Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptySoyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Le Clan He & Will Davies

Alors c'est ici qu'ils trainent ? Le Black Hole ? Pourquoi ça ne me surprend pas ? Je ne suis pas le dernier pour y trainer, surtout quand je suis arrivé à New-York. Hey, il me fallait bien un endroit où m'approvisionner et c'est bien connu : tout ce que tu désires se dégote sur le Black Hole. Enfin, presque tout. Aujourd'hui, si je suis là, c'est pour mettre la main sur cette légende urbaine, qui prend de plus en plus d'ampleur et dont j'entends régulièrement parler. Il y aurait un clan composite qui nous chercherait et qui protégerait les créatures. Et c'est revenu assez souvent à mes oreilles pour que cela me travaille. D'autant plus que les loups-garous et les vampires... par Merlin ils se prennent parfois tellement le bec au Télescope...

J'ai mené ma petite enquête, ça intéresse Marcus, évidemment. Plus on sera nombreux dans ce combat, mieux ce sera. Sans compter que maintenant, il faut aussi assurer la protection des nés-moldus. On a vraiment besoin de recruter et de faire des actions à la mesures de celles que nous imposent les Purificateurs et Résurgents. Il faut frapper fort et ne pas être trop timoré.

J'avise une jeune femme. Une belle asiatique. Si je me fie aux différents portraits qu'on m'a brossés d'elle, alors ça ne fait aucun doute. A ses côtés se trouve un jeune homme, il lui ressemble, je présume que je ne me trompe vraiment pas de clan. Alors qu'ils s'aventurent dans une boutique, je les suis, pour venir me poster à côté de la jeune femme.

« Je préfère mourir debout... »

Je lance nonchalamment ce début de phrase. J'aime bien, ça brisera la glace. C'est une loup-garou, d'après les rumeurs, et lui aussi, si je ne me trompe pas. C'est bien, les loups sont de bons pisteurs et de bons défenseurs. Du moins... quand il n'y a pas de pleine lune.

black pumpkin

_________________

Loving can hurt, loving can hurt sometimes
But it's the only thing that I know
When it gets hard, you know it can get hard sometimes
It is the only thing makes us feel alive

©crack in time

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Fea Will Davies & Lin He
Min se trouvait en compagnie de son frère Lin dans les ruelles du Black Hole. Ils avaient des affaires à régler comme souvent. Ingrédients de potions contre des choses qu'ils faisaient pousser ou qu'ils volaient. Il fallait bien que leurs ennemis morts servent à quelque chose. Rien ne devait se perdre, tel était la vision du clan. Ou tout du moins sa vision, sans doute que ses parents ne comprendraient pas ses choix. Ils avaient eut une morale plus droite qu'elle même. Pour Min tout ce qui comptait c'était la sécurité du clan. Elle ne s’embarrassait pas de lois ou de morale.

"Je te laisserais marchander avec Arsène, Lin. Cet homme m'insupporte, je n'ai jamais la patience pour ses idioties." Souffla Min. Ils allaient toujours à deux pour faire ses échanges. En l’occurrence, ils avaient besoin de livres et de certaines choses que seul cet idiot pouvait leur trouver. C'était pas légal surement mais c'était leur vie. Elle sourit à son frère, il savait rester calme contrairement à elle. Il avait plus de patience. Cependant avant de retrouver le voleur, ils avaient quelques petites courses à faire. Elle se tendit quand quelqu'un se posta à côté d'elle. Il y avait une odeur de souffre qui semblait suivre l'homme.

« Je préfère mourir debout... » Min haussa un sourcil avant de tourner son regard sombre vers le jeune homme qui avait murmuré ces mots. Elle devait avouer être en accord avec ces mots. Cependant, il n'avait pas l'air là par hasard.

"C'est toujours mieux que d'attendre que la mort arrive..." Approuva avec un léger sourire Min Qin Wen. Elle était néanmoins sur ses gardes. "Et vous êtes ?" Demanda la jeune femme avec un joli sourire. Lin se tenait à sa droite tout aussi méfiant. Ils ne faisaient pas confiance facilement, ils n'avaient pas survécu aussi longtemps en faisant confiance à n'importe qui.
       
©Lilith

_________________

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Le clan avait plusieurs moyens de se fournir, que cela soit en nourriture ou en matériel autre. Il y avait évidemment moyen de faire pousser certaines plantes, mais pour le reste... Le clan avait un peu d'argent, mais souvent gagné en revendant des affaires volées dont ils n'avaient pas besoin. Enfin, volées était un bien grand mot: c'était des objets appartenant à ceux qui leur cherchaient des noises. Lin n'était pas d'un naturel violent, mais si on voulait faire du mal à sa famille... il n'avait plus aucun scrupule.

Il y avait des échanges aussi. Les sorciers de New York n'étaient souvent pas très friands de ce genre de transactions, préférant toujours l'argent au reste, mais dans cette ville, quand on cherchait, on trouvait. Min Qin Wen et Lin faisaient souvent affaires avec un certain Arsène. L'Alpha avait du mal avec cet homme singulier, alors c'était souvent Lin qui devait le gérer.

- Entendu, répondit-il à sa sœur aînée.

Lin savait de toute façon comment cela se passait habituellement. Il faisait souvent équipe avec Min et ils avaient développés certaines habitudes. C'était quelque chose que Lin appréciait: tout était bien plus facile pour lui lorsque les choses se passaient sans imprévus. Arsène avait beau souvent le prendre au dépourvu de la manière dont il parlait, le clan He obtenait presque toujours ce qu'il souhaitait de lui.

Avant cela, Min et Lin avaient quelques courses à faire. Ils se la jouaient toujours discrets, habillés de manière assez classique et neutre, de manière à ne pas attirer l'attention. Pourtant, un inconnu vint adresser la parole à Min. Tout comme son Alpha, Lin se tendit d'un coup. Que voulait cet homme ? Lin l'observa. Il ne paraissait pas agressif ou belliqueux, mais ses paroles ressemblaient plus à une énigme qu'à un début de conversation naturel. Les deux membres du Clan He échangèrent un bref regard alors que l'aînée répondit. Lin était tendu, peut-être aurait-il mieux valu ignorer cet inconnu et continuer à faire leur vie comme si de rien n'était ? Cependant, Min était l'Alpha, et Lin se pliait à sa volonté, à sa manière de faire.
En cas de débordement, il était là pour la protéger - bien qu'elle sache se protéger d'elle-même. De toute façon, à moins qu'il ne s'agisse d'une embuscade, ils étaient à deux contre un.

- Que voulez-vous ? demanda ensuite Lin d'un ton neutre.

Lin continuait d'observer l'inconnu. Il paraissait respectable, mais les apparences étaient parfois trompeuses. Autour d'eux, il y avait quelques sorciers qui évoluaient. Ils n'étaient pas seuls, au cas où quelque chose arriverait.

Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Le Clan He & Will Davies

Erf, elle ne connaît pas la fin de la phrase. Quel dommage. C'en est une que j'affectionne pourtant tout particulièrement. Bon tant pis. Et puis, c'est pas totalement faut, ce qu'elle dit, c'est un précepte que j'applique au quotidien et que je suivais déjà avant que tout ça ne se produise. Je voulais vivre. Mes parents disaient que je finirai par « brûler ma vie par les deux bouts », une expression plutôt tragiquement ironique quand on y pense.

« Quelqu'un que vous cherchez, d'après ce qu'on raconte. »

Le garçon là, il me fixe, il est méfiant. Il vaut mieux, les convictions ne sont pas forcément écrites sur nos visages. Et eux, qui sont-ils réellement ? Rien ne semble négatif sur eux, du moins de ce que je peux entendre. Et on a besoin de renflouer les rangs. Je veux agir et nos ennemis sont prêts, eux. Tellement prêts qu'on n'a même pas réussi à avoir Avery quand il est venu aux Etats-Unis. On n'a pas réussi à empêcher le procès d'Hermione Granger-Weasley, ni la mort des héros de Poudlard. On a besoin de recrues instinctives et fortes, pour ne plus être pris par surprise.

« Pour information, c'est « que de mourir à genoux ». La fin de la phrase. Je préfère vivre debout que mourir à genoux. »

Et là, il y a vraiment trop de monde qui accepte de courber l'échine. On ne peut pas faire ça. Même si on n'est pas loup-garou, même si on n'est pas vampire, même si on n'est pas né-moldu, on est tous concerné. J'arque un sourcil. Qu'est-ce que je veux ? Il est sérieux ?

« Et vous en réalité, vous êtes qui et vous voulez quoi ? »

Parce qu'après tout, ce sont eux qui agissent et se font remarquer, pas moi. Moi j'ai rien demandé à la base, et c'est pas ma faute s'ils sont nuls pour saisir les perches tendues.


black pumpkin

_________________

Loving can hurt, loving can hurt sometimes
But it's the only thing that I know
When it gets hard, you know it can get hard sometimes
It is the only thing makes us feel alive

©crack in time

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Fea Will Davies & Lin He
Un sourire échappa à Min devant la question de son frère. Il semblait tendu comme toujours quand un imprévu se présentait. Cependant, Min ne pensait pas que le jeune homme soit une menace pour elle et son frère. Déjà parce qu'à deux contre un, celui qui devrait être méfiant c'était le roux pas eux. Et ensuite, il lui inspirait confiance. Et si l'asiatique savait une chose, c'était de se fier à son instinct. L'alpha fronça les sourcils à la réponse du jeune homme face à elle. Quelqu'un qu'il cherchait, elle échangea un regard avec son frère. Se pourrait-il que ? Que cela soit les Insurgés ? Après des mois de recherches ? Elle croisa les bras sous sa poitrine.

"Jolie citation, bien que je ne saisisse pas la référence." Ce qui en soit était assez logique, avec sa famille ils avaient toujours vécu en marge de la société. Elle même étant très proche de la nature n'avait jamais touché à un gadget no-maj. Li Mei était sans doute celel qui pouvait se targuer d'y comprendre quelque chose. Min ne s'était jamais donné cette peine, préférant les grandes étendues de verdures à la vie des villes. Elle était néanmoins d'accord avec cette citation inconnue.

"Je n'ai pas de patience pour les devinettes. Si vous devez parler, faite le avec franchise et clarté." S'agaça la brune le visage plutôt fermé. Elle aimait qu'on ne lui parle sans aucun détour ni phrase alambiquée. Elle n'était pas une femme de sous entendu et de questions pseudo philosophique. Elle jeta un regard à Lin, l'appelant sans doute à prendre la suite pour ne pas saper leur chance. Surtout si ce gars là était bien un envoyé des Insurgés. Elle n'allait pas donner des informations sur elle et son clan à n'importe qui. Il ne manquerait plus que cela.

Les intentions du jeune homme étaient peut-être bonnes, mais Min n'aimait pas les devinettes. Elle aimait les choses carrées et concises. Elle jeta un œil aux alentours, il semblait bien être seul. Elle regarda ensuite son frère et bras droit, clairement hésitante sur la marche à suivre. Elle avait envie de faire confiance à ce jeune homme, mais elle ne savait au final pas grand chose des Insurgés. C'était Lin qui était en charge de les trouver. Elle lui laissait donc le choix de répondre ou non. Elle savait ne pas avoir suffisamment prêter attention à tout cela. Elle avait un clan à gérer et n'hésitait pas à déléguer.
       
©️Lilith

_________________


C'est trop calme... j'aime pas trop beaucoup ça... J'préfère quand c'est un peu trop plus moins calme...

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Lin arqua un sourcil à la réponse de l'inconnu. Quelqu'un qu'ils cherchaient ? C'était bien vague et probablement erroné. Il échangea un regard avec Min. Les seuls personnes qu'ils cherchaient, c'étaient les Insurgés. C'était à Lin qu'il revenait d'entrer en contact avec eux, mais jusqu'à présent, il n'était parvenu à grand chose. Il agissait toujours extrêmement prudemment; il ne fallait pas que trop de gens soient au courant de l'existence du Clan, par mesure de sécurité. Cependant, sa prudence extrême l'empêchait de vraiment pouvoir pousser ses recherches à fond. C'était parfois frustrant, mais Lin savait que c'était ainsi qu'il fallait agir. Alors comment cet homme pouvait-il savoir ce que le clan He recherchait ?

L'inconnu compléta sa phrase étrange. Il marquait un point, Lin était d'accord avec lui, même s'il n'était pas sûr de pourquoi il leur adressait la parole de la sorte. Était-ce pour que Min et lui lui accordent un peu de confiance, en montrant qu'il était quelqu'un de combatif ? Un nouvel échange de regard avec Min informa Lin qu'elle se posait le même genre de questions. Elle reprit la parole, lui demandant d'expliquer ses intentions avant de passer la parole à Lin. Si cet inconnu sortit de nulle part était effectivement un Insurgé, c'était à Lin de s'en charger. C'était sa tâche. Surtout, Lin savait que Min appréciait sa diplomatie, sa manière de parler avec les autres.

Lin observa un instant l'homme, réfléchissant à toute vitesse à comment il devrait répondre. Min était sur ses gardes, mais puisqu'elle laissait la parole à Lin, cela signifiait qu'elle estimait qu'il n'y avait pas beaucoup de dangers. Comme toujours, il se fiait à son Alpha.

- Nous sommes des sorciers parmi tant d'autres. Je m'appelle Lin.

Il tendit une main raide vers l'inconnu. Lin savait qu'il devait donner quelques informations sur lui afin que l'autre concède à lui en dire plus sur lui. Les informations, c'était comme les objets: il fallait échanger pour obtenir ce que l'on voulait. Lin ne présenta cependant pas sa sœur, par peur de donner trop de renseignements à propos du clan.

Qu'entendez-vous, par "quelqu'un que l'on cherche" ?

Lin espérait une réponse plus ou moins directe. Il ne pouvait pas se permettre d'en dire plus sur eux tant que l'inconnu ne révélait pas ce qu'il avait derrière la tête et surtout, ce qu'il pensait savoir sur les He.

Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Le Clan He & Will Davies

Je regarde la femme face à moi et je suis blasé. C'est eux qui réclament de la franchise ? Pffff, on n'est pas aidés. Ils ne sont clairement pas prudents vu que leurs recherches sont arrivées jusqu'à mes oreilles, et là, maintenant ils sont aveugles ? Des sorciers parmi tant d'autres... Ils me prennent pour un con ou comment ça se passe ? Je regarde la main qu'il me tend.

« J'suis pas quelqu'un de prudent. Et si madame n'aime pas les devinettes, je n'aime pas perdre mon temps. Quand on vous tend des perches, il faudrait les saisir ou vous n'arriverez à rien. Si vous voulez bien ranger votre prudence, rejoignez-moi derrière la boutique. »

Je lui serre la main en souriant. J'attrape un petit sachet sur une étagère et je balance une bourse de galions au vendeur.

« Salut mec, à la prochaine ! 
- Salut Will. »


J'vois pas pourquoi tant de monde a peur du Black Hole. Tant qu'on leur fait pas de crasse, ils en font pas non plus. La loi de la jungle, au final, c'est facile à comprendre. Je m'allume une cigarette en sortant et j'avale une ou deux taffes, avant de contourner la boutique. Marcus dit que je suis imprudent, qu'un jour on me retrouvera mort au détour d'une ruelle. Ouais, ça, je l'entends quand on s'engueule sévèrement, quand il déborde, quand il se prend pour un père inquiet. Mais j'aime pas perdre mon temps et j'aime pas non plus me la jouer dépressif. Y a rien de plus chiants que ces gens qui se lamentent et qui sont incapables d'avancer. J'ai plus qu'à attendre de voir s'ils vont se pointer ou si leur réputation est foutrement surfaite. Mais si c'est le cas, va falloir leur passer l'envie de jouer aux superhéros de quartier.


black pumpkin

_________________

Loving can hurt, loving can hurt sometimes
But it's the only thing that I know
When it gets hard, you know it can get hard sometimes
It is the only thing makes us feel alive

©crack in time

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Fea Will Davies & Lin He
Min se retint de lever les yeux au ciel avec la réponse de son frère. Lin aimait les mystères et parler en énigmes. Ok elle était un peu injuste avec lui. Le jeune homme était juste un peu trop méfiant, mais ils n'avaient pas survécu jusque là sans l'être. Parfois, c'était tellement ancré en eux. Il était difficile de dire les choses, quand on vivait dans la peur. La peur de faire un faux pas. Alors oui les créatures magiques savaient qu'un clan était prêt à les accueillir. Et sans doute que si les autorités avaient posées les bonnes questions, aux bonnes personnes, ils ne seraient plus en sécurité.

Mais le fait est que même-ci leur nom était connu des gens de l'allée mal famée... rare étaient les sorciers qui prêtaient réellement attention aux rumeurs. Elle mit la main sur l'épaule de Lin pour que celui-ci ne s'agace pas du comportement de l'autre jeune homme, qui c'était déjà éclipsé.

"Je sais que nous ne devrions pas lui faire confiance. Et je ne le fais pas. Mais il en sait assez pour que nous écoutions ce qu'il a à dire. Il sera toujours temps de supprimer la menace." Ce qui sonnait assez bien comme la jeune femme. Cela sonnait froid et sans émotions, même-ci elle n'avait pas apprécié d'être traitée comme une enfant par un gamin. "Suivons cet insolent dehors." Marmonna l'alpha avec un froncement de sourcils sur son visage bien trop souvent inexpressif. Elle reprit la tête des opérations, sans laisser la voix à son frère. Ils se retrouvèrent rapidement dehors, à l'arrière de la boutique.

"Vous savez, Will... Vous devriez vraiment surveiller vos paroles devant une alpha. Ils nous arrivent d'être susceptible." Elle avait bien entendu comment l'avait nommé le vendeur. Son regard s'arrêta sur la cigarette, elle fronça le nez. Elle détestait l'odeur de ses choses. Son frère était toujours à ses côtés plutôt contrarié. Lin n'aimait vraiment pas les imprévus, et encore moins qu'elle même agisse de manière imprévisible. Elle lui adressa un regard d'excuses. Elle était malheureusement impulsive...

"Vous ne voulez pas perdre de temps ? Moi non plus. Mais faire preuve d'imprudence en ce moment serait terriblement suicidaire. Nous recherchons les Insurgés depuis quelques mois, mais il est bien difficile de vous trouver." La jeune femme préféra être franche, comme bien souvent. Même-ci cela n'allait sans doute pas plaire à son frère. Elle laissa supposer que Will était l'un d'entre eux. Elle ne tenait pas à en dire plus tant que celui-ci n'aurait rien confirmé.
       
©️Lilith

_________________


C'est trop calme... j'aime pas trop beaucoup ça... J'préfère quand c'est un peu trop plus moins calme...

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
L'inconnu ne serra pas la main de Lin, en tout cas, pas tout de suite. Il commença à faire un laïus sur le fait que lui et Min feraient mieux de saisir les perches qu'on leur tendait et qu'il n'avait pas de temps à perdre. Et enfin seulement, il serra la main de Lin sans prendre la peine de se présenter lui-même. L'asiatique n'aimait pas vraiment cela. Il avait fait un pas en avant (petit, certes, mais un pas quand même) en donnant son nom et le rouquin ne lui avait rien donné en échange, à part un lieu de rendez-vous étrange. Était-ce  une menace ?

Lin se tourna vers son Alpha alors que l'inconnu - qui répondait visiblement au nom de Will, mais c'était peut-être un surnom - sortait de la boutique. A la grande surprise de Lin, Min décida de suivre les instructions de ce Will. Lin ne masqua pas son mécontentement:

- Et si c'était une embuscade, ou ... ?

Il n'eût pas réellement le temps d'en dire plus: sa sœur se dirigeait déjà vers la sortie. Lin resta un instant, quelques secondes à peine, fixé sur place, ne comprenant pas les risques que Min voulait prendre. Il la suivit cependant, elle était son Alpha, après tout. Lin resta près d'elle, quelques centimètres derrière elle, la main dans la poche où se trouvait également sa baguette. Il la laissa parler... et le regretta instantanément. Il lui lança un regard qui voulait dire: "Mais qu'est-ce qu'il te prend de dire ainsi ce qu'on cherche à un inconnu, tu veux nous faire tuer ?!". Cependant, Will ne paraissait pas bouger d'un petit doigt. Lin le gardait à l’œil, au moindre geste brusque, Lin l'immobiliserait, au minimum. L'asiatique finit par prendre la parole après Min, lentement et prudemment:

- Est-ce que vous pourriez peut-être nous aider ? L'instinct de ma sœur semble penser que vous êtes l'un des leurs.

Même s'il n'aimait pas l'impulsivité et se baser uniquement sur les instincts et les sentiments, Lin devait reconnaître que Min s'était rarement trompée par le passé. Il n'avait toujours pas confiance en ce Will qui fumait sa cigarette d'un air insolent, mais au moins, ils seraient vite fixés sur l'allégeance de cet inconnu.

Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Le Clan He & Will Davies

Alors que je termine ma clope, j'entends un « conseil » de la part de la nana. Et je ne peux pas m'empêcher de rire. Franchement, les loups-garous ont un orgueil démesuré.

« Mais vous n'êtes pas mon alpha. »

Manquerait plus que ça. J'aime pas les règles, jamais aimé ça. Alors les figures d’autorité, n'en parlons même pas. J'ai déjà du mal à supporter mon oncle parfois. J'arque un sourcil et souris quand elle dit enfin les choses et que son cerveau a relié les informations. Je lui fais une petite révérence.

« J'ai bien proposé qu'on fasse un peu plus de publicité et qu'on organise une campagne de recrutement avec des danseuses de Castelobruxo... merlin, elle sont à tomber, croyez-moi... mais les Insurgés sont encore un peu vieux jeu. »

Bien maintenant qu'ils ont percuté, il n'y a plus qu'à voir ce qu'ils ont réellement dans le ventre et ce qu'ils cherchent exactement, même si le type est tendu comme un string. Je le regarde un instant... On dirait un petit poussin tombé du nid dans sa manière de parler. Je me targue d'une révérence grossière comme on en voit dans les histoires du moyen âge.

« Oh messire, je m'en ferai grande joie. Will, pour vous servir ! »

Je passe près de la jeune femme.

« Pour vous, Will... par contre pour vous, dis-je en désignant le dénommé Lin, ce sera William. Vous dites que vous cherchez les Insurgés. Félicitations, vous en avez trouvé un ! Ça fait un moment que vous faites parler de vous. Des loups-garous avec des vampires, c'est assez rare pour être souligné. Et il paraît que vous avez rendu de fiers services à plusieurs des nôtres. Vous cherchez quoi, exactement ? »

Je dégaine mon paquet de « clopes ». Y a une petite amélioration dedans, et j'en tends une au type, il a vraiment l'air d'en avoir besoin.


black pumpkin

_________________

Loving can hurt, loving can hurt sometimes
But it's the only thing that I know
When it gets hard, you know it can get hard sometimes
It is the only thing makes us feel alive

©crack in time

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Fea Will Davies & Lin He
Min savait que son comportement ne plairait pas à Lin. Mais si il pouvait être de très bon conseil, il était pour beaucoup vraiment trop précautionneux. Elle lui lança un faux regard d'excuses quand elle parla sans ambages à Will. Ils avaient assez tourné autour du pot, Min en avait plus qu'assez de perdre du temps en palabres inutiles. Elle leva les yeux au ciel.

"Certes, ceci-dit, cela n'enlève rien à ma susceptibilité." Elle roula des yeux devant le comportement provocateur du jeune homme. Un jeune chiot fou, voilà ce qu'il était. Attachant mais bien trop joueur pour son propre bien. Et pour les nerfs de Min et surtout ceux de son frère. Qui si elle en croyait l'air un poil outré qu'il avait après la réponse moqueuse du jeune homme était assez vexé.

"Très bien Will. Maintenant, si vous arrêtiez deux minutes d'ennuyer mon frère... je ne crois pas qu'il apprécie votre humour." Elle haussa un sourcil amusée malgré elle. Parce que oui, elle pouvait aussi être ce genre de sœur qui s'amusait un peu de la déconvenue de son frère.  C'était assez amusant elle ne pouvait pas arriver à supporter Arsène mais ce gamin impétueux oui.

"Anéantir les purificateurs et si possible aider ceux que nous pouvons." Et bien, ils faisaient déjà une partie du job mais être plus nombreux dans cette tâche pouvait s'avérer utile. Du fait de leur isolement, il était plus que difficile de traquer ces foutu monstres. La réponse de Min était claire, nette et précise. Il n'y avait pas de place aux doutes ou à l'interprétation dans ses paroles sincères. Elle n'était pas vraiment du genre à mentir de tout façon. Et c'était sans doute pour ça que Lin se chargeait en principe des négociations, il était par bien des manières plus diplomate. Tout ce que n'était pas vraiment Min qui était une alpha juste et bienveillante mais qui avait bien du mal à se départir de son côté animal même humaine. Elle aimait aller droit au but sans faire des ronds de jambes, les heures de blabla l'ennuyait au plus haut point... Même-ci c'était parfois nécessaire.

"Bien que la dernière partie nous l'appliquions déjà sans l'intermédiaire des vôtres." Elle haussa les épaules attendant que l'un des deux hommes se décident à parler. Elle savait déjà qu'elle aurait le droit à des remarques de son frère sur le chemin du retour. Il détestait perdre le contrôle de la situation comme c'était le cas présentement.
       
©️Lilith

_________________


C'est trop calme... j'aime pas trop beaucoup ça... J'préfère quand c'est un peu trop plus moins calme...

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Le regard de Lin se faisait de plus en plus froid et de plus en plus dur à l'égard de ce Will. Certes, Min n'était pas son Alpha, il avait raison, mais un peu de respect, c'était trop demander ? La politesse n'avait pas l'air d'être son fort. Lin secoua la tête. Il n'aimait pas ce genre, cette manière que Will avait de se croire supérieur. Il laissa échapper un grognement de sa gorge.

- Faites attention à ce que vous dites... prévint Lin.

Mais Will lâcha enfin l'informations cruciale: oui, il faisait partie des Insurgés. Bien. A défaut d'être d'une compagnie agréable, peut-être qu'au moins ce Will leur serait utile. Lin échangea un regard avec sa sœur. Elle n'avait pas l'air d'avoir autant de mal que lui. Il soupira. Il était temps de reprendre ses esprits et d'en savoir plus. Lin ignora les piques lancées par le jeune homme.

- Non merci, je ne fume pas, répondit-il à l'offre de Will - ou William, s'il le voulait.

Min Qin Wen répondit de façon sommaires aux interrogations de leur interlocuteur. Lin prit le relai pour en dire plus.

- Nous voulons la même chose que les Insurgés. Nous sommes puissants, mais pas assez pour terrasser les Purificateurs. Nous avons besoin des Insurgés, mais vous avez aussi besoin de nous. Vous avez besoin de renforts, autant que possible, et nous sommes quelques personnes qui acceptent parfaitement leur nature et qui savent s'en servir judicieusement. Vous ne pouvez pas dire non à quelques loups-garous, vampires et hybrides entraînés au combat.

Les Purificateurs prenaient de plus en plus de terrain aux Etats-Unis. Ça n'était pas aussi grave que au Royaume-Uni - Lin avait lu leurs nouvelles lois dans un journal abandonné sur la Voie Lactée - mais ça n'était pas bon signe. Ils avaient déjà beaucoup trop de pouvoir au goût de Lin et ses comparses. Et puis ils avaient mis tant de temps à trouver des Insurgés... ils ne courraient pas les rues. Il leur fallait plus de puissance, c'était une chose sûre.

Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Le Clan He & Will Davies

Quand je dis que ce ne sont que des rabat-joies ! Tout le monde se prend beaucoup trop la tête de nos jours, c'est désolant. Tous les jours j'essaie de rentrer dans le crâne des Davies qu'on n'a pas survécu pour se lamenter. Mais j'ai l'impression qu'il faut se battre contre le monde entier. En tout cas, j'aime bien la philosophie de la demoiselle. Ouais, ça me plaît bien comme plan.

« C'est incroyable, nous voyons l'avenir de la même manière vous et moi. Signe du destin ? »

Je lui fais un clin d’œil, histoire d'embêter encore un peu plus son frangin. Par contre, elle, elle ne manque pas de répondant. Une manière de me prétendre qu'ils n'ont pas besoin de notre aide ? Allons donc... Cette fois, je suis plus convaincu par les mots de Lin.

« Vous savez, à trop vous la jouer, les sorciers vont vraiment finir contre les créatures ! »

Je ne plaisante qu'à moitié. Moi, je m'en fiche. Mes parents les ont protégés, au détriment de leur propre vie. Je ne suis pas leur ennemi, du moment qu'ils ne se mettent pas en travers de mon chemin. Dire que la lycanthropie était unanimement considérée comme une malédiction il n'y a pas si longtemps...Mais comme je l'ai dit, il a raison, malheureusement. On n'est pas assez nombreux à l'heure actuelle pour lutter efficacement contre les Purificateurs. Il s'en est fallu de peu pour qu'on réussisse à éliminer une des têtes d'affiches du gouvernement anglais, qui a lancé les hostilités contre les créatures justement.

« On a besoin d'hommes et de femmes courageux. Qui n'hésiteront pas à se salir les mains. »

Je veux des Insurgés qui bougent, qui tentent des choses. Pas qui attendent que les choses dégénèrent comme le font nos homologues.

« Nos ennemis ne reculent devant rien. Ils utilisent les animaux contre nous. Ils ont rétabli la peine de mort. On ne peut pas se contenter de réagir après coup. »

Du moins, c'est ma façon de penser. J'ose espérer que nous partageons ce point de vue. Parce que je prends de sacrés risques, notamment avec Eliott.

« Dites moi comment vous voyez notre collaboration ? Qu'est-ce qu'on peut vous apporter exactement ? Nous, on a besoin d'hommes et de femmes sur le terrain, pour empêcher les rafles et pour se battre à nos côtés lors des opérations. On veut des gens qui répondent à l'appel. »

Voyons si nous avons un accord...


black pumpkin

_________________

Loving can hurt, loving can hurt sometimes
But it's the only thing that I know
When it gets hard, you know it can get hard sometimes
It is the only thing makes us feel alive

©crack in time

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Fea Will Davies & Lin He
Min se sentit sourire, le rouquin était décidément joueur. Elle était néanmoins plutôt contente de savoir qu'effectivement les Insurgés avaient des objectifs similaires. Lin explicita un peu plus ce qu'il en était et elle ne pu qu'approuver. Il était sans doute plus diplomate qu'elle à ce sujet. Min savait qu'elle avait tendance à favoriser le clan, sa meute plutôt que le reste. Et que parfois ses mots pouvaient paraître arrogants. Sans doute l'était elle un peu, elle restait une alpha et une chef de meute.

"Il n'est pas question de se la jouer, Will. C'est simplement un fait, notre clan existe depuis de nombreuses années. Je n'ai pas toujours été à sa tête mais depuis que je le suis, nous avons renforcé notre combat contre les purificateurs. Nous voulons les voir anéantis, seulement isolé comme nous le sommes actuellement... Cela devient difficile, d'autant plus avec les nouvelles lois. Nous sommes traqués et pas vraiment apprécié." Avoua Min Qin Wen sans une once d'hésitation. C'était la vérité, elle avait reprit un clan qui se battait plutôt de loin contre les purificateurs alors qu'aujourd'hui c'était une question de survie et de vengeance.

"Croyez moi Will, aucun des volontaires ne rechignera à agir. Nous ne sommes pas des peluches, nous sommes pour la plupart des combattants aguerris." Ajouta Min convaincue par ses paroles. Parce que oui, dans le clan ils se formaient au combat. Ils n'étaient pas là pour jouer à la dînette !  

"Principalement, nous manquons de formations en médecine. Pour le reste mon frère saura sans doute vous décrire les choses plus en détail. Je crains que vous ne pourriez nous voir ailleurs que sur le terrain. Nous ne sommes pas du genre à rester sans rien faire et attendre qu'on vienne nous tuer." Ajouta la brune avec un sourire un peu sinistre. Laissant à son frère le soin d'expliquer qu'ils avaient aussi besoin d 'aide pour le ravitaillement, des tissus (pour faire des vêtements), ce genre de choses en sommes. Ils arrivaient à marchander un peu avec les escrocs du Black Hole mais ce n'était pas suffisant.
       
©️Lilith

_________________


C'est trop calme... j'aime pas trop beaucoup ça... J'préfère quand c'est un peu trop plus moins calme...

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Ce que Will pouvait être agaçant ! Même le légendaire sang-froid de Lin était mis à rude épreuve. Il se demandait comment Min pouvait rester ainsi de marbre - et pire encore, paraître amusée ! Lin secoua la tête pendant que l'aînée répondait de manière presque posée. Lorsque William parla d'hommes et de femmes qui n'avaient pas peur de se salir les mains, Lin se redressa, plus droit qu'un I.

- Pour cela, vous pouvez compter sur nous. Je peux paraître très propre sur moi, mais croyez-moi, je n'hésite pas à blesser, voire tuer, lorsque notre clan est en danger. Il en irait de même pour nos amis Insurgés s'ils étaient agressés, évidemment. Je peux vous assurer qu'il en va de même pour les autres membres de notre clan.

Min commença à décrire la nature de leur collaboration à Will. Lin approuvait chacune de ses paroles, ponctuant certaines phrases de francs hochements de tête. Il prit la suite, sans montrer lui non plus la moindre hésitation.

- Comme vous l'avez compris, nous pouvons vous fournir des guerriers, des personnes fortes sur le terrain. Nous nous connaissons par cœur ou presque et il est facile pour nous d'agir en groupe. Si vous avez besoin d'une équipe soudée pour l'une et l'autre mission, nous sommes vos hommes. Cependant, nous ne sommes pas réellement en mesure de vous apporter d'autres ressources. Comme vous le savez certainement, nous vivions dans un camp, qu'on pourrait qualifier de camp de fortune...

Lin veillait à ne pas trop en dire sur leur emplacement. Même si Will pouvait les mener aux Insurgés et, par conséquent, être considéré comme quelqu'un de confiance, Lin n'avait aucune envie que trop de personnes connaissent leur pied à terre. Il ne fallait pas prendre de risque.

- Nous pouvons également enseigner quelques rudiments de survie si certains le souhaitent. Mais comme Min Qin Wen l'a souligné, nous avons quelques lacunes. Notamment en médecine, certes, mais aussi en ressources. Nous nous procurons pas mal de chose ici même, mais un peu d'aide serait la bienvenue. Cela nous éviterait de nous mettre en danger aussi souvent. Voilà dans les grandes lignes ce que l'on peut vous proposer et ce que l'on attendrait de vous. Je peux entrer plus dans les détails, si vous le souhaitez.

Lin jeta un œil à sa sœur pour voir si elle approuvait son discours, puis il tendit la main d'un geste ferme vers l'Insurgé.

- Alors William, commença Lin en insistant bien sur le prénom, on a un accord ?

Lin était sûr de lui. Comment pouvait-il refuser cette offre ? Mais en même temps, l'asiatique était plutôt nerveux. Il y avait un véritable enjeu derrière cette conversation, peut-être le plus important de sa vie. Il ne fallait pas qu'il se loupe. Heureusement qu'il avait son Alpha à ses côtés.

Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Soyons réalistes, exigeons l'impossible
Le Clan He & Will Davies

Je l'aime bien, cette femme. Elle sait ce qu'elle veut, c'est une guerrière qui n'a pas froid aux yeux. Et on a besoin de gens comme ça si on veut réellement faire changer les choses, les tourner à notre avantage. Marcus n'est pas encore de mon avis, mais il y viendra. Parce que moi, j'laisserai personne s'en prendre aux nôtres ou à des gens comme Amélia. Jamais. Et s'il faut se salir les mains pour ça, ça ne me fait pas peur. Je note le besoin d'accès aux soins. Ou au moins à une formation pour qu'ils puissent s'autogérer de ce côté là. On a ce qu'il faut au Télescope, ça ne devrait pas poser de problème.

Et Lin reprend. Lui aussi, il me fait rire. En fait, j'crois que j'aimerais bien qu'il traîne au QG de temps en temps, juste pour le plaisir de l'embêter. Je suis sûr qu'Amélia adorerait ce type qui a un balai dans... Bref, vous voyez. Oh oui, je suis persuadé qu'elle et moi on pourrait le rendre dingue. Mais je fais un effort et je l'écoute sagement et patiemment.

« C'est bien de fonctionner en équipe, mais si je vous intègre officiellement, il faudra aussi apprendre à fonctionner avec d'autres. Il n'est pas question d'avoir un groupe divisé, vous devez être capable d'interagir avec des personnes qui ne sont pas de votre clan. ça... Dépasse le clan. »

ça, faut vraiment qu'ils en ait conscience. C'est le problème des races trop territorialistes ou trop chauvines. D'ailleurs, on voit ce que ça donne en Angleterre. Les Insurgés y sont « dirigés » par des loup-garous et des vampires, et on a vu leur inefficacité.

« Nous vous fournirons quelques vêtements, mais les Insurgés ne sont pas une banque. On ne tient que par l'entraide et le... bénévolat, si je puis dire. On ne pourra pas subvenir à vos besoin, on a tous un travail à côté pour ça. Mais on vous donnera le nécessaire, ce que nous pouvons, en tout cas. Pour une formation en médecine contre des rudiments de survie, je crois que c'est un bon deal. »  

Je fouille la poche intérieur de ma veste pour en sortir une petite bourse que je balance à Min. Celle-ci contient la poudre de cheminette nécessaire pour accéder au Télescope.

« Je crois que nous avons un accord. Ma chère, utilisez cela, et je vous conduirai dans les étoiles. »

Je lui adresse un sourire et un clin d’œil, avant de passer près de Lin et de lui serrer la main. Alors toi mon gars, tu peux être sûr que je ne vais pas te louper dès que tu mettras le pied au Télescope. Je les salue, avant de transplaner. Faut quand même que je prévienne Marcus de l'arrivée de nouveaux alliés.


black pumpkin

_________________

Loving can hurt, loving can hurt sometimes
But it's the only thing that I know
When it gets hard, you know it can get hard sometimes
It is the only thing makes us feel alive

©crack in time

descriptionSoyons réalistes, exigeons l'impossible EmptyRe: Soyons réalistes, exigeons l'impossible

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum