RPG Harry Potter
Le temps est désormais figé en Rp. Nous sommes actuellement en octobre 2021 (vous pouvez le voir sur la page d'accueil, sous la vidéo).
Les HF Awards 2018 débarquent, par ici !

Membres à l'honneur

Wellan Petterson Seamus McGregor

Breaking News

♫ 01/11/2018 - Wizard Times N°26 enfin arrivé !
♫ 31/10/2018 - Le tournoi intermaison voit la maison Poufsouffle gagner !
♫ 26/10/2018 - Halloween est de sorti !

Scénarios orphelins

testtesttesttest
testtesttesttest

Liens Importants

[♪] Rapeltout
[♪] Le Retourneur de temps
[♪] Listing Personnages
[♫] Coupe des 4 Maisons
[♫] Fonctionnalités du forum
[♫] Quêtes

Wizard Times

wt

Partagez|

Du chocolat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Saoirse Ava Parkinson
Activité: Ancienne Poufsouffle/Protection Magique mais a intégré le Merlin Castle en septembre 2020
Age: Née le 05 février 1998 (23 ans) et devrait être en 4ème année à l'UMS (a redoublé)
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Saoirse A. Parkinson
MessageSujet: Du chocolat ? Ven 3 Mar - 15:18

       
Du chocolat ?

Vendredi 28 février 2020

       
Je connaissais Aaron depuis ma 1ère année à l'UMS et il n'avait pas vraiment changé depuis. Normal me direz-vous ! C'était un vampire. Mais il restait toujours le même gars asociable et blasé de la vie. Pour un gars qui allait vivre une éternité sur Terre il avait intérêt à montrer un peu plus de pêche pour se faire des amis. Mais ce n'était pas vraiment ce qu'il recherchait.

J'étais sûre de le trouver à la bibliothèque. En tant que bon élève studieux et appliqué, il venait souvent ici. C'était calme et c'était le genre de lieu où personne ne parlait. Autrement dit, sa 2ème maison. Pour ma part, la présence de Wakanda m'insupportait toujours autant et depuis le coup de sa petite soeur sur mes feuilles de cours envolées par la fenêtre, je passais le moins de temps à l'appartement.

Aaron n'était pas difficile à trouver. Chercher un garçon solitaire, qui faisait presque fuir tout le monde, une plume à la main, dans l'autre sa baguette, et vous aviez mon vampire préféré.

"Salut trésor !" dis-je en lui volant un baiser sur la joue.

Je savais qu'il aimait les gestes tactiles, aussi je me faisais un plaisir de le charrier avec ça. Je m'installais en face de lui, balançant mon sac sur la table, au plus grand agacement d'Aaron surement. Je sortis aussitôt une barre de chocolat et y croquait dedans.

"Tu en veux un bout ?" lui proposais-je en le voyant me fixer de la sorte.

Je sortis le reste de mes affaires pour essayer d'avancer un peu dans l'un de mes exposés mais le programme théorique m'épuisait toujours autant. J'avais hâte de partir en stage aux côtés de Reagan Cavanaugh. Elle était cool comme fille et l'action me plaisait toujours.

"Tu vas où en stage déjà ?" lui demandais-je.

La bibliothécaire s'approcha de notre rayon et m'intima de faire moins de bruit. Et sans attendre de réelle réponse elle repartit dans les autres rayons. Je levais les yeux au ciel et croquais un autre bout de chocolat.        
codage by Wiise




We are one clan. We are one pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lucy
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Aaron Thomas
Activité: UMS, Protection magique
Age: 21 ans, 4ème année
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Aaron Thomas
MessageSujet: Re: Du chocolat ? Ven 3 Mar - 22:50


- Du chocolat ? -
Aaron Thomas&Saoirse Parkinson
Quand je ne suis pas enfermé chez moi, dans mon appartement aux Estudines, je suis dans un coin de la bibliothèque. En l'occurrence c'est parce que mon voisin de palier est chez lui et que je ne supporte pas sa musique qu'il ne met pourtant pas fort. Malheureusement j'ai une ouïe surdéveloppée qui me permet de partager ces instants musicaux avec lui. J'ai donc fui mon appartement pour me réfugier dans le coin le plus calme du campus.
Un vendredi après midi, on trouvait peu d'étudiants dans ce coin et, la bibliothèque étant assez isolée, je pouvais travailler en paix et dans le silence. Je m'étais installé, comme toujours, tout au fond de la pièce, dans le coin le plus sombre et abrité du soleil possible.
Il y avait une table de libre à côté de la mienne mais j'avais dissuadé d'un regard un groupe d'étudiante piailleuses de s'y installer.

Je travaillais depuis plus d'une heure et demi sur mon devoir d'Arithmancie quand je sentis une odeur familière. Saoirse venait d'entrer dans la pièce. Je poussais un soupir résigné, j'avais au moins eu le temps de bosser et je savais que si elle me trouvait, c'en était finit. Bizarrement, je sentais que la demi-louve savait pertinemment que j'étais là.

Je la connaissais depuis quelques années maintenant, elle était l'une des rares personnes pour qui je pouvais exprimer de l'intérêt, avec qui ma relation avait duré plus que le temps d'un conversation platonique.
J'avais même finit par m'ouvrir à elle, lui parler de ma petite soeur et de tout ça. Cela m'avait fait bizarre au début, je n'étais pas quelqu'un de bavard et encore moins si le sujet porte sur ma personne. Mais au final la jeune femme était restée présente dans ma vie et je l'appréciait.

Comme je le pensais, elle arriva bruyamment, déposant un baiser sur ma joue et jetant brutalement son sac sur la table, froissant une de mes feuilles au passage. Elle tira sa chaise et s'assit en face de moi.
Je déplaçais son sac de cours et lissais la feuille avant de la redisposer un peu plus loin. J'étais un poil maniaque et ce genre de chose avait le don de m'agacer, comme elle devait le savoir.
Je la fixais, attendant qu'elle m'explique la raison de sa venue. Mais elle se contenta de me proposer un bout de la barre de chocolat qu'elle venait de sortir de ses affaires.

Non, merci, répondis-je en la fixant toujours.

Elle se mit à sortir ses affaires. Apparemment elle avait prévu de s'incruster pour bosser avec moi. Bon, très bien, pas de soucis.
Je me remis à écrire quand elle me demanda où j'allais en stage.
Je reposais ma plume et la regardais intrigué.

Avant d'avoir pu répondre, l'une des bibliothécaires apparut pour réprimander Saoirse parce qu'elle faisait trop de bruit.
J'attendis qu'elle s'éloigne.

Les stages de 4ème années sont plus tard dans l'année, je n'ai pas encore cherché, répondis-je en me disant qu'après tout je pourrais bosser mon devoir cette nuit ou plus tard. Et toi ?

Je lui retournais la question, je ne retournais jamais les questions de personne. Parce que je ne m'intéressais pas aux gens. Mais il y avait quelque chose en cette fille qui me faisait la considérer comme une....amie ? Pire que ça, j'étais presque...heureux ? Presque heureux de lui parler, de la voir, de passer du temps avec elle. Bien sûr elle aurait prit la grosse tête si je le lui avais dit. Mais elle devait savoir que je ne laissais pas grand monde m'approcher. 
© M (엗랜)





Aaron Thomas
Le temps n'est que poussière qui réduit la vie au point de départ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Saoirse Ava Parkinson
Activité: Ancienne Poufsouffle/Protection Magique mais a intégré le Merlin Castle en septembre 2020
Age: Née le 05 février 1998 (23 ans) et devrait être en 4ème année à l'UMS (a redoublé)
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Saoirse A. Parkinson
MessageSujet: Re: Du chocolat ? Sam 4 Mar - 11:45

       
Du chocolat ?

Vendredi 28 février 2020

       
Le vampire déclina ma proposition à partager un bout de chocolat. Quoi de plus normal entre un vampire et une demi-louve ou la puanteur de l'un et de l'autre dominait ? Pour ma part, j'avais fini par m'y habituer et puis, Aaron en valait tellement le coup, lui et sa bonne humeur à toute épreuve.

"Les stages de 4ème années sont plus tard dans l'année, je n'ai pas encore cherché. Et toi ?"

Je souris. Les vampires avaient tout leur temps devant eux. Destinés à errer sur Terre à jamais, Aaron pouvait bien prendre le temps de profiter. Je fis tourner ma plume dans mes doigts et lui répondis, enthousiaste :

"Je vais accompagner Reagan Cavanaugh sur le terrain en tant que Tireuse d'élite de baguettes magiques !"

Je bombais la poitrine, fière de moi. J'étais surtout très impatiente de travailler aux côtés de la jeune femme qui promettait d'avoir un tempérament de feu. Et puis, son collègue était plutôt pas mal. Donc si on pouvait mêler l'utile à l'amusement.

Aaron était toujours très silencieux et je me laissais à m'infiltrer dans son esprit. Oui, bon ok je savais que les gens n'aimaient pas ça mais ce don n'était pas tombé entre mes mains pour rien !

"Merci", lui dis-je avec un petit sourire malicieux. Alors il appréciait sincèrement ma compagnie ? Ca me faisait chaud au coeur de savoir qu'il me supportait toujours après toutes ces années. Mais en général, je n'ouvrais pas mon coeur à n'importe qui. Mon don de Légilimencie m'aidait pour ça mais aussi mon instinct. J'arrivais à percevoir assez justement qui pouvait être digne de ma confiance ou pas.

"J'insiste toujours sur le fait que tu devrais t'ouvrir plus aux autres. Et j'insiste encore sur le fait que tu devrais rejoindre le groupe dont je t'ai parlé, ça serait sympa !"

Je lui avais plusieurs fois parler des Insurgés, de notre cause, des entraînements, de l'équipe sans citer vraiment de noms. C'était un groupe secret et chacun d'entre nous risquait sa vie avec ces maudits Purificateurs.        
codage by Wiise




We are one clan. We are one pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lucy
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Aaron Thomas
Activité: UMS, Protection magique
Age: 21 ans, 4ème année
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Aaron Thomas
MessageSujet: Re: Du chocolat ? Dim 5 Mar - 0:46


- Du chocolat ? -
Aaron Thomas&Saoirse Parkinson
Reagan Cavanaugh. Tireuse d'Elite, 24 ans, demi-louve. Oui, ça aussi j'avais eu le temps de l'apprendre par coeur.
Disons que j'avais pas mal de temps libre à combler, et que j'avais cette manie de retenir des choses par coeur, comme par exemple les capitales de chaque pays ou encore la liste des membres du ministère de la magie travaillant dans le domaine de la justice ou de la protection magique. Certains trouveront mes hobby étranges, d'abord je m'en fous totalement, ensuite je ne vois pas qui pourrait bien en savoir assez sur moi pour me connaître ce genre de toc, et enfin je leur opposerais que j'ai du temps à tuer. Bref, le nom de Reagan Cavanaugh ne m'était pas inconnu bien que je ne la connaisse pas personnellement.

J'avais plusieurs personnes en tête à qui demander un stage pour valider ma quatrième année. Et l'une d'entre elle était une jeune Auror à peine plus vieille que moi. Danae Engelfrau, Allemande, Vélane, 24 ans.

Aussitôt que Saoirse me remercia, je compris qu'elle s'était encore baladé dans mon esprit. Je bloquais immédiatement l'accès à celui-ci et levais les yeux au ciel, agacé. J'avais encore oublié qu'elle était Legilimens, fort heureusement il se trouvait que j'étais Occlumens.

Sors de là Saoirse, lui dis-je sur un ton agacé.

Mais en vrai je m'en fichais un peu, je le pensais vraiment et qu'elle le sache ou non ne changerait pas grand chose.

J'insiste toujours sur le fait que tu devrais t'ouvrir plus aux autres.

Je ne répondis pas. A quoi bon ? J'avais toujours refusé de m'attacher à qui que ce soit, excepté Anja qui était une vampire comme moi. Mais les autres, les mortels, à quoi bon m'attacher à eux si c'est pour être blessé et seul à la fin. Je n'étais plus dans la course du temps, j'avais été éjecté sur le bas côté tandis qu'ils filaient tous à toute allure. Toujours plus loin de moi. La vie d'un mortel ne représente qu'une poussière sur ma route qui semble s'étirer à l'infini.
Moi j'aimerais reprendre la course, j'aimerais avoirs le temps de m'inquiéter de la mort. Ironique n'est-ce pas ? J'aimerais pouvoir me dire "on s'en fiche, on ne vit qu'une fois".Et pourtant ma vie, ma personne ne valent pas le coup de survivre à toutes ces années. J'aimerais vivre et mourir. Pour de vrai cette fois. 
Mais tout est une question de temps et moi il semble m'avoir oublié pour mieux rattraper les autres et me les arracher. 
Alors je me protège au mieux. Heureusement, je suis Occlumens, et cette faculté me permet d'organiser mes pensées, de fermer mon esprit, de bloquer mes sentiments.
Mais il semblerait qu'à nouveau, j'ai oublié d'empêcher Saoirse d'y pénétrer. Alors tant pis, si elle a vu, si elle a lu au moins elle aura eu sa réponse.
De toute façon elle pouvait fouiller dans mon esprit, ça m'économisait bien de parler. Je pris donc la décision d'arrêter de lui fermer l'accès à mes pensées pour le moment.

Et j'insiste encore sur le fait que tu devrais rejoindre le groupe dont je t'ai parlé, ça serait sympa !

Je serrais la mâchoire. Je ne me sentais ni concerné ni envieux de participer à cette guerre qui pourtant me concernait directement. J'aurais dû être révolté, en colère mais je me contentais d'accepter placidement tout cela avec un détachement qui j'en suis sûr en agacerait plus d'un.
Oui Saoirse m'avait déjà parlé de ce groupe qui se réunissait pour donner une chance à leurs droits. A nos droits. Elle m'avait expliqué leurs entraînements, et leur cause. Mais c'était plus fort que moi, je ne parvenais pas à me sentir concerné.
Mais il était peut être temps que je sorte de ma passivité, et que je me bouge aussi. Aux côtés de ceux qui défendent aussi mon égalité vis à vis des sorciers.
Quand je pense que c'est "grâce" à des Purificateurs que j'ai pu avoir une petite soeur vampire, je trouve l'ironie du sort assez amusante.

Ha oui ? répondis-je ironiquement. Rafraîchis moi la mémoire veux-tu ?

Je rangeais délicatement ma plume dans son étui et mes feuilles dans mon trieur parfaitement rangé.

Comment pourrais-je aider ? demandais-je soudain plus sérieusement bien que ces mots puissent me coûter.

C'était une question que je me posais. Je ne savais pas vraiment me battre, j'avais la force d'un vampire, en plus j'étais jeune autant physiquement que vampiriquement, c'est à dire par rapport à ma date de morsure. 20 ans pour un vampire, je suis encore un bébé. Mais plus que d'avoir la force, il fallait savoir qu'en faire et malgré tout mes petits avantages sur les humains, je me doutais que cela ne m'avantagerais pas forcément face à un adulte expérimenté.Et en plus je n'étais pas aussi fort que je pourrais de par mon régime alimentaire que l'on pourrait qualifier de végétarien.
Alors quoi ? J'étais assez maître de mon Occlumencie pour pouvoir la projeter sur deux ou trois personnes autour de moi mais je doute que ce soit très utile. Mon incroyable mémoire ?
Que me restait-il comme capacités à mettre au service d'une cause militaire et politique ? J'étais très doué en magie, surtout pour un vampire, disons que j'avais le temps de m'entraîner, de me perfectionner.


© M (엗랜)





Aaron Thomas
Le temps n'est que poussière qui réduit la vie au point de départ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Saoirse Ava Parkinson
Activité: Ancienne Poufsouffle/Protection Magique mais a intégré le Merlin Castle en septembre 2020
Age: Née le 05 février 1998 (23 ans) et devrait être en 4ème année à l'UMS (a redoublé)
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Saoirse A. Parkinson
MessageSujet: Re: Du chocolat ? Mer 8 Mar - 19:37

       
Du chocolat ?

Vendredi 28 février 2020

       
Aaron me réprimanda quand il comprit que je m'étais infiltrée dans son esprit et un sourire amusé vint se placer sur mes lèvres. Oui je me faisais un malin plaisir de le chercher et le taquiner ainsi, mais je ne dépassais jamais les bornes, ou du moins presque jamais. Et n'allez pas croire qu'il y avait plus que de l'amitié entre nous ! Si vous me connaissiez assez, vous sauriez que je me comporte toujours de cette manière avec les personnes que j'apprécie.

"Cesse de jouer au martyr, veux-tu !" répliquais-je en m'introduisant une fois de plus dans son esprit. Bien sûr, je ne pouvais me mettre à sa place. J'étais une demi-louve, j'avais le sang chaud et j'étais encore mortelle. Alors, il m'était quasiment incapable de savoir ce que l'on pouvait ressentir quand on se considérait comme immortel, invincible et solitaire. Pourtant, même si l'on devait mourir un jour, et je savais qu'un jour mon heure sonnerait, je voulais le faire sentir plus vivant que jamais. Peut-être qu'il était contraint de voir tous ses proches mourir, mais Merlin lui accordait le droit de vivre, le droit de fouler la terre des milieux d'années, et je ne voulais pas qu'il se tourne les pouces pendant ce temps.

Aussi, c'était un peu pour cela que je lui parlais de la lutte contre les Purificateurs. Il vivrait sans doute des paquets de guerre au cours de sa longue et éternelle vie, le monde des humains n'étaient jamais en paix bien longtemps, et c'était pour cela qu'il devait servir une noble cause comme celle des Insurgés.

"Ha oui ? Rafraîchis moi la mémoire veux-tu ? Comment pourrais-je aider ?" me demanda-t-il en rangeant soigneusement ses affaires. Je penchais la tête sur le côté, le sourire aux lèvres. Enfin il manifestait un certain intérêt à ce que je lui disais.

"Les Purificateurs ne cessent d'organiser des attaques depuis des semaines. D'abord cette louve tuée le jour de Noël, ses deux petits enlevés, puis le couple Ecklin assassiné, et enfin ces batailles dont les journaux ne cessent d'accuser les créatures magiques !" Mon tempérament tout feu tout flamme m'encourageait toujours à m'emporter quand je me mettais à expliquer des choses. "Le gouvernement est contre les créatures et très bientôt tous nos droits seront supprimés. Peut-être que demain on te confisquera ta baguette, que tu n'auras plus le droit d'étudier à l'UMS ou encore qu'on t'obligera à te parquer dans des maisons spéciales pour "créatures dangereuses" ", dis-je en marquant bien les guillemets tellement ces mots me dégoûtaient. "On manque d'effectif. Rejoins les Insurgés et ils t'apprendront à te battre, à augmenter ton potentiel et tu en as Aaron ! Tu as du potentiel. Et des vampires, il y en a d'autres là-bas ! Ils pourront t'enseigner pleins de choses. En revanche, ton atout d'Occlumens peut être un atout dans nos rangs car à ma connaissance personne n'a ce don..."

Je lui offris un grand sourire. Oui, je m'enflammais toujours autant dans mes explications mais j'étais fidèle pour ce en quoi je me battais. J'aimais la cause que je servais et je croyais en elle, autant que mon frère croyait en moi.        
codage by Wiise




We are one clan. We are one pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lucy
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Aaron Thomas
Activité: UMS, Protection magique
Age: 21 ans, 4ème année
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Aaron Thomas
MessageSujet: Re: Du chocolat ? Dim 12 Mar - 20:34


- Du chocolat ? -
Aaron Thomas&Saoirse Parkinson
Je levais les yeux au ciel quand elle rebondit sur ce à quoi je pensais. Si elle n'était pas contente elle n'avait qu'à pas fouiller dans mes pensées.
Saoirse eu un sourire satisfait quand je finis par manifester un peu d'intérêt à son histoire d'Insurgés. Doucement, je n'avais rien signé. Mais je devais admettre qu'il était peut être temps que je sorte de mon appartement. Surtout que cette guerre, malgré le fait que je ne le ressente pas tellement comme ça, me concernait directement.

Les Purificateurs ne cessent d'organiser des attaques depuis des semaines. D'abord cette louve tuée le jour de Noël, ses deux petits enlevés, puis le couple Ecklin assassiné, et enfin ces batailles dont les journaux ne cessent d'accuser les créatures magiques !  Le gouvernement est contre les créatures et très bientôt tous nos droits seront supprimés. Peut-être que demain on te confisquera ta baguette, que tu n'auras plus le droit d'étudier à l'UMS ou encore qu'on t'obligera à te parquer dans des maisons spéciales pour "créatures dangereuses." On manque d'effectif. Rejoins les Insurgés et ils t'apprendront à te battre, à augmenter ton potentiel et tu en as Aaron ! Tu as du potentiel. Et des vampires, il y en a d'autres là-bas ! Ils pourront t'enseigner pleins de choses. En revanche, ton atout d'Occlumens peut être un atout dans nos rangs car à ma connaissance personne n'a ce don...

A l'évocation de maisons spéciales, je me tendais. Hunhun, pas question que l'on me parque dans un dortoirs dans lequel je devrais vire en collectivité. Jamais de la vie. Je n'aime pas les gens, je ne supporte pas un trop plein d'odeurs et de bruit.
En gros Saoirse me parlait d'une sorte de groupe d'entraînement pour les créatures magiques rebelles. Je ne voyais pas vraiment en quoi ma faculté d'Occlumencie aurait pu apporte quoi que ce soit.
Mais la perspective d'apprendre à me battre commençait à m'intéresser.

Un atout ? demandais-je en faisant référence à l'Occlumencie.

Elle avait dit qu'il y aurait plein de vampire. Je n'en côtoyais pas beaucoup, mais peut être pourrait-il m'apprendre des choses. J'aime apprendre des choses. Je connais plein de choses, beaucoup de théorie surtout puisque je lis énormément.

Saoirse, dans l'éventualité d'un possible intéressement à participer à tout ça, que faudrait-il que je fasse ?
demandais-je en m'attendant à ce qu'elle s'emballe.

Je m'apprêtais à affronter son petit sourire satisfait du genre "je suis la meilleur, j'ai réussis à te faire changer d'avis". Mais pas si vite, je n'avais pas encore dit oui.
© M (엗랜)





Aaron Thomas
Le temps n'est que poussière qui réduit la vie au point de départ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Saoirse Ava Parkinson
Activité: Ancienne Poufsouffle/Protection Magique mais a intégré le Merlin Castle en septembre 2020
Age: Née le 05 février 1998 (23 ans) et devrait être en 4ème année à l'UMS (a redoublé)
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Saoirse A. Parkinson
MessageSujet: Re: Du chocolat ? Dim 16 Avr - 18:28

       
Du chocolat ?

Vendredi 28 février 2020

       
Oui, je savais ce que dirait Wolfy, que c'était mal d'infiltrer sans cesse l'esprit des autres, mais je voulais juste m'assurer si j'avais gagné cette manche oui ou non. Et en lisant ses pensées, je me laissais aller à sourire de fierté.

"Un atout ?" Je hochais la tête. En maîtrisant bien son don, j'étais pratiquement convaincue qu'il pouvait protéger également les autres autour de lui. Mais pour cela, il lui faudrait un bon professeur. Et dans nos rangs, beaucoup ne cessaient pas d'exploiter leur potentiel au maximum.

"Saoirse, dans l'éventualité d'un possible intéressement à participer à tout ça, que faudrait-il que je fasse ?" Je souris de plus belle en entendant sa réponse mais essayait de me contenir pour ne pas le braquer. Je mettais mes deux mains sur la table et pris un ton calme et posé pour lui exposer la suite :

"Eh bien, je suppose que si tu étais intéressé, je pourrais commencer à en parler à l'un de mes supérieurs ..." Je pensais notamment à Aamos Sprit qui m'avait fait entrer chez les Insurgés, mais également à Elisabeth Hiilos qui avait pris les rênes avec Tobias. "Ensuite, tu n'auras qu'à m'accompagner au QG où les Insurgés te poseront je suppose quelques questions"

Je le sentais se tendre à cette idée mais, toujours dans mon habitude d'être tactile, je posais rapidement une main sur son bras, ma chaleur corporelle se transmettant à lui furtivement. "Ne t'inquiètes pas, tu seras sous ma protection. Ils ne te feront rien. C'est seulement ... un rituel de passage, pour savoir s'ils peuvent te faire confiance." Je lui souris doucement et ajoutai : "Toi aussi bientôt tu leur feras confiance"

Aaron était toujours méfiant envers les autres et il lui arrivait de douter de moi encore des fois, mais je voulais vraiment qu'il puisse me faire confiance, croire en moi et me rejoigne dans cette lutte.       
codage by Wiise




We are one clan. We are one pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lucy
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Adèle Bennett
Activité: Serdaigle
Age: 15 ans, 5ème année
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Adèle Bennett
MessageSujet: Re: Du chocolat ? Jeu 20 Avr - 23:04


- Du chocolat ? -
Aaron Thomas&Saoirse Parkinson
Je ne relève pas la lueur de triomphe qui s'allume dans les yeux de la demi-louve, ni son sourire satisfait. Je vois qu'elle fait en sorte de ne pas m'effrayer ou m'agacer, de capter mon attention pour que j'intègre bien tout ce qu'elle dit.
Saoirse m'expliqua qu'elle devrait d'abord en parler à ses supérieurs hiérarchiques puis que je devrais l'accompagner au QG où ils me poseront des questions.

Je me raidis instantanément à cette dernière phrase. Mouais, là j'étais moyen chaud par contre. Mais elle avait anticipé ma réaction, à croire qu'elle me connaissait quand même hyper bien, et ma camarade pose sa main chaude sur mon bras dénué de chaleur. Elle s'empresse de me rassurer et de m'affirmer que c'est normal et que je finirais par leur faire confiance.

D'accord, alors...., commençais-je en espérant ne rien regretter. Parles en à tes "supérieurs" et...dis moi...enfin tu vois quoi...

Je commençais à ranger soigneusement mes affaires dans mon sac avant de mettre mon manteau et de me lever.

Je dois y aller, informais-je la brune. A plus tard...Merci, ajoutais-je doucement alors que je m'éloignait en sachant pertinemment qu'elle entendrait.

© M (엗랜)





Adèle Bennett
Il fait sombre au pays des lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Du chocolat ?

Revenir en haut Aller en bas
Du chocolat ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» Le salon du chocolat à Paris
» Tarte au chocolat et à la noix de coco
» Patte de Chocolat ♥
» quelle mangeuse de chocolat êtes vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Family :: Monde RPG :: Université de Magie Supérieure :: Le Scitis-
Sauter vers:
©️ 2016-2018 Hogwarts Family, le contexte, le design, les idées sont la propriété du staff d'HF. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.