Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionI can't wait to go home EmptyI can't wait to go home

more_horiz
I can't wait to go home
Taylor & Casey Morgan

Vingt-quatre heure. C'est le temps que m'a laissé Tarek pour revoir ma famille. Depuis la Tanzanie, mes souvenirs sont revenus, de plus en plus intenses et nombreux. Des visages m'apparaissent, des voix résonnent dans ma tête. Tarek a dit qu'il fallait que je les revois pour arrêter d'être distraite parce que je mets tout le monde en danger en n'étant pas concentrée. J'ai revu Gabriel ce matin. J'ai pu parler un peu avec lui, il m'a expliqué les recherches, son renoncement, contrairement à Taylor. Taylor... Ma petite sœur, celle qui est sorcière comme moi. Il faut que je la revois, que je parle à mes parents et que je retrouve Sacha et Paige, mes deux autres sœurs, moldues.

Mais j'ai peur. Je suis morte en décembre 2018. Nous sommes en août 2020. Ils ont dû me déclarer morte. Gabriel m'a dit que s'ils avaient toujours espoir, mes parents avaient fini par se résoudre à accepter l'idée de ma mort. Il n'y avait que ma Taylor pour continuer à y croire. J'ignore comment ils vont réagir. Vont-ils prendre peur ? Certainement. Etre en colère ? C'est très possible. Ils vont forcément croire que je l'ai ai abandonnés volontairement. Un an et demi, alors que je suis toujours « en vie ». On n'est pas censé être amnésique quand on est transformé, c'est pourtant ce qui m'est arrivé. Est-ce qu'ils vont comprendre ? Je n'ai qu'une seule façon de le savoir. J'ai demandé à Gabriel de me faire transplaner chez mes parents. Je ne me souviens pas avec suffisamment de précision de la maison pour transplaner en toute sécurité. Il me laisse évidemment, tout de suite après. Je dois le faire seule, je le sais.

Je sens d'ici leurs odeurs. Je reconnais mes parents. Taylor. Paige. Mais pas Sacha. Peut-être est-elle en vacances ? J'ai mal au ventre. Je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie, alors qu'il s'agit de ma famille. Ma famille quand j'étais vivante tout du moins. Mais maintenant ? J'ai vingt ans... mais techniquement, j'ai arrêté de vieillir à 18 ans. L'âge de Taylor aujourd'hui. Et ça, c'est bizarre. Vraiment bizarre.

Je me lance, en frappant à la porte, tremblant presque de tous mes membres. C'est Taylor qui approche, je le sens, et mon cœur... non, mon cœur ne peut pas s'emballer, c'est juste dans ma tête. Elle ouvre. Et dans ma tête, tout ce à quoi je pense c'est de ne pas dire « salut » et espérer qu'elle ne m'engueule pas, qu'elle ne m'en veuille pas.

« Taylor... Je... c'est bien moi. »

J'ai envie de la prendre dans mes bras, de lui hurler que je suis désolée, que mes souvenirs s'étaient envolés. Mais je n'ose pas. Face à elle, face à cette maison, je ne me sens plus du tout toute puissante.

« J'ai eu des problèmes, je viens seulement de... de me rappeler... »

Et quel problème quand on y pense. Je suis morte. Certes, j'ai ressuscité sous une forme particulière, mais techniquement parlant, je suis bien morte, même si je me tiens debout devant elle. Elle est si belle, elle a un peu changé, un peu... comme mûri. Ma sœur. Ma guerrière. Ça me remue tellement de la voir que je me dis qu'heureusement que les parents sont à l'intérieur et que je ne fais pas face aux trois d'un coup. Est-ce que j'ai vraiment bien fait de revenir ? Je n'en suis pas sûre, je ne sais pas s'ils vont comprendre. Taylor peut-être... mais nos parents et nos sœurs... ils sont moldus, ils ne connaissent pas ce monde.

black pumpkin

_________________


   You’ve got that power over me
So we hide away and never tell
You decide if darkness knows you well
That lesson of love, all that it was
I need you to see
You’ve got that power over me, my my
©️ Joy

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz

I can't wait to go home


Taylor était chez ses parents ce jour là. Elle faisait pas mal d'aller retour pour s'installer aux Estudines. Dans son futur appartement. Elle n'avait pas écouté ses parents. Malgré tout leurs efforts pour la convaincre du contraire, elle ne c'était pas laissé gagner par la peur. Seule la rage semblait résonner en elle. La mort de Sasha avait semblé ne pas l'avoir abattu, elle semblait encore plus déterminée à se battre. A faire mordre la poussière à tout ces connards racistes ! Elle avait la haine, elle était indignée que le monde sorcier ne réagisse pas plus que cela. Que le gouvernement laisse limite cela faire pour que les sorciers se trouvent un nouvel ennemi. Profitant de la distraction pour faire passer des lois de plus en plus restrictives.

Elle ne pouvait pas laisser faire ça, alors elle taguait, organisait des réunions clandestines. Elle participait aussi à des manifestations moldues, parce que les sorciers étaient trop centré sur eux mêmes. Il se passait aussi des horreurs dans le monde parallèle au leur. Sans doute qu'en tant que née-moldue elle y était plus sensibilisée... Elle essayait aussi d'être présente pour sa famille, malgré leurs désaccords. Ils avaient besoin des uns et des autres pour surmonter cette nouvelle épreuve. Cela faisait un mois et demi que Sasha avait perdu la vie, près d'un an et demi après la disparition de Casey. Ses parents avaient peur et c'est pour cette seule raison qu'ils ne voulaient l'empêcher d'aller à l'UMS. Le monde sorcier leur avait arraché deux filles. Elle pouvait les comprendre, mais elle ne pouvait pas fuir. Elle voulait se battre, se venger. Taylor était une personne d'action, elle était de ceux qui dénoncent, qui agissent, peu importe les risques.

Alors qu'ils avaient encore une énième fois la même discussion quelqu'un toqua à la porte. Elle fit signe à ses parents de rester assis, elle alla jusqu'à la porte et l'ouvrit avec une certaine brusquerie. Évoquer sa décision d'aller à l'UMS la mettait toujours sur les nerfs. Son regard tomba sur... Casey ? Que ? HEIN ? Elle ouvrit la bouche de stupéfaction. Elle venait de quoi ? Juste se rappeler qu'ils existaient ? Qu'elle avait une famille qui se faisait un sang d'encre ? Elle fronça les sourcils, ceci n’annonçait en général rien de bon. Elle croisa les bras sur sa poitrine, tout en lui lançant un regard réfrigérant. Elle remarqua dans un premier temps sa pâleur anormale mais surtout cette immonde cicatrice au niveau du cou. Cependant, malgré ses interrogation son tempérament de feu prit le dessus.

"Tu t'es rappelé que t'avais une famille ?" Cracha Taylor reportant sa colère sur sa sœur. Une revenante, elle avait surtout l'impression de faire face à un fantôme. Tout ceci n'était pas réel, n'est ce pas ? C'était qu'une putain d'hallucination, hein ? Casey ne pouvait pas se pointer maintenant, pas comme ça ! "Quel genre de problème tu pouvais bien avoir pour disparaître pendant plus d'un an, bordel !?" Cria t'elle. Malgré toutes ses paroles vindicatives, elle était heureuse de voir sa sœur. Elle avait eut raison, merde ! Elle avait envie de la serrer dans ses bras et de la cogner en même temps. C'était vraiment un sentiment très bizarre. Elle se contenta d'attendre une réponse, son regard se figeant dans celui de sa sœur. Sa soeur, merde !

   
©Lilith

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz
I can't wait to go home
Taylor & Casey Morgan

Elle me déteste, je le vois à son visage. Je la connais, et quand elle fronce les sourcils comme ça. Elle va réagir exactement comme Gabriel... Merde, j'arriverai jamais à trouver les bons mots je crois. Mais ouais, le plus triste, c'est que je viens juste de me rappeler que j'avais une famille, c'est vrai. Elle se met tout à coup à crier. Je 'lai déjà entendu crier, évidemment, même sur moi, parce qu'on est sœurs et que bien sur qu'on s'engueulait pour des conneries. Mon regard se porte sur l'intérieur de la maison. Si elle crie, elle va rameuter les parents.

« Etre mordue par un vampire et transformée ça te suffit comme problème ? »

Ok, j'aurais pu être plus diplomate, mais … c'est la vérité, ce n'est pas comme si je pouvais effacer ou changer ce qui s'est passé.

« Taylor, je... j'ai été mordue en Irlande. J'ai été transformée, j'ai dû rester avec mon créateur. Et c'est compliqué, ma vie d'avant elle s'est comme... effacée ou plutôt enfouie quelque part dans ma tête. »

Je suis désolée d'avoir mis tant de temps à me souvenir. Désolée aussi d'être revenue, peut-être aurait-il mieux valu que je reste morte pour eux. Il a pu se passer tellement de chose durant mon absence.

« Je veux juste... Je voulais juste vous revoir, remettre exactement des visages sur des formes encore floues. Je ne suis pas venue pour foutre le bordel dans vos vies. Je n'ai pas beaucoup de temps, je voudrais juste... Vous voir, vous embrasser. S'il te plaît. »

Je voudrais aussi connaître tout de sa vie. Sacha et Paige ont elles fini leurs études ? Et elle, elle doit préparer sa rentrée à l'université. Quel cursus a-t-elle choisi ? Est-ce que je vais seulement avoir le temps d'apprendre tout ça avant de rentrer ?

« Est-ce que je peux entrer ? »

Elle ne sait pas avec qui je vis – malheureusement. Je n'ai vraiment pas beaucoup de temps, et il faut vraiment que je vois nos parents, nos sœurs. Je ne veux plus que papa et maman imaginent que je suis morte et portent le deuil.


black pumpkin

_________________


   You’ve got that power over me
So we hide away and never tell
You decide if darkness knows you well
That lesson of love, all that it was
I need you to see
You’ve got that power over me, my my
©️ Joy

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz

I can't wait to go home


La réponse de sa sœur la figea sur place, ses yeux s'écarquillèrent de surprise. QUOI ? Cette interrogation sembla s'afficher en lettre rouge sur son front alors qu'elle restait là un peu sonnée par cette révélation inattendue. Casey se foutait d'elle n'est ce pas ? Ou alors elle débloquait complètement et elle se mettait à halluciner. Elle était un plein bad trip hein ? Tout ça n'était qu'une putain d'hallucination ou un cauchemar. Ouais un méchant cauchemar débile. Sauf que c'était réel bordel de merde. C'était juste réel. Plutôt que s'étonner de toute cette histoire, elle se mit en colère une nouvelle fois. Mais pas après Casey.

"Quel est le fichu bâtard qui a fait ça ?" Gronda la jeune femme avec hargne semblant prête à tarter celui qui leur avait arraché Casey. Tout était de la faute d'un fichu vampire ! Elle allait lui casser la gueule et le brûler vif. Elle ne se souciait pas beaucoup du fait qu'elle n'était qu'humaine. C'était plus facile d'être en colère que de laisser ses autres émotions la submerger. Elle écouta Casey et elle vit bien qu'elle vivait sans doute plutôt mal toute cette histoire. Bordel, sa sœur était morte en quelque sorte. Mais elle n'était pas partie de son plein gré et comme ci cette simple réalisation avait brisé un mur. Taylor se jeta sur sa sœur pour la serrer dans ses bras dans une étreinte d'ours. La peau froide de Casey lui rappela son nouveau statut et presque immédiatement elle s'inquiéta pour les nouvelles lois.

"Crétine ! Bien sûr que tu peux entrer !" Marmonna Taylor en relâchant doucement sa sœur. Elle sentait qu'elle était à deux doigts de fondre en larmes. Mais elle ne le ferait pas, pas maintenant. "Pourquoi tu n'as pas beaucoup de temps Casey ? Qu'est ce qui se passe exactement ?" Demanda la jeune femme en la fixant avec intensité. Elle n'arrivait pas à détacher son regard de sa sœur. Elle avait l'impression que si elle le faisait, elle allait simplement disparaître comme un mirage. Cette idée lui était insupportable. Elle hésita un instant et se tritura les mains. Elle n'avait jamais été douée de tact et sans doute que la manière dont elle allait lui présenter les choses allaient faire de la peine à Casey. Mais elle voulait simplement protéger ses parents. La perte de Sasha était encore trop récente, Casey ne devait pas demander de ses nouvelles au risque de blesser leurs parents encore.

"Ne parle pas de Sasha à Papa et Maman, Casey." Elle soupira un peu anxieuse, il n'y avait pas trente six façons de le dire alors elle balança la vérité crue. "Elle est morte, il y a deux mois dans un attentat contre les nés-moldus." Expliqua Taylor le visage n'exprimant pas grand chose, elle semblait vide. Son détachement ne lui ressemblait pas mais c'était plus facile de vivre ainsi. Elle s'écarta de la porte, invitant sa sœur à entrer sans ajouter un mot supplémentaire.

   
©️Lilith

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz
I can't wait to go home
Taylor & Casey Morgan

Ah ma sœur... une vraie guerrière dans l'âme. Elle n'a jamais supporté l'injustice, quitte à se mettre dans des situations pas possibles pour défendre les opprimés.

« Le fichu bâtard est un irlandais. T'inquiète, je ne suis plus obligée de l'avoir sur le dos vingt-quatre heures sur vingt-quatre. »

Bon, en revanche, je me coltine Tarek, le merveilleux artiste qui a saccagé mon visage. Mais une chose à la fois. Elle a déjà envie de tuer Deaglan, elle réglera son compte à Tarek plus tard. Je lui explique. L’Irlande, la transformation, ma perte de mémoire. Et quand elle me tombe dans les bras, je me paralyse un instant. Ça fait tellement longtemps... Et si elle me rejetait à cause de mon corps glacé ? Et si je voulais la mordre ? Et depuis combien de temps n'ai-je pas reçu et donner un « câlin » ? Senti dans mes bras quelqu'un qui compte et pour qui je compte ? Je finis par l'entourer à mon tour de mes bras. Je dois doser ma force, évidemment, mais je me sens bien. Et je n'ai aucune envie de la mordre, de lui faire du mal. Je vais revoir ma famille. Enfin ma première famille. Je vais ressentir ce sentiment oublié, ravivé par Taylor. L'amour.

« Je suis dans une meute, assez spéciale Taylor. Elle réunit des loups garous et des vampires. Ça veut dire que j'ai une sorte de « chef », un Alpha. Du genre « Moi Tarzan moi chef moi décidé », tu vois ? Il ne m'a laissé que vingt-quatre heures, après je dois rentrer. »

Et j'ai déjà entamé mon crédit de temps en parlant à Gabriel, mais c'était nécessaire pour que j'arrive ici. Et je sens déjà que ce sera dur de partir. Mais il le faut. Je suis morte, techniquement. J'aurais 18 ans à vie, même si je prétends en avoir vingt pour me donner l'illusion de continuer à vivre. Et puis, on a une mission, il faut qu'on comprenne ce qui se passe réellement.

Sauf qu'avant que je puisse entre, Taylor me demande de ne pas parler de Sasha aux parents. Pourquoi ? Ils se sont disputés ?



Si seulement ça avait été ça. J'ai l'impression de recevoir un coup, violent et invisible. Ma... sœur est... Sasha est morte ? Ma Sasha ? Notre Sasha ? Et c'est quoi cette histoire d'attentat ? Contre les nés-moldus, contre nous. On a été humilié toutes notre enfance et adolescences et maintenant... ils tuent ? Je ne peux pas bouger, je ne peux pas entrer.

« Attends, qui a fait ça ? On sait qui a fait ça ? »

Je sens la rage. Ma haine envers les sangs-purs qui déferlent comme un ras de marée. Je les hais. Je les hais au plus profond de mon être et ils devront payer. Ils s'en prennent aux créatures et maintenant aux nés-moldus ? Ils ne savent pas ce qui les attend !

Je m'aventure dans la maison, et je retrouve tous les souvenirs, toutes les sensations. Les marques de nos tailles sur une embrasure de portes, des chaussures en vrac. Nous qui courions les unes après les autres. Les portes qui claquaient après des disputes monumentales qui s'oubliaient deux heures plus tard. J'ai peur, en m'avançant. Je jurerais pouvoir sentir mon cœur battre. J'arrive dans le salon. Et quand ils relèvent la tête. Ma mère pousse un cri et porte sa main à sa bouche, mon père reste coi. Je ne sais même pas quoi leur dire. Leurs visages me bouleversent et j'attrape la main de ma sœur pour me donner du courage. Les mots restent dans ma bouche, incapables de trouver le chemin de mes lèvres.

black pumpkin

_________________


   You’ve got that power over me
So we hide away and never tell
You decide if darkness knows you well
That lesson of love, all that it was
I need you to see
You’ve got that power over me, my my
©️ Joy

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz

I can't wait to go home


Taylor plissa les yeux, y'avait plutôt intérêt sinon elle irait lui botter le cul à ce connard ! Il les avait privé d'une sœur, d'une fille... Elle écouta sa sœur lui expliquer ses mésaventures depuis sa disparition. Sa peau était gelée mais Taylor n'en fit pas cas, après tout c'était normal. Enfin, en un sens. Elle n'aurait jamais dû devenir une vampire mais ça c'était pas sa faute. Elle ne c'était même pas posé la question si c'était dangereux ou pas d'enlacer un vampire. Elle avait une confiance absolue en sa grande sœur.

La suite fit froncer une nouvelle fois les sourcils de Taylor. Elle n'aimait pas vraiment ce qu'elle entendait. Vingt quatre heures ? C'était une mauvaise blague, n'est ce pas ? Ces histoires d'alpha la dépassait complètement, il allait falloir qu'elle se renseigne et fissa !

"Une meute. Ça sonne vraiment aussi bizarre que dans Twiligth tu sais !" Une série de leur monde d'origine qui idéalisait grandement les vampires. Elle avait toujours trouvé cette série de films débiles et niais. "J'vais pas te dire que je comprends, mais j'aimerais bien rencontrer ton alpha, c'est ça ? Je veux pouvoir te revoir Casey, pas juste savoir que tu es en vie." Souffla la jeune femme sérieuse, elle était déterminée. Pas après la perte de Sasha, pas après avoir vu son corps brisé. Elle avait sans doute été celle qui avait le plus mal réagit sur le moment. Son père avait dû l'empêcher de courser les médicomages. Elle regarda la réaction de sa sœur où la colère semblait se disputer au chagrin à la nouvelle. Elle ne savait donc pas ? Les nouvelles n'avaient pas été jusqu'en Irlande ?

"Les Résurgents, ils ont fait un attentat au Chaudron Baveur juste avant les vacances d'été. On était là bas Casey, c'est presque un miracle si on s'en est presque tous sortit." Elle avait un regard hanté et inconsciemment elle croisa les bras essayant de se réconforter comme elle pouvait. "Les sang-pur nous chassent nous aussi, comme-ci s'en prendre aux créatures n'étaient pas suffisant. Comme-ci toutes les humiliations et les brimades n'étaient pas suffisantes. Ils paieront pour ce qu'ils ont fait à Sasha." Son regard trouva celui de sa sœur, une flamme semblait y danser. La haine et la colère l'animaient, elle ne trouverait sans doute aucun réconfort tant que les responsables n'auraient pas payé.
   
©️Lilith

_________________


Tu vas crever si tu ne te bats pas, alors relève la tête et écrase les !

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz
I can't wait to go home
Taylor & Casey Morgan

Je ne peux pas m'empêcher de rire quand elle compare ma nouvelle vie à Twilight. C'est vrai qu'au final, c'est assez proche.

« Par contre, on n'a pas de paillettes sur le corps nous ! »

Mais on s'entend vraiment pas avec les loups. Mais ils puent et sont horriblement arrogants.Par contre, je pose une main sur ma sœur, comme pour lui bloquer un passage imaginaire.

« Wowowo... rencontrer Tarek c'est pas à l'ordre du jour ok. Il sait pas se tenir et c'est déjà bien qu'il m'ait laissé venir. J'arriverai à le convaincre de me laisser venir de temps en temps, mais crois moi, t'as pas envie de connaître ce type. »

Enfin, j'espère que je vais réussir à le convaincre de me laisser revenir ici de temps en temps, même si j'en doute vraiment. En tout cas, il est hors de question que Tarek approche de ma sœur.

« En plus, je te connais, tu le défoncerais et tu te retrouverais à la tête d'une meute. »

En réalité, elle l'ouvrirait et il serait capable de la griffer et de la défigurer comme il l'a fait avec moi ou de la mordre. Et je ne le laisserai jamais lui faire de mal.

Du mal, on en a eu... Elle... Notre famille. J'ai du mal à réaliser ce qu'elle me dit. Notre famille, fauchée. Notre grande sœur, tuée. Tout ça à cause des Sangs-Purs ? Tout ça à cause de leur intolérance, de leur mépris, de... Je boue intérieurement. Sasha... Je suis en colère, en rage même, j'ai un tas d'images dans la tête, mes parents, mes sœurs au Chaudron Baveur où on a passé tant de temps. Des cris, du sang, le corps de Sasha. Elle est morte et moi je suis immortelle ? Ma haine est nourrie de celle e ma sœur, une même flamme nous anime.

« Ils paieront, je te le promets. »

Oh oui, ils vont voir ces sangs-purs de mes deux, de quoi on est capable. Pour qui se croient-ils à vouloir nous régenter et nous éliminer ? On les traquera, et on les réduira à ce qu'ils sont : des moins que rien. Mais pour l'heure, je me dois d'être là pour ma famille. Ils n'ont pas perdu deux filles. Pas réellement. Ils ont perdu Sasha, mais je suis là. Alors on rentre, et les réactions ne se font pas attendre. Je tiens fermement la main de ma sœur. Ils ont l'impression de voir un fantôme c'est un peu ce que je suis. Je n'ose rien dire. C'est ma mère qui s'approche la première, la main tendue. Elle tremble, hésite, pleure. Puis elle pose sa main sur ma joue, celle qui est griffée. Elle sursaute sous le froid et elle fond en sanglots dans mes bras. Je lâche la main de Taylor pour, doucement, enserre ma mère dans mes bras, en faisant attention à ma force. Mon père s'approche à son tour et nous enveloppe maman et moi... et Taylor. Lui aussi il pleure. Je n'ai jamais vu mon père pleurer, ça me serre le cœur. Enfin, façon de parler. Ils s'écartent au bout d'un moment. Mon père caresse doucement ma cicatrice, il a peur, j'entends son cœur battre fort.

« Qu'est-ce qui t'est arrivée ma chérie ? Où étais-tu ? »

Comment je vais leur dire ça ? Ce sont des moldus, la magie, c'est déjà énorme pour eux, alors ça...

« Qui t'a fait ça ? » Demande ma mère.

Je prends la main de ma mère et je les invite à s'asseoir. J'en fais de même. Bon, comment leur dire ça ? Je regarde Taylor, pour puiser un peu de force en elle.

« Quand j'ai disparu, c'était pas volontaire. Ça va être un peu difficile à comprendre, je veux juste.. enfin, n'ayez pas peur pour moi et ne paniquez pas, d'accord ? Bon... en Irlande j'ai été mordue... par un vampire.
- Un... un vampire ?! Alors ça existe vraiment cette histoire ?
- Mordue mais...Et toi tu...
- Je me suis transformée, oui. C'est pour ça que je ne suis pas revenue. Il y a eu des petites complications et j'ai... j'ai perdu une partie de la mémoire. Dès que ça m'est revenu, je... je suis là.
- Mais et ça, ton visage, ce n'est pas un vampire, si ? Tu as dû te vider de ton sang...
- J'étais déjà vampire. Je ne risque rien, d'accord. C'est pas très joli mais je ne risque rien.
- On dirait la griffe d'un animal... »

Je sens que ça va être long. Mais je n'ai pas envie de parler de Tarek, de leur expliquer le fonctionnement d'une meute, des alphas et tout le bazar. On parle, beaucoup. Maman pleure. Elle n'ose pas parler de Sasha, mais elle comprend que je suis au courant. Mon père me demande s'il doit faire mon lit.

« Non, papa, je... je ne dors plus vraiment. Et... je ne peux pas rester. Il va falloir que je rentre. Ce sera plus prudent pour tout le monde. »

Je regarde ma sœur. Elle, elle sait le sort qui est réservé aux vampires. Vampires et sang-de-bourbe, je cumule. Et puis même, je soupçonne Tare d'être capable de venir me débusquer ici pour me ramener par la peau du cul. Mais plus que tout, c'est avec la meute que je peux changer les choses.

black pumpkin

_________________


   You’ve got that power over me
So we hide away and never tell
You decide if darkness knows you well
That lesson of love, all that it was
I need you to see
You’ve got that power over me, my my
©️ Joy

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz

I can't wait to go home


Taylor apprécia entendre sa sœur rire, elle avait l'impression que cela faisait des siècles qu'elle ne l'avait pas entendu. Soudain, elle se demanda à quel point se serait dur pour elle. La vie éternelle et toutes ces conneries. Elle allait voir tout les gens qu'elle aimait mourir. La jeune femme haussa un sourcil à la réaction de Casey. Et bien il avait quoi ce fameux Tarek ? Qu'est ce que ça voulait dire d'abord qu'il ne savait pas se tenir ? Elle fronça les sourcils prête à répliquer sauf que sa sœur la devança. Elle lui fit un sourire goguenard, cependant foi de Taylor... elle n'allait pas oublier l'idée, même-ci elle devait botter des culs ! Elle préféra laisser croire à sa sœur qu'elle avait gagné en hochant simplement la tête. Mais l'idée restait bien ancré dans son cerveau. Il fallait qu'elle rencontre cet alpha.

Taylor se sentit réconfortée de voir le reflet de sa colère dans les yeux de sa sœur. Leurs parents n'avaient pas mesuré toute la rancœur de leur fille à propos de tout ça. Parce qu'ils n'étaient pas magiques, ils n'avaient pas pu voir toutes les brimades. Toutes les insultes. Ils n'avaient pas compris pourquoi Taylor avait été tellement en colère à la mort de Sasha. Elle répondit encore une fois par un sourire. Elles avaient cette même envie de venger la mort de leur grande sœur.

"J'crois que c'est le moment." Souffla Taylor en regardant le salon où ses parents commençaient à se demander ce qu'elle fabriquait. Elle serra la main de sa sœur dans la sienne quand Casey lui prit la main. Elle avait bien du mal à imaginer ce que pouvait ressentir sa sœur en ce moment même. Taylor regarda la scène un peu absente, elle ne savait pas quoi penser de tout ça. Les créatures magiques l'avaient privé de sa sœur, et c'est sans doute pour cette raison qu'elle avait demandé à voir le fameux Tarek. Elle voulait s'assurer que sa sœur était en sécurité. Les questions de ses parents firent échos aux siennes plus tôt. La jeune femme fit un sourire d'encouragement à son aînée. Elle l'écouta de nouveau expliquer ce qui lui était arrivé pendant son absence. Pendant qu'ils avaient tous cru à sa mort et en quelque sorte ils n'avaient pas eut tort. Elle était morte. Taylor sentit son cœur se tordre douloureusement dans sa poitrine. Son regard trouva celui de sa sœur une nouvelle fois alors qu'elle leur expliquait que non, elle ne pouvait pas rester. Alors que ses parents allaient protester, elle intervint d'un ton dur.

"Casey a raison, se serait une mauvaise idée pour nous tous ici si elle restait." Ses yeux disaient qu'elle était désolé de dire les choses aussi durement mais c'était nécessaire.  

"Taylor ! Comment tu peux dire ça, c'est ta sœur !" S'exclama sa mère outrée devant son comportement insensible. La jeune femme se tourna vers elle, elle aimait sa mère vraiment. Mais cela n'empêchait pas que depuis la mort de Sasha, elle n'avait pas accepté sa décision de retourner dans le monde magique. Leur relation était tendue parce que la jeune femme ne voulait pas changer d'avis.

"Arrête ça Maman, que Casey soit ma sœur changera rien aux faits. Elle ne peut pas rester ici, pour notre sécurité." Elle leva une main pour la faire taire alors qu'elle allait protester de nouveau. "Elle ne peut pas rester là. Pas sans nous mettre en danger par sa seule présence." Sans parler du fait que si elle était découverte, on l'accuserait surement elle de trahison ou d'une autre connerie du genre. Autant elle était heureuse de revoir Casey, autant elle savait que ce n'était pas une bonne chose qu'elle reste ici. Pas alors qu'elles étaient les seules à pouvoir user d'une baguette. Les purificateurs n'en auraient pas grand chose à faire de la mort d'un ou deux moldus contre la capture d'un vampire.

"Qu'est ce que tu ne nous as pas dis Taylor ?" Demanda son père fixant sa deuxième fille avec un air un peu agacé. Taylor haussa simplement les épaules.

"Vous auriez été encore plus inquiets et je n'aurais pas changé d'avis. Est-ce vraiment utile qu'on se dispute encore une fois ? Ou on profite juste de Casey jusqu'à ce qu'elle soit obligée de rentrer ?" Demanda Taylor un poil insolente et agacée elle même.
   
©️Lilith

_________________


Tu vas crever si tu ne te bats pas, alors relève la tête et écrase les !

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz
I can't wait to go home
Taylor & Casey Morgan

Je ne me suis pas doutée à quel point ce serait douloureux, de les retrouver et de leur dire que non, je ne pourrai pas rester. Nos parents ont élevé quatre filles, autant dire qu'ils sont plutôt du genre surprotecteurs. Alors leur expliquer que je suis « en vie » mais que je ne resterai pas à la maison, c'est... compliqué. Quand Taylor affirme que ce serait une mauvaise idée, je la regarde. Je la connais. Je sais pourquoi elle prononce ces mots. Je comprends qu'elle ne me chasse pas, qu'elle m'aide, et je l'en remercie. Je me rends compte à quel point elle est forte désormais, en tenant à ce point tête à notre mère. Elle l'a toujours été, mais pas comme ça. Et le pire dans tout ça, c'est qu'elle dit la vérité. Je suis une créatures chassée, interdite, mal vue. Les Purificateurs veulent éliminer les gens comme moi et ceux qui me protègent seront accusés de trahison. Et on sait que la peine de mort a été rétablie.

J'ai manqué beaucoup de choses, je comprends à quel point tout est tendu entre ma sœur et nos parents. Je devine assez facilement. Je l'ai dit, nos parents ont élevé quatre fille et on toujours tout fait pour nous protéger. Alors entre ma disparition et la mort de Sasha... Nos parents sont des moldus, ils ne connaissent pas grand-chose à la magie. J'imagine qu'ils n'ont pas voulu que Taylor revienne dans le monde magique. Et que Taylor ne s'y est pas pliée. Qu'elle n'a pas tout expliqué aux parents.

« Elle a raison. Papa, maman, je suis là maintenant, mais je ne pourrai pas rester d'accord ? Je reviendrai, mais je suis... »

On ne peut pas leur expliquer. On ne peut pas leur dire que les vampires sont traqués. En plus de paniquer pour Taylor, ils paniqueraient pour moi.

« Il faut que j'apprenne à bien gérer ce que je suis. C'est long, et je veux être sûre de ne faire de mal à personne, par accident. »

On va dire ça comme ça. Je n'ai que quelques heures avant de devoir repartir, je veux juste parler et être avec eux. Et ma mère qui me demande si j'ai faim... La nourriture ne m'attire pas du tout. Même les plats que j'adorais avant. Elle me parle du jambalaya que j'adorais, j'ai un haut le cœur à l'idée d'avaler un truc de ce genre désormais. Je prends le temps, d'expliquer à mes parents que je vis dans un groupe de personnes différentes des « simples » sorciers, qu'on se protège tous mutuellement. Je ne suis pas aussi honnête que j'ai pu l'être avec Taylor, passant sous silence le côté « charmant » de Tarek.

« Tu te souviens de... de Gabriel ? Il nous a aidés à te chercher mais depuis quelques temps... »

Taylor s'énerve...

«  Je me souviens, oui. J'ai eu l'occasion de le revoir. En fait c'est... c'est lui qui m'a aidé à me souvenir du chemin. Mais... Enfin... on ne sera plus ensemble... »

Parce que les sentiments sont morts avec moi, parce qu'il a sa sœur dans sa vie. Parce qu'il va avoir un gosse. Et ça, je pense pas qu'ils soient au courant. Ou peut-être Taylor ? Je ne sais pas. Elle doit être à l'UMS maintenant, comme Gabriel et Lena. Au bout de plusieurs heures, je demande à pouvoir aller dans « ma » chambre, avec Taylor. J'ai l'impression d'être revenue des années en arrière, comme quand on était encore des petites filles, obligées de demander la permission pour tout.

On file à l'étage toutes les deux et j'appréhende un peu d'ouvrir la porte de ma chambre. Je n'ai plus de chambre désormais. Je n'en ai plus besoin, il faut dire. Quand je pousse la porte... c'est comme si les derniers mois écoulés n'avaient pas existé. Tout est resté comme je l'avais laissé. Je m'en souviens à présent. Les posters sur les murs, la commode où traînent encore mes vieux produits de beauté. Des photos, mes sœurs et moi, mes amis de Poudlard aussi. Je me laisse tomber sur mon lit. J'ai pas dormi dans un lit depuis... Cette phrase est débile.

« Raconte-moi ce que j'ai manqué pour toi. Tu es à l'UMS maintenant ? Et les garçons ? »

Je me demande quelle orientation elle a donné à sa vie, si elle a des gens qui la soutiennent. Et puis ça me manque, les discussions entre filles.


black pumpkin

_________________


   You’ve got that power over me
So we hide away and never tell
You decide if darkness knows you well
That lesson of love, all that it was
I need you to see
You’ve got that power over me, my my
©️ Joy

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz

I can't wait to go home


Taylor retint un soupir de soulagement devant les paroles de sa sœur. Elle n'avait pas voulu inquiéter ses parents outre mesure. Elle sourit tristement à Casey, parce que malgré tout ça ne lui faisait pas plaisir de "chasser" sa sœur de la maison. Mais Taylor était peut-être une tête brûlée bien souvent. Cependant, elle ne souhaitait pas que sa famille soit en danger. Elle approuva les paroles de sa sœur, oui elles ne pouvaient pas dire la vérité. Leurs parents se faisaient déjà bien assez de soucis avec elle. Il n'avait pas besoin de s’inquiéter en plus pour Casey et sa nature. Sa mère commença à parler de Gabriel et Taylor ne pu s'empêcher une remarque acerbe.

"Ne parle pas de cet abruti, il ne mérite même pas qu'on se souvienne de lui !"  Persifla t'elle entre ses dents alors que Casey répondait à sa mère. Elle tourna son regard vers sa sœur, plus ensemble ? Encore heureux, elle n'avait pas besoin de quelqu'un qui abandonnait aux moindre  difficultés. "Et bien... bon débarras si tu veux mon avis, ce crétin ne te mérite pas !" Grommela la jeune femme, vraiment elle ne pouvait pas se piffer cet imbécile.  

Elle n'avait bien sûr rien dit à ses parents. Parce qu'elle ne parlait jamais de Gabriel, pas de celui qui avait abandonné. Elle avait toujours pensé que sa soeur était en vie quelque part. Et il avait laissé tombé. Comment pourrait-elle jamais lui pardonner ça ? Il avait été son petit-ami ! Finalement, elles montèrent toutes les deux à l'étage dans la vieille chambre de Casey. C'était tellement différent et semblable à avant que cela lui fit mal au coeur.

"On a touché à rien après ta disparition... On espérait que tu reviendrait un jour." Souffla Taylor un peu tristement en regardant cette chambre dans laquelle elle avait beaucoup pleuré. Ou elle avait maudit Gabriel plus d'une fois pour avoir abandonné les recherches.

"Il n'y a pas grand chose à raconter tu sais. J'ai juste essayé de te retrouver chaque jour, on m'a empêché de quitter Poudlard. Tout le monde pensait que tu étais morte mais personne n'a eu le cran de me le dire. Heureusement, j'ai eu Alex pour parler. Il ne me comprenait pas mais au moins il m'a soutenu. Et puis j'ai commencé l'UMS cette année en droit. Mais je crois que ce n'est pas fait pour moi." Elle rigola non elle n'était pas faite pour les règles, ce n'était pas sa nature.

"Pas de garçons non, je n'ai pas vraiment le temps d'y penser je crois. Enfin, il s'est passé trop de choses ces derniers temps..." Elle fixa sa soeur, c'était typiquement le genre de chose qui lui avait manqué. "Tu sais, tu m'as horriblement manqué Casey." Et c'était la vérité. "Tu vas vraiment bien, hein ? Je veux dire tu es heureuse ?" Demanda Taylor inquiète. Elle ne comprenait pas le concept de meute, mais tout ce qu'elle souhaitait c'était de voir sa soeur heureuse.

   
©️Lilith

_________________


Tu vas crever si tu ne te bats pas, alors relève la tête et écrase les !

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz
I can't wait to go home
Taylor & Casey Morgan

Je regarde ma sœur. La violence de ses remarques à l'encontre de Gabriel prouvent – si encore il fallait une preuve – qu’elle a vraiment souffert de tout ça. Je m'en veux de les avoir laissés seuls si longtemps. Je n'en veux pas à Gabriel, mais je crois que ça ne sert à rien d'essayer de le dire à Taylor. Ce crétin, comme elle dit, ne me mérite peut-être pas, mais il est le seul à s'être « battu » pour moi, en un sens. De toute façon, c'est de l’histoire ancienne. Maintenant, je suis là, elle a l'âge que j'avais quand je suis morte, et ça me fait bizarre.

Je l'écoute, ma petite sœur qui était déjà une vraie guerrière quand on était gosse. Elle a passé tout ce temps à être triste et en colère à cause de moi, et ça, ce n'est vraiment pas… juste.

« Ils ont bien fait. De t'empêcher de quitter Poudlard. Crois-moi, mon alpha n'est pas passé par une école… eh bien ça se sent. Par contre, je confirme, toi en droit… C'est l'hôpital qui se fout de la charité ! »

Je ris, sincèrement. Attention, soyons clairs : ma sœur a un très grand sens de la justice. Elle est pleine et entière, elle déteste l'injustice sous toutes ses formes… mais elle est aussi la première à transgresser les règles. Et donc pas de petit-copain à l'horizon ? Dommage, je me serai fait un plaisir de jouer à la grande sœur menaçante… surtout maintenant que j'ai des crocs pour appuyer mes propos. Je sais que mon cœur est mort ce jour de décembre, je sais que théoriquement, les sentiments, tout ça, ça ne devrait plus compter. Deaglan avait été clair de toute manière. L'amour, l'affection, chez les vampires ce n'est qu'illusoire. Parce que soit nous sommes condamnés à voir l'objet de notre amour mourir, soit on croit encore en l'amour éternel si l'on se lie à un vampire. Mais lui, il ne croit pas que l'amour puisse durer des millénaires. Et là, je me dis qu'un jour, je verrai mes parents, Paige, Taylor mourir. Et moi j'aurais éternellement l'âge que j'ai aujourd'hui…

« Tu me manques aussi, Taylor. »

Je crois qu'elle va vraiment me manquer, parce que désormais, je me souviens de tout, et quand je vais rentrer dans la meute, il faudra que je me rende à l'évidence. Elle ne sera plus là. On ne pourra pas passer des heures à se raconter nos vies, on ne pourra pas refaire le monde, pester des heures, s'énerver mutuellement sur le même sujet… Je suis surprise par sa question qui me prend de court. Et pour être honnête,je ne sais pas du tout quoi lui répondre. Est-ce que je suis heureuse, avec un créateur qui m'affame et m'épuise pour que je sois la parfaite petite vampire, un alpha qui me tape sur les nerfs et qui se prend pour Dieu le Père et des loups-garous qui puent à chaque pas ?

« Je sais pas si je peux dire que je suis « heureuse », en fait. C'est nouveau pour moi aussi tu sais. Avec ma transformation, tout est exacerbé. Mes coups de colère, mon fichu caractère. C'est dur de se contrôler et les loups n'aident pas beaucoup. Mais je ne peux pas dire que je suis malheureuse non plus. »

Je me redresse pour lui montrer un peu mon corps.

« Je suis plus forte, plus rien ne peut m'atteindre. Ce qu'on a fait à notre famille… je pourrai traquer sans relâche ceux qui ont fait ça. Je ne serai jamais malade, je… bon, cette cicatrice faut s'y faire, mais ça a été ma seule et unique blessure qui ait laissé des traces. »

Je suis contente d'être une vampire, c'est vrai. Plus personne ne peut me marcher sur les pieds désormais, et tout a plus… d'intensité. Mais je n'ai plus la même famille. Et ça… ça manque, surtout maintenant que j'ai tout mes souvenirs. J'attrape alors les mains de ma sœur.

« Je reviendrai Taylor, je te le promets. C'est pas un mec qui va faire sa loi avec moi, tu le sais bien. Et si tu as des infos sur les personnes qui ont fait ça à Sasha, ne fais rien sans moi, d'accord, on la vengera ensemble. Tu promets ? »

Je veux qu'elle promette, je ne veux pas qu'elle vive avec la moindre once de remords ou de culpabilité. Moi je les tuerai.

black pumpkin

_________________


   You’ve got that power over me
So we hide away and never tell
You decide if darkness knows you well
That lesson of love, all that it was
I need you to see
You’ve got that power over me, my my
©️ Joy

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz

I can't wait to go home


Taylor haussa les épaules, peut-être elle ne savait pas. Cela n'enlevait pas toute la colère qu'elle avait pu ressentir, toute cette haine. Elle regarda sa sœur avec amusement, elle lui tira la langue très puérilement.

"Oh ça va hein ! J'sais pas ce qui m'a pris ! Un moment d'égarement sans doute." Elle rit avec sa sœur, parce que ouais clairement c'était risible. Franchement, c'était pas fait pour elle. Les règles, elle n'avait jamais su les respecter. Elle n'était pas du genre à juste obéir bêtement parce qu'on le lui disait. Autant dire que ses parents en avaient bavé et en bavaient encore. Elle était une rebelle jusque dans ses tripes, préférant faire à sa manière. Elle changerait de branche l'année prochaine, ce n'était qu'une année après tout ! Et puis ça lui ferait des bases en droit, ça ne pouvait pas être inutile !

Elle sourit à sa sœur, soulagé quelque part de savoir qu'elle lui avait manqué. Elle avait du mal à réaliser qu'elle était bien là. Que tout ça n'était pas juste un rêve tordu. Savoir qu'elle allait devoir repartir bientôt lui faisait mal au cœur. Mais elle n'exigerait rien, parce qu'elle savait mieux que d'imposer sa volonté. Et surtout, elle avait bien compris qu'il y avait une sorte de hiérarchie à qui elle devait des comptes. Même-ci tout ça restait flou. Se serait cependant, un sujet à creuser toute cette histoire. Elle ne voulait pas être ignorante.

"Tu dois les rendre cinglés." Elle rit. "Elle supposait que ça devait effectivement être un sacré changement pour sa sœur. Elle n'osait pas imaginer ce que cela faisait d'être immortel. Clairement, elle savait qu'elle flipperait elle. Voir mourir tout ceux qu'on aura aimé, c'était horrible. Elle était contente que sa sœur y voit des côtés positifs. Parce que clairement, elle n'en voyait pas beaucoup. Elle lui sourit, elle comprenait où voulait en venir sa sœur sans le dire. Elle pouvait faire et surtout tenir cette promesse. De toute façon elle doutait de pouvoir réellement faire du mal à quelqu'un. Le blesser par les mots, salir sa réputation, détruire sa vie sans doute. Le tuer ? Elle ne s'en sentait pas capable.

"Je te promets Casey. Je ne ferais rien sans toi, si j'ai des infos je te tiendrais informée." Elle lui sourit. "Tu sais chaque jour je pense à comment détruire leur vie, comme ils ont détruit Sasha. J'étais là quand elle est morte Casey." Une larme, puis une deuxième roula sur ses joues. "J'étais avec Maman, Papa et les filles, c'était le chaos. Je... je ne voulais pas croire qu'elle était morte. Pas après ta disparition. Elle était à côté de moi et l'instant d'après elle était sans vie." Elle essuya ses larmes rageusement. "Je les hais Casey, je veux qu'ils crèvent pour Sasha et pour tout ces gens qui sont morts ce jour là." Un sanglot lui échappa finalement, parce qu'elle n'avait pas vraiment craqué à part le jour J. Et encore cela avait été de la colère, de la peur, pas de la peine. Elle n'avait pas laissé place à la peine, c'était trop dur.
   
©️Lilith

_________________


Tu vas crever si tu ne te bats pas, alors relève la tête et écrase les !

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz
I can't wait to go home
Taylor & Casey Morgan

Je serre la main de Taylor. J'ai sa promesse, sa promesse qu'elle ne tentera rien d'idiot. Je ne veux pas la perdre, je refuse de la perdre et de la voir se détruire. Il ne peut rien m'arriver et je peux échapper facilement à la loi. Plus encore, je peux vivre avec ça sur la conscience. J'en suis absolument convaincue. Ma gorge se serre lorsqu'elle me raconte. Elle était là, elle a vu Sasha mourir. Elle aurait pu mourir elle aussi. Le chaudron baveur, c'était notre point de rendez-vous, le nôtre et celui de plein d'autres familles. Je ne comprends pas comment on peut faire ça, comment on peut s'en prendre à des gens qui veulent juste être avec leurs proches. Tout ça pour quoi ? Parce que nos parents sont des moldus et que la magie coule tout de même dans nos veines ? La belle affaire franchement !

Je la prends dans mes bras, je l'enserre comme pour ne plus jamais la lâcher quand elle pleure. Ma petite sœur, cette force de la nature, je me rends compte à quel point elle est fragile en réalité, à quel point elle a souffert. Et je ne pourrai pas être toujours auprès d'elle...

« On dressera un hibou pour communiquer toi et moi, et tu me préviendras dès que tu as quelque chose. On leur pourrira la vie, parce qu'ils le méritent. Mais toi, Taylor, tu dois me jurer de rester en vie. Je te veux vivante pour longtemps. Je te fais confiance pour faire de leur vie un enfer. Tous les Sangs-Purs qui nous ont fait du mal toutes ces années... on va leur faire payer au centuple. »

Je sais qu'elle va leur faire vivre un enfer. Je sais aussi que Tarek va vouloir foutre un coup de pied au cul à tous ces types qui veulent nous détruire. Nos intérêts convergent et si je me débrouille bien, alors nous aurons toutes les forces qu'il faut pour lutter efficacement contre eux. Je reste longtemps, trop longtemps je crois. Je commence déjà à perdre la notion des heures. Tout ce que je sais, c'est que monsieur l'alpha va encore râler et ça va me saouler. Je laisse Taylor pleurer, cracher sa rage, on fomente des plans. Maman vient nous voir à un moment, on reste tous éveillés une bonne partie de la nuit. Mes parents ont du mal à accepter que je doive repartir. Mais il le faut. Je sis qu'il le faut, pour le bien de tout le monde.

Je les enlace tous une dernière fois, m'efforçant de sourire, leur promettant de revenir, sans savoir si je pourrai réellement tenir ma promesse.

black pumpkin

_________________


   You’ve got that power over me
So we hide away and never tell
You decide if darkness knows you well
That lesson of love, all that it was
I need you to see
You’ve got that power over me, my my
©️ Joy

descriptionI can't wait to go home EmptyRe: I can't wait to go home

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum