[IMPORTANT] Chronologie des derniers évènements in RPG mis à jour ici.
Le Tournoi des Six Sorciers est terminé ! C'est Beauxbâtons avec Valentin Déroclès qui l'emporte !

Membres à l'honneur

test

Le plus grand des quatre de Poudlard
Salazar Serpentard

test

Félicitations à
Serpentard

Wizard Times

wt

Breaking News

♫ 01/08/2018 - Wizard Times édition n°23 dans les bacs !
♫ 02/07/2018 - Serpentard remporte la coupe des 4 Maisons, pour les féliciter c'est ici.
♫ 02/07/2018 - IN RPG - Valentin Deroclès remporte le Tournoi des Six Sorciers, félicitations à Beauxbâtons !

Liens Importants

[♪] Les lois du contexte
[♪] Le Retourneur de temps
[♪] Listing Personnages
[♪] Liens importants du RPG
[♪] Rapeltout
[♫] Coupe des 4 Maisons
[♫] Fonctionnalités du forum
[♫] Activités Maraudeuses
[♫] Top 5 des élèves
[♫] Quêtes

Partagez|

Marchandage et compromis, please ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
DC : DC Lilith

RPG
Nom et Prénom : Hazel Blake
Maison/UMS/Job : Vétomage ou Zoolomage
Age & Année : 23 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Hazel Blake
MessageSujet: Marchandage et compromis, please ? Dim 12 Nov - 23:42
Marchandage et compromis, please ?


Hazel avait donc décidé de parler avec Reagan du cas de son protégé. Il était évident que le petit n'avait fait aucun progrès envers les autres durant son immersion dans le dortoir. Cela avait été trop brutal. Elle aurait dû s'en douter mais elle avait eut ses propres angoisses à gérer. C'était trop de choses nouvelles d'un coup pour son petit bonhomme. Elle avait déjà mis tellement de temps à l'apprivoiser ! Elle avait faillit tous gâcher en allant trop vite. Il était temps de rattraper ses erreurs. Hazel était terrifiée à l'idée que l'enfant croit qu'elle l'abandonne une nouvelle fois.

C'est donc une louve déterminée qui se dirigea vers Reagan. Cela n'allait pas être évident, elle supposait. C'était faire une exception pour un seul enfant. Mais là encore Azel était différent de par son enfance malheureuse. Sans doute que la demi-louve serait compréhensive. Hazel prit une inspiration avant de partir à l'attaque.

"Hey Reagan. J'peux vous parler un instant ?" Demanda Hazel semblant pas vraiment très à l'aise avec sa demande. Elle avait toujours l'impression d'être une gamine en faute dans ce contexte scolaire. C'était sans doute pour ça qu'elle avait eut du mal à se faire à l'idée de travailler ici. Elle n'avait jamais vraiment eut l'occasion de parler avec Reagan, elle avait donc testé le vouvoient même-ci elle trouvait ça bizarre.

"C'est à propos d'Azel, j'suis allée l'voir aujourd'hui. J'crois que j'ai été trop vite, tout ça, c'était beaucoup trop pour lui." Elle se tordit les mains avec un air un peu coupable. Elle s'en voulait beaucoup de ne pas être allée le voir plus tôt. C'était sa faute cet échec, elle avait tout foiré encore une fois. Elle jeta un regard suppliant à Reagan en continuant. "Il était pas près à vivre si soudainement au milieu de tous les autres enfants. Vous croyez qu'on pourrait trouver un compromis ?" Ses yeux étaient rempli d'espoir.
   
Lilith



SlevinAram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lena

RPG
Nom et Prénom : Reagan Cavanaugh-Parkinson
Maison/UMS/Job : Directrice du Merlin Castle, prof de chasse. Ex tireuse d'élite de baguette magique
Age & Année : 25 ans, mariée
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Reagan C. Parkinson
MessageSujet: Re: Marchandage et compromis, please ? Mer 29 Nov - 20:23
Marchandage et compromis, please ?
Hazel Blake & Reagan Cavanaugh

S'il y a bien un truc que je détestais quand j'étais dans la brigade des tireurs d'élite et que je déteste encore aujourd'hui, c'est bien la paperasse. Et bizarrement, mon cher et tendre mari a étonnamment disparu, me laissant seule dans le bureau avec la montagne de courrier. Et je sais que c'est important, on a des comptes à rendre aux familles qui nous ont confié leurs enfants, à nos mécènes aussi, sans qui ont ne pourrait pas maintenir cette école à flot. Et alors que je soulève une pile de dossiers d'élèves, j'entends mon prénom. Hazel ? Ça me fait toujours bizarre quand on me vouvoie. J'ai l'impression d'être une grand-mère quand ça se produit.

« Tout pourvu qu'on me sauve de cette paperasse. »

Je pense que c'est le pire châtiment jamais créé. C'est bien un truc d'humains et de sorciers ça, jamais les loups-garous vivant en meute comme en Irlande ne se seraient encombrés ce ça. Bon enfin... j'espère juste qu'il n'y a pas un problème en fait. Elle donne un coup de main à l'infirmerie. Et à leur âge, les gamins testent toutes sortes de sorts...

Ah, non, c'est pour Azel, cet étrange petit bonhomme que j'essaie lentement d'apprivoiser. Oui, ça fait beaucoup pour lui, il est... très sauvage disons, mais c'est un demi-loup... Un... un compromis ? Je ne suis pas certaine de bien comprendre.

« Je vois bien qu'Azel n'est pas très à l'aise. Mais c'est un demi-loup, il doit apprendre à vivre avec les autres. Il n'y a que comme ça qu'il avancera et progressera. »

Je ne suis devenue pleinement moi-même que lorsque j'ai intégré une meute.

« Je viens d'un endroit où on vit en communauté, où on s'apprend les un les autres, où on apprend des uns des autres. Quand je suis allée en Papouasie, dans une meute sauvage, il était rare qu'on se réveille sans un enfant couché à nos pieds dans les lits. Azel a besoin de ça, ou il va se détruire, vous détruire tous les deux. »

Une relation hyper exclusive, ce n'est jamais bon. Je comprends qu'elle s'inquiète, j'observe le petit au quotidien.


black pumpkin



L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lilith

RPG
Nom et Prénom : Hazel Blake
Maison/UMS/Job : Vétomage ou Zoolomage
Age & Année : 23 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Hazel Blake
MessageSujet: Re: Marchandage et compromis, please ? Dim 3 Déc - 11:52
Marchandage et compromis, please ?


Hazel ne pu que laisser échapper un petit rire devant l'air désespéré de la jeune directrice. La paperasse semblait aussi assommante que l'imaginait Hazel. Elle ne s'imaginait pas un jour au milieu des papiers ainsi. Elle préférait le terrain et c'était sans doute pour ça qu'elle ne se sentait pas à sa place ici. Elle se sentait enfermée, étriquée malgré les extérieurs magnifiques. Hazel fronça les sourcils face au discours de Reagan, c'était facile à dire pour elle. Elle n'avait pas dû gérer la crise existentielle du pauvre gamin. Elle se raidit inconsciemment, sa louve se hérissant un peu qu'on écoute pas plus son avis.

Hazel avouait être de parfaite mauvaise fois, ou plutôt sa mauvaise interprétation. Elle était sur les nerfs et pas prête sans doute à un refus pur et simple. Elle essaya de garder une voix égale, mais ce n'était pas une chose évidente quand on avait du mal à gérer ses émotions.

"Pas très à l'aise ?" La jeune femme ne pu cacher l'incrédulité dans sa voix malgré ses efforts. Euphémisme ouais ! "J'voudrais pas être désobligeante mais pas très à l'aise et en dessous de la vérité... Il m'a fallu des semaines avant qu'il accepte simplement ma présence quand j'l'ai trouvé Reagan. " Elle sentait la colère gronder, bouillonner en elle. Sa louve était mécontente, vraiment. Il était assez difficile de garder une mine composée alors qu'elle avait juste envie de grogner.

"Vous pouvez pas comparer votre cas, au sien. Il était seul, il a toujours vécu seul ou avec quelqu'un qui a brimé sa nature." Si elle avait pu mettre la main sur la mère du gamin elle l'aurait sans doute réduite en pièces. Ses yeux prirent une couleur ambrée sans qu'elle ne le réalise, elle n'avait sans doute jamais été aussi louve qu'aujourd'hui. Pour défendre son petit, son confort. "Si j'me fis à mon instinct, j'dirais même qu'il a jamais connu de geste d'affection. Quand je le prends dans mes bras il est mal à l'aise, mais petit à petit ça va mieux. J'vous demande pas de le couper de ses camarades, juste qu'il puisse passer plusieurs nuit par semaine en dehors de son dortoir. J'veux pas le couper des autres, j'veux qu'il puisse se sentir assuré que j'l'abandonnerais pas moi aussi." Qu'il puisse avoir une porte de sortie quand vraiment tout était trop pour lui. Qu'il puisse respirer, il n'était pas sain non plus de le forcer à vivre avec les autres. Ils allaient le braquer et tout irait de mal en pis ! Elle ne voulait pas l'isoler mais là tout ça était trop. Il avait une peur justifiée par son enfance qu'elle le laisse. Qu'elle l'abandonne, ce n'était pas acceptable.

"Désolé si j'suis un poil excessive mais il est... il est..." Elle buta sur les mots, c'était difficile de dire les choses à voix haute. Cela rendait tout cela bien trop réel. Cela lui faisait peur mais il fallait qu'elle éclaircisse ce point, elle n'était pas simplement une tutrice. Elle prit une inspiration en fermant les yeux, et elle reprit déterminée. "Il est comme mon louveteau, mon fils. Ma louve l'a identifié comme tel et moi aussi. Même-ci ça me parais complètement dingue. J'peux pas juste le regarder et ne rien faire." Avait-elle finalement avouée avec une certaine difficulté.
   
Lilith



SlevinAram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lena

RPG
Nom et Prénom : Reagan Cavanaugh-Parkinson
Maison/UMS/Job : Directrice du Merlin Castle, prof de chasse. Ex tireuse d'élite de baguette magique
Age & Année : 25 ans, mariée
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Reagan C. Parkinson
MessageSujet: Re: Marchandage et compromis, please ? Mer 20 Déc - 18:14
Marchandage et compromis, please ?
Hazel Blake & Reagan Cavanaugh

Je croise les bras quand je sens qu'Hazel va me tenir la jambe un moment. Est-ce qu'elle est vraiment venue pour un compromis ? J'ai un peu de mal à le croire quand je l'entends. Mes gènes sentent la contrariété de sa louve. Mais manque de chance pour elle, toute demi-louve que je suis, je suis une Alpha et je n’aime pas qu'une femelle tente de me tenir tête.

« J'ai brimé ma nature, je me suis libérée quand on m'a permis de l'exprimer, c'est important pour lui. »

Et ça, j'en demeure convaincue. Elle n'a jamais entendu parler des obscurus ? A force de se renfermer, de se brimer, la magie vous détruit et je suis persuadée qu'une nature lupine non assumée peut amener les mêmes résultats. Je remarque le changement d'odeur et surtout la couleur e ses yeux. A tel point que je m'assure discrètement que j'ai bien ma baguette dans mon dos. J'entends bien ce qu'elle me dit, et j'ai conscience de n'avoir eu qu'un tout petit aperçu de son protégé, mais je n'aime pas sa manière d'aborder les choses, de demander les choses. Est-ce qu'elle a la maitrise de sa louve ? J'en doute un peu...

« Peut-être n'y a-t-il pas que lui qui devrait travailler la cohabitation avec toutes ses... magies. »

Oui, un peu qu'elle est excessive. Mais je crois que c'est le propre de tous les loups. Suffit de voir Liam. Ou Elisabeth. Puis ses mots me frappent. Ils me brisent un peu plus le cœur. Toutes es femmes deviennent mères en ce moment. Toutes, sauf moi. Liam a reconnu Manen comme sa fille. Elle, elle a reconnu Azel comme son enfant. Moi, ma louve ne sera jamais maman. Je n'ai pas le droit à cela, on m'a pris ce droit. J'attrape des dossiers au hasard, juste pour me donner une certaine... contenance.

« J'ai dit à Azel qu'il n'avait aucune obligation de manger avec les autres. Il faudra qu'il passe tout de même quelques nuits dans le dortoirs et qu'il accepte de suivre certains cours. Pour son bien, comme pour le tien. »

Cette endroit est une école, mais c'est au-delà encore. C'est aussi un lieu de vie, nous avons aménagé des logements pour les familles. Nous savions, nous avions conscience du mal que ça nous ferait mais on l'a fait. Seulement, Amadeus et moi étions d’accord sur une chose : nous voulions cette idée de communauté.  

« Et je n'ai jamais dit que tu n'avais pas le droit de passer une ou deux nuits au dortoir... »

Ainsi, il serait rassuré par sa présence, son odeur. Il comprendrait qu'il n'y a aucun danger. Je ne sais pas s'il a été maltraité physiquement, battu, je l'ai soupçonné, mais je n'en ai aucune preuve. Si c'est ça, il faut qu'il comprenne qu'il est à sa place, d'une manière ou d'une autre.

black pumpkin



L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lilith

RPG
Nom et Prénom : Hazel Blake
Maison/UMS/Job : Vétomage ou Zoolomage
Age & Année : 23 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Hazel Blake
MessageSujet: Re: Marchandage et compromis, please ? Sam 30 Déc - 19:49
Marchandage et compromis, please ?


Hazel se sentit un peu dépassée par ses propres émotions, parce qu'elle détestait ça. Qu'on la prenne pour une enfant, elle n'était plus une gamine depuis longtemps. Alors oui elle jouait souvent le rôle de l'écervelée de service mais elle n'était pas que cette fichue façade.

"J'dis pas que c'est pas important. Mais vous ne pouvez pas juste le foutre avec les autres et attendre que ça fonctionne. Il veut partir Reagan. Et je suis terrifiée qu'il puisse le faire. Il n'a pas la magie pour le protéger lui." Elle faisait les cents pas dans le bureau, son angoisse bien visible.

"Ne retournez pas le problème, on est pas là pour parler d'moi ! Et bien sûr que j'suis tendue, ça fait des mois que je me muselle les nuits de pleine lune. Dites moi comment pensez vous que ma louve l'a prit ? J'suis enregistrée. Mon appartement était surveillé, j'étais obligée de passer les pleines lune sous potion tue loup. Combien même ce fait me répugnais !" Alors évidement qu'elle était instable et qu'elle parlait trop d'un coup. Parce qu'elle n'avait pu en parler à personne pendant des mois. Elle c'était sentie plus seule que jamais. Alors qu'elle avait toujours eut de bons rapports avec sa louve, tout se passait mal à cause de ces enfoirés. Depuis, qu'elle était ici, elle pouvait de nouveau se transformer dans la forêt les nuits de pleine lune. Mais cela ne pouvait pas tout régler d'un coup de baguette magique.

"C'est tout ce que j'demande Reagan. Il ne peut pas être en permanence avec les autres. C'est trop tôt, pour lui. " Pour l'enfant qu'il ne serait sans doute jamais vraiment. Elle sentit ses émotions déborder complètement et les larmes commencèrent à rouler sur ses joues. Encore une fois. Elle était complètement flippé, elle n'était pas fait pour être maman et elle allait tout gâcher. Elle gâchait toujours tout. "Je suis terrorisée à l'idée d'échouer. Il compte tellement sur moi..." Chuchota t'elle la voix brisée. Parce que derrière sa bonne humeur et sa joie constante se cachait des blessures et un manque d'assurance dû à ses propres insécurités. A sa propre enfance.
   
Lilith



SlevinAram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lena

RPG
Nom et Prénom : Reagan Cavanaugh-Parkinson
Maison/UMS/Job : Directrice du Merlin Castle, prof de chasse. Ex tireuse d'élite de baguette magique
Age & Année : 25 ans, mariée
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Reagan C. Parkinson
MessageSujet: Re: Marchandage et compromis, please ? Sam 13 Jan - 23:43
Marchandage et compromis, please ?
Hazel Blake & Reagan Cavanaugh

« Nous sommes sur une île, Hazel. Une île gardée par Luna et croyez-moi, personne n'échappe à sa vigilance. »

Il va falloir qu'elle se calme, parce qu'elle ne va rendre service à personne. Elle n'écoute pas. Bien sûr, elle se considère comme la mère d'Azel, et moi comme une étrangère qui ne sait pas gérer des enfants. Je n'en ai pas, c'est vrai, je ne suis pas mère et je ne le serai jamais. Mais j'ai grandi avec des gosses, j'ai vécu dans des meutes. Je lève les yeux au ciel. Elle n'entend vraiment pas ce que je lui dis. Un peu trop violemment, je claque mes mains sur le bureau.

« Alors cesse d'avoir peur ! Il sent la peur ! Il sent ta tension, vous êtes en circuit fermé tous les deux. Vous nourrissez les angoisses l'un de l'autre. »

Cette école, cet endroit, on l'a voulu pour la paix, pour que chacun puisse révéler sa nature profonde, être en accord avec elle. Je voulais une meute comme celle de Sko et Siphera, ça doit être un lieu de paix non un endroit de tension. Mais je crois qu'il fallait que ça sorte, clairement.

« Je sais, Hazel. C'est le lot de toutes les bonnes mères. Mais je veux qu'il participe aux leçons de chasse et de survie. Je lui accorde de ne pas assister aux cours en salles de classe. Trois nuits par semaine, je le veux au dortoirs. Tu auras le droit d'être avec lui au début, mais après il devra y être seule. Et j'aimerais que toi aussi tu passes tes pleines lunes avec Liam et Luna ».

Je suis convaincue qu'ils lui feront beaucoup de bien. Sa louve comprendra que c'est terminé, qu'elle est libre et que personne ne lui veut de mal ici. Quand elle sera avec ses pairs, la paix reviendra en elle. Et peut-être qu'Azel aura moins peur lui aussi.

« Es-tu d'accord ? »

je ne suis pas réellement une experte en négociations. Moi avant, je tirais et je posais les questions après. Mais désormais, ça ne fonctionne plus ainsi.

black pumpkin



L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Lilith

RPG
Nom et Prénom : Hazel Blake
Maison/UMS/Job : Vétomage ou Zoolomage
Age & Année : 23 ans
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Hazel Blake
MessageSujet: Re: Marchandage et compromis, please ? Mer 17 Jan - 22:44
Marchandage et compromis, please ?


Parce que ça devait l'empêcher d'angoisser ? Elle était sérieuse ? Oui elle l'était... Hazel avait envie de lui hurler dessus encore. Parce que bordel, un enfant était imprévisible, malgré toute la bonne volonté de Luna... Elle n'était pas omnipotente par Merlin ! Et le fait d'être sur une île n’empêcherait sans doute pas Azel d'essayer de se sauver. Elle savait qu'il ne pouvait pas s'enfuir mais ce n'était pas ce qui l’inquiétait vraiment ! C'était les risques pour sa sécurité bordel. Quelles étaient les chances que sa finisse bien si il se perdait dans la forêt ? Ou qu'il rencontrait elle ne savait quelle bébête ? Elle dramatisait et alors ? C'était son droit non ? Elle avait le droit de paniquer. Elle sursauta quand Reagan tapa ses mains sur la table. Le son sembla résonner dans la pièce. Arrêter d'avoir peur ? Elle en avait de bonnes celle là ! Hazel lui lança un regard torve, cependant elle garda bien sagement la langue dans sa bouche pour une fois. Comprenant instinctivement qu'il ne fallait pas qu'elle pousse la directrice dans ses derniers retranchements. Elle essuya ses larmes d'un revers de la main, reconnaissante envers la demi-louve d'avoir fait semblant de rien.

"Je sais, Hazel." Non elle ne savait pas. Elle ne savait pas à quel point Hazel pouvait manquer de confiance en elle. A quel point la peur d'échouer était paralysante. Elle ne savait pas à quel point elle pouvait regretter d'être un monstre de foire dans les deux mondes. Elle ne pouvait pas comprendre à quel point Hazel avait une piètre opinion d'elle même. A quel point elle gueulait et jouait les dures pour juste qu'on la remarque. Qu'on s’intéresse un peu à elle, à quel point elle pouvait porter un masque. Elle ne savait pas non plus qu'elle désirait parfois être seulement humaine parce qu'elle avait un mal fou à gérer ses putains d'émotions.

"C'est d'accord Reagan." Sa voix semblait un peu lointaine, son regard croisa celui de la demi-louve. Elle lui fit un sourire enjoué, reprenant ce masque qui était si facile à porter. Un sourire pour oublier la vie pouvait parfois être cruelle et injuste. "Merci d'm'avoir écouté. Désolé d'avoir crié, j'tais un peu tendue !" Euphémisme du siècle, elle se gratta la tête avec un air penaud, pourtant son attitude sonnait un peu faux après s'être montrée aussi vulnérable. "Bonne journée !" Chantonna presque la jeune femme en s'esquivant du bureau comme-ci elle avait le diable aux trousses. Elle était reconnaissance envers Reagan pour ne pas lui avoir montré de pitié face à son angoisse.
   
Lilith



SlevinAram
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Marchandage et compromis, please ?

Revenir en haut Aller en bas
Marchandage et compromis, please ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Idées pour valoriser le marchandage?
» [CLOS] Les compromis font les bons amis {Aoi}
» LIVRE VII – DE L'ECONOMIE 09/09/1455
» Un petit arrangement vaut mieux qu'un grand conflit [Livre I - Terminé]
» UN DIALOGUE NATIONAL S'IMPOSE POUR UN COMPROMIS POLITIQUE EN HAÏTI.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Family :: Monde RPG :: Merlin Castle-
Sauter vers:
©️ 2016-2018 Hogwarts Family, le contexte, le design, les idées sont la propriété du staff d'HF. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.