Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyThree cheers for sweet revenge

more_horiz

Three cheers for sweet revenge

ft. Rose Granger-Weasley

Les cours avaient à peine recommencé depuis quelques semaines que déjà, James avait envie de se barrer de là. Les mesures contre les créatures étaient de plus en plus répressives, le château paraissait vide, les Brigadiers et leur insupportable Brigade Inquisitoriale épiait les moindres faits et gestes des élèves. James l'échappait belle: de par son statut de quasi sang-pur et de préfet, on lui foutait plus ou moins la paix. Il avait pourtant toujours l'impression d'être observé par Avery ou Baker...

James les détestait, tous autant qu'ils étaient. Il avait juste envie de leur cracher à la gueule, tous étaient des pantins du Ministère, ceux qui avaient tué sa famille. Il n'allait pas leur rendre la vie facile, ah, ça non ! S'ils croyaient que James allait ramper et la fermer... ils se fourraient le doigt dans l’œil, et bien profond avec ça. Il n'avait pas encore de plans pour ce qu'il allait faire dans Poudlard pour foutre tout en l'air, mais il allait finir par trouver. A l'extérieur, il y avait les Insurgés, mais il était coincé à Poudlard pour le moment et il se devait d'agir.

Beaucoup de gens autour de James étaient devenus totalement amorphes, transis de peur par les nouvelles mesures. Dans la famille, c'était pire: beaucoup des cousins, des tantes et des oncles étaient devenus abattus, accablés par la tristesse. James, lui, était au-delà de tout cela. Il était en colère, il avait soif de sang, de vengeance... Et il avait cru comprendre qu'il n'était pas le seul: sa cousine Rose était elle aussi plutôt animée par la colère. Il vit une alliée en elle. Elle aussi voudrait faire payer les coupables pour le meurtre de leur famille, James en était sûr.

Il était cependant impossible pour eux de communiquer sans craintes. James avait l'impression de devenir parano, mais il lui semblait que, partout où il allait, il était écouté. C'était particulièrement lourd, et peu pratique. Il fallait qu'il trouve un endroit au calme pour discuter avec Rose. C'était quand même incroyable de se sentir obligé de recourir à des stratagèmes pour parler à sa propre cousine ! Il avait envie de frapper un mur - ou mieux, un Brigadier - en se rendant compte à quel point il se sentait démuni et bloqué de toutes parts.

Un jour, James croisa Rose dans un couloir. Chacun était en groupe, avec sa classe. Il était conseillé aux classes de ne pas se séparer et d'aller en bloc d'une salle à une autre. James intercepta rapidement Rose alors qu'ils se croisaient

Rendez-vous à la salle sur demande après les cours.


Sans vraiment attendre de réponse, James avança avec son groupe. Rose connaissait la salle sur demande et son fonctionnement. C'était Ron qui, le premier, avait parlé de cette salle incroyable à ses enfants et à ses neveux et nièces. James s'y était déjà rendu des tonnes de fois - souvent avec des filles, d'ailleurs, mais pas dans le même but - il avait même montré l'entrée à Rose une fois. C'était le point de rendez-vous idéal, surtout pour un Potter et une Granger-Weasley.

La fin de la journée arriva enfin et James se dirigea discrètement vers la salle sur demande. Il était là avant Rose - elle devait certainement avoir cours dans des étages inférieurs. Il regarda la salle dans laquelle il venait d'entrer. Elle n'était pas particulièrement grande, mais il y avait une cheminée avec deux fauteuils moelleux et confortables, copies conformes de ceux que l'on retrouvait chez les grands-parents Weasley. Il y avait d'ailleurs la même odeur de nourriture des jours où toute la famille se réunissait au Terrier. Dans un coin, il y avait une table de bureau avec deux chaises et, sur la table, une cruche remplie de Jus de citrouille. James était en train de servir deux verres quand Rose arriva.

Salut cousine.


James était beaucoup plus sombre qu'il ne voulait. C'était juste qu'il était devenu difficile pour lui de sourire aussi facilement qu'avant. Il avait beaucoup changé. A présent, faire des petites bêtises et draguer les filles ne l'intéressait plus vraiment.

DEV NERD GIRL

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz
Quand je ne suis pas en classe, j'erre. Seule. Ce n'est pas prudent certes, surtout par les temps qui courent. Mais même les Purificateurs ne peuvent pas surveiller chaque recoin de Poudlard à chaque instant. Alors je cherche. A chaque étage. Chaque détour d'un couloir. Je quête chaque petite parcelle d'eux, partout. Dans le château, dans le Parc, même au stade de Quidditch et aux alentours de la cabane du garde-chasse. Là, Maman a aidé Oncle Harry à sauver la vie de Buck l'hippogriffe, en même temps que celle de son parrain Sirius Black des griffes du Ministère, pendant que Papa était à l'infirmerie avec sa jambe cassée. Maman m'a souvent racontée cette anecdote, qui était l'une de mes favorites quand venait l'heure de me border. Non loin, il y a la forêt, où dès leur première année Maman et Oncle Harry se sont aventurés à cause d'une retenue, rencontrant des Centaures, une licorne morte et Voldemort encore affaibli...

Toutes ces histoires, toutes ces aventures, sont bien loin désormais. C'est comme si Maman, Papa et Oncle Harry avaient tout emporté avec eux. Plus que jamais, Poudlard, leur maison, leur refuge, est devenu un lieu hostile, où même la magie ne réchauffe plus les coeurs. L'école est à moitié vide comparée à l'an dernier. Les créatures, les hybrides et les Nés-Moldus ne sont plus là. L'endroit est devenu sinistre. Même Peeves semble avoir perdu le goût des farces, il semble avoir disparu. En fait, d'après Nick Quasi-Sans-Tête, il se cache, dépité par l'ambiance morose régnant à Poudlard. Et pour dissuader l'esprit frappeur de faire ses facéties, il en fallait beaucoup ! C'est l'"exploit" accompli par ces monstres. Priver Poudlard de sa magie et de son âme. Ils ont réussis là où les Mangemorts avaient échoués.

Cela renforce ma colère. Je brûle de l'envie de vengeance, mais il faut aussi que je ne fasse pas cela n'importe comment. Je veux penser ma vengeance, l'élaborer, la réfléchir, afin qu'elle soit efficace et brutale à la fois. C'est difficile, extrêmement difficile... peut-être devrais-je m'allier avec quelqu'un... mais oui ! Mon cousin James ! Je sais qu'il est aussi empli de rage que moi après le meurtre de son père, je sais qu'il ne souhaite qu'une chose, en découdre. Mais comment entrer en contact avec lui, et où pourrions-nous discuter de nos projets ?

La solution me fut donnée par James lui-même, alors que nous nous croisions pour nous rendre à nos cours respectifs. A voix basse, mon cousin me souffla de le retrouver dans la Salle Sur Demande dès la fin des cours ce jour-là. Abasourdie, je me retournais pour le regarder s'éloigner. La Salle Sur Demande... cet endroit merveilleux où nos parents avaient vécu et fait tant de choses... je revois Papa m'en parler avec enthousiasme, d'abord à moi et Hugo, puis à nos cousins, Oncle Harry se joignant à la discussion pour nous régaler de multiples anecdotes... je me sens mélancolique tout à coup...

Quand je pousse la porte de la Salle Sur Demande, James est déjà là, occupé à verser deux grands verres de jus de citrouille à notre intention. L'air grave, sérieux comme je l'ai rarement vu, il me salue d'une voix éteinte. Tout se met en place pour une conversation des plus graves.

" Hum.... "

Voilà tout ce que je suis capable de lui répondre. Je suis moi aussi d'humeur plus que maussade. Je regarde les fauteuils qui sont apparus. Ils sont la copie conforme de ceux de mes grands-parents. Je me revois petite, assise sur les genoux de Maman lors de l'une de nos visites chez eux... je me revois avec Hugo, en train de sauter allègrement sur ces fauteuils moelleux en riant... les choses ont bien changé décidément.

Je regarde James, mes yeux humides le considérant tandis qu'il me passe le verre. Ma main tremble quand je le prends, alors, plus pour éviter de le lâcher que par soif véritable, je commence à le boire. Un silence pesant s'installe. Je m'assois sur le fauteuil, de peur que mes jambes ne me lâchent. Je respire profondément pour tenter de reprendre contenance un peu.

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz

Three cheers for sweet revenge

ft. Rose Granger-Weasley

James remarqua bien que sa cousine était un peu maussade, tout comme lui. Il remarqua aussi les larmes dans ses yeux, mais il ne dit rien. Lui plus que quiconque savait que les mots ne changeaient rien. Ils pouvaient parfois réconforter, l'espace de quelques secondes, mais au final, la réalité restait toujours aussi douloureuse. C'était certes agréable de savoir qu'on était pas seuls face aux épreuves, mais ça, Rose et James se l'étaient déjà dit. Cela ne servait à rien de tourner en rond. Il fallait avancer.

Les deux cousins étaient assis en silence face à la cheminée, chacun sirotant leur jus de citrouille. James se décida à prendre la parole.

Ça fait bizarre de revenir ici, hein ? Ça parait trop... normal.


A la mort de son père, James avait vraiment eu l'impression que sa vie s'était arrêtée, ou tout du moins, qu'elle avait pris un tournant et que plus rien ne serait jamais pareil. Retourner à Poudlard lui paraissait inconcevable: ça, c'était bon pour sa vie d'avant. Et pourtant il était quand même là, comme un con.

Habituellement, James aimait plutôt bien Poudlard. Ouais, les cours étaient chiants, mais il avait toujours tout un tas de conneries à faire avec ses amis, ou une fille ou l'autre à draguer. Maintenant, tous ses amis les plus proches étaient partis et il n'avait plus aucune envie de s'amuser. Encore une fois, tout ça, c'était avant. Il n'avait plus les mêmes envies - d'aucuns n'aurait dit qu'il n'était plus que l'ombre de lui-même.

Je déteste ce château.


Il l'avait dit presque pour lui-même, mais de manière assez audible pour que Rose l'entende. Il se tourna vers elle. Que pensait-elle ? Est-ce qu'elle était tout aussi paumée et en colère que lui ? Il avait envie de le croire, en tout cas.

DEV NERD GIRL

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz
Je lève la tête au son de la voix de mon cousin. Oui, c'est le moins que l'on puisse dire. Revenir ici a été une délicate décision, motivée uniquement par le désir de ne pas sombrer, de faire quelque chose. Mais bon, pour l'instant, ça ne donne pas grand-chose. Je comprends ce que James sous-entend quand il dit que cela semble trop normal. J'ai l'impression qu'on joue une comédie, une mauvaise pièce de théâtre tous les deux. Comme si on s'efforçait absolument de faire comme si nos vies n'avaient pas été bouleversées, détruites cet été. Comme si on allait écrire à nos parents pour leur dire comment ça se passe pour nous deux depuis la rentrée. Sauf que des parents je n'en ai plus, et que mon cousin n'a plus que sa mère.

James me semble diminué, en quelque sorte. Il a perdu son caractère facétieux. Ses prunelles ne brillent plus de cet éclat espiègle qui lui allait si bien. Il était vraiment l'un des plus volubiles lors des dîners de famille au Terrier autrefois, il n'y a pas si longtemps. Mais maintenant, il semble comme... éteint. A l'image de Molly. Mes deux cousins ont été détruits par le meurtre de leur père. Et ça me rend folle de les voir souffrir ainsi. Malade de rage. Cela nourrit ma haine, qui brûle en moi comme un brasier perpétuel. Ma main se crispe sur mon verre encore à moitié plein, mon visage est agité de tics et ma respiration se fait heurtée.

James exprime alors une opinion qui est aussi la mienne. Moi aussi j'exècre cette école. De toute mon âme. Il me dévisage, alors que tout dans mon langage corporel et mon exression trahit la fureur qui m'anime.

" Moi aussi je le hais. Avec passion. Et ça me fait mal, quand on pense que Oncle Harry et mes parents ont toujours considéré ce château comme un sanctuaire en leur temps. Aujourd'hui, le sanctuaire est devenu une sorte de zoo où les élèves sont emprisonnés et où seuls les Purificateurs sont en liberté. Eux... leurs meurtriers... je... nous... "

Soudainement, un accès de rage me saisit, avec une violence qui me surprend moi-même : je bondis sur mes pieds et de toutes mes forces, je lance le verre encore à moitié plein de jus de citrouille dans le foyer d'une cheminée proche dans lequel il se brise, en poussant un cri bestial. Debout, haletante, les yeux exorbités, je contemple les restes du verre, en reprenant mon souffle péniblement. Avant de m'effondrer dans mon fauteuil et d'éclater en sanglots comme une enfant.

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz

Three cheers for sweet revenge

ft. Rose Granger-Weasley

Rose ne répondit pas vraiment à la constatation de James, mais il s'imaginait qu'elle comprenait ce qu'il voulait dire. Mais elle finit par répondre pour dire qu'elle aussi, elle ne se sentait pas bien à l'école. Le volume de la voix de Rose fit presque sursauter James. Il ne l'avait pas encore entendue aujourd'hui et vu son état d'esprit, James s'était attendu à ce qu'elle parle très bas. Il aimait mieux ça, il entendait une forme d'agressivité, de soif de vengeance, tout ce qu'il ressentait depuis longtemps. Elle posait en plus des mots très justes sur ce qu'il éprouvait.

James voulut surenchérir sur les paroles de Rose. Il voulait crier, lui aussi, dire qu'il avait des envies de meurtres, parce que finalement, c'était tout ce que ces enfoirés de Purificateurs méritaient. Ils avaient tués des innocents, de bonnes personnes, même, alors ça n'était que justice. Certains ne méritaient même pas une mort propre. Si James pouvait en étriper certains de ses propres mots... Mais il n'eût pas l'occasion de parler, pas tout de suite. Rose se leva telle une furie et jeta son verre en hurlant. James la regarda, les yeux écarquillés. Il ne s'était pas attendu à ça, il voyait plutôt Rose comme quelqu'un de calme, mais là, elle était transformée, méconnaissable. James sentit une nouvelle colère monter en lui. Les Purificateurs avaient complètement changé leur vie. Avant, James pouvait être innocent et juste se préoccuper de son prochain flirt. Maintenant... il se demandait quelle était la manière la plus efficace de frapper les Purificateurs.

Rose s'écroula presque sur le fauteuil, secouée par ses larmes. James s'installa sur l'accoudoir et la serra dans ses bras. Il ne dit rien: il savait que rien ne pouvait leur rendre leurs parents. Ses yeux étaient fixés sur la cheminée et petit à petit, sa vue se brouillait. Qu'était devenu leur vie ? James avait l'impression d'avoir perdu tous ses repères depuis que père n'était plus là. Ses conseils avaient toujours été tellement précieux pour lui. Non seulement il n'était plus là, mais James avait en plus l'impression qu'on lui avait retiré sa famille. Il n'avait quasiment jamais vu aucun de ses cousins pleurer, et récemment, il avait l'impression de ne voir que cela. Ça n'était pas juste. Ils avaient toujours été une famille heureuse.

Je veux me venger.


La voix de James tremblait sous l'émotion, mais pourtant, elle était également très ferme. Jamais James n'avait été aussi sûr de lui. Ces actes ne pouvaient pas rester impunis, il en était intimement convaincu.

DEV NERD GIRL

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz
La douleur... ce trou dans mon coeur, ce vide qui me glace le sang... c'est horrible. J'ai l'impression de m'étouffer avec mes propres sanglots. L'idée de ne plus jamais pouvoir parler ni embrasser mes parents est comme un poison qui est en train de me détruire de l'intérieur. Maman et Papa étaient les meilleures personnes que je connaisse. Pourquoi ont-ils été tués ? Pourquoi eux et pas d'autres ? Le chagrin me rend haineuse quand je vois que d'autres ont toujours leur famille, je deviens jalouse, j'ai une envie folle de faire du mal à ces personnes, pour les obliger à souffrir aussi !

Qu'est-ce qui m'arrive bon sang ? Ce n'est pas moi ça, pourquoi devenir une meurtrière, juste pour ne pas être la seule à pleurer ? Je suis vraiment en train de devenir folle à avoir de telles idées. Il faut que je me reprenne en main, je ne peux pas me laisser aller ainsi, Papa et Maman ne le voudraient pas, j'en suis sûre ! Oui mais voilà, rester sans rien faire m'est tout aussi insupportable. Alors quoi ?

Alors la solution, si j'ose dire, m'est apportée par James. C'est moche à dire, mais seule la vengeance m'apportera un semblant de satisfaction. Seule la possibilité de faire souffrir ces assassins pourra me soulager. Je crois que nous allons prendre un mauvais chemin, mais c'est simplement pour éviter de finir chez les fous. Oui, la vengeance, c'est la seule solution. Pardon Papa, Maman, Oncle Harry, vous ne nous approuverez sans doute pas de là-haut, mais on va agir. Nous, vos enfants, on va tout faire pour châtier vos meurtriers.

" Tu... tu as une idée ? Moi aussi je veux qu'ils payent pour leurs crimes, mais comment faire ? "

Déformée par le chagrin, la rage et les pleurs, ma voix est devenue rauque, presque impossible à reconnaître. Mon visage aussi doit faire peur alors que je lève les yeux vers James, attendant de savoir s'il a une idée ou quoi que ce soit.

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz

Three cheers for sweet revenge

ft. Rose Granger-Weasley

La peine de Rose était évidente. Au-delà de ses sanglots, il y avait aussi son regard. Il ne brillait plus du même éclat il était presque... vide. James se reconnaissait là-dedans. Lui aussi, quand il se regardait dans le miroir se trouvait changé. Il semblait avoir perdu sa malice, avoir mûri trop vite. En plus de cela, la voix de Rose avait totalement changé, à un point que James n'aurait pu la reconnaître s'il n'avait pas eu sa cousine en face d'elle. Il inspira profondément.

T'as entendu parler des Insurgés, pas vrai ?


Dans le monde dans lequel ils vivaient, il était presque impossible qu'elle n'ait jamais été mise au courant de leur existence. Parfois, on aurait plutôt dit qu'il s'agissait d'une légende urbaine, d'un truc que les gens auraient inventé pour se rassurer.

J'ai passé la fin de l'été à les chercher et... j'en ai trouvé une.


James se remémora sa rencontre avec Emily. Une sacré peste désagréable, si on lui demandait son avis. Mais finalement, elle s'était montrée utile. James ne l'appréciait pas franchement, mais il devait admettre qu'elle avait ses avantages. Au moins, il avait appris des trucs avec elle. Cependant....

Elle ne m'a pas encore dit où ils se réunissaient... mais je te promets que bientôt, je le saurais, et tu le sauras aussi. C'est notre seule chance de trouver des gens qui ont la même motivation que nous.


C'était l'une des raisons pour laquelle James détestait un peu Emily: elle ignorait superbement chacune de ses demandes à entrer une bonne fois pour toute chez les Insurgés. Il ne comprenait pas pourquoi: il était animé par la même envie de punir les Purificateurs qu'eux. Une paire de bras de plus, ça n'était pas négligeable. Mais Emily avait insisté pour qu'il s'entraîne avec elle, dans un premier temps. Elle voulait lui montrer comment se battre et se défendre. James pensait savoir tout ça, mais il devait bien admettre qu'elle lui avait appris tout un tas de trucs... mais ça, il ne lui dirait jamais, oh non. Ça lui ferait bien trop plaisir, à cette garce. Il était hors de question qu'il embarque Rose dans cette histoire; Emily était bien trop chiante et il ne voulait pas lui faire subir ça. Et puis, si Rose apprenait à se battre, cela voudrait dire que... eh bien, James la poussait à se mettre en danger. Il avait perdu déjà assez de famille comme ça. Non, il se contenterait de l'amener chez les Insurgés quand il pourra le faire.

DEV NERD GIRL

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz
Les Insurgés... oui cela sonne familier à mes oreilles. Oui j'en ai entendu parler. Mais où et quand ? Impossible de m'en souvenir. Mais ce n'est pas ça le plus important. Mon cousin a manifestement fait tout son possible pour entrer en contact avec eux. Et quand il m'annonce avoir trouvé l'une d'entre elles, mon coeur rate un battement. Me redressant vivement, toujours avec ma voix rauque et dure, j'interpelle James :

" De qui s'agit-il ? Où se trouve t-elle ? Dis-le moi ! "

J'ai failli renverser mon cousin en bondissant du fauteuil. Je veux, j'exige de tout savoir. James reste calme, quoique peut-être un peu ébranlé par la détermination farouche qui émane de ma voix et par le regard que je lui lance. En fait, il apparaît que James a simplement pris contact avec cette personne et que pour l'instant les choses sont au point mort.

Je serre les poings de frustration. Je voudrais tellement passer à l'action dès demain, faire quelque chose, enfin. Mais ma rage ne doit pas me faire perdre la tête. Je dis n'importe quoi ! Moi, me battre ? Je suis encore si jeune... je ne suis pas qualifiée pour cela, mes pouvoirs sont ceux d'une enfant, d'une préadolescente, rien de plus. Que puis-je espérer en sachant cela ? Rien, et c'est bien la raison qui fait que je recouvre mon calme, reprenant ma place dans le fauteuil.

Mon cousin me le jure : un jour, je saurais qui est cette personne. Je vais me raccrocher de toutes mes forces à cette pensée réconfortante, ce petit bout d'espoir, de revoir la lumière dans cette époque ténébreuse. Je veux absolument rencontrer ces gens qui se battent pour anéantir les Forces du Mal et pour la liberté. Cela ne me rendra pas mes parents, mais je ne pourrais pas vivre en paix dans un monde dirigé par ceux qui les ont assassinés. Impossible.

J'attendrais donc que James me fasse signe, ce qui se produira sans doute au moment où je m'y attendrais le moins. D'ici là il faut que je fasse comme si de rien n'était, jouer le rôle de la petite collégienne modèle... pfffff, ça craint d'être à peine une adolescente.


descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz

Three cheers for sweet revenge

ft. Rose Granger-Weasley

Rose paraît comme animée par une nouvelle flamme, une nouvelle motivation quand James lui parle d'abord à demi-mots d'Emily. Il est presque choqué par tant de véhémence de sa cousine, elle qui était en général plutôt du genre calme. Mais il aimait ça, elle ne voulait pas rester les bras croisés, et c'était tant mieux. Cependant, il allait certainement devoir la décevoir... Il secoua la tête, il détestait devoir lui annoncer ce qui ressemblait à des mauvaises nouvelles.

Je ne sais pas grand chose d'elle... je sais juste qu'elle s'appelle Emily, qu'elle est Insurgée.


Emily n'en disait jamais vraiment beaucoup sur elle, sur son passé. Non pas que James en ait quelque chose à faire, en vérité. Elle l'insupportait trop pour qu'il s'intéresse à sa petite vie pourrie. Non, tout ce qu'il voulait savoir, c'était son rôle dans les Insurgés, comment ça se passait là-bas, et surtout si elle pouvait l'y emmener.

Je la vois deux fois par semaine, elle... m'explique certaines choses


James lève les deux mains devant lui en voyant que Rose allait parler.

Je ne peux pas t'emmener avec moi, pas maintenant. Elle va péter un plomb et elle va encore moins vouloir m'amener chez les Insurgés. Soi-disant que je suis pas prêt ou j'sais pas quoi.


Il eût une grimace dégoûté. Il n'aimait vraiment pas cette manière qu'avait Emily de le juger et surtout de prendre des décisions à sa place. Il n'était plus un gamin, merde !

Une fois qu'elle m'y aura emmené, tu pourras la voir, venir avec moi. Ça te va ?


James songeait qu'il était préférable de tout de même en parler avant avec Emily. Elle était déjà bien assez chiante naturellement, pas la peine de lui donner d'autres raisons de se plaindre.

DEV NERD GIRL

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz
J'écoute attentivement mon cousin. Il me parle de cette fille qu'il a rencontrée et qui fait partie des Insurgés, une certaine Emily. Je grave ce prénom dans un coin de ma tête. James a l'air de ne pas être trop heureux de ce qu'il me dit, un peu craintif de devoir m'inciter à la prudence. Mais je ne dis rien, ni ne laisse paraître quoi que ce soit. Je bois ses paroles, trop avide d'informations pour même songer à râler.

Ainsi il la voit deux fois par semaine ? C'est déjà pas mal ! Je m'apprête à lui poser une question mais James lève les mains pour me faire signe de patienter car il n'en a pas encore fini. Ce qu'il m'explique ensuite est tout sauf une surprise. Evidemment qu'il ne peut pas emmener sa jeune cousine avec lui rencontrer cette dénommée Emily, qui semble être une maniaque de la prudence. Trop risqué, évidemment.

Je hausse les sourcils. Ainsi, cette fille juge que James n'est pas prêt ? Je n'ose imaginer dans ce cas ce qu'elle dirait en me voyant arriver avec lui. Sans doute qu'elle protesterait en assénant que je ne suis qu'une fillette qui joue encore avec ses poupées (alors que c'est faux, je ne joue plus aux poupées depuis déjà quelque temps maintenant). Oui, sans aucun doute elle dirait que je suis juste une enfant.

Je ravale ma bile, ma frustration et ma colère. Désireux de me ménager, James m'annonce qu'une fois qu'il aura assisté à une réunion, je pourrais enfin rencontrer cette Emily. J'ai bien envie de lui faire une réponse assaisonnée de sarcasme, mais je me mords la langue et à la place je lui murmure :

" Je crois que je n'ai pas trop le choix de toute façon. Si elle juge que toi tu n'es pas prêt je préfère ne pas penser à ce qu'elle pourra dire de moi. "

Je fais une grimace, puis me rejette en arrière dans le fauteuil, les bras croisés. Cette perspective ne me satisfait guère mais c'est ainsi. J'ai l'impression de bouder, un peu à la manière de Maman quand Papa faisait une bêtise ou disait quelque chose qui ne lui plaisait pas. Maman... Papa... à nouveau les larmes me montent aux yeux mais je les essuie d'un geste impatient.

Un silence épais comme une crème anglaise plane dans la Salle Sur Demande. Mon cousin, qui me connait bien, sait qu'il faut me prendre avec des pincettes dans ces moments-là, quand je suis plongée dans mes réflexions. Toujours sans un mot, je me sers un autre verre de jus de citrouille que je bois, le regard vague, attendant que James brise le silence, si toutefois il a encore d'autres choses à me dire.

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz

Three cheers for sweet revenge

ft. Rose Granger-Weasley

James voit bien que Rose n'apprécie pas ce qu'elle entend. Il comprends; à sa place, il péterait une case, et pas qu'un peu. Il émet un léger sourire, presque triste.

T'inquiètes pas, je suis sûre que tu seras prête le moment venu.


Malgré ce qu'Emily disait, James se sentait déjà prêt. Sa rage et son envie de vengeance lui suffiraient à faire ce qu'il fallait, et plus encore. Les Purificateurs le sentiraient passer, si jamais ils se mettaient en travers de son chemin, ils s'en souviendraient pendant longtemps, James s'en assurerait. Qu'avait-il besoin de plus que l'adrénaline et la soif de vengeance ? Le reste viendrait naturellement. Il était sûr que Rose était tout aussi prête que lui, à ce niveau là.

Un silence s'installa pendant lequel Rose essuyait quelques larmes rapidement. James avait lui aussi beaucoup pleuré, ses derniers temps, mais il était temps pour lui de passer à autre chose... même si parfois, la tristesse le surprenait, au cours de la nuit. Rose se resservit à boire tandis que James regardait l'heure. Il jura.

J'ai des trucs de préfets à faire. Super.


Il attrapa ses affaires en soupirant. Quelle corvée, sérieux ! Il mit son sac à dos sur l'une de ses épaules et se tourna vers Rose.

Je suis désolé, mais je dois y aller, maintenant... ça va aller ? N'oublie pas ma promesse: dès que j'en sais plus, tu viens avec moi. Je te le jure. Je te le ferai savoir, d'une manière ou d'une autre.


James serra sa cousine dans ses bras, puis s'écarta d'elle. Il regarda son visage, sourit légèrement. Il voulait se battre pour elle, pour le reste de sa famille. Il se le jura en passant par l'entrebaillement de la porte.

DEV NERD GIRL



HRPG: je lock Smile

descriptionThree cheers for sweet revenge EmptyRe: Three cheers for sweet revenge

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum