout le temps. Et pourquoi est-ce qu'il fallait que j'impose ça à des gens adorables comme Louis.
Je ne pouvais pas concevoir que je lui avais manqué, parce que j'étais horrible avec lui. A lui mentir, à lui faire subir des crises d'angoisses provoquées par un sentiment stupide de jalousie.
Je ne répondis pas à sa question, me mordant la lèvre et tournant la tête pour poser mon front sur mes genoux.

"Rien, laisse tomber." lâchais-je finalement.

Je lui demandais si il m'en voulait. Il me répondit sur un ton d'évidence. Mais pour moi ça ne l'était pas, pas du tout même. Si j'étais lui, je m'en voudrais beaucoup. Et c'est sûrement ce qu'il se passerait s'il savait. Je me tournais à nouveau face à lui.
J'étais terrifié à cette idée. Mais d'un autre côté, peut être valait-il mieux qu'il sache, ce serait bien plus juste pour lui. Il me détesterais certes, mais au moins il saurait qui il déteste.
Il posa ses mains sur mes épaules. Je frissonnais à ce contact, ses mains étaient chaudes, je le sentais à travers mon gilet.

"En cherchant bien, je crois qu'il y a tout un tas de raisons." murmurais-je en baissant les yeux.

Louis tendit la main pour remettre une de mes mèches derrière mon oreille. Non non mais non ! Comment voulait-il que je tienne s'il faisait ce genre de chose. J'évitais à tout prix son regard bleu.


En fait... Je crois que j'ai trouvé une chose pour laquelle je pourrais t'en vouloir... 

Mes mains se crispèrent sur mon écharpe. Forcément, il n'avait pas besoin de chercher bien loin. J'attend qu'il reprenne la parole.


Je croyais que ce n'était pas tombé dans l'oreille d'une sourde, mais tu ne m'as toujours pas pris un peu de mon temps ! Peut-être que ce n'était pas l'oreille d'une sourde mais d'une anmé... amnésique ?

Je mis un peu de temps à comprendre de quoi il parlait. Cela remontait à avant les vacances, j'avais promis de lui piquer un peu de son temps quand il avait proposé de me servir de modèle.
Je relevais les yeux vers lui, bouche bée. Est-ce qu'il...qu'est-ce qu'il...mais...heu...


Quoi tu veux que...que je te dessine ? demandais-je abasourdie. Là, maintenant ? insistais-je.

Mon regard tomba sur le carnet sur lequel j'avais gribouillé mon tatouage. Je n'étais pas sûre de comprendre ce qu'il voulait.
By @"Lucy Weasley"

_________________

Lucy Weasley
Put your wings on me,
when I was so heavy

Récompenses :


Parle-moi Conteu11
Parle-moi Bannav10

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz


Louis Weasley
« Né le 31 août 2004, il est un Gryffondor de 5° année.
Louis est le fils de Bill Weasley et Fleur Delacour, et Victoire et Dominique sont ses grandes sœurs.
L'infirmière, Gabrielle est donc sa tatie.
C'est un farceur, peu studieux, et vraiment pas doué en toute matière où l'usage de la baguette magique est primordial. Il se montre plus doué en botanique, runes, SCM, et en potions.
Ses meilleurs amis sont Josh Bennett et Minho Huong. Tous les trois sont de bons farceurs, et parfois James se joint à eux. Adèle Bennett, cousine de Josh, est également une bonne amie de Louis. »

Adèle se remit à éviter mes questions, me demandant de laisser tomber. Je fronçai les sourcil, mais fit comme elle le demandait et laissai tomber. Elle me demanda ensuite si je lui en voulais. Comme je lui répondais que je ne voyais pas pourquoi je lui en voudrait, elle m'annonça qu'il y avait des tas de raisons. Raisons que je ne voyais pas. Cependant, je m'amusai à lui faire un peu peur, tout en lui rappelant qu'elle ne m'avait toujours pas dessiné. Elle sembla ne pas comprendre tout de suite, et même douter d'avoir compris.

Oh heu... et bien, quand tu veux ! Juste que si tu m'évites, je doute que tu puisses me dessiner, répondis-je en riant un peu.

Je riais, comme trop souvent. Cette fois, c'était surtout pour cacher ma gêne, mon stress, ma peur peut-être aussi. J'étais arrivé en flippant un peu, mais qu'elle n'arrive pas à concevoir qu'elle ai pu me manquer, ça me faisait beaucoup douter. À quoi s'attendait-elle ? Qu'attendait-elle même, en fuyant ainsi mon regard ?

Adèle ? repris-je soudainement. Est-ce que... Est-ce que tu veux réellement que... qu'on continue de se parler ? Je veux dire, autant qu'avant ?

Malgré toute l'appréhension que je ressentais, je ne pouvais arrêter de la regarder. Je ne pouvais pas tourner le regard. Elle le faisait, elle me fuyait, et je ne comprenais pas ce qu'elle voulait. Alors je ne pouvais pas faire de même. Et tant pis si elle voyait dans mes yeux combien j'étais mort de trouille à l'idée qu'elle me dise non.
Je ne souhaitais pas non plus l'influencer en lui montrant ce que je ressentais, je ne pensais même pas à ça, ce n'était pas mon genre. Je voulais juste qu'elle voit ma sincérité et qu'elle me réponde. Qu'on avance, qu'on arrête de se fuir du regard ou se fuir tout court. Qu'on se remette à discuter avec autant de liberté qu'avant... qu'avant la Wizard Party. C'était ça, c'était là que tout avait déraillé. Mais pourquoi ? Est-ce que... Non, ça ne pouvait tout de même pas être ce qu'il s'était passé avec Selah, après tout, on n'était que des amis, n'est-ce pas, je veux dire, Adèle et moi, ce n'était rien de plus ! Enfin, il me semblait pourtant que ce n'était rien de plus... Adèle ne pouvait pas être... jalouse ?

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz

Parle moi


Je me mordis la lèvre à sa remarque, je ne l'avais pas volée. Je n'étais pas sûre mais j'interprétais sa phrase comme un reproche caché.
Je l'avais évité, c'est vrai. C'était débile, immature, irresponsable, oui.
J'étais terrifiée à l'idée de devoir tout lui dire. Je n'avais pas pu le dire à qui que ce soit, Josh, Eden, mes parents. Alors pourquoi fallait-il que Louis soit le premier au courant ? J'étais illogique. Totalement illogique.

Adèle ? Est-ce que... Est-ce que tu veux réellement que... qu'on continue de se parler ? Je veux dire, autant qu'avant ?

Je fermais les yeux, mon front appuyé contre mes genoux. Je pris une grande inspiration, comme si ça pouvait m'aider. Après un court instant, je relevais finalement la tête et croisais son regard.
Je fus d'autant plus effrayé en voyant de la peur dans ses propres yeux. Difficilement, je m'ordonnais de ne pas détourner à nouveau les yeux.

Quand je repris la parole,ma voix était tremblante, hésitante. Je crois que, d'une certaine manière, j'étais déjà résignée à l'idée qu'il me déteste.
Autant qu'il le fasse pour une bonne et véritable raison.

Louis je...tu sais que tu comptes pour moi...mais...mais.....,
je m'interrompais.

Soudain, j'explosais. Tout ces choses que j'avais gardé pour moi ces deux dernières années avaient désespérément besoin de sortir. Et, malheureusement pour lui, c'était la seconde fois devant Louis.

La question n'est pas de savoir si j'ai envie de quoi que ce soit ! Tu ne me connais pas réellement, tu ne sais pas...je....des trucs horribles sont arrivés......par ma faute et...., je m'interrompais à nouveau, soufflant d'exaspération devant mon incapacités à parler et de peux face à ce que j'allais lui dire. Je ne suis pas arrivée ici par hasard je.....j'ai dû quitter la France. J'aimais ma vie Louis, je m'éclatais et si j'avais eu le choix je ne serais pas venu ici mais....

J'avais chaud, pire que ça même, je respirais difficilement. La peur me paralysait, et des petites larmes s'amoncelaient au coin de mes yeux. Je devais avoir rougis ou pâli. Mes mains tremblaient. Dire que j'avais peur était un euphémisme.
Mais j'avais commencé, et il était bien trop tard pour faire demi-tour.
Je n'avais jamais ressentis une telle terreur auparavant sauf peut être le fameux soir.

Je tendis la main jusqu'à mon carnet et le déposais dans l'espace entre Louis et moi sur le banc. Je l'ouvris à une certaine page où une photo était glissée. Moi et Anthony, deux jours avant sa mort.
Je posais mon index sur le visage du garçon, et à la vue de son visage si souriant, une seule et unique larme coula sur ma joue.

Il s'appelait Anthony, soufflais-je alors que mes lèvres aussi tremblaient, et pas de froid et ma voix se brisa en prononçant son nom.

Ne pleure pas Adèle, juste ne pleure pas. Il n'a pas besoin de subir un peu plus ta crise de nerf ou d'hystérie, ou que sais-je encore.
J'aurais pu être stressé, et regarder toutes les secondes si quelqu'un ne nous espionnais pas mais pour le moment, seul Louis et ce que j'avais à lui dire comptait.

Louis, il faut que tu me promettes juste une chose avant que...que j'aille plus loin, je plongeais mon regard dans le sien pour qu'il voit que j'étais sérieuse. Il faut que tu comprennes que c'est un truc important, que je n'en ai jamais parlé à personne, personne.

J'attendis une seconde pour reprendre un peu contenance avant de continuer.

Ne dis rien à Josh, l'implorais-je. Tu peux me détester, ne plus jamais vouloir me parler ou je ne sais pas quoi mais s'il te plaît, s'il te plaît ne lui dis pas.
By @"Lucy Weasley"

_________________

Lucy Weasley
Put your wings on me,
when I was so heavy

Récompenses :


Parle-moi Conteu11
Parle-moi Bannav10

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz


Louis Weasley
« Né le 31 août 2004, il est un Gryffondor de 5° année.
Louis est le fils de Bill Weasley et Fleur Delacour, et Victoire et Dominique sont ses grandes sœurs.
L'infirmière, Gabrielle est donc sa tatie.
C'est un farceur, peu studieux, et vraiment pas doué en toute matière où l'usage de la baguette magique est primordial. Il se montre plus doué en botanique, runes, SCM, et en potions.
Ses meilleurs amis sont Josh Bennett et Minho Huong. Tous les trois sont de bons farceurs, et parfois James se joint à eux. Adèle Bennett, cousine de Josh, est également une bonne amie de Louis. »

Enfin, Adèle tourne la tête vers moi ! Elle semble hésitante, mais elle me regarde, elle ne fuit plus. Elle commence à parler, elle n'a pas du tout l'air sûre d'elle, mais elle parle. Je ne la connais pas réellement ? Comment ça ? Même si elle fait des pauses, je ne l'interromps pas, ça a déjà l'air assez compliqué pour elle. Elle aurait préféré rester en France, ça je peux comprendre. Elle prend alors son carnet, le pose entre nous deux et l'ouvre à une page où se trouve une photo. Elle est un garçon. Il s'appelle Anthony. En quoi est-il important ? C'est à cause de lui qu'elle est revenue en Angleterre ? Attends, il "s'appelait" ? Comment ça, "s'appelait" ? Qu'est-ce qui a bien pu lui arriver ?
Je continue d'attendre qu'Adèle reprenne, lui laissant le temps, mais lorsqu'elle le fait, elle m'annonce qu'elle n'a jamais raconté cette histoire à qui que ce soit. Je vais donc être le premier, mais pourquoi moi ? Il faut que je promette de ne rien dire, je veux bien le promettre s'il le faut, si ça peut l'aider à tout dire, parce qu'apparemment c'est assez important en elle. Ne pas en parler à Josh, ça risque d'être compliqué, mais je devrais y arriver. Par contre, je ne vois pas pourquoi je la détestera. Ce n'est pas la première fois cet après-midi qu'elle dit que je la déteste, que j'ai toutes les raisons de la détester, mais je ne vois pas pourquoi.

Je te promets de ne rien dire à personne. Je te le jure, dis-je le plus sérieusement et calmement possible.

Je tente un sourire, mais il ne m'a pas l'air d'être de circonstance, alors il disparait vite. De toute façon, il n'était pas naturel. À vrai dire, je commence à avoir peur de ce qu'elle a à me dire. Oui j'avais déjà peur avant, mais ce n'est pas la même chose. Pourquoi tant de précautions ? Et si je n'arrivais pas à tenir ma promesse, parce que c'est trop gros ? Non, c'est justement parce que je le crains que ça n'arrivera pas, oui c'est ça. C'est comme elle, elle a peur que je la déteste, mais ce ne sera pas le cas, ça ne peut pas arriver !

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz

Parle moi


Il me promit. A présent j'avais juste besoin de me lancer. Je pris une profonde inspiration.

Ok...., m'encourageais-je moi même.

Je me passais les mains sur le visage. Il fallait juste que je me reprenne. J'essuyais ma joue, serrais mes poings jusqu'à ce qu'ils ne tremblent plus et repris le contrôle de moi-même.

Quand je suis arrivée à Beauxbâtons, je faisais parti des clubs de musique et d'art plastique. Comme c'était globalement les même personnes qui y participaient, on est devenus un groupe très unis. On était une dizaine en tout.

Ma voix était beaucoup plus assurée et posée. Le calme avant la tempête. Tout ce qu'il fallait c'était que je réussisse à garder le cap.

Je m'entendais particulièrement bien avec cinq autres élèves. On faisait tout ensemble. On était sans cesse collé les un aux autres et un jour....un jour on a découvert que le réseaux de cheminées n'était pas surveillé.

Je lève les yeux au ciel et un sourire m'échappe à ce souvenir.

Imagine ! On était comme des gosses le jour de noël. On était enfermé tout les temps au Palais et on avait enfin l'occasion de sortir sans se faire remarquer.

Je me levais, et me plantais devant lui. Les souvenirs que je m'étais efforcée d'oublier revenait en masse.

Tu te rends compte ! On pouvait aller où on le souhaitait en France. On a visité tout ce qu'on pouvait, Paris et toute les grandes villes. On allait au cinéma, au théâtre, au restaurant, à l'opéra. On découvrait tout ce qu'on pouvait découvrir.

Ma voix s'était faite plus lointaine, je replongeais dans ces souvenirs merveilleux. Je revivais tout au fur et à mesure que les mots se glissaient hors de ma bouche. Je me rendais incroyablement compte du manque que j'éprouvais vis à vis de ce que j'avais pu vivre.

Et on a découvert Orléans, je pris un instant avant de reprendre, ma gorge s'était serrée. On est devenu amis avec des moldus de notre âge. Ils...le courant est bien passé disons et on est revenus les voir très régulièrement. Avec eux on a découvert des choses super , et d'autres un peu moins bien. Ils m'ont fait boire mon premier verre d'alcool et fumer....tout un tas de trucs. On ne se rendait pas compte je crois. Ou plutôt si mais on refusait de prendre conscience de ce qu'on faisait. On était trop heureux pour laisser quoi que ce soit gâcher ça. Mais plus ça allait plus c'était compliqué de garder le mystère.

Je me tordais nerveusement les mains, toujours debout devant Louis. Je me rassis.

Au bout d'un mois et demi environ je sortais avec l'un d'entre eux, je pointais à nouveaux le doigt sur la photo. Anthony.

Je respirais à nouveau, fébrilement.


On s'était vraiment attaché à eux, on était tous très amis mais....Un soir, nous n'étions que trois sorciers. Ils nous avaient invités à un genre de soirée. Je....il y avait de l'alcool et ils fumaient...je ne sais plus quoi mais ils fumaient....

Je commençais à hésiter à nouveau. J'arrivais au moment compliqué à expliquer.

Je...j'étais avec lui et...je ne sais plus exactement pourquoi mais ils étaient complètement défoncés et deux garçons ont commencés à se battre, je réprimais les tremblements de ma voix de plus en plus difficilement. Anthony s'est interposé mais.....l'un d'eux avait un couteau, ma voix se brisa.

Je pinçais les lèvres et fermais les yeux. Quelques instants pour reprendre contenance.
Mais je repris d'une voix désespérée et remplis de sanglots.

J'aurais pu le sauver....il y avait tellement de sang et....je....je ne pouvais pas....je....on ne devait pas être là....on ne pouvait ni faire de magie ni....ni se retrouver face au policier moldus, qu'est ce qu'on leur aurait dit en cas d'interrogatoire ? On n'était pas Orléanais, on n'allait pas dans une école moldu, on ne vivait pas à Orléans.....on était bloqué, dis-je alors que des larmes coulaient à nouveau.

Je me mordis la lèvre et relevais le visage vers Louis.

Si j'avais eu du courage, que je n'avais pas été si terrifiée, que je....je ne sais pas mais j'aurais pu le sauver.....je l'ai abandonné....

C'était dit. Je ne pouvais plus revenir en arrière. Louis savait tout.

Louis je....je suis désolée d'avoir menti, fait semblant de rien mais je....je suis terrifiée. Cela n'excuse rien je sais mais....je suis vraiment vraiment désolée.

Bien que je lui ai dis le contraire, je ne pouvais pas supporter l'idée qu'il me déteste.
By @"Lucy Weasley"

_________________

Lucy Weasley
Put your wings on me,
when I was so heavy

Récompenses :


Parle-moi Conteu11
Parle-moi Bannav10

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz


Louis Weasley
« Né le 31 août 2004, il est un Gryffondor de 5° année.
Louis est le fils de Bill Weasley et Fleur Delacour, et Victoire et Dominique sont ses grandes sœurs.
L'infirmière, Gabrielle est donc sa tatie.
C'est un farceur, peu studieux, et vraiment pas doué en toute matière où l'usage de la baguette magique est primordial. Il se montre plus doué en botanique, runes, SCM, et en potions.
Ses meilleurs amis sont Josh Bennett et Minho Huong. Tous les trois sont de bons farceurs, et parfois James se joint à eux. Adèle Bennett, cousine de Josh, est également une bonne amie de Louis. »

Ça y est, Adèle s'est lancée, elle me parle de Beauxbâtons, du club d'art et de musique, ça ne m'étonne pas d'elle ça. Lorsqu'elle me parle du réseau de cheminettes libre, je souris, surpris. Si seulement c'était pareil ici, le nombre de sorties qu'on se ferait avec les trois autres ! Comme elle est debout devant moi, je me tourne pour être face à elle. Toute la passion, la joie qui sort dans ses paroles, je sens que l'école française lui manque vraiment.
Puis elle parle d'Orléans, des gars de là-bas. Elle avait fumé, et bu, mais elle s'était éclaté, et je peux le comprendre. Soudain, elle semble de nouveau moins enjouée, tordant ses mains. Elle se rassoit, et je me retourne de nouveau. Elle est sortie avec cet Anthony. Cette annonce provoque une sensation bizarre en moi que je chasse vite fait. Elle continue de raconter, et je sens qu'elle arrive à la fin. Elle a de plus en plus de mal à raconter, puis elle raconte en... pleurant. Elle relève la tête vers moi, et je ne sais pas comment réagir. Elle a vu son ami, son petit-ami même, mourir sous ses yeux. Comment a-t-elle tenu sans en parler à personne pendant tant de temps ?

Hey hey hey ! m'exclamè-je en mettant mes mains sur ses épaules. Tu n'as pas à être désolée OK ? C'est... Je sais pas comment tu as fait pour tenir le coup après ça, franchement je pense que tu as été plus courageuse que tu ne le crois ! Et même si tu avais pu le sauver, tu avais quel âge ? 13 ans ? 12 ans ? Tu n'avais pas à vivre ça, c'est... c'est trop jeune pour faire un choix pareil !

Je prends le carnet et le dépose de l'autre côté, pour pouvoir être plus proche de la Serdaigle, que je prends dans mes bras.

Je ne te déteste pas Adèle, et je ne compte pas te laisser tomber, promets-je en la regardant dans les yeux.

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz

Parle moi


Il le prenait bien. Étrangement, il le prenait bien.
Je savais pas quoi dire en fait, j'avais même pas imaginé un seul instant qu'il puisse réagir...ben...comme ça quoi.
Il m'assura que ce n'était pas de ma faute.  Mais il ne pouvait pas dire ça. Bien sûr que j'étais responsable, on l'était tous.On aurait dû, c'était notre ami, on aurait dû l'aider, quoi qu'il nous en coûte.
Il me prit dans ses bras en m'assurant qu'il ne me détestait pas. Un instant, je restais.

Mais je le repoussais, doucement et me levais en secouant la tête. Je devais avoir les yeux rouges et les joues pleines de larmes. Je devais avoir l'air d'une idiote nerveuse et hystérique...pour ne pas changer.

Non non tu ne comprends pas. Je l'ai laissé tomber ! J'ai paniqué, j'aurais pu le sauver, j'aurais dû, que j'ai 13 ans ou 34, j'aurais dû. J'étais sa copine.

Je ne pouvais pas croire que c'était si simple de se dédouaner. J'étais coupable, on l'était tous.
En tant que sorcier, on aurait pu faire n'importe quoi d'autre mais on a choisis de fuir.

Je...tu ne peux pas t'imaginer....on a espéré qu'il n'était pas.....mort, dis-je difficilement en le regardant droit dans les yeux. Mais on l'a appris, le lendemain et on a presque tous décidé de partir. De fuir...à nouveau.

Je n'arrêtais pas de répéter que j'aurais pu ou dû le sauver. Mais c'était la seule chose qui me trottait dans la tête, encore et encore. C'était cette pensée précise qui me rongeait de l'intérieur.

Je m'en veux tellement je....je n'ai même pas eu le courage d'assister à son enterrement ni de retourner en France depuis mais...., ma voix se brisa à nouveau. La vérité c'est que je ne me suis jamais autant sentie chez moi qu'à Beauxbâtons. 

Je devais avoir l'air d'une folle, désespéré et tarée. Mais au point où j'en étais, plus rien ne comptais. Inconsciemment, ça me faisait du bien de pouvoir enfin tout avouer.
Je me rapprochais de lui, me rasseyant à ses côtés. Je plongeais mon regard dans le sien.

Tu ne diras rien, pas vrai ? Tu me l'as promis, lui rappelais-je. Louis, tu me l'as promis, insistais-je très sérieusement sans réussir à masque les accents de désespoir dans ma demande.

Je ne voulais pas que Josh soit au courant. Je lui en voulais, et il m'en voulait. On avait tout les deux un certain problème de communication et je ne voulais surtout pas qu'il sache que j'avais eu ce genre de problème.
J'étais en colère contre lui.
By @"Lucy Weasley"

_________________

Lucy Weasley
Put your wings on me,
when I was so heavy

Récompenses :


Parle-moi Conteu11
Parle-moi Bannav10

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz


Louis Weasley
« Né le 31 août 2004, il est un Gryffondor de 5° année.
Louis est le fils de Bill Weasley et Fleur Delacour, et Victoire et Dominique sont ses grandes sœurs.
L'infirmière, Gabrielle est donc sa tatie.
C'est un farceur, peu studieux, et vraiment pas doué en toute matière où l'usage de la baguette magique est primordial. Il se montre plus doué en botanique, runes, SCM, et en potions.
Ses meilleurs amis sont Josh Bennett et Minho Huong. Tous les trois sont de bons farceurs, et parfois James se joint à eux. Adèle Bennett, cousine de Josh, est également une bonne amie de Louis. »

La Serdaigle reste quelques instant dans mes bras, mais elle me repousse doucement. Elle me contredit, répète qu'elle aurait dû le sauver, qu'elle est fautive. Je l'écoute, mais elle peut le répéter autant de fois qu'elle le veut, elle ne me fera pas changer d'avis. Pourtant, quand elle parle de la France, je vois les choses autrement. Ce pays qui lui manque tant, et pourtant qu'elle fuit parce qu'il lui rappelle de si mauvais souvenirs. Enfin, elle se rassoit à côté de moi et me répète de ne rien dire, arguant que je lui ai promis. Bien sûr que je lui ai promis ! Et une promesse est une promesse, Josh n'en saura rien par moi.

« Je sais Adèle, et je ne compte pas dire quoi que ce soit à qui que ce soit. Pas même ton cousin. » j'ajoute.

Josh est son cousin, et mon meilleur ami. On est censés n'avoir aucun secret, et en toute logique, ça le concerne - de plus ou moins loin mais bon. Pourtant, une promesse est une promesse, et je tiens vraiment à Adèle, alors si elle ne veut pas qu'il sache, il ne saura pas. Le vent souffle de nouveau et je frissonne. De toute évidence, Adèle ne lâchera pas le morceau, et je n'abonderai pas en son sens, ça ne mène nulle part.

« Écoute, je sais que ça ne changera pas grand chose, mais pour moi tu n'es pas fautive, même si tu es une sorcière. Par contre, je vais rentrer, pour faire ce devoir de métamorphose... Si tu veux parler, tu n'hésites pas hein ? »

Je tente un sourire qui se veut réconfortant, remet mon écharpe en place et me relève. Direction la bibliothèque pour la théorie, pour la pratique, c'est un autre morceau qui m'échappe encore... Et bien sûr la professeure est ma soeur, youpi !

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz

Parle moi


Il me promit de ne rien dire pas même à Josh. J'étais soulagée. J'acquiesçais avec un soupir. Je me sentais libre, étrangement plus légère. Il ne dirait rien, quoi qu'il pense, c'était ce qui m'importait le plus. Ca et le fait qu'il ne m'en veuille pas trop.

Il se leva en me répétant qu'il ne me croyait pas fautive. Je ne répondis pas, les yeux fixés sur mes mains rougies par le froid. Il ne pouvait pas comprendre, c'était sûr.
Louis dit qu'il devait partir pour finir un devoir, je fis un vague hochement de tête et relevait la tête pour regarder au loin derrière, le lac et les montagnes au-delà.

Il s'éloigna en direction du château. Je restais encore un peu, sans rien faire, comme perdue avant de réaliser que j'avais réellement froid et que je devrais rentrer moi aussi.
Je ramassais mes affaires, pensive, et regagnais le château pour me mettre au chaud.
By @"Lucy Weasley"

descriptionParle-moi EmptyRe: Parle-moi

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum