Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyA reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...

Cela faisait à peu près 4 mois qu'Alex et moi étions en froid. Notre record avait été 1 an mais la raison était différente, nous nous parlions toujours à ce moment-là, c'était juste un petit baiser de rien du tout qui avait causé un petit malaise. Aujourd'hui ce n'était pas pareil, nous nous parlions plus vraiment, les causes étaient multiples, la dispute avec Jason, le comportement d'Alex et mes doutes incessants. Cela ne pouvait plus durer, il fallait mettre un terme à tout cela, il me fallait prendre une décision au plus vite. Non seulement pour Alex mais aussi pour moi-même. Il était temps que je prenne ma vie en main, que je décide de mon avenir, que je sache ce que je veuille, que j'ai confiance en moi. Bien sur tout cela était plus facile à dire ou plutôt à penser qu'à faire. J'avais récemment parlé à Josh, il m'avait conseillé mais c'était à moi de prendre une décision, personne ne pouvait le faire à ma place. Je ne supportais plus ce malaise, il était mon meilleur ami mais si je devais lui dire que je ne voulais plus de lui en temps que petit ami notre amitié serait certainement détruite. Malgré tout je ne devais pas me concentrer sur les conséquences seulement mais surtout sur ce que je voulais. Est-ce que je l'aimais suffisamment ? Que nous réservait l'avenir ? Devais-je écouter la raison ou mon cœur cette fois-ci ? Depuis toujours mon cœur m'avait guidé mais peut-être était-il temps de suivre la raison ? Mes années à Poudlard était presque révolus, dans peu de temps j'allais rentrer dans la vie active, dans le monde des adultes. Est-ce qu'Alex avait sa place auprès de moi dans ce futur ? Je réfléchissais peut-être un peu trop, j'anticipais trop également mais je ne voulais pas faire d'erreur, je voulais être convaincu de faire le bon choix. Et Alex était l'un d'eux. Tellement de questions sans réponses et tellement de doutes, d'incertitude. Mais il était temps de décider, de savoir ce que je voulais. Il était temps de savoir si Alex ferait partit de ma vie en tant que petit ami, que meilleur ami ou pas du tout.
Nous étions le 15 avril, il était 14h00, je n'avais pas cours de l'après-midi. Je déambulais tranquillement dans les couloirs, un livre sous le bras. Tout était calme, il n'y avait personne, j'étais plongée dans mes pensées quand soudain dans un coin d'un couloir je vis la personne qui occupait la majeure partie de mes pensées et de mon cœur. Alex. Je ralentis quelque peu sans me stopper, je continuais d'avancer sans lui jeter le moindre regard. Je n'étais pas prête à décider, pas maintenant, il me fallait encore réfléchir. J'avançais alors, espérant au plus profond de moi qu'il ne m'interpelle pas. J'étais à présent dos à lui, plus que quelques secondes et je n'aurais plus qu'à tourner à droite, je serais sauver. Mais beaucoup de choses peuvent se passer en quelques secondes....
lumos maxima

_________________



  "Les écrivains n'inventent rien, ils arrangent juste le monde à leur sauce" - Audren.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...
Toi, tu es mon autre. ••• Cela faisait trop longtemps qu'ils ne se parlaient plus. Trop longtemps sans elle, il devenait fou. Elle lui manquait horriblement, la voir vivre loin de lui était insupportable. Il était lui même plutôt à cran, surtout depuis qu'il avait été instauré des classes séparées pour les sorciers ayant du sang de créature magique. Alors qu'il pouvait la voir régulièrement au retour des vacances de Noel, ce n'était plus le cas depuis quelques mois. Ils ne se voyaient que dans la salle commune, ou se croisaient dans un couloir. La sortie avec Victoire lui avait fait réalisé qu'il était plus que temps qu'il se bouge le cul. Avec tout ce qui se passait en Angleterre, il ne pouvait pas juste repousser l'échéance indéfiniment. Au risque de la perdre, au risque de ne pas pouvoir profiter de sa présence.

Cela faisait 4 jours depuis cette soirée désastreuse de laquelle Victoire les avaient ramené en catastrophe. Honnêtement, il n'est pas près de refaire confiance à la grande sœur de Dominique. Il n'avait pas compris grand chose de ce qui c'était joué ce soir là. Mais il était certain qu'il n'avait pas apprécié se retrouver dans cette situation sans en avoir été averti. Il avait toujours bien du mal à faire confiance aux gens, comment le pourrait-il ? Alors qu'il ne pouvait pas avoir confiance en son propre père ? Alors qu'il manquait bien plus de confiance en lui qu'il voulait bien l'admettre ? Sa vie se résumait à une seule chose, le chaos.

Il sortait juste de son entrainement de Quidditch, il avait les cheveux encore humide de sa douche précédente. Il sortait de l'infirmerie après avoir amené un des joueurs qui c'était blessé lors de l'entrainement. C'était rien de bien méchant, mais ça nécessitait les soins de l'infirmière. Il croisa Dominique sans la voir dans un premier temps. Le fait qu'il ne s'attendait sans doute pas à la croiser à ce moment là sans doute. Il lui avait fallu quelques secondes pour réaliser qu'elle lui était passé devant sans le regarder. Et moins d'une seconde pour réaliser qu'il ne pouvait plus ignorer cette situation plus longtemps. Il était temps de parler.

"Dominique ?" Il s'était rapproché dans sa direction, elle lui faisait toujours dos. Elle c'était néanmoins arrêté. Il se posta devant elle, nerveux.

"Je... hum... on peut ? On peut parler s'il te plais ?" Souffla Alex anxieux. Son regard fixait Dominique intensément, déterminé malgré sa nervosité. Il se dandinait d'un pied sur l'autre, semblant ne pas savoir quoi faire de lui même. La gêne semblait le rendre absolument ridicule. Il n'avait pas temps de mal à parler habituellement et voilà qu'il hésitait. Son ton était pathétiquement suppliant. Il se sentait horrible et elle, elle ne le regardait toujours pas semblant peser le pour et le contre. Il était suspendu à ses lèvres, espérant qu'elle accepterait. Il ne reculerait pas, il fallait qu'ils aient une conversation.
© 2981 12289 0

_________________


Il n'est jamais trop tard pour rattraper les années volées.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...

Me voilà au croisement, je m'apprêtais à tourner quand j'entendis sa voix m'appeler. Merde ! Je me stoppais sans me retourner, espérant avoir mal entendu. Mais non, j'entendis ses pas se rapprochaient de l'endroit où j'étais. Avant que je ne pivote pour me retrouver face à lui, il dit :

"Je... hum... on peut ? On peut parler s'il te plais ?"

La question que je redoutais était finalement sortit de sa bouche. Je ne le regardais pas dans les yeux, je gardais la tête baissée, serrant plus fort contre ma poitrine le livre que je tenais. C'était ridicule d'agir de la sorte, je n'osais pas croiser son regard, j'avais espérer qu'il ne m'interpelle pas et pourtant. J'étais là, face à lui qui semblait déterminé à mettre au clair notre relation. Etais-je la fuyarde ? Oui je l'étais mais ce n'était pas ce que je voulais montrer. Il me fallait seulement un peu plus de temps pour mettre les choses au clair dans ma tête et dans mon cœur. Je continuais le jeu de " j'évite ton regard " et lui répondit la voix presque tremblante :

- Pas maintenant Alex.....

Je fuyais la conversation, tout comme je le fuyais et par la même occasion je fuyais mes responsabilités. Cela ne me ressemblait pas d'éviter les dialogues et les réconciliations. Qu'étais-je en train de faire ? Qu'étais-je en train de devenir ? Pas moi, c'était certain mais décider maintenant était vraiment trop tôt. Malgré tout, une question se posait : combien de temps encore me faudrait-il pour daigner prendre une décision ? Certainement un temps infini, peut-être valait-il mieux nous confronter maintenant. Cela ne servait à rien de retarder l'inévitable. Il me fallait décider de ce que je voulais vraiment.
Je passais une main dans mes cheveux en soupirant, gênée. Je ne pouvais infliger ce malaise plus longtemps à Alex, et même à moi. Je relevais enfin les yeux vers lui, son regard ténébreux me transperça le cœur. Je remarquai ses cheveux mouillés et décidai de commencer en douceur ou plutôt de choisir la facilité :

- Tu reviens de l'entrainement j'imagine ?

Je n'y étais pas allée, par flemme peut-être ou pour ne pas le croiser.... Je faisais absolument n'importe quoi en ce moment, tout ça par sa faute. Je savais pourtant au fond de moi que ce n'était pas vrai, tout ce qui nous arrivait était entièrement de la mienne. Je devais choisir entre recoller les morceaux ou les laisser brisés. Tout ceci me provoquait l'impression que quelqu'un était assis sur mes épaules et me faisait m'enfoncer de plus en plus dans le sol. J'avais soudainement envie de déballer mon sac, de dire tout ce que j'avais sur le cœur, de dire tout ce qui me passait par la tête. Il me manquait terriblement mais ce qui était arrivé avec Jason et ma désagréable habitude de ne jamais savoir ce que je voulais vraiment devaient être mis au clair. Une discussion s'imposait et j'avais peur de comment elle allait se terminer....
lumos maxima

_________________



  "Les écrivains n'inventent rien, ils arrangent juste le monde à leur sauce" - Audren.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...
Toi, tu es mon autre. ••• Alex serra les mâchoires. Pas maintenant, mais quand alors ? Elle se moquait de lui ? Cela faisait déjà des semaines depuis sa conversation avec Josh. Et il avait bien tenté de lui parler, mais la voyant l'éviter il avait voulu lui laisser du temps. Et à cette fichue soirée de merde ! Elle les avait présenté comme des foutus amis. Que devait-il en penser lui dans tout ça ? Ça lui broyait le cœur, comment, pourquoi faisait-elle cela ? L'incertitude était entrain de le ronger. Il préférait qu'elle soit honnête et qu'elle parle enfin. Parce que ça faisait trop mal !

"Tu reviens de l'entrainement j'imagine ?" Lui demanda t'elle après enfin avoir levé les yeux vers lui. Alex lui lança un regard blessé, à quoi est-ce qu'elle jouait maintenant ? Elle voulait éviter la conversation. Il ne pu retenir son tempérament plus longtemps.

"Arrête ça tout de suite Dom'. C'est complètement ridicule. On doit parler, pas continuer à s'éviter et faire comme-ci tout allait bien." Trancha Alex, son regard ne la quittant pas. Malgré la fermeté de ses mots, il y avait de l'inquiétude dans ses prunelles. Il avait peur de ce qu'elle pourrait lui dire. Mais il préférait mettre les choses à plat, ils ne c'étaient que trop ignorés ces derniers temps !

"Bordel regarde nous ! On est que l'ombre de nous même depuis des mois ! Si tu veux que notre histoire se termine, dit le ! Mais ça fait trop mal de pas savoir ! C'est presque pire, parce que j'espère quelque chose qui n'arrivera peut-être jamais. Ne fait pas comme mon père ! Ne m'ignore pas !" Souffla Alex entre la colère et les larmes. Il l'aimait bordel. Mais si elle devait partir, le quitter qu'elle le fasse proprement.

"Je t'aime Dom', je le fais vraiment ! Mais j'aimerais savoir ce que tu me reproche exactement. C'est à peine ci on s'est parlé depuis Noel. On ne peut pas juste rester comme ça ! Ça nous fait du mal à tous les deux." Ça ne ressemblait pas à Alex de parler autant de ses faiblesses et de ses sentiments. Mais c'était nécessaire. Il voulait dire tellement de chose, et ces mots ne rendaient pas justice à tout ce qu'il pouvait ressentir. Bon sang qu'elle réponde, tout ça le rendait malade.

© 2981 12289 0

_________________


Il n'est jamais trop tard pour rattraper les années volées.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...

Alex se tendit et répliqua à ma question :

"Arrête ça tout de suite Dom'. C'est complètement ridicule. On doit parler, pas continuer à s'éviter et faire comme-ci tout allait bien."

Son regard dur était fixé sur le mien, je ne pus détourner les yeux. Il avait raison et pourtant je n'arrivais pas à l'affronter, à lui dire que je l'aimais et que je réfléchissais trop. Que quelque chose au fond de moi m'empêchait en quelques sortes de lui parler. De mettre les choses au clair. Je n'avais pas bougé d'un poil alors qu'il poursuivait :

"Bordel regarde nous ! On est que l'ombre de nous même depuis des mois ! Si tu veux que notre histoire se termine, dit le ! Mais ça fait trop mal de pas savoir ! C'est presque pire, parce que j'espère quelque chose qui n'arrivera peut-être jamais. Ne fait pas comme mon père ! Ne m'ignore pas !"

Il était partagé entre la colère et la tristesse croyant peut-être que je ne l'aimais plus. Il me comparais même à son père. L'ignorer ? Moi ? Non cela ne pouvait pas être possible, je n'étais pas comme ça, ce n'était pas ce que je voulais qu'il ressente et pourtant ! J'avais tout gâché... J'étais vraiment stupide, quelque chose n'allait pas chez moi. J'étais arrivée à un moment dans ma vie où tout m'était doutes et incertitudes. Je les ressentais encore et je ne savais pas comment m'en débarrasser. Alors que je réfléchissais à toute vitesse, restant impassible face à Alex, il poursuivit :

"Je t'aime Dom', je le fais vraiment ! Mais j'aimerais savoir ce que tu me reproche exactement. C'est à peine ci on s'est parlé depuis Noel. On ne peut pas juste rester comme ça ! Ça nous fait du mal à tous les deux."

Il m'aimait, moi aussi mais il y avait toujours ce mais qui m'empêchais de lui répondre. Malgré tout il le fallait, je me mordis la lèvre inférieure et prit la parole, la voix calme :

- Alex.... Je suis vraiment désolée et je sais que ça ne suffit pas à me pardonner mais...

Je marquais une pause ne pouvant retenir une larme puis reprit en parlant à toute vitesse :

- Je ne sais pas ce que j'ai mais ce qui s'est passé avec Jason en partie m'a fait douté sur nous et je me suis rendue compte que tu ne me faisais pas suffisamment confiance et ça m'a fait de la peine alors j'ai commencé à réfléchir. Beaucoup. Est-ce que notre couple fonctionnait ? Sera-t'il durable ? Et je ne savais plus quoi pensé, j'ai commencé à douter sur tout ce qui avait autour de moi et de ce qui se trouvait dans ma vie. Il fallait que je mette de l'ordre dans ma tête....

J'essuyais mes larmes et baissais la tête, ce n'était pas une excuse tout ce que je venais de dire, je le savais et il ne comprendrait peut-être pas. Pourtant il était mon meilleur ami, on se comprenait toujours... Je repris la parole peu après en essayant de calmer ma respiration :

- Je ne voulais pas en arriver là, je ne voulais pas t'ignorer comme ton père mais j'étais tellement gênée par cette dispute et par tous mes doutes incessants que je ne savais pas comment faire...

Je passais une nouvelle fois une main dans mes cheveux avant de reprendre :

- Je n'aime pas Jason.... Tu sais,  je n'ai aimé qu'une seule personne dans ma vie.... Mais j'ai peur... Peur de l'avenir, de ce qu'il nous réserve, de nous...

Je relevais mon regard vers lui serrant le livre que je tenais plus fort. Il devait me prendre pour une folle, ce n'était que moi le problème dans tout ça. Bon, un peu Alex pour la dispute avec Jason mais en grande partie c'était moi. J'avais peur qu'il ne comprenne pas...Je ne savais toujours pas ce que je voulais, j'étais effrayée par le monde adulte qui nous attendait et tout ce que je voulais c'était qu'il me dise que tout irait bien. Je l'aimais même si je ne l'avais pas dit explicitement mais je ne savais pas si cela pouvait suffire....
lumos maxima

_________________



  "Les écrivains n'inventent rien, ils arrangent juste le monde à leur sauce" - Audren.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...
Toi, tu es mon autre. ••• Alex attendait anxieusement une réaction. N'importe laquelle, même-ci c'était des cris et des pleurs. Mais il voulait mettre au clair tout ça, parce que ça lui faisait vraiment plus de mal que de bien. L'incertitude le rongeait chaque jour un peu plus, ça le rendait fou. Il se rendait compte de la personne qu'il devenait, taciturne, irritable, insupportable pour ses amis. Il n'aimait pas être cette personne perdue, en attente. C'était insupportable. Il ne lâchait pas Dom des yeux quand celle-ci prit enfin la parole.

"Alex.... Je suis vraiment désolée et je sais que ça ne suffit pas à me pardonner mais... Je ne sais pas ce que j'ai mais ce qui s'est passé avec Jason en partie m'a fait douté sur nous et je me suis rendue compte que tu ne me faisais pas suffisamment confiance et ça m'a fait de la peine alors j'ai commencé à réfléchir. [...] Je n'aime pas Jason.... Tu sais,  je n'ai aimé qu'une seule personne dans ma vie.... Mais j'ai peur... Peur de l'avenir, de ce qu'il nous réserve, de nous..." Il eut l'impression de se prendre un uppercut en pleine face, c'était douloureux de l'entendre parler de ses doutes. Et il mentirait si il disait que le cours de sa réflexion ne le faisait pas flipper un peu aussi. Parce que ci il avait déjà pensé à leur futur c'était plus dans le sens où il ne se voyait pas sans elle. Il ne se posait sans doute pas autant de questions, et il avait du mal à comprendre se contrôle que la jeune femme voulait avoir sur sa vie. La vie était bien plus spontanée, il fallait profiter et non pas tout rationaliser ainsi. Il savait bien sûr qu'elle était ainsi, mais il pensait qu'avec lui, elle était plus naturelle. Elle pleurait, il avait juste envie de la prendre dans ses bras. Mais il ne savait pas si serait bien perçu pour le moment. Elle souffrait autant que lui de la situation et cela avait quelque chose de réconfortant.

"Ce n'est pas en toi que je n'ai pas confiance Dom'." Il soupira et passa la main dans ses cheveux nerveusement. Sachant qu'il fallait que lui aussi, il parle vraiment pour une fois. De ses propres faiblesses, de ses doutes, de son manque de confiance en lui.

"C'est en cet abruti de Parkinson. Le seul fait qu'il puisse être proche de toi me donne de l'urticaire. C'est en moi que je n'ai pas confiance, je suis terrifié à l'idée de ne pas être à la hauteur. Que tu m'abandonnes toi aussi. C'est difficile tu sais, d'en parler pour moi. J'ai peur qu'on m'abandonne encore, ça me fais tellement flipper que je sur-réagis quand un gars comme Pakinson s'approche de toi. Je veux dire, il est bien mieux que moi !" C'était vraiment dur à dire, mais il le pensait vraiment. Il avait sans doute trop de problèmes à résoudre pour rendre heureuse Dominique. Mais, il l'aimait vraiment, est ce que ça pouvait suffire ?

"Je ne te demande pas de nous imaginer dans quelques années, tu sais ? Je veux juste qu'on profite du moment présent. Avec tout ce qui se passe... Tu es la seule personne avec qui j'ai envie d'être en ce moment. Peut-être que ce ne sera plus le cas dans un an ou dans dix ans, mais aujourd'hui je veux juste être avec toi parce que je t'aime Dom'. Ensemble on est plus fort, on s'en sortait très bien non ? Tu n'as pas à avoir peur. " Il ne le dit pas, mais elle réfléchissait trop. Il était honnête, aujourd'hui il ne se voyait pas sans elle... Mais l'avenir pouvait changer cela, même-ci il en doutait fortement Il espérait que ses paroles feraient baisser la pression qu'elle se mettait toute seule. Sur un futur dont ils n'avaient jamais parlé en vérité. Il s'était rapproché d'elle, ses yeux la suppliait de... il ne savait pas vraiment. Prendre en considération ses paroles ? Il avait envie de la prendre dans ses bras et de la protéger du monde entier.

© 2981 12289 0

_________________


Il n'est jamais trop tard pour rattraper les années volées.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...

Alex m'avait écouté attentivement lors de ma tirade et il n'avait rien dit. Puis finalement en se passant une main dans les cheveux il me répondit nerveusement :

"Ce n'est pas en toi que je n'ai pas confiance Dom'."

Mon livre toujours serré contre ma poitrine j'attendis qu'il poursuive :

"C'est en cet abruti de Parkinson. Le seul fait qu'il puisse être proche de toi me donne de l'urticaire. C'est en moi que je n'ai pas confiance, je suis terrifié à l'idée de ne pas être à la hauteur. Que tu m'abandonnes toi aussi. C'est difficile tu sais, d'en parler pour moi. J'ai peur qu'on m'abandonne encore, ça me fais tellement flipper que je sur-réagis quand un gars comme Parkinson s'approche de toi. Je veux dire, il est bien mieux que moi !"

Alex pas à la hauteur ? Jason mieux que lui ? Mais qu'est-ce qu'il racontait ? Je connaissais mon meilleur ami, je savais qu'il manquait quelque fois de confiance en lui comme moi mais à ce point-là.... J'avais tellement envie de lui promettre que je ne l'abandonnerais jamais quoi qu'il puisse se passer mais je n'étais pas sûre d'être en mesure de faire ce genre de promesse et pourtant je le pensais vraiment. Je voulais aussi lui dire qu'il était mille fois mieux que Jason mais aucun mot ne sortit de ma bouche. J'avais une envie folle de lui crier que je n'en avais rien à foutre de Parkinson et je me rendais seulement compte qu'Alex avait juste était jaloux ce jour-là, peut-être un peu beaucoup mais cela pouvait se comprendre. Malgré tout je ne dis rien et le laissa poursuivre dans son élan toujours les doigts crispés sur mon bouquin et mes yeux fixaient sur lui :

"Je ne te demande pas de nous imaginer dans quelques années, tu sais ? Je veux juste qu'on profite du moment présent. Avec tout ce qui se passe... Tu es la seule personne avec qui j'ai envie d'être en ce moment. Peut-être que ce ne sera plus le cas dans un an ou dans dix ans, mais aujourd'hui je veux juste être avec toi parce que je t'aime Dom'. Ensemble on est plus fort, on s'en sortait très bien non ? Tu n'as pas à avoir peur. "

J'en avais le souffle coupé, même si je savais qu'il m'aimait, rien que de l'entendre me le dire me rassura quelque peu et me fit me détendre. Il avait raison, comme toujours, nous devions profiter du moment présent, je réfléchissais trop. Mais.... j'en demandais trop oui et pourtant il ne semblait pas nous imaginer dans quelques années. Je baissais un peu la tête, arrêtant de le regarder dans les yeux. Je le sentis soudainement plus proche, son odeur envahit mes narines et tous mes doutes s'envolèrent pratiquement. Il m'avait tellement manqué et je ne m'en rendais compte que maintenant, alors qu'il n'était qu'à un mètre de moi. Je finis par lâcher mon livre et le tenir qu'à une main, gardant mes bras le long de mon corps. Puis sans pouvoir me contrôler je me rapprochais de lui pour l'enlacer. A son contact je frémis puis je me détendis en le serrant un peu plus fort. Mes bras faisaient le tour de son torse alors que je posais ma tête contre celui-ci en fermant les yeux. J'espérais qu'il ne me repousse pas alors que je pris la parole en restant dans la même position :

- Je suis tellement désolée.... Alex tu es tellement mieux que Parkinson, je ne t'abandonnerais plus jamais.... Je suis vraiment désolée.... Je t'aime aussi.

Quelques larmes finirent de couler sur mes joues alors que je relevais ma tête vers celle d'Alex en lui demandant :

- Sincèrement tu.... tu n'arrives pas à nous imaginer ensembles dans quelques années ?

Même si je me sentais en sécurité là à cet instant dans ses bras et que j'avais compris que sans lui ma vie n'était rien. Mes doutes n'avaient été que le fruit de notre séparation mais je voulais quand-même savoir si pour lui notre histoire n'était pas que présent mais peut-être aussi avenir. J'attendis sa réponse en le regardant dans les yeux, mes bras toujours autour de lui...

lumos maxima

_________________



  "Les écrivains n'inventent rien, ils arrangent juste le monde à leur sauce" - Audren.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...
Toi, tu es mon autre. ••• Il commença à s’inquiéter quand elle baissa les yeux. Elle ne lui répondait toujours pas, pourtant ses paroles avaient eu l'air de la toucher non ? A moins qu'il se gourait complètement ? Qu'il était à côté de la plaque ? Il n'espérait vraiment pas ça, se serait vraiment horrible après tout ce qu'il venait de lui dire. Il c'était mit à nu, exposant ses faiblesses. Un rejet serait difficile à encaisser. Et puis il senti que quelque chose avait changé et soudain elle était dans ses bras. Elle le serrait fort contre elle. Elle semblait si fragile. La surprise fit place et il ne réagit pas tout de suite. Un peu désappointé sans doute par la tournure des événements. Enfin si lui ne suivait pas... son corps avait réagit d'instinct enlaçant la jeune femme. Il la serrait fort contre lui.

"Je suis tellement désolée.... Alex tu es tellement mieux que Parkinson, je ne t'abandonnerais plus jamais.... Je suis vraiment désolée.... Je t'aime aussi." Souffla enfin la jeune femme. Le corps d'Alex encore tendu, sembla se détendre d'un seul coup. Il était heureux, vraiment heureux. Son cœur se gonflait d'une joie immense aux paroles de Dominique. De sa Dominique. Il la serra plus fort contre lui et posa un baiser sur ses cheveux. Elle finit par relever son regard vers lui, elle semblait incertaine.

"Sincèrement tu.... tu n'arrives pas à nous imaginer ensembles dans quelques années ?" Il  y avait là de l’inquiétude, il pouvait le voir. Pourquoi il avait dit ça déjà ? Pour ne pas lui mettre la pression. Ce n'était pas tout à fait vrai, parce que la vérité c'était qu'il ne pouvait pas imaginer un futur sans elle. Il était horriblement romantique, il n'avait pas vraiment honte de ça. Mais c'était gênant tout de même, elle était la bonne. Il pensait sincèrement qu'elle serait sa femme un jour. Mais c'était beaucoup trop sans doute. Ça pourrait lui faire peur. Il ne la lâcha pas du regard mais il sentit clairement le rouge lui monter aux joues.

"Oh ça... euh... en fait ce n'est pas tout à fait vrai. Je ne m'imagine avec personne d'autre. Je pense que si on se laisse une vraie chance, on pourrait être ensemble encore pendant des années. Mais ça sonne un peu flippant dit à voix haute." Alex avait l'air assez mal à l'aise par cet aveux. Ça en dévoilait sans doute beaucoup sur la profondeur de ses sentiments envers la demi-vélane. Il s'était déjà imaginé marié et avec des enfants avec elle. Mais ça il ne le dirait pas, ça la ferait sans doute bien plus flipper que ses paroles précédentes.

"Je t'aime Dom'. Bien sûr que je nous imagine dans quelques années. Je ne pense pas que je pourrais éprouver ce que je ressens pour toi pour une autre femme." Il caressa ses joues essuyant ses dernières larmes avec ses pouces. Il posa ses lèvres sur les siennes.

"Je t'aime, c'est tout ce qui compte au final." Souffla contre ses lèvres Alex. Il posa son front contre celui de la jeune femme sans la quitter des yeux. A défaut de déborder de confiance en lui, il débordait d'amour pour elle. C'était un fait indéniable, il ne savait pas tricher sur ses sentiments. Même-ci parfois il pouvait entrer dans des colères noires ou des crises de jalousie injustifiée.

© 2981 12289 0

_________________


Il n'est jamais trop tard pour rattraper les années volées.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
A reason to start over new and the reason is you...

Me voilà dans ses bras, espérant qu'il ne me repousserait pas mais il semblait décontenancé. Malgré tout, ses bras entourèrent mon corps et il me serra fort à son tour. Je lui dis alors que je l'aimais et son corps tendu, lorsque je m'étais jetée dans ses bras sembla se détendre à mes paroles. Il déposa un baiser sur ma tête avant que je ne la relève pour lui demander :

"Sincèrement tu.... tu n'arrives pas à nous imaginer ensembles dans quelques années ?"

Son regard dans le mien, il me répondit, gêné :

"Oh ça... euh... en fait ce n'est pas tout à fait vrai. Je ne m'imagine avec personne d'autre. Je pense que si on se laisse une vraie chance, on pourrait être ensemble encore pendant des années. Mais ça sonne un peu flippant dit à voix haute."

Je souris à cet aveu qui aurait du me faire peur et pourtant je semblais plus sereine. Il continua alors que je ne dis rien, toujours en me regardant dans les yeux :

"Je t'aime Dom'. Bien sûr que je nous imagine dans quelques années. Je ne pense pas que je pourrais éprouver ce que je ressens pour toi pour une autre femme."


J'en restais bouche bée, il était très sérieux et semblait déborder d'amour. Je savais, bien évidemment, qu'Alex m'aimait mais je n'avais pas mesuré la grandeur de celui-ci. Peut-être mes doutes venaient-ils de là, j'avais peur de l'aimer plus qu'il ne m'aime ou d'être trop aimer mais moi pas assez. Il essuya la dernière larme qui ruisselait sur ma joue avant de m'embrasser tendrement. Il dit, à ce moment-là, dans un souffle :

"Je t'aime, c'est tout ce qui compte au final."

Ses lèvres se séparèrent des miennes, nos deux fronts, à présent, l'un contre l'autre, je dis à mon tour :

- Je t'aime aussi.... tellement....

Je l'embrassais une nouvelle fois en caressant sa nuque du bout de mes doigts. Oui, tout ce qui comptait au final, c'était nous, notre amour. Il m'aimait et je l'aimais aussi en retour. C'était un fait indéniable...
lumos maxima

_________________



  "Les écrivains n'inventent rien, ils arrangent juste le monde à leur sauce" - Audren.

descriptionA reason to start over new and the reason is you... EmptyRe: A reason to start over new and the reason is you...

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum