Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionIt's the moment of truth and the moment to lie EmptyIt's the moment of truth and the moment to lie

more_horiz


It's the moment of truth and the moment to lie
FT. Saoirse Parkinson

- Michael était rarement d’excellente humeur. Il stagnait perpétuellement entre quelque chose de positive, et quelque chose de négative. Aujourd’hui, la balance état plutôt penchée vers le négatif. L'ancien bleu et bronze s’était levé du pied gauche, comme pouvait le dire les moldus. Un mauvais matin, et la journée n’allait pas s’améliorer pour le jeune blond. Il faillit rater la première heure de cour de sa matinée. Une chose qui pouvait sembler anodine aux yeux des autres élèves, mais pas à ceux du né-moldu. Les études avant tout, il n’était pas un bon élève pour rien. Il se prépara en vitesse, n’eut même pas le temps de prendre une douche. Attrapant ses livres, ses morceaux de parchemin vierge, il courut dans son dortoir presque vide. Il passa sa main dans ses cheveux bouclés pour les rabattre un peu en arrière, histoire de ne pas paraître négligé. Le ventre vide, il assista à ses cours du matin. Pendant la pause déjeuner, il se faufila aux toilettes du premier étage. Il se positionna devant un lavabo, observa son reflet dans un miroir et grimaçant se voyant. Il avait déjà été dans un meilleur état que cela. Il ouvrit le robinet, laissa un peu d’eau s’échapper avant de se laver les mains et de passer un peu d’eau froide sur son visage. Il essuya ses mains contre l’arrière de son pantalon, et les quelques goûtes de son visage contre la manche de son uniforme. Il n’avait qu’une seule envie, que cette journée se termine. Encore quelques heures, et son souhait serait réalisé. Mais pour l’instant, il devait aller manger. Son ventre commençait déjà à lui signaler sa famine. Mike était un estomac sur patte. Il mangeait tellement qu’il pourrait en dégoûter certain. Mais son appétit féroce n’empiétait pas sur son visage, alors pourquoi résister ? Le jour où il ne touchera pas à son assiette, c’est que quelques choses se trament. Michael sortit tranquillement des toilettes, ni vu ni connu, en se lançant de nouveau dans les couloirs.

C’est alors que les yeux foncés du blond se posèrent sur un visage qui ne lui était pas inconnu. Saoirse Parkinson. Super, il ne manquait plus que ça. Et par « ça », il sous-entendait bien Saoirse. C’était l’une de ses camarades, que ça soit d’UMS, ou bien même de Poudlard. Et la relation entre eux deux n’était pas idyllique. Du moins, du côté de l’aiglon. Saoirse n’était pas au courant de l’animosité que lui portait Mike, du moins pas totalement. Il ne se gênait pas pour se moquer d'elle ouvertement, mais il gardait sa profonde haine pour lui. Et le blond peinait beaucoup à lui cacher le fait qu’il l’a détestait. Oui, détester. Voire haïr, lequel de ces verbes iraient-ils le mieux pour cette situation ? En tout cas, il n’avait pas envie de la voir, encore moins aujourd’hui. Il devait ravaler sa fureur, cette tension hebdomadaire.
-

descriptionIt's the moment of truth and the moment to lie EmptyRe: It's the moment of truth and the moment to lie

more_horiz

 
It's the moment of truth and the moment to lie

Mardi 12 mai 2020

 
Mardi 12 mai 2020 - Couloirs de l'UMS

Chaque jour que je vivais était un nouveau combat que j'engageais contre moi-même. Depuis quelques temps déjà, l'extérieur ne me laissait aucun répit. Les nouvelles règlementations en vigueur contre les créatures magiques m'avaient forcé à me plonger corps et âme dans la lutte des Insurgés. Je ne cessais de m'inquiéter pour Wolfgang, mon frère, qui avait lui aussi rejoint la lutte depuis quelques mois déjà. De plus, son métier d'Auror ayant été réformés, ses dirigeants lui confiaient de plus en plus des missions suicides. Chaque soir, la même question revenait : est-ce que je reverrai le visage de mon frère ? Mais je ne pouvais y penser tout le temps. Il m'avait fait la promesse de revenir, de continuer à m'embêter jusqu'à la fin de ma vie et de me faire mes oeufs du matin. Je devais désormais apprendre à vivre avec cette peur. Car j'avais laissé mes sentiments s'installer. Si le jour de la mort de ma mère, j'avais pensé mettre un terme à mes émotions, à cesser de m'accrocher et m'attacher aux gens, je ne l'avais pas fait. Et quand bien même je l'aurai fait, il aurait été impossible de l'appliquer sur Wolfy.

Mais il y a quelques semaines j'avais laissé un autre homme entrer dans ma vie et sans m'en apercevoir, il avait pris une place bien plus importante que je ne l'aurai pensé. Seth Green. On s'était amusé un temps ensemble, quelques SMS, quelques baisers volés. Et puis, j'avais appris son métier de nuit : un Rafleur. Mais par-dessus ça, la vérité m'était apparue nettement vendredi dernier : Seth était surtout un Purificateur. Mon ennemi. Celui qui me voulait du mal. Celui que je ne devais pas fréquenter. Celui que je devais tuer. Et, je ne l'aurai jamais avoué à personne, et surtout pas à Wolfgang qui se faisait déjà assez de soucis, mais je me sentais blessée et trahie. Comment j'avais pu le laisser entrer par cette brèche entrouverte dans mon coeur ?

C'était tous ces sentiments qui me tourmentaient ce midi, alors que je me rendais à l'extérieur du bâtiment de l'UMS. Les cours se finissaient peu à peu, les examens étant fin mai. Le réfectoire était toujours ouvert et il m'était arrivé d'y manger. Mais aujourd'hui, je souhaitais aller profiter du soleil, et tant pis si je me rendais ensuite en cours le ventre vide. De toute manière, j'avais quelque peu perdu l'appétit ces derniers temps. Je relevais la tête, mes oreilles fines ayant senties du mouvement. Michael Buckley. C'était un "camarade" de classe à Poudlard. Pas vraiment un camarade d'ailleurs. Je me souvenais encore de ces blagues à deux Mornilles qui ne faisaient rire que lui et sa bande. Je ne savais pas vraiment si les loup-garous le dérangeaient car ses blagues portaient sur ma condition de demi-louve. Pourtant, il semblait être un gars particulièrement apprécié et sociable, bien loin de l'image que je me faisais des Purificateurs.

"Tu as une mine affreuse, Buckley !" La remarque fusa d'elle-même avant même que je ne l'ai vraiment décidé. J'avais envie de provoquer, de lâcher mes nerfs sur quelqu'un et qui de mieux que cet idiot qui avait passé son temps à se moquer de moi ? Ce ne serait que retour de balle ! Et puis, je n'avais pas totalement tort. Il avait de grosses cernes sous les yeux et son teint pâle ainsi que ses cheveux en bataille trahissaient un fort manque de sommeil. "Tu es passé du côté obscur de la force ?" Il plissa les yeux, ne comprenant surement pas là où je voulais en venir. Je m'arrêtais à sa hauteur et un sourire en coin apparut sur mon visage : "Voyons Buckley, je croyais que tu détestais les loup-garous pour faire les Pleines Lunes comme eux ..." Peut-être que ce n'était pas son jour à lui non plus, mais je m'en moquais bien un peu.

J'avais changé. Je n'étais plus la petite louve de Poudlard. J'avais toujours eu un caractère affirmé et du répondant, lui renvoyant parfois la balle pendant nos années à Poudlard. Mais la plupart du temps j'avais préféré laisser couler. Aujourd'hui, c'était moi qui attaquait.   
codage by Wiise


Edit : si tu veux qu'on reprenne le Rp, envoie-moi un Mp ! Very Happy

_________________


« We are one clan. We are one pack. »
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum