Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz


Irina Y. Liddell
3ème Année - Serpentard



Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois... - Feat Zachary Hamilton

Poudlard, Cour extérieure, Le parc, Avril 2020

Irina était étendue dans l'herbe, elle profitait des rayons de soleil printaniers tout en lisant un livre complexe sur les sorts et enchantements avancés. S'il n'avait pas eu cours, la jeune fille aurait aidé Morgan à faire ses devoirs, mais son emploi du temps était bien trop remplie, avec les entrainements de Quidditch...

Le fait que son meilleur ami ne soit pas avec elle condamnait la jeune fille à être seule dans le Parc. Irina ne s'en plaignait pas, mais elle aurait préféré discuter avec lui, ou avec Abygaël. La solitude de sa nouvelle classe, celle des créatures, lui pesait lourdement. Elle ne se sentait acceptée nulle part, et cela lui rappelait douloureusement ses années passées dans les écoles Moldues, ou à l'orphelinat.

Irina releva la tête. Du bruit venait de s'élever à côté d'elle. La jeune fille chercha du regard l'origine d'un tel vacarme, et ne fut guère surprise en la découvrant. Zachary et sa bande. Evidement.

- Tiens, tiens, tiens... Alors Hamilton, on ne sait pas se tenir en société? lança la jeune fille, acerbe et cassante, comme à chaque fois qu'elle lui adressait la parole.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

ジャンケンポン!!

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz
Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...


Le temps était favorable à une petite promenade entre mecs. Zachary et sa bande se baladaient dans la cour extérieure du parc tranquillement tout en se racontant les dernières nouvelles. Tyler, un stylo à la main et un petit carnet, faisait ses devoirs tout en discutant comme d'habitude. Ryan, quant à lui, s'amusait avec ses baguettes de batterie en tapotant sur tout ce qui se trouvait sur sa route. Puis Jason, les mains dans les poches, donnant un coup de pied à toutes les pierres qu'ils croisaient. Ensuite, Tim, toujours collé à son leader, Zach, à le regarder de bas en haut, à l'admirer tout en se marrant débilement. Et enfin Zachary, l'alpha si on peut dire de la meute, le regard haut et fier, sur de lui, il avançait dans le parc suivit par sa bande. A eux cinq, ils faisaient beaucoup de bruits et dérangeaient pas mal de personnes mais cela les importait peu. S'ils étaient heureux alors les autres devaient l'être aussi, c'était un peu leur devise. Zach avait pas mal de choses en tête en ce moment, son entrée dans le camp des Purificateurs grâce à son père et sa relation étrange avec la jolie Wen. Il avait donc bien besoin de changer d'air, de décompresser et quoi de mieux qu'une sortie entre amis ! Ils étaient en train de parler des nouvelles chaussures  de Tim qui était... fluos. Tyler s'exclama alors en relevant un peu le nez de son carnet pour regarder les pompes hideuses de Greengrass :


- Tim... je suis pas sur que ces chaussures vont t'aider du côté séduction...

Le concerné riposta :

- Tu te trompes Conrad ! C'est signe de virilité selon une étude auprès des femmes.

Jason intervint alors en demandant :

- Quelle étude ?

Sans attendre une réponse du plus jeune de la bande, qui était déconcerté, ils éclatèrent tous de rire. Une voix les interrompue soudainement, une voix de femme :

- Tiens, tiens, tiens... Alors Hamilton, on ne sait pas se tenir en société ?

Allongée dans l'herbe se trouvait la petite Irina, le leader tourna alors la tête vers celle-ci et s'exclama :

- Et c'est à moi que tu dis ça Liddell ? Tu es couchée dans l'herbe et c'est moi qui ne sait pas me tenir ?! Laisse-moi rire...

Les gars rigolèrent puis Tim se rapprocha de la jeune femme et dit tout sérieux :

- On a qu'à lui demander ce qu'elle en pense, elle ?! C'est une femme après tout...

Sans attendre il se mit face à Irina pour qu'elle puisse bien voir ses chaussures et lui demanda :

- N'est-ce pas que ces chaussures me donnent un air virile ?!


Zachary leva les yeux au ciel et s'appuya contre un banc juste derrière lui, comme les trois autres, en attendant lui-même la réponse de la jeune femme. Pauvre Tim, s'il savait ce qu'il peut être ridicule mais un jour quelqu'un a dit le ridicule ne tue pas....
lumos maxima

_________________


"Ne pleure pas ton chagrin est le mien"

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz


Irina Y. Liddell
3ème Année - Serpentard



Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois... - Feat Zachary Hamilton

Poudlard, Cour extérieure, Le parc, Avril 2020

Irina leva les yeux au ciel en entendant la réponse de Hamilton. Elle aurait dû être hors d'elle, comme à l'accoutumée, mais voir que le jeune homme lui cherchait des Mornilles comme d'habitude, lui donnait l'impression que rien n'avait changé. Un léger sourire, teinté d'ironie, s'étira sur ses lèvres.

-  C'est un des avantages de mon âge et de mon statut de sang, Hamilton. On m'en demande beaucoup moins qu'aux "vrais" Sang-Purs. Et puis j'ai bien le droit de faire ce que je veux, conclua-t-elle avec un rire cristallin.  

Irina recula légèrement quand Greengrass s'approcha d'elle. Elle ne gardait pas vraiment de bon souvenir de lui, et n'aimait pas le voir aussi près de sa personne. Enfin... cette fois, le jeune homme n'avait pas l'air de vouloir massacrer ses affaires.

La jeune fille rougit violement quand il la qualifia de femme. Elle ne se caractérisait pas comme cela, elle se trouvait encore... petite. Elle aimait toujours avoir son monde imaginaire, remplie de rêve et de légende en tout genre, bien loin du mensonge que lui offrait cette vie. Et puis elle n'était...Pas assez féminine aussi - grimper sur les toits de Poudlard ne devait pas être le summum de la féminité, évidement. Bref, elle ne se trouvait pas assez femme, et se sentit mal à l'aise en regardant Greengrass.

-  Mmh... laisse-moi réfléchir. J'ai déjà vu ce type de chaussures, au pied des gamins de l'orphelinat. Tu es sûrement aussi virils qu'eux, si tu veux mon avis... De toute façons, c'est tout ce que tu peux espérer avec ton charisme de poule mouillée, Greengrass. Au moins, espérons que tu puisses prendre tout les chemins avec elles, et qu'elles te mènent à Rome, loin, très loin d'ici. Cela ferait un bien fond à tout le monde, asséna la jeune fille.

Irina regarda tour à tour les membres de la bande de Hamilton. Elle se sentait d'attaque pour distribuer les répliques acerbes à la ronde, qu'elle gardait au chaud, comme autant d'oeuf, de lapin, et de cloche en chocolat qu'elle garderait dans son panier. Elle avait l'impression de participer à une sorte de partie de chasse, à un concours, à un défi malicieux et un peu malsain.

- Eh oui, je n'ai plus envie de me terrer dans un terrier, je ne suis pas un petit agneau peureux. Alors, on est étonné du changement? Demanda Irina à la bande, un sourire ironique à peine voilé sur le visage.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

ジャンケンポン!!

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz
Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

Zachary n'avait jamais pu supporter Liddell, c'était une chieuse, qui n'avait aucun respect pour ses supérieurs. Le leader attendait que son ami ait finit sa prestation pour décamper, rien que de la voir l'agacer déjà. Surtout lorsqu'elle riposta :

-  C'est un des avantages de mon âge et de mon statut de sang, Hamilton. On m'en demande beaucoup moins qu'aux "vrais" Sang-Purs. Et puis j'ai bien le droit de faire ce que je veux.


Zach leva les yeux au ciel, exaspérait par son air prétentieux et puéril. Il ne répondit pas, étant bien au-dessus de ces futilités. Jason avait une solution plus efficace que l'arrogance face à la jeune femme : l'ignorance totale comme si elle n'était pas assez importante pour exister dans son monde. Tyler, quant à lui se contenter seulement de se foutre de la gueule de Greengrass. Il n'était pas comme les autres gars de la bande et comme son leader, il ne détestait pas grand monde, l'arrogance n'était pas son truc, ni l'ignorance. On pourrait se poser la question de ce qu'il foutait dans cette bande, tout simplement car c'était le plus sérieux, le plus bosseur. Il permettait à tous les gars d'être au point dans les études, mais aussi car c'était le meilleur ami de Ryan depuis leur enfance. Et puis Zach l'appréciait bien, de plus il connaissait son secret et celui-ci ne voulait absolument pas le révéler. En tout cas il ne semblait pas détester Irina, Ryan, lui, se contentait de dévisager la Serpentard comme un vulgaire insecte impure. Puis Tim était toujours dans la même position, attendant encore une réponse de Liddell qui ne tarda pas à venir :

-  Mmh... laisse-moi réfléchir. J'ai déjà vu ce type de chaussures, au pied des gamins de l'orphelinat. Tu es sûrement aussi virils qu'eux, si tu veux mon avis... De toute façons, c'est tout ce que tu peux espérer avec ton charisme de poule mouillée, Greengrass. Au moins, espérons que tu puisses prendre tout les chemins avec elles, et qu'elles te mènent à Rome, loin, très loin d'ici. Cela ferait un bien fond à tout le monde.


D'un côté elle n'avait pas tord, il était vraiment ridicule et était loin d'être virile. Mais elle ne se contenta pas de dire uniquement cela. Elle regarda par la suite chacun des membres de la bande de Zach avec son air supérieur. Quelle était ridicule ! Malgré tout il ne dit rien et attendit quelques instants regardant la réaction de son ami Tim. Il semblait presque triste ou bien in-intéressé en regardant ses pompes face à ce qu'Irina venait de lui dire. Zach ne réagit pas non plus, il ne trouvait pas intéressant de s'imposer. Personne ne parla pendant un moment, puis la Serpentard reprit la parole :

- Eh oui, je n'ai plus envie de me terrer dans un terrier, je ne suis pas un petit agneau peureux. Alors, on est étonné du changement?

Zach haussa un sourcil, qu...quoi ? Puis tous en chœur, ils se mettent à rire se foutant littéralement de la gueule de la jeune fille. Madame se prenait très au sérieux et n'avait pas froid aux yeux. Et ça, il ne se priva de lui dire :

- Oulala !! Madame Liddell sort le grand jeu ! J'ai presque peur, tu crois nous impressionner peut-être parce que tu es sortie de ton " terrier " ?  D'ailleurs, je trouve que ça te va bien le petit lapin comme animal, il est comme toi, il sort d'un trou !


Finit-il de plaisanter avec ses amis, puis il reprend plus sérieux :

- Je ne vois aucun changement moi, je vois toujours une petite fille. Tu t'es cru où Liddell ? Dans la cour des grands ? Allez redescend d'un ou deux étages et va jouer avec ceux de ton âge, tu veux ?!

La bande commença à s'en aller, toujours en se moquant d'Irina, même Tyler riait. Et Tim avait complètement oublié son humiliation de tout à l'heure, il riait aux éclats, il en faisait même un peu trop d'ailleurs... /blockquote>
lumos maxima

_________________


"Ne pleure pas ton chagrin est le mien"

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz


Irina Y. Liddell
3ème Année - Serpentard



Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois... - Feat Zachary Hamilton

Poudlard, Cour extérieure, Le parc, Avril 2020

Le sourire malicieux de la jeune fille laissa place à un sourire froid, cruel presque, qui rappelait son ainée, Anastasia. Bien qu'aucune des deux ne veuillent l'admettre, elles se ressemblaient, surtout lorsqu'elles étaient en colère.

- Et toi, tu te prends pour qui, Hamilton? Tu te crois fort, car tu martyrises les plus faibles? Tu n'es rien, rien du tout, Hamilton. Tu n'as rien pour toi. Juste un titre de Sang-Pur de merde, qui sera bientôt obsolète dans notre société. Papa et Maman ne pourront pas toujours te sauver, Hamilton.  

Les Sang-Purs... Quelle bêtise. Ils mourraient à petit feux, et la communauté magique s'en porterait autant mieux. Du moins, elle le pensait quand elle était en colère.

La jeune fille regarda Greengrass dans les yeux, et s'insinua dans son esprit, sans douceur. Elle n'allait pas mettre de gant pour lui. "Tu me dégoutes! " hurla-t-elle dans son esprit, en injectant de la souffrance. Méticuleusement, elle lacéra mentalement son esprit, puis s'en retira, sans un regard pour lui.

Les yeux froids, elle chercha le regard de Hamilton, et força les portes de son esprit. L'image d'une Serdaigle, Jillian Wen, s'imposa à la jeune femme. "Et bien, au moins tu as du goût, mon très cher cousin. Voilà le changement, j'espère que tu le sens, maintenant?". Cette dernière phrase était rempli de douleur, de haine et de colère. Pauvre Hamilton, il allait souffrir.

- Il me semble donc, qu'il y a bien eu un petit changement, non?

Elle avait encore bien des choses en réserves, héritage de ses parents. La folie de Warren Liddell et d'Elizaveta Romanov faisaient quelque fois surface, mais elle savait la gérer... à peu près.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

ジャンケンポン!!

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz
Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

Alors qu'ils commençaient à s'éloigner de la jeune fille, elle déclara avec un sourire malicieux et cruel aux lèvres :

- Et toi, tu te prends pour qui, Hamilton? Tu te crois fort, car tu martyrises les plus faibles? Tu n'es rien, rien du tout, Hamilton. Tu n'as rien pour toi. Juste un titre de Sang-Pur de merde, qui sera bientôt obsolète dans notre société. Papa et Maman ne pourront pas toujours te sauver, Hamilton.


Le Serpentard se retourna vers Irina en hochant lentement la tête, faisant mine d'être impressionné bien que ce ne fut pas le cas. Que des mots, rien d'important. Liddell voulait seulement essayer de se faire une place, un nom. Zach aurait voulu lui dire que de simples piques comme celles-ci ne suffisaient pas mais pourquoi devrait-il se donner la peine de lui donner des conseils ?! Pour rien, il valait mieux qu'il passe son chemin, ignorant la réplique inutile et sans importance de la jeune fille. Les personnes comme elle n'avait pas à être remarqué par qui ce soit, elle n'était rien. Hamilton savait malgré la valeur de son Sang qu'il était plus que ce qu'elle disait, il était important, supérieur, parfait comparé à cette gamine.

La bande suivait le leader, Tim un peu plus à l'arrière eut la mauvaise idée de croiser le regard de la jeune fille. Il se sentit mal tout d'un coup, comme si un poignard le transpercé. Il entendit au plus profond de son esprit comme un hurlement strident rempli de douleur :


"Tu me dégoutes! "

Il se recroquevilla sur lui-même en plaçant ses mains sur son crane. Un petit gémissement sortit de sa bouche, ce qui fit se retourner Zachary. Il regarda son ami une seconde avant de comprendre la raison de son comportement. Irina s'amusait avec son esprit, il avait presque totalement oublié ce don qu'elle possédait. Malgré tout, il n'en fut pas plus impressionné, il attendit qu'elle se retire de son ami qui semblait mal. Il croisa alors les bras attendant son tour, elle était si prévisible, il la sentit rentrait en lui. Elle ne put qu'ouvrir une porte, celle où Jillian demeurait, elle s'exclama alors :

"Et bien, au moins tu as du goût, mon très cher cousin. Voilà le changement, j'espère que tu le sens, maintenant?"

Il sentait une douleur atroce mais il n'en laissa rien paraitre de l'extérieur. Elle s'arrêta après quelques secondes, elle ne put rien voir d'autre tout simplement car son père l'avait depuis maintenant quelques temps entrainait à fermer son esprit. Il n'était pas encore au point mais il avait fermé la majeure partie, seule Jillian avait été visible à Irina.
Celle-ci, après son numéro, déclara :


- Il me semble donc, qu'il y a bien eu un petit changement, non?


Les bras croisés, Zach fixait la jeune fille tout en lui souriant. Les autres membres de la bande étaient pour la plupart au chevet de Greengrass qui ne tarda pas à se redresser. Zach rétorqua alors à Liddell :


- Oh super !! Tu le contrôles un peu mieux que la dernière fois et alors ? Qu'est-ce que ça t'apporte ? Tu vois bien qu'à nous ça ne fait pas grand chose, Tim a ressenti une douleur et puis pouf plus rien, il a déjà tout oublié. Tu as fouillé ensuite dans mon esprit, prévisible comme d'habitude, et quoi ? Tu as vu quoi ? Jillian ? Et c'est tout, tu n'as pas pu voir autre chose. A quoi tout ça t'aura servit ? A rien. Parce que tu n'es rien Liddell. Juste une petite fille dotée d'un pouvoir que tu maitrise à peine et qui ne te sert à rien.


Il marqua une pause avant de reprendre un sourire en coin :


- Tu crois qu'on ne peut pas te repousser ?! Malheureusement pour toi si. La légilimence a ses limites, ça ne sert à rien ce que tu fait, tu t'épuises pour rien.


Il resta les bras croisés un moment, les autres gars derrière lui attendaient. Mais Zach se souvint de ce que lui dit Irina dans son esprit et ce n'était pas seulement sur Jillian, elle l'avait appelé " cousin ". Le Serpentard fronça les sourcils et demanda à Liddell :

- Oh et avant que nous te laissions seule avec toi-même à ton triste sort. Je sais que tu aimerais faire partie de ma famille et c'est sans doute la raison pour laquelle tu m'as appelée " cousin ", n'est-ce pas ?

Dit-il sur un ton prétentieux tout en souriant en coin.
/blockquote>
lumos maxima

_________________


"Ne pleure pas ton chagrin est le mien"

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz


Irina Y. Liddell
3ème Année - Serpentard



Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois... - Feat Zachary Hamilton

Poudlard, Cour extérieure, Le parc, Avril 2020

Irina avait senti, avec un peu de déception, la résistance d'Hamilton. Elle aurait dû se douter qu'il en serait ainsi, qu'il savait se défendre. Dommage... Au moins, la douleur qu'avait ressenti Greengrass était un lot de consolation.

La jeune femme regarda, méprisante, Hamilton. Il pensais vraiment qu'elle voulait être comme lui, ou disait-il juste cela pour se moquer d'elle? Dans les deux cas, c'était incroyablement stupide.

- Pourquoi "cousin"? Tu ne devines pas, Hamilton... ? Moi qui pensait que tout les Sang-Purs connaissaient leurs lignages par cœur. Je suis la petite fille de Nylias Carthew, née Liddell. Cela doit te dire quelque chose, ça avait fait scandale à l'époque. Une Sang-Pure, avec un Moldu! Disgrâce et déshonneur sur la famille, n'est-ce pas? Je suis aussi la fille de Warren Liddell, tu sais, le Mangemort fou, et d'Elizaveta Romanov, Tsarine déchue et descendante de Raspoutine, d'après les rumeurs. Cela aussi, ça doit te dire quelque chose, ils sont très célèbres. Tristement, certes, mais célèbres. Alors oui, comme plusieurs Sang-Purs d'Angleterre et de Russie, tu es, Hamilton, mon cousin.

Le regard dur, fixe et froid, Irina acheva sa tirade.

- Mais ne crois en aucuns cas que je suis heureuse de notre parenté. Tu vas sûrement t'en servir contre moi, et être encore plus infecte. Je sais que je t'ai cherché depuis toujours, mais tu n'es pas mieux. On a chacun notre part de responsabilité, mais tu ne l'admettra jamais... Enfin bon, ça ne sert à rien de te le dire, tu vas encore te foutre de moi. Tu t'entendrais bien avec Assia, ma sœur. Bref. Do svidaniya, dvoyurodnaya sestra. *

Irina tourna les talons. Elle savait que la bande d'Hamilton allait encore plus se moquer d'elle, et lui rendre la vie impossible. Enfin... du moment qu'Hamilton ne la rattraperais pas, ni aucun de ses sbires, pour lui faire du mal, la jeune femme n'en avait que faire de ce qu'il disait d'elle.


* Au revoir, cousin.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

ジャンケンポン!!

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz
Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

La jeune fille, après sa question, lui répondit l'air méprisant :

- Pourquoi "cousin"? Tu ne devines pas, Hamilton... ? Moi qui pensait que tout les Sang-Purs connaissaient leurs lignages par cœur. Je suis la petite fille de Nylias Carthew, née Liddell. Cela doit te dire quelque chose, ça avait fait scandale à l'époque. Une Sang-Pure, avec un Moldu! Disgrâce et déshonneur sur la famille, n'est-ce pas? Je suis aussi la fille de Warren Liddell, tu sais, le Mangemort fou, et d'Elizaveta Romanov, Tsarine déchue et descendante de Raspoutine, d'après les rumeurs. Cela aussi, ça doit te dire quelque chose, ils sont très célèbres. Tristement, certes, mais célèbres. Alors oui, comme plusieurs Sang-Purs d'Angleterre et de Russie, tu es, Hamilton, mon cousin.


Il la laissa parler en fronçant les sourcils. Il n'était jamais remonté aussi loin dans l'origine de sa famille et ignoré la plupart de ses constituants. Son père avait pourtant dû lui en dire plus mais certainement que Zach n'avait pas écouté attentivement. Irina descendait effectivement de personnes peu fréquentables et cela l'étonna peu mais de là à apprendre qu'ils étaient tous deux de la même famille ne lui plu pas du tout. Au début il n'eut pas envie de la croire mais en écoutant un peu plus attentivement ces dires, il se rendit compte à quel point ils étaient précis et donc probablement juste. Il était surpris et pas très heureux de cette nouvelle. Cette journée s'annonçait pourtant si bien et ben non. Une gamine venait lui chercher des noises, utilisait son stupide pouvoir qui ne servait à rien et lui apprenait tout naturellement qu'elle était sa cousine ! Autrement dit quel cauchemar ! Il la laissa pourtant poursuivre ne sachant pas trop quoi dire :

- Mais ne crois en aucuns cas que je suis heureuse de notre parenté. Tu vas sûrement t'en servir contre moi, et être encore plus infecte. Je sais que je t'ai cherché depuis toujours, mais tu n'es pas mieux. On a chacun notre part de responsabilité, mais tu ne l'admettra jamais... Enfin bon, ça ne sert à rien de te le dire, tu vas encore te foutre de moi. Tu t'entendrais bien avec Assia, ma sœur. Bref. Do svidaniya, dvoyurodnaya sestra. *

Malgré son étonnement face à tout cela, il n'en laissa rien paraitre mais garda le silence. Les autres autour de lui ne dirent rien non plus, ils se contentèrent de regarder tour à tour les deux cousins avec stupéfaction ou dégout. Zach opta pour la seconde hypothèse bien évidemment. Elle parla de sa sœur mais qu'est-ce qu'il en avait à foutre de celle-ci, il leva les yeux au ciel à ce moment -là puis elle parla une autre langue. Hamilton ne comprit pas ce qu'elle dit, ce devait être du russe, mais c'était certainement pour le saluer. Il n'en fit pas plus de cas...
Liddell commença à s'éloigner, certainement fière d'elle et de la nouvelle qu'elle révéla. Zach en avait marre, de tout, de l'endroit, d'Irina, il voulait partir loin de tout ça. Il voulait rentrer au château, cette ballade l'avait plus mit en colère que détendu. Malgré tout il dit en direction de la Serpentard qui était encore apte à l'entendre là où elle était :


- Heureusement que tu n'es pas invité à nos repas de famille, tu es une honte pour nous !

Sur ces mots et les moqueries des autres gars de la bande ils s'éloignèrent. Bien sur Zachary, malgré tout ça, avait un sourire en coin.
lumos maxima

_________________


"Ne pleure pas ton chagrin est le mien"

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz


Irina Y. Liddell
3ème Année - Serpentard



Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois... - Feat Zachary Hamilton

Poudlard, Cour extérieure, Le parc, Avril 2020


Irina fut surprise. Après cette longue tirade, elle ne tirait qu'une simple phrase de la bouche d'Hamilton. Où étaient donc passés sa verve, et son talent de beau-parleur?

- Moi au moins, j'ai une vraie famille, Hamilton.

Un peu ironique, comme phrase. Sa "vraie" famille se composait d'elle, et de son frère. Peut-être d'Assia, un peu. Mais ils étaient plus ou moins unis, surtout elle et Kolia en fait. Pas comme les Sang-Purs.

Irina avait une très basse estime des familles de Sang-Purs traditionalistes. Elle ne voyait pas par quel miracle un mariage arrangé pouvait donné une famille heureuse. Et ça, pour elle, ce n'était pas une vraie famille. Les Hamilton ne devaient pas déroger à la règle.

La jeune fille s'éloigna, en direction du château. Elle allait retrouver Morgan, ou Abygaël, pour lui raconter tout ce qui venait de se passer. Tout deux en riraient bien, et cela effacera le mauvais souvenir de cette rencontre.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

ジャンケンポン!!

descriptionLe désespoir s'empare de moi dès que je te vois... EmptyRe: Le désespoir s'empare de moi dès que je te vois...

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum