Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyJe t'aide, tu m'aides ?

more_horiz

         
Je t'aide, tu m'aides ?

Mercredi 26 février 2020

         
 Les gens s'agitaient autour de moi. Une bataille entre Insurgés et Purificateurs avaient eu lieu le soir de la Pleine Lune alors que je peinais une nouvelle fois à contrôler mon loup dans le Werewolf Complex. Si à présent j'étais capable de me changer en loup-garou invisible les soirs de Pleine Lune, je n'étais pas encore très utile pour la cause des Insurgés. Malgré tout, le petit groupe semblait s'en être plutôt bien tiré, avec des pertes de chaque côté, mais moins qu'il n'avait prévu à l'origine. C'était Ian qui me gardait régulièrement informé. Si lui et les parents préféraient que je reste à l'écart des combats, il n'en était pas de même pour moi.

Depuis plusieurs mois, je m'acclimatais à celle que j'étais devenue. Début janvier, j'avais enfin assumé qui j'étais devant ma famille. Et à présent, je voulais développer mon potentiel. J'avais eu l'occasion d'en parler avec Jillian et Tristelle. Impossible de leur cacher quoi que ce soit : on se disait tout ! Et, même si elles s'inquiétaient pour moi, elles me faisaient assez confiance pour me pousser à rejoindre les Insurgés. Elles savaient autant que moi que cette organisation pouvait m'aider et me protéger. Ian et mon père prétendaient le contraire, et c'était bien le seul point où ils étaient d'accord d'ailleurs : en rejoignant cette cause, je signais à coup sûr mon arrêt de mort. Seulement, des rumeurs se faisaient de plus en plus entendre : de nouvelles réglementations allaient bientôt être mises en vigueur dans la communauté sorcière et au sein de Poudlard. Le gouvernement ne disait rien mais le monde sorcier s'agitait et je savais que bientôt nous n'aurions plus le choix de ne pas choisir de camp.

Aussi, défiant une nouvelle fois l'autorité de mes parents, je comptais me rendre aujourd'hui à l'UMS afin de trouver des Insurgés. Ian disait que l'UMS accueillait même leur QG sans m'en préciser l'endroit exacte. Alors, j'étais quasiment sûre de trouver quelqu'un qui pourra m'indiquer comment rejoindre les Insurgés. Mais, il me fallait surtout un moyen de m'y rendre. Pour ça, j'avais déjà ma petite idée. Après avoir demandé aux filles de me couvrir pour la fin d'après-midi, je descendis quatre à quatre les marches de Poudlard afin de rejoindre Luke dans ses appartements. Sans frapper à la porte, je rentrais. Cet idiot s'amusait à balancer des cacahuètes en l'air et de les gober en un seul coup. Lui faisant rater son coup en entrant par surprise, je me dépêchais de me justifier :

"Luke j'ai un groooos service à te demander mais j'en ai besoin s'il te plait ..." Le professeur de Vol haussa les sourcils et soupira. Il ne pouvait rien me refuser. Enfin presque. Il se leva, se mit face à moi et me demanda : "De quoi s'agit-il ?" J'avais appris mon texte par coeur, aussi, sans véritable problème, je récitais machinalement : "J'ai dit à Ian que j'avais encore des difficultés à contrôler mon loup les soirs de Pleine Lune et il m'a dit qu'il avait des Potions pour gérer ça !"

"Et il ne peut pas les envoyer par hibou ?" Je réfléchis un instant avant de sortir : "Non, parce qu'il veut me montrer comment les administrer et comment en fabriquer d'autres ... Mais bon, comme cet idiot n'a pas d'autorisation écrite et vu que le directeur est ... enfin tu sais quoi ..." Depuis que maman nous avait annoncé la vérité sur notre famille, je ne voyais plus le directeur Nott de la même façon. Enfin quoi ! C'était notre grand-père. Et il nous avait tous renié. Pour quoi ? Pour notre sang Impure.

Luke se massa la nuque, évaluant la situation. Il risquait gros s'il se faisait prendre, presque autant que moi : un renvoi direct à coup sûr. Mais ... ? "Bon très bien ! Je vais te faire transplaner à partir de Pré-au-Lard" Souriante, je me jetais dans ses bras pour l'embrasser.

Quelques minutes plus tard, nous étions tous les deux dehors à sortir discrètement du château. Tous les élèves étaient en cours ou à la bibliothèque. Normalement, personne ne devait nous surprendre... "Stanger ! Et deux pour le prix d'un ..." Je me retournais mais j'avais déjà reconnu la voix de Thed Carter, le concierge. Luke se retourna à son tour et prit son habituel ton pour baratiner les gens. "Carter ! Vous êtes rayonnant aujourd'hui, dites-moi ! Est-ce le soleil qui vous rosit le teint ou bien ..." "Il suffit Stanger ! J'ai assez entendu vos débilités, à vous et à Krum ... Où vous rendez-vous donc avec votre jeune soeur ?", termina-t-il en croisant les mains derrière son dos. Luke me jeta un regard et reprit son air assuré : "Elle est ... malade ! Et, j'allais avec elle pour transplaner jusqu'à Londres afin de lui trouver des médicaments adaptés" Thed fronça les sourcils : "L'infirmerie ne suffisait-elle pas ?" Je me mis à tousser pour confirmer les dires de mon frère qui ajouta : "C'est l'infirmière elle-même qui m'envoie !"

Le concierge afficha son sourire malicieux et lança : "Vous avez donc une autorisation, n'est-ce pas ?" "Une ... une autorisation ?" Les mains de Luke s'agitèrent dans son dos, m'ordonnant de faire quelque chose. Douée en sortilèges et métamorphose, je plaçais un élastique dans sa main qui se transforma en un vieux parchemin. "Tenez !", dit Luke en tendant le papier au concierge, tout souriant.

"Miss Gabrielle Delacour...", commença à lire Carter. "... autorise Miss Prudine Stanger, élève brillante de Serdaigle ..." Carter leva les yeux vers moi et j'offris un sourire timide tandis que Luke trépignait sur place. "... et M. Luke Stanger, professeur diablement sexy ..." Le concierge leva une nouvelle fois la tête vers mon frère qui se justifia alors : "Je lui ai dit que ça me flattait mais qu'elle n'était pas obligée de le marquer, mais elle a insisté !" Le concierge jugea un instant Luke et termina sa lecture : "... à se rendre à Londres pour acheter les médicaments nécessaires au rétablissement de la jeune femme". Et pour illustrer une nouvelle fois les propos du parchemin je me mis à tousser.

Carter rendit alors le papier au professeur et grommella un petit : "Ca ira pour cette fois les Stanger ..." avant de faire demi-tour. Luke me prit alors par le bras, m'entraînant rapidement vers Pré-au-Lard. On avait eu vraiment chaud et nous n'avions aucune certitude qu'il n'aille pas faire un rapport à Julian Nott. "Ca ira tu crois ?" demandais-je alors qu'on franchissait les grilles du domaine. "Je m'arrangerais avec Gabrielle ce soir ...", répondit Luke sans sourire.

Un peu essoufflés, on prit tout de même le temps de reprendre notre souffle avant de transplaner ... devant l'entrée de l'UMS. Je souris. Maintenant c'est à mon tour de jouer ! "Merci Luke !", dis-je en l'embrassant une nouvelle fois. Celui-ci soupira et répondit : "Je reviens te récupérer à 17h30, ce qui te laisse 2h30 pour parler à Ian et tout le reste." Me menaçant du bout de son doigt, je hochais la tête avant de me diriger droit vers l'université. Dire que j'allais venir là dans deux ans ... J'avais plus que hâte. Poudlard m'ennuyait maintenant que j'avais quasiment exploré tous les recoins avec certains garçons.

Les couloirs étaient assez calmes même si quelques étudiants s'y promenaient. Les autres devaient être en cours. Comment allais-je m'y prendre ? Il ne fallait pas que je tombe sur Ian, sinon ce serait retour à la case départ et Luke me ferait sans aucun doute une scène mémorable. Je grimpais les escaliers, suivant les flèches m'indiquant des amphithéâtres. Il y avait encore plus d'élèves par ici et des dizaines d'odeur m'assaillaient. Des sorciers lambda, mais également des loups, leur odeur était semblable à la mienne, et des trucs plus puants, comme les vampires. En parlant d'eux, je reconnus un visage familier qui observait le labyrinthe par la fenêtre ouverte. Je venais de trouver mon recruteur. Souriante et essayant d'oublier l'odeur nauséabonde, je m'approchais surement de lui. Bien sûr, lui aussi avait repéré mon odeur et lorsqu'il me vit, je me doutais que je ne devais peut-être pas arriver au bon moment. Pour changer. Il rebroussa chemin mais loin de me laisser abattre, je le contournais pour lui barrer la route.

"Tobias ! Quelle joie de te revoir !", m'exclamais-je avec un grand sourire. J'avais retenu son prénom depuis que Ian m'avait expliqué de qui il s'agissait lorsqu'il avait fait irruption dans son appart' début janvier. "Tu ne pouvais pas mieux tomber, il faut que je te parle !" Mes deux mains derrière le dos, baguette en main tout de même, je l'observais avec un large sourire. Luke aurait craqué en moins de deux minutes, comme il l'avait fait il y a à peu près 15 minutes. Mais on parlait de Tobias là, soit le vampire le plus arrogant que je n'ai jamais rencontré (facile ! je ne connaissais qu'un seul vampire).
codage by Wiise

_________________


« C’est ça que tu veux ?
- C’est toi que je veux, pour toujours. »

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz
Je t'aide, tu m'aides ?
Prudine Stranger & Tobias Valdemar

Je n'arpente plus réellement les couloirs de l'UMS dans le but de suivre des cours. Non seulement je n'en ai pas besoin, mais en plus, je ne m'étais inscrit que dans le but de donner le change, à la demande de Ludwig. Or aujourd'hui, est-ce encore utile ? Les lois qui sont passées veulent rétablir la ségrégation. Pas question que je me plie à ça. A croire que les sorciers ne tirent jamais aucune leçon de rien.Non, si je traîne encore dans les parages, c'est surtout pour transmettre des messages à certains Insurgés, à faire du « lien ». Un comble quand on me connaît, c'est vrai, mais il faut fédérer les Insurgés après la Lune Rouge.

Je vais me poster à une fenêtre, dans l'un des couloirs menant aux amphithéâtres où je vais récupérer tout un groupe d'Insurgés pour leur transmettre quelques informations, et mon regard se perd au loin, sur la vue du labyrinthe. Dire qu'on pouvait y chasser, être nous, être libre... enfin, non, en réalité, ce n'était qu'une illusion. Même là, il fallait aller contre notre nature et ne chasser que des animaux. J'en ai marre de faire semblant, de prétendre être ce que je ne suis pas. Je suis un vampire bordel, et j'entends bien me nourrir dignement et ne pas me plier aux jougs des Purificateurs et de leurs délires à la con. Je renifle. Super, ça sent le chien. Un chien que j'ai déjà rencontré.

« Qu'est-ce que tu fiches ici, gamine ? », que je m'entends gronder avant même de tourner la tête vers elle.

Sérieusement, c'est un bébé, ne devrait-elle pas être à Poudlard à l'heure actuelle ? Et puis merde, ce n'est pas mon problème. Je lui tourne le dos pour me rapprocher des portes de l'amphithéâtre, réservé aux créatures. Mais cette chère Prudine ne l'entend pas de cette oreille. Tiens donc, voilà qu'elle veut me parler. Je fronce les sourcils face à sa moue d'enfants de trois ans qui va réclamer une sucrerie.

« Eh bien ça tombe mal, parce que moi, j'ai autre chose de prévu. Rentre à Poudlard gamine, t'as pas entendu parler des lois ? »

Il va vraiment falloir que Stranger apprenne à contrôler sa sœur. Je me demande d'ailleurs si elle l'a confronté, si elle lui a demandé des explications, lui qui côtoient des loups-garous tous les jours et qui n'avait pas daigné en informer sa chère petite sœur. D'un autre côté, j'm'en fous pas mal de leurs histoires de famille, j'en ai juste ma claque de me retrouver en plein dedans à chaque fois.Pourquoi elle ne bouge pas ? Pourquoi est-ce qu'elle me fixe comme ça ? Je me penche légèrement vers elle, laissant transparaître toute ma contrariété.

« Si t'as un crush sur moi gamine, je suis désolé de briser ton petit cœur, mais je suis déjà pris et pas intéressé. Si tu as tes chaleurs, il y a plein de gentils loups dans cette salle qui se feront un plaisir de s'occuper de toi. »

C'est bon, maintenant on peut travailler tranquillement ?


black pumpkin

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz

         
Je t'aide, tu m'aides ?

Mercredi 26 février 2020

         
 Son petit "gamine" ne m'échappa pas mais j'essayais de l'ignorer. Comme lors de notre première rencontre, il essayait simplement de m'intimider. Du moins, j'essayais de me rassurer de cette manière. « Eh bien ça tombe mal, parce que moi, j'ai autre chose de prévu. Rentre à Poudlard gamine, t'as pas entendu parler des lois ? »

Je fis la moue et me retenais de croiser les bras, vexée. De toute manière, il me prenait encore pour un louveteau, et je devais faire mes preuves. Le voyant continuer à avancer, je plaçais mes mains devant lui pour l'obliger à se stopper, à son plus grand agacement. "Tu as besoin de voir ce que je vaux c'est ça ? Allons dans le Labyrinthe alors et je te montre ce que je peux faire !" Peut-être qu'il ne recrutait que sur ce critère ? Si on était assez fort pour se battre. Ou bien alors il allait me sortir l'excuse qu'aucun Insurgé mineur n'était autorisé au sein de leur groupe ?! Je ne voulais y croire. Ils avaient besoin d'autres créatures, ils avaient besoin de moi.

« Si t'as un crush sur moi gamine ... », commença-t-il en se penchant doucement vers moi, me faisant reculer d'un pas, « ... je suis désolé de briser ton petit cœur, mais je suis déjà pris et pas intéressé. » Je levais les yeux au ciel, plaignant au passage celle qui appartenait désormais au vampire. Surement une fille de la même trempe que lui pour le supporter.

« Si tu as tes chaleurs, il y a plein de gentils loups dans cette salle qui se feront un plaisir de s'occuper de toi. » Mon sang ne fit qu'un tour. Même si Crowley avait appris à me contrôler, ce crétin me mettait hors de moi. Je lui sautais dessus mais il esquiva le coup avec une grâce déconcertante, et me repoussa. Ma tête alla rencontrer le mur de derrière et j'arrachais une grimace. Le vampire s'était détourné de moi mais je n'avais pas dit mon dernier mot. J'étais peut-être sous-entraînée mais j'étais plus têtue que quiconque. Convoquant mon loup, je me forçais à me transformer sous le regard des quelques étudiants restés pour assister au spectacle. Crowley ne m'avait pas aidé à bien contrôler cette partie de moi, étant parti avant d'avoir pu terminer son entraînement avec moi. Car, si je me transformais en un loup-garou invisible les soirs de Pleine Lune, comme le chien-garou qui m'avait mordu, j'avais aussi le don de me transformer en loup-garou quand je le voulais, bien que je ne le précisais pas totalement.

Mon loup grondait et le vampire se retourna pour voir ce que j'étais devenue : un loup gris avec des tâches plus sombres sur le dessus du dos et des yeux rouges. Je lui sautais une nouvelle fois dessus. S'il n'avait pas encore compris, je voulais faire mes preuves.
codage by Wiise

_________________

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz
Je t'aide, tu m'aides ?
Prudine Stranger & Tobias Valdemar

« Aller dans le labyrinthe ? Mais tu... tu vis dans quel pays toi depuis les dernières semaines au juste ? Les gens comme nous n’ont plus le droit d'aller là-bas, c'est gardé. Tu te feras chopée et vaccinée sans procès. Mais si c'est ce que tu veux, vas-y. Ce sera sans moi ! »

Pourquoi les jeunes – et en particuliers les jeunes loups-garous – sont-ils toujours aussi... chien fous ? Complètement irresponsables et inconscients ? Et puis bon sang, je suis pas baby-sitter ! Qu'elle aille donc jouer ailleurs, on ne se connaît pas après tout elle et moi. Et en plus elle espère me faire du mal. D'un geste rapide, je me débarrasse d'elle. Je n'ai pas que cela à faire que de m'occuper d'une gamine capricieuse. J'ai un travail à faire pour les Insurgés et là, ça commence à m'agacer prodigieusement.

J'entends un grognement et je remarque alors des regards ronds de quelques étudiants. Je ferme les yeux en soupirant. Elle est en train de faire une connerie, pas vrai ? Je me retourne en soupirant. Elle fait une connerie. C'est pas vrai mais bordel ! Elle est suicidaire, c'est ça ? Eh bien manque de chance pour elle, moi je ne le suis pas. S'afficher comme ça, en public, avec les lois ? Mais elle est tarée ma parole. Il va vraiment falloir que j'en touche deux mots à son crétin de frère ! Et puis d'abord ils ne sont pas censés se transformer uniquement à la pleine lune ces bestioles ?

Pu... Sous le poids et l'élan je bascule et instinctivement, je sors les crocs pour grogner encore plus fort qu'elle. Sous cette forme, elle a du répondant, et du muscle, je sens qu'elle m'oppose une résistance farouche. Et ces glandus qui nous regardent franchement ! Tout en lui bloquant la gueule d'une main, j'attrape ma baguette de l'autre et nous fait transplaner.

On se retrouve dans une salle de classe à l'autre bout du bâtiment, désaffectée, ou pas loin. Dans un dernier effort, je me dégage et brandit ma baguette contre elle.

« T'as intérêt à redevenir humaine et plus vite que ça. Pas de fausse pudeur inutile ! T'es vraiment tarée ma pauvre fille, c'est une condamnation à mort que tu cherches ? Qu'est-ce que tu veux, maintenant que tu m'as bien fait perdre mon temps ? »

J'espère qu'elle a tout de même conscience,quand elle est sous sa forme animale. Je sais que généralement, l'esprit du sorcier disparaît au profit de l'animal. Alors déjà que cette histoire me prend la tête mais si en plus faut que je recommence mon speech parce qu'elle ne me comprends, pas, je peux jurer qu'Ian va passer un très sale quart d’heure.


black pumpkin

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz

         
Je t'aide, tu m'aides ?

Mercredi 26 février 2020

         
 J'avais du mal à garder le contrôle de la bête qui voudrait gronder plus fort que je ne le voulais et qui voulait agir. Mon esprit était toujours là mais mes gestes ne me répondaient pas toujours. Je sautais sur le vampire qui dévoila alors ses canines. En tant que Prudine j'aurai surement eu un mouvement de recul mais avec mon loup, cela finissait de me provoquer. Il me saisit la mâchoire et je voulus aboyer mais un tourbillon me fit perdre la notion de toute chose. J'entendis sa voix en écho alors que je restais couchée au sol. Je n'avais jamais tenté de transplaner en tant que loup-garou et j'avais plus que l'impression d'être sonnée. J'ouvris les yeux, les yeux de la bête et vis Tobias, 2 mètres plus loin, baguette brandit sur moi. « ... condamnation à mort que tu cherches ? Qu'est-ce que tu veux, maintenant que tu m'as bien fait perdre mon temps ? »

Mon loup n'avait pas fini de gronder et cette baguette menaçante le poussait à agir une nouvelle fois. Mais il était encore trop faible et j'en profitais pour retrouver ma forme initiale. Aussi nue qu'un nourrisson sortant du ventre de sa mère, je me recroquevillais dans un coin de la pièce alors que Tobias me jetait une vulgaire couverture sur la tronche. J'étais encore énervée mais je me sentais en cet instant particulièrement gênée. "J'ai besoin d'aide ...", dis-je en n'osant pas le regarder dans les yeux. J'avais perdu mon assurance d'auparavant et je ne savais plus si j'avais bien fait de venir. "On m'a parlé des Insurgés. Ian m'a parlé des Insurgés. Et je veux en être ..." Je levais mes yeux vers le vampire qui roulait des yeux. Quoi ? Comme s'il s'y attendait ? Je resserrai les pans de la couverture autour de moi et me relevais pour faire une nouvelle fois face au vampire. "Mon créateur est un chien-garou et j'ai un temps subi des expériences par son propriétaire. A présent il est parti mais je reste toujours liée à lui par un contrat. Mais en attendant, j'ai besoin de m'entraîner, d'apprendre à me contrôler et je sais que les autres créatures peuvent m'y aider." Je sentais la vanne arrivée, comme quoi ce n'était pas un camp de redressement pour créatures en difficultés, mais je parais le coup en ouvrant la bouche avant lui : "Et je veux apprendre à me défendre. Je veux savoir ce qu'il m'attend au-dehors et contre quoi je dois me battre à présent que je suis un loup-garou."

Mon regard était rivé dans le sien et ma gène d'il y a quelques secondes avant avait disparu pour laisser place à une détermination absolue. Si j'étais là, si je me tenais en face de ce vampire affable, si je m'étais transformée, c'était pour rejoindre son groupe. Je faisais encore des erreurs mais j'avais simplement besoin d'apprendre. "Je servirai votre cause honorablement et je me plierais à tes conditions si tu le souhaites." Je ne savais plus quel argument utiliser. Je venais de lui révéler quelles étaient mes origines et ce que j'attendais de lui, je ne pouvais rien dire de plus à moins qu'il ne me le demande désormais.
codage by Wiise

_________________


« C’est ça que tu veux ?
- C’est toi que je veux, pour toujours. »

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz
Je t'aide, tu m'aides ?
Prudine Stranger & Tobias Valdemar

Besoin d'aide ? Est-ce que je ressemble à mère Thérésa sérieusement ? Pas que je sache ! Je ne suis pas un centre d'aide, bordel, je croyais que c'était clair ! On lui a parlé des Insurgés super, enfin ! Je lève les yeux au ciel quand elle dit qu'elle veut en être. Encore un chien mouillé dans les rangs. Grandiose. Mais surtout, ce n'était pas trop tôt. Ian a bien trop trainé, on a besoin de bras et de volonté. Mais bordel, pourquoi est-ce qu'il ne l'a pas initiée ?

Et génial, elle me prend pour un psy ou pire, un prêtre, et éprouve le besoin de se confier. Elle n'est même pas une vraie loup-garou. Chien-garou, de la sous race encore… Et il y a un type qui a fait des expériences sur elle. J'aime pas ça. On nous prend vraiment pour des cobayes. Est-ce qu'ils feraient ça sur des sorciers ? Je ne crois pas non… Elle parle d'un contrat qui la lie, je ne suis pas certain de comprendre. Est-ce que ce type pourrait venir la réclamer ou un truc du genre ? Et elle veut qu'on l'aide à se contrôler ? Mais on n'est pas une école maternelle pour… Elle m'empêche de parler. Si elle n'apprend pas à se taire, ça ne va pas le faire du tout elle et moi.

Je croise les bras, attendant qu'elle ait fini son laïus interminable. Ça me saoule ces gens qui ne savent pas quand s'arrêter. Je n'écoute même plus réellement ce qu'elle a à me dire. Il y a d'autres langages plus révélateurs que les mots, comme son regard. J'esquisse toutefois un sourire quand elle dit qu'elle se plieras à mes conditions. Ne sait-elle pas que je ne suis pas réputé pour ma gentillesse ? Toujours silencieux, j'avance vers elle, ne la quittant pas du regard. Il y a encore quelques mois et si elle n'avait pas été un vulgaire chien-loup, j'aurais pu profiter de la situation. Mais elle ne m'intéresse pas ainsi. En plus, elle n'est qu'une enfant.

« Laisse-moi deviner… Tu n'as même pas demandé à ton cher frère parce que tu sais qu'il dira non, n'est-ce pas ? Et tu t'es dit que je ne serais pas du genre à m'embarrasser de ses états d'âme ? Eh bien tu as raison, je n'en ai rien à carrer. J'aime pas vraiment les gens de ton espèces, mais effectivement, y a des gens qui pourront t'apprendre à contrôler ton chien. On a besoin de combattants, ce « on » qui t'a parlé des Insurgés, a dû te le dire. Ce n'est pas une école, ce n'est pas un lieu où tu seras le centre de l'attention.Et s'il faut te laisser derrière, je te laisserai derrière. Tu te plies aux ordres, tu ne les discutes pas et tu ne fais pas de vagues, et je n'accepterai pas la moindre plainte. En échange, je te trouverai quelqu'un pour s'occuper de toi. »

Ceci étant, il reste tout de même un point problématique dans son histoire.

« Quelle est la nature du contrat ? Je veux tout savoir sur ce type, pour être prêt au cas où il viendrait te réclamer. »

Et pour le tuer aussi. Parce qu'il est hors de question qu'un homme faisant des expériences sur des créatures puisse dormir sur ses deux oreilles.


black pumpkin

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz

         
Je t'aide, tu m'aides ?

Mercredi 26 février 2020

         
 Ce mec avait vraiment le don pour mettre les gens mal à l'aise. Il donnait l'impression d'être totalement désintéressé de la situation pourtant d'après ce que Ian m'avait confié, il était en quelque sorte à la tête des Insurgés. Il fit quelques pas dans ma direction et je luttais une nouvelle fois pour ne pas faire de pas en arrière. Je ne voulais pas lui montrer qu'il me faisait froid dans le dos même si quelque part il devait s'en douter. C'était surement l'effet qu'il voulait provoquer sur les autres. « Laisse-moi deviner… Tu n'as même pas demandé à ton cher frère parce que tu sais qu'il dira non, n'est-ce pas ? Et tu t'es dit que je ne serais pas du genre à m'embarrasser de ses états d'âme ? » Je baissais les yeux. Oui, Ian s'opposait catégoriquement à ce que je rejoigne le mouvement. Pourtant, dès qu'il m'en avait parlé, j'avais trouvé plus prudent de rejoindre la cause. Mais Ian disait que c'était me mettre davantage en danger que je ne l'étais déjà et les parents avaient été également de cet avis. Mieux valait se faire discret disait-il ... Etait-ce ce qu'ils avaient fait durant la guerre contre Lord Voldemort ? Non. Papa avait rejoint l'Ordre du Phénix et avait combattu aux côtés de maman à la Bataille de Poudlard notamment.

Je n'aimais pas la façon dont Tobias me parlait : pour lui je n'étais rien d'autre qu'un chien et il ne me jurait aucune fidélité. Ok ... Les Insurgés n'étaient pas là pour se serrer les coudes ? Je décidais de laisser ça de côté pour le moment pour écouter ce qu'il avait encore à me dire. Il me trouverait quelqu'un disait-il ? Je souris. Au moins, il voulait que j'apprenne à me contrôler. J'allais le remercier quand il souleva un point un peu plus important. « Quelle est la nature du contrat ? Je veux tout savoir sur ce type, pour être prêt au cas où il viendrait te réclamer. » Je déglutis et me mordis la lèvre inférieure. Ah, oui, bien sûr. Bon, après tout je n'avais rien à cacher ? Je venais de confier à Tobias bien plus de choses que je n'avais avoué à ma famille et je me doutais qu'il ne serait pas prêt à me faire confiance tant que je ne serai pas à 100% honnête avec lui.

"En échange de le laisser faire des expériences sur ma personne, il acceptait de m'apprendre les règles de base pour contrôler mon loup et s'engageait à protéger ma famille.", répondis-je le plus naturellement. C'était la vérité, je ne devrais pas en avoir honte. "Il trouvait intéressant de savoir comment les cellules d'un loup-garou mordu par un chien-garou fonctionnait. Et il se révèle que j'ai la faculté de me transformer hors Pleine Lune, seulement je ne contrôle pas les transformations. Et les soirs de Pleine Lune, mon loup se rend invisible." Je le vis tiquer à cette dernière information et décidais de lui apporter un complétement : "Son chien-garou avait subi des expériences et était invisible également." Est-ce que j'étais vraiment obligée de révéler son identité ? Ce contrat protégeait ma famille et si je le rompais, Crowley le saurait d'une manière ou d'une autre, et il m'avait bien laissé entendre que les conséquences seraient importantes pour moi et ceux que j'aimais. Je n'étais pas prête à courir ce risque.

Aussi, pour le distraire, j'ajoutais : "Cet homme avait des dossiers dans son bureau. Il avait pris un faux noir et menait des expériences et des enquêtes sur plusieurs personnes." Le vampire fronça les sourcils et je décidais de m'expliquer. "J'ai la clé de son bureau. Je peux peut-être te transmettre certains dossiers qui pourraient te renseigner sur les ennemis ?" Je n'avais jamais eu accès à cette partie. Crowley les enfermait à double tour dans son bureau mais il m'avait confié qu'il valait mieux en savoir un maximum sur ses ennemis afin de savoir toucher la bonne corde sensible.
codage by Wiise

_________________


« C’est ça que tu veux ?
- C’est toi que je veux, pour toujours. »

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz
Je t'aide, tu m'aides ?
Prudine Stanger & Tobias Valdemar

Ian Ian, Ian… Tu veux ma mort n’est-ce pas  Bon façon de parler, parce que pour ce qui est de mourir, encore faudrait-il que je sois vivant. Mais qu’est-ce qu’ils ont tous ces frères, ces sœurs, à ne pas vouloir que les leurs intègrent les Insurgés. Je n’aime pas trop que ce soit encore un « truc-garou », mais on a besoin de bonnes volontés parait-il. Mais je ne veux pas qu’elle se leurre, elle ne sera pas une petite princesse qu’on va pouponner. On est en guerre, c’est une réalité. Alors il faut qu’elle se maîtrise pour être efficace. Toutefois, je n’ai pas envie d’avoir d’emmerdes avec le type qui lui a fait signer un contrat.

Elle m’explique alors. Un mentor et protecteur en échange d’expériences. Je fais une grimace. Je ne porte pas spécialement les gens qui nous considèrent comme des cobayes dans mon cœur. Je tique sur sa capacité. Ça va faire mal à l’orgueil de certains ça, qu’elle puisse se transformer hors pleine lune. C'’st aussi un atout dans notre combat si elle maîtrise le processus.Et elle a l’air de se débrouiller mais de son propre aveu, ce n’est qu’une impression. J’arque un sourcil, sincèrement intéressé en revanche par sa capacité à se rendre invisible.

« Je vois. »

Un vrai savant-fou ce type, mais finalement, ça peut nous être très utile. Savant-fou et parano si j’en crois la suite. Ainsi il détiendrait des informations utiles, sur l’ennemi ? Vraiment ? Et elle elle en aurait la clé. Pourquoi aurait-il donné la clé à un cobaye ?

« Tu sais vendre ton truc, c’est le moins que l’on puisse dire. »

Je réfléchis, en lui tournant un peu autour d’elle.  Elle m’a volontairement caché l’identité du type. Je n’aime pas ça, je n’aime pas qu’on me mente. Mais je pourrai avoir l’information autrement.

« Ramène-moi ces dossiers. Ici même dans vingt-quatre heures. Si tu y parviens, j’accéderai peut-être à ta demande. Tu as un don qui est très intéressant. Je pense que certains loups-garous pourront t’aider. Pas pour la partie sur l’invisibilité ceci dit ça, tu devras apprendre toute seule. »

Je tourne le dos à Prudine, demain je la conduirai au Speluncae si elle réussit cette mission et que les dossiers me semblent un poil susceptibles d’être utile à la cause. Il faut mettre toutes les chances de notre côté et surtout, atteindre notre ennemi là où ça fait mal. Il faut les bouffer de l’intérieur.

« Et j’ose espérer qu’il n’y aura pas d’autre Stanger. Je risquerai de mordre le prochain ! », que je balance sans me retourner mais avec un grand sourire. Ça nous ferait du bien en plus, un peu de plus de vampires dans nos rangs.

black pumpkin

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz

         
Je t'aide, tu m'aides ?

Mercredi 26 février 2020

         
 « Je vois. Tu sais vendre ton truc, c’est le moins que l’on puisse dire. » Je me mise à sourire, contente d'avoir enfin ce qui semblait se rapprocher d'une réponse positive. Il commença à tourner autour de moi comme si j'étais un vulgaire mannequin. Mais je le laissais faire, autant ne pas le contrarier maintenant. Il me demanda de lui ramener les dossiers rapidement, ce qui signifiait en 24h. Je voulus ouvrir la bouche, lui disant que ce n'était pas possible, que j'avais mes cours, mais il poursuivait déjà et je comprenais que c'était peine perdue. Je serrai les dents, écoutant la suite. « Si tu y parviens, j’accéderai peut-être à ta demande. Tu as un don qui est très intéressant. Je pense que certains loups-garous pourront t’aider. Pas pour la partie sur l’invisibilité ceci dit ça, tu devras apprendre toute seule. » Des loups pourraient m'aider ? Génial. C'était justement ce que je voulais.

Je pris une grande inspiration, ne cachant même plus mon sourire et mon soulagement. "Tu ne seras pas déçu, je te le promets." Au vu de son regard, je compris que j'avais intérêt à tenir parole. Il me tourna le dos, signe qu'il avait fini de parler sans doute. Je commençais à me retourner pour sortir également de la salle quand ... « Et j’ose espérer qu’il n’y aura pas d’autre Stanger. Je risquerai de mordre le prochain ! » La main sur la poignée, je déglutis. Je pensais à Luke qui n'était pas vraiment dans l'objectif de se mêler de tout ça. J'inspirais un bon coup et sans un regard en arrière, je sortis de la salle.

Il fallait dès à présent que je retrouve Luke. En rentrant, j'irai récupérer la clé de chez Crowley et j'ouvrirai son bureau. J'avais été plutôt maligne pour m'en emparer mais il n'avait pas vraiment chercher à la cacher non plus. Comme s'il avait pensé que j'aurai pu avoir besoin des informations qu'il détenait ... J'espérais juste sincèrement que les dossiers seraient toujours en place et qu'ils conviendraient au vampire ... Merlin, Ian allait me tuer quand il apprendrait ça.
codage by Wiise

_________________


« C’est ça que tu veux ?
- C’est toi que je veux, pour toujours. »

descriptionJe t'aide, tu m'aides ? EmptyRe: Je t'aide, tu m'aides ?

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum