Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionQuand les masques tombent... EmptyQuand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent  • 29 novembre 2020


Le temps passait à une lenteur désespérante et rien ne semblait changer. Le monde semblait stagner dans la folie et elle, elle était là à attendre Merlin sait quoi. Son regard fixait l'extérieur, vide. Vide comme elle se sentait en ce moment. Une coquille sans âme regardant les autres évoluer sans s'en émouvoir. Elle ne savait plus quoi faire, elle était prise en tenaille. D'un côté Carrow et les Résurgents... Et ici, les Purificateurs qu'elle tentait tant bien que mal d'éviter. Jouant son rôle de garce frigide à la perfection. Lançant des regards de mépris à tout va. Elle s'ennuyait fermement de toute cette mascarade.

C'est sans doute ce qui la poussa à faire un faux pas ce jour là. Où alors, elle était vraiment stupide mais ça elle ne pouvait pas le penser. Lilith avait une très haute opinion d'elle même. Elle était tombée par hasard sur un gamin qui devait avoir à peine douze ans. Un gamin qui n'aurait pas dû se balader dans les couloirs au vu de sa nature et de l'heure matinale. Comment elle pouvait bien le savoir ? Parfois, cela se voyait juste à leur allure et surtout le regard coupable et effrayé en la voyant. Oui sans doute que c'était une très bonne indication en fait.

"S'il vous plait." Plaida t'il l'air complètement paniqué alors qu'elle se rapprochait de lui. Son air glacial n'étant pas pour rassurer le pauvre garçon.

"Je peux savoir ce que vous ne comprenez pas dans le règlement ? " Persiffla t'elle les dents serrées, elle attrapa le gamin par le col de sa robe de sorcier le fixant froidement. "La prochaine fois que je vous vois en dehors de votre zone de confinement à une heure pareille, je ne serais pas aussi clémente." Souffla t'elle d'une voix doucereuse. Une bonne trouille devrait lui passer l'envie de défier le règlement au moins. Elle si fichait de passer pour un monstre ou une grosse conne raciste. L'adolescent hocha la tête précipitamment terrifié. Elle le relâcha brusquement et il manqua de tomber dans sa précipitation à se sauver. Elle lui lança un regard agacé avant de se figer. Son visage devient tout à fait neutre quand elle se retourna. Shane Baker... et merde !

"Brigadier Baker." Le salua t'elle d'une voix sans émotions. Elle était sûre d'une manière inexplicable qu'il avait assisté à une partie de la scène. Et ce n'est pas comme-ci elle pouvait décemment l'éviter cette fois. Elle doutait de s'en sortir à bon compte. Elle eut une grimace mentale, elle sentit l'adrénaline courir dans ses veines. Elle avait peur. D'une manière ou d'une autre elle était sûre qu'il pouvait le lire dans son langage corporel malgré la grande maitrise qu'elle avait d'elle même. "Je peux faire quelque chose pour vous ?" Demanda t'elle en haussant un sourcil interrogateur. L'un comme l'autre savait que ce n'était qu'un masque qu'elle portait pour se protéger maintenant.
   
Lilith

_________________

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent...
Lilith Anguis & Shane Baker

Je m'ennuie. Je l'ai déjà dit ? Normal. Je m'ennuie vraiment. Les élèves ne sont pas aussi audacieux que je l'aurais espéré. Bon, d'un côté, c'est bon signe, cela veut dire que l'éducation porte ses fruits et que les mentalités changent. Un bon point pour nous. La Brigade Inquisitoriale fonctionne bien... Trop bien. Cela fait longtemps que je n'ai pas pu punir un élève. Et mine de rien, les journée sont longues. Affreusement longues. Et pourtant, parfois, on découvre des choses intéressantes. Comme le fait qu'une certaine élève de Poudlard, une Sang-Pur, aurait trahi sa propre famille, en plus des Purificateurs. Voyez-vous, je suis rentré en Angleterre après la débâcle de mon défunt beau-frère. Débâche qui avait déjà commencé avec l'attaque du manoir Anguis, attaque durant laquelle plusieurs des nôtres avaient connu la mort. Quelqu'un avait aidé les Insurgés à franchir les barrières de sécurité.

Et voilà qu'aujourd'hui, je sais qui est la vilaine petite souris responsable de tout ce fiasco. Et je parcours son dossier. La propre fille d'Anguis. Une fille qui condamne son père à mort. Qu'on ne se méprenne pas : j'adore ce genre de personnalité. Fière, orgueilleuse, vile. Je ferme soigneusement le document, que je laisse sur mon bureau. Je pense que je dois m'entretenir avec cette jeune demoiselle. Je prends soin de bien fermer mon bureau à clé et magiquement, puis je pars en direction des dortoirs.

Sauf que je n'y parviens jamais. Le destin est avec moi apparemment ! J'entends deux voix, dont une sèche, froide, dirigiste. Un membre de ma chère Brigade ? Hum... certainement pas puisque la jeune fille fait preuve de clémence. Dommage, c'était si bien parti ! Et en plus il s'agit de ma chère Lilith Anguis. Un tel potentiel, pourquoi est-elle donc allée se fourvoyer avec les Insurgés ? Quand elle se retourne, je l'applaudis lentement.

« Puisque vous le proposez si gentiment, en effet, vous pouvez faire quelque chose pour moi. J'ai examiné votre dossier, Miss Anguis et je viens de vous voir à l’œuvre. »

Je tourne doucement autour d'elle, autour de ce petit glaçon qui ne demande qu'à se craqueler.

« Pourquoi donc n'avez-vous pas rejoint la Brigade. Vous auriez été excellente ! Mais surtout, je me demandais... pourquoi avoir fait preuve de clémence pour ce gosse... quand vous n'en avez pas eu pour votre père ? »

Je me suis penché dans son dos, susurrant à son oreille ces derniers mots, avant de me redresser avec un sourire ravageur.


black pumpkin

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent  • 29 novembre 2020


Elle accueillit les applaudissement moqueur de l'homme d'un regard indifférent. Elle pouvait le voir dans son attitude presque joueuse qu'elle allait le sentir passer. Elle essaya de confiner sa peur dans un coin de son esprit, l'enfermant solidement. Elle ne tenait pas à donner satisfaction à l'homme. Elle ne doutait pas qu'il puisse se montrer cruel. Elle serra les dents, son regard ne le quittant pas alors qu'il confirmait ses doutes. Il l'avait vu... Elle fronça les sourcils, son dossier ? Elle se garda bien cependant d'entrer dans son jeu. Le laissant s'expliquer ? Elle ne savait pas bien, il lui faisait froid dans le dos.

Comme Carrow, enfin presque ce n'était pas la même peur qu'il exerçait sur elle. Il commença à tourner autour d'elle, cela la rendait particulièrement nerveuse. Sur les nerfs, elle serra les poings, essayant de ne pas perdre ses moyens et surtout de rester digne. Hors de question de lui montrer sa peur, sa terreur même. Parce qu'elle n'était pas du genre courageuse. Elle pouvait se révéler cruelle, perfide et manipulatrice... Mais courageuse ? La blague. Tout son corps se raidit quand il lui chuchota ses dernières paroles à l'oreille. D'une part Lilith avait bien du mal avec la proximité physique des autres. Seules Alexa et Abygaël avaient eut le privilège de réellement l'approcher. Elle avait bien trop de mauvais souvenir quand à être proche de quelqu'un. Elle s'écarta vivement avant de se tourner vers Baker. Son sourire fit monter en elle une bouffée de haine. Parce que ce qu'il y avait pu avoir entre son père et elle ne le regardait pas. Elle ouvrit néanmoins la bouche, se retranchant derrière une attitude glaciale.

"Pourquoi en aurais-je eut pour Declan ?" Souffla t'elle entre ses dents, ne niant pas les paroles de Baker. Parce qu'il savait et qu'elle n'allait pas gaspiller leur temps pour essayer de nier. Cette entrevue serait sans doute bien plus douloureuse dans le cas contraire. Autant paraitre aussi conciliante que possible. "Il était peut-être mon père, mais cette seule raison ne suffisait pas à lui accorder ma clémence." Répliqua t'elle méprisante. La haine que semblait lui inspirer Declan Anguis, son père ne semblait pas avoir disparu avec sa mort. Elle regarda Baker dans les yeux malgré sa peur.

"La brigade ne m’intéresse absolument pas." Ajouta t'elle d'un ton plat. Semblant se souvenir qu'il y avait eut une question avant les accusations voilées. "Courir après des créatures sans intérêts n'est pas vraiment ce que j'ai pu envisager pour mon avenir. " Sa voix tremblait légèrement malgré elle, parce qu'elle était bien plus terrifiée qu'elle ne l'aurait souhaité. Elle n'était pas une gryffondor insolente et irréfléchie. Elle pesait toujours chacune de ses actions, chacun de ses mots. Être prise au dépourvue ne l'aidait pas à gérer la situation présente.
   
Lilith

_________________

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent...
Lilith Anguis & Shane Baker

Ah lala. Encore une fifille déçue par son papounet... c'est marrant ces schémas récurrents tout de même. La base de toute bonne tragédie : la relation avec un parent décevant.

« Il a jeté ta poupée préférée c'est ça ? »

Il y a toujours une histoire comme ça. Ça, ou l'interdit amoureux. Voilà de bonnes bases solides. Ceci étant, toutes les âmes ne dépassent pas la frontière du simple fantasme, se contentant de haïr leur paternel ou de ne plus lui adresser la parole. Mais elle, Lilith, elle a franchi le seuil, elle a signé la condamnation à mort de son propre père. Et je me doute que la brigade ne l'intéresse pas. C'est une traîtresse, elle ne peut pas aimer l'ordre et la discipline.

« Vois tu, le fait que ce soit ton père au final, j'en ai rien à carrer. Je me demande juste pourquoi tu l'as balancé aux Insurgés... »

Je m'appuie conter le mur en prononçant ces mots.

« ça veut dire non seulement que tu connais des Insurgés mais qu'en plus, tu... cautionnes leurs idées. Les créatures sont loin d'être... « sans intérêt», crois moi. »

Je me passe une main dans ma barbe de trois jours. On savait qu'on avait été trahis. Il nous a fallu du temps, mais nous avons donc trouvé la source de cette trahison : Lilith Anguis. C'est elle qui les a aidés à entrer dans le manoir... mais c'est surtout elle qui les a mis sur la piste de Declan. Donc elle connaît le nom d'au moins un Insurgé. D'un petit coup de jambe, je m'écarte du mur et lui fais signe de passer devant moi.

« Nous devrions aller dans mon bureau, pour parler de vos connaissances Insurgées, miss Anguis. »

Et mon ton ne laisse aucunement place à la discussion. Je veux connaitre le nom de ses contacts et lui faire passer l'envie de trahir la famille des Purificateurs.


black pumpkin

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent  • 29 novembre 2020


Lilith lui renvoya un regard indifférent à sa pique, déjà parce que sa vie ne le regardait pas... Et plus encore parce que ce qu'il pouvait bien en penser l’indifférait complètement. De plus, si elle en avait été à faire tuer son père ce n'était pas simplement pour avoir jeté une poupée et cela, ils le savaient tous les deux. Donc elle n'allait pas gaspiller sa salive pour une provocation inutile. Quand il lui demanda pourquoi les Insurgés, elle lui lança un sourire. Pas un sourire sympathique, parce que de toute façon elle ne savait pas vraiment ce que ça voulait dire. Mais un sourire froid, malgré la peur qui lui serrait les entrailles. La peur ne l'avait jamais empêché d'être une garce de toute façon.

"Il devenait encombrant et ils étaient une opportunité. C'est tout ce qu'il y a dire." Répondit Lilith en haussant les épaules. Elle n'avait pas cherché les Insurgés, elle n'avait même pas cherché à leur être utile. Pour preuve depuis elle n'était plus entré en contact avec eux. Ils avaient été là au bon moment c'était tout, Seamus avait été là quand elle en avait eut besoin. "Je ne cautionne les idées de personne." Elle eut presque un rire ? Il était un peu nerveux sans doute, surement même. Parce qu'il n'y avait pas de quoi rire vraiment, elle leva son regard vers l'homme avant de reprendre la parole.

"Je me fiche bien de savoir qui a raison ou qui a tord, je suis profondément égocentrique. Ils étaient là au bon moment alors je les ai utilisé." Pas aidé, c'était différent. Tobias l'avait d'ailleurs remarqué, il était sans doute le seul. Si elle se battait un jour pour cette cause, ce ne serait pas par croyance mais pour quelqu'un ou son intérêt personnel. Il n'y avait là aucun altruisme ou adhérence à une idéologie. De toute façon elle méprisait tout le monde, ou presque. Elle sentit tout de même un frisson glacé monter le long de sa colonne vertébrale. Elle n'allait pas aimer la suite. "Très bien, Brigadier Baker." Pas qu'il s'attende à avoir de véritable réponse, ce n'est pas comme-ci elle avait retenu beaucoup de noms et la plupart était elle en était sûr déjà connu des leurs. Elle avait bien plus peur de la douleur que de dénoncer qui que ce soit. Enfin, à part Seamus et Alexa. Les autres, elle s'en fichait complètement. Ils pouvaient mourir que cela ne lui ferait ni chaud ni froid.
   
Lilith

_________________

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent...
Lilith Anguis & Shane Baker

Il devenait encombrant ? C'est typiquement le genre de choses que j'aurais pu dire. Mais quand ça sort de sa bouche, c'est laid. Les filles, ce n'est plus ce que c'était. Bande d'ingrates. Ceci étant, je la comprends. C'est vrai, je n'ai pas rejoint les Purificateurs à cause d'une quelconque idéologie à la base. C'était surtout pour battre Fray sur son propre terrain et prouver à ma sœur qu'elle avait fait le mauvais choix. Ce n'est qu'après que je me suis... pris au jeu, on va dire. Bref, au moins, la gamine ne fait pas de difficulté pour venir dans le bureau des brigadiers. Je lui demande de fermer la porte, tandis que je vais me vautrer dans mon fauteuil, croisant les jambes sur le bureau, non sans l'avoir invitée à prendre place. Un visage d'ange et un cœur démoniaque. Oui, j'adore ce genre de personnalité ! N'y voyez pas une quelconque projection.

« Bon, donc, si tu es, comme tu sembles le revendiquer, sans cœur et purement égoïste – ce que je respecte profondément, tu peux me croire. Si tu n'as aucune idéologie etc etc... Je pense que tu ne verras aucun inconvénient à me donner le nom de ton contact chez les Insurgés. »

Autrement dit la personne à qui elle a vendu son cher papa. Je la regarde en souriant. J'aime bien cette mentalité, vraiment, sinon je l'aurais déjà étripée.

« J'attends des noms, miss Anguis. Des noms qui seront vérifiés. Sinon je n'aurais aucune difficulté à justifier ta... disparition. »

Tuer une traîtresse n'est pas mal vu. Et puis qui viendrait me demander des compte après tout ? Ce n'est qu'un échange de bons procédés après tout. La liberté contre le nom de personne dont elle se fout royalement. Il me semble que ce n'est p as cher payé pour un parricide, n'est-ce pas ?

black pumpkin

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent  • 29 novembre 2020


Elle ferma la porte à la demande de l'homme, sentant l'angoisse montée. Parce que, si ce qu'elle avait dit était en partie vraie. Ce n'était évidement pas la vérité, enfin pas tout à fait. Lilith pouvait compter sur les doigts d'une seule main les personnes avec qui elle était vraiment honnête. Ce qui ne faisait vraiment pas grand monde, et le brigadier n'en faisait absolument pas partie. Elle finit par s'assoir en face de l'homme, elle retint une grimace en le voyant vautré dans son fauteuil. Relique d'une enfance à respecter les règles, à être irréprochable. S'avachir dans un fauteuil de la sorte, c'était d'un manque de classe.

Elle le regarda alors qu'il débitait son blabla. Elle avait peur, parce que jamais elle ne pourrait dénoncer Seamus... Parce que le jeune homme avait gagné son respect, sa confiance en partie. Et si on ne pouvait pas lui reprocher une chose, c'est d'être loyal envers ceux qu'elle estimait. Ils étaient peu nombreux, mais une fois sa loyauté acquise, elle était indéfectible.

"Des noms ?" Elle fronça les sourcils, semblant réfléchir. Elle regarda l'homme dans les yeux. Elle était sûre qu'il pouvait voir la peur qu'il lui inspirait. Pourtant malgré tout, elle restait digne. Son père aurait été fier, ce sale monstre. "Croyez vous réellement que je me sois intéressée à qui pouvait m'aider ? Excusez moi, question rhétorique." Elle eut un sourire ironique, malgré le léger tremblement de ses mains. Le pire dans tout ça, c'est que ce n'était même pas qu'une bravade. Elle ne savait pas qui ils étaient et ne s'en était pas inquiété.

"Mais soit, je veux bien essayer. Il y avait Kirsten Hakar, l'ancienne garde chasse de Poudlard. Un certain Tobias, un vampire il me semble et les autres... Je n'en ai aucune idée en fait. Je n'ai pas vraiment eut l'occasion d'être présentée." Il savait qu'elle mentait, elle en était sûre. Il y avait forcément quelqu'un d'autre, elle savait qu'il remarquerait qu'elle avait délibérément ignoré sa première question. Mais... elle ne pouvait pas dénoncer Seamus, pas lui. Jamais.
   
Lilith

_________________

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent...
Lilith Anguis & Shane Baker

Des noms oui, je veux qu'elle crache le morceau, qu'elle me donne le nom des Insurgés avec qui elle était en lien. Pauvre petite chose. Je vois bien qu'elle hésite, qu'elle se demande ce qu'elle risque ou comment esquiver mon courroux. Je me demande si ma légende me précède parmi les élèves. J'en retirerais une immense fierté ! Je ris en l'entendant. Faut-il réellement que j'y croie ? Allons donc, elle est mignonne. Elle se reprend. Enfin, se reprendre est un bien grand mot. Elle me refourgue le nom d'une femme qui a disparu de la surface de la terre, probablement morte à l'heure qu'il est et « un certain Tobias ».

« Et à quel moment tu m'as pris pour un crétin ? Tu n'es pas tombée sur les Insurgés par hasard. Ils ne portent pas un badge « je suis un Insurgé mais je me soigne ». Donc tu savais où les trouver. Ou tu savais qui chercher, à qui t'adresser. »

Je me redresse légèrement et m'appuie sur mes coudes, sur mon bureau en la fixant droit dans les yeux. Ça m'embêterait d'abîmer son minois... Non, je rigole.

« Donc, Miss Anguis,  il va me falloir un peu plus que cela, tu t'en doutes. Il paraît qu'il reste quelques flacons de veritaserum. Ça fait tellement longtemps que je n'en ai pas utilisé, que dirais-tu d'essayer ? »

C'est vrai quoi, qui se plaindrait ? A qui irait-elle se plaindre ? Elle n'a plus son cher papounet pour venir se plaindre des mauvais traitements infligés à sa fille. En plus, je suis sympa, je n'envisage pas de me servir de ma baguette. Du moins pas encore. Parce que franchement, ça me démange sérieusement. On a perdu des hommes à cause de cette fille, tout ça parce que son père l'a contrariée. On a perdu des hommes et – comble de l'ironie – on a perdu ce que cherchait Hopkins. Ce cher Henri fray était vraiment un con. Alors Lilith a intérêt à me « nourrir », à me donner de quoi briller, parce que j'apprécie qu'on me reconnaisse et qu'on m'estime bien plus que feu mon beau-frère. Et qu'elle soit assurée d'une chose : ma baguette me démange, et je ne suis pas du genre à m'embarrasser d'une morale stupide et castratrice.


black pumpkin

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent  • 29 novembre 2020


Lilith fronça les sourcils après sa remarque. Le plus drôle c'était sans doute que si tout ceci avait été dû au hasard. Elle n'avait pas su pour Seamus, à l'époque elle ne savait même pas qu'il pourrait l'aider. Comment aurait-elle pu savoir d'ailleurs ? Elle n'était proche de personne. Elle n'avait même pas eut l'intention de dire quoique ce soit à son professeur. Mais cette réponse ne conviendrait pas n'est ce pas ? Pas si elle ne donnait pas de nom. Elle se raidit, du véritasérum ? Mais qu'est ce que l'homme fichait avec ça ? Elle dévisagea une longue minute pesant le pour et le contre à toute allure. Avec le sérum de vérité, elle ne pourrait pas mentir.

Et autant qu'elle pouvait le savoir, Seamus était peut-être déjà sur leur liste d'ennemi. Mais pouvait-elle prendre le risque ? Si l'homme avait réellement du véritasérum, elle serait obligée de donner son nom. Qu'elle le souhaite ou pas, mais elle pourrait surtout en révéler encore plus que ce qu'elle voulait. En gardant plus ou moins le contrôle d'elle même, elle pouvait camoufler certaines éléments. Elle pinça les lèvres.

"Très bien, brigadier Baker. Bien que vous surestimiez clairement mes relations." Voilà qui ne lui était jamais arrivé. On ne lui avait jamais prêté autant de connaissances. "Je ne savais pas qu'il était un Insurgé. Je lui ai parlé parce qu'il était mon professeur. Seamus McGregor, si vous tenez absolument à connaitre son identité." Son cœur battait fort dans ses tempes, elle avait envie de vomir. Le peu d'amour propre qu'elle avait encore se retrouvait piétiné par cet aveu. Cependant, Lilith était avant tout quelqu'un de réfléchit et elle ne pouvait pas prendre le risque de parler plus que nécessaire. Elle avait peur, ses mains étaient moites, elle voyait dans le regard de l'homme qu'il n'hésiterait pas à lui faire du mal. Elle avait apprit à haïr la souffrance. Les cicatrices sur son corps étant autant de souvenirs douloureux infligés par son cher paternel. Oh bien sûr cela n'était pas de la torture à proprement parlé, il l'avait entrainé. Lui faisant simplement tester certains sorts de magie noire, pour l'exemple.

"C'est le seul dont je connaisse l'identité. Comme je l'ai dis, je ne me suis pas soucié des autres. C'est Seamus qui c'est chargé de tout. Je n'ai jamais eut d'autres contacts avec les autres avant l'attaque du Manoir." Son ton était plat, vide. Elle regardait l'homme avec sincérité, même-ci c'était sans doute beaucoup dire pour elle. Elle mentait comme elle respirait, sans y penser. C'était facile, mais pour une fois elle ne mentait pas. C'était la vérité, même-ci elle doutait que cela lui plaise ou que cela ne suffise.
   
Lilith

_________________

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent...
Lilith Anguis & Shane Baker

Seamus McGregor, n'est-ce pas ? C'était l'ancien garde-chasse de Poudlard. Où est-il à présent ? Merlin seul le sait. J'observe un instant la gamine. Je crois que cette fois, elle ne ment pas. Elle n'est pas du genre sociable. Au final, c'est dommage qu'elle soit si désintéressée de tout. Autant de froideur et si peu d'empathie, nous en aurions eu bien besoin.

« Bien, finalement tu sais te montrer raisonnable. Poudlard était décidément gangrené depuis bien trop longtemps. Je présume que j'ai tout intérêt à mettre les proches de ce cher Seamus McGregor sous surveillance. »

Et parmi les dits proches, il y a notamment une demi-vélane qui officie toujours ici. Et je vais me faire un grand plaisir de lui faire vivre un enfer, et d'avertir mes chers amis purificateurs qu'on tient une nouvelle lignée d'insurgés. Je souris. Oh oui, tout cela grâce à elle.

« Bien évidemment, je te rends les honneurs et je ne m'attribuerai pas les mérites de ces repérages. Je ferai savoir que nous te devons tout cela. »

Son nom circulera. Partout, on saura que Lilith Anguis n'est pas digne de confiance. Elle sera isolée, personne ne lui fera plus jamais confiance. C'est tout ce qu'elle mérite après tout.

« Tu as cours avec Miss Weasley ? J'espère que tu n'es pas trop attachée à ce professeur. »

Parce qu'elle va devenir mon nouveau jouet.

« Bien sûr, la brigade inquisitoriale t'es toujours ouverte si tu changes d'avis. Les personnes lâches et égoistes dans ton genre sont les meilleurs informateurs qui soient. Tu peux disposer. Mais il va de soi que tu viens de faire perdre un nombre considérable de points à ta maison, mais comme tu t'en fiches, tu ne verras pas d'inconvénients à les avertir. »

Je lui souris de nouveau et esquisse un geste vers la porte. Elle a de la chance, j'aimais pas son paternel. Il n'était pas du tout doué, sinon il s'en serait sorti. Ce n'est pas une grande perte, mais j'ai une distraction inédite désormais. Et ça, ça me met en joie.


black pumpkin

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Quand les masques tombent  • 29 novembre 2020


Lilith fit des efforts énormes pour ne pas montrer sa crispation physique. Elle n'avait pas pris en compte la famille de Seamus... En avait-il seulement ? Elle devait avouer l'ignorer totalement. Elle qui n'avait aucune notion de famille autrement qu'au sens des conventions ne s'était pas posé la question. C'était une erreur de jugement pour laquelle elle détesta Baker encore plus qu'elle ne l'avait fait jusqu'à maintenant. Mais sa survie était plus importante que ses propres états d'âmes. Alors elle écrasa ses émotions sous une couche épaisse d'indifférence. Ne jamais montrer ses faiblesses, elle avait dérogé à la règle la plus élémentaire de survie. Il faudrait qu'elle essaie de prévenir Seamus, ce qui ne serait pas évident, isolée comme elle l'était...

Elle lui jeta un regard indifférent à sa remarque, bien qu'elle bouillonna de colère. C'était un bâtard sournois, non pas qu'elle se soucia de l'opinion des autres à son sujet. Mais elle savait que la vie à Poudlard allait sans doute devenir plus difficile pour elle encore. Sans parler de sa mère qui folâtrait avec ces Résurgents et Carrow.

"Je crois avoir déjà signalé que les autres n'avaient aucune espèce d'importance. Libre à vous de colporter ce qu'il vous plaira..." Elle haussa les épaules, elle ne pouvait rien faire contre lui. Mais pour sûr elle ferait en sorte qu'il le paye
Elle détestait se faire humilier, la haine et la colère des autres l’indifféraient. Mais la faire passer pour ce qu'elle n'était pas ? C'était encore autre chose. Lâche ? Lilith ne se pensait pas comme telle, égoïste sans aucun doute possible cependant.

"Aucun, brigadier Baker." Répondit-elle d'une voix sans émotions. Pourtant le tumulte intérieure était à deux doigts de lui faire perdre son self contrôle. A part son père, elle ne se souvenait pas avoir hait un autre être humain à ce point. Baker avait fait fort. Et le pire était sans doute qu'il n'avait même pas eut besoin d 'user de magie. Ses mots étaient tranchants et visant bien trop juste pour le confort de la jeune femme. Qu'allait penser Seamus de tout cela ? Et Alexa ? Comment pourrait-elle expliquer qu'elle avait trahit le jeune homme sciemment par peur de ce qu'elle aurait pu dire sous veritaserum ? Elle ne savait pas grand chose mais elle savait qu'Alexa à défaut d'être une Insurgée était une partisane de la cause. Elle n'avait pas pu se résoudre à la mettre en danger, pas elle. Pas alors que le véritaserum lui aurait fait cracher son nom en plus de celui de Seamus. Elle sortie de la pièce d'un pas raide avant de rejoindre sa salle commune. Elle passa une très mauvaise soirée, chacun lui reprochant la perte de point conséquente.
   
Lilith

_________________

descriptionQuand les masques tombent... EmptyRe: Quand les masques tombent...

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum