RPG Harry Potter
Le temps est désormais figé en Rp. Nous sommes actuellement en octobre 2021 (vous pouvez le voir sur la page d'accueil, sous la vidéo).
Les HF Awards 2018 débarquent, par ici !

Membres à l'honneur

Wellan Petterson Seamus McGregor

Breaking News

♫ 01/12/2018 - Wizard Times N°27 débarque !
♫ 05/11/2018 - Les HF Awards reprennent sur service !

Scénarios orphelins

testtesttesttest
testtesttesttest

Liens Importants

[♪] Rapeltout
[♪] Le Retourneur de temps
[♪] Listing Personnages
[♫] Coupe des 4 Maisons
[♫] Fonctionnalités du forum
[♫] Quêtes

Wizard Times

wt

Partagez|

C'était il y a 5 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Rose O'Dylan
Activité: Ancienne Poufsouffle/3 ans de Magie Avancée/Bibliothécaire à Ilvermorny
Age: 26 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Rose O'Dylan
MessageSujet: C'était il y a 5 ans Ven 28 Juil - 11:51

     
C'était il y a 5 ans
      Jeudi 16 juillet 2020

Nous étions jeudi et comme tous les jeudis, New-York était très animé. Non, en faites c’était plutôt tous les jours que New-York était animé. L’été était souvent l’occasion pour les touristes de venir visiter le Nouveau Continent et il nous arrivait de trouver des britanniques, des français et bien souvent des chinois. On se bousculait dans les rues et ce n’était bien souvent pas le plus agréable pour sortir. Mais rien ne m’arrêterait : j’avais trouvé un nouveau livre à acheter et j’étais bien décidée à faire toutes les librairies moldus et sorcières de la ville pour le trouver. Mais je n’en avais pas eu besoin. Au bout de 3 librairies, je le trouvais finalement dans une petite rue sorcière assez discrète. Mais évidemment, je n’avais pu me résoudre à n’en acheter qu’un seul. En voyant « Accueillir un Botruc chez soi » ainsi que « Apprendre à contrôler son propre dragon », je les ajoutais à ma pile. Mais un peu plus loin, un rayon semblait particulièrement intéressé des sorciers. Je décidais d’aller y jeter un coup d’œil et fus un instant affolée par les titres : « Comment se débarrasser efficacement d’un vampire ? » « Quelles sont les solutions pour protéger votre famille des créatures nuisibles ? » « Dénoncer c’est protéger ». Je déglutis difficilement. Etait-ce la nouvelle propagande des Purificateurs ? Et les sorciers autour de moi qui semblaient réellement intéresser par de pareils ouvrages.

Mes doigts passèrent sur les reliures. Il fallait que j’en lise, que je sache de quoi il en était et que j’en apprenne davantage sur l’ennemi. Andrea m’aurait certainement dit que ce n’était pas ainsi qu’on gagnait une guerre et Alvin de me répliquer que le nez dans les bouquins ne servait à rien. Mais j’étais persuadée qu’en savoir un maximum sur nos ennemis pouvaient nous faire connaître leurs faiblesses également. J’attrapais les deux premiers bouquins que j’avais vus et partis payer le vendeur. Celui-ci semblait bien trop heureux que ses affaires fonctionnaient. Je sortis dans la rue, mettant les livres dans mon petit sac vert pomme. Aujourd’hui, j’aurai surement eu droit à une nouvelle remarque d’Alvin sur mes vêtements : je portais une jupe jaune accompagné d’un haut blanc à rayures noires. Je pris le premier livre qui indiquait comment tuer un vampire. Des illustrations accompagnées l’ouvrage et un sommaire précisait qu’il y avait une partie pour en apprendre plus sur les monstres qu’étaient les vampires. Je secouais la tête, consternée et c’est à ce moment-là que le dos de mon livre rencontra un torse. Ne réagissant pas tout de suite et bien moins solide que l’homme que j’avais rencontré, je tombais en arrière. Mon sac se vida, déversant mes livres sur les pavés.

« Veuillez m’excuser monsieur … » J’avais l’habitude de rencontrer des personnes ainsi, et de souvent me faire rabrouer. Je me mise à genoux, commençant à ramasser les livres et vis que l’homme m’aidait également. « Laissez faire, je vous jure que … » Au moment où je relevais ma tête, mes yeux rencontrèrent ceux de l’homme. Et, malheureusement pour moi, ils ne m’étaient pas inconnus. « Jayden … » dis-je d’une voix qui semblait avoir revu un fantôme. Il y a 5 ans, un jour de mai 2015, il m’avait quitté après plus d’un an de relation, m’étant en cause mon âge ainsi que mon sang impure. Je ne lui avais jamais pardonné, et je n’avais d’ailleurs pas rencontré d’autres hommes depuis. Je me forçais à fermer la bouche et baissais les yeux alors qu’il me tendait mes livres, non sans en avoir lu la couverture. Je me relevais, me mettant à sa hauteur. « C’est à moi, peux-tu me le rendre ? » dis-je d’une voix plus sèche, tendant ma main pour qu’il me les donne.     

©Lilith





« Find a girl, settle down, if you want, you can marry »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lucy
Points : 0
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Jayden Avery
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Lun 14 Aoû - 17:59
Jayden Avery Ft. Rosa O'Dylan
C'était il y a 5 ans
Je suis de retour à New-York où se trouve le siège du MACUSA, pour quelques jours seulement bien que je revienne à peine de trois jours à Berlin où je me suis entretenu avec les portes-paroles du Ministère Allemand. Il semblerait que, tout comme aux Etats-Unis, ils ne soient pas encore convaincues de nouvelles méthodes de nos semblable British mais pas complètement fermés non plus.
Demain soir, je descendrais jusqu'en Argentine par portoloin pour un dossier totalement différent. Un sorcier Américain en voyage touristique aurait commis une infraction grave pour le pays Sud-Américain et risquerait la peine de mort. Le Macusa m'envoie pour régler cette histoire sans qu'un citoyen Américain n'ait à y laisser la vie.

Mais, comme-ci je n'avais pas déjà beaucoup à faire, mon assistante semble incapable de refuser le moindre dîner ou déjeuner d'affaire ou non que l'on me propose. Elle est gentille mais beaucoup trop innocente et timide probablement. Aria, c'est son prénom, elle me suit partout dans chacun de mes déplacements. Elle m'est devenue indispensable pour travailler. 
A notre arrivée d'Europe, elle m'a prévenu que mes parents souhaitaient me voir au plus vite pour me parler d'une idée qu'ils avaient eu. J'avais levé les yeux au ciel et répondu qu'ils n'avaient qu'à m'envoyer un hibou mais je n'avais pas pu refuser cela à mes géniteurs et quand bien même je n'aurais jamais demandé à Aria d'annuler, j'avais trop besoin d'elle pour qu'elle ne meurt maintenant. 

Tu as exactement 01:17 pour manger, pas une minute de plus, après tu dois être au bureau à 13:56 grand maximum parce que tu as rendez-vous avec Mr.Rhalend à 14:00 pétante mais si il aura probablement 3 minutes d'avance comme à chaque fois ensuite...,
me rappelait Aria.

Nous marchions vers le restaurant préféré de ma mère, c'est là qu'elle avait tenu à ce que l'on se voit. 1h17 c'était toujours beaucoup trop. 


Aria, respire, c'est la 4ème fois que tu me le dis, j'ai intégré c'est bon, la coupais-je doucement. T'es stressée en ce moment tout va bi....

Je m'interrompis quand quelque chose buta contre mon torse. J'avais à peine bougé mais la jeune femme qui venait de me rentrer dedans, chose courante dans une telle ville, elle était tombée par terre avec les livres qu'elle avait encore dans les mains quelques instants plus tôt.  
Tout de suite elle se baissa en s'excusant et commença à ramasser les objets à terre. Je me baissais à mon tour pour aider la jeune femme tandis qu'Aria, à côté de moi, s'impatientait en regardant filer l'heure sur sa montre.

Tout va bien Mr.Avery ? s'inquiéta t-elle en ramassant l'un des bouquins tombés à ses pieds. 

Je ne répondis pas, mes yeux venaient de réellement voir qui me faisait douloureusement face. Elle continuait de récupérer ses livres en me demandant de laisser tomber mais ne finit pas sa phrase parce qu'elle releva le regard vers moi. 
Rose. Rose venait de me rentrer dedans. J'eu un flashback, remontant à plusieurs années en arrière, le jour de notre rencontre puis celui de notre rupture. 
Je me tenais droit, sur mes deux pieds, la regardant de l'air le plus neutre possible. Je ne m'étais pas attendu à la recroiser un jour, et surtout pas à New-York, que faisait-elle donc là ? 
Je la regardais tandis qu'elle se relevait. Je l'avais aimé cette femme, et je serais probablement déjà marié avec elle si mes parents n'avaient pas refusé de me voir gâcher la lignée en m'accoquinant avec une Sang-Mêlé. Enfin, je dirais plutôt si je n'avais pas laisser mes parents me dicter ma conduite. 

Je tenais toujours l"un de ses livres dans mes mains, ce qu'elle me fit sèchement remarquer. Je baissais les yeux sur l'ouvrage en question. "Les vampires immortels sauf que on sait comment s'y prendre ou comment tuer un vampire avant qu'il ne nous tue". Je levais un sourcil avant de reporter à nouveau mon attention sur mon ex que je n'avais jamais vu lire ce genre de littérature. 


Mr.Avery..., finit par me sortir Aria de mes pensées. 

Revenant à moi, je tendis le livre à Rose en me souvenant que je devais retrouver mes parents pour déjeuner. 

Oui, pardonne moi Aria, je devrais regarder devant moi quand je marche, répondis-je alors que Rose récupérait son bouquin. 

J'époussetais un peu mon costume, nerveusement. 


Pardonnez-moi pour le dérangement mademoiselle, passez une bonne journée, lâchais-je poliment en me disant qu'il valait mieux faire comme si je ne la connaissais pas pour éviter les questions gênantes de mon assistante qui connaissait ma vie dans les moindres détails. Enfin ma vie actuelle bien sûr.
Je contournais la jeune femme en invitant Aria à me suivre. La jolie brune m'emboîta le pas et nous commencions à nous éloigner quand Rose me rappela. 


code by Silver Lungs



Jayden Avery.
La vie m'a fait une fleur mais j'ai bien trop peur des épines. Je suis le prince d'un château de sable. Instable, les yeux fixés sur la mer...J'attends la vague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Rose O'Dylan
Activité: Ancienne Poufsouffle/3 ans de Magie Avancée/Bibliothécaire à Ilvermorny
Age: 26 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Rose O'Dylan
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Mar 15 Aoû - 19:26

     
C'était il y a 5 ans
      Jeudi 16 juillet 2020

On était là, comme des idiots, à se regarder, des fantômes. C’était ce que nous étions. Des étrangers, des inconnus. Il n’avait pas changé. Enfin si un peu. Il était devenu plus carré d’épaules, surement du à ses nombreux déplacements par le monde, et son visage était désormais celui d’un véritable adulte. « Mr. Avery … » Je regardais la jeune femme qui avait parlé. Elle était mince, très jolie, avec de belles formes là où il fallait. Elle aurait pu prétendre être sa petite-amie, sauf que je doutais que même chez les Sang-Purs on appelait son fiancé de cette manière.

Il me tendit mon livre que je repris assez rapidement, le serrant contre moi, contre pour effacer tout ADN du jeune homme. Comme il y a 5 ans, je ne pouvais m’empêcher de masquer mes émotions : à cet instant, la frustration, la colère et la méfiance se lisaient sur mon visage. « Pardonnez-moi pour le dérangement mademoiselle, passez une bonne journée ! » P… pardon ? Mais déjà il s’éloignait, rapidement, avec sa bimbo. Je le suivais du regard alors qu’il me contournait à grandes enjambées. Alors il jouait la carte de l’ignorance ? C’était pire que ce que je croyais. C’était surement encore plus mal vu aujourd’hui de le voir traîner avec une Sang-Mêlée, surtout après l’attentat des Résurgents ? En faisait-il parti, c’était ça ? Un milliers de questions s’affichait dans mon esprit. Je voulais lui …

Mais non. Je ne pouvais pas faire ça. Je lui tournais le dos, resserrant mes livres contre moi. Je venais de voir Jayden Avery, et il m’ignorait. Je ne pouvais décemment pas le héler en pleine rue … « Alors c’est comme ça maintenant ?! » Bah, si, je l’avais fait. Je m’étais retournée, mais le jeune homme n’était pas désireux d’en faire de même. En revanche, sa jolie compagne me regardait d’un air intrigué et je détestais tout simplement la manière qu’elle avait de me détailler comme si j’étais une vulgaire fille de bas-étage. « JAYDEN AVERY ! Retourne-toi quand je te parle ! » J’étais moi-même étonnée par mes mots et par le ton de ma voix, mais c’était presque désespéré. Je le vis s’arrêter, semblant réfléchir, hésiter, puis finalement se retourner vers moi, le regard toujours aussi neutre. Pourquoi est-ce que je l’avais rappelé ? Son visage, ses yeux, sa bouche, tout était différent. Ce n’était pas celui que j’aimais.

« Alors, c’est ça que tu es devenu ? » Les passants curieux nous observaient curieux. J’avançais lentement vers lui. En 5 ans, j’avais surement pris de l’aplomb. Pendant combien de temps j’avais imaginé cette conversation au juste ? 5 ans que j’avais repensé à la manière dont il m’avait quitté et à ce que j’aurai du lui dire, ce que j’aurai du faire. 5 ans que je m’étais dit que si nos chemins se recroisaient je lui balancerai surement un Veracrasse en pleine figure. 5 ans et il n’était jamais parti bien loin dans mon esprit. « Papa et maman sont fiers de toi j’imagine ? » J’étais piquante. Mais ce n’était que le début. Je savais pertinemment que s’il ouvrait la bouche, je perdrais de mon répondant mais pour le moment il était là, debout, planté, les bras ballants. « Quel beau costume tu as ! C’est la dernière mode n’est-ce pas ? » Je m’approchais pour toucher un bout de son dit-costume mais sa « femme » me tapa sur les doigts, comme si j’allais salir.

Je fus un instant surprise, désarçonnée, puis je recommençais : « C’est ta femme ? » Une question comme une autre même si je croisais les doigts pour qu’elle ne le soit pas. « Une Sang-Pur de toute évidence, femme ou pas femme. Personne au Sang Impur n’a le droit d’approcher le grand Jayden Avery ! » Je m’emportais et Jay intervint enfin, mais je n’en avais pas fini. « C’était toi ? C’était toi à l’Eclipse ?! » Oh non, aucune gène pour parler des Résurgents et à présent un petit groupe de passants s’était complètement arrêté pour nous écouter. « Tu leur as dit quoi à tous ces gens avant de les tuer hein ?! Qui es-tu devenu Jayden ?! » Mon regard plongé dans le sien, je cherchais des réponses que je ne trouvais toujours pas en 5 ans.     

©Lilith





« Find a girl, settle down, if you want, you can marry »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lucy
Points : 0
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Jayden Avery
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Lun 28 Aoû - 0:39
Jayden Avery Ft. Rosa O'Dylan
C'était il y a 5 ans
Il y a des jours où je regrette réellement de m'être levé. Et celui-là risque d'en faire parti puisque Rose ne semble pas décidée à suivre mon idée et à faire comme si de rien n'était. Visiblement elle est toujours en colère après moi pour ce que je lui ais fait il y a 5 ans. Seulement voilà, c'était il y a 5 ans. 5 longues années ce sont écoulées depuis le jour fatidique où je l'ai violemment plaquée sur la plage sans qu'elle ne se doute de rien. J'aurais pu penser qu'elle serait passée à autre chose depuis mais, perdu ! Elle me rappelle bien vite.
Je n'ai pas le temps de discuter, encore moins de me disputer surtout si c'est pour qu'Aria me bassine avec ça pendant des jours et des jours. Mon ex-petite amie tombe vraiment au mauvais moment. Et ma mère va m'attendre dans le restaurant.
Quand elle cris, je me fige et mon assistante s'arrête pour observer la jeune femme. Cette dernière me demande de me retourner. Je réfléchis un instant, bon mieux vaut écourter la discussion, on parlera la prochaine fois qu'on se tombera dessus mais là je dois vraiment filer. A contre coeur je me retourne vers la brune qui semble bien déterminée à me balancer en pleine figure mes quatre vérités.

Je l'écoute, attend qu'elle déverse sa colère. Elle ironise. Papa et maman sont fier de moi ? A vrai dire je n'ai rien fait qui aurait pu leur déplaire sinon ne pas encore avoir fondé de foyer mais il est loin d'être encore tard donc oui on peut dire qu'ils le sont.
J'ironise intérieurement, de toute façon je ne suis pas d'humeur à me disputer, et je n'en ai vraiment pas le temps actuellement.
Ha mon costume, oui aussi, en effet il est de la dernière mode, je ne vois pas vraiment le problème même à l'époque où nous étions ensemble je portais des vêtements de marque et ça ne lui a jamais posé de problème.
C'est quand Aria intervient qu'elle reporte son attention sur elle. Instinctivement je me poste devant la jeune femme qui n'a rien demandé à personne et n'a pas à s'en prendre plein la tête à cause de Rose.


En fait Aria est une Sang-mêlé, je ne vois pas le rapport Rose, ne t'en prends pas à elle s'il te plaît, intervins-je pour la première fois.

Mon assistante me lance un regard plein de gratitude d'avoir pris sa défense. C'est la moindre des choses. Mais Rose ne s'arrête pas en si bon chemin, elle continue en m'accusant d'être responsable de l'attentat à l'Eclipse, elle se met à hurler dans la rue en me demandant qui je suis devenu.
Mes yeux s'assombrissent, elle va bien trop loin.


Et toi qui es-tu devenue Rose ? A hurler comme une hystérique en pleine rue, à m'accuser de meurtre ? Merlin ça fait 5 ans, grandis un peu, répondis-je froidement. Je n'ai aucun compte à te rendre, tout ce que j'avais à te dire, je l'ai fait sur cette plage il y a 5 ans.

J'ignore le regard curieux et interrogateur d'Aria. Je sais que je ne couperais pas à l'interrogatoire dès qu'elle en aurait l'occasion.

A présent tu m'excuseras mais je ne suis pas un punching-ball sur lequel te défouler, j'ai autre chose à faire que de subir ta crise de nerf, ajoutais-je toujours aussi froidement en faisant signe à mon assistante de me suivre. Et au passage, accuse moi de tout ce que tu veux, ce n'est pas moi qui me promène en pleine rue avec des livres pour apprendre à tuer des vampires.
code by Silver Lungs



Jayden Avery.
La vie m'a fait une fleur mais j'ai bien trop peur des épines. Je suis le prince d'un château de sable. Instable, les yeux fixés sur la mer...J'attends la vague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Rose O'Dylan
Activité: Ancienne Poufsouffle/3 ans de Magie Avancée/Bibliothécaire à Ilvermorny
Age: 26 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Rose O'Dylan
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Ven 1 Sep - 16:07

     
C'était il y a 5 ans
      Jeudi 16 juillet 2020

Jayden était prêt à défendre sa petite-amie, se postant devant elle comme pour s’interposer. Ca me donnait envie de crier toute ma frustration. « En fait Aria est une Sang-Mêlée, je ne vois pas le rapport Rose, ne t’en prends pas à elle s’il te plait » Je levais les yeux. Est-ce qu’il m’aurait défendu ainsi devant ses parents ? Surement pas. S’ils avaient tous joués les hôtes sympathiques en me rencontrant la première et dernière fois, ils n’avaient en vérité pas fini de me juger. Bande d’hypocrites ! Tous autant qu’ils étaient.

Je m’emportais, prenant alors l’attentat de l’Eclipse pour cible à présent, accusant Jayden d’y avoir participé. J’ignorais totalement son regard qui semblait me dire d’arrêter. D’une voix froide qu’il avait emprunté cette fois sur la plage, il me traita d’hystérique et de gamine. Je ressentais soudain une envie folle de me jeter sur lui pour le frapper et le griffer. Mais ma petite voix de raison me poussait à rester stoïque. « A présent tu m’excuseras mais je ne suis pas un punching-ball sur lequel te défouler, j’ai autre chose à faire que de subir ta crise de nerf » ajouta-t-il avec un regard tout à fait arrogant, prétentieux, hautain, supérieur, enfin bref tout ce que vous voudrez. A cet instant, je le haïssais.« Et au passage, accuse-moi de tout ce que tu veux, ce n’est pas moi qui me promène en pleine rue avec des livres pour apprendre à tuer des vampires. »

Les passants nous regardaient curieusement, certains eurent des mimiques choquées, d’autres semblaient neutres. Les idées changeaient et les vampires avaient de moins en moins de popularité. « Espèce … de … sale … hypocrite ! » Je lançais mon bouquin à la tête de l’homme qui s’était retourné une nouvelle fois. Il se retourna, le regard froid, surement prêt à intervenir pour me mettre hors d’état de nuire. « Tu n’as aucun remords et le pire c’est que tu continues à être ce que tu n’es pas, Jayden Avery ! Tu devrais avoir honte. Moi je sais qui tu es vraiment et ce n’est surement pas cet idiot en costume ! » Ma voix tremblait sous l’émotion et je m’apprêtais à lancer un nouveau livre quand un sort intercepta la trajectoire du livre. Un homme vint se poster entre Jayden et moi et je reconnus. « Je crois que le moment est assez mal choisi Alvin ! » Oui oui, on ne s’embarrassait même plus du « M. Campbell ».

Mais l’homme me lança un nouveau sourire moqueur. Il avait du assister à toute la scène. J’essayais de m’échapper, croisant à nouveau le regard de Jayden qui ne semblait sans doute pas mécontent de l’intervention de cet homme. Il secoua la tête et tourna les talons. « Eh mais ! » Je m’apprêtais à le suivre, n’ayant pas du tout fini ce que j’avais à dire quand Alvin m’attrapa le haut du col, n’ayant aucun mal à me retenir. « Laissez-moi finir cette conversation Alvin ! Il n’a pas eu tout ce qu’il méritait ! »
     

©Lilith





« Find a girl, settle down, if you want, you can marry »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lilith
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Alvin Campbell
Activité: Antiquaire
Age: 32 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Alvin Campbell
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Ven 1 Sep - 23:56

C'était il y a 5 ans
Ft Rose O'Dylan & Jayden Avery
16 juillet 2020

Alvin se promenait innocemment à New York... Ouais, ouais on repassera sur l’innocence de sa balade plus tard ! Il faisait rien de bien méchant, c'était juste trop drôle de jouer les pickpocket. Les gens ne voyaient rien, ils étaient vraiment aveugles. Il en profitait pour faire des sourires charmeurs aux demoiselles. Il n'était pas là par hasard, il rentrait d'un petit larcin et avait décidé de rentrer à pieds. C'est comme ça qu'il tomba sur Chatterbox. Encore ! Le destin s'acharnait sur sa pomme ces derniers temps. Trois jours après leur rencontre dans les restes de l'Eclipse. Autant dire que leur relation était toujours électrique.

Il haussa les sourcils de surprise en la voyant crier hystériquement sur un gars. En écoutant un peu plus la conversation, Alvin en déduisit que c'était sans doute un ex. Sérieux ? Ce coincé du bulbe avait été avec Rosie ? C'était surprenant, il avait l'air tellement aux antipodes de la jeune femme. Il semblait être un homme d'affaire avec sa petite secrétaire. Le genre d'homme avec qui il fallait éviter de s'attirer des ennuis. Le genre à utiliser les aurors sans hésitation. Alors que Rose envoyait un second livre dans sa direction tout en continuant de brailler, d'un informulé, il intercepta le livre. Avant de se mettre entre les deux.

"Qu'est ce qui se passe ici ?" Questionna Alvin avec son petit sourire amusé. Il posait la question, mais en savait assez.

« Je crois que le moment est assez mal choisi Alvin ! » Il leva les yeux aux ciel. "Oh chérie, tu me blesses. Moi qui pensait interrompre des retrouvailles émouvantes." Se moqua Alvin avec son sourire insupportable. L'homme en costume secoua la tête avant de continuer sa route. Alvin lui avait adressé un clin d’œil malicieux, tout en faisant un grand sourire à sa secrétaire. La jeune femme sembla prendre feu, prenant une teinte écrevisse des plus amusantes. Il intercepta Rose par le col afin d'interrompre sa poursuite.

"Je crois que la conversation est terminée Rosie. Si vous continuez ainsi c'est vous qui allez avoir des ennuis." Se moqua Alvin en lui jetant un regard un poil agacé. "Enlevez moi cet air de pauvre p'tite fille égarée. Ce gars a été clair j'crois Chatterbox, laissez le tranquille..." Ajouta Alvin avec un air sérieux cette fois malgré l'usage du surnom de la jeune femme. "Allez un p'tit sourire, ça vous va bien mieux. Même votre air grincheux vaut mieux que cet air de chien battu !" Ricana Alvin, pourtant il y avait une part de sérieux malgré ses bravades. Il n'aimait pas vraiment voir cette tristesse chez la jeune femme. Il avait posé les mains sur ses épaules afin qu'elle se concentre uniquement sur lui.

©Lilith





Merlin: "T'es devenu saint tout à coup ? Qu'est-ce que t'en a à foutre du monde sorcier ?
T'es marié avec ? Pourquoi tu veux le sauver ?"
Arsène: "Parce que je fais partie des cons qui vivent dedans !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lucy
Points : 0
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Jayden Avery
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Dim 10 Sep - 15:28
Jayden Avery Ft. Rosa O'Dylan
C'était il y a 5 ans
I Je ne comprenais pas la fureur de Rose, ok j'avais été un vrai connard avec elle. Mais c'était il y a si longtemps, j'étais passé à autre chose depuis, difficilement je vous l'accorde mais je l'avais fait. Alors pourquoi pas elle ? Pourquoi prenait-elle tout ça autant à coeur ?
Attrapant doucement le bras d'Aria, je lui fis signe qu'il était temps pour nous de partir, nous allions véritablement finir par froisser ma mère et après m'être disputé avec mon ex, j'étais encore moins d'humeur à affronter Séraphine.


Viens Aria, je t'expliquerais plus tard si tu le permets, lui dis-je doucement en tournant le dos à Rose.

Mais une fois de plus elle continua de s'énerver. Je rêve où elle vient de me lancer un livre à la tête ? Heureusement qu'elle est en colère parce qu'elle aurait pu m'atteindre sinon. Je me retourne à nouveau vers elle en me positionnant devant Aria sans lâcher son bras. Je ne connaissais pas ce côté violent et agressif qu'avait la jeune femme et ça me déplaisait fortement qu'elle s'en prenne à mon assistante. Surtout qu'elle n'avait rien à voir dans cette histoire.

De quoi devrais-je me repentir Rose ? Explique moi ce que j'ai à me reprocher ? J'ai toujours été honnête et entier, j'ai toujours assumer mes actes et leurs conséquences, j'ai toujours été moi alors ne viens pas m'accuser de jouer un rôle. Qui es-tu pour me dire cela ? lui répondis-je en commençant à perdre patience et sang-froid. Nous ne sommes plus ensemble depuis 5 ans à ce que je sache, nous ne nous sommes pas revu depuis aussi longtemps, qui - es - tu -pour - prétendre - me -connaître - et - m'accuser - de -tous -les -noms ? lançais-je en haussant un peu la voix parce que là elle commençait à sérieusement me saouler.

Mes yeux étaient sombre de colère mais mon visage restait neutre, comme toujours. Elle leva le bras, prête à me lancer un autre livre à la figure.

Nous sommes devenus de parfaits inconnus l'un pour l'autre, peut être que tu es restée cette gamine de 20 ans, je n'en sais rien, j'ai grandis, évolué, tu ne sais plus rien de moi. L'idiot en costume s'assume et sait où il va, je te remercie, à présent j'ai ma mère qui m'attends et un avion à prendre.

Elle lança le livre mais avant que je ne fasse un geste pour l'éviter, il s'arrêta en plein vol et un homme s'interposa.
Apparemment elle le connaissait plutôt bien, il l'appela même chérie.Parfait, il allait probablement la calmer et l'occuper. J'avais assez traîné ici.

Tu me fais une scène en pleine rue devant ton petit-ami à propos de notre rupture, ce n'est pas très classe, ni très poli pour lui, conclus-je en tournant les talons et m'éloignant en tirant Aria derrière moi.

Arrivé au restaurant, je lâchais un grand soupir.


Je suis désolé pour tout ça Aria, tu n'avais pas à assister à tout cela, m'excusais-je.

Elle secoua la tête et balaya mes excuses.


Je te retrouve tout à l'heure alors.
code by Silver Lungs



Jayden Avery.
La vie m'a fait une fleur mais j'ai bien trop peur des épines. Je suis le prince d'un château de sable. Instable, les yeux fixés sur la mer...J'attends la vague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Rose O'Dylan
Activité: Ancienne Poufsouffle/3 ans de Magie Avancée/Bibliothécaire à Ilvermorny
Age: 26 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Rose O'Dylan
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Mer 25 Oct - 14:21

     
C'était il y a 5 ans
      Jeudi 16 juillet 2020

Il disait avoir toujours été honnête et toujours lui-même. Alors quoi ? Etait-ce moi qui n’avait pas su voir le véritable Jayden ou bien préférait-il aujourd’hui se voiler la face ? Je ne pouvais croire que ce que j’avais vécu n’était qu’une pire illusion. Jayden n’avait jamais prêté attention à la pureté du sang et parce que ses parents le lui demandaient il m’avait planté. Non je ne pouvais croire qu’il était ce genre de personne. Et pourtant je devais me rendre à l’évidence car c’était cet homme qui m’avait abandonné ce jour-là sur la plage et c’était cet homme qui jouait la totale indifférence devant moi aujourd’hui. Je le haïssais. De toute mon âme. Jamais je ne pensais autant haïr une personne en cet instant. A part les Purificateurs. Mais de toute manière j’étais pratiquement sûre que Jayden devait y baigner dedans. Avait-il participé à l’exécution de ma belle-mère ? A l’exécution de Nés-Moldus ? Ces questions me brûlaient les lèvres et je n’avais aucunement l’impression de mélanger tout.

« Nous sommes devenus de parfaits inconnus l’un pour l’autre, peut-être que tu es restée cette gamine de 20 ans, je n’en sais rien, j’ai grandi, évolué, tu ne sais plus rien de moi. L’idiot en costume s’assume et sait où il va, je te remercie, à présent j’ai ma mère qui m’attend et un avion à prendre. » Il se moquait réellement de moi. Il m’avait toujours vu comme une gamine, rien de plus. Et lui était monsieur parfait avec ces rendez-vous entre deux continents. « Qu’est-ce qui se passe ici ? » Oh non, pas lui. Will, Barth, Isaac, Noah mais pas Alvin. « Oh chérie, tu me blesses. Moi qui pensait interrompre des retrouvailles émouvantes. » Je ne l’avais pas revu depuis notre escapade à l’Eclipse et chez ce marchand de baguettes ensuite mais il ne m’avait pas manqué. « Ecartez-vous ! » lui dis-je. « Tu me fais une scène en pleine rue devant ton petit-ami à propos de notre rupture, ce n’est pas très classe, ni très poli pour lui. » Pardon ? C’était lui qui me parlait de politesse alors qu’il avait feint ne pas me connaitre ? Nous avions un passé, et il ne m’avait pas plus regardé que l’un de ses elfes de maison.

Non ! Je n’avais pas fini avec lui ! Je m’élançais à sa suite mais c’était sans compter sur Alvin qui m’avait retenu par le col. « Je crois que la conversation est terminée Rosie. Si vous continuez ainsi c’est vous qui allez avoir des ennuis. » Je le regardais, furieuse. « Lâchez-moi Alvin, il faut encore que j’aille lui régler son compte. » Oui oui, j’étais très sérieuse en prononçant cette phrase. Et bien évidemment Alvin continuait à se moquer de moi. « Allez un p’tit sourire, ça vous va bien mieux. Même votre air grincheux vaut mieux que cet air de chien battu ! » Je lui lançais des éclairs. « Je vais lui arracher les yeux et enlever cette vulgaire perruque de sa pom-pom girl. Regardez-moi là elle est détestable avec son cul tordu. Et lui a une démarche bien trop solennelle. Laissez-moi leur régler leur compte ! » Mais Alvin en avait décidé autrement. Il me maintenait fermement par les épaules. Ok. « D’accord ! J’abandonne ! c’est bon … » dis-je en le regardant droit dans les yeux. Il me relâcha précautionneusement et je commençais à faire demi-tour.

Puis, alors qu’Alvin croyait la situation réglée, je m’élançais une nouvelle fois à la suite de Jayden. Mais je crois que j’étais vraiment nulle en course. Comme si j’étais un vulgaire sac de pommes de terre, l’homme me souleva de terre et me posa sur son épaule. Le public nous observait toujours d’un drôle d’air mais bientôt nous avions quitté cette avenue maudite. « Je vous déteste. » disais-je à Alvin après avoir tapé de mes deux poings contre son dos sans aucun succès. « Où m’amenez-vous encore ? Vous êtes de mèche avec Jay c’est ça ? Non pire, vous êtes de mèche avec sa nana … » Soudain, Alvin me déposa un peu trop violemment devant une devanture de magasin. Et il me laissa là, entrant dans la boutique. Je me frottais les fesses et réalisais qu’on était devant son magasin miteux. « Vous ne vous êtes toujours pas décidés à vendre ces antiquités ? Remarquez, si vous êtes aussi aimable avec vos clients qu’avec moi, vous ne devez pas avoir beaucoup de succès. » dis-je en le suivant. « Personne ne vous a appris à comment gérer une boutique ? Déjà on ne porte pas ses clients sur son épaule comme s’ils n’étaient rien d’autre qu’un sac de pommes de terre ! Ensuite on ne s’interpose pas devant une scène de bagarre. » J’entendis l’homme pouffer de rire, surement le dernier mot qui l’amusait. « J’étais prête à le mettre en pièces ! Croyez-moi ! »

     

©️Lilith





« Find a girl, settle down, if you want, you can marry »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lilith
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Alvin Campbell
Activité: Antiquaire
Age: 32 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Alvin Campbell
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Lun 30 Oct - 23:20

C'était il y a 5 ans
Ft Rose O'Dylan & Jayden Avery
16 juillet 2020

Les paroles de l'homme en costume sonnait vraiment condescendante aux yeux d'Alvin. M'enfin, il connaissait pas le gars, et encore moins leur histoire. Et puis Rosie lui donnait raison en ce comportant comme une hystérique. Bouarf, au final il s'en fichait pas mal de tout ça ! Il voulait juste pas qu'elle s'attire des ennuis supplémentaires. Wow attendez qu'est ce qu'il racontait le snobinard ? Petit-ami ? Mais il avait fumé la moquette ou quoi le gaillard ? Pas que la brune soit vilaine hein, loin de là ! Mais c'était Chatterbox. Il soupira quand cet idiot se barra enfin, et retint une nouvelle fois la bibliothécaire avant qu'elle créé une esclandre au milieu de la rue.

« Je vais lui arracher les yeux et enlever cette vulgaire perruque de sa pom-pom girl. Regardez-moi là elle est détestable avec son cul tordu. Et lui a une démarche bien trop solennelle. Laissez-moi leur régler leur compte ! » Alvin se retint de rire, elle sortait les griffes le chaton ! Elle pourrait presque lui faire peur haha ! Elle avait le mérite d'être imaginative.

"Elle n'a pas un cul tordu, c'est même une très jolie nana, Chatterbox. La jalousie est un vilain défaut !" Se moqua une nouvelle fois l'homme avec son insupportable sourire. Il retenait toujours les épaules de la jeune femme pour qu'elle ne court pas après l'autre coincé du cul. Il la relâcha quand elle prétendit avoir abandonné, bien qu'il restait sur ses gardes. Et il avait bien fait, la petite peste s'élançait déjà.

"Vraiment Chatterbox ? Vous êtes ridicule !" L'homme leva les yeux au ciel alors qu'il la rattrapait rapidement. Et la mettait sur son épaule comme un vulgaire sac de pomme de terre. Il l’entraîna donc avec lui alors qu'elle tapait des pieds et des mains pour qu'il la lâche. Il ne répondit pas à ses piques. Empruntant des raccourcis et des rues qu'il connaissait bien. Il la posa un peu brutalement devant la devanture de sa prétendu boutique. Avant d'entrer sans un mot à l'intérieur. Elle était trop loin de ce "Jay" pour s'attirer des ennuis. Il l'entendit entrer après lui... et elle commença à parler, et parler. Merlin lui vienne en aide, pourquoi il l'avait aidé déjà ?

« Vous ne vous êtes toujours pas décidés à vendre ces antiquités ? Remarquez, si vous êtes aussi aimable avec vos clients qu’avec moi, vous ne devez pas avoir beaucoup de succès. Personne ne vous a appris à comment gérer une boutique ? Déjà on ne porte pas ses clients sur son épaule comme s’ils n’étaient rien d’autre qu’un sac de pommes de terre ! Ensuite on ne s’interpose pas devant une scène de bagarre. !» Dieu que cette nana était insupportable ! Pourquoi parlait-elle autant ? Et en plus, elle le suivait à la trace. Une scène de bagarre ? Il ne pu s'empêcher de pouffer cette fois. Elle était mignonne, une bagarre ça ? « J’étais prête à le mettre en pièces ! Croyez-moi ! » Il se tourna vers elle en roulant des yeux.

"Oh mais j'vous crois Rosie ! Vous aviez la situation bien en mains ! Maintenant, on va être sérieux deux minutes, je vous ai porté avec une facilité déconcertante... J'doute que vous auriez pu l'égratigner. C'est p't être un gratte papier, mais il est plus en forme que vous !" Asséna Alvin avec un certain agacement. "Et c'que j'fais de ma boutique, c'mon problème." Ajouta l'homme avec un sourire.

©️Lilith





Merlin: "T'es devenu saint tout à coup ? Qu'est-ce que t'en a à foutre du monde sorcier ?
T'es marié avec ? Pourquoi tu veux le sauver ?"
Arsène: "Parce que je fais partie des cons qui vivent dedans !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Victoire
Points : 0

RPG
Nom et Prénom : Rose O'Dylan
Activité: Ancienne Poufsouffle/3 ans de Magie Avancée/Bibliothécaire à Ilvermorny
Age: 26 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Rose O'Dylan
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans Dim 5 Nov - 18:08

     
C'était il y a 5 ans
      Jeudi 16 juillet 2020

Le pire dans tout ça c’était qu’Alvin donnait l’impression de les défendre : je devais ignorer le comportement odieux de Jayden à mon égard, ne pas insulter la silhouette de sa copine et je devais cesser de me montrer ridicule. Rah, qu’il m’insupportait lui aussi ! Et il ne cessait jamais de se moquer de moi. Je l’entendais pouffer de rire alors qu’il me tournait le dos. Sauf quand il se mit soudain face à moi alors que je l’avais suivi jusque dans l’arrière-boutique. « Oh mais j’vous crois Rosie ! » « Rose ! » répondis-je. « Rosie ou Chatterbox ! » répliqua-t-il et mes yeux lancèrent des éclairs qu’il ignora.

« Vous aviez la situation bien en mains ! » « Parfaitement ! » Il secoua la tête. « Maintenant, on va être sérieux deux minutes, je vous ai porté avec une facilité déconcertante … J’doute que vous auriez pu l’égratigner. » Je croisais les bras avant de hausser les épaules. « Ca ne veut rien dire. Après tout, vous êtes bâti comme un roc, rien d’étonnant au fait que vous me portiez ainsi. » C’était vrai, j’avais eu le temps de l’observer, un peu beaucoup, plus que l’ordinaire, je l’avouais, mais … enfin voilà ça ne justifiait rien !

« Et c’que j’fais de ma boutique, c’mon problème. » Je levais les yeux au ciel alors qu’il s’en retournait mais je me mettais une nouvelle fois en travers de mon chemin. « Très bien, admettons que vous avez raison. Admettons que je n’aurai pas réussi à le mettre en place – pourtant vous auriez du me voir aux cours de boxe auxquels ma mère m’avait inscrite quand j’avais 8 ans j’étais redoutable – admettons que je me sois tapée l’affiche. Pourquoi vous ne m’avez pas laissé faire ? » Il fronça les sourcils. « C’est vrai quoi ! Vous rêvez de m’humilier publiquement. » « Wow on s'calme princesse, vous humiliez publiquement rien qu'ça ? » Il semblait définitivement en avoir trop entendu et me contourna une nouvelle fois pour accéder à un atelier où il déposa son Botruc. Je notais dans un coin de mon esprit qu'il avait changé de surnom.

« C’est ce que vous faites à chaque fois que je croise votre route. Vous me détestez et je vois bien même quand vous avez le dos tourné à l’instant que vous levez les yeux au ciel ! » Il se retourna cette fois-ci vers moi : « J'lève les yeux au ciel si j'veux Rosie ! Vous êtes une vraie diva, sans déc' ! » « Oh arrêtez Alvin et laissez-moi finir ce que j’ai commencé : vous aviez une occasion de me voir me ridiculiser. Alors pourquoi vous ne m’avez pas laissé faire ? »

« Vous avez fini votre cinéma Chatterbox ? J'sais pas où vous avez vu que j'prenais un plaisir malsain à vous ridiculiser. D'jà vous avez pas b'soin de moi pour ça ! Mais en plus c'est vexant, je passe pas ma vie à humilier les gens, merci bien. Maintenant si vous avez fini de dire des conneries plus grosses que vous, vous pouvez débarrasser le plancher ! » Le ton était monté d’une façon affolante et voilà qu’il usait de sa baguette pour me sortir de sa boutique. En quelques secondes, je me retrouvais de force sur le pas de sa porte. « De toute évidence, vous êtes beaucoup trop susceptible Alvin ! » J’allais faire demi-tour quand je réalisais quelque chose. « Vous n’avez pas répondu à ma question au faites ! » Je tambourinais plusieurs fois à la porte mais rien ne bougeait à l’intérieur.

De rage, je quittais la devanture de porte et repartis en direction de mon appartement. Les hommes étaient tous les mêmes quand il s’agissait d’honnêteté … Bande de … !
     

©️Lilith





« Find a girl, settle down, if you want, you can marry »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'était il y a 5 ans

Revenir en haut Aller en bas
C'était il y a 5 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» je croyais que c'était terminer...
» Le moment était mal choisi [PV Robin-Edward]
» Il était une fois Sophie la girafe
» Si j'était....Que ferais-tu ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Family :: Monde RPG :: Amérique-
Sauter vers:
©️ 2016-2018 Hogwarts Family, le contexte, le design, les idées sont la propriété du staff d'HF. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.