Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionYou're my brother EmptyYou're my brother

more_horiz

You're my brother

Samedi 2 mai 2020

Aaron et Jayden s'envoyaient occasionnellement des hiboux. Si Aaron avait toujours tenu à suivre sa propre route et ne s'était jamais bien rapproché de ses frères aînés, Jayden était différent. S'il ne l'aurait jamais avoué et surtout jamais assumé, il aimait beaucoup son frère et aurait surement donné sa vie pour le protéger. C'était son point faible et il tentait au mieux de le cacher. Comment ? De par son attitude détachée de tous les jours, par ses courriers espacés, ses paroles indifférentes quant à la vie que menait son frère. Personne ne devait savoir car, dès lors qu'on avait une faiblesse, on devenait une proie facile pour ses ennemis. Mais voilà plusieurs mois qu'il ne l'avait pas vu et il se trouvait qu'aujourd'hui Jayden se rendait au Ministère. En tant que porte-parole du MACUSA, sa venue au Royaume-Uni avait été racontée dans les gazettes du coin.

Mains dans les poches, un ballon de baudruche moldu et ridicule dans les mains, il se rendit au Ministère de la Magie. Il y avait toujours un monde impressionnant dans ce bâtiment et personne ne prêtait réellement attention à lui. Une "aire de repos" avait été aménagée afin de détendre les personnes du Ministère dans le hall près de la fontaine. Il reconnut plusieurs personnes de vue, saluant de temps à autre d'anciens collègues. Mine de rien il avait bien travaillé ici durant 2 ans. Quelques dizaines de minutes plus tard, il aperçut alors une tête avec des cheveux bouclés et châtains clairs, les habits parfaitement repassés et droits. Il n'en fallut pas plus à Aaron qui lança un sort sur l'épaule de son frère. Celui-ci réagit au quart de tour et se retourna d'un bond. Aaron lui fit alors un petit signe de la main, son ballon dans l'autre main. Il était à plusieurs mètres de lui mais son frère le reconnut immédiatement. Il vint alors le rejoindre et Aaron, ne se défaisant pas de son sourire comme à son habitude, le salua : "Alors mon cher frère, quelle affaire es-tu venue traiter urgemment, bien plus urgemment que de venir saluer ton cher petit frère adoré !"

Un barman vint alors à leur rencontre. Aaron l'avait congédié plusieurs fois, lui disant qu'il attendait quelqu'un. "On prendra deux verres d'Hydromel s'il vous plait !" Il vit alors Jayden tiquer mais le Brigadier n'en fit rien. "Alors ? Comment se portent nos chers frères ? Et nos parents, bien évidemment ? Ca fait longtemps que je ne leur ai pas écrit ...", dit-il d'un ton parfaitement détaché.
codage by Wiise

descriptionYou're my brother EmptyRe: You're my brother

more_horiz


- You're my brother -
Ft. Aaron Avery
Ces derniers temps, c'était la folie au MACUSA. Je voyageais sur tout le continent, et en Europe pour rencontrer les gouvernements au nom des Etats-Unis. Pas un seul instant de répit, je passais ma vie entre les salles de réunions, les bureau et les hotels particuliers dans lesquels je logeais.
Le monde magique est en ébullition, il se déchire pour laisser place à de nouveaux conflits. Après les Sang-de-bourbe, c'est au tour des créatures magiques de faire valoir leur place au sein du monde des sorciers.
Et nous, portes paroles, nous retrouvons en plein centre des discussion.

Hier soir, je suis arrivé à Londres pour y rencontrer le ministre de la magie. C'est eux qui ont insisté pour me rencontrer, ils essaient depuis des mois de convaincre l'Amérique du Nord de voter les même lois sur notre territoire. Et, mon avis personnel ne comptant point, je suis chargé de leur communiquer avec diplomatie que, pour le moment, le MACUSA n'en a aucune intention.

Mon arrivée sur le sol Britannique avait été annoncée dans les Gazettes et l'on m'avait très bien accueilli la veille. Je devais passer ma journée au ministère, rencontrer plusieurs chefs des départements pour finir avec le Ministre, Mr.Hunt.

En arrivant au ministère, j'eu une pensée pour Aaron.
Je n'avais pas prévenu mon cadet de ma présence car au vu du peu de temps dont je disposais avant de rentrer à New-York, j'avais peur de ne pouvoir prendre le temps de le voir. Je ne l'avais pourtant pas vu depuis un certain temps bien que nous gardions le contact par hibou. Mon frère comptait tellement plus pour moi que les deux autres, j'aurais fait n'importe quoi pour lui. Bien que je me garde bien de m'étaler sur mes sentiments.

En bref, lorsque j'ai pris un instant pour écrire une lettre à mes collègues du Macusa, rendant compte de mes premières discussion avec les anglais et que je me suis retourné vivement pour parer le sort que l'on me lançait, je ne m'attendais aucunement à tomber sur la tête souriante de mon frère.
Surpris, je laissais un sourire amusé se dessiner sur mes lèvres et je m'avançais vers le brun qui tenait une sorte de ballon de baudruche dans une main.



Alors mon cher frère, quelle affaire es-tu venue traiter urgemment, bien plus urgemment que de venir saluer ton cher petit frère adoré !

Je lui serrais chaleureusement la main qu'il me tendait et lui donnait une tape dans le dos. Je m'assis en face de lui.

Pardonne moi Aaron, j'avais peur de ne pas avoir le temps de te voir, j'ai préféré taire cette excursion, répondis-je en posant ma veste et mon attaché-case à côté de moi. Tu es bien placé pour savoir à quel point les relations internationales sont compliquées et tendues en ce moment.


Il travaillait pour le ministère après tout même si je n'étais pas censé divulguer d'informations à propos des affaires que je traitais. Mon jeune frère commanda deux Hydromel, je le regardais mais ne dit rien. Un Hydromel me conviendrait sans doute.

J'ai déjeuné avec Callum la semaine dernière, les triplés lui donnent du fil à retordre heureusement que Lenna est là. Sans elle il ne s'en sortirait pas, répondis-je en songeant à mes neveux, de vrais petits monstres. Quand à Calvin..., je soupirais, on se fait tous les deux du soucis pour lui. Loreleï et lui on ne les a pas vu depuis quelques temps. Il paraîtrait qu'ils font des sortes d'experiences

Sous entendu, on préfère les éviter pendant qu'ils font des trucs illégaux dans leurs caves. Calvin est en train de devenir un fanatique et il embarque sa femme et Aaron là dedans. Et je n'aime pas ça du tout.

Les parents vont plutôt bien, leur bébé leur manque, ajoutais-je en lui frappant légèrement le bras. Quel fils indigne es-tu ! plaisantais-je d'un grand frère au plus jeune. Le serveur arriva avec nos verres. Il les déposa devant chacun de nous et nous le remercions avant qu'il ne s'éloigne.

Et toi ? Comme se passe donc ta nouvelle vie de Britannique ?

© M (엗랜)


descriptionYou're my brother EmptyRe: You're my brother

more_horiz

   
You're my brother

Samedi 2 mai 2020

   
Jayden avait toujours été un jeune homme très souriant, tout comme Aaron d'ailleurs. Mais ce qui les opposait surement était le côté chaleureux : si Aaron souriait surtout quand il avait une idée malveillante derrière la tête, Jayden souriait toujours de manière sincère et joviale. "Pardonne moi Aaron, j'avais peur de ne pas avoir le temps de te voir, j'ai préféré taire cette excursion. Tu es bien placé pour savoir à quel point les relations internationales sont compliquées et tendues en ce moment." Aaron ne répondit rien. Voulait-il dire ça vis-à-vis de son métier ou bien vis-à-vis des Purificateurs ? Si Jayden avait rejoint les Purificateurs récemment, il n'en était pas un membre très actif et n'approuvait pas toutes les expériences et choix de son jeune frère. Mais cela n'aurait en rien changé l'avis d'Aaron sur ce en quoi il croyait.

"J'ai déjeuné avec Callum la semaine dernière, les triplés lui donnent du fil à retordre heureusement que Lenna est là. Sans elle il ne s'en sortirait pas" Callum était leur frère aîné et faisait la fierté de leurs parents depuis longtemps avec ses brillantes études, ses métiers toujours avantageux, et sa récente descendance dans la lignée des Sang-Purs. Il ne l'avait ni vu ni parlé depuis les fêtes de fin d'année que leurs parents avaient organisé. "Quant à Calvin... on se fait tous les deux du soucis pour lui. Loreleï et lui on ne les a pas vu depuis quelques temps. Il paraîtrait qu'ils font des sortes d’expériences" Aaron se mit à rire doucement en imaginant Calvin et Loreleï. Eux aussi avaient rejoint les Purificateurs et se livraient à des expériences plus que douteuses. Mais ça, c'était bien leur problème. Si Calvin et Aaron luttaient pour la même cause, Aaron se moquait bien de ce que son frère aîné faisait. Mais il ne doutait pas que celui-ci allait grandement faire bouger les choses du côté de l'Amérique du Nord. "Vous ne devriez pas vous en faire pour lui, il va très bien s'en sortir ...", répondit simplement Aaron avec un petit sourire.

"Les parents vont plutôt bien, leur bébé leur manque" Aaron haussa un sourcil alors qu'il lui donnait une légère tape sur le bras. Aaron n'était plus un bébé depuis longtemps et il serait important que Jayden le sache désormais. Le serveur amena leurs verres tandis que son frère lui demandait à son tour de ses nouvelles. Aaron se détendit sur sa chaise et se colla contre le dossier. "Je suis ici déjà depuis deux ans, Jayden, même si je n'ai pas encore eu l'occasion de bien visiter le pays." Son frère haussa un sourcil et Aaron poursuivit : "Disons que mon nouveau métier me prend tout de mon temps : j'ai été promu Brigadier à Poudlard.", dit-il avec fierté alors qu'il se décidait à accrocher son ballon moldu. Jayden lui demanda en quoi cette nouvelle fonction consistait. "Oh et bien, on va dire qu'il s'agit de renforcer la sécurité des élèves à Poudlard. Tu sais, avec toutes ces créatures qui s'agitent, il faut des personnes sérieuses et capables de gérer tout ça ...", ajouta-t-il en souriant de toutes ces dents. "D'ailleurs, tu sais que tu es toujours le bienvenu dans nos rangs, mon frère..." Aaron avait déjà tenté de convaincre à plusieurs reprises Jayden de le rejoindre en Angleterre, en tant que Brigadier. Il faisait déjà parti des Purificateurs en Amérique du Nord, mais n'était pas un membre très actif de ce qu'il savait.
codage by Wiise

descriptionYou're my brother EmptyRe: You're my brother

more_horiz


- You're my brother -
Ft. Aaron Avery
Je donnais quelques nouvelles de nos frères aînés à Aaron. Callum était toujours le même, accaparé entre sa carrière, ses enfants et sa femme. Quant à Calvin, il s'enfonçait de plus en plus dans la noirceur de la magie avec Loreleï à ses côtés. Honnêtement je ne voulais pas savoir ce qu'ils trafiquaient tous les deux, et ne surtout pas m'en mêler. Moi c'est pour Aaron que je me faisais du soucis. Je savais qu'il faisait partit des Purificateurs, comme moi, mais, instinct de grand frère probablement, je m'inquiétais de sa sécurité. Je savais qu'Aaron était parfaitement capable de se débrouiller, il avait toujours était le plus indépendant de nous quatre et le plus capable mais je ne pouvais pas m'en empêcher.
D'ailleurs Aaron venait de me confirmer qu'il ne fallait pas s'inquiéter pour Calvin. Ce n'était pas vraiment dans mes intentions, ça tombe bien !

Il m'annonça fièrement qu'il venait d'être promu Brigadier à l'école de sorcellerie Poudlard. Lors d'une de mes entrevues avec le Ministère de la Magie, j'avais cru comprendre qu'ils comptaient envoyer une sorte de milice en effet au château. Je lui demandais plus de précision, savoir en quoi ça consiste avant de le féliciter.

Oh et bien, on va dire qu'il s'agit de renforcer la sécurité des élèves à Poudlard. Tu sais, avec toutes ces créatures qui s'agitent, il faut des personnes sérieuses et capables de gérer tout ça ...


En gros il s'agissait de la même Brigade de sécurité qui patrouille dans les rues de Londres mais à Poudlard. Le Ministère à donc décider d'intervenir dans l'école, et je doute que le Directeur, Julian Nott que j'ai rencontré à plusieurs reprises, n'ait décidé de s'y opposer.

Je vois, hé bien, Félicitation Aaron ! dis-je sincèrement content pour lui.

En vérité je ne suis pas vraiment pour que ce genre d'affaire politique n'intervienne dans les affaires des écoles mais j'étais ici pour adoucir les relations internationales pas accuser l'Angleterre selon mon point de vue.
Mon frère ajouta que j'étais le bienvenu dans leur rangs et ce n'était pas la première qu'il m'en parlait. Il voulait que je le rejoigne ici pour les aider à lutter contre les créatures. Mais j'avais surtout rejoins les Purificateurs parce que c'était ce que les gens de ma condition faisaient, j'avais suivis le mouvement, je m'en foutais totalement des créatures.

Je sais, mais je te laisse régner sur l'Angleterre petit frère, mon travaille me convient très bien et je ne suis pas près à quitter les Etats-Unis,
refusais-je encore une fois.

J'ignorais sa moue déçue, je connaissais mon petit frère, un vrai manipulateur. De toute manière il n'avait jamais été question pour moi de quitter l'Amérique du Nord pour le Royaume Unis, le Macusa pour le Ministère de la magie, New-York pour Londres.

Alors, nous feras-tu honneur de ta présence au repas de famille cet été ? J'ai entendu dire que nos cousins étaient invités, tu as dû les croiser ici non ?


© M (엗랜)


descriptionYou're my brother EmptyRe: You're my brother

more_horiz

   
You're my brother

Samedi 2 mai 2020

   
Jayden Avery ne se priva pas de féliciter Aaron, ce qu’il apprécia. Il n’enviait peut-être pas sa place mais au moins il le laissait faire ce qu’il voulait. Tant mieux, Aaron n’avait pas besoin de son grand frère dans ce sens. Il avait besoin d’un collègue, d’un ami, d’un homme qui le comprendrait. Il avait su le trouver en Shane Baker. Tous deux étaient sur la même longueur d’ondes et n’avaient pas besoin de grand-chose pour savoir ce qui trottait dans leurs esprits en voyant un 1ère année effrayé.

« Je sais, mais je te laisse régner sur l'Angleterre petit frère, mon travail me convient très bien et je ne suis pas prêt à quitter les Etats-Unis » Aaron ne cacha pas sa déception mais secoua la tête. Son frère restait égal à lui-même après tout. Il n’avait jamais tenu à être plus impliqué dans tout cela et Aaron n’avait pas besoin de quelqu’un qui le freinerait dans ses pattes. Seulement, les Purificateurs et les Résurgents gagneraient cette guerre et Jayden ne devrait surtout pas rester en arrière. Ce serait assez mal perçu par l’entourage d’Aaron bien qu’il avait su marquer sa différence entre lui et ses frères. « Comme tu voudras alors, grand frère ! » se moqua-t-il avant de plonger le nez dans son verre, son ballon flottant accroché à sa chaise.

Une petite fille s’approcha, observant le ballon. Sa mère devait surement travailler ici mais de toute évidence, elle l’avait perdu de vue. La gamine ne devait pas avoir plus de 6 ans. Aaron se pencha vers elle : « Tu veux le ballon ? » Elle hocha la tête, se grattant la joue d’un geste innocent. Aaron détacha le ballon de sa chaise et le lui tendit. Elle le saisit toute heureuse. « Oh attends ! » Il sortit sa baguette et lança : « Amplificatum ! » Le ballon se mit alors à grossir et explosa dans les mains de la gamine qui, d’abord surprise, se mit à chialer. Aaron leva les yeux au ciel, non sans un sourire en coin, accoudé nonchalamment à sa chaise. Une femme arriva vers l’enfant et la récupéra. « Merci messieurs et sincèrement désolée si elle vous a importuné » La femme avait le regard fuyant et saisit sa gamine dans les bras avant de s’éloigner un peu trop rapidement. Aaron sentait le regard furieux de Jayden sur lui mais il l’ignora.

« Tu vois ça, mon frère ? Ca, c’était une vampire, ou une demi-vampire … L’un ou l’autre, c’est un monstre … » dit-il en posant naturellement ses coudes sur la table. « Sauf que les vampires et les loup-garous ne sont plus autorisés à venir et à travailler ici. Elle est donc dans l’illégalité. En soi, j’aurai pu l’arrêter, mais je me suis montré compréhensif … » Il se mit à rire moqueusement, comme riant d’une blague qui n’était en réalité pas drôle. Il ne s’était pas montré compréhensif, il avait enregistré son visage dans son esprit, et quand l’occasion se présenterait, il l’arrêterait, elle et sa progéniture monstrueuse.

Jayden se décida à changer de sujet : « Alors, nous feras-tu honneur de ta présence au repas de famille cet été ? J'ai entendu dire que nos cousins étaient invités, tu as dû les croiser ici non ? » Aaron secoua la tête. Jayden ne perdait jamais de vue la famille. Mais il avait raison d’une certaine manière. « Je verrai … si on a besoin de moi ici ou non, si le repas en vaut le déplacement ou non … » Il haussa les épaules et se mit à sourire à pleines dents : « Adryan et Aymen sont charmants, en revanche Adyson est une véritable teigne. Elle ne m’aime pas beaucoup je crois. Je ne comprends pas, pourtant tout le monde m’aime ?! » dit-il en écartant les bras et en regardant autour de lui, convaincu de sa popularité.  
codage by Wiise

descriptionYou're my brother EmptyRe: You're my brother

more_horiz


- You're my brother -
Ft. Aaron Avery
Aaron était déçu que je ne manifeste pas davantage d'enthousiasme à l'idée de le rejoindre en Angleterre. Mais j'avais suivis le mouvement en rejoignant les purificateurs, j'étais plus un sympathisant qu'autre chose, je ne participais en rien aux réunions et encore moins aux actions menés par le groupe. Et personne ne m'en voulait, j'étais en poste au Ministère, un poste exigeant de moi de voyager à travers le monde, j'étais rarement présent aux Etats Unis ou pour de court délais seulement. Alors on se contentait de me poser des questions en rapports aux positions des pays étrangers sur la question des créatures magiques, pour obtenir des informations sur les endroits où il pourrait notamment rallier des gens à leur cause.
Moi ça m'allait, créatures, pas créatures je m'en foutais pas mal. La preuve, ma propre assistante était une demi-vélane. Ce qui restait un secret entre elle et moi, je l'appréciais et l'estimais trop pour qu'elle ne se retrouve en danger. De toute manière même au sein des purificateurs elle est sous ma protection et personne ne lui fera rien, j'ai eu leur parole quand bien même ils ne savent rien de son statut.

Une gamine s'approcha alors de mon frère à la chaise duquel virevoltait toujours le ballon. Je fus surpris quand il le détacha en le lui proposant. Je fronçait les sourcil, que mijotait encore mon diablotin de petit frère ? Il fit gonfler l'objet entre les mains de l'enfant à l'aide d'un sort jusqu'à ce qu'il lui éclate dans les mains. Elle se mit alors à pleurer sous le sourire amusé de mon cadet. Une jeune femme s'empressa de nous rejoindre et d'éloigner sa gamine en nous remerciant en en s'excusant.
Pourquoi avait-il fait cela ? Aaron n'était pas aussi cruel dans mon souvenir. Je veux dire, il avait toujours eu se penchant sadique mais là, c'était gratuit.

Tu vois ça, mon frère ? Ca, c’était une vampire, ou une demi-vampire … L’un ou l’autre, c’est un monstre …Sauf que les vampires et les loup-garous ne sont plus autorisés à venir et à travailler ici. Elle est donc dans l’illégalité. En soi, j’aurai pu l’arrêter, mais je me suis montré compréhensif …


Je levait les yeux au ciel et pris une gorgée de ma boisson tandis qu'il éclatait de rire.

Ce n'était pas la peine de faire pleurer la gamine, tu aurais pu simplement avertir la mère, répondis-je un peu agacé par son comportement.

Je changeais de sujet, je n'étais pas là pour faire la morale à mon frère, il avait plus de 30 ans, il était grand et faisait ce qu'il voulait.
Je parlais du repas de famille et de nos cousins anglais qui y était conviés.

Oui tout le monde t'aime, c'est certain, assurais-je avec un sourire ironique en coin. En parlant de la famille, j'ai cru comprendre que les parents espéraient que nous nous mariions en vitesse, n'as-tu pas encore trouvé chaussure à ton pied petit frère ?
© M (엗랜)


descriptionYou're my brother EmptyRe: You're my brother

more_horiz
You're my brother
Samedi 2 mai 2020

« Ce n’était pas la peine de faire pleurer la gamine, tu aurais pu simplement avertir la mère » répondit Jay’, de son petit air rabat-joie, ce qui finit d’amplifier le rire d’Aaron. Mais la conversation dévia sur le repas de famille qui bientôt réunirait tous les Avery. C’était courant chez les Sang-Purs de faire des petites réceptions comme celle-ci, mais la famille n’avait pas été habituée à être réuni, cousins compris. C’était même une première !

« Oui tout le monde t’aime, c’est certain », assura son frère avec un petit sourire tandis qu’Aaron vidait son verre. « En parlant de la famille, j’ai cru comprendre que les parents espéraient que nous nous mariions en vitesse, n’as-tu pas encore trouvé chaussure à ton pied petit frère ? » Cette fois-ci, le jeune homme roula des yeux, agacé. « Si j’avais voulu parler de mariage, je crois que je serai allé voir notre mère. »

Tous ces parents Sang-Pur désirés de marier au plus vite leurs fils afin d’assurer la continuité de leur nom. Enfin, ils avaient obtenu un peu de répit avec Callum et sa femme en mettant au monde des triplés, un garçon au milieu. « Mais si tu veux parler femme, je fréquente actuellement une demi-Vélane … » Jayden lui lança un regard surpris. « On a bien le droit de s’amuser un peu ? » Il haussa les épaules. Shane ne comprenait pas vraiment non plus ce penchant pour fréquenter les créatures. Mais qu’on s’entende bien, Aaron fréquentait seulement les hybrides, et en priorité les Vélanes. C’était une autre manière de faire plus de mal à ces créatures.

« Enfin, je ne te demande pas de ton côté … » ironisa alors Aaron, jugeant son verre vide. « … depuis que tu nous as présenté cette Sang-Mêlée, il ne nous a pas été donné de revoir d’autres filles à notre table … » Il jeta un coup d’œil à son frère. Il avait un jour ramené une certaine O’Dylan. Malheureusement pour Jay’, Aaron travaillait avec le père de celle-ci, un Né-Moldu, fréquentant une vampire à l’époque. Heureusement, Aaron avait remis les choses à leur place : il avait renseigné sa mère sur les origines de cette Rose, et l’an passé, il avait participé à la vaccination de la vampire qui lui servait de belle-mère. Tout simplement ridicule. Enfin, une créature de moins sur cette Terre.

Aaron se redressa et passa sa veste sur lui. « Ta compagnie est toujours des plus agréables mon frère. Mais j’ai des affaires qui m’attendent. Et je suis convaincu que de ton côté aussi. » Jayden se leva à son tour et les deux frères se serrèrent la main, le regard froid, un fossé les séparant de toute évidence. « A très bientôt, mon cher frère ! » lança Aaron avec un sourire en coin avant de tourner les talons.

Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionYou're my brother EmptyRe: You're my brother

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum