Ils sont de retour ! Assistez à la nouvelle édition des HF AWARDS !
[in RPG] La première épreuve du Tournoi des Trois Sorciers est terminée, Poudlard est en tête ! Cliquez !
Venez lire le nouveau Wizard Times par ici !

Partagez | 
 

 Tobias Valdemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarEvens
MessageSujet: Tobias Valdemar   Lun 28 Nov - 21:50
Avatar :

Nom et Prénom : Tobias Valdemar

Âge: trop vieux pour encore compter ; physiquement, c’est un éphèbe

Race : Vampire

Hybride : Sorcier-Vampire

Statut de Sang :Sang-Mêlé

Caractère : Comment je suis ? Comment pensez-vous que je sois ? Charmeur, séduisant, amusant, impulsif, chauvin, intolérant, bagarreur, imprévisible, borné, narcissique, ne supportant pas l’inaction, je suis certainement tout cela. Cela fait tellement d’années que je suis dans ce monde, que je connais de part et d’autres. J’ai toujours la bougeotte, et j’ai particulièrement aimé vivre dans les pays Nordiques. Chez moi, chez Ludwig, chez Eli, chez Manen. Mais je ne suis pas un chien fou. Certes, il m’arrive encore de galérer à me contrôler, surtout quand la soif est trop présente, mais je peux aussi faire preuve de patience et de générosité. Mais rares sont les êtres qui en bénéficient. Touchez à ma famille, Ludwig et Elisabeth, et je vous traquerai pour vous vider de votre sang goutte après goutte sans la moindre once de compassion. C’est comme cela que j’aime être vu. Mieux vaut être craint qu’aimé, disait Machiavel. Pour que notre race ait la place qu’elle mérite, voilà l’adage que je me suis fixé. Les seuls à savoir qui je suis réellement, ce sont mon frère et ma sœur. Et bientôt ma nièce. Ils sont ce que j’ai de plus cher, et je suis plus que protecteur envers eux. Ludwig est d’ailleurs le seul que j’écoute réellement et qui a de l’influence sur moi. Je ne supporte pas les ordres, et l’autorité. Eli dit que je suis réellement moi quand je suis avec Manen, que je ne suis pas fait pour être seul… Je n’en suis pas convaincu, même si effectivement, j’ai transformé Ludwig parce que la solitude me pesait… mais enfin, il me fallait un complice pour voler les femmes à leurs époux ou tourner les Moldus et Sorciers en ridicule, ou même pour traquer les loups garous ! Il y a longtemps que je ne suis plus que le serviteur de la cause des Vampires et que je me suis en quelque sorte oublié.

Physique : Comment je suis physiquement ? M’avez-vous bien regardé pour avoir besoin que je vous fasse mon autoportrait ? On peut, je pense, affirmer sans honte que je suis plutôt bel homme. Je me suis d’ailleurs stabilisé depuis plusieurs années dans mon plus bel âge. Un jeune garçon bien forgé de sa personne, quelques muscles bien positionnés et suffisamment développés, un regard marron perçant pour faire chavirer ces dames, des cheveux bruns hérités de ma famille. Bon, pour garder cette allure, je ne dois pas prendre ma fameuse potion de vieillissement tous les jours. Voilà des années que je ne la prends plus en réalité. De par ma nature, je suis plutôt endurant et robuste, résistant très bien aux coups. Ma force s’est également décuplée ainsi que mon charme avec le temps. Pour en jouer, il m’arrive de faire des folies capillaires. Cheveux longs, cheveux courts, coiffés en brosse, en bataille… je pense que ce sont eux qui ont le plus « souffert » de mes pérégrinations à travers le monde et surtout les époques.

Histoire : Je ne me souviens pas de ma vie d’avant. Ma vie d’humain. Mes premiers souvenirs remontent à des centaines d’années… Mais j’étais déjà chez les Valdemar. Ce sont eux qui m’ont conté mon histoire. Celle d’un pauvre gamin laissé pour mort dans une rue quelque part en Norvège. Mordu et la bouche en sang. Abandonné. Je ne me souviens plus de mon réveil, mais il parait que j’étais apeuré et affamé. Les Valdemar, une puissante famille de Vampire, m’a pris sous son aile, me nourrissant de sang animal pour que je me renforce. Je suis resté des lustres sous la forme d’un enfant, la famille voyageant de pays en pays. Quand nous nous sommes stabilisés au Danemark, les Valdemar m’ont fait boire tous les jours une potion de vieillissement, pour que je grandisse au milieu des moldus ou des Sorciers incognitos. Nous devions nous cacher, je ne comprenais pas pourquoi. Heureusement, aujourd’hui, nous n’avons plus à avoir honte. Bref, j’ai passé des années à être le digne héritier des Valdemar, me nourrissant de sang de cadavres ou d’animaux. L’enfant sage et silencieux. Mais si je me cachais au début, j’ai de plus en plus violemment développé un mépris et une colère envers les Sorciers et les Humains. Vivre cachés ? Nous ? Alors que nous sommes l’évolution naturelle ? C’est stupide et injuste ! Alors je leur faisais payer, ils étaient mes jouets… Et j’aimais le goût de leur sang. Car oui, j’ai fini par en mordre, et cela était incomparable ! C’était… La meilleure chose qui me soit jamais arrivée.

Du moins, jusqu’à l’arrivée de Ludwig. Il faut que je vous explique… Les Valdemar, comprenant que je ne contrôlais plus ce que j’étais, ont refusé de me faire vieillir pour me « punir ». Nous sommes alors repartis vers la Scandinavie, dans une communauté vampirique, auprès de leurs amis, les Hansen. J’ai vu l’arrivée de Samuel, un petit garçon d’un peu plus d’un an, mais moi, je me renfermais de plus en plus, en dépit de la présence de cet être, comme moi, mais en plus puissant. J’étais taciturne, jusqu’à ce que je croise la route de Ludwig. Il avait huit ou neuf ans, j’avais l’air d’en avoir autant. Je l’ai mordu, mais lui, c’était différent. Je l’ai transformé. Ma première transformation. Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis senti lié à lui. Il ne m’imposait rien, ne me disait pas comment je devais être. Je suis devenu son frère. Il est devenu le mien. Autant dire que les Valdemar ont été furieux. Plusieurs années se sont écoulées avant que, sous l’impulsion des Hansen, on me fasse reprendre la potion de vieillissement, afin que Ludwig et moi grandissions en même temps que Samuel, qui devait être mon alpha et me cadrer. J’enseignais à Ludwig l’art d’être vampire, j’apprenais à me contenir face à Samuel. Nous avons intégré Durmstrang tous les trois. C’est devenu mon terrain de jeu. En grandissant, ma fierté vampirique augmentait, et les loups, les sorciers et toutes les autres races étaient mes jouets. Ma favorite fut Elisabeth. Pure et innocente mais puant le chien mouillé. Je l’ai persécutée avec plaisir pendant des jours avant que Samuel ne mette le ola. Bien malgré moi, j’ai dû apprendre à la connaitre. Et même si elle puait toujours. J’ai fini par l’apprécier, d’autant qu’elle résistait à mon charme. Non que je la désirais, elle m’amusait, c’était un jeu entre nous. Autant que les insultes et les faux propos de haine. J’ignore pourquoi, elle était et demeure la seule louve que je tolère.

Ce furent pour moi des années de plaisir et de bonheur, c’était assez marrant de torturer mes petits camarades inférieurs. Je me suis encore plus lâché lors du départ de Samuel pour Londres, en 5e année. Deux de folie, deux ans à me renforcer, à peine limité par Ludwig. Mais tout a changé quand nous avons appris l’émergence d’un mouvement anti-créature magique. Sérieusement, c’est quoi ces conneries visant à détruire le gène vampire, à nous traquer et tout le reste ? Les Sorciers se pensent-ils à ce point supérieur alors que nous sommes bien plus puissants qu’eux ? Nous avons rejoint Londres, où un mouvement visant à les contrecarrer venait de naitre : les Insurgés, que nous avons tous, Ludwig, Elisabeth et moi intégré naturellement durant l’été 2018, à l’appel de Samuel. J’aurais pu être un combattant déchainé, bras-droit de Vladimir qui reconnaissait mon utilité et ma force, si Eli n’était pas tombée enceinte. Il fallait la protéger avec tout ce qu’il se passait. Sa nature et surtout son connard de petit ami, mettait son enfant en danger. Nous sommes donc repartis en Scandinavie, le temps qu’elle mette Manen au monde en toute sécurité. Quand ce fut le cas, nous nous sommes suivis à Londres, Inséparables tous les trois, chapeautés par Samuel, et incapables de laisser tomber les Insurgés. J’ai décidé de m’orienter vers la Protection Magique donc, pour contrecarrer les Sorciers de l’intérieur et protéger les miens. Depuis, je lutte contre cette folie des Purificateurs, n’hésitant pas à en transformer certains en vampire. En revanche, l’ombre au tableau est dans l’influence de Samuel. Si je reconnais son autorité en tant qu’Alpha, notre séparation m’a rendu plus indépendant. J’ai goûté à cela et je suis efficace. Accepter qu’il me soit préféré ou supérieur devient de plus en plus… compliqué.


Maison à Poudlard: Pas concerné

Années à Durmstrang : 7 années

Vos options : /

Année à l'UMS : 1ère année

Cursus UMS : Protection Magique

Job :


Don :

Baguette : Bois d'érable

Orientation Sexuelle : Hétéro

Animal de compagnie : /

Patronus : Faucon

Epouvantard : /

Camp : Insurgé

Signe Distinctif : /




 
Evens Grin

« Je vis dans la peur que personne n'entende mes cris. Où est l'espoir dans un monde si froid ? Qui pourrait me sauver maintenant ?»
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tobias Valdemar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» père Tobias
» Mais c'est qui Père Tobias en fait ?
» Je blablate, tu blablates, il blablate ... (39eme edition)
» Qui a dit qu'une femme ne pouvait pas se défendre [PV: Tobias Grant]
» tobias ≡ every step you take.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Family :: Décrets Ministériels :: Informations sur le RPG :: Fiches Validées :: Adultes Grande Bretagne-
Sauter vers: