Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

Partagez

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz



Poudlard

Diner de fin d'année



Vendredi 26 juin 2020

C'est la fin de l'année. Une année douce au écho de paix. Une année où vous les étudiants étiez sereins et studieux. Une année de repos. Idyllique et pleine de grâces. Une année où vous étiez attentifs, et les couloirs silencieux. Une année que Carter a trouvé longue, ennuyeuse et mortelle. Pas de changement notoire, pas de mise en danger de votre part. Un règlement suivis à la lettre, une Forêt Interdite vierge de vos empruntes. Un Directeur heureux de son école, fier de ses élèves.

Oui tout ceci vous auriez pu réellement le voir écrire si vous aviez fumer les Asphodèles dans la serre du professeur de botanique. - Oui je sais Professeur Dumbledor, la serre est interdite aux élèves en dehors des cours, là n'est pas la question. C'est mon discours, j'en ai pas fait de nouveau depuis des centaines d'années. - Hum, je disais. Mais rien de tout cela n'est vrai. Bien au contraire. Cette année - comme elles semblent l'être tous les an, et je sais de quoi je parle j'ai plus de mille ans - était une année terrible et stressante pour vous tous - Oui comme dans les sept tomes de JKR ! Bon ça va Albus, laisse moi finir, t'as pas des points à aller donner aux Gryffondor plutôt ? Lâche moi le cuir ! Comme je disais, vous avez vécu dans un climat d'insécurité, de peur et d'hostilité. Entre austérité et ségrégation, vous n'avez pas eu le temps de souffler. Même les Serdaigle ont eu du mal à rester leur bec rivé dans les livres de la bibliothèque. - Albus si tu rajoutes un commentaire, je te balance un Piertotum Locomotor dans tes ossements -

Toutes et tous savez maintenant au grand jour ce qui se passe dans la vrai vie. Celle derrière les murs de cette très chère école. Les Purificateurs et les Résurgent assènent une ère de tension et de terreur dans toute la communauté magique. Les créatures ne sont plus en sécurité, ni même les né-moldus, encore moins les gens qui semblent vouloir les aider. Insurgés, famille, amis, personne n'est épargné. Un temps s'ombre s'annonce. Terrible les amis, les années passent mais ne se ressemblent pas... Oh wait... Peut-être que si en fait. - OK Albus Perceval Wulfric Brian, j'arrive avec la pelle, je vais te faire avaler ta barbe si elle est pas trop sèche ! -

Hum, j'en étais où ? Ah oui... Malgré cela le Directeur a tenu à faire un banquet pour clôturer cette année. L'école de Poudlard pourra-t-elle encore ouvrir l'année prochaine ? Si oui dans quelles conditions ? Les créatures magiques pourront-elles encore étudier dans le château ?

Le banquet est bruyant. Vous murmurez tous. Complotez-tous. Vous questionnez tous. Est-ce que votre école, votre maison pour certains vous accueillera encore l'année prochaine ? Cette année c'est le club de musique qui ouvre le bal. Profitez-en, mais méfiez-vous, des Brigadiers surveillent les débordements. Carter plus souriant que jamais - pervers et sadique le sourire, je vous l'accorde - parcourt la Grande Salle à la recherche d'un dernier élève à se mettre sous la dent avant les deux mois de vacances. Les fantômes se jouent de la situation, parce que eux, ils volent, ils transpercent les murs, ils ne subissent ni Lois, ni règlement. Mais la pointe de mon chapeau me dit que s'ils continuent comme ça, ils vont être exorcisés bientôt. Quand à moi, j'espère - du très fond de mon étagère - que je vais me reposer sur la tête d'un jeune innocent en septembre.

Le Choixpeau
Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. 3a05a5e07d9bb8ade9e446cc916e8e33-d36j944


_________________

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. Tumblr_inline_n7xp0yupoG1r25xgk
Abygaël, 3° année, Serdaigle


Je descends les sept étages du château, perdue dans mes pensées. Comme toujours. C’est l’heure d’aller manger. Un repas de plus ? Non, c’est le dernier. Enfin, c’est un dernier de plus. C’est le banquet de fin d’année. Différend des deux précédents, mais ils l’étaient aussi l’un de l’autre. Le premier, j’étais une solitaire plutôt joyeuse malgré tout. Le deuxième, j’avais Irina, j’étais pleine de joie, avec quelques doutes, et pas forcément envie de quitter le château. Aujourd’hui, la peur, la colère, toutes sortes de sentiments négatifs ont pris le dessus.

Poudlard, ce n’est plus un château fort et protecteur. Poudlard, c’est un centre de concentration de jeunes êtres innocents prêts à crever. Il y a des exceptions bien sûr. Mais elles sont rares, puisque ce sont des exceptions. Je n’en suis pas : je suis une presque née-moldue. Tellement que je me considère comme tel. Il en va de même pour mon frère je pense. Mon frère, Timothé, qui ne comprend pas bien ce qu’il se passe, mais qui me pose plein de questions pour essayer de comprendre, mon frère qui flippe, et qui essaye de sauver sa scolarité malgré tout. Il n’a jamais eu de facilités, tout le contraire même. Et j’ai l’impression qu’il prend ça plus au sérieux que moi. Pour être honnête, je ne sais pas si j’ai envie de revenir l’an prochain. Cette année, j’ai fait si peu d’efforts. Ma motivation est comme qui dirait en chute libre. À quoi bon, si ça ne mène à rien ? À ce train-là, adulte, je n’aurai plus qu’à retourner chez les moldus parce que je ne serai pas assez sorcière pour le monde magique.

Enfin, je pénètre dans la Grande Salle. Les brigadiers sont déjà là, tout comme la plupart des professeurs et une certaine masse d’élèves. J’essaye de faire comme s’ils n’étaient pas là. Surtout un en particuliers, même si je ne le vois pas. Traumatisée, voilà ce que je suis, enfin je crois. Je tente de garder une respiration normale, en cherchant un visage connu et de confiance. Une figure qui saurait me calmer. Irina par exemple… Je tente de me persuader qu’il n’est pas là, puisque je ne le vois pas. Échec de la mission.

Comme je ne vois pas mon amie, je vais m’asseoir en bout de table. Celle de ma maison pour l’instant, on verra après si j’ai à bouger vers une autre.

_________________

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Fin d'année
Poudlard

« Les créatures ont droit au banquet aussi ? Non mais... sérieusement ? »

Mais que fout le directeur de cette école ? Heureusement qu'il est protégé par le Ministre... Quand on fait les choses, il faut les assumer jusqu'au bout. Pourtant Aaron me le confirme, ce qui justifie d'autant plus notre présence ce soir. Parce que soyons clairs, ce n'est pas vraiment mon délire d'être entouré de gamins prépubères gouvernés par leurs hormones en folies. J’aurais préféré passer la soirée autrement. J'ajuste mon nœud papillon et enfile ma veste pour rejoindre la grande salle, ma baguette bien en main. En plus, il ne va même pas y avoir d'alcool... plein de gosses et pas d'alcool, c'est de la torture.

Je rentre dans la salle, volant un petit sandwich au passage et lançant un clin d’œil à Abygaël, une sale mioche que j'avais déjà punie cette année. Elle m'évite ? Comme c'est mignon, mais alors que je me retourne, je fais une grimace en voyant le visage d'Elvire à quelques centimètres du mien. Merlin ! Cette femme m'a toujours fait flipper ! Et le fait qu'elle ait rejoint les Résurgents n'arrange en rien son absence de charme naturel. Elle veut ma peau, et je me doute que si je dois mourir assassiné dans mon sommeil, ce sera sa faute. Je devrais faire un testament l'accusant d'ailleurs, au cas où.

« Elvire... tu es... charmant. Excuse-moi. »

Je la contourne sans la toucher, j'ai vu quelqu'un d'autre qui m’intéresse beaucoup plus. J'attrape deux verres de jus de citrouille et j'affiche mon sourire le plus charmant.

« Mademoiselle Parrish, vous êtes très en beauté ce soir. J'ignorais que vous chaperonniez ce soir. »

Je lui offre un verre. Les jolies femmes à Poudlard se comptent sur les doigts d'une seule main. Or la demoiselle est plutôt agréable à regarder, et en plus de cela, elle n'est, à ma connaissance, ni une créature ni une hybride. Et pas assez révoltée pour être une Insurgée à mon sens. Alors autant en profiter non ? J'aimerai bien avoir une petite récompense pour avoir joué les nounous.

Du coin de l'oeil, j'observe les gamins. Ils n'ont pas intérêt à me gâcher ma soirée, c'est tout ce que j'ai à dire.

black pumpkin

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. Cute-hot-newt-thomas-brodie-sangster-Favim.com-2772554
Louis, 5° année, Gryffondor


Je suis là sans y être. Assis à la table des Gryffondor, dans la Grande Salle. J’attends que d’autres me rejoignent pour me forcer à bouger, en attendant je me fais discret. J’ai songé à ne pas venir, au début. Rester au lit, dormir plus tôt, pour être des premiers réveillés demain, prêt à partir. C’est le dernier repas à Poudlard pour cette cinquième année. C’est la dernière fois qu’on verra Minho dans la Grande Salle. C’est aussi la dernière fois pour Dominique, Lucy, et tant d’autres. Et puis il y a ces brigadiers, que je n’arrive pas à ne pas voir.

D’ailleurs, c’est en partie grâce à eux que je suis là. Je me suis dit que je ne pouvais pas leur offrir cette victoire. J’ai aussi pensé à tous les autres. Leur vie n’est pas vraiment plus rose, mais ils tiennent, alors je peux bien tenir aussi. Seulement, maintenant que je suis là, la seule choses que je vois, c’est l’absence de Josh. Après Minho, lui. Qui sera le prochain à faire un séjour chez Sainte Mangouste ? James ou moi ? Ouais, un séjour. Parce que bientôt, très bientôt, il va se réveiller. On fera de nouveau les 400 coups ensemble. Je réentendrai ses piques, ses blagues, ses idées. Je m’accroche surement à une illusion, en fait, j’y crois moi-même à peine, mais il est dans le coma. Juste dans le coma. Il n’est pas… Il est en vie. Alors voilà, je me raccroche à ce que je peux. Parce que je ne peux pas me résoudre à faire le deuil. Rien que l’idée que ce soit fini pour lui m’insupporte. Je ne veux pas y croire. On peut dire que je suis dans le déni.

Je relève la tête, revenant parmi les vivants. C’est la fin de l’année. Demain on quitte ce lieu dangereux où ceux censés assurer notre sécurité ont le pouvoir de nous torturer – je suis sûr qu’ils l’ont – pour rentrer chez nous. Et on ne va pas laisser ces imbéciles nous tuer ce jour de fête. Héhé, mon moral ne va pas être noir ce soir ! Aller papi, fais ton discours, donne les coupes, et fais péter… bah le jus de citrouille puisqu’on n’a pas le droit à l’alcool ici…

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz


- Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. -
Gabrielle Delacour
Une nouvelle année se termine et ce n'est pas dans la plus grande joie pour les élèves. L'année a été mouvementée entre les nouvelles lois, l'arrivée des brigadiers, l'isolement des créatures et très récemment l'accident d'un élève de serpentard. Les vacances seront les bienvenues pour tous. Comme tous les ans, j'assiste au banquet de fin d'année, pas vraiment en tant que chaperon mais je vois tellement peu les autres professeurs que je dois bien me montrer un minimum ! Je rigole bien sûr.

L'incertitude est totale, allons nous pouvoir reprendre nos fonctions l'année prochaine ? Nous ne savons pas encore si Poudlard ouvrira à nouveau ses portes dans deux mois et demi ou si seuls les sorciers y auront droit.
Je me fais du soucis pour eux, moi je peux m'en sortir si jamais mais une fermeture de l'école pourrait être un désastre.

Un verre de bièreaubeurre à la main j'écoute les élèves du club de musique qui ouvrent le bal, en me demandant encore ce que je vais faire de mon été. Voyager me manque, je pense que je vais aller faire un tour au soleil, ou peut être retourner aux Etats Unis. J'irais sans doute voir ma soeur un moment, et faire un coucou à Victoire et David.

Le banquet commence à peine mais j'ai déjà hâte qu'il se termine, je ne suis pas vraiment d'humeur et je suis trop angoissée pour réussir à me détendre totalement.
Après avoir discuté quelques minutes avec Allen, que j'aime beaucoup, il part saluer un collègue. Je pose une main sur le pendentif, identique à celui que j'ai offert à ma filleul l'année dernière, qui orne mon cou et baisse les yeux un instant sur ma robe blanche. La soirée va être longue.



descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Olympe
Banquet de fin d'année - Poudlard
Un banquet de fin d'année pour les élèves de Poudlard, c'est ainsi que s'achèvera mon année de travail. Je ne suis ici que depuis quelques mois, en tant normal je suis tireuse d'élite, mais le ministère souhaitant se débarrasser des créatures y travaillant et ayant besoin de personnel pour la brigade, j'ai atterris ici. Au final ce n'est pas si mal ici. On vit dans un château, les gamin sont plutôt calme, et même si on ne nous aime pas moi personnellement je le vis très bien.

Le Directeur nous avez tout de même convié au repas de fin d'année, nous étions dans ses bonnes grâces après tout, c'est lui en partie qui avait souhaité la création de la Brigade. Etant sommé de nous habiller convenablement, nous avons donc dû troquer nos uniformes contre des tenues de soirée plus adaptées.
J'avais donc revêtu une petite robe golden rose et des talons de la même couleur, résignée.

La salle avait été décorée par les professeurs, des plats s'étalaient déjà sur les tables et un groupe d'élèves était en train de se préparer à une sorte de concert. Le château était déjà presque entièrement réuni dans la grande salle, attendant patiemment le début de la soirée, assise près d'une collègue je souriais faussement aux professeur de l'école.

Je vois la haine dans leurs yeux,
me murmura t-elle en riant.

J'eu une ébauche de sourire et dardait mon regard sur le professeur dont elle parlait. C'est vrai, toute cette haine et cette tension émanant d'eux était plutôt amusante. Moins que la terreur que nous inspirions aux gamins mais amusante tout de même.

J'espère d'ailleurs qu'ils ne seront pas trop chiants, pas que je compte passer une soirée de dingue, mais quand même je n'ai pas envie de perdre mon temps à leur courir après parce qu'ils font des conneries.
code by Silver Lungs

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz

Dîner de fin d'année

26 juin 2020

L'ambiance au château était étrange, depuis un certain temps. Il y avait eu les changements des règles de l'école, la séparation des classes, l'arrivée des Brigadiers. Tout cela plombait grave l'ambiance, mais pendant un temps, James et ses amis s'en étaient totalement fiché. Non mais, est-ce que ce genre de choses pouvaient arrêter les Maraudeurs ? James avait envie de dire que non, mais il s'était trompé.

Pire encore que tout cela, il y avait eu un incident il y a une semaine. James ne savait pas très bien ce qu'il s'était passé, mais Josh était dans le coma, et Prudine y était pour quelque chose. Il la vit, assise avec Jayce Lancaster. James leva les yeux au ciel. Elle était la dernière personne qu'il avait envie de voir. Il ne cessait de penser à son ami. Ses blagues, ses farces, tout cela lui manquait déjà. James avait déjà hâte de sortir de cette école pourrie pour l'année afin d'aller lui rendre visite. Pour la première fois, James avait envie de rentrer chez lui. Bien sûr, les cours étaient chiants, mais il se marrait tellement avec ses potes, Josh, Louis, Minho... Il avait l'impression que tout était différent maintenant, avec les Brigadiers, puis Minho qui partait l'année prochaine.

Mais ce soir, James n'avait pas envie de déprimer, oh non. Ce n'était pas son genre de se laisser abattre. Il allait faire la fête, ambiance pourrie ou pas. Il allait danser, rire, draguer. Chacun sa manière de combattre le Mal. Bon, ok, son père lui, aurait monté une armée, mais James n'était pas encore prêt à aller jusque là. Peut-être l'année prochaine ? En tout cas, il allait se rebeller, d'une manière ou d'une autre. Mais pendant cette soirée, il allait surtout s'amuser. Il repéra rapidement ce qu'il cherchait: une crinière blonde, avec des pointes roses. James s'avança vers Aelysha tel un conquérant et s'assit à côté d'elle.

Salut beauté !


Il la gratifia d'un sourire ravageur. Ils avaient passé beaucoup de bon temps ensemble mais les choses étaient devenues compliquées avec la surveillance de plus en plus intrusive des Brigadiers. Ils venaient même dans les dortoirs, les dortoirs bordel ! Mais pour ce soir, ils trouveraient bien un coin calme pour se dire au revoir comme il le fallait, pas vrai ?

DEV NERD GIRL

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
C'est bien la première fois que je suis plutôt contente de voir la fin de l'année arriver. Certes il y a eu de beaux et même délicieux moments au cours des derniers trimestres, notamment ceux passés sur... euh pardon, avec James Potter, mais les semaines et les mois précédents, il était devenu de plus en plus compliqué de se retrouver avec James. Surtout à cause de ces putains de Brigadiers. Ces crétins avaient reçus l'autorisation, au nom de la discipline, d'inspecter même les dortoirs, et ce n'importe quand. A croire que le staff de Poudlard avait décidé de tout faire pour nous dégoûter de venir au château, ce qui ne me surprendrait même pas. A cause de ces cons, nos parties fines se sont de plus en plus espacées au fil du temps, et cela a un effet désastreux sur mon moral. Je suis devenue irritable et maussade, et ça m'énerve d'être comme ça.

Enfin, au moins je vais pouvoir profiter de deux mois de liberté totale au moins, c'est déjà ça. D'ailleurs je ne sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression que même les Mangemorts... pardon les Brigadiers ont eux aussi la tête ailleurs. J'imagine que devoir punir et discipliner un petit millier d'étudiants a ses limites en matière de satisfaction, à la longue ça peut devenir saoulant même pour eux.

Bref, la soirée commence, et le beau James se pointe. Mon mec est l'incarnation de la joie de vivre, même si je sais que le climat délétère l'affecte lui aussi. Il ne veut pas laisser ces idiots affecter son moral. Mon sourire n'est pas aussi radieux que d'ordinaire quand je lui rend son salut.

" Salut beau gosse. Vivement qu'on se barre de château je te le dis... "

Au ton résigné de ma voix James peut sentir la lassitude qui est la mienne et mon envie de décamper d'ici fissa. Hélas les vacances vont nous séparer, ce qui signifie que je vais devoir être, comment dire... "autonome" pendant ces deux mois. Et ça me gonfle... mais d'une force... !!!



descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz


- Dîner de fin d'année : Poudlard -
Adèle Bennett
Je n'ai qu'une hâte, que l'année se termine enfin. De mes 15 années d'existence, celle-ci est de loin, l'une des meilleures et des pires à la fois. C'est  fou ! Tout s'est enchaîné tellement vite. Entre les nouvelles lois du ministère, les nouvelles classes, l'arrivée des Brigadiers. Et puis, pire que tout, le coma de Josh.
A côté toutes ses histoires de politiques me semblent futiles et dérisoires. Mon cousin est tombé dans le coma. Entre la vie et la mort alors que je venais tout juste de renouer avec lui. Rien que d'y penser, j'ai envie de pleurer.
Du coup je fais barrage, je fais abstraction et je positive comme si tout allait aller bien. Je veux rester forte pour lui.

Heureusement l'année n'a pas été toute noire non plus, je me suis amusée avec mes amis - hé oui même les serdaigles savent s'amuser ! - je sors avec Louis depuis 5 mois, je suis enfin arrivée à bout de mon apprentissage d'Animagus, j'ai retrouvé mon frangin et mon cousin. Il y a eu des mauvaises périodes mais les bonnes équilibres la balance donc...

On y est, le traditionnel bal de fin d'année. Au fond, d'apparence, rien n'a changé si ce n'est qu'il y a un peu plus d'adultes que d'habitude et moins d'élèves puisque les 7èmes années sont à l'UMS. Lucy en été folle, elle était dégoûtée de passer sa dernière soirée à Poudlard aussi loin de l'école. Enfin, tout le monde à fait un effort vestimentaire comme le veut la coutume et le club de musique s'apprête à jouer devant nous.
Le buffet est ouvert et quelques elfes de maisons s'affairent ici où là à vérifier que les tables sont bien mises ou quelque chose dans ce goût là.

Quand j'entre dans la salle, accompagnée de Théna, mes yeux tombent sur Louis qui déprime à sa table.
Je soupire, je sais à quoi il pense. A la même chose que moi en fait, le contexte politique et Josh, surtout Josh. C'est sadique parce que tout ici nous le rappelle. Poudlard lui-même nous le rappelle. Comment faire face ?

Tu m'excuses Thèn' ?
Je lui dis doucement en lui pressant le bras avant de m'éloigner pour rejoindre mon copain.

Je porte une robe longe et fluide d'un rose pâle orné de couture doré. Mes cheveux sont noués et je suis très légèrement maquillée.
Je glisse entre les élèves de Gryffondor jusqu'à Louis et m'assois sur le banc, à côté de lui. Je lui adresse un sourire triste et attrape sa main.
Ce matin déjà il avait l'air de dépérir totalement.

Te prends pas la tête, ça va aller d'accord ? Josh est plus fort que ça,
affirmais-je sans trop savoir à quoi "ça" pouvait bien correspondre.

Je lui fais un sourire plus gaie, plus espiègle cette fois et lui désigne le directeur Nott du menton.

Merlin regarde sa robe de sorcier, comment a t-il pu ?
Je me moque gentiment en riant, avisant l'espèce de mousseline saumon qui tiens lieu d'habit à notre directeur.

Je regarde autour de moi.

Où sont James et Minho ? Ils ne doivent pas être bien loin !  

© M (엗랜)


descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz

     
Banquet de Poudlard

Vendredi 26 juin 2020

     
Peut-on continuer à vivre en ayant sur la conscience d’avoir pratiquement tué le petit copain de sa meilleure amie ? Il était clair que je n’avais pas la réponse car, même si Josh n’était plus le petit-ami de Jillian au moment des faits, il restait son premier amour et celui qui lui avait un jour promis qu’ils se retrouveraient. La scène s’était passée dimanche soir. La lune n’était pas levée, aucune chance que je me transforme en loup-garou. Enfin, si j’avais été un loup-garou « normal ». Tout cela était ma faute et j’en avais conscience. Jillian et moi n’avions plus échangé un mot depuis l’incident et Tristelle n’avait pas su qui soutenir dans ce cas précis. Moi-même j’avais été pareil à un zombie durant toute la semaine. J’avais repoussé Shino plusieurs fois, même si depuis que Barth était revenu dans ma vie avec le Tournoi de Quidditch, notre relation était devenue encore plus tendue.

Et le dernier jour dans ce château maudit était enfin arrivé. Je finissais ma 6ème année et je n’avais qu’une hâte c’était de faire un bond en avant jusqu’à la fin d’année prochaine. Dire qu’il y a un an j’avais largué Avalon Conrad comme une bouse d’Hyppogriffe et que Jillian était la plus heureuse dans les bras de Josh. On avait passé une super soirée cette fois-là … Mais à présent, j’étais pareille à une paria. Aucune tenue provocante cette année, ni même de coiffure extravagante : j’avais gardé mon uniforme et était descendue dans la Grande Salle bien après les autres. Je jetais un regard circulaire. Rien de bien spécial cette année. Jillian et Tristelle étaient déjà installées à la table des Serdaigle et Zachary les avait rejoints. Je détournais rapidement le regard. Je ne pouvais m’installer avec eux. « On cherche sa niche ? » Je me retournais d’un bond pour tomber nez-à-nez avec le sourire du Brigadier qui n’avait eu de cesse de me rabaisser depuis qu’il était là.

Je ne répondis pas et vis Jayce me sourire à sa table. Rapidement, je fonçais vers la place libre à ses côtés. « Ce gars me fait sincèrement flippé … », avouais-je au Serpentard en jetant un coup d’œil au Brigadier qui me faisait un petit signe de la main accompagné de son sourire super flippant. « C’est bon ? » demandais-je à Jayce qui avait déjà rempli son assiette de quelques mets.
         
codage by Wiise

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz

 
Ils avaient un espoir , un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

Vendredi 26 juin 2020

 
L’année était déjà terminée et Aaron était déçu d’avoir eu si peu de temps pour martyriser autant les élèves. Oh, il n’avait pas manqué une seule seconde pour s’amuser et il fallait prendre en compte que les autres Brigadiers et lui étaient arrivés en cours d’année. Mais il savait qu’il risquait cruellement de s’ennuyer cet été. Il ne savait pas encore s’il rentrait aux Etats-Unis ou pas, retrouver ses parents avec ses frères et ses belles-sœurs, cet été. Disons qu’il avait aussi une copine depuis quelques mois dont il faudrait bien s’occuper. Gabrielle Delacour était une jeune femme pleine de charme mais dernièrement ils avaient eu leur première dispute de couple et c’était bien souvent pour lui le signe qu’il était temps d’arrêter. Mais il n’était pas assez sadique pour gâcher la soirée de la jeune femme. Non, bien sûr que non. Il la laisserait profiter, lui faisant croire que tous les deux étaient bien ensembles, et puis il la quitterait du jour au lendemain comme ça. Soit il ferait dans la dentelle, essayant de se faire passer pour la victime. Soit ce serait brutal et ce serait alors une nouvelle demoiselle qui le détesterait. Oh il avait l’habitude d’être le petit con de service avec son stupide sourire arrogant. Ces grands frères avaient déjà eu l’occasion de le lui faire remarquer bien avant que les filles n’entrent dans ses préoccupations.

Enfin bref, pour l’occasion de ce banquet, Aaron avait fait une nouvelle fois un effort sur sa tenue vestimentaire : troquant son uniforme de Brigadier pour son costume chic, il arriva dans la Grande Salle quelques minutes après Shane Baker qui semblait déjà vouloir s’amuser. Son premier sourire de la soirée naquit sur ses lèvres en le voyant faire avec la bibliothécaire, une certaine Stella Parrish. Trop peu intéressante pour lui. Il chercha sa « copine » mais son regard tomba sur la jeune Prudine Stanger qui semblait également chercher quelqu’un. « On cherche sa niche ? », lui demanda-t-il moqueusement. Mais celle-ci se dépêcha de s’éclipser. Il aimait produire ce genre de malaise sur les gens et regretta presque son grand frère ne soit pas encore dans les parages. Les mains derrière le dos, il s’avança en direction de l’infirmière qui se tenait un peu à l’écart, observant les élèves dans la Grande Salle. « Bonsoir, milady … », susurra-t-il au creux de son oreille. La jeune femme sourit. L’avantage avec les descendantes des Vélanes étaient qu’elles conservaient toute la beauté de la Vélane originelle, sans avoir le visage qui se transformait en harpie, Merlin merci. « Dis-moi, toi qui es bien plus une habituée que moi de cette cérémonie, quel est le programme de cette soirée ? » Il passa un bras sur les épaules de l’infirmière dans un geste presque possessif.  
codage by Wiise

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz

 
Ils avaient un espoir , un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

Vendredi 26 juin 2020

 
Cette année n’avait vraiment pas été de tout repos. Déjà il y avait eu la transformation de Prudine, puis l’aveu des sentiments de Tristelle, les nouvelles règlementations et enfin le retour d’Olympe Druid dans sa vie sans oublier ces idiots de Brigadiers qui l’avaient pris en grippe pour avoir défendu l’honneur de sa sœur. Luke ne comprenait d’ailleurs pas comment pouvait faire Gabrielle pour sortir avec l’un d’entre eux. Pourtant, elle lui certifiait qu’Aaron était différent. Luke peinait sincèrement à y croire. Surtout depuis qu’il avait revu Olympe, son premier amour et celle qui l’avait dégoûté des relations amoureuses. Bref, on ne pouvait pas dire qu’il était au top de sa forme. Mais les vacances d’été arrivaient et Luke comptait bien en profiter. Il avait envie de proposer à Bartholomeo de partir loin rien qu’eux deux tant que la saison n’avait pas encore commencée. Il avait fait ami-ami avec Tristelle et il devait avouer qu’il commençait à apprécier cette relation. Il découvrait la jeune femme sous un autre jour et ça lui plaisait.

« Je vais lui dire ou j’attends un peu ? » demanda-t-il à Allen Spencer, assis à côté de lui à la table des professeurs. Luke observait Gabrielle les poings serrés en la voyant avec « son » Aaron. Allen tourna la tête vers lui, la bouche pleine, et soupira : « Laisse-la tranquille. Moi non plus je n’approuve pas mais c’est sa vie, c’est à elle de gérer, d’accord ? » Il posa une main tranquillisante sur l’épaule de son collègue qui détourna les yeux du spectacle. « Alors, c’est cet été que tu quittes le cocon familial ? », demanda Allen avec un petit sourire en se servant d’un autre petit four. Luke tourna les yeux vers lui et ne put retenir un sourire. « Normalement oui, j’ai trouvé une petite maison avec un grand terrain … » Il donna un coup de coude à Allen et ajouta : « On pourra se faire des parties de Quidditch ! Oh et je voudrais avoir ton avis cet été pour la maison… » Le professeur d’Etude des Moldus acquiesça avec joie, bien trop occupé à avaler son petit four.  
codage by Wiise

_________________


« A million dreams is all it's gonna take, a million dreams for the world we're gonna make »

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz


Eden Bennett
4ème Année - Poufsouffle



Banquet de Fin d'Année

Poudlard, Grande Salle

Eden en revenait pas. L'année était déjà fini.  Déjà. C'était passé vite, trop vite, même pour lui. Et le château avait beaucoup changé, et ce n'était pas pour lui plaire. Pas du tout même. Poudlard changeait et pas dans le bon sens. Shit.

Et puis il y avait Josh aussi. Dans le coma. Un truc de dingue, franchement. C'était flippant. Eden ne savait pas si il irait le voir avec sa sœur, cet été. Était-ce utile? Auraient-ils le droit, leurs parents allaient-ils les laisser? Tant de questions, et si peu de réponses.

Le jeune homme ne vit pas ses amis, dans la salle bondée. De toutes façons, ceux-ci le remarquait très vite: il bougeait en tout sens. Il se mit près de la table des Poufsouffles, et picora un peu dans les plats, sans arriver à s'asseoir. Eden participait un peu à une ou deux conversation, ici ou là, mais s'en allait bien vite. Personne ne s'en formalisait vraiment: ils s'étaient fait à son comportement d'hyperactif.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Venez discuter avec Eden, il est sympa Very Happy

_________________

Hyperactive But Totally Happy!

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz

Banquet de fin d'année


Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

Bientôt une semaine, oui une semaine qu'il avait raté cette satané mise à l'épreuve. Une semaine que Josh était dans le coma à cause de Prudine mais aussi par la sienne. Une semaine qu'il n'avait pas de nouvelles de son père. Une semaine que sa vie avait été chamboulée. Jillian, trop en colère contre Prudine, n'avait pas relevé la présence de son petit ami sur les lieux du drame, à son grand soulagement. Malgré tout, tôt ou tard, elle allait découvrir ce que Zach avait prévu de faire ce soir-là et ce que cela avait engendré. Elle ne lui pardonnerait peut-être jamais et ça Hamilton ne pouvait pas le permettre.
Les jours qui ont suivit l'incident, le Serpentard essaya de réconforter sa copine malgré le fait qu'il aurait aimé être réconforté lui-même. Il avait peur, demain il allait rentrer chez lui et allait devoir affronter son père. Celui-ci lui dirait certainement " Tu m'as déçu " et pourtant Zachary avait tout fait pour rendre Abraxas fier de lui, en vain. Peut-être n'avait-il pas assez de courage pour cela ou de volonté. Il l'ignorait mais toutes ces années de souffrance pour faire plaisir à son père n'avaient donc servi à rien. Il avait tout louper à la dernière seconde. Pourquoi ? Peut-être parce qu'il n'était pas son père.
Mais ce soir, c'était le banquet, de plus il jouait dans le club de musique, il devait tenir le coup encore un peu. Il entra dans la grande salle, ayant honte, surtout devant tous les brigadiers qui étaient présents. Il ne tarda pas plus et rejoignis Jillian, la seule qui l'aimer encore. Il s'assit à côté d'elle et de son amie Tristelle, puis il lui prit la main sous la table pour montrer qu'il la soutenait toujours. Ils s'étaient déjà vu plus tôt dans la journée, à vrai dire, ils étaient souvent ensembles depuis l'incident, à la plus grande joie du Serpentard mais il aurait préféré que ce soit dans d'autres circonstances. Il n'avait jamais apprécié Bennett, surtout qu'il aimait sa Jillian mais il ne lui avait jamais souhaité cela ou plutôt plus maintenant. Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre le groupe sur scène, Prudine fit son entrée et son regard dériva sur le trio. Zachary pressa la main de Jillian un peu plus fort et lui demanda à voix basse :


- Ça va aller ?


Puis son attention revint sur Prudine après que la Serdaigle lui ait répondu. Hamilton la fixa l'espace d'une seconde, repensant à ce que une seconde avait le pouvoir de tout changé. S'il avait réussi à la vacciner, rien ne serait arriver à Josh et Jillian n'en voudrait pas à la Serdaigle mais à lui et au final ça ne serait pas tellement mieux. Malgré tout, quoi qu'il puisse faire, elle allait lui en vouloir un jour ou l'autre et il ne pouvait en aucun cas empêchait que cela arrive. Le groupe de musique le fit sortir de ses pensées, ils allaient commencés, il se leva alors de table en glissant à l'oreille de sa petite amie :

- Souhaite moi bonne chance !

Il déposa un bref baiser sur son front avant de rejoindre l'orchestre. Il se plaça à son piano et la musique débuta. Il devait garder le sourire pour elle, pour sa Jillian et en profiter, tant qu'il le pouvait encore...

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


"Ne pleure pas ton chagrin est le mien"

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz



Poudlard

Diner de fin d'année



Vendredi 26 juin 2020

Grâce aux Brigadiers, l'ordre était enfin revenu sur l'école Poudlard. Les élèves étaient tous là à l'heure, le dîner ayant été un peu reculé, servis aux alentours de 21h. Les estomacs criaient famines et s'agitaient sur leurs bancs. Ceux-ci étaient d'ailleurs vides des 7èmes années, partis profiter de la soirée à l'UMS.

Julian Nott se leva et appliqua un "Sonorus" sur sa voix. "Elèves de Poudlard, personnel, professeurs, Brigadiers !" salua le directeur en écartant les bras, grand sourire aux lèvres. "Voilà que je termine ma 2ème année à vos côtés et je suis très fier de vous annoncer que j'ai atteint mes objectifs. Cette école a retrouvé sa dignité et commence à recouvrer sa gloire d'autrefois. Je tiens pour cela à féliciter nos Brigadiers qui font un travail magnifique et qui ont rendu possible mes objectifs." Le directeur commença à applaudir, lentement rejoint par les autres professeurs et élèves qui ne semblaient guère enthousiastes. "Je remercie également notre équipe de professeurs qui a su se montrer fidèle aux nouveaux principes que je souhaite inculquer à cette école." Des applaudissements retentirent une nouvelle fois. "Et maintenant, passons aux choses sérieuses ! Les vainqueurs du Tournoi de Quidditch sont cette année les Gryffondors comme vous l'avez appris au cours de la journée." Les Gryffondors applaudirent bruyamment, certains se mirent à siffler et à crier. "Et les vainqueurs de la coupe des 4 Maisons revient cette année aux Poufsouffles ! Félicitations à vous !" Les Poufsouffles lancèrent aussi de grandes acclamations, certains lancèrent leur chapeau pointu.

"Le diner va à présent vous être servis, profitez ! Le Club de Musique va venir nous interpréter quelques morceaux pendant ce dîner, je vous demanderai d'être indulgents ...", ricana-t-il en lançant un coup d'oeil au professeur Spencer et Stanger. "Enfin, pour ne pas plus vous ennuyer avec mon discours, je tiens à vous rassurer : l'an prochain nous allons renforcer nos effectifs en Brigadiers et les inscriptions seront désormais plus restreintes. Vos parents n'auront plus à se faire de soucis pour votre sécurité. Place à la musique maintenant !" Ces paroles semèrent quelques doutes dans les esprits mais Julian Nott avait volontairement placé cette phrase à la fin de son discours, sachant qu'elle passerait plus inaperçue à la fin de ce long discours ennuyeux.

Le Club de Musique monta sur scène sous le regard des élèves. Des instruments de musiques étaient déjà mis en place. Mais le professeur Spencer et Stanger semblaient préoccupés par quelque chose. Le professeur de Vol prit alors le micro : "Bonsoir tout le monde ! comme vous l'a demandé le directeur Nott que je salue ..." Il marqua une pause, lançant un grand signe de la main hypocrite. "Soyez indulgents avec nous et réservez plutôt vos tomates à votre estomac qu'à nous ..." Il leur lança un clin d'oeil avant d'ajouter : "Notre chanteuse étant actuellement en train de profiter d'une autre soirée, je serai celui qui assura quelques chansons. Mais, mais ..." D'un regard malicieux, il tendit le bras en direction de l'infirmière. "Je vais demander à Gabrielle Delacour de venir chanter quelques morceaux avec nous sur scène !" L'infirmière faisait de grands gestes, semblant décliner l'invitation. Seulement, cela ne semblait pas être une invitation et Luke insista : "S'il vous plait, aidez-moi à encourager Miss Delacour à venir sur scène !" Luke commença à frapper dans ses mains et les élèves lancèrent quelques feux d'artifice. L'infirmière n'avait d'autre choix que de monter sur scène avec eux. Luke Stanger glissa à l'oreille de l'infirmière. "On va faire le premier morceau en duo si tu veux ..."


La chanson était légèrement hypocrite au vu de ce qui se passait à présent au château, mais c'était notamment pour cela que le Club de Musique l'avait choisi. Des morceaux s'ensuivirent, certains plus énergiques que d'autres qui se voulaient doux et apaisants.

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz


- Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. -
Gabrielle Delacour
J'aperçois Allen à la table des professeurs qui mange avec Luke. Je leur souris de loin au moment où Aaron surgit derrière moi et passe une main autour de mes épaules en murmurant à mon oreille.

Bonsoir,je réponds avec un sourire, je ne me retourne pas vraiment vers lui, je me contente de laisser ma tête aller sur son épaule.

Il me demande quel sera le programme de la soirée. Je soupire, en principe ce banquet est festif, joyeux, même les dernières années réussissent à en profiter. Mais l'ambiance à Poudlard n'a jamais été aussi sombre depuis l'époque Voldemort. En règle général, l'nu des clubs nous présente son show, puis tout le monde mange un peu et danse jusqu'à la fin de la soirée.


Le programme ? Hé bien, après un discours du directeur, le club de musique va nous interpréter quelques oeuvres qu'ils ont préparé cette année, ensuite tout le monde sera invité à se diriger vers le buffet. Et pour finir, la piste de danse sera ouverte, répondis-je en fixant justement Julian Nott qui se levait pour faire face à son public composé d'élèves, de brigadiers et du corps enseignant.

J'écoutais, agacée, son discours sans vraiment montrer mon désaccord. Depuis que l'on sortait ensemble avec Aaron, on évitait ce genre de sujet qui nous opposait politiquement. Mais en dehors de ce sujet sensible, Aaron était quelqu'un de charmant, je m'amusais beaucoup avec lui bien qu'il soit beaucoup trop tot pour parler d'amour ou quoi.

Directement après que le Directeur Nott ait finit de parler, Luke monta sur scène et expliqua que la chanteuse étant une 7ème année et que, par conséquent, elle n'était pas présente ce soir au château et qu'il allait donc lui même assurer le chant. Mais, il ajouta qu'il allait demander à "Gabrielle Delacour"de le rejoindre sur scène. Je relevais un regard paniqué vers lui en secouant vivement la tête en signe de négation. Non non, ,ce n'était pas parce que je m'étais invitée une ou deux fois pour assister aux répétitions du club que j'étais devenue chanteuse du jour au lendemain. Hors de question que je monte sur scène.J'agitais la main pour lui dire que je refusais mais il pris à partit les élèves qui commencèrent à frapper dans leur main.

Je jetais un regard désolé à Aaron en marmonnant un petit "je vais le tuer" et finis par rejoindre à contre coeur mon ami qui souriait comme un idiot. Il me proposa qu'on fasse la première en duo.

Crois pas que je vais te laisser t'en sortir comme ça, lui répondis-je sur le même ton. Je te le ferais payer un jour ou l'autre Luke Stanger.

Je savais qu'il désapprouvait ma relation avec Aaron, tout comme Allen. Mais j'étais sincèrement persuadée qu'ils n'avaient aucun soucis à se faire. J'avais confiance en lui même si il était un Brigadier.


Je n'ai pas une aussi jolie voix que la tienne et celle de Dominique, protestais-je vainement une dernière fois avant de me tourner, résignée, vers la salle.



descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz

Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.


Je n'en reviens pas de ce qui est arrivé encore. Josh est dans le coma, il n'est pas mort mais c'est tout comme. Il ne parle plus, il ne voit plus, il n'interagit plus avec nous, ses amis,s a famille.  Il ne me dit plus qu'il m'aime et qu'il veut que je lui donne une autre chance. Il n'est plus là, son esprit n'est plus parmi nous, et je ne m'en remets pas. Je ne peux plus regarder Alex ou Melody dans les yeux à Poudlard. Et Dominique...Même si je ne voulais plus être avec lui, je voulais qu'il reste là. Je ne lui souhaitais pas tout ça. Parfois je culpabilise, je me dis que c'est ma faute, à trop vouloir le repousser, il s'en est allé...ailleurs, pour ne plus pouvoir m'atteindre. Mais c'est l'inverse, il m'atteint encore plus comme ça. Je ne trouverai le repos que quand il reviendra, si jamais il revient un jour. Les médecins ne savent pas et sont de très mauvais pronostic.

Heureusement j'ai Zach, qui ne m'a pas lâché, qui a compris ma peine et ne l'a pas jugé inutile. Il a respecté mon "deuil". Il a du pensé que je n'avais pas remarqué sa présence, c'est faux. Sa présence a été essentielle, même si moi...je n'étais plus vraiment là non, j'étais un peu avec Josh... Mon visage s'est assombrit cette semaine, parce que je n'ai pas seulement perdu un ami, j'ai aussi perdu ma meilleure amie. Je n'arrive plus à regarder Prudine dans les yeux non plus, je l'évite.

Si seulement elle n'avait pas été là, Josh serait toujours en pleine forme, en train de faire le pitre à cette soirée, rire avec ses amis. Faire une dernière soirée avec Minho avant son départ. Tout est de la faute de Prudine. Je ne peux pas lui parler, je l'évite dans la Salle Commune, dans le dortoir. Je fais toujours semblant de dormir quand elle arrive pour se coucher. Je parle à Tristelle qui ne sait plus quoi faire, elle me comprend, mais elle comprend la peine de Pru'. Je me doute bien qu'elle s'en veut, mais je lui en veut trop pour lui pardonner.

Finalement je commence à comprendre les Purificateurs. Si elle n'avait pas été un loup...elle n'aurait jamais blessé Josh. Peut-être que finalement, ils ne sont pas vraiment dans le tord. Je ne veux pas tuer Prudine, mais peut-être que le vaccin pourrait la rendre comme elle était avant ? Et peut-être qu'on pourrait être de nouveau amie ?

En attendant je crains qu'elle puisse nuire de nouveau, que ce soit Tristelle, à qui je demande de rester prudente quand elle est avec elle. On ne sait jamais ce qu'elle pourrait être capable de faire sous l'effet de la colère ? Se transformer, nous griffer, nous mordre, nous tuer... ? J'ai peur pour Zach aussi, et pour moi même. Mais si elle est vaccinée...je retrouverai peut-être ma meilleure amie !? Mais j'ai honte de penser ça, de penser comme les Purificateurs, je n'ai rien dit à Zach, j'ai peur de passer pour une folle intolérante. Je n'ose même pas l'avouer à mon petit copain de peur qu'il me voit autrement et me quitte.

Je suis installée à la table des Serdaigle avec Tristelle et je sens Zach arriver qui me donne sa main sous la table. Je souris et viens déposer un tendre baiser sur ses lèvres. Heureusement qu'il est là, heureusement qu'il était là dans ces bois. Je sais qu'il était là bas pour veiller sur moi, pour vérifier que Josh ne m'importune pas, je ne lui en veux pas, il a fait son devoir de petit ami, tout en restant discret. Et il a su gérer la situation alors que j'étais effondrée ce jour là. Mes yeux se plissent quand j'aperçois Prudine, Zach serre ma main et je la serre en retour. Je souffle un grand coup.

"Je veux juste pas qu'elle m'approche." Je baisse le son de ma voix et lui murmure. "Elle me fait peur maintenant Zach, j'ai peur de ma meilleure amie..." Je fais alors une révélation, une confidence à mon copain, que je n'avais jusqu'à présent jamais faite. Oui j'ai peur d'elle car elle est une créature magique, dangereuse, la preuve en est : Josh.

"Enfin, pour ne pas plus vous ennuyer avec mon discours, je tiens à vous rassurer : l'an prochain nous allons renforcer nos effectifs en Brigadiers et les inscriptions seront désormais plus restreintes. Vos parents n'auront plus à se faire de soucis pour votre sécurité. Place à la musique maintenant !" Après ce discours du Directeur, je ne peux que reporter mon regard sur Prudine.

C'est horrible que de penser que si des Brigadiers avaient été plus nombreux, Prudine ne serait pas rentrée dans la Forêt Interdite. Et Josh n'aurait pas eu l'idée de me donner rendez-vous près des bois qui auraient été plus surveillés. Le Directeur n'a peut-être pas tord.

Je vois alors Zach se lever pour le groupe. Je me lève à mon tour pour l'encourager, parce que je suis quand même fière de lui, malgré tout ça, il a besoin de mon soutien. Après l'avoir embrassé, je le serre dans mes bras.

"Merci pour tout, merci d'être là, j'ai de la chance que tu prennes soin de moi. Bonne chance pour le groupe ! Tu vas gérer !"

Il me quitte avec un baiser sur le front et je me réinstalle à table pour l'écouter. Je le regarde s'installer derrière le piano, il est vraiment doué. Je lui fais un geste de la main, souriante ! Dommage de ne pas pouvoir danser avec lui. La musique est...significative. J'ai honte alors de penser à tout ça. Au vaccin, aux Purificateurs. Il faudrait que je me renseigne pendant les vacances tout de même. J'écoute la chanson et je serre la main de Tristelle.

Luke Stanger chante vraiment bien :
And oh, it's hard now
Et oh, c'est dur à présent
With time, it works out
Avec le temps, ça se solutionne


Gabrielle Delacourt et Luke Stanger ensemble :
To be human is to love
Être humain c'est aimer
Even when it gets too much
Même quand ça devient excessif
I'm not ready to give up
Je ne suis pas prêt(e) à abandonner


J'en ai des frissons.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Fin d'année
Poudlard

Je sens que cette soirée va être longue. Stella est certes séduisante, mais… notre échange tourne assez court. En rond. Elle n'est pas très stimulante. Je pourrai peut-être… Je prends congé de la jeune femme pour approcher d'Olympe.

« Je savais qu'il y avait une mode des vêtements pour animaux, mais je dois admettre que le rose te va à ravir. »

Oui, je pense que je peux m'amuser à emmerder cette… loup-garou qu'on nous a collé dans les pattes. Je sais qu'elle peut être utile. Mais l'idée de faire équipe avec un animal, ça me dérange. Si seulement j'avais encore un peu plus de pouvoir au sein des Purificateurs, elle serait vaccinée ou enfermée depuis longtemps. Mon regard se perd brièvement, notamment sur mon ami, Aaron. Lui, c'est son truc, de se faire des créatures. Comme cette Gabrielle. Une vélane. Moi j'adore m'amuser avec les vélanes, mais d'une autre manière… C'est alors que Luke Stanger ouvre les festivités. Et je crois bien que je vais vomir.

« Qu'est-ce que c'est que ces niaiseries... ? »

Je plante Olympe sur place, pour rejoindre Aaron. Je déteste ça. Ces paroles c'est… affligeant, pathétique ! Totalement contre ce qu'on veut leur enseigner.

« Tu crois que c'est vraiment comme ça qu'on va en faire des hommes fiers et disciplinés comme à Durmstrang ?! Je ne comprends pas comment Nott cautionne ça. Être humain c'est aimer… Franchement ?! Faudrait virer ce Stanger, il nous les transforme en bisounours farcis de guimauve. Et si tu ne l'as pas déjà fait, largue cette vélane, je ne te vois pas avec un chamallow. »

Voilà, ils ont réussi à me rendre maussade ! Il faut que je me change les idées. J'attrape un autre verre – non alcoolisé aussi – et cherche ce qui pourrait me redonner le sourire. Et je le trouve. Mon visage se fend d'un immense sourire quand je repère ce cher James Potter. Je m'excuse auprès de mon ami, attrape une chaise et… me plante entre Potter Junior et une blondinette dont j'ai oublié le nom.

« Salut les jeunes, alors, on s'amuse ? »

Moi, je sens que je vais enfin pouvoir rire.

black pumpkin

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Olympe
Banquet de fin d'année - Poudlard
Le directeur commence son discours. Je ne l'écoute que d'une oreille, l'attention c'est pas vraiment mon fort. Et puis son speech est surtout destiné aux élèves, pour soit disant les rassurer. Evidemment que ce n'est pas le cas, ils nous méprisent, on leur fait peur. Alors si le but de Nott était de leur pourrir leurs vacances en gravant dans leurs esprits qu'à la rentrée ce serait encore plus la merde pour certains d'entre eux, j'admirais sa prestation. C'était parfait. Le problème de ce genre de personne, c'est qu'ils ne se rendent pas compte que tout le monde ne pense pas comme eux, qu'ils sont persuadé que tout va dans leur sens et qu'ils ne prêtent aucune attention aux autres.

Je ne suis pas un modèle, loin de là. Et j'ai beau faire parti des Purificateurs, c'est uniquement par intérêt. Créatures, je m'en fous, je n'en haïs qu'une seule. Celle qui a fait de moins l'un des leurs, une louve. Pas la peine de punir la terre entière à cause d'une putain de bestiole. Si je pouvais la retrouver, je la tuerais, lentement et douloureusement, qu'elle comprenne ma propre douleur. La seule raison pour laquelle je dénonce, les unes après les autres, les loups qui croisent ma route, c'est parce qu'au bout du compte j'obtiendrais un vaccin et serait enfin libérée de ma lycanthropie. .

Qu'est ce qu'il y a Baker ?
répliquais-je froidement. Tu es tout seul parce que ton acolyte est avec sa Vélane ? Tu t'ennuies ? Tu cherches un camarade de jeu pour balancer des gamins contre un mur ? 

Shane Baker, je ne peux pas me le voir en peinture. Et je ne fais pas vraiment d'effort pour le cacher. Ce gars est arrogant, prétentieux, il arbore cet air supérieur constamment et c'est insupportable. Et puis il me déteste, parce que je suis un loup garou, je ne vois pas pourquoi je devrais lui dérouler le tapis rouge. Il est si imbu de lui même, pire qu'Avery. D'ailleurs lui tant mieux si il est occupé avec sa copine, au moins il me fout la paix. En parlant de ça, j'ai du mal à comprendre comment ce Brigadier doublé d'un Purificateur peut se retrouver à sortir avec une demi-Vélane. Totalement incohérent. 
Le duo de choc Avery/Baker est le pire d'entre nous. Nous nous contentons de ne pas être des anges, eux sont le diable incarné. Ils aiment la souffrance et la terreur des élèves, ils s'en nourrissent. 

Va donc voir ailleurs si tu ne trouves pas quelqu'un à torturer, ajoutais-je en le fusillant du regard. Ou alors rends toi utile, ramène nous une bouteille d'Hydromel. Non ?
insistais-je devant son air dédaigneux. Dans ce cas tu peux y aller.

Shane est tellement désagréable que je ne me gêne pas pour être odieuse avec lui. En fait je ne me gêne pas pour être odieuse tout court de manière générale. Je suis comme ça, pourquoi m'en cacher ? Je me briderais, ça me frustrerait encore plus.
A mon plus grand bonheur, il s'éloigne rejoindre son pote dont la petite amie est l'infirmière niaise de Poudlard à qui je n'ai jamais parlé mais il n'y a qu'à voir sa tête, et cette chanson...Eurk, ça ne m'étonne pas de Luke. Lui aussi est niais, ils feraient un beau couple. "To be human is to love". Non sérieusement qui à écrit ça ? Il mérite la mort, d'un doux baiser de Détraqueur, ça collera bien à sa chanson tient.

Je me lève pour aller chercher un verre puisque Shane Wanker à refusé de nous apporter à boire. Tant mieux, au moins ça m'évitera d'être avec lui trop longtemps, ça risquerait de devenir néfaste pour ma santé mentale.


code by Silver Lungs

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz

Banquet de Poudlard • Vendredi 26 juin
Rachel Bennett

Josh a changé, en bien. Il est revenu vers nous. Il a fini de rafistoler notre famille. On n'attendait plus que lui. Tout allait bien de ce côté. Enfin. Et voilà qu'il disparaît de nouveau. Dans le coma. Je ne veux pas y croire. Je fais comme si de rien n'était, ou plutôt si. J'en fait plus que d'habitude. Trop. Une joie forcée, exagérée. Josh n'est pas là, alors je le fais pour deux. Pas question de sombrer, on finira cette année en beauté ! Enfin, en beauté. Façon de parler. Vu les vacheries qu'on a eu cette années, pour ne pas être vulgaire, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a quoi. Au moins c'est la fin de l'année. Voilà. On va quitter Poudlard pour deux longs mois. Voilà qui va nous permettre de souffler un peu, et puis peut-être qu'à la rentrée prochaine, Josh sera avec nous dans le Poudlard Express. Pas dans le même wagon, quand même, mais voilà. C'est avec cet état d'esprit que je sors de la salle commune, même pas affamée. Reculer le dîner à vingt-et-une heure, vraiment ? Laissez-moi rire ! Mon petit ventre n'a pas accepté d'attendre neuf heures entre deux repas, alors j'ai fait un petit crochet par le placard à gourmandises de la salle commune. Ce n'est pas grand chose, juste de quoi faire taire les gargouillis, qui auraient pu virer pire qu'un troupeau de grenouilles ! Je ne voudrais pas taire mon appétit et ne pas pouvoir avaler quoi que ce soit du délicieux festin qui nous attend tout de même. Manquerait plus que ça tiens ! Arrivée dans la grande salle pour le banquet de fin d'année, je rejoins vite la table de Poufsouffle, sans réfléchir, et m'assois à côté de mon cousin préféré. Comment, je n'en ai qu'un ? Et alors ? Il n'empêche que je l'apprécie très fort cette boule d'énergie ! Un cousin, ce mot sonne toujours aussi bien à mes oreilles.

« Hey le glouton ! Fais gaffe, tu risques de devenir aussi large que haut ! »

Je le taquine. Qui aime bien charrie bien. Ce n'est pas ça ? Tant pis. De toute façon, tout ce qu'il avale, il le dépense en bougeant. Jamais immobile ! Je ne voudrais pas dormir avec lui, ça doit être un enfer ! Mais comme je ne dors pas avec lui, tout va bien. Eh pas d'idées tordues vous ! Si, si, je vous ai vus... Je parle de dormir, rien de plus... Comme par exemple quand on invite quelqu'un mais qu'il n'y a pas assez de lits pour tout le monde. Voilà. C'est tout. Juste dodo. Bref. Pour l'instant, que des amuse-gueules. Et le festin, il est où le festin ?! C'est pour ça que je suis venue ! Oh le dirlo, fais ton p'tit discours qu'on graille s'il-te-plait ! Ah ben voilà, comme s'il lisait dans mes pensées, le voilà qui prend la parole. Mouais, bon, finis au plus vite maintenant, ta voix est désagréable en fait. Ce n'est pas que je ne suis jamais contente, mais j'ai faim, et je ne l'aime pas, le calcul est simple ! Du coup, je n'écoute pas ce qu'il déblatère et picore çà et là des petits trucs, pour ne relever la tête qu'en entendant le nom de notre maison. Que ? Quoi ? « Oh bravo ! » Qui c'est que c'est ça ? Quelqu'un va-t-il m'expliquer pourquoi tout la monde ici est en joie ?! Oh mais serait-ce possible que l'on aie la coupe des quatre maisons ? Wazaaaaï !! Faites péter les pookies ! Ah non, pas de ça ici, dommage. Le dîner alors ! Ouiiii ! Enfin, ça arrive, avec un concert made in Hogwarts. Cette soirée va bien se passer, elle commence merveilleusement bien. C'est génial !
La petite voix de tout à l'heure se révèle être Abygaël, qui demande si elle peut s'asseoir. Je me décale pour lui faire une place. Pas de doute, sa soirée sera plus festive à cette table, je comprends son choix !

« Vas-y, joins-toi à nous ! Tant que tu nous laisses fêter cette coupe en bonne et due forme, je lui réponds tout sourire. »

©Lilith

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz

Banquet de Poudlard • Vendredi 26 juin
Abygaël • RP de groupe

De toute évidence, Irina ne montera pas ce soir. Depuis quelques jour, du peu qu'on a pu se voir, elle m'a semblé... absente. Je ne comprends pas. C'est bientôt la fin de l'année, de quoi se réjouir, non ? C'est vrai que c'est difficile, la vie à Poudlard, d'autant plus pour elle qui est dans une de ces classes spéciales... En attendant, j'espère. J'espère que ça s'arrangera, qu'on pourra se voir pendant ces vacances. Derrière moi, la table des Serpentard. Rapide vérification, mais elle n'y est vraiment pas. Et sans elle, je ne m'y assoirai pas. Oui, y croiser Lilith m'en empêche, je l'avoue. Enfin, passons. À ma table, personne non plus. Ou plutôt, des gens auxquels je ne parle pas. Oh tiens, je vais aller voir les Poufsouffle, ça me changera les idées !

Ainsi, je me lève alors que le directeur fait son discours, rejoignant la table des jaune et noir. Moi qui la rejoint, pas le directeur qui fait son discours, comprenons-nous bien. Ma mère a fait sa scolarité dans cette maison, on ne m'en voudra pas trop ? J'écoute le discours en me rapprochant de Rachel, la seule Poufsouffle que je connaisse un minimum. En entendant parler de dignité et de gloire, je rate un pas et manque de m'étaler au sol. J'espère que ça n'a pas été remarqué. Les autres applaudissent poliment, alors que je me contiens difficilement. Envoyer un sortilège dans la face de cette imposture, ça sera mal vu vous croyez ? Une pensée vers le brigadier me calme à peine. Au contraire, ça maintient en éveil cette flamme de colère. Heureusement que je n'ai pas ma baguette sur moi, elle aurait été capable d'agir toute seule cette traîtresse ! Eh non, ça ne s'est toujours pas amélioré entre nous... Enfin, si, un peu. On est comme deux amies, avec l'une - la baguette - qui aime piéger l'autre - moi-même - dans des petites farces en agissant de son propre chef.

Enfin, je me retrouve à la hauteur de Rachel, pile poil au bon moment pour la féliciter. Elle semble ne pas en revenir, chose qui me fait rire. Le dîner va être servi, il était temps ! Depuis 19h30 que j'attends ça... Je fronce le nez à la blague du directeur. Sympa pour le élèves, t'as qu'à leur dire qu'ils sont nuls aussi... La dernière partie du discours, glissée discrètement mais pas trop, retient mon intérêt. Pas bon ça. Je ne veux pas que Titi arrive dans ce Poudlard. Moi, je ne ais pas si je veux y revenir ou non l'an prochain, mais je veux protéger mon petit frère aventurier de ce monde. Qu'il apprenne à la maison, on sait quels livres acheter. Timothé, j'ai peur pour lui, mais comme il respecte le consignes, je ne me fais pas trop de soucis. Merlin quelle horreur ! Faisant mine de n'avoir rien compris, je souris.

« Je peux m'asseoir avec vous ? »

Rachel se décale pour me faire une petite place, juste ce qu'il me faut. J'hoche la tête, bien sûr que je vais les laisser fêter ça ! Je ne suis pas venue plomber l'ambiance, mais en profiter tout de même !

« Je vois que c'est sans rancune pour le match de Quidditch, ça me va, dis-je simplement. »

C'est sincère. C'est une bourde ? Rachel me lance un regard noir avant de rire, secouant la tête de droite à gauche, et de gauche à droite. Ouf. Eden, le capitaine, semble le prendre différemment par contre...

©Lilith


_________________

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Banquet de fin d'année • Vendredi 26 juin
   Rp de groupe

Alors que je me saoule au jus de citrouille - très peu efficace, le goût finit par être...imbuvable. Vous êtes prévenus. Ah et ça remplit la vessie aussi, petit détail. La biéraubeurre aussi, mais bon, quitte à noter les inconvénients, il faut noter celui-ci. Bref ! Alors que je remplaçais la biéraubeurre par une boisson d'aspect inoffensif, ma très chère petite amie s'est assise à côté de moi. Je réponds à son sourire. Triste, son sourire. Voilà, tout joie ne peut être totale. Je serre sa main, légère pression de réconfort. Je remarque qu'elle s'est fait belle aujourd'hui. Enfin, ce soir. Comme si elle avait besoin de ça pour être belle ! Ouais, je chipote, mais quand même.
Elle aborde le sujet sensible, optimiste. J'hoche la tête et lui lance un sourire plus convaincu et convaincant. Je ne vais pas laisser ma bonne résolution de côté. Ces malfaiteurs n'auront ni ma peau, ni ma joie. Les malfaiteurs étant les Purificateurs et la vie, le destin, le hasard. Ouais, les trois derniers sont parfois de bons... vous voyez ce que je veux dire.

« Ça va aller, je répète. Et je ne doute pas que Josh s'en sortira. Finir si jeune, il ne s'en remettrait pas, et je crois que le voir en fantôme ne serait bon signe pour personne. Quoi que, Peeves aurait de la concurrence ! » J'essaie d'en rire. Dédramatiser. Mais franchement, parler de Josh mort, c'est pas si simple. « Quoi qu'il pourraient s'allier aussi... j'ajoute, l'air effrayé. » Le baron sanglait ferait triste mine. Un de ses rejetons enrôlé ! Je me demande si l'effet qu'il fait à Peeves fonctionnerait aussi avec notre ami, tiens.

Adèle critique ensuite la tenue du directeur, bien que je n'ose pas rire sur ce coup. Ce n'est pas grave. Cette soirée se passera bien ! Et puis, un sourire, c'est déjà bien. Elle demande ensuite où sont les deux autres membres du quatuor. Je désigne du menton un coin de table, James et une autre Gryffondor.

« Le premier à draguer, fidèle à lui-même. Quoi qu'il ne doit plus être à la drague depuis qu'il la côtoie elle. Et Minho, pas vu... Peut-être annulé la soirée. »

Haussement des épaules. Ignorance totale. Minho, aussi devenu sensible. Enfin, le sujet de discussion ou de pensée qu'il est. Demain, il ne sera plus au pays. Génial. Je ne sais pas ce qui est "pire" entre Josh et Minho. Victime, ou réfugié malgré lui. Josh, je l'ai rencontré à Poudlard. Ça ne fait que cinq an, même pas, mais ça fait déjà tant de temps ! Je veux dire, on a de suite accroché l'un l'autre. C'est, ou c'était, je ne sais pas à quel temps parler, mon meilleur ami.. Ou du moins l'un d'entre eux. Le perdre comme ça, sans savoir avec certitude si c'est définitif ou non est une torture, mais je crois que je préfère tout ça à le savoir sans vie. Là, il reste un espoir et "Tant qu'il y a de l'espoir, il y a de la vie" il me semble. De l'autre côté, Minho, on se connaît depuis qu'on est en couche-culotte ! La vie l'un sans l'autre, aussibrutalement, c'est impensable. Cet été, ce sera le premier sans lui de puis que j'ai des souvenirs

©Lilith

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Ils avaient un espoir...

     

     
Morticia ne le montrait pas, mais elle n'allait pas vraiment bien. Elle était de plus en plus inquiète, elle souriait donc. Surjouant son rôle comme Rachel. Oui elle avait vu que Rachel n'allait pas bien aussi, quoi de plus normal ? Son frère était dans un lit d’hôpital ! Elle avait fini par reparler à Jackson, mais sa relation avec lui était encore distante. Elle lui en voulait beaucoup, plus qu'elle pensait le faire. Mais peut-être que c'était dû à ces rumeurs qui courraient et cette monté du racisme qu'ils ressentaient même ici à Poudlard. En tant que née-moldue, elle se sentait mise de côté, regardée de travers. Cela ne l'empêchait pas de faire des blagues, mais elle était bien plus précautionneuse maintenant. Elle avait vraiment peur de se faire attraper, cependant elle ne cesserait pas. Elle ne reculerait pas devant l’oppression.

Elle était en retard, comme souvent. La vérité c'est qu'elle avait traîné par pur rébellion. Elle ne voulait pas être aux ordres d'un raciste. Julian Nott. Morticia commençait à comprendre bien des choses, parfois elle se demandait si pour la sécurité de sa famille elle ne devrait pas quitter Poudlard ? Mais elle se refusait à une pareille alternative pour le moment. Elle débarqua donc à toute vitesse dans la grande salle ignorant le boucan qu'elle pouvait faire. Rapide comme l'éclair elle se glissa près de ses amis avec un grand sourire. Elle avait zappé tout le discours puant du directeur amen ! Le club de musique avait commencé à jouer.

"Hey les copains ! Ouais ouais j'sais j'suis en retard ! Mais j'voulais pas écouter grincheux déblatérer des âneries !" S'exclama la jeune femme avec un sourire espiègle. Elle jeta un coup d’œil à l'air trop enjoué de Rachel. Ouais clairement quelque chose clochait, elle ne savait pas quoi faire pour aider son amie. Elle regarda les autres personnes présentes tiens une sedaigle à leur table ? Sympa ! Elle regarda un peu autour aux autres tables avec curiosité. Elle reconnu Lilith avec le club de musique. Sérieux la coincé du cul jouait de la musique ? Ça devait être chiant à mourir !      


     ©Lilith

_________________

Partout où Sid passe, l'ordre et la tranquillité trépassent !


descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Ils avaient un espoir...

     

     
Après avoir été convaincu de jouer pour le groupe de musique par Spencer, Lilith se retrouvait sur scène avec le reste du groupe. Elle avait néanmoins tenu à chanter une chanson, à défaut de la jouer au violon. Cette chanson avait un double sens parfait, Spencer avait fait une drôle de grimace quand elle l'avait proposé. Mais elle ne lui avait pas vraiment laissé le choix. C'était officiellement une chanson en hommage à son père disparu. Allen avait longuement discuté avec elle sur les paroles de la chanson, qui lui paraissait violente. Et espérait-il pas le reflet de ses pensées. Elle lui avait jeté un de ses simples regards dédaigneux. "Vous voulez que j'utilise une guitare non ? Alors ce n'est pas négociable, Professeur."

Cette chanson n'était évidement pas pour son père mais pour ceux qui chassaient les créatures magiques. Qui s'en prenait à des gens comme Alexa. Elle donnait l'impression de vouloir  venger son père alors qu'elle ne parlait pas du point de vue de la fille éplorée. Mais de la fille  en colère contre des racistes qui en voulait à la personne pour qui elle avait de l'affection. Elle en voulait à ces gens qui bafouaient la magie. Pour la première fois, elle chanta en public. Et sans doute que les personnes présentes seraient surprises. Parce que sa voix était banale, même-ci elle chantait assurément juste. Mais plus que tout c'était les émotions qu'elle dégageait qui serait le plus percutantes. La colère, la rage, la haine.


Elle reprit sa place dans le groupe quand elle eut terminé de chanter. Son visage n'exprimait de nouveau plus aucune des émotions qui l'avait animé plus tôt.


     ©Lilith

_________________

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz


Eden Bennett
4ème Année - Poufsouffle



Banquet de Fin d'Année

Poudlard, Grande Salle

Eden regarda sa cousine avec un grand sourire. L'entendre le traiter de glouton lui faisait du bien, c'était comme.... Oui, comme si tout était normal. Alors que non, pas du tout. Mais faire semblant, rien qu'une soirée, c'était relaxant.

- Mais je bouge tellement qu'il faut bien que je mange! Et puis, je suis en période de croissance, moi!

Il mourait surtout de faim, car la banquet avait juste commencé à vingt-et-une heure. Cela avait été une torture d'attendre jusqu'à là!
Eden aurait voulu enlacer Rachel, lui dire qu'il était aussi triste qu'elle pour Josh... Mais elle faisait semblant, elle aussi, que tout était normal. Elle faisait comme si il était encore là. Le jeune garçon décida donc de ne rien dire, en tout cas pas pour l'instant.

Une autre fille était venue se joindre à eux. Il l'a reconnue comme étant Abigaël, qui faisait parti de l'équipe des Serdaigle.

- Moi, j't'en veux pas! Et puis on a quand même la Coupe, donc on pardonne, hein Rachel? lança-t-il avec un grand sourire.

Il y avait déjà bien trop de dissension dans la vie de tout les jours pour commencer une petite guerre inter-maison. Eden tandis une poigné de bonbon à Abygaël, en lui souriant.


made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________

Hyperactive But Totally Happy!

descriptionIls avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards. EmptyRe: Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve. Le projet audacieux d'éduquer des élèves. Ainsi naquit Poudlard, sous leurs quatre étendards.

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum