Ils sont de retour ! Assistez à la nouvelle édition des HF AWARDS !
[in RPG] La première épreuve du Tournoi des Trois Sorciers est terminée, Poudlard est en tête ! Cliquez !
Venez lire le nouveau Wizard Times par ici !

Partagez | 
 

 Lena Standford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarEvens
MessageSujet: Lena Standford   Ven 4 Nov - 23:50
Avatar :

Nom et Prénom : Lena Standford

Âge: 18 ans

Race : Sorcier

Hybride :

Statut de Sang :Né-Moldu

Caractère : Il parait que je suis têtue, jalouse et de mauvaise foi... C'est possible, mais je n'en suis pas convaincue. En revanche, j'ose affirmer que je suis loyale et compréhensive. On parle souvent de ma bienveillance et je considère cela comme une force. J'ai vécu des épreuves, elles m'ont forgée... Même si j'ai longtemps été discrète et réservée, souvent en retrait, je me suis affirmée avec le temps et mon côté bosseur et perfectionniste a fait le reste. Je veux juste que tout le monde trouve sa place, en paix.

Physique : Je suis plutôt grande et fine, avec de longs cheveux, c’est toujours une épreuve de les couper, je ne sais pas d’où ça vient. Les gens disent de moi que j'ai une tête de poupée... Je ne saurai dire si c'est vrai ou juste une façon de parler. Toutefois, je sais que j'ai de grands yeux marrons, en amandes, je tiens ça de mes parents biologiques, mais je ne sais pas de qui. Si je me maquille, il n'y a qu’eux que je souligne. Je n'ai jamais vraiment été portée sur le look ou les choses de ce genre, plus concentrée sur mes études, mais ça commence à changer.

Histoire : Je suis née pas loin de Londres, dans une famille de Moldus. Les Standford. Enfin ça, ce sont les papiers officiels qui me l'ont dit. Le fait est que je ne me souviens pas d'eux. Ils sont morts dans un accident de voiture alors que je n'étais qu'une enfant, trois ans à peine... A l'arrière du véhicule, qui a fait une embardée et plusieurs tonneaux. Ce sont les secours qui m'ont trouvée, encore vivante. Je ne me souviens de rien aujourd'hui, pas même de leur visage. Je ne sais pas si je tiens mes yeux en amandes de mon père, mes longs cheveux de ma mère… Ou si c’est un mélange. Je n’en sais rien.

N'ayant aucune famille proche, j'ai passé les quatre années suivantes dans un orphelinat. Ce n'est pas vraiment la meilleure partie de ma vie. Je me souviens que les samedis, on se blottissait tous pour voir partir les chanceux qui repartaient avec un papa et une maman, alors que nous on restait là. Certains arrivaient maltraités, déjà brisés. D'autres se pensaient en guerre et nous volaient nos portions de nourritures, nos peluches, nous tiraient les cheveux. A l'époque, je ne savais pas me défendre et les autres se moquaient de moi. Ils disaient que j’étais bizarre, je leur faisais peur parce que je savais quand ils mentaient, je savais où ils avaient caché leurs bêtises et je le disais aux surveillants. Je parlais toute seule, parce que je pensais qu’on s’était adressé à moi... Beaucoup de parents potentiels m'ont trouvée apathique, trop fragile. Mais il y a un couple qui a su m'aimer malgré tout. Ce sont les Ecklin. Ils sont venus plusieurs fois à l'orphelinat, et parfois, la maman restait assise dans la même pièce que moi pendant des heures, sans rien dire, on se regardait juste, jusqu'à ce qu'elle me sourit et que moi aussi je lui adresse un sourire. Ils avaient déjà deux enfants. J'ai donc gagné des parents mais aussi une petite sœur, Jena, et un grand frère, Gabriel. J'avais un peu peur au début, et je n'osais pas trop bouger dans cette grande maison, mais avec le temps et leur aide, j'ai su trouver ma place.

Mais surtout... surtout! J'ai découvert un tout autre monde. Car les Ecklin ne sont pas n'importe qui... Ce sont des sorciers ! Quelle petite fille ne rêve pas de cela ? En plus, ils ont dit que j’étais moi aussi une sorcière… Je ne les ai pas cru, au début… Ils m'ont montré des tours, j'ai fêté mes anniversaires, j'ai joué, j'ai pleuré. On s’est chamaillée avec Jena mais on s’appréciait énormément… nous étions et sommes toujours différentes, calme contre rebelle, sage contre intrépide… Gabriel m'a beaucoup aidée. Je me suis vite rapprochée de lui, il était le grand frère parfait. Qu'importe si je donnais parfois l'impression d'être folle ou d'entendre des voix ou que je faisais peur parce que j'anticipais ce qu'on allait me dire, il restait avec moi. Surtout la nuit, quand je faisais des cauchemars, il dormait avec moi, sur le fauteuil. Je me suis décidée à demander aux Ecklin de m’expliquer pourquoi moi aussi j’étais une sorcière, pourquoi je l’ignorais… Ils ont pris le temps de m’expliquer. Mes pouvoirs avaient commencé à se manifester à l’orphelinat, je comprenais mieux certaines réactions de mes camarades à l’époque… C’était la directrice qui les avait contactés. Ils m’ont dit qu’ils avaient tout de suite vu quelle enfant prodigieuse j’étais… Une sorcière, née de parents Moldus, mais avec de vrais dons en elle. Alors ils m’ont appris à ne pas avoir trop peur quand mes pouvoirs se manifestaient. Gabriel m’aidait beaucoup. Et puis il est allé dans cette école, Poudlard. Ça a été dur de ne plus le voir tous les jours, mais ça a été l’occasion pour moi de vraiment découvrir Jena. Et puis, c’était la fête quand Gabriel revenait. On pouvait rester des heures, cachés sous nos couvertures, à parler de son école, à parler de magie. Il me montrait ce qu’il avait appris et je me surprenais à rêver de tout cela. Mais quand il repartait, je me rappelais que j’étais l’enfant de Moldus. Je me suis un jour confiée à Jena là-dessus, et elle m’a dit que je devrais chercher à en savoir plus sur mes parents biologiques… Mais le temps que je me décide, je reçus à mon tour la lettre de Poudlard, et j’étais contente comme si je n’y croyais pas… Moi, la petite Orpheline, née de parents Moldus, j’étais moi aussi une sorcière qui avait sa place quelque part ! J'ai eu une magnifique baguette en poirier, il parait qu'elle était faite pour moi. Et j’allais pouvoir aller dans la même école que Gabriel !

Toutefois, je ne fus pas dans la même maison que lui. Quand le Choixpeau s’est posé sur ma tête, j’ai eu peur qu’on se rende compte de l’imposture que j’étais… mais non ! J’entrai donc à Poufsouffle où je me suis immédiatement sentie à ma place. C’était une autre famille. De toute façon, tout était tellement mieux chez les sorciers que chez les Moldus ! Je me suis mise à travailler comme une folle, je voulais être une élève modèle, pour que ma famille et Gabriel en particulier, soient fiers de moi, peut-être aussi pour justifier ma place… Je savais m’amuser aussi ! J’ai rencontré Lysander, qui est devenu mon point d’appui et mon confident malgré nos deux ans d’écart. Puis j’ai été préfète en 5e année ! Et j’en garde une immense fierté.

Et puis il y a eu Seth, mon premier vrai amour. Oh, oui, je l’aimais. Éperdument. Il a été mon premier…Et ma première cachoterie, puisque je n’ai jamais parlé de lui à Gabriel. J’ignore pourquoi, je ne pouvais simplement pas lui en parler… Je n’avais plus peur avec lui, il me faisait voir les choses autrement, il flirtait souvent avec les limites… Il me forçait à me dépasser et à regarder différemment. Quelques mois passionnés, et puis plus rien. Il a tout bonnement disparu. J’ai eu du mal à m’en remettre, personne, pas même les professeurs, n’ont su la raison de son départ. Il m’a fallu du temps. Beaucoup de temps. Et la vie a repris son cours. Il y a eu les BUSE, ce fut compliqué, mais je réussis à remonter la pente et à obtenir des résultats pus que corrects. Il y a eu d’autres garçons, d’autres chagrins d’amour. Gabriel cette fois était là, il me soutenait, toujours. Mais si cela n’avait pas changé, moi, j’avais changé. Et ça s’accentuait jour après jour. Après mes années à Poudlard et mes succès aux ASPIC, j’ai décidé d’intégré l’UMS, en me spécialisant dans le droit. Mon don en legilimancie me permettra, un jour, d’aider à l’élucidation de la vérité et à répondre avec justice et bienveillance aux divers non-respects de la Loi. Mais comme je l’ai dit, j’ai changé. Après la disparition de Seth, mes cauchemars se sont accentués, je venais – encore – de perdre quelqu’un, et j’avais besoin d’en savoir plus sur les êtres que j’avais perdus à trois ans. Depuis, je me renseigne sur eux, j’essaie d’en savoir plus, mais mes études me prennent beaucoup de temps. Et surtout, mon regard sur Gabriel est différent. Je ne sais pas exactement quand ça a eu lieu, mais ça a eu lieu, ce moment où j’ai eu envie qu’il me serre plus fort dans ses bras, qu’il se penche un peu plus et que nos lèvres se frôlent… Mais je ne sais pas si c’est normal. Il est censé être mon frère… mais c’est viscéral, c’est là, c’est en moi. Aujourd’hui, je suis une jeune femme, je sais où je vais dans la vie, je ne suis plus une petite fille, je sais me protéger… D’ailleurs en parlant de protection, je suis aussi inquiète suite à tout ce qui est arrivé aux créatures magiques. Pour l’instant, je me tiens à distance de tout ça, mais je n’aime pas cette idée, celle propagée par les Purificateurs intolérants… Mais voyons ce que la Loi décidera.


Maison : Pas concerné

Année à Poudlard : Pas concerné

Vos options :

Année à l'UMS : 1ère année

Cursus UMS : Droit

Job :


Don : Legilimancie

Baguette : poirier

Orientation Sexuelle : hétéro

Animal de compagnie :

Patronus :

Epouvantard :

Camp : Neutre

Signe Distinctif :




 
Evens Grin

« Je vis dans la peur que personne n'entende mes cris. Où est l'espoir dans un monde si froid ? Qui pourrait me sauver maintenant ?»
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Lena Standford
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Lena Björsen
» Les aventures de Lena & Fee
» Je suis dans la place ! [ Lena ]
» Lena Thrain [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Family :: Décrets Ministériels :: Informations sur le RPG :: Fiches Validées :: Etudiants à l'UMS-
Sauter vers: