RPG Harry Potter
Le temps est désormais figé en Rp. Nous sommes actuellement en octobre 2021 (vous pouvez le voir sur la page d'accueil, sous la vidéo).
Les HF Awards 2018 débarquent, par ici !

Membres à l'honneur

Wellan Petterson Seamus McGregor

Breaking News

♫ 01/12/2018 - Wizard Times N°27 débarque !
♫ 05/11/2018 - Les HF Awards reprennent sur service !

Scénarios orphelins

testtesttesttest
testtesttesttest

Liens Importants

[♪] Rapeltout
[♪] Le Retourneur de temps
[♪] Listing Personnages
[♫] Coupe des 4 Maisons
[♫] Fonctionnalités du forum
[♫] Quêtes

Wizard Times

wt

Partagez|

Je croyais que mon cœur était à jamais brisé - Pensine Emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
DC : Victoire
Points : 0
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Emily Evans
MessageSujet: Je croyais que mon cœur était à jamais brisé - Pensine Emily Ven 18 Aoû - 18:24



Liste des Rps

Emily Evans ☼ Née le 11 août 2000 (21 ans) ☼ 4ème année à l'UMS en Médicomagie ☼ Ancienne Gryffondor ☼ Insurgée ☼ Née-Moldue ☼ Célibataire ☼ Ft Elizabeth Olsen


Liste des Rps en cours

Mon esprit mordant me sert à dissimuler mes blessures intimes Dimanche 28 mars 2021
Nos liens sont compliqués Jeudi 14 octobre 2021


Liste des Rps terminés

The fault in our stars Début juillet 2020
Aimer, c'est détruire Samedi 18 juillet 2020
En temps normal, je suis quelqu'un d'extrêmement facile à vivre. Excepté les jours pairs et impairs, bien sûr. Mardi 11 août 2020
Peut-être que tout ne tourne pas autour de moi, mais tu dois reconnaitre que c'est très souvent le cas Vendredi 23 octobre 2020
Pourquoi ne pas risquer sa vie si l'on n'y tient pas ? Samedi 31 octobre 2020
Les sentiments sont parfois une chose dangereuse Mardi 5 janvier 2021
Pourquoi ne pas risquer sa vie si l'on n'y tient pas ? Mercredi 6 janvier 2021
Cauve I've got a lot of fight left in me Dimanche 24 janvier 2021
Although we are miles apart, if you ever need a helping hand, I'll be there Vendredi 19 février 2021
Pourquoi ne pas risquer sa vie si l'on n'y tient pas ? Vendredi 26 février 2021
L'heure de la vengeance a sonné ! Samedi 27 février 2021
On a parfois le droit à une pause Jeudi 4 mars 2021
Pourquoi ne pas risquer sa vie si l'on n'y tient pas ? Dimanche 14 mars 2021
Tue un démon aujourd'hui, affronte le diable demain Mardi 16 mars 2021
Le sarcasme est le dernier refuge des gens dépourvus d'imagination Mercredi 17 mars 2021
Le sarcasme est le dernier refuge des gens dépourvus d'imagination Vendredi 19 mars 2021  




J'aurais pu avoir n'importe qui... Mais je ne voulais que toi.



Dernière édition par Emily Evans le Sam 13 Oct - 16:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : Elise, Prudine, Josh, Luke, Erskine, Saoirse, Aaron, Isaac, Rose, Cody, Audric, Rafaël, Timothé, Amanda, Emily, Judicaëlle, Roxanne, Garrett, Simon, Davina, Jena
Points : 3599

RPG
Nom et Prénom : Victoire Weasley
Activité: Professeur de Métamorphose-Etudiante en Magie Avancée
Age: 20 ans et 3ème année à l'UMS
avatar
Préfète de Gryffondor • Langue de Plomb • Pubomage
Victoire Weasley
MessageSujet: Re: Je croyais que mon cœur était à jamais brisé - Pensine Emily Dim 11 Mar - 13:39
 
Pensine d'Emily

Juillet à Décembre 2020

The fault in our starsDébut juillet 2020 : Maman est morte à cet attentat du 26 juin. Si beaucoup pleurent leurs proches perdus, moi je fais mon deuil dans la colère. J’en veux à Damian de ne pas être arrivé à l’heure du rendez-vous, j’en veux à lui et papa qui sont partis aussi vite qu’ils l’ont pu aux Etats-Unis, j’en veux au monde entier de se sentir aussi léger, j’en veux à tout le monde. Et j’en veux aussi à ce sac de boxe et à cette Jaya qui est soi-disante prophétesse mais qui n’a pas prédit cet attentat. Bref, ce jour-là, elle est venue me poser comme à son habitude un tas de questions (elle fait tout le temps ça depuis qu’elle est ici). Mais c’était clairement pas le moment et je l’ai assez mal reçu. La provoquant, et voulant tester « ses dons », je lui ai proposé de lire dans mon avenir. Elle a dit y voir une bataille qui pourrait me coûter la vie, des étudiants à qui je vais enseigner, un travail avec son pote, Rowan, et Damian sur qui je crie dessus. Assez flippant mais pas suffisant à me convaincre.

Aimer, c'est détruireSamedi 18 juillet 2020 : J’ai aussi repris les entraînements dans ma salle assez intensivement. Les mannequins se font massacrer mais je teste aussi mes sorts appris en Médicomagie sur eux comme ça. Riley Kane est venue aujourd’hui. Ca faisait longtemps. Elle avait eu visiblement le « problème Ludwig » à régler et tout au long de la séance, je ne lui ai pas fait de fleurs. Elle a voulu essayer de me toucher mais je suis restée impassible, comme depuis presque un mois maintenant. On peut bien me traiter d'inhumaine, on peut bien me considérer comme une fanatique des idées de Samuel Hansen, je n'en resterai pas moins déterminée à venger ma mère contre ces Résurgents.

En temps normal, je suis quelqu'un d'extrêmement facile à vivre. Excepté les jours pairs et impairs, bien sûr. Mardi 11 août 2020 : J’ai eu 20 ans. Et je me retrouve à raconter ma vie à un mec complètement bourré. D’ailleurs, j’en suis à mon deuxième verre de Bieraubeurre à la citrouille quand une discussion attire mon oreille. Un gamin est en train de se faire embobiner par deux arnaqueurs. Je décide d’intervenir et conseille au mioche de reconsidérer son offre mais il est là pour jouer au plus malin. Mais quand l’une des personnes l’identifie comme le fils d’Harry Potter mort il y a quelques semaines, une bagarre éclate à celui qui pourra marchander avec le fils Potter. Ce dernier accepte finalement mon offre de l’aider et nous sortons in extremis de ce lieu pourri. Mais dans la précipitation je me fais désartibuler et James est obligé de me soigner. Je suis assez désagréable avec lui, alors quand il a fini, il se casse sans demander son reste.

Peut-être que tout ne tourne pas autour de moi, mais tu dois reconnaitre que c'est très souvent le casVendredi 23 octobre 2020 : Finalement quelques jours après avoir fait la rencontre du rejeton Potter, je me suis dit qu’il pourrait être utile. En effet, en me renseignant auprès de Blondie Weasley, j’ai pu un peu mieux saisir la tragédie de la famille et comprendre que James avait un cruel désir de vengeance auprès des Purificateurs. J’ai « discuté » avec lui et j’ai passé un accord : en échange de le conduire chez les Insurgés, je le préparerai au combat. Mais je devais me douter que l’entraînement ne durerait pas longtemps. Déjà ça lui faisait sauter la plupart de ses entraînements de Quidditch et ça lui demandait beaucoup d’imagination pour sortir en douce de Poudlard. Malgré tout, en six semaines, il avait pris en muscle ce gamin et s’il en faisait la plupart du temps qu’à sa tête, il avait du potentiel. Seulement ce jour-là, comme à notre habitude, on s’est disputé (il voulait à tout prix que je l’emmène voir les Insurgés) et le combat s’est terminé assez violemment. On était salement amoché et après avoir défoulé mes nerfs sur lui, j’ai compris qu’il fallait que je lui explique un peu plus pourquoi je faisais tout ça. Je lui ai parlé de ma mère et des Résurgents. On a scellé un Serment Inviolable ensuite avec une copine à lui, Jena Ecklin, il me semble : il m’aidait dans ma vengeance pour les Résurgents, et en échange, je l’aidais à venger son père avec les Purificateurs.

Pourquoi ne pas risquer sa vie si l'on n'y tient pas ?Samedi 31 octobre 2020 : Depuis que j’ai repris les cours à l’UMS et que le Merlin Castle a ouvert, j’apporte mes cours aux étudiants. Je viens d’y déposer une liasse de parchemins dans le bureau directorial et alors que je m’apprête à rejoindre le bateau, j’aperçois un guerrier dans une salle d’entraînement. Il a tellement d’aisance au combat que je me sens obligée de lui parler. Il s’agit de Rowan Johnson, ce mage noir qu’une équipe a récupéré peu avant l’été avec sa Jaya. Je le félicite et observe ses runes sur le corps. Moi qui en suis fan, je l’admire. Mais l’homme a décidé de m’impressionner et apparemment, mon comportement envers Jaya ne lui plait pas. Même si je joue au plus maligne, je dois avouer qu’il fait vraiment flipper. Mais il comprend que je suis intéressée par sa façon de fonctionner et me propose une chose : m’enseigner l’art des runes si j’accepte d’être correcte avec Jaya. Barf, rien de plus facile !

Codage par Libella sur Graphiorum




« Je t’aime, comme je t’ai toujours aimé et t’aimerai toujours. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : Victoire
Points : 0
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Emily Evans
MessageSujet: Re: Je croyais que mon cœur était à jamais brisé - Pensine Emily Sam 21 Juil - 19:50
 
Pensine d'Emily

Janvier à Décembre 2021

Depuis septembre, j’ai accepté de travailler avec Alex Bennett sur la lecture des runes. Il a une facilité déconcertante pour les déchiffrer et j’en suis fan, donc on fait la paire ! Seul problème, c’est que je suis exécrable et lui très têtu. Du coup, les prises de bec sont assez courantes entre nous mais jusque-là on arrivait à gérer.

Et puis le mardi 5 janvier, j’ai fait la connaissance de Dominique Weasley, sa petite-amie, et accessoirement la sœur de Blondie Weasley. Vous me connaissez ? Je n’ai pas pu m’empêcher de lui faire quelques remarques sarcastiques, chose que n’a pas apprécié Alex. Il m’a par ailleurs assez mal parlé et j’ai refusé de poursuivre les cours avec lui. J’attends toujours ses excuses.

Le lendemain, j’ai retrouvé Rowan pour une nouvelle séance d’entraînement. J’aime beaucoup m’entraîner avec lui, je progresse, c’est certain. Il adore utiliser les bâtons pour se battre et transplane souvent pour me déstabiliser. Mais le truc le plus chiant c’est qu’il tient absolument à me faire parler. Parler de quoi ? De moi, de ma vie, de mes études, de ma famille, de ma mère, de Damian. Je déteste ça et je refuse de voir où est-ce qu’une discussion aussi banale peut nous mener. Et ça ne lui a clairement pas plu cette fois-ci.  D’ailleurs, il m’a interdit de revenir tant que je n’aurai pas réglé certains problèmes de ma vie.

On a eu une réunion des Insurgés le dimanche 24 janvier, pendant laquelle Seamus McGregor a été élu pour remplacer Tobias Valdemar. Avec James, nous n’avons pas pu nous empêcher de faire notre petit numéro pour bien nous faire remarquer (j’ai d’ailleurs noté la présence de sa Jena encore avec lui). Le nouveau leader nous a également présenté une nouvelle tête, Elise O’Colin, une ancienne Résurgente qui trahit les siens. J’ai rapidement compris qu’elle n’avait pas beaucoup agi dans les rangs et je savais que je pouvais me servir d’elle pour avoir ma vengeance auprès des Résurgents.

Une bataille se préparait contre eux et, à défaut de m’entraîner avec Rowan, j’avais remis le grappin sur le petit Potter. Et histoire de lui faire la main, je prévoyais un petit assaut au Ministère.

Mais je fus interrompue dans ces plans quand, le vendredi 19 février, j’ai du me rendre en urgence en Amérique pour apporter une plante médicinale pour Damian. Cet idiot avait choisi de jouer les suicidaires en se mesurant à un groupe de Résurgents et en exposant notre cousine, Rose O’Dylan. Malgré moi, alors que Damian comatait encore, je ressentais le besoin de parler. Nous avions toujours été très proches avant. Pas fusionnels au point de se confier tous nos petits secrets. Mais nous nous connaissions par cœur quasiment. Quand il a ouvert les yeux, il avait évidemment tout entendu, ce salaud. Une rapide correction de notre père, une nouvelle analyse du Médicomage et je me retrouvais seule avec mon frère. Il voulait parler. On a parlé. Et ça m’a fait un bien fou.

Le vendredi 26 février, je suis retournée au Merlin Castle dans la salle d’entraînement de Rowan. Je lui ai dit que j’avais parlé à Damian et que … j’avais perdu cette rage qui m’animait, cette colère qui me poussait à rendre tout le monde responsable. Et alors, qu’est-ce que je faisais maintenant ? J’avançais, me répondait Rowan. Et nous avons repris l’entraînement ensemble.

Le lendemain, nous avions décidé de donner l’assaut avec James au Ministère. Préparant du Polynectar depuis un mois, nous avions soigneusement préparé notre plan. Nous étions deux Purificateurs, un frère et une sœur et nous sommes rentrés au Ministère. Malheureusement, on s’est vite retrouvé séparé quand on s’est fait chacun de nous interroger … pour finir nous retrouver dans le bureau de ce Larson ! On a trouvé des dossiers sur des Insurgés et des Insurgés « potentiels » dans ses tiroirs. Mais nous avons déclenché une alarme et après avoir réussi à mettre en déroute des Brigadiers et une diversion de Dominique Weasley et Alex Bennett, nous avons réussi à nous échapper. Et pour le coup, James a hérité d’un nouveau surnom : Roméo.

Le jeudi 4 mars, je suis retournée voir Christian Ollivander dans sa boutique. Cela faisait un moment que je l’avais boudé, or sa boutique était comme un endroit réconfortant pour moi.

J’ai reçu ma première rune le dimanche 14 mars. Jaya était venue me préparer au rituel et Rowan a participé au tracé de Naudhiz, signifiant un rite de passage, une épreuve que j’avais su surmonter. S’il y a quelques mois, j’en aurai ri, j’en étais aujourd’hui très fière. Nous avons passé le reste de la séance à m’entraîner avec cette nouvelle magie.

Et puis, nous avons mené l’assaut contre les Résurgents le mardi 16 mars. J’étais avec James pour emprunter les passages secrets de Poudlard. Evidemment, nous avons passé notre temps à nous lancer des sarcasmes bien sentis et je l’ai évité de s’attirer des ennuis avec un certain Shane Baker. Puis nous avons emprunté les couloirs de la Chambre des Secrets où des Acromentules, des Inferi, et des Epouvantards nous attendaient. On a failli choper Erskine Croupton mais encore une fois James a tout fait foirer. Rowan est venu nous prêter main forte puis James a tenu absolument à ce qu’on mette sa Jena à l’abri quand elle a été touchée par un Inferi, inconsciente. Nous nous sommes battus après côte à côte et je dois avouer qu’on était vraiment impressionnant ensemble. Quand on se gueulait pas dessus, on formait une belle équipe. Mais j’ai relâché un instant mon attention, et une Rafleuse envoyée par le gouvernement après tout le raffuts fait a eu raison de moi. Les autres Insurgés, et James, ont eu le temps de s’échapper mais de mon côté, j’ai été emmené avec le reste des prisonniers dans la Grande Salle de Poudlard, avant que l’on ne me mette un sac sur la tête et que l’on m’assomme.

Quand je me suis réveillée le lendemain, j’ignorais totalement où j’étais, mais surtout je ne m’attendais pas de retrouver May Scott, ma meilleure amie à Poudlard, disparue mystérieusement en 7ème année. Je peinais à croire que c’était réel, mais ça l’était. Mon visage était encore boursouflé de mon combat et d’autres prisonniers avaient été emmenés. May avait perdu espoir de s’échapper un jour mais pas moi. Le vendredi 19 mars, nous avions bien réfléchi à notre plan et j’ai profité de ma nouvelle rune pour nous faire sortir de là. Les Purificateurs étaient sur le qui-vive après ce qui était arrivé à Poudlard, mais dans leurs laboratoires, visiblement, ils étaient en sous-effectifs. Une nouvelle apparition s’est faite quand Simon Fray est arrivé nous disant être notre seule chance de survie. On accepta de le suivre dans ces couloirs interminables avant que nous tombions sur ... James et Rowan qui avaient monté une équipe pour venir nous récupérer. Jamais je n'avais été aussi contente de voir le petit Roméo. Mais May s'était tout de suite imaginée n'importe quoi.

Dès notre sortie de ce trou à rat, j’avais emmené May dans mon appartement, dans Londres. Je lui avais laissé un peu d’intimité dans la salle de bain, elle en avait besoin, tandis que quelques Insurgés vampires étaient venus approvisionner mon congélateur de poches de sang. Ils m’avaient d’ailleurs vivement conseillé que May vienne s’installer au Sanctuaire où les charmes mis en place seraient plus sécurisants que ceux de mon appartement, mais ni May, ni moi ne voulions être séparée à nouveau. Nous avions tant de choses à rattraper !

Le lendemain de notre sortie, Rowan était revenu nous voir et nous avait annoncé ce qui se tramait dehors : mon visage n’ayant pas pu être identifié, je n’étais pas une cible du gouvernement et pouvais donc ressortir à l’air libre sans contrainte. En revanche, le père de May rechercherait sa fille et celle-ci n’était pas prête à le revoir. Il ne pourrait jamais la renfermer dans les caves des Purificateurs, mais il valait mieux demeurer discrets pour le moment. May devait rester quelques temps dans l’appartement, cachée, le temps que les choses se tassent et qu’on puisse trouver une excuse à sa disparition. Elle était donc chez moi jusqu’à la fin de l’été et cette perspective me plaisait.

Voilà donc plus d’une semaine que je reprenais une existence presque normale. Je n’avais pas revu James depuis mon sauvetage mais je savais que j’allais lui en devoir une. Je ne l’avais pas remercié et le connaissant, il devait s’attendre à quelque chose en fanfare pour « sa noble bravoure ». Bref, j’allais juste le faire mariner encore quelques temps …

J’étais retournée en cours à l’UMS et je peinais à écouter ce que disaient les conférenciers ou à rendre des parchemins potables. Je ne trainais pas à l’université et me dépêchais de rentrer pour tenir compagnie à May. Nous ne parlions pas beaucoup. C’était presque encore irréelle de la savoir là, avec moi, alors qu’il y a quelques semaines encore, je la pensais disparue.

Le dimanche 28 mars, j'ai eu une discussion avec May. On a essayé de rattraper le temps perdu.

Un mois plus tard, le samedi 24 avril, je suis allée rejoindre James au Speluncae et je l'ai (enfin) remercié. Sauf que ... bah ça a encore dégénéré. On a parlé de May, de "Jena", de son père, de notre vengeance. Bref, il est parti en claquant la porte.

Le date en mai, j'ai eu une discussion avec May à propos de ce qu'elle va pouvoir faire maintenant, mais on a aussi parlé garçons. Elle s'obstine à croire qu'il y a quelque chose entre James et moi, de mon côté, je lui bassine les oreilles avec Simon. Depuis qu'il nous a aidé, je le piste à l'UMS et j'essaie de savoir s'il reste encore du bon en lui.

Le date en juin, j'ai croisé le petit Potter au Speluncae et pour la première fois, nous avons discuté à la place de nous entraîner. Je crois que May a raison ...

Codage par Libella sur Graphiorum




J'aurais pu avoir n'importe qui... Mais je ne voulais que toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je croyais que mon cœur était à jamais brisé - Pensine Emily

Revenir en haut Aller en bas
Je croyais que mon cœur était à jamais brisé - Pensine Emily
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jace ◊ Je croyais que mon cœur était à jamais brisé...
» Je croyais que le pire, c'était de perdre quelqu'un, mais le pire, c'est quand on se rend compte que l'on s'est soi-même perdu ❄︎ Amara
» je croyais que c'était terminer...
» Il était une fois... Carrefour!
» Le moment était mal choisi [PV Robin-Edward]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Family :: Décrets Ministériels :: Relations & Souvenirs :: Pensines-
Sauter vers:
©️ 2016-2018 Hogwarts Family, le contexte, le design, les idées sont la propriété du staff d'HF. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.