Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

Partagez

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptySuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz
Rappel du premier message :


       
Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis !

Nuit du mardi 31 au mercredi 1er janvier 2020

       
Depuis que j'avais annoncé à Barth que j'étais une loup-garou et qu'il était à présent dans la confidence, je devais avouer que notre relation s'était un peu mieux améliorée. Bien sûr, j'en avais parlé directement dans la journée aux filles. Elles avaient été plutôt étonnées que j'en parle au meilleur ami de mon frère et, en vérité, ça m'étonnait aussi. Depuis, Jillian et Tristelle faisaient souvent des messes basses dès lors que je parlais à Barth. Je ne comprenais pas ce qu'elles avaient, d'autant plus qu'il ne se passait rien de particulier avec lui.

Enfin, lui et Luke avaient décidé de nous traîner en ville pour fêter le Nouvel An. Après ce qui mettait arriver l'autre soir, j'avais un peu hésité mais Barth m'avait confirmé que tout irait bien et au vu du regard complice qu'il avait échangé avec Luke, je me doutais que j'allais encore avoir mes gardes du corps pour la soirée. J'avais roulé des yeux. Heureusement que Tris et Jillian seraient là ! Cette dernière avait invité Josh qui devait nous retrouver dans une boîte branchée, selon Luke. Ian avait évidemment refusé de suivre, prétextant du travail à faire. Il était parfois un peu trop relou !

On transplana avec Luke et Barth dans une ruelle sombre où aucun Moldu ne nous aura vu arriver. On s'était faite belle, sortant les robes et jupes chics et se pomponnant assez pour draguer un peu.

- C'est ce soir que tu conclues avec Barth ? me lança soudain Tris en jetant un coup d'oeil complice à Jillian.

Je levais les yeux au ciel puis les pris chacune par un bras pour les éloigner des deux garçons qui riaient d'une blague.

- Je n'ai pas envie de conclure avec Barth. Et si ... et je dis bien "si" il devait y avoir quelque chose avec lui, je lui briserai le coeur en une soirée, comme avec tous les autres !

Je leur glissais un regard entendu quand Luke nous dépassa en riant.

- Bon les nanas, pas trop d'alcool, on n'a pas envie de vous fliquer toute la soirée ! Donc on reste sage et on laisse les grands s'amuser !

Il tapa dans la main de Barth. Luke était vraiment heureux de revoir son meilleur ami et d'avoir passé ses vacances avec lui. Il y avait bien trop longtemps qu'ils ne s'étaient pas autant amusé, étant donné que le joueur de Quidditch partait toujours aux quatre coins du monde pour ses matchs !

Le petit groupe sortit de la ruelle et tourna à droite. Déjà du monde s'empressait devant l'entrée et Luke vit que les filles grimaçaient. A ce rythme-là, ils ne rentreraient pas avant 1h du matin ! Heureusement que Luke était là ...

- Yo salut mec !

Alexander Flemming était un de ses amis de l'université mais il était également ce soir-là le videur du bar.

- Je te présente Bartholomeo Krum.

En reconnaissant le célèbre joueur de Quidditch, le visage d'Alec s'anima et il serra une grosse poignée de main à Barth, réclamant aussitôt un autographe. Luke savait qu'ainsi Alec les ferait facilement rentrer. Ce qui se fit, après quelques formalités.

- Merci Luke ! glissa Prudine en embrassant son frère sur la joue.

- Allez maintenant : amusez-vous !

Luke lança un clin d'oeil aux filles et se tourna vers Barth, prêt à passer encore une autre très bonne soirée !    
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz


 Bartholomeo U. Krum
Attrapeur



Grosse soirée au cœur de Londres -

Londres, The Wicked Pixies, 20 Décembre 2019

Bartholomeo regarda sans pouvoir rien faire, outré, une furie enlever son fan. Il cligna plusieurs fois des yeux, avant de se rendre compte que la furie n'était que Prudine. Une Prudine qui semblait d'ailleurs jalouse de ne pas être avec lui... Intéressant. Barth s'autorisa un sourire à cette pensée.  

- Et bien, Miss Stranger, on est un peu jalouse de mon succès? demanda le jeune homme, en riant.

Il savait, en entendant ses paroles, qu'elle avait surtout fait cela pour son amie, mais il ne pouvait pas s'empêcher de la taquiner.

- Alors comme ça, je t'appartiens? interrogea-t-il la jeune femme, pendant qu'elle se rapprochait de lui, pour reprendre ce qu'ils avaient commencés.

Le baiser qu'ils échangèrent était doux, plus doux que la dernière fois. Une sensation étrange, qu'il n'avait presque jamais ressenti, monta dans son ventre, lui donnant la soudaine impression d'être entré dans un sauna.

- Et bien dîtes moi, Miss Stanger, c'est qu'on est bien entreprenante, ce soir!

Et ce n'était pas pour déplaire à Barth, qui n'aimait pas les femmes faciles, et dociles devant lui à cause de sa notoriété. Le jeune homme élança Prudine, la collant à lui. Elle devait sûrement entendre les pulsions de son cœur, et sa respiration saccadée.

- Une seule requête? Ce n'est pas un peu restrictif? Il en faut bien plus pour occuper toute la soirée, Pru...

Bartholomeo s'était penché à son oreille, pour lui faire partager par un murmure charmeur cette pensée. Il l'embrassa sur la joue, puis fondit sur sa bouche.

- Et toi, tu as sûrement une requête à me faire, non?


made by lizzou – icons & gif by tumblr

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz

       
Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis !

Nuit du mardi 31 au mercredi 1er janvier 2020

       
Je souris en l'entendant m'appeler Miss Stanger mais ne répondit rien à sa première remarque, préférant commenter la suivante : "Disons que ... pour le temps de cette soirée ... oui", chuchotais-je malicieusement avant de poursuivre ce que j'avais commencé d'entreprendre.

Maintenue ainsi contre lui, j'en oubliais presque le monde autour de nous. Mon ouïe développée me permettait de saisir les battements de son coeur qui étaient étrangement rapides et je ne pus m'empêcher de commenter : "Est-ce que la louve en moi qui produit un tel effet sur ta respiration ... ?" Barth était le seul au courant de ma situation, avec Jillian et Tristelle bien sur, et même si je lui avais promis d'en toucher rapidement un mot à Luke pour ne pas le mettre dans une situation trop inconfortable, je n'avais pas encore décidé quand cela se passerait. Autant remettre à plus tard cette discussion tant que je le pouvais encore.

"Une seule requête? Ce n'est pas un peu restrictif? Il en faut bien plus pour occuper toute la soirée, Pru..." Sa voix grave résonnait encore à mes oreilles quand il se pencha pour déposer un baiser sur ma joue puis sur ma bouche. Mes doigts remontèrent jusque derrière sa nuque. Il pensait diriger mais c'était moi qui le plaquait à cet instant contre le mur de derrière et non l'inverse. "Oui, une seule ...", murmurais-je contre sa bouche, sourire malicieux en coin alors que je profitais de sentir ainsi sa chaleur contre moi. "N'arrêtes pas ce que tu fais."

Je repensais au début des vacances où Bartholomeo avait été le pire des crétins avec moi. Et puis, à comment les choses avaient évolué entre nous depuis, comment je n'avais cessé d'être odieuse avec lui, et puis comment il m'avait retrouvé un matin, comment je lui avais avoué ce que j'étais, comment je l'avais embrassé sur sa joue et combien j'avais apprécié ce simple contact, comment par la suite nous avions joué au jeu du chat et de la souris et comment il venait de m'embrasser en cet instant.

Mes lèvres restaient collées contre les siennes, appréciant ce contact ainsi que nos corps serrés l'un contre l'autre. Il commença doucement à se balancer au tempo de la musique qui résonnait dans la boîte. L'heure du décompte allait bientôt arriver et, étrangement, je voulais rester dans ses bras pour commencer la nouvelle année. Jillian disait que l'amour nous tombait dessus sans prévenir, que ça nous transportait et nous emmenait dans un autre monde. Je n'avais pas voulu la croire, tout simplement parce que ce ne m'était jamais arrivée. Et d'ailleurs, je ne savais pas si c'était le cas aujourd'hui. je savais simplement que c'était la première fois que je me sentais ainsi.

Musique :
   
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz


 Bartholomeo U. Krum
Attrapeur



Grosse soirée au cœur de Londres -

Londres, The Wicked Pixies, 20 Décembre 2019

Barth sourit en entendant les murmures de Prudine.

- Et je n'ai pas voix au chapitre, je ne peux pas décider à qui j'appartiens?

C'était une simple question rhétorique. Même avec le choix, il n'aurait pas changer, bien sûr. Le jeune homme n'arrêtait pas de sourire: trouver une jeune fille qui l'aimait, sans avoir de doute sur ce qui provoquait cet amour, voilà qui était on ne peut plus agréable.

- J'avais presque oublié ce petit détail, Pru, dit-il en riant un peu, car ce n'était que la stricte vérité. Dis-moi, est-ce que c'est à cause de ça que tu es déchainée, ce soir?

Il lui fit un petit clin d'œil malicieux. Son attitude du soir n'était pas pour lui déplaire, loin de là même. En entendant la requête de la Miss, Barth inclina la tête, en signe de consentement, avant de fondre sur sa bouche. Il ne rompit ce baiser que quand il ne put plus respirer.

Le décompte commençait. C'était fou à quelle point une relation pouvait changer du tout au tout, en l'espace de quelques jours. Le jeune homme enlaça tendrement le corps de la jeune femme, le souffle dans son coup.

- 5...4..., murmura-t-il, en décomptant combien de temps le séparait encore de la nouvelle année.

Il n'aurait jamais penser qu'elle commencerait ainsi, mais cela ne le dérangeait pas du tout, bien au contraire. Il embrassa la joue de Prudine, dans un geste simplement tendre, romantique, et amoureux.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz
Suis-moi je te fuis, fuis-moi, je te suis
Prudine Stranger, Jillian Wren, Luke Stranger, Bartholomeo Krum, Josh Bennett  & Reagan Cavanaugh

Bien, on est sur la même longueur d'onde, parfait. J'accepte donc ses baisers avec fougue, ses mains sur mon corps, les miennes sur les siennes. Il nous mène dans une arrière salle remplie de cartons. C'est inconfortable, mais je m'en fiche. C'est une façon de tirer un trait sur l'année qui vient de s'écouler, agréablement. Bientôt on ne fait plus qu'un. Je me concentre uniquement sur ce que je ressens là, maintenant. Le souffle dans mon cou, remplaçant les crocs acérés qui s'y sont enfoncés cette année. Les mains sur ma peau, effaçant les coups.

J'entends le décompte dans la salle... Cinq....quatre....bien, plus que quelques secondes et cette horrible année sera derrière moi. Trois... L'année où j'ai perdu ma mère sans pouvoir lui rendre les derniers hommages.  Deux... l'année où j'ai failli mourir, mordue et presque noyée par des vampires alliés à des loups. Un... l'année où j'ai dû quitter ma ville, mon pays, ma terre pour venir m'exiler dans ce pays où je n'ai personne à part les survivants de la meute.

« Bonne année », que je murmure à son oreille dans un souffle et dans un dernier mouvement.

Je ne suis pas essoufflée, l'organisme hybride, tout ça. Mais je me sens beaucoup mieux. Je sais qu'il y a de très fortes chances pour que je ne revois jamais ce Luke, mais ce n'est pas grave. Il a été important à ce moment là. Il m'a permis d'oublier, l'espace de quelques instants. Je vais redémarrer sur de bonnes bases cette année. Il le faut. Je sais que je commence déjà à être respectée dans mon équipe au ministère, ça va aller. Liam va grogner quand je vais rentre avec l'odeur d'un homme sur moi, mais il ne dira rien, n'étant pas menacé. Cette année sera une bonne année. Et j'espère pour ce Luke aussi, parce qu'il est cool. On se rhabille vite fait, on se sourit. Parfois c'est bizarre, après des ébats comme ça. Là, c'est juste marrant. Il m'ouvre la porte, galamment et on retrouve le bruit, les effluves, les gens qui dansent comme des tarés. J'adresse un clin d’œil à Luke, avant de me remettre à danser.

black pumpkin

_________________

L'amour d'un père est plus haut que la montagne.
L'amour d'une mère est plus profond que l'océan



descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz


Jillian Wen
Serdaigle, 6ème Année


Nouvel An 31 décembre 2019 - 1 janvier 2020

Je le sens mal, je vois son regard, il change, il...a tellement de reproches à me faire. Je croise mes bras sur ma poitrine. J'ouvre ma bouche, choquée et fais des gros yeux. QUOI ?! Il...il m'a suivi ? Il me suit, il m'a vu avec Zach ? Quand ? Bon sang, je suis mal. Mais vraiment, physiquement, je crois que c'est aussi le verre d'alcool que j'ai bu cul sec sans manger avant, je tiens pas l'alcool, je le sais, je suis mince et je bois jamais, l'alcool arrive rapidement dans mon sang et me monte la tête. Je vois rouge.

"Josh ! Parce qu'en plus tu me suis ? Tu m'espionnes où quoi ? T'as pas confiance ? T'es vraiment qu'un idiot ! Franchement Josh, tu es toujours occupé à droite et à gauche à faire des conneries avec Minho, Louis et James, votre délire de Maraudeur. Tu m'oublies un peu et...roooh bon sang !"

Je passe une main dans mes cheveux, passe une autre sur ma bouche et file en courant vers les toilettes. Je sais qu'il me suit, je sais qu'il ne va pas lâcher l'affaire comme ça. Je ne fuis pas la conversation, j'ai juste envie de vomir. Et c'est ce que je fais dans les toilettes. Il m'aide même pas, il ne me tient même pas les cheveux. Il est énervé...je le suis. Génial ! Je perds mes moyens, l'alcool, l'effort de vomissement, la tête me tourne, mais je suis toujours en colère qu'il me fasse une scène là maintenant, au nouvel an.

"Il me fait rire oui, c'est vrai. Et alors ? Depuis quand tu m'as pas fait rire dis moi ? Je trouve pas d'excuses, c'est juste que tu n'as visiblement plus de temps pour moi ! Zach est...sympa, il me passe des bouquins, y'a rien entre nous."

Je file vers l'évier pour me passer de l'eau sur le visage. Je le fusille dans le miroir en relavant ma tête.

"Me regarde pas comme ça, t'es un dragueurs né toi, tu crois que je vois pas les filles se pavaner devant toi ? Tu es toujours là à leur faire des clins d’œil, tu me faisais des clins d’œil avant Josh...maintenant, je sais pas, on dirait que tu me regardes plus ?!"

Je mets de l'eau entre mes mains et la fait couler sur mon visage, je me débarbouille avant d'attraper une serviette en papier pour m'essuyer.

"J'arrive pas à croire que tu m'espionnes...tu as le temps pour ça ? Entre tes Maraudeur et ton Quidditch ? Tu viens même plus à la bibliothèque réviser avec moi... Et c'est moi qui trouves des excuses pour t'éviter !?"


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz

       
Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis !

Nuit du mardi 31 au mercredi 1er janvier 2020

       
Jillian semblait sincèrement surprise en apprenant que oui, son petit ami était au courant de ses fréquentations. Elle vira au rouge. "Josh ! Parce qu'en plus tu me suis ? Tu m'espionnes où quoi ? T'as pas confiance ?" Josh laissa alors échapper un nouveau rire ironique. Elle se sentait attrapée et tout ce qu'elle trouvait à lui dire c'était lui renvoyer la situation en pleine face en le faisant passer pour le méchant. "T'es vraiment qu'un idiot ! Franchement Josh, tu es toujours occupé à droite et à gauche à faire des conneries avec Minho, Louis et James, votre délire de Maraudeur. Tu m'oublies un peu et...roooh bon sang !" Quoi ? Parce qu'il était avec des amis elle tombait dans les bras d'un autre ?! Il leva les bras au ciel mais la Serdaigle s'échappait déjà.

Il la rattrapa alors qu'elle s'enfonçait dans un toilette pour vomir. Putain ! Génial la soirée, merci Jillian. Il se cramponna au lavabo, lui tournant le dos. Elle lui reprochait quoi exactement ? De ne pas passer assez de temps avec elle ? Il essayait tant bien que mal de trouver un compromis entre ses potes et sa petite amie, pas de sa faute si ses seuls trous de libre tombaient en même temps que les heures d'option de la demoiselle, ou en même temps que ces moments d'échanges avec Hamilton. "Depuis quand tu m'as pas fait rire ?!" répéta-t-il, poings serrés sur les rebords. "Putain mais Jillian, il faudrait savoir ce que tu veux ! Un coup, je parais trop immature, un coup je suis trop sérieux ?! Je croyais que tu voulais retomber amoureuse de celui que j'étais il y a un an, non ? Con, immature, toujours avec mes potes. Mais tu es encore dans ma vie alors je fais ce que je peux pour te contenter mais de toute manière, rien ne te va !"

La jeune femme releva la tête et se dirigea vers le lavabo. Josh préféra se reculer, appuyé contre une porte de toilettes, bras croisés, regardant le reflet de la Serdaigle dans le miroir. Il secoua la tête et souffla bruyamment. "Bien sûr que les filles se pavanent devant moi. Elles l'ont toujours fait ! Mais je croyais que tu étais d'accord il y a un an quand tu m'as embrassé et quand je t'ai choisi TOI au milieu de toutes ces filles ! et c'est toujours avec toi que je suis, non ?!" Dents serrés, il la regarda se débarbouiller.

"J'arrive pas à croire que tu m'espionnes...tu as le temps pour ça ? Entre tes Maraudeur et ton Quidditch ? Tu viens même plus à la bibliothèque réviser avec moi... Et c'est moi qui trouves des excuses pour t'éviter !?" Le Serpentard s'approcha à grands pas vers la jeune femme qui se retourna pour lui faire face. Serrant ses deux poings contre le lavabo, il entourait ainsi Jillian qui ne pouvait trouver un nouveau moyen pour s'échapper. "J'ai bien fait je pense de t'espionner. Et penses que si je l'ai fait, c'est que tu comptes pour moi. Car oui, Jillian, je me préoccupe toujours de toi." Il était énervé de voir qu'elle ne pouvait lui faire connaissance, de voir qu'elle pensait qu'elle l'indifférait. "Je t'aime et c'est pour cela que je veux que tu arrêtes de voir Hamilton. Pour moi. Pour notre amour." Il porta ses deux mains au visage de la jeune femme en douceur. "S'il te plait, ne détruits pas ce qu'on a mis si longtemps à construire entre nous ... Et je te promets de faire des efforts en retour pour passer plus de temps avec toi." Il colla son front contre celui de la 6ème année et poursuivit : "Je te promets que si tu le veux, j'irai même jusqu'à passer toute une soirée enfermé dans la bibliothèque ... Juste parce que j'ai besoin de toi Jillian ..."

Il ferma les yeux et l'embrassa doucement sur le front avant de lui murmurer. "Rien ne compte plus que toi". Il desserra ses poings du lavabo et entoura le corps de la jeune femme pour la rapprocher de lui. Il avait réussi à gérer son excès de colère pour une fois. Ou bien peut-être avait-il atteint son quota, après ce Noël désastreux notamment ... Il n'y avait pas de bruit dans les toilettes mais on entendait facilement dans la salle à côté le décompte commencer.    
codage by Wiise

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz



Nouvel An

 

C’était impressionnant de voir les reflets qui se dessinaient sur le verre de Tris avec la lumière qui illuminait la pièce où toutes les personnes dansaient. Le regard de la Serdaigle était complètement fasciné par le jeu de couleurs ; et il fallait bien avouer que cela l’évitait de penser. Mais le décompte finit par résonner à ses oreilles et elle se redresse légèrement, clignant des yeux lorsque finalement, les cris explosent et que des exclamations forment une marre imperceptible de « bonne année ! ».

« Bonne année… » souffle la jolie blonde en terminant rapidement son verre pour se détourner du bar.

Les yeux océans de Tris balaient la foule, ne sachant pas réellement ce qu’elle cherche mais elle remarque finalement une chevelure blonde on ne peut plus familière sortir par elle-ne-sait-quelle-porte accompagnée de la brune splendide de toute à l’heure. Le visage de Tris semble se décomposer et elle reste immobile pendant de nombreuses minutes, le regard perdu dans le vide. Pourtant, elle a l’impression de ne rien ressentir du tout. Comme si elle était vide. La sorcière se retourne à nouveau vers le barman, lui redemandant un verre de limonade avant de s’accouder sur le comptoir, calant son menton contre la paume de sa main. Il fallait qu’elle arrête. Depuis septembre, elle se sentait triste rien qu’à l’idée de croiser Luke mais il fallait qu’elle se fasse une raison : elle ne pouvait pas le forcer à l’apprécier de la même manière qu’elle l’appréciait lui. C’était pathétique d’agir de la sorte.

Mais pour le moment, elle souhaitait juste se morfondre en sirotant sa limonade, mordillant de temps en temps l’extrémité de sa paille avec un air pensif. Elle avait imaginé une autre manière de commencer cette nouvelle année… Au moins, elle espérait que ses deux meilleures amies passaient une bonne soirée : c’était tout ce qui comptait.

iv>

©Tyrania


descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz


Jillian Wen
Serdaigle, 6ème Année


Nouvel An 31 décembre 2019 - 1 janvier 2020

Cette soirée ne se passe pas comme je l'aurai voulu. Il a tout gâché, ou j'ai tout gâché, j'en sais rien. Mais c'est pas la fête du nouvel an que je voulais, ça c'est sûr !

Après mon interrogation je le vois foncer vers moi, je me recule, non pas parce que j'ai peur, mais parce que je suis surprise. Je sais ses excès de colère, mais je sais aussi qu'il ne poserait pas la main sur moi. Josh est sanguin, parfois il ne se contrôle pas, mais jamais ô grand jamais il me ferait du mal.

Je me sens un peu oppressée, mais s'il réagit comme ça c'est qu'il tient à moi, ça le bouleverse, sinon il serait partir, il ne m'aurait pas suivie. S'il agit comme ça c'est que j'ai de l'importance pour lui et au fond ça me touche. Je pensais qu'il ne me remarquait plus, qu'il m'évitait. Et il le confirme dans ses propos. "... Car oui, Jillian, je me préoccupe toujours de toi."

Je pose mes deux mains sur sa poitrine car il commence un peu à m'écraser. Mes yeux ébahis le regarde. Je suis à la fois choquée et désolée. Il m'aime, il dit qu'il me suit parce qu'il m'aime, pour notre amour ? Et...et il veut que j'arrête de voir Zach, je...je ne sais pas quoi dire. Mon visage entre ses mains, je ne sais vraiment pas quoi dire. Est-ce que je dois accepter ça ? Est-ce que j'en suis capable ? Avec Zach on fait rien de mal, on parle, on échange des livres, on rit parfois, mais c'est un ami, non ? Est-ce que je dois fuir et éviter mes amis ? Bon d'accord, c'était avant ça mon potentiel mari, mais il n'y a rien entre nous. Josh est jaloux, mais a-t-il le droit de m'imposer ça ?

"S'il te plait, ne détruits pas ce qu'on a mis si longtemps à construire entre nous ... Et je te promets de faire des efforts en retour pour passer plus de temps avec toi."

Je ferme mes yeux quand il pose son front contre le mien. D'accord je vais y réfléchir. S'il fait des efforts, je dois aussi en faire. Je souris, les yeux toujours clos quand il parle de s'enfermer dans la bibliothèque avec moi. " ... Juste parce que j'ai besoin de toi Jillian ..."

Ma colère se radoucit. Je suis moins tendue. Je comprends qu'il a besoin de moi, de nous. J'ouvre mes yeux quand il m'embrasse et le regarde dans les yeux. "Rien ne compte plus que toi".

Il est sincère je le sais. Sa jalousie est justifié s'il m'aime autant qu'il le dit. Je DOIS faire des efforts. Je ne peux pas tout gâcher ce soir. Je me laisse enlacer et j'entoure mes bras autour de lui. Encore une dispute, encore des cris. Ça m'use un peu je dois le dire. Mais il m'aime, et je l'aime.

Je tends l'oreille et j'entends les voix venir de la salle principale. "5......4.....3.....2....."
J'attrape le visage de Josh pour qu'il me regarde. Je souris.

"J'ai aussi besoin de toi. On va faire des efforts tous les deux, il faut que ça marche."

Et je l'embrasse tendrement quand on entend enfin les gens hurlaient "Bonne année". Je décolle lentement mes lèvres. "Je t'aime Josh Bennett, mon vœu pour cette année c'est de passé plus de temps avec toi, va-t-il se réaliser ?"

Il parait que ça porte malheur de dire ses vœux à voix haute, mais je n'y crois pas. Je veux juste lui dire ce dont j'ai besoin.

"Et qu'on arrête de se crier dessus, de se disputer ! On vaut mieux que ça d'accord ?"

On s'embrasse encore une fois avant de retourner dans la salle.

"J'ai envie de danser, tu m'invites ?"


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz

       
Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis !

Nuit du mardi 31 au mercredi 1er janvier 2020

       
Les habits tombaient les uns après les autres, les baisers se faisant plus brulants et les gestes plus pressants. Luke se forçait à oublier le visage de Tristelle. Il ne voulait pas lui faire de mal. Non. Il était comme ça seulement, il ne pouvait changer et il ne la méritait pas. Elle devait passer à autre chose. Dans la salle d'à côté, le décompte avait commencé et le professeur sourit à la jeune femme alors que dans un dernier mouvement, ils se souhaitaient une bonne année. Oui, cette année sera meilleure. Tristelle avait eu le coeur brisé par sa faute, Prudine devenait de plus en plus la petite soeur distante et froide qu'il ne voulait pas, et lui restait toujours égal à lui-même. Et il passerait encore une année ainsi. Il était Luke Stanger, professeur de Vol et dragueur invétéré.

Ils se rhabillèrent, échangeant quelques sourires, et ressortirent enfin de leur petite salle pour rejoindre les personnes qui s'extasiaient de la nouvelle année. Luke attrapa un verre d'une tournée qu'un gars complètement bourré venait d'offrir et embrassa des inconnues, leur souhaitant une bonne année. Il cherchait Bartholomeo du regard et vit qu'il était avec Prudine. Il sourit et s'approcha d'eux mais en arrivant, il aperçut le teint rosie de la jeune femme et le regard fuyant de son meilleur ami. "La soirée se passe bien ?!", dit-il en mettant les poings sur ses hanches, l'air menaçant. Mais il ne put se résoudre à être plus sérieux que ça. Barth et Prudine, faire des conneries ensemble, alors qu'ils étaient en froids depuis le début des vacances ?! Mais en tout cas, s'ils étaient là tous les deux, c'est qu'ils avaient fini par mettre leurs différents de côté pour cette nouvelle année ! "Va jouer avec les gamins de ton âge !", lança-t-il à Prudine en lui faisant signe de partir. Son regard lança des éclairs à son frère et elle fit demi-tour. "Elle s'est excusée ?", demanda-t-il à Barth d'un ton plus sérieux.

"Oh et bonne année !" Il vint serrer la main de son meilleur pote avant d'ajouter : "Tu ne devineras jamais où j'étais au moment du décompte !", pouffa-t-il de rire en jetant un regard à l'assemblée. "Mais dis-moi, j'espère que Prudine t'a pas trop dérangé pendant que tu draguais quelqu'un d'autre ?" Sa soeur avait le don pour venir les déranger à ce moment-là. Luke en avait longtemps pâti même s'il savait qu'il faisait souvent de même pour elle.     
codage by Wiise

_________________


« A million dreams is all it's gonna take, a million dreams for the world we're gonna make »

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz

       
Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis !

Nuit du mardi 31 au mercredi 1er janvier 2020

       
Le jeune homme semblait encore se moquer de moi et je plissais d'un air malicieux alors qu'il me glissait un clin d'oeil charmeur. "Si je suis trop "déchaînée" pour toi, autant me le dire maintenant !" Je commençais à reculer mais le jeune homme avait déjà fondu sur mes lèvres. Je voulus le repousser, j'aurai du le repousser. C'est ce que Prudine Stanger aurait fait envers tout idiot comme Bartholomeo Krum. Pourtant, Prudine semblait avoir disparu. Il ne restait plus que deux corps qui brûlaient de désir l'un pour l'autre alors qu'en bruit de fond, le décompte commençait. Le baiser s'arrêta, le temps pour nous de reprendre notre souffle. J'avais toujours l'impression de me forcer avec les hommes. Toujours cette impression d'étouffer dans leurs bras, dans leurs baisers, dans leur désir de me posséder. Pourtant, cette impression avait disparu avec le joueur de Quidditch. En cet instant, je ne ressentais rien d'autre que de la tendresse mélangée à un brin de passion.

J'accueillis avec joie son baiser sur ma joue alors que je murmurais à son oreille. "Bonne année, M. Krum ..." J'allais frotter mon nez contre le sien et on restait comme ça un moment, lui me berçant à la mélodie de la musique qui emplissait la pièce alors que les gens autour de nous sautaient de partout. Mais quelques minutes après, Barth se recula précipitamment de moi et je le regardais intriguée. Mais en entendant la voix de Luke je compris tout de suite pourquoi. "La soirée se passe bien ?!" J'ouvris la bouche regardant tour à tour Barth et Luke. Mince, il nous avait vu. Et à sa tête, c'était bien la dernière chose à laquelle il pensait. Mais tout d'un coup il éclata de rire et je repris ma respiration, ne m'étant même pas aperçue que j'avais retenu mon souffle jusque-là. J'eus un petit rire nerveux alors que je passais ma main dans mes cheveux. Mais mon débile de grand-frère me renvoya. Je le fusillais du regard, le bousculant au passage. Je vis alors Jillian et Josh sur la piste, tous deux enlacés. Ils s'étaient donc rabibochés. Je lèvais les yeux au ciel avant d'apercevoir Tris au bar.

"Hey, poulette, ça va ?" Elle avait un air peiné bien qu'elle se dépêcha de l'effacer en m'entendant. Bien sûr, elle voulait toujours paraître bien, quitte à cacher ses sentiments. Je me sentais un peu coupable. J'étais restée avec Barth une bonne partie de la soirée, Jillian avec Josh et Tris était encore une fois seule. Je m'assis à côté d'elle. "Désolée de t'avoir laissé seule, tu voudrais qu'on rentre ?" Je me doutais qu'elle allait refusé, en pensant d'abord à moi. Aussi, je posais une main sur son bras. "Je ne m'amuse plus beaucoup et le décompte est passé ... Ca ne me dérange pas de rentrer maintenant, au contraire !" Je lui offris un petit sourire avant de la prendre dans mes bras et de lui souffler "Bonne année".     
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz



Nouvel An

 

La musique était forte mais pourtant, Tris n’en entendait qu’un simple écho. Elle se sentait un peu égoïste de ne pas vouloir se mêler à la bonne humeur générale mais son cœur n’était pas d’humeur à faire la fête. Il pesait dans sa poitrine, si lourd que Tris avait l’impression que son cœur allait tomber dans son estomac. Elle en était à son troisième verre de limonade et hésitait sérieusement à en reprendre un quatrième mais… était-ce vraiment raisonnable ? Et puis, son porte-monnaie allait souffrir. Ce n’est pas comme si les boissons étaient données, dans ce bar… Le décompte était passé depuis un moment déjà, mais elle s’en fichait. Tris n’avait pas remarqué qu’elle avait l’air si triste mais se reprit aussitôt lorsqu’elle entendit la voix familière de Prudine. Un air de surprise flotta sur son visage, comme si elle avait été prise en flagrant délit, mais bien rapidement, un sourire vint un peu convaincant, histoire que sa meilleure amie ne se fasse pas de soucis. Tris était plutôt douée pour dissimuler ce qu’elle ressentait – surtout quand c’était des émotions négatives, comme la tristesse par exemple. La Serdaigle n’aimait pas inquiéter ses proches et c’est pourquoi elle œuvrait si bien pour ne pas montrer qu’elle était triste ou autre.

« Hey, poulette ça va ? Désolée de t’avoir laissé seule, tu voudrais qu’on rentre ? »

Tris secoua vivement la tête, s’apprêtant à protester en répliquant qu’elle ne devait pas penser à rentrer un soir de fête à laquelle elle avait la chance de s’amuser mais Prudine la devança.

« Je ne m’amuse plus beaucoup et le décompte est passé… ça ne me dérange pas de rentrer maintenant au contraire ! » ajouta la brune avant de la prendre dans ses bras et de souffler « bonne année. »

Lorsque Tris se retrouva dans les bras de Prudine, elle dû se faire force pour ne pas fondre en larmes. Elle respira son parfum, ce qui l’apaisa un instant, la gorge nouée avant de murmurer.

« Bonne année, Prudine. »

Elle resta un peu plus longtemps que nécessaire blottie contre la brunette avant de se reculer et d’esquisser un nouveau sourire, ébouriffant les cheveux de sa meilleure amie.

« Tu es sûre que tu veux rentrer ? Tu sais, ça ne me dérange pas d’attendre un peu. Tu aimes bien danser » ajoute Tris avant de forcer un rire, « tu sais à quel point je ne suis pas douée pour danser, désolée de ne pas pouvoir t’accompagner. »


iv>

©Tyrania


descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz

       
Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis !

Nuit du mardi 31 au mercredi 1er janvier 2020

       
Jillian semblait s'être radoucie : elle se laissait faire, répondant à son baiser à son tour. Le décompte commença alors à se faire entendre derrière la porte des toilettes et Jillian lui attrapa le visage, sourire aux lèvres. Il détailla un instant ses grands yeux noirs, sa peau légèrement rosie après les événements de la soirée et ses cheveux de jais qui tombaient encore en cascade sur ses épaules. "J'ai aussi besoin de toi. On va faire des efforts tous les deux, il faut que ça marche." Josh hocha la tête, heureux de voir que la Serdaigle était d'accord pour que chacun fasse des efforts. Leur couple méritait d'être sauvé et chacun devait y mettre du sien. Ils s'aimaient, rien ne pourrait changer l'amour qu'ils se portaient l'un à l'autre.

"Je t'aime Josh Bennett, mon vœu pour cette année c'est de passé plus de temps avec toi, va-t-il se réaliser ?" Josh sourit et voulut répondre mais la jeune femme l'interrompit en mettant un doigt sur ses lèvres : "Et qu'on arrête de se crier dessus, de se disputer ! On vaut mieux que ça d'accord ?" Josh baissa les yeux et embrassa les doigts de la jeune femme. "Je te promets de tout faire pour que ton voeu se réalise. En retour, je souhaite que cette année nous apporte plus de joie que l'an dernier. Je promets de faire de faire des efforts autant auprès de toi qu'avec tous ceux que j'aime. Cette année, je ferai mieux." Ils se regardèrent un instant, sourire aux lèvres, regards remplis d'espoir. Après tout, s'ils étaient chacun prêts à faire des concessions, s'ils étaient chacun prêt à tout faire pour que leur couple dure, pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas ?!

"J'ai envie de danser, tu m'invites ?" demanda la jeune femme alors qu'il revenait dans la boîte où chacun dansait et se souhaitait la bonne année. Le Serpentard fit une courbette et tendit sa main vers sa petite amie. "M'accorderiez-vous cette danse, princesse ?" La jeune femme se mit à rire mais accepta la main du 5ème année avec joie. Il l'emmena sur la piste, passant immédiatement un bras possessif dans son dos, ses yeux rivés dans les siens. "Vous êtes la personne la plus magnifique que je connaisse et si vous me le demandiez, je danserai sans doute avec vous toute la nuit sans me lasser une seule seconde." Jillian secouait la tête en l'entendant la vouvoyer ainsi, et Josh eut un petit sourire en coin. Ils dansèrent comme ça longtemps, la plupart du temps sans rien se dire, juste le fait d'apprécier d'être à nouveau là, tous les deux, oubliant leurs cris de l'année précédente.

Mais Josh ne pouvait rester toute la nuit. Il avait peut-être contré l'autorité de son père en début de soirée, mais il ne pouvait rentrer trop tard non plus. Prudine arriva justement vers eux quelques minutes après. Craignant en reprendre plein la gueule, Josh détacha doucement ses bras de sa princesse pour la laisser discuter avec l'autre Serdaigle. "Désolée de te déranger Jiji, mais Tris et moi on va rentrer je pense ..." Jillian lança un regard hésitant à Prudine puis à Josh, mais celui-ci intervint alors : "Il faut que je rentre de toute manière donc ..." Prudine hocha la tête et dit à Jillian qu'elle l'attendait au bar avec Tristelle. Josh ramena Jillian vers lui et embrassa son front. "On se retrouve vite de toute manière, hein ?" La rentrée n'était plus dans très longtemps de toute manière.     
codage by Wiise

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz


 Bartholomeo U. Krum
Attrapeur



Grosse soirée au cœur de Londres -

Londres, The Wicked Pixies, 20 Décembre 2019

Bartholomeo serra encore la taille de Prudine contre lui. Le jeune homme voulut rester ainsi jusqu'à la fin de la soirée, mais il se recula de la jeune femme subitement: Luke venait de sortir de la pièce où il avait emmené sa conquête de la soirée.

- La soirée se passe bien ?!

Le jeune homme, le regard un peu fuyant, se passa la main dans les cheveux, comme pour retrouver une contenance.

-  Sûrement moins bien que la tienne, dit-il avec un clin d'œil, pour détendre l'atmosphère.  Alors, c'était qui?

Il ne dit rien quand Luke renvoya sa sœur, pour ne pas aggraver leur cas. Barth préférait changer de sujet, et se concentrer sur la soirée de son ami.

-  Ouais, t'inquiète mec, elle s'est excusée, répondit le jeune homme avec un vague signe de la main, comme si ce n'était pas vraiment important.

Luke n'avait pas l'air de vouloir lui mettre un poing dans la figure, ce qui rassurait Barth. Il serra la main de son ami avec joie, pour lui souhaiter la bonne année. Un sourire éclaira son visage, quand Luke lui demanda s'il savait où il était lors du décompte.

-  Je t'ai vu sortir de la salle, là-bas, avec une fille plutôt jolie, dit-il en désignant la porte.  Oh, et non, Prudine ne m'a pas dérangé, t'inquiètes pas pour ça. J'avais pas envie de profiter d'une fille à moitié morte sous l'alcool, tu vois?

Il essaya de rassurer son ami, sans pour autant lui avouer qu'il venait de draguer sa petite sœur.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

descriptionSuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An] - Page 2 EmptyRe: Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis ! [Nouvel An]

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum