Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyJe ne joue plus, désormais

more_horiz

Je ne joue plus, désormais.

Dimanche 2 février 2020

Cela faisait 3 semaines que j'avais avoué à mes parents ce que j'étais. Bon, presque sous la contrainte. Ian m'avait convoqué chez lui puis on était tous les deux allés chez les parents. Ca s'était relativement bien passé, du moins, mieux que ce que je pensais. Moi qui croyait qu'ils m'auraient chassé à coups de fourches et de pelles, j'étais bien loin du compte.

Ils m'avaient même plutôt mise en garde. Maman et son métier de journaliste ! Elle savait presque tout, notamment les groupes des Insurgés et des Purificateurs. C'était tellement étrange tout ça et tellement de menaces que je ne soupçonnais pas jusqu'alors. Et comme on était dans les révélations, Ian avait avoué faire parti des Insurgés. Il avait ensuite fallu dire tout ça à Luke qui était resté douillettement au château. Mais enfin j'étais soulagée de ce poids.

A présent, j'essayais de vivre ma vie tout simplement. Bien sûr, en étant sur mes gardes. Mais je profitais de mes deux meilleures amies, de mes doux rêves avec Barth, des moments avec mes frères quand je les voyais. J'envisageais aussi de plus en plus à rejoindre la cause des Insurgés. Ian m'assurait que ça pourrait me protéger dans un sens, en apprenant à me défendre. J'étais intéressée mais j'avais en même temps un peu peur de servir une cause aussi grande. Pourtant, la menace des Purificateurs grandissaient de jour en jour et il faudrait un jour que mon choix soit fait.

" Je ne t'attendais plus", répliquais-je en voyant entrer le préfet-en-chef.

Celui-ci sursauta en me voyant confortablement installée dans le bain des préfets. N'allez pas croire ce que vous êtes en train de croire ! Prudine, loup-garou, était toujours aussi dégoûtée du contact avec les hommes, même si étrangement Barth échappait à cette règle. Non, elle était simplement venue tester les salles de bain des préfets. Un endroit charmant s'était-elle toujours dit. Et voilà qu'aujourd'hui elle accomplissait enfin ce rêve !

" C'est un préfet qui m'a donné le mot de passe de la pièce", précisais-je devant les yeux toujours ébahis de Shino. " Et puis, vu que tu ne m'invitais pas ... je me suis invitée !"

Je lui souris. Il fut un temps où nous nous amusions assez bien tous les deux. Avec nos secrets, nos rencontres à l'improviste, nos baisers volés. Mais, comme pour tous les autres hommes, Shino ne m'attirait plus même si je devais avouer que ce jeu m'avait toujours plu.
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz
Je ne joue plus, désormais
Salle de bain des préfets
02/02/2020
Le week-end touchait à sa fin et Shino estimait qu'il était temps pour lui de se détendre. Entre le retour d'Elise, les cours, le Quidditch et tout le reste, ses journées avaient bien été occupées récemment. Il s'était naturellement dirigé vers la salle de bain des préfets, un endroit qu'il aimait fréquenter pour se reposer et profiter un peu du calme. Ça n'était pas pour cette fois cependant qu'il profiterait du silence...

Alors que Shino avançait dans la pièce, une voix résonna derrière lui. Une voix qu'il aurait reconnu entre mille. Il sursauta sous l'effet de la surprise et se retourna. Prudine. Elle était dans un coin de l'immense baignoire, installée comme si c'était parfaitement naturel pour elle d'être là. Le préfet la regarda avec des yeux ronds et elle lui expliqua la situation. Eh bien, elle paraissait d'humeur bien joueuse. Shino sentit une chaleur l'envahir. Cela faisait bien longtemps qu'ils ne s'étaient plus vraiment parlés. Pourtant ils avaient été proches à un moment, bien plus proche que ce à quoi Shino aurait pu s'attendre. Il ne l'avait pas cherché, c'était Prudine qui s'était mise à le titiller, à l'embrasser, même. Il avait été mal à l'aise, au début. Mais il avait été obligé de reconnaître qu'il commençait à aimer ça. Mais depuis un certain temps, Prudine se montrait bien plus distante. Est-ce que cela faisait partie de son jeu ? Probablement. Shino resta figé un instant, un peu perplexe, presque perdu. Il continua à la regarder, stupéfait, avant de finalement reprendre contenance.

- Hé bien, si tu voulais que je t'invite, tu n'avais qu'à demander, répondit-il avec un sourire en coin.

Il avait envie de se taper la tête contre les murs. Ils ne jouaient clairement pas dans la même catégorie. Les flirts, ça n'était pas sa spécialité, contrairement à Prudine. Pourtant, elle lui plaisait, c'était indéniable, alors pourquoi est-ce qu'il avait l'impression que tout ce qu'il disait ou faisait était parfaitement ridicule ? Ne devrait-il pas simplement se laisser aller ? Jusqu'à preuve du contraire, il lui plaisait aussi.

Shino se rendait compte qu'il restait planté là, comme un imbécile, juste devant la baignoire. Il était là pour y entrer, alors qu'est-ce qu'il attendait ? Il bougea presque brusquement pour enlever ses vêtements superflus, enfiler quelque chose de plus adapté à la situation. Il revint alors, sous le regard de Prudine. Shino était habituellement plutôt sûr de lui, fier du corps qu'il s'était bâti au fil des entraînements de Quiddich, mais pourtant, sous le regard de la Serdaigle, il se sentait presque vulnérable. Il se rassura en se disant qu'il n'avait pas de quoi rougir, mais s'empressa tout de même à rentrer dans la baignoire. Il était loin de Prudine, face à elle.

- Je ne m'attendais pas à avoir de la compagnie
, avoua-t-il. Mais je dois dire que ça ne me dérange pas, c'est même agréable, ajouta-t-il en posant ses bras sur les rebords.

_________________

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz

       
Je ne joue plus, désormais.

Dimanche 2 février 2020

       
Shino resta un instant figé de surpris sans doute, ce qui ne manqua pas de m'amuser. J'aimais le surprendre, comme auparavant. C'était excitant.

"Hé bien, si tu voulais que je t'invite, tu n'avais qu'à demander"
J'éclatais d'un grand rire en entendant sa réponse. Toujours cette petite innocence, ce petit côté naïf. Même s'il avait un an de plus que moi, dans ce domaine, c'était moi la plus avancée que lui. Je doutais fortement qu'O'Colin ne lui ait enseigné quoi que ce soit. D'ailleurs, depuis qu'elle était réapparue celle-là, Shino avait repris le truc de traîner régulièrement avec elle et cela me rendait encore plus jalouse qu'auparavant. Et pourtant ... N'avais-je pas dit que le contact avec les hommes me gênaient toujours autant ? N'avais-je pas dit que Barth me plaisait et que mon jeu avec Shino était terminé ?

"Bon alors ? Tu me rejoins ?" Shino sembla enfin réagir et se débarrassa de ses vêtements avant d'entrer dans l'eau chaude, bien trop loin de moi à mon goût. Cette distance ne m'aurait pas dérangé, mais de ce que j'avais pu voir il était bien trop proche d'Elise. Aussi, de quelques gestes gracieux je me rapprochais, me tenant à sa gauche, à un mètre de lui.

"Heureuse de t'entendre dire cela mon cher... Mais j'espère que c'est surtout ma compagnie qui te comble de joie" Je lui lançais un petit clin d'oeil complice alors que je défaisais ma natte dans le dos, laissant mes cheveux détachés. Ils étaient le plus souvent attachés, bien plus pratique en cours quand il s'agissait d'écrire et de ne pas faire baver l'encre de notre plume. "Alors ? Qu'as-tu à me raconter de beau ?" Je lui fis un de mes regards charmeurs et ajoutais d'un ton un peu moins doux et naturel : "J'ai cru comprendre que le retour d'Elise te comblait de bonheur ... ?" Jalouse ? Moi ? Ca se voyait tant que ça ? Non, je cherchais juste à avoir quelques informations de plus. Même si Shino n'était plus vraiment à moi, je ne voulais pas le laisser à n'importe qui.        
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz
Je ne joue plus, désormais
Salle de bain des préfets
02/02/2020
Shino avait l'impression que les yeux de Prudine pétillait de malice. Il ne pût s'empêcher de sourire. Tout cela lui rappelait des souvenirs. La compagnie de la brune l'avait manqué, ses approches parfois très rentre-dedans aussi. Il espérait qu'elle n'avait pas changé, et sa manière de l'inviter à la rejoindre lui faisait croire que c'était son jour de chance. Quoi de tel qu'un bon bain bien chaud pour se rapprocher à nouveau... ? Shino se sentait presque gêné de penser cela. Mais hé, après tout, ça n'était pas lui qui avait commencé ! Et il gardait une distance respectueuse. Il n'était pas du genre à envahir qui que ce soit, mais si Prudine voulait se rapprocher, eh bien... il ne dirait pas non.

La brune détacha ses cheveux qui tombèrent sur ses épaules. Il ne savait pas pourquoi, mais Shino trouvait ce geste incroyablement charmant. Il commençait à être intimidé par les regards de Prudine, toujours aussi joueurs. Shino plaça ses mains devant lui, jouant un peu avec l'eau. Il ne regardait Prudine que par intermittence - cela valait mieux pour lui. Il ne pût réprimer un sourire, un rire presque.

- Pourquoi cette question Prudine ? Serait-ce de la jalousie que j'entends là ?

Tous les doutes que Shino avait eu étaient en train de s'envoler. Il avait cru un moment qu'il n'intéressait plus Prudine, qu'elle l'évitait. Mais pourtant, elle était là, en train de jalouser Elise sans quitter Shino du regard.

- En effet, elle est revenue. Je ne vais pas te mentir, mais c'est un soulagement. Comme tu le sais, son départ m'avait inquiété.

Shino leva les yeux vers Prudine. Il fallait qu'il le lui dise. Il aimait un peu la voir jalouse, mais surtout, il ne voulait pas lui faire du mal. Elle n'avait pas à rougir face à Elise, et encore moins maintenant. Shino annonça, avec l'air le plus détaché qu'il réussit à employer:

- Notre mariage a été annulé.

Il laissa la nouvelle faire son chemin jusqu'à Prudine. Jusqu'à présent, il avait eu des remords lorsque la brune cherchait à le séduire, par rapport à Elise. Bien sûr, ils ne s'étaient jamais aimé, du moins pas comme des époux le devraient, elle était partie, tout cela... mais tout de même, Shino n'était pas trop à l'aise avec l'idée de fréquenter une autre fille. C'était, en grande partie, ce qui l'avait bloqué jusque là. Mais maintenant il était... libre. C'était une sensation incroyable dont il fallait qu'il profite bien, un jour.

_________________

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz

       
Je ne joue plus, désormais.

Dimanche 2 février 2020

       
Les yeux du Serdaigle étaient fuyants, timides et cela me plaisait toujours autant. Mais lorsqu'il me demanda si j'étais jalouse, ce fut à mon tour de fuir son regard en baissant la tête. Je n'allais pas le lui avouer si facilement... "En effet, elle est revenue. Je ne vais pas te mentir, mais c'est un soulagement. Comme tu le sais, son départ m'avait inquiété." Je relevais la tête vers lui. Alors il était heureux. Heureux, soulagé, tout ce que vous voulez. Elle était si formidable ? "Notre mariage a été annulé."

La nouvelle tomba et ma mâchoire aurait pu se décrocher si je n'avais pas su anticiper un minimum. Leur ... mariage avait été annulé ? Quel message essayait-il de me transmettre ? Shino ne jouait jamais par en-dessous, aucun coup bas, aucun sous-entendus. Pourtant, ses yeux et son petit sourire semblaient me dirent quelque chose. Que la voie était libre ? Qu'il m'acceptait dans sa vie ?

Essayant de masquer ma surprise, je franchis le dernier mètre qui nous séparait, non sans gène, bien que le Serdaigle semblait se tendre plus que jamais, et murmurais au creux de son oreille : "C'était exactement ce que je voulais entendre ..." Et doucement, je me reculais pour observer son visage. Autrefois, il m'avait attiré, il m'avait inspiré confiance, désir, tentation et amusement. Aujourd'hui, j'avais du mal à retrouver ces sentiments. Bien sûr, il m'inspirait toujours confiance. Mais je ne savais de ce que j'avais réellement envie. Bartholomeo avait changé ma vision des hommes. Si je craignais moins mes rapports avec les hommes, je ne pouvais reprendre ma vie de dragueuse invétérée d'auparavant. Pourtant, Shino continuait à m'intriguer. Et puis, je ne sortais pas vraiment avec Barth ? Il avait surement une foule d'admiratrices et l'une d'elles dans son lit en ce moment-même. On n'avait rien conclu ensuite, justement, on vivait notre vie. Aussi, sans l'ombre d'un remord, je fondis avec douceur sur la bouche de Shino.

C'était doux. Je n'avais jamais connu quelqu'un d'autre qui embrassait comme le 7ème année le faisait. C'était ... différent. C'était beau. C'était tendre. Mais était-ce ce dont j'avais besoin ? Je prolongeais le baiser et attrapais la main du Serdaigle restée immobile pour la poser sur ma hanche. Il était guère entreprenant, contrairement à Barth, et j'avais l'impression qu'il fallait tout lui apprendre. Je rompis le baiser mais gardais mes yeux fermés, front collé au sien. "Dis-moi ce que tu ressens", lui demandais-je. Car oui, si je ne pouvais mettre de mot sur mes sentiments, Shino pouvait peut-être m'y aider.         
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz
Je ne joue plus, désormais
Salle de bain des préfets
02/02/2020
Le regard de Shino continuait à s'attarder à Prudine à la suite de son annonce. Elle sembla marquer un temps de pause avant de... plonger sur lui. Malgré lui, le Serdaigle se tendit en l'entendant prononcer quelques mots au coin de l'oreille. Il ne savait pas pourquoi il réagissait comme ça, pourquoi il était si nerveux. C'était ce qu'il voulait, non ? Il appréciait vraiment Prudine. Si, au début, il l'avait repoussée, il n'en avait plus l'envie maintenant, et même depuis un bon bout de temps. Qu'est-ce qui l'empêchait de lui aussi, faire des avances ? Elise ne faisait plus partie de sa vie, ou du moins plus en temps qu'épouse. Prudine était toujours l'une des meilleures amies de Jiji, cependant, mais Shino savait que sa sœur comprendrait si jamais ils venaient à se mettre ensemble.

La vérité, c'était que d'une manière ou d'une autre, Shino s'était attaché à Prudine. On ne pouvait certes pas déjà parler d'amour, mais il aimait sincèrement sa présence, sa manière d'être, même cette lubie qu'elle avait à le provoquer. Il avait peur de faire le moindre pas de travers, mais pourtant, il n'avait qu'une envie... Comme si Prudine pouvait lire ses pensées, elle l'embrassa. Shino fût un peu surpris mais n'en savoura pas moins le moment. Il avait l'impression que cela faisait des siècles depuis la dernière fois qu'il avait ne serait-ce qu'effleuré Pru. Et elle était là, pareille à elle même, en train de l'embrasser. A continuer à le provoquer en lui faisant poser sa main sur sa hanche. Et vite, trop vite, le baiser s'interrompit. Le moment était tendre, plein de beauté. Il ne rouvrit pas les yeux immédiatement, réfléchissant à la question de Prudine.

- Je suis un peu submergé, avoua-t-il.

La main libre de Shino passa dans les cheveux de Prudine.

- J'avais cru... que tu m'évitais, quelque chose du genre. Je ne savais pas si j'étais soulagé parce que cela me permettait de respecter mes engagements auprès d'Elise - même si elle n'était plus là - ou bien si... si tu me manquais.

Shino prit une longue inspiration et s'éloigna légèrement de la brune. Il restait encore assez peu d'espace entre eux.

- Et c'était la deuxième option. Prudine, tu m'avais manqué.

_________________

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz

       
Je ne joue plus, désormais.

Dimanche 2 février 2020

       
Musique d'inspiration :


Shino et moi n'avions partagé qu'un seul véritable baiser. La plupart du temps, c'était moi qui le provoquait et lui en volait quelques-uns au passage. Mais une fois, c'était lui qui m'avait embrassé. C'était dans les vestiaires alors qu'il venait de m'avouer tout ce qui lui pesait sur la conscience : son mariage, Jillian et ses devoirs envers sa famille. Pour la première fois, j'avais consenti à écouter un garçon. Pour la première fois, j'avais eu l'impression d'avoir un ami. Pour la première fois, j'avais ressenti quelque chose. Et aujourd'hui ? Mes rapports avec lui étaient toujours étranges, différents de ceux des autres. Si j'avais cessé d'être sa famille qui courrait après les garçons sans avoir aucun sentiment, ma transformation en loup-garou m'avait changé. Je ressentais des sentiments. Ils étaient plus exacerbés. Et c'était surement pour cela que je n'arrivais plus à être la dragueuse que j'étais avant. Je prenais davantage conscience de ce que pouvaient ressentir les autres et de ce que moi je pouvais ressentir. Et en cet instant, je ressentais ce désir qui nous animait tous les deux.

"Je suis un peu submergé", confessa-t-il en passant sa main dans mes cheveux encore secs. "J'avais cru... que tu m'évitais, quelque chose du genre. Je ne savais pas si j'étais soulagé parce que cela me permettait de respecter mes engagements auprès d'Elise - même si elle n'était plus là - ou bien si... si tu me manquais." Je l'écoutais patiemment. Il avait été marié à Elise O'Colin mais il m'avait avoué ne partager aucun sentiment à son égard. Pourtant Shino était un homme d'honneur et un mari fidèle et honnête. Peut-être que si j'étais restée la même m'aurait-il évité ? Ou bien, il semblait dire qu'il doutait de cette vérité ? J'ouvris les yeux alors qu'il s'écartait de moi. Je penchais la tête sur le côté, attendant la suite. "Et c'était la deuxième option. Prudine, tu m'avais manqué."

Je baissais la tête alors qu'un mince sourire s'affichait sur mes lèvres. Je lui avais manqué. Il tenait à moi. Pouvait-il y avoir quelque chose entre nous ? Pouvait-il y avoir quelque chose de ... sérieux ? Je peinais à y croire au vu de mon passé et en ayant une pensée pour Barth. Mais ce dernier n'était qu'une aventure d'un soir. Rien de plus ... Je devais cesser d'y penser, tout simplement. "Il faut que je t'avoue quelque chose ..." Je doutais que Jillian ne lui ait dit. Elle respectait toujours ses engagements envers moi et même si toute ma famille savait à présent la vérité sur moi, il n'en était pas encore le cas pour tout le monde dans cette école. "J'ai été transformée en loup-garou cet été ..." Je relevais les yeux vers lui, mais je ne craignais de voir de la pitié ou du dégoût, aussi je me dépêchais d'ajouter : "Ne t'inquiètes pas, ce n'est pas autant une malédiction qu'on peut le penser. J'ai su en tirer parti. Et si je t'avoue ça maintenant c'est parce que ..."

Je me rapprochais doucement de lui, observant s'il refusait de me laisser approcher à présent que je lui avais avoué que j'étais devenue une créature de la nuit. Mais il n'en était rien. Je posais mes deux mains sur ses épaules, mes jambes nues frôlant les siennes dans l'eau chaude. Tous mes sens étaient développés et même à travers l'eau je pouvais entendre nos deux coeurs battant presque à l'unisson dans nos poitrines. "... c'est parce qu'à présent il m'est encore plus difficile d'analyser mes sentiments. Je ressens beaucoup plus de choses et ... Shino ... en cet instant ..." Mes bras passèrent par-dessus ses épaules, comme si j'allais commencer une danse avec le Serdaigle de 7ème année. "... Je ne sais pas exactement ce que je ressens pour toi, mais c'est quelque chose de fort ... Je ne peux pas te certifier que je ... ressens de l'amour à ton égard ... Mais j'aime être auprès de toi, j'aime la façon dont tu me regardes, j'aime ta manière de voir les choses et j'aime chaque trait de ta personnalité." Je souris doucement et baissais les yeux, mes joues rosissant légèrement. J'avais l'impression de passer pour une parfaite idiote en me mettant ainsi à nu. Pourtant ses bras vinrent m'entourer et je relevais mes yeux noisette vers lui. "Peut-être que l'on pourrait profiter de cette salle tant que nous sommes encore seuls ?"         
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz
Je ne joue plus, désormais
Salle de bain des préfets
02/02/2020
Shino sentait que Prudine l'écoutait attentivement. C'était mieux ainsi, car il ne lui était pas facile de dévoiler ce qu'il pensait, ce qu'il ressentait au fond de lui. Elle eût un sourire lorsqu'il cracha finalement le morceau, le genre de sourire que Shino croyait sincère. Ses mots l'avaient touchée, il s'en doutait. Elle prit soudain un air beaucoup plus sérieux et lui annonça, les yeux dans les yeux... qu'elle était un loup-garou.

Shino afficha un air surpris. De une, ça n'était pas comme ça qu'il s'imaginait que la conversation tournerait. De deux, jamais il n'aurait pu soupçonner un tel changement en Prudine. Il était un peu inquiet: comment cela s'était-il produit ? Le vivait-elle bien ? Est-ce que Jiji était au courant ? Shino se résolut à ne pas poser ses questions immédiatement: ça n'était probablement pas là où Prudine voulait en venir. Cependant, comme si elle sentait ses inquiétudes, elle le rassura, avant de passer à la suite, tout en se rapprochant encore de lui. Il inspira profondément, cherchant à rester concentré malgré leur proximité toujours grandissante.

Les premières explications de Prudine inquiétèrent le Serdaigle. Etait-elle en train de lui dire... que ça n'était pas possible, entre elle et lui ? Il savait que si c'était le cas, il ne pouvait pas lui en vouloir, il ne pouvait pas comprendre la moitié de ce qu'elle avait vécu, avec sa transformation. Cela lui faisait tout de même un pincement au cœur, il devait l'avouer. Elle continua, et soudainement, Shino se sentit plus léger. D'instinct, ses bras entourèrent Prudine, l'amenant toujours plus près de lui. Ils souriaient tous les deux, et peut-être qu'aucun ne s'en rendait réellement compte.

- Alors on pourrait peut-être...essayer ?

C'était difficile pour Shino de simplement lui demander à ce qu'ils se mettent ensemble. Il sentait que cela pouvait être compliqué pour Prudine, pour tout un tas de raison, et il ne voulait pas la brusquer. Ni prendre le risque de se prendre un refus catégorique. Pour toute réponse à la question de Prudine, il prit doucement son menton avec l'une de ses mains avant de l'embrasser à nouveau, avec autant de tendresse qu'il le pût.

_________________

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz

       
Je ne joue plus, désormais.

Dimanche 2 février 2020

       
Musique d'inspiration :


"Alors on pourrait peut-être...essayer ?" Son souffle était si près de ma peau que je me sentis frissonner. Il était si doux, si prévenant, si attentionné. Et son regard qui scrutait le mien comme s'il demandait l'autorisation. "Peut-être", répondis-je dans un murmure. Je lui parlais de la salle qui pour l'instant n'appartenait qu'à nous et pour toute réponse, je reçus un nouveau baiser du Serdaigle. C'était encore étrange quand c'était lui qui prenait les devants. D'habitude, ça avait toujours été moi à lui voler des baisers, à le chercher et à prendre les initiatives. Mais aujourd'hui, les choses changeaient. Shino avait connu de nouvelles choses, j'avais vécu de nouvelles aventures. Chacun nous avions évolué de notre côté et aujourd'hui nous nous retrouvions. Était-ce lui mon grand amour ? Non, je ne pensais pas. Mais est-ce que ça voulait dire que je ne devais pas en profiter ? Est-ce que ça signifiait qu'on ne pouvait pas vivre le moment présent, tout simplement ?

Je lui rendis son baiser et entourai mes jambes autour de sa taille. A cet instant, les Purificateurs auraient bien pu débarquer, les oiseaux arrêter de chanter, le monde s'écrouler, plus rien n'avait plus d'importance que la façon dont il me serrait contre lui, la façon dont il me couvait des yeux, la façon dont ses lèvres rejoignaient les miennes. Est-ce que j'aimais ça ? Oui. Définitivement oui. Je n'avais jamais connu rien de semblable auparavant, avec aucun d'autre. Même pour Bartholomeo les choses avaient été différentes. Barth. Son souvenir revint hanter un instant mon esprit. On ne s'était rien promis. De toute manière, notre couple n'était pas viable. Avec la distance, son métier et mes études, Luke entre nous. Non, c'était inconcevable. Je devais tourner la page et arrêtais d'espérer auprès d'une célébrité qui m'avait sans doute déjà oublié.

Au bout d'un certain temps qui me sembla une éternité, je rompis notre baiser et le regardais : "On ne dit rien à Jillian, d'accord ? Ni à Jillian, ni aux autres. On essaye, mais juste comme ça, juste nous deux sans les autres autour. Juste en secret." Je scrutais son visage pour voir s'il était d'accord. Je ne savais pas encore exactement ce que je faisais, mais je pense que je voulais tester quelque chose avec lui.         
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz
Je ne joue plus, désormais
Salle de bain des préfets
02/02/2020
Prudine répondit dans un souffle. "Peut-être". Shino ouvrit à nouveau les yeux, après l'avoir embrassée. Il ne savait pas si ce "peut-être" était suffisant. Il aurait voulu un "oui" éclatant, sans compromis. Mais il réfléchit à nouveau à l'annonce de Prudine, sa nouvelle vie de loup-garou. Il avait compris qu'elle était un peu perdue, notamment par rapport à ce qu'elle ressentait. Il décida de prendre sur lui. Il ne fallait pas lui mettre la pression, pas maintenant. Il serait patient, simplement. Si c'était ce qu'il fallait faire, cela lui convenait.

Shino caressa les cheveux de la brune alors qu'elle passait ses jambes autour de lui. C'était un peu inattendu tout cela... mais agréable. Il commençait tout juste à se détendre lorsque Pru posa une condition de plus. Le Serdaigle balançant légèrement la tête en arrière, réfléchissant. Ne rien dire à Jiji ? Il partageait tellement de choses avec elle... cela serait bizarre. Mais peut-être que à elle, cela lui ferait bizarre aussi que son frère et sa meilleure amie sortent ensemble. Peut-être que Prudine avait raison: ça n'était peut-être pas judicieux d'en parler maintenant. Pour le moment, ils essayaient de voir comment les choses fonctionnaient - il ne fallait pas mettre la charrue avant les Sombrals et l'annoncer à tout le monde... bien que cela n'aurait pas vraiment dérangé Shino. Mais puisque Prudine avait besoin de temps...

- Si c'est ce que tu veux, répondit Shino.

Il espérait cependant que ce secret ne perdurerait pas longtemps. Si les choses marchaient entre eux, de toute façon, il n'y aurait aucune raison de demeurer cachés très longtemps. Et il comptait bien faire marcher les choses.

- Qu'est-ce que tu ressens ?

Shino était véritablement curieux. Puisque Prudine lui avait admis qu'elle avait du mal à comprendre ses sentiments depuis sa transformation, il se demandait ce qu'il se passait dans sa tête, en ce moment précis.

_________________

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz

       
Je ne joue plus, désormais.

Dimanche 2 février 2020

       
Je souris de soulagement en entendant sa réponse. Il acceptait de ne rien dévoiler pour le moment et je le remerciais intérieurement de m'accorder le temps nécessaire. Mais après tout, je ne devais pas m'en faire. Je connaissais assez bien Shino pour savoir qu'il était doux, patient, bienveillant et rempli de petites attentions aux personnes qu'il aimait. "Qu'est-ce que tu ressens ?" me demanda-t-il en scrutant chaque trait de mon visage. Je posais mes deux mains sur ses épaules. "Je n'ai jamais bien mis de mots sur ce que je ressentais, tu sais ...", lui avouais-je. C'était vrai : je n'avais jamais eu de relation sérieuse, c'était seulement pour m'amuser et à peu près tous les mecs avaient tenté de me faire avoir des sentiments pour eux mais ça n'avait jamais fonctionné.

Pourtant, je me sentais différente avec Shino. Il m'encouragea d'un regard et je tentais de faire un effort. "Je ressens ... de la joie quand ton regard se pose sur moi et que tu ne me vois pas comme un monstre", commençais-je en le regardant droit dans les yeux. Il tenta de parler mais je mis un doigt sur ses lèvres pour l'en dissuader. "Je me sens à l'aise, car je sais qu'avec toi je n'ai pas de rôle à jouer, je suis moi-même. Et je trouve ça cool que tu m'acceptes telle que je suis." Je rapprochais mon visage du sien et murmurais contre ses lèvres : "Et chacun de tes baisers me fait sentir plus vivante que jamais". Je souris contre ses lèvres avant de l'embrasser une nouvelle fois.

Je n'avais aucune idée de ce que je faisais. Si je venais prendre cette décision sur un coup de tête, ou si c'était vraiment ce que j'avais envie de faire depuis longtemps. J'ignorais également si ça allait marcher nous deux, mais je ne voyais pas l'intérêt de tout arrêter sans prendre de risques. Car, j'étais convaincue que c'était ce qui nous animait aujourd'hui tous les deux dans cette salle de bains.         
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz
Je ne joue plus, désormais
Salle de bain des préfets
02/02/2020
Shino pencha la tête sur le côté en écoutant Prudine, toute en lui caressant distraitement ses épaules sorties hors de l'eau. Il aimait ce qu'elle lui disait. Pour quelqu'un qui avait du mal à trouver ses mots et à exprimer ses sentiments, elle s'en sortait plus que bien. C'était exactement ce que Shino voulait entendre, ou presque. Il voulait qu'elle soit elle-même, qu'elle puisse être heureuse, et surtout, qu'il puisse contribuer à son bonheur.

Il se laissa embrasser par Prudine à nouveau et la serra dans ses bras. Il ne savait pas ce que cette relation allait donner, mais il voulait y croire. Mais pour l'instant, il ne voulait pas penser à l'avenir mais profiter - ils avaient après tout une immense salle de bain, juste pour eux deux.


HRPG: je lock Smile

Je ne joue plus, désormais Pyques11
Pâques 2018 :

Je ne joue plus, désormais Coffre10
Je ne joue plus, désormais Coffre11

_________________

descriptionJe ne joue plus, désormais EmptyRe: Je ne joue plus, désormais

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum