RPG Harry Potter
Le temps est désormais figé en Rp. Nous sommes actuellement en octobre 2021 (vous pouvez le voir sur la page d'accueil, sous la vidéo).
Les HF Awards 2018 débarquent, par ici !

Membres à l'honneur

Wellan Petterson Seamus McGregor

Breaking News

♫ 01/12/2018 - Wizard Times N°27 débarque !
♫ 05/11/2018 - Les HF Awards reprennent sur service !

Scénarios orphelins

testtesttesttest
testtesttesttest

Liens Importants

[♪] Rapeltout
[♪] Le Retourneur de temps
[♪] Listing Personnages
[♫] Coupe des 4 Maisons
[♫] Fonctionnalités du forum
[♫] Quêtes

Wizard Times

wt

Partagez|

On dit que les rêves sont les souvenirs d’une autre vie • Pensine Amanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
DC : Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Amanda Green
Activité: Directrice de la SuperNova (boîte de nuit)
Age: Née le 16 novembre 1992 (28 ans)
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Amanda Green
MessageSujet: On dit que les rêves sont les souvenirs d’une autre vie • Pensine Amanda Lun 24 Juil - 1:08



Liste des Rps

Amanda Green - Née le 16 novembre 1992 (28 ans) - Directrice de la Supernova sur la Voie Lactée - Ancienne Oiseau-Tonnerre - Vampire - Résurgente - Sang-Pur - Ft Adelaïde Kane








Oh won't you stay with me, because you're all I need



Dernière édition par Amanda Green le Sam 13 Oct - 17:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Amanda Green
Activité: Directrice de la SuperNova (boîte de nuit)
Age: Née le 16 novembre 1992 (28 ans)
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Amanda Green
MessageSujet: Re: On dit que les rêves sont les souvenirs d’une autre vie • Pensine Amanda Sam 3 Mar - 19:24
Pensine d'Amanda
Le mercredi 15 juillet, je suis partie pour la première fois en mission avec Cillian. Il m’a été envoyé par Logan Carrow, un hybride à moitié vampire, à moitié loup-garou pour m’aider dans mes actions. Mais je soupçonne Logan de vouloir simplement avoir un œil sur moi. Cette mission consiste à enlever deux Nés-Moldus. La tâche pourrait être simple, surtout quand je joue les pauvres malheureuses en quête d’un abri auprès de son père. Mais je fais une rencontre du passé : Colin Smith, un Né-Moldu qui me persécutait à Ilvermorny. Visiblement il est l’oncle des enfants. Aussi, alors que Cillian se débarrasse du père des enfants, je ne peux m’empêcher de faire ressentir cette même peur que j’ai ressenti autrefois à Colin. Mon vampire prend le dessus et je m’abreuve de lui. Encore un faux pas … Et je sais que Cillian m’avait vu. Pourtant, je fais comme si de rien n’était.

Nous rentrons au QG avec les enfants que nous déposons dans le laboratoire des Résurgents. Cillian est pressé de partir mais je le fais rester pour mettre les choses au clair : la partie vampirique encore en éveil chez moi doit rester secrète. Cillian accepte et nous nous laissons aller un moment. Il m’explique venir d’Irlande où il me propose de me faire la visite un jour. Comprenant que la discussion va trop loin, j’y coupe court.

Quelques jours plus tard, le samedi 18 juillet, un nouveau signe de passé était revenu : Seth, mon frère jumeau, souhaitait me voir. Jamais je n’aurai pensé qu’il puisse venir ici. J’avais tiré un trait sur lui il y avait bien longtemps et, bien que les circonstances demeuraient encore floues, je ne voulais pas le revoir. J’ai donc demandé à Cillian d’aller l’accueillir, lui et une fille qui l’accompagnait. Mais évidemment, Seth et son bagou habituel l’ont amené à forcer le passage et j’ai du me montrer. L’échange était plutôt houleux. J’ai essayé de le blesser mais au final, c’est lui qui a ravivé d’étranger souvenirs. Ne souhaitant pas que les Résurgents se préoccupent du retour de mon frère dans ma vie, j’ai préféré oublietter tous ceux qui avaient croisé son chemin.

C’était étrange mais c’est à partir de ce moment-là que mes rapports avec Cillian se sont améliorés. Nous n’étions pas amis mais, alors que nous fréquentions ce même lieu depuis son arrivée, nous nous surprenions à passer du temps ensemble parfois. Il lui arrivait de parler de son Irlande natale et moi du seul pays que j’avais visité : l’Angleterre. La visite de Seth m’avait perturbé et avait chamboulé des choses en moi. J’avais l’impression de changer. Mon masque qui était autrefois permanent, s’étiolait petit à petit comme pour suggérer qu’il y avait une autre fille qui se cachait là-dessous.

Le lundi 17 août, mon grand-père Henry Green était venu donner un cours de magie noir à moi et mes cousins. C’était une lourde épreuve que de supporter toute cette famille qui, je me souvenais, ne nous portait pas dans notre cœur quand je n’étais pas encore une Résurgente. Mais après le cours du jour, je me retrouve à discuter avec Cillian une nouvelle fois. Il semble presque y avoir un début de complicité même si c’est encore très étrange, très nouveau. Ce jour-là, il accepte de se livrer sur ses parents, morts il y a 2 ans et sur son petit frère et sa petite sœur qui l’attendent quelque part. Je réalise alors que je n’ai aucun souvenir de mon enfance, et en particulier de mon père. Intriguée, et mal à l’aise, j’interromps une nouvelle fois cette échange.

Mais je ne peux nier que la discussion que j’ai eu avec mon frère, Seth, a produit d’immenses changements en moi. Et Cillian non plus n’y est pas pour rien. Je me sens changer. Je … ressens des choses. Plus seulement l’envie de violence et celle de faire souffrir. Mais aussi de la peur, de la tristesse, de la sérénité parfois.

Mi-septembre, j’ai eu une discussion avec mon grand-père. Des rumeurs circulaient dans les rangs comme quoi je m’étais radoucie et je n’aimais pas qu’Henry me dicte ma conduite. Cependant, il a laissé fuiter une information : Dawn, l’une de mes cousines, aurait tué Bastian la semaine dernière alors que j’avais expressément demandé à être informée quand cela se produirait. L’ennui de mon grand-père me fait me poser des questions.

Le jeudi 24 septembre, au retour d’une mission avec Cillian, je remarque son air troublé et il m’avoue haïr Logan. Je me rends compte que, comme lui, j’arrive à me détacher de ce que font les Résurgents. Comme si, ce n’était pas vraiment moi. Je me suis perdue dans mes souvenirs ce jour-là me raccrochant à un collier, cadeau de Bastian je me souvenais maintenant. J’avouais à Cillian ce que mon grand-père m’avait confié et lui demandait de mener son enquête pour me retrouver l’endroit où Bastian avait été mis en terre. Avec tout ce que j’avais confié à l’Irlandais, je savais que je pouvais lui faire confiance. Je savais qu’il pouvait m’aider.

Mais la vie chez les Résurgents continuaient. Si Cillian et moi commencions notre enquête sur Bastian, nous étions également tout aussi affectés par nos missions chez les Résurgents. En novembre, les Résurgents avaient fait une erreur et avaient tué deux Purificateurs. Le mercredi 11 novembre, je me rendais dans une rue du Black Hole pour maintenir une certaine forme de paix avec Calvin Avery, le leader des Purificateurs. L’homme était un Avery de la pire espèce, perfide, manipulateur et avare. Il récoltait finalement un loup-garou et un vampire de ma part, bien que Cillian avait tenté de tenir tête à l’homme en face de nous.

Les jours avaient continué de raccourcir au fur et à mesure qu’on approchait du solstice d’hiver. Je dirigeais d’une poigne de fer mes hommes et mon grand-père acclamait mes exploits. Nous n’avions toujours reçu aucun mot d’ordre de la part de Logan, aussi, nous continuions nos enlèvements pour nous livrer à des expériences toutes plus sordides les unes que les autres. Des avis de recherche se multipliaient aux Etats-Unis.

Le lundi 28 décembre, Cillian m’a ramené un Purificateur. Je ne le savais pas encore mais cet homme allait m’apprendre tout un pan de mon passé, tout un pan que j’avais oublié : il était présent le jour de ma vaccination, avec Calvin Avery et Henry Green. Et … ils m’ont vacciné. Mais pas seulement. Ils s’étaient déjà chargés de Bastian avant ça. Il ne s’était jamais enfui sans moi. Non, ils l’avaient tué. Et Calvin et Henry avaient eu l’idée de me faire croire toute cette histoire afin que j’accepte le vaccin et que j’intègre leurs rangs. Tout avait été manigancé. On m’avait piégé.

Le vampire a une nouvelle fois pris le contrôle et a manqué de tuer le Purificateur. Mais nous ne pouvions pas faire ça. Nous nous ferions repérer. Cillian m’a arrêté avant que ça n’aille trop loin et je l’ai laissé terminer le travail.

Codage par Libella sur Graphiorum




Oh won't you stay with me, because you're all I need

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Amanda Green
Activité: Directrice de la SuperNova (boîte de nuit)
Age: Née le 16 novembre 1992 (28 ans)
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Amanda Green
MessageSujet: Re: On dit que les rêves sont les souvenirs d’une autre vie • Pensine Amanda Sam 21 Juil - 19:35
Pensine d'Amanda
De janvier à décembre 2021

Pendant tout un mois, j’avais réussi à tenir ma langue. Je ne disais rien sur ce que j’avais appris de ma vaccination et de la mort de Bastian. Je savais que, si j’en parlais, mon « règne » deviendrait rapidement fragile. Au contraire, je continuais à distribuer de la haine, de la colère et j’évitais au maximum les Green. Mais il y en avait un qui n’avait pas pu m’éviter bien longtemps …

Le samedi 30 janvier 2021, Seth Green était revenu en Amérique et Cillian l’y avait aidé. J’avais construit une certaine relation avec l’hybride et je ne comprenais pas comment il pouvait me « trahir » pour m’amener mon frère. Mais ce dernier avait une nouvelle de taille : il prétendait que notre grand-père avait tué notre père. J’étais intriguée mais avec ce que j’avais appris le mois dernier, j’étais forcée de douter. J’acceptais alors de retrouver Seth plus tard en soirée. On s’est rendu dans notre ancienne maison. De nombreux souvenirs ont réafflué d’un seul coup et j’avais l’impression de revivre peu à peu des souvenirs d’enfance. Je me souvenais de mon père.

Seth voulait tendre un piège à Henry et comme je savais qu’il me ferait confiance, je l’avais invité à me rejoindre dans la maison de notre enfance. Avec quelques sorts de magie noire dont il m’avait fait cadeau des enseignements, je parvenais à le faire avouer et je savais que Seth l’avait tué. Il dissimulait très bien les preuves. Je me disais alors que ce serait terminé, que je ne reverrai plus Seth. Mais c’était mal connaître mon jumeau : mon aîné (de quelques minutes seulement) était bien décidé à reprendre les rênes de la famille Green.

Et puis, le mardi 16 mars, Logan Carrow était tombé. Nous avions appris que dans la nuit du mardi au mercredi les Insurgés avaient lancé un assaut sur leur planque et de nombreuses pertes étaient à déplorer. J’avais du organiser une réunion en urgence afin de calmer les plus virulents, leur confirmant que je prenais les choses en main. Tous savaient que Logan avait été le véritable guide, le fondateur de notre lutte.? Les hommes n’avaient pas confiance en moi, surtout depuis que Seth avait repris la tête de la famille Green. Son autorité ne plaisait pas et était contestée. Je savais que mon frère ne me rendait pas les choses faciles.

Aussi, j’espérais bien trouver du réconfort auprès de Cillian. Mais quand il se présenta à moi, la mine sombre, je me souvins que « Logan mort, Cillian libre ». Il devait absolument rejoindre sa famille et je l’encourageais de le faire au plus vite avant que des Résurgents ne le prennent en chasse. Personne ne l’aimait ici et il valait mieux pour lui qu’il disparaisse au plus vite. Quand il disparut, je sentis un grand vide au fond de moi. Je me retrouvais seule, chez les Résurgents. Ils étaient ma seule famille.

Les semaines commencèrent à passer, se ressemblant toutes. Je nourrissais de plus en plus des idées noires mais les Résurgents étaient là pour me sortir là tête de l'eau. J'effectuais alors plusieurs missions, prenant parfois de lourds risques, mais renforçant mon autorité sur les Résurgents. J'étais ce qu'avait toujours voulu que je sois mon grand-père.

Les enlèvements d'enfants se multipliaient, je commettais de véritables carnages sur les lieux, comme jugeant que je n'avais plus lieu de faire attention à quoi que ce soit. Le dimanche 1er août, Seth vint me trouver.

Codage par Libella sur Graphiorum




Oh won't you stay with me, because you're all I need

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On dit que les rêves sont les souvenirs d’une autre vie • Pensine Amanda

Revenir en haut Aller en bas
On dit que les rêves sont les souvenirs d’une autre vie • Pensine Amanda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Henriette Cavendish ❧ On dit que les rêves sont les souvenirs d'une autre vie.
» On dit que les rêves... que les rêves sont les souvenirs d’une autre vie. ♡ Mael.
» A l'automne des saisons, ce sont les feuilles qui meurent. A l'automne de la vie, ce sont nos souvenirs.
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Family :: Décrets Ministériels :: Relations & Souvenirs :: Pensines-
Sauter vers:
©️ 2016-2018 Hogwarts Family, le contexte, le design, les idées sont la propriété du staff d'HF. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.