Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Décembre 2021.

Partagez

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyWell, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to do
Elora Ollivander & Gregory Hamilton

J'ajuste ma veste après mon transplanage, resserre ma cravate et plisse le nez quand un passant me frôle. Les gens n'ont plus la notion de distance sociale de nos jours, c'est affligeant. Qu'importe, je suis ici, au chemin de Traverse, pour une double mission. Officiellement, je viens seulement contrôler, m'assurer que Mrs Ollivander respecte bien les conditions et prescriptions de sa libération, comme je le fais depuis plus de quatorze ans déjà. Officieusement, je viens aussi pour le compte des Résurgents. Elora a été une combattante convaincue, elle sait la valeur du Sang, il est dommage qu'elle se bride de la sorte. Si je ne cautionne guère les méthodes barbares, je connais la puissance de la politique. J'en connais sa puissance. Et il nous faut une base solide pour achever d'envahir le système et de le faire nôtre.

Je pousse la porte, faisant tinter la sonnette et je pénètre dans la boutique de son époux. L'héritier Ollivander. Si je n’aie été abusé, elle travaille seule aujourd'hui. Tant mieux. Je lui adresse un sourire poli en la voyant, derrière le comptoir, en train de travailler sur des baguettes.

« Mrs. Ollivander, toujours aussi méticuleuse à ce que je vois. »

Alors qu'elle me tend la main, j'y dépose mes lèvres. Habituellement, nous nous sérions respectueusement la main, puisque je venais uniquement en tant qu'avocat puis Haut Juge, dans un cadre purement professionnel. Mais depuis quatorze ans d'entretiens réguliers, et encore plus aujourd'hui, le cadre n'était plus qu'une formalité. Elle est une héritière d'une famille Sacrée, tradition qu'elle perpétue et moi moins que les autres, je ne puis l'en blâmer.

« Tous mes vœux pour cette nouvelle année. Qu'elle vous apporte épanouissement et grandeur. »

Et je le pense réellement. Elle a tant souffert du Procès, des années à Azkaban. On l'a muselée si longtemps, la forçant à rentrer dans un moule d'anonymat et de médiocrité qui ne ressemble guère à la femme décrite dans son dossier. Je laisse mes yeux vagabonder sur les rayonnages de baguettes. Elle pourra réellement nous aider, je le réalise avec force à cet instant. Sans combat, sans violence, mais avec une réelle efficacité.

« Comment vont Casey et Logan ? Votre fils rentre à Poudlard cette année, si je ne m'abuse, n'est-ce pas ? Le temps file à une vitesse... »

Dire qu'aujourd'hui, mon propre fils est aux Etats-Unis, champion de Poudlard.

« Casey a-t-elle rejoint la Brigade Inquisitoriale ? Elle est jeune, mais diablement maligne et intelligente si j'ai bonne mémoire. Elle n'a pas trop peur avec tout ce qui se passe en ce moment ? L'école est sécurisée, mais je comprendrais qu'elle soit impressionnée. »

D'un coup de baguette magique, je fais apparaître un parchemin, l'attestation de bonne conduite, en quelque sorte, de cette femme pour qui je me suis battu jadis. Et je la signe sans la moindre hésitation, avant de ranger le parchemin.

« Vous pouvez parler tranquille, Mrs. Ollivander. Sur vos craintes ou les réactions de vos enfants, cela n'impactera en rien votre condition. »

Elle est intelligente, elle me connaît, nous avons beaucoup parlé quand j'étais son avocat. Moins ensuite, parce qu'elle a dû taire ses idéaux pour plaire à cette populace. Néanmoins, elle ne doit pas être dupe le moins du monde sur mes valeurs. Toutefois, avant d'entrer dans le vif du sujet, je préfère prendre le pouls de son état et de ses pensées.

black pumpkin

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to doGregory Hamilton & Elora O'Colin - janvier 2021
Elora était concentrée sur son boulot. Il ne fallait rien laisser au hasard avec les baguettes. Malgré ce que certains pouvaient penser, il ne s'agissait pas de vulgaires bouts de bois, mais bien d'un science méticuleuse, d'un art à part entière. Bien sûr, Elora n'était pas maître en la confection de baguette, mais elle assistait souvent son mari et connaissait les rouages principaux. Elle était désormais capable de reconnaître les matériaux principaux des baguettes en quelques secondes. C'était important car parfois, les baguettes se retrouvaient dans les mauvaises boites - les clients n'étaient pas toujours des plus précautionneux - et mieux valait les ranger pour éviter les erreurs.

Elle releva machinalement la tête en entendant le tintement familier qui se produisait lorsqu'un client poussait la porte. C'était l'une des facettes principale de son travail de vendeuse: accueillir et conseiller les clients. Ça n'était cependant pas l'un d'eux qui venait d'entrer, même s'il s'agissait d'un visage familier. Gregory Hamilton. Elora avait toujours des sentiments mêlés à son égard. D'un côté, elle lui était on ne peut plus reconnaissante; et pour cause, c'était uniquement grâce à lui qu'elle devait sa sortie d'Azkaban, mais d'un autre, elle était toujours stressée par sa présence. Hamilton avait pour rôle, en quelque sorte, de surveiller que Elora ne s'égare pas du droit chemin... une nouvelle fois. Chaque fois qu'il venait lui rendre visite, Elora essayait de se montrer irréprochable, sûrement à cause de celui qui la surveillait avant Hamilton qui était bien trop implacable et tatillon. Elle lui adressa alors un sourire chaleureux, un peu différent de ceux qu'elle adressait habituellement aux clients, tout en tendant la main.

- Bonjour, Mr. Hamilton. Je vous remercie.

Elora fronça légèrement les sourcils en voyant Gregory se baisser pour porter sa main à ses lèvres. Il n'avait jamais agi comme cela, auparavant. Elle retrouva rapidement un visage neutre, ne laissant pas paraître sa surprise.

- Merci à nouveau. Il va de soi que je souhaite la même chose.

Mr. Hamilton demanda des nouvelles des enfants. C'était une chose qu'Elora appréciait: Gregory semblait réellement s'intéresser à la personne qu'elle était, à sa vie. Enfin, au moins, il ne posait pas des questions sur ses moindres faits et gestes, comme si elle était toujours une criminelle. Elle était entrée dans les rangs depuis bien longtemps, à quoi bon devoir le prouver encore et encore ? Elora eût un sourire sincère.

- Ils vont merveilleusement bien, merci de votre sollicitude. En effet, oui, c'est déjà l'année prochaine... Vous êtes bien placé pour savoir à quel point ils grandissent vite. J'ai lu quelques articles sur les prouesses de votre fils, comme vous devez en être fier !

Elora aimait à penser qu'un jour, ses enfants seront aussi respectables et respectés que le fils de Gregory, Zachary. Peut-être qu'eux aussi seront champions de Poudlard à un Tournoi ? Elle ne doutait en tout cas pas de leurs capacités. Ses enfants étaient parfaits, à ses yeux et elle ferait tout pour les protéger. Elle considéra Hamilton un moment. Pouvait-elle dire ce qu'elle pensait réellement ? Comme s'il pouvait connaître ses craintes, Gregory fit tout pour la mettre à l'aise. Elora se sentit idiote. Evidemment qu'elle pouvait lui faire confiance. Cet homme était celui qui lui avait rendu sa liberté, après tout.

- A vrai dire, non, elle n'a pas rejoint la Brigade. Je ne l'y ai pas encouragée. J'ai... peur qu'il lui arrive quelque chose, même si, comme vous l'avez signalé, Poudlard est libre. Je sais que le Ministère fait tout pour rendre le château sûr.

Même si elle l'avait rarement dit à voix haute, Elora était plutôt heureuse que les créatures magiques aient été écartées de Poudlard. Elles pouvaient être dangereuses, sait-on jamais ce qui pouvait arriver... Elle savait aussi que les membres de la Brigade faisaient partie des meilleurs élèves, et majoritairement des enfants de familles respectées. Elora ne manquait pas d'y voir du prestige malgré tout, mais Christian paraissait plus méfiant. Il avait peut-être raison, mais...

- Elle est peut-être encore trop jeune. Dans quelques années, elle sera préfète de sa maison, à n'en pas douter. Et puis, elle n'est pas une petite fille craintive, bien du contraire. Elle a un sacré caractère. Elora se sentit encouragée par le regard bienveillant de Gregory. En vérité, ça ne me déplairait pas de la voir intégrer les Brigadiers dans quelques années. C'est l'élite de Poudlard et elle y a tout à fait sa place. Mon mari est, quant à lui, bien plus réticent...
©️ 2981 12289 0

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to do
Elora Ollivander & Gregory Hamilton

Oh que oui, nos enfants grandissent si vite. Je me souviens encore des premiers pas de Zachary et aujourd'hui, il concourt pour le Tournoi des Six Sorciers comme Champion de Poudlard. Je me souviens l'avoir tenu dans mes bras, et il y a plusieurs mois, il devait se marier. Je souris, sincèrement, quand elle parle de ses exploits. Oui, je suis fier. Fier aussi qu'il veuille une nouvelle chance chez les Résurgents, mais tellement déçu par son amourette avec Miss Wen.

« Un très bel exploit, en effet. J'ai véritablement hâte de voir la seconde épreuve, afin qu'il confirme ce premier essai hautement réussi. »

Il est en tête du classement, c'est vrai, mais il reste encore deux épreuves à passer. Or, je sais qu'il ne faut jamais crier victoire avant d'avoir véritablement franchi la ligne d'arrivée. Je souhaite le voir remporter ce titre, bien évidemment. Et ce, pour de multiples raisons. Parce qu'il en est capable, parce que je l'ai éduqué dans le but qu'il atteigne des sommets, parce que les universités et employeurs se battront pour lui, parce que cela nous fera du bien qu'un Sang-Pur triomphe, qu'un Résurgent gagne. Pour tellement de choses en réalité. Et peut-être qu'un jour, le fils d'Elora marchera dans ses pas. Peut-être que d'ici plusieurs années, nous suivrons ses aventures au Tournoi. Je le souhaite en tout cas. Je l'ai dit à Logan, je mise sur l'avenir. Et l'avenir, ce n'est déjà plus nous, ce sont nos enfants.

Et quelle déception c'est que d'apprendre que la jeune Casey n'est pas membre de la Brigade ! Ceci étant, elle reste jeune, rien n'est encore gravé dans le marbre.

« Votre peur est compréhensible. Julian Nott s'efforce de rendre le château plus sûr et les Brigadiers, bien qu'ils ne soient pas tous de notre monde sont assez sérieux. Je suis certain que vos enfants s'y épanouiront pleinement et qu'ils saisiront toutes les chances d'avoir un dossier absolument parfait. »

Je suis convaincu qu'Elora comprendra que la Brigade sera un sésame pour l'avenir. Au même titre que les clubs d'échecs ou de duel, passer par la Brigade Inquisitoriale deviendra une étape clé, voire obligée, pour tous nos héritiers. Après tout, elle est le garant de nos valeurs et de nos combats ! En tout cas, de ce qu'Elora dit de sa fille, nous tenons là une digne héritière.

« Tout le courage de sa mère, c'est une excellente chose. De son père aussi, cela va sans dire. »

mais plus de sa mère visiblement. Christian semble bien plus timoré que jadis. Il va brider cette famille, il va étouffer les bribes d'ambition qui survivent encore en son épouse et que je devine. C'est une mère aujourd'hui, plus une femme sous le charme des mangemorts et du Lord. Mais elle est si influençable... C'est une mère oui, plus qu'une épouse je crois...

« C'est dommage. Je peux le comprendre, mais je pense que vos enfants seront plus exposés s'ils n'entrent pas dans la Brigade. Il ne faut pas se leurrer, les jalousies de certains Sangs-Mêlés et celle haineuse des Nés-Moldus, la présence, même réduite, des créatures... Je préfèrerais savoir que vos enfants ont appris à se défendre et sont protégés. S'ils ne rentrent pas dans la Brigade... oui, je crains qu'ils ne soient vus comme des lâches ou des cibles. Les enfants sont particulièrement cruels. »

Je la regarde, l'air contrit. Il faut bien que je touche la corde sensible, et chez une mère, quoi de plus puissant que l'instinct maternel, que la volonté de protéger la chair de sa chair.

« Qu'importe, vos enfants sauront se débrouiller, tout comme votre aîné, un jeune homme extrêmement talentueux. Il se bat pour un monde meilleur. »

Et si tout le reste de la famille pouvait s'y mettre, je sens que nous pourrions faire de grandes choses. Oui, Elora peut plus nous apporter qu'elle ne le pense, et je sais exactement en quoi elle peut nous aider.

black pumpkin

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to doGregory Hamilton & Elora O'Colin - janvier 2021
Elora hocha de la tête à la réponse de Hamilton concernant son fils. A sa place, elle serait plus qu'heureuse. Elle serait tellement fière qu'elle parlerait sans cesse de son fils à qui voulait l'entendre - et même à ceux qui ne voulaient pas l'entendre, en fait. C'était un tel honneur !

- Je ne lui souhaite que le meilleur, répondit sincèrement Elora. Je vais suivre la suite avec grande attention. Je n'ai aucun doute que votre fils puisse emporter le Tournoi.

Qui de mieux qu'un Sang-Pur pour gagner ce Tournoi, une vieille tradition sorcière ? Elora ne doutait pas de la détermination des autres candidats, mais ils n'avaient pas été élevés dans les règles de l'art comme Zachary. Pour autant qu'elle sache, il était le seul Sang-Pur du Tournoi, le seul candidat vraiment légitime, dans le fond.

Le sujet se déplaça légèrement, passant de la progéniture de Gregory à celles d'Elora. Elle buvait ses paroles. Il était un peu comme son sauveur et elle n'avait alors aucun mal à le croire. Il soulignait les points négatifs des Brigadiers, mais aussi les positifs. Il n'y avait pas que des Sangs-Purs parmi eux. Ce n'était pas étonnant. Il y avait de moins en moins de Sangs-Purs et il fallait maintenant plus que jamais vivre en communauté avec les sorciers d'autre sang. Elora n'était pas particulièrement friande de ce melting pot et encourageait ses enfants autant que possible à se faire des amis Sangs-Purs, mais elle ne pouvait pas les empêcher de fréquenter des Sangs-Mêlés ou pire, des Sangs de Bourbes. La plupart des Sangs-Mêlés restaient des personnes respectables, mais les Nés-Moldus... Quoiqu'il en soit, Brigadière ou non, Casey pourrait être amenée à fréquenter ces gens.

Mais il y avait surtout des avantages à être dans la Brigade. Être Brigadière, c'était avoir un avenir encore plus radieux devant soi. C'était faire partie d'une élite, faire partie d'une autorité. Avec le caractère de Casey, Elora ne doutait pas qu'elle serait une parfaite addition à cette équipe.

- J'en suis bien consciente. Je crois que n'importe quel employeur dans le futur sera ravi d'engager d'anciens Brigadiers, c'est un gage de qualité.

Plus Elora y réfléchissait, plus cela lui paraissait absurde que ses enfants restent en dehors de cette organisation. Il y avait bien plus d'avantages que de désavantages, c'était une certitude. Elle baissa le regard et rougit légèrement au compliment de Gregory.

- Je vous remercie, mais je ne suis pas sûre de mériter ce compliment. En tout cas, ma petite Casey est très courageuse et très travailleuse, je ne suis pas sûre d'où elle tient tout cela. Nous en sommes très fiers, dans tous les cas.

Elora se remit à nouveau à écouter attentivement les paroles de Gregory. Oui, il avait certainement raison. Avec la Brigade, ses enfants seraient protégés, il se serreraient les coudes avec leurs semblables - car Elora en était sûre, la plupart des Sangs-Purs devaient eux aussi en faire partie - et ils ne pourraient pas être la cible des jalousies. Aussi, on devait leur apprendre tout un tas de choses importantes que ce soit au niveau de la magie mais aussi du monde. Est-ce que Elora voulait que ses enfants connaissent tout cela, qu'ils soient privilégiés ? Evidemment.

- Je pense que vous avez raison. Elle continua sur un ton hésitant: je pense que je vais en parler à Christian.

Gregory mentionna aussi Erskine. Elora releva le regard et le regarda avec intensité. Tout le monde lui disait du bien de son fils, elle qui pourtant le connaissait à peine. Même s'il semblait s'être adouci par rapport à sa mère récemment, Elora n'était que peu au courant de la vie de son aîné.

- Qu'entendez-vous par cela, Mr. Hamilton ? J'ai bien peur de ne pas savoir grand chose des agissements de mon fils. En tout cas, je suis ravie de savoir qu'il se débrouille bien... même si je n'en ai jamais douté.

Elle avait toujours été fière de lui. Elle avait essayé de le lui dire à de nombreuses reprises, mais il l'avait envoyé paître à chaque fois. Et si les choses étaient différentes, maintenant ?
©️ 2981 12289 0

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to do
Elora Ollivander & Gregory Hamilton

Je souris. Oui, Zachary peut le faire, s'il cesse de s'intéresser aux fantômes du passé. Tous ceux qui ont suivi le tournoi ont pu voir son jumeau. Pour l'heure, les questions et remarques sont polies. Leur ressemblance est incroyable ! Il paraît que nous avons neuf sosies à travers le monde ! Il y a un air, il est vrai, mais ils ne se ressemblent pas autant qu'on le dit. Mais c'est bien mon autre fils qui se trouve en Amérique. Et je connais mon fils, il va s'interroger, ce qui risque de le déconcentrer. Il faut toujours garder ses objectifs en tête, c'est un credo qui est le mien depuis des années. Et qui devrait être celui de tous les Sangs-Purs. Elora a subi des épreuves humiliantes, je comprends qu'elle se tienne en retrait, même si elle devrait briller à nos côtés. J'arriverai à la convaincre que sa place est avec nous, parce que j'en suis absolument convaincu. Tout comme ses enfants, il faut les protéger. Je n'ai pu épargner à mon fils la présence de nés-moldus, il a subi une humiliation car la fiancée que je lui avais choisie lui a préféré un sang-mêlé. Il faudrait en préserver les enfants d'Elora. Je me penche légèrement vers elle, gardant tout de même une distance respectable.

« Vous le méritez, mrs Ollivander. Qui s'est battue ici pour ses idéaux ? Qui a survécu à l'enfer qu'est Azkaban ? Qui relève la tête tous les jours en dépit des jugements ? Vous êtes l'une des personnes les plus courageuses que je connaisse. N'en doutez pas. Et je sais que vous ferez toujours ce qu'il faut pour protéger vos enfants. »

Voilà pourquoi il faut absolument écarter les Nés-Moldus de Poudlard. Ils risquent de gâter notre sang. Dire que nos familles doivent parfois s'affaiblir avec des Sangs-Mêlés... J'espère qu'Elora s'y prendra dans les temps pour lier ses enfants à une famille sacrée. Nous ne pouvons plus nous permettre de mauvaises unions. Nos valeurs doivent être inculquées très tôt.

« Vous seuls pourrez prendre la meilleure décision possible pour vos enfants. »

Bien, voilà que cela est ferré. Mais il y a une autre carte à jouer pour qu'elle se rende compte que sa place, sa vraie place, est avec nous. Son fils aîné, le jeune protégé de Logan. Erskine. Un bon garçon, avec un sens des convenances  et un humour certes déplorables, mais doté d'une volonté et de valeurs remarquables.

- Qu'entendez-vous par cela, Mr. Hamilton ? J'ai bien peur de ne pas savoir grand chose des agissements de mon fils. En tout cas, je suis ravie de savoir qu'il se débrouille bien... même si je n'en ai jamais douté.

Je la regarde, un fils qui nous échappe, je ne sais que trop bien ce que c'est et ce que l'on ressent. Lorsque Zachary a quitté les Résurgents, nous avons en quelque sorte coupé les ponts et je dois bien admettre que sa vie des derniers mois m'est inconnu.

« Vous l'ignorez ? Non content de briller dans ses études, il est aussi un grand défenseur des Familles Sacrées. Il se bat pour que les Sangs-Purs retrouvent leur éclat d'antan. Je ne serai pas étonné de le retrouver dans la politique ou au Magenmagot comme grand juriste sous peu. Il aide, chaque jour, à éliminer la menace des créatures. Mais aussi le danger de la dégradation de notre magie... par les Nés-Moldus. Quelque part, je crois qu'il marche dans vos pas, Mrs. Ollivander. »

Elle a été une Mangemort, se battant contre les Sangs-de-bourbe. Son aîné est un Résurgent, se battant pour la même cause. Si cet argument ne parle pas à la fibre maternelle, je ne sais pas ce qu'il lui faut. Le Sang-Pur, il charrie les valeurs, c'est une preuve.

« Agir pour la même cause nous a rapprochés, mon fils et moi. Je crois que c'est ce qu'il cherche, quelque part. »

Oui, il serait fier de sa mère si elle se battait pour les mêmes valeurs que lui. Oui, je lui mens aussi effrontément. Mais nous avons besoin d'elle. Nous avons vraiment besoin d'elle. Je fais semblant de m'intéresser aux baguettes et d'avoir une idée, qui en réalité est dans ma tête depuis un moment.

« Dire qu'il suffirait de leur interdire les baguettes ou de leur garder les moins puissantes pour éviter qu'ils ne s'en prennent à nos enfants. »

Oui, dire qu'elle pourrait donner aux futurs élèves de Poudlard Nés-Moldus des baguettes bien inférieures et inadaptées pour les rendre inoffensifs...

black pumpkin

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to doGregory Hamilton & Elora O'Colin - janvier 2021
Les joues d'Elora prirent une teinte rose lorsque Hamilton commença à la complimenter. Si l'homme s'était toujours montré agréable avec elle, il n'avait jamais été aussi dithyrambique. C'était un peu étrange, mais plaisant. Peu de personnes semblaient se rendre compte de l'enfer d'Azkaban. Beaucoup de gens en sortaient complètement fous, détraqués. Heureusement pour Elora, elle avait pu compter sur le soutien de son frère, et puis sur celui de Christian. Sans eux, elle aurait probablement sombré dans une sorte de démence.

- Merci, c'est vraiment très aimable de votre part, répondit Elora en baissant le regard, légèrement intimidée. Mais si je me suis retrouvée à... vous savez, dans cet horrible endroit, c'était parce que j'ai fait de mauvaises choses... Je ne suis pas fière de tout cela.

C'était surprenant de l'a part de Hamilton de mentionner tout cela maintenant, après autant d'années. Il avait vu à quel point Azkaban l'avait transformée et il l'avait défendue pour aider à sa libération. Elora pensait qu'il faisait cela simplement parce que c'était son travail, mais peut-être partageait-il les mêmes convictions qu'elle ? Ils n'en avaient jamais réellement parlé, et pour cause: Elora voulait se montrer irréprochable pour éviter un retour en prison. Et ce comportement impeccable impliquait qu'elle ne devait tolérer les Sangs-de-Bourbe. C'était tellement difficile quand les enfants venaient chercher leur première baguette à la boutique. Elora avait toujours un peu de mal à cacher son mépris envers eux, surtout envers les parents qui voyaient la magie pour la première fois. Elle était bien consciente qu'elle valait bien mieux que ces gens-là, mais elle ne pouvait malheureusement pas le leur montrer.

Plutôt que de penser aux Nés-Moldus, il valait mieux qu'Elora pense à ses enfants. Gregory semblait penser qu'elle leur prodiguait une bonne éducation. Cela lui remit un peu de baume au coeur, encore une fois. Elle avait eu tellement peur d'échouer à nouveau, comme avec Erskine. Enfin, visiblement, elle n'avait pas tant fait de mal à son fils aîné.

- Vraiment ? Je suis ravie de l'apprendre.

Elora n'était pas vraiment favorable aux créatures. Elle ne voulait pas non plus leur faire de mal, à la manière dont elle avait fait souffrir les Sangs-de-Bourbes, mais elles devraient être contrôlées. Elle approuvait ces histoires de vaccins, même si elle avait entendu dire que certains n'étaient pas encore parfaitement efficaces - c'était ce que Brooke Yaxley avait entendu dire. Elora était particulièrement heureuse que les créatures soient un peu éloignées de Poudlard, ainsi sa fille était bien mieux protégée. Elora fronça néanmoins les sourcils lorsque Hamilton parla de l'autre cause d'Erskine. Il avait l'air fier de lui annoncer tout cela

- Mais n'est-ce pas un peu... illégal ? Il me semblait que depuis la chute du Seigneur des Ténèbres, le gouvernement souhaite traiter les... Elora hésita un instant sur le terme à utiliser. ... les Nés-Moldus comme nos égaux.

Elle se retint de faire la grimace. Elle avait toujours trouvé cela si pas abject, au moins scandalisant. Il n'y avait pourtant rien de mal à reconnaître la supériorité des Sangs-Purs, non ? Tant qu'on ne nuisait aux autres... ou quelque chose du genre.

- Pensez-vous réellement que mon fils aimerait m'avoir à ses côtés ?

Elora était complètement sous le choc. D'abord, parce que pendant tout ce temps, Erskine lui avait reproché d'avoir choisi son combat contre les Nés-Moldus plutôt que sa famille. Elora s'était donc imaginée qu'Erskine n'approuvait pas ses positions. Elle avait eu d'ailleurs peur pendant quelques années qu'il puisse un jour trouver en une Sang-de-Bourbe l'élue de son coeur. Il avait beau avoir des manières de Sang-Pur, Erskine aimait faire les choses différemment des autres.

Secondement, Elora avait presque fait le deuil d'avoir une relation de confiance et de partage avec son aîné. Elle savait qu'ils ne feraient jamais rien ensemble. Cela avait été difficile de s'auto-persuader pendant aussi longtemps, mais c'était le seul mécanisme de défense qu'elle avait trouvé contre les rejets constants d'Erskine. Mais voilà que Gregory Hamilton, un homme de confiance, qui connaissait son fils, venait tout chambouler. Est-ce qu'elle pourrait être réunie avec son fils, enfin ? Peut-être même avait-il besoin d'elle. Quel genre de mère serait-elle si elle le lui refusait ?

Le regard d'Elora suivit celui de Hamilton, vers les étagères remplies à craquer de baguettes en tout genre. Comme s'il connaissait ses sentiments envers les clients Nés-Moldus, il déclara qu'il serait peut-être mieux de les priver de baguettes. Elora l'observa un instant. Est-ce qu'il la testait avec des idées considérées radicales ? Peut-être que le Ministère voualit s'assurer qu'Elora n'allait pas rebasculer... pourtant, Gregory paraissait sincèrement inquiet.

- Je dois dire que nous avons de plus en plus de clientèle Née-Moldue.

Elora retint de justesse un "malheureusement". Elle sentait cepandant que Hamilton était prêt à l'écouter, peut-être même à la rassurer. Elle ajouta alors:

- J'admets que... cela m'inquiète un peu. Sommes-nous condamnés à disparaître ? Comment pouvons-nous nous protéger d'eux ?

Il y avait de plus en plus de Sang-de-Bourbes et de Sangs-Mêlés. De plus en plus de Sang-Purs se mélangeaient avec eux, aussi. C'était assez effrayant. C'était pourtant eux, les descendants des premiers sorciers, ils étaient les plus légitimes ! Malheureusement, les Ollivanders ne pouvaient pas refuser de vendre des baguettes à ces gens-là. Sans eux, c'était la faillite assurée. Mais plus elle y pensait, moins Elora avait envie de les fournir...
©️ 2981 12289 0

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to do
Elora Ollivander & Gregory Hamilton

Oh non, elle n'a pas fait de mauvaises choses. Elle les a faites de la mauvaise manière, c'est une nuance non négligeable. Et moi je suis là pour proposer une meilleure manière d'agir. Moins brute qu'à l'époque du Lord et moins primale que celle de Logan.

« Le pensez-vous ? Il y a une différence entre ce que le gouvernement veut et les lois qu'il peut passer. »

Un combat après l'autre. Pour l'instant Hopkins se concentre sur les créatures, le reste suivra. Nous avons juste pris les devants. Mais je sens que je l'ai ferrée, en brandissant l'étendard Erskine.J'espère qu'il saura se tenir si je parviens à convaincre sa mère. Je connais peu le jeune homme mais il n'est pas des plus conventionnels et ses réactions impulsives pourraient nous desservir.

« Un fils a toujours besoin de sa mère. Il devient un jeune homme plus que respectable, engagé et qui sait s'entourer. »

Il semblerait, si j'en crois les rumeurs, qu'il ait conquise une Sang-Pure. Une œuvre, un combat communs, ce serait un bon moyen pour eux de communiquer, n'est-ce pas ? Elle n'aura qu'à avancer le fait qu'elle a rejoint la cause pour lui. J'ai semé la graine, maintenant il faut l'arroser, l'entretenir. Oui, hélas, il y a de plus en plus de Nés-Moldus, c'est... une véritable hérésie. Je peux comprendre la nécessité de quelques unions Sangs-Mêlés, mais tout de même, il y a une dégradation de la magie catastrophique.

« Tant que nous ferons encore de bons mariages et que nous ferons des enfants forts et robustes, je pense que nous avons encore une chance. Mais il faut absolument préserver nos enfants de la présence des Nés-Moldus, pour ne pas affaiblir la magie. »

Elle est inquiète, je le vois bien, et je comprends parfaitement. Je le suis aussi après tout. Mais elle a les pouvoirs d'agir, en toute discrétion.

« Vous ne pouvez pas ne pas les fournir. Mais je pense sincèrement que leur mettre une magie puissante entre les mains est une très mauvaise idée. Heureusement, certains bois et certains cœurs leur sont plus... appropriés. »

Va-t-elle comprendre qu'elle a la possibilité d'agir ? Sans basculer dans l'illégalité ? Pas de grands coups d'éclat, pas de violence. Pas de risque de retourner à Azkaban. Mais elle peut cesser de donner des pouvoirs aux Sangs-de-bourbe, elle peut mettre ses enfants en sécurité. Les cœurs puissants doivent appartenir aux véritables sorciers. Un pas après l'autre, je sais que nous pouvons réussir. Je sais que cela passera par les lois et les unions. La légalité peut jouer pour nous. Son fils le sait. Je le sais. Et la loi est plus prégnante que les poings.

« Je repasserai vous voir, Mrs. Ollivander. Je n'aime pas vous savoir inquiète. »

Et puis il faut bien arroser la graine. Il faut qu'elle nous rejoigne, qu'elle agisse dans l'ombre, avant de pouvoir de nouveau briller.

black pumpkin

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to do

Janvier 2021 - Ft Gregory Hamilton & Elora Ollivander

Je rentre enfin à la boutique, j'ai été chercher quelques ingrédients pour créer de nouvelles baguettes. Ce métier me passionne et dire que cela n'avait pas été un premier choix. J'ai beaucoup changé depuis ce gamin qui n'avait de cesse d'admirer son père. Je ne l'admire plus depuis longtemps, j'ai essayé de donner une bonne éducation à mes enfants. Je les aime par dessus tout et Elora aussi bien sûr. Elle m'a soigné en quelque sorte, je sais qu'elle n'y croit pas toujours. Mais c'est la vérité...

Autant dire que j'ai été plutôt surpris en entendant la voix de Gregory Hamilton en passant le pas de la porte. Ce Hamilton, j'ai bien du mal avec cet homme. Mais plus encore avec son parti politique et ses affiliations. Cela a été tellement dur pour moi et pour mon épouse de se refaire une place. Nous avons fait des erreurs de jeunesse qui nous suivrons toute notre vie. On s'attend forcément à ce qu'on retombe dans nos travers. A cause de notre sang, à cause de nos choix il y a des années.

"Monsieur Hamilton, quel plaisir de recevoir votre visite." Je le salue avec un sourire une peu crispé tout de même. Je n'aime pas la dernière phrase que j'ai pu entendre. Qui sait ce que cet imbécile a mis dans la tête de ma femme. J'aime Elora mais elle est étonnement manipulable. Même après toutes ces années, mon regard croise celui de l'homme. Je sais que je ne suis pas aussi intelligent que lui. Cependant, je ne suis pas bête, je n'aime pas savoir qu'il tourne autour de notre famille.

"Vous partiez je suppose ?" Je lui demande avec un sourire aimable, mon regard est cependant sombre. Je ne l'aime pas, mais je ne sais pas si c'est une quelconque indication... Je n'aime pas vraiment les gens à part ma famille. Je m'avance près de mon épouse, et passe un bras autour de sa taille avant de l'embrasser sur la tempe. Ils auraient une discussion dés que l'homme aurait quitté la boutique. Je sens bien qu'elle n'est pas à l'aise du tout. Il se passe quelque chose et je n'aime pas ça.

"Vous devez être fier de Zachary, il est vraiment brillant dans ce tournoi." Je lance plus pour la politesse qu'autre chose. Je n'ai aucune envie de le voir s'éterniser dans le coin. Mais je reste un sang pur et les apparences ont de l'importance que cela me plaise ou non.
           
Lilith

_________________

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Well, that seems like the right thing to doGregory Hamilton & Elora O'Colin - janvier 2021
Elora considéra Hamilton et fronça à nouveau les sourcils. Était-il vraiment en train de lui dire qu'il était favorable à une réduction des droits des Nés-Moldus ? Elora restait méfiante à cet égard, comme toujours. Elle avait été en tord une fois, elle ne voulait pas l'être à nouveau... mais Gregory Hamilton était quelqu'un de pouvoir, quelqu'un de bien placé au Ministère. Elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance, il l'avait tellement aidée par le passé. Et puis, c'était tellement tentant de croire que les idéaux pour lesquels elle s'était un jour battue existaient toujours et surtout de voir son fils reprendre le flambeau. Son fils qui, apparemment, ne manquait pas d'attirer le regard de personnes imminentes comme Hamilton. Oui, il y avait pire, comme nouvelle.

- Je vois... répondit-elle, néanmoins toujours sur la défensive.

Elora se laissa tout de même aller à parler de ses inquiétudes et Hamilton y répondit comme il le fallait. Ils étaient un peu sur la même longueur d'ondes, concernant les Moldus et les Nés-Moldus, cependant...

- Je suis bien d'accord, c'est à nous de protéger nos valeurs... mais de plus en plus d'entre nous nous tournent le dos et épousent des Sangs-Mêlés ou des Sangs... moins purs.

C'était une réalité qu'il ne fallait pas ignorer. Il y avait de moins en moins de Sangs-Purs, et les parents faisaient de moins en moins attention à élever leurs enfants de manière propice. Certes, il était important de prôner la tolérance, mais la survie de leur société était tout aussi primordiale, si ça n'était plus.

Un silence un peu pesant s'installa à la déclaration de Gregory Hamilton. Elora réfléchit un instant. Certains bois, certains composants de baguettes étaient plus puissants que d'autres, ça n'était un secret pour personne. Elle travaillait depuis assez longtemps auprès de son mari pour savoir lesquels étaient les meilleurs bois, les meilleurs cœurs. Bien sûr, c'était la baguette qui choisissait le sorcier et non l'inverse. Cependant, il y avait toujours plus d'une seule baguette qui convenait à un seul et même sorcier, à des degrés différents. Est-ce que Elora pouvait proposer seulement des baguettes aux propriétés médiocres aux Nés-Moldus ? Elle n'y avait jamais pensé mais tout considéré... oui, c'était possible.

Elora déglutit discrètement et s'apprêta à répondre à Gregory quand Christian entra dans la boutique. Elle referma immédiatement la bouche, sachant très bien qu'il n'approuverait pas ce qu'elle voulait dire. C'était un homme incroyable, il voyait le bon chez tout le monde, même chez les Sangs-de-bourbe. Même chez Elora alors qu'elle venait de sortir d'Azkaban... Il ne comprendrait pas que ce dont parlait Elora et Gregory en ce moment pourrait les protéger tous les deux. Elle regarda, tendue, les deux hommes converser brièvement ensemble. Elle voyait bien que Christian n'appréciait pas Gregory. Ce n'était pas nouveau. Pourtant, sans Hamilton, elle ne serait certainement pas là. Elle attrapa le bras de son mari mais continua de regarder son "invité".

- Ne vous sentez pas obligé de partir immédiatement !

Elle jeta un regard en coin à Christian, qui apparemment avait bien envie de chasser Hamilton. Même s'il restait poli, Elora pouvait sentir qu'il y avait une sorte de hargne en lui.
©️ 2981 12289 0

descriptionWell, that seems like the right thing to do EmptyRe: Well, that seems like the right thing to do

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum