Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionYoung, wild and free EmptyYoung, wild and free

more_horiz

   
Young, wild and free
Flashback ~ début du printemps 2017

De manière générale, on n'était pas censés être dehors à cette heure-ci. Mais dans notre situation, c'était encore pire: on s'était choppées une flopée de retenue avec Emily. Ce que les profs pouvaient être susceptibles de nos jours, c'était navrant ! Franchement, tout le monde s'était bien marré quand on avait lâché de la colle extrêmement résistante, puis quelques crottes de Lutins de Cornouailles sur le prof de métamorphose, et il y avait de quoi ! Sa tronche valait de l'or, réellement. Mais bon, un mois de retenue pour ça, il fallait peut-être pas exagérer, hein. Un peu d'humour, c'était trop demandé ?

Heureusement qu'on avait des supers idées pour se détendre avec Emily, parce que c'était pas tout ça, mais entre les cours et les retenues pourries, on se faisait bien chier. Encore un peu et on allait mourir d'ennui. Non non, ça n'était pas comme ça que les profs viendraient à bout de la team Emimay - oui, bon, on n'a jamais dit qu'on était très douées pour les surnoms. En effet, on avait décidé de se faire un petit barbecue en plein air avec les garçons ! Comme la météo se réchauffait petit en petit, ça nous paraissait être la meilleure idée du siècle. En plus, ces abrutis de profs nous avaient filé une retenue dans les cachots. Donc... près des cuisines. Comme si on ne connaissait pas la combine pour y entrer !

Emily et moi, on s'occupait donc de ramener les provisions, tandis que les gars devraient trouver un coin sympa pour faire du feu. L'un d'eux devait aussi venir nous chercher à l'entrée des cachots pour qu'on puisse sortir, pour pas qu'on se fasse choper - ça serait vraiment trop con ! C'était Simon qui s'y collait, visiblement. Je jetai un regard en coin avec Emily, avec un sourire taquin. Simon, mon prince charmant qui venait me chercher à la sortie de mes retenues, quelle idylle ! D'accord, il n'était pas encore au courant qu'il était un prince charmant, mais ça n'était plus qu'une question de temps. On se tournait autour depuis trop longtemps, maintenant.

Je ne saurais plus dire à partir de quand j'ai commencé à lui trouver du charme, au beau et grand Simon. Peut-être depuis toujours, mais le fait qu'on ait commencé depuis quelques temps à se tourner autour avaient réveillé... quoi, des sentiments ? Peut-être, peut-être, il était encore trop tôt pour le savoir. Evidemment, j'avais mis Emily dans la confidence et elle paraissait toute excitée à l'idée de cette romance. En fait, on était toujours excitée quand on parlait de début de relations, mais je ne sais pas pourquoi, Simon me paraissait différent. Peut-être parce que nous étions déjà amis, en fait.

C'est en silence que nous étions sortis du château, évidemment. Une fois les portes fermées derrière nous - les garçons avaient dû s'arranger d'une manière ou d'une autre pour qu'elles ne soient pas verrouillées, j'imagine - j'éructai de joie, pointant un poing vers le ciel.

- Yes ! A nous la soirée de rêve ! Merci pour l'escorte, sire Simon !

Je tapai dans la main levée d'Emily et... je sautai dans les bras de Simon. Ben quoi ? On ne pouvait jamais trop en faire ! Il nous dirigea vers le petit coin privé qu'il avait aménagé avec Damian. Ils s'étaient débrouillés comme des chefs.

- Yo Damian ! Nickel ce petit coin de paradis ! Quant à nous, on vous apporte les victuailles !

Je laissai tomber un sac à dos devant lui d'un geste théâtral. Je lançai un nouveau regard à Emily. Si elle ne s'y prenait pas trop comme un pied, elle s'arrangerait pour s'éclipser, elle et son frère, me laissant seule avec Simon. Je ne doutais pas qu'elle y arriverait. Je pouvais toujours compter sur elle, dans les plans foireux comme dans les idées de génie. Mais il ne fallait pas penser à ça. Non, d'abord, il fallait s'éclater et se faire péter la panse !
©️Lilith

descriptionYoung, wild and free EmptyRe: Young, wild and free

more_horiz

Young, wild and free


Damian rigolait encore de la blague d'Emily et May à ce pauvre prof de métamorphose. Ça avait fait le tour de l'école et allez savoir comment des photos de l’événement avait tourné. Les deux jeunes femmes étaient vraiment terribles ensemble. Lui et Simon c'était différent, ils étaient après tout des serpentard. Leurs actions étaient bien souvent plus subtiles, même-ci ils leurs étaient arrivés de se faire chopper évidement. C'est en tombant qu'on apprend, il parait. Damian était assez d'accord avec l'adage. Ils avaient prévu un truc avec les filles ce soir ! Il échangea un sourire avec Simon alors qu'ils cherchaient l'endroit idéal pour leur petite escapade illégale. Ils allaient pas bien loin, ne quittant même pas le domaine. Mais il fallait trouver un endroit où il ne pouvait être vu d'une fenêtre et ne pas se faire surprendre.

"Je crois qu'on a trouvé mon pote. J'fini d'installer et tu vas chercher les filles ?" Demanda Damian en observant leur petit coin de paradis. Ils allaient pouvoir profiter sans que personne ne trouve rien à y redire. Ils étaient de l'autre côté du lac noir, près de la forêt interdite. Simon acquiesça et partit chercher les demoiselles à leur retenue. La nuit aurait au moins le mérite de les cacher, même-ci du château se serait bien difficile de les voir, même avec les petites lanternes qu'il disposa pour qu'ils y voient un minimum. Il avait metamorphosé un caillou en table, ce qui n'était pas aussi facile qu'il n'y paraissait. Mais il était pas si mauvais que ça en méta malgré ses notes à peine passable. Bref, il leur fit un petit coin sympa, il était pas un as de la déco... Mais se serait confortable sans qu'ils aient besoin de s’asseoir par terre. Simon c'était occupé de faire les chaises avant de partir.

Il attendit que ses amis et sa sœur arrive. Il fit un sourire amusé à May. "Salut May. Qu'est ce que tu crois, on est des hommes de goûts !" Il lui fit un sourire ironique alors que sa sœur levait les yeux au ciel. "Qu'est ce que vous nous apportez du coup ?" Demanda Damian en s'approchant du sac contenant la bouffe. C'est pas tout ça... mais il avait la dalle en fait. "Elles ont pas trop fait leurs pleureuses avec leur retenue Simon ?" Interrogea son ami le brun, sa sœur lui mit un violent coup dans l'épaule. "Hey ! Ça fait mal Em', j'suis un gentil garçon moi, pourquoi tu me frappes ?" S'insurgea Damian, alors que les deux autres regardaient le frère et la sœur commencer à se chamailler.

C'était genre une habitude entre les deux. D'autant que si Emily fonçait dans le tas, Damian était plutôt du genre à utiliser les mots. Ils se complétaient bien. "Vous êtes de faux amis ! Pourquoi vous la laissez toujours me martyriser." Se plaignit Damian avec un rire dans la voix. Le "ta gueule" de sa sœur le fit rire. Il adorait l'emmerder.


©Lilith

_________________


Parfois, j'me demande ce que j'fiche ici ?

descriptionYoung, wild and free EmptyRe: Young, wild and free

more_horiz
Young, wild and free



Mardi 4 avril 2017

Ils étaient en plein dans leur 6ème année et ils avaient tout à fait conscience de vivre leurs plus belles années de leur vie. Le quatuor s’en donnait à cœur joie pour profiter de leurs soirées et journées. Il fallait dire qu’ils n’étaient jamais à court d’idées. Simon tenait toujours à réussir dans ses études mais avec ses facilités, il n’avait pas tellement de problèmes. Quant à Emily, eh bien, il fallait avoir la moyenne pour réussir l’examen ? Ca allait le faire, disait-elle toujours.

Elle et May s’étaient retrouvés de corvée dans les cachots de Poudlard pour leur mois de retenue. Emily ne comprenait pas très bien comment on pouvait estimer qu’une Potion de colle et l’utilisation d’ingrédients pouvait bénéficier d’un mois de retenue. C’est excessif, comme ne cessait de le répéter May. « T’as vu la tête de la Weasley quand une crotte a atterri dans ses cheveux ? » glissa narquoisement Emily à l’adresse de son amie. A l’aide d’un chiffon, elles étaient censées nettoyer les cuirasses des chevaliers présents dans le couloir. « ‘Parait qu’elle veut devenir prof. J’espère juste que d’autres élèves auront l’idée de nous imiter quand elle sera en fonction … » ricana-t-elle. L’animosité entre ces deux filles étaient présentes depuis leur 1ère année et ça ne semblait pas s’être arrangé avec le temps.

« T’as le sac avec toi ? Les garçons vont pas tarder … » demandais-je en inspectant le couloir autour de nous. Hors de question de rester plus longtemps dans ce couloir miteux, ce soir, c’était barbecue !

De son côté, Simon et Damian étaient chargés de trouver l’endroit parfait pour leur petit repas. Damian venait de métamorphoser un caillou en une table tout près de la Forêt Interdite. « Je me charge des filles » répondit Simon en hochant la tête tandis que l’autre garçon s’occupait de la présentation. Il pressa le pas pour se diriger vers le château, vers les filles, vers May. Au départ, ils étaient seulement amis. D’ailleurs, ils l’étaient tous. Ils faisaient les quatre cents coups ensemble depuis de longues années, partageaient de nombreux délires, savaient tout de la vie des uns et des autres. Simon s’était confié à eux, avec des difficultés au départ et puis petit à petit : sa vie en Italie, sa mère orpheline, son père qu’il ne connaissait pas, son ambition pour rendre meilleur la vie de sa mère. Les autres comprenaient cela et Simon était heureux de les avoir à ses côtés.

Mais plus important, il ressentait depuis quelques temps quelque chose de différent pour May. Elle était pétillante, douce, naturelle, souriante, courageuse, maligne. Il se surprenait à la regarder plus que nécessaire et à remarquer des détails qu’il n’avait pas vu avant : son grain de beauté sur l’épaule droite, ses yeux noisette, ses jambes frêles mais solides. Il arriva aux cachots alors que les deux filles échangeaient un regard complice. Il présenta les deux mannequins à Emily. Elle était une spécialiste en runes et avait trouvé un moyen d’activer des mannequins. Elle en dessina une sur chacun d’eux et ceux-ci s’animèrent comme par magie, nettoyant une seule et même cuirasse. Le garçon installa une perruque blonde et une autre brune et fit signe aux deux jeunes femmes de le suivre, un sourire amusé aux lèvres. Quel serait la surprise de ce pauvre Carter en découvrant les mannequins à la place des filles !

Emily courrait devant et quand ils sortirent du château, il l’entendit pousser un cri de victoire. Au contraire, May lui sauta dans les bras et il la réceptionna tant bien que mal, avec un sourire mi-victorieux, mi-impressionné. « Merci pour l’escorte, sire Simon ! » Il la regarda, réalisant qu’il appréciait beaucoup la proximité entre eux à cet instant et ne répondit rien. Ce fut Emily qui se racla la gorge, comme signalant sa présence. « Oui, suivez-moi ! » déclara Simon, se réanimant et prenant la tête de l’expédition. « Je crois que tu lui fais de l’effet … » chuchota Emily à l’adresse de May avant d’éclater de rire.

« Yo Damian ! Nickel ce petit coin de paradis ! Quant à nous, on vous apporte les victuailles ! » s’écria May en laissant tomber son sac sur la table, où quelques gâteaux roulèrent. « Salut May. Qu’est-ce que tu crois, on est des hommes de goûts ! » Emily leva les yeux au ciel, espérant bien que Damian le remarque. Frère et sœur étaient comme chiens et chats mais ils étaient surtout la colle et le ciment de ce groupe. Ils avaient presque un an de différence mais heureux hasard ils s’étaient retrouvés dans la même année, pour le plus grand malheur de leurs parents. Ils étaient Moldus mais quand ils avaient eu la révélation des pouvoirs de leurs enfants puis la visite de McGonagall, ils s’étaient renseignés au maximum sur ce monde, tenant à en savoir plus pour la protection de leurs enfants et de leurs intérêts. Ils étaient tous les deux dans la politique et autant dire qu’ils s’y connaissaient.

« Qu’est-ce que vous nous apportez du coup ? » « Rien pour toi ! » répondit Emily en tapant sur la main de son frère qui interrogea Simon sur leur réaction. « On aurait plutôt dit qu’elles s’amusaient comme des folles … » répondit le jeune homme, en rentrant les mains dans ses poches et jetant un coup d’œil à May, un sourire aux lèvres. Il ignora le frère et la sœur qui se chamaillaient alors qu’un contact se créait entre lui et la jeune femme. Peut-être que ce soir … ?

« Vous êtes de faux amis ! Pourquoi vous la laissez toujours me martyriser ? » Simon reporta soudain son regard vers son meilleur pote et attrapa une chips qu’il enfourna dans sa bouche. « Peut-être pour t’entendre pleurnicher ? » répondit Emily après un magnifique « Ta gueule » devenu quasi habituel dans leurs conversations. La jeune femme ouvrit quelques paquets de gâteaux afin que chacun se serve et approcha quelques gros cailloux qu’elle agrémenta d’un « Amplificatum » pour poser leurs fesses. Simon s’était chargé du feu et May sortit alors un paquet de Mashmallow. Ils formaient une drôle d’équipe de par leurs origines surtout : May et Simon avaient toujours vécu avec la magie autour d’eux, tandis que Damian et Emily étaient des Nés-Moldus et en connaissaient un rayon sur l’autre monde.

« Tu continues toujours à apprendre à être un Animagus, Simon ? » interrogea Emily en piquant un Mashmallow sur son bout de bois. La soirée était déjà bien avancée et après avoir reparlé de la connerie des filles et de l’échange peu-verbal entre Damian et un Serdaigle, il semblait que la discussion tournait sur l’apprentissage de Simon. Celui-ci avait commencé son entrainement peu après les vacances de Noël mais il savait qu’il devrait se montrer patient avant que quelque chose ne se forme. « Toujours ! Mais je ne sais pas encore quelle forme il va prendre … » Il n’avait jamais dit au petit groupe qui était sa formatrice, Victoire Weasley. Elle avait été sa première petite-amie, et la seule d’ailleurs depuis, et il était resté en bons termes avec elle, malgré le mépris des deux jeunes femmes pour la blonde. Seulement cette dernière avait bien changé depuis l’an dernier, même si May et Emily ne voulaient rien entendre.

« Espèce de petit con ! » riposta alors Emily quand Damian lui piqua son Mashmallow grillé. Elle lui mit un coup de poing dans l’épaule. Le pauvre devait avoir de sacrés bleus même s’il n’hésitait pas à riposter. Il ne frappait pas les filles, mais quand il s’agissait de sa sœur, c’était différent. Simon et May étaient des enfants uniques, et quelque part, le jeune homme enviait la relation que son pote avait avec sa sœur. Damian ne comprenait pas vraiment. Un jour, Simon avait lu que l’on ne comprenait jamais la valeur de quelque chose que lorsqu’elle disparaissait.

« On a un record à battre quand même May » dit la jeune femme à l’adresse de son amie. « Carl Grant nous est encore passé devant avec son idée de vendre Poudlard en janvier … Il faut qu’on fasse mieux ! » lança Emily sur un ton de défi. « Oh ça vous dit demain on va boire un chocolat à la Tête du Sanglier ? » « La Tête du Sanglier ? Pourquoi pas les Trois Balais ? » « Parce que c’est plus flippant … » dit-elle en bousculant son frère d’un coup d’épaule, un sourire aux lèvres. Même s’ils se battaient la plupart du temps, elle savait qu’il la comprendrait pour ce côté flippant.


Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionYoung, wild and free EmptyRe: Young, wild and free

more_horiz

   
Young, wild and free
Flashback ~ début du printemps 2017

Comme on aurait pu s'en douter, les deux Evans se mirent à se chamailler. C'était un classique, c'était chaque fois pareil ! Enfin, je m'en foutais pas mal, ça m'amusait. En vrai, ils s'adoraient, bien sûr. Je les enviais un peu, j'aurais tellement avoir voulu un frère à emmerder, mais aussi un frère pour m'aider avec notre père qui était... particulier. Je ne pus m'empêcher de rire quand Emily affirma qu'on avait rien apporté pour Damian. C'était presque cruel ! Ça me faisait marrer. Je me glissai à côté de Simon - Merlin qu'il sentait bon !

- Ils sont insortables ces deux-là, c'est incroyable. Heureusement qu'on est là pour remonter le niveau !

Je mis un petit coup de coude dans les côtes de Simon, gentiment. Oui, oui, je pouvais être gentille parfois, mais ça dépendait avec qui. C'était sûr que la pouffe de Weasley n'en sera jamais témoin... Damian lança une plainte qui me fit me marrer encore plus.

- Moooh pauvre petit chou ! Arrête, on va chialer !

J'éclatai de rire avant de m'asseoir sur le caillou agrandi par Emily. Aïe, il était pointu ce con !

- Personne n'a pensé à amener des coussins pas vrai ? Les deux garçons répondirent par la négative. Pfff on ne peut jamais compter sur les mecs ! Vous avez de la chance que cet endroit est cool !

Je me relevai et agrandi un autre caillou, juste à côté de Simon. Waow, le hasard faisait bien les choses, on aurait presque dit que c'était fait exprès ! J'ouvris le sac. On avait des sucreries et des cuisses de poulet. Il allait falloir un peu de temps pour que la viande soit prête, alors... c'était l'heure pour les marshmallows ! N'importe qui aurait gardé ça pour le dessert, mais on n'était pas n'importe qui, et on ne suivait jamais les règles ! J'enfilai un marshmallow sur un fin bâton et pendant que Simon regardait ailleurs, je l'attaquai avant.

- ATTAQUE SURPRISE !

Sa tête surprise me fit exploser de rire à nouveau. Je repris mon bâton avant qu'il ne mange mon marshmallow. Non mais oh, c'était le MIEN, je partage pas, la bouffe, c'est sacré. La discussion prend un tour un peu plus sérieux quand on parle de l'apprentissage de Simon pour devenir Animagus. C'était plutôt cool, j'avoue. En fait c'était carrément stylé. J'étais un peu jalouse mais j'étais un peu trop flemmarde pour apprendre. Peut-être que Simon pourra m'expliquer comment faire ? J'aurais trop la classe. En attendant, la conversation était beaucoup trop sérieuse.

- Tu devrais genre être un rat, tu pourrais te faufiler dans les bureaux des profs pour voir les interros avant, puis tu pourrais faire flipper certaines pimbêches !

J'échangeai un regard convenu avec Emily. J'étais sûre que Weasley était du genre à avoir peur des rats, quelle idiote. Je donnerais cher pour voir sa tronche si elle se retrouvait face à l'un d'eux. Tiens tiens, ça serait un truc génial à faire plus tard !

- Ouais, à fond, c'était une idée de génie cette vente ! Mais je ne m'avoue pas vaincue !


Il fallait trouver quelque chose de créatif, frapper un grand coup ! On était connues pour nos farces, on avait une réputation à tenir !

- Ouais, puis les Trois Balais, c'est trop mainstream, on est bien plus cools que ça !Tiens, Damian, est-ce que les poulets sont cuits ? J'ai la DALLE.

Sérieusement, si je mangeais pas quelque chose de consistant bientôt, mon ventre allait gargouiller, tu parles de romantisme.
©️Lilith

descriptionYoung, wild and free EmptyRe: Young, wild and free

more_horiz

Young, wild and free


Damian se mit une main sur le cœur à la remarque de sa sœur. "C'était pas très gentil Emily, je souffre." Se plaignit Damian avec un air de chien battu. Il lança le même regard quelques minutes plus tard à May qui était tout aussi sympa à son égard. "Qu'ai-je fait pour mériter tant de haine ?" Se lamenta t'il faussement. Amusant sans doute ses amis et sa soeur, il se prit un nouveau coup de coude dans les côtes. Ça faisait mal à force ! Il ébouriffa la chevelure rousse de sa sœur. La conversation dériva ensuite sur l'apprentissage d'animagus de Simon. Damian trouvait ça vachement cool, mais franchement trop long. Il n'avait clairement pas la patience de son ami pour les études. Au grand dam de ses parents, il ne s'investissait pas en classe. Il n'était pas nul mais un élève moyen parce qu'il ne se donnait vraiment pas la peine de faire de réels efforts.

Alors qu'Emily était concentré sur Simon, il lui piqua son marshmallow. "Délicieux !" Se moqua le jeune homme en avalant la sucrerie. Il reçu un nouveau coup dans l'épaule. "Hey ça va pas, j'suis pas ton souffre douleur, crétine !" Et c'était reparti pour un tour, le frère et la sœur s'asticotaient sans cesse. Ils reprirent finalement la conversation. "C'est vrai que Grant en tenait une couche ! Haha il y a bien qu'un poufsouffle pour être aussi allumé." Fit remarquer Damian, un sourire mangeant son visage. Il se souvenait encore de la crise de la directrice. C'était hilarant. Ce gars avait des idées vraiment chelou et avait donné de nombreux cheveux blancs au personnel de Poudlard. Leur petite bande avait essayé de le faire oublier et de faire encore mieux.

"Les trois balais c'est trop plan plan !" Confirma Damian, en accord avec sa sœur et May. Et puis la tête du sanglier c'était plus vendeur ! Sa sœur avait raison, c'était bien plus flippant et donc par définition amusant et classe. Il rigola à la remarque de May, cette meuf pensait toujours à son estomac... C'était presque effrayant.

"T'es vraiment une goinfre Scotty !" Il lui tira la langue en vérifiant la cuisson des dits poulets. Pourquoi il était préposé à la bouffe déjà ? C'est pas comme-ci il avait un talent caché en cuisine. "Ton estomac va pouvoir être rempli, l'ogresse ! C'est prêt !" Chantonna Damian avec un petite rire dans la voix. Il échangea un regard amusé avec son meilleur ami. D'un coup de baguette les poulets étaient devant eux. "Qui veut quoi ?" Demanda le jeune homme. Il s'était proposé naturellement au service, quelle idée encore une fois ! Lui qui n'en branlait pas une à la maison, le voilà qui jouait les chevaliers servants. Il y avait quelque chose de pas très raccord, ou il avait simplement la dalle lui aussi. Ouais c'était forcément ça !


©Lilith

_________________


Parfois, j'me demande ce que j'fiche ici ?

descriptionYoung, wild and free EmptyRe: Young, wild and free

more_horiz
Young, wild and free



Mardi 4 avril 2017

May observait Simon avec admiration quand il parlait de sa métamorphose en Animagus. Ca se voyait qu’elle en pinçait grave pour lui. Après, tout ce que j’espérais, c’est que ça viendrait pas foutre la merde dans notre groupe même si c’était clair que ça ressemblait plus qu’à une simple amourette. « Tu devrais genre être un rat, tu pourrais te faufiler dans les bureaux des profs pour voir les interros avant » proposa May. « C’est clair que ce serait vachement bien utile ! » confirmais-je en léchant quelques-uns de mes doigts pour le Mashmallow qui m’était resté collé. « ... puis tu pourrais faire flipper certaines pimbêches ! » ajouta la jeune femme avec un regard entendu vers moi. « Je ne vois pas du tout de quoi tu parles, May Scott ! » lançais-je avec un sourire en coin.

Simon levait déjà les yeux au ciel mais préféra ne pas intervenir. En revanche, May semblait rencontrer quelques difficultés à faire rôtir sa friandise. Simon lui donna un coup de coude et lui montra le sien. « Il faut que tu le places un peu plus au centre, comme ça … » La jeune femme le regarda avec un petit sourire et Simon sentit le chaud lui monter aux joues. Il retira son Mashmallow du feu et tendit le bout du bâton à la jeune femme. « Tiens, prends le mien ! » Il savait que proposer de la nourriture à May revenait à lui offrir un gros diamant.

Je lançais un coup de coude contre Damian et désignais May et Simon qui s’échangeaient des regards entendus. Je secouais la tête, un sourire aux lèvres, avant de leur parler de Carl Grant. May était carrément à fond pour organiser un nouveau truc plus gros, tout comme mon frère. Je savais que je trouverai certainement une idée créatrice avant de m’endormir. A quoi penser d’autre sinon ?

« Les Trois Balais c’est trop plan plan ! » confirma un peu plus après Damian. « C’est trop mainstream, on est bien plus cools que ça ! » ajouta May demandant ensuite des poulets à mon frère alors que je me décalais vers Simon. « Dis, Fray, tu pourrais pas me filer un coup de main pour mon devoir de Métamorphose ? » demandais-je en m’accroupissant face à lui. Le jeune homme roula des yeux. « Quoi ? T’sais très bien qu’il n’y a personne de mieux tailler que toi pour faire mes devoirs ET pour imiter mon écriture. »

Simon soupira et hocha la tête : « Très bien, mais la prochaine fois je te donne juste les idées et tu recopies ! » Un sourire victorieux vint se nicher sur mes lèvres alors que je déposais un baiser sur sa joue : « T’es chou, Fray ! Mais pas mon genre … » ajoutais-je avec un regard glissant vers May, espérant qu’il le remarque. « Tu devrais lui parler … » murmurais-je alors que Damian se plaignait du ventre sur patte qu’était ma meilleure amie. « Lui parler de quoi ? » demanda tout à fait naïvement Simon. « De tes petits regards, de tes joues qui rosissent ou du mashmallow que tu lui as offert ! » Le jeune homme fronça les sourcils, ne comprenant visiblement pas là où je voulais en venir.

« Qui veut quoi ? » s’écria Damian. « Moi ! je veux le plus gros ! » lançais-je en me relevant pour retourner vers la bouffe. « Je suis ta sœur, s’il te plaiiiiit ! » lançais-je en l’attrapant par le cou pour déposer un gros smack sur la joue. « Yeaaaaah, t’es le meilleur ! » dis-je en attrapant celui qu’il me tendait. Simon se tourna vers May : « Ton estomac va être satisfait avec un seul, seulement ? » demanda-t-il avec un petit sourire.

« Eh Damian ! Tu ne jouerais pas quelque chose ? » Damian n’était pas un pro de la musique mais il avait sa lubie cet hiver de demander une guitare pour Noël. Depuis il s’entraînait un peu là-dessus. Ça donnait pas grand-chose, mais ce soir, ça mettrait le feu. « Ouais, je prends les percus ! » lançais-je en attrapant deux bouts de bois que je taperais l’un contre l’autre. May et Simon nous imitèrent, le Serpentard attrapant son harmonica. Damian, forcé par le destin, sortit sa guitare, et commença à jouer les quelques accords qu’il connaissait avant de se calquer sur Simon qui avait trouvé une mélodie assez sympa. May s’improvisa au chant, l’hymne de Poudlard remasteurisé à notre façon.

Rapidement, je l’accompagnais et Damien se joignit à notre chœur. Chacun faisait à sa sauce et c’était drôlement amusant. Ouais, c’était une soirée vraiment cool !

Un peu plus tard dans la soirée, alors que May s’était enfilé une bonne partie de notre réserve de nourriture, j’attirai Damian un peu en retrait. « Dis … » commençais-je en me triturant les lèvres avec mes dents. « Je crois que May veut tenter le coup avec Simon ce soir. » lui confiais-je en jetant un rapide regard vers Simon qui racontait à la jeune femme en question sa dernière séance d’entraînement en Animagus où seulement des plumes lui avaient poussé sur la tête, lui donnant une drôle de tête.

« Tu pourrais peut-être parler un peu à Simon ? Histoire de le briefer … » ajoutais-je en lançant un regard entendu vers Damian qui ne semblait pas saisir l’allusion. « Genre comment on chope une nana et comment on lui roule une pelle ! » m’énervais-je en tapant contre son torse, agacée qu’il ne comprenne pas. « Faut qu’en plus je te fasse un dessin ? » Evidemment, dès que je mentionnais le fait que je puisse avoir une relation avec un garçon, Damian faisait une grimace de dégoût. « Un jour, faudra bien que tu me dises au revoir, grand frère ! » lui dis-je avec un sourire. Pas de sitôt, disait-il ? Je lui mis un coup de coude dans les côtes avant de revenir vers May et Simon.

« Eh May ! Je voulais te montrer un nouveau tour sur le lac, tu viens ? » lui lançais-je en pointant le lac du doigt. La jeune femme secouait la tête, préférant rester avec Simon. Ok, ok, miss, mais là le pauvre n’était clairement pas réceptif. Je lui glissais un lourd regard et elle comprit qu’il fallait vraiment que je lui parle. D’accord, ce n’était pas discret. Après que l’on se soit un peu éloigné, Simon eut un rire : « Elles sont bizarres, non ? » Il se tourna vers Damian.


Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionYoung, wild and free EmptyRe: Young, wild and free

more_horiz

   
Young, wild and free
Flashback ~ début du printemps 2017

On passait une soirée agréable, à raconter n’importe quoi et à se chamailler les uns les autres sans arrêt. Enfin, surtout les deux Evans, moi, j’avais d’autres Hypogriffes à fouetter. Je n’avais que d’yeux pour Simon. Oh, c’était une expression bien sûr, j’essayais de ne pas trop le dévisager. C’était difficile, avec une beauté pareille… J’attrapai le poulet que Damian me tendait en lui tirant la langue. Une goinfre, ogresse ? Ah ben c’était sûr qu’avec des surnoms pareils, ça allait m’aider à séduire Simon… mais j’aimais trop la bouffe. Je mordis dans le poulet à pleine dents. Et puis dans un autre, et encore un autre. Quoi ? Il fallait rester soi-même, même pour séduire. De toute façon, si j’avais agi différemment, ça aurait été bizarre : mes amis me connaissaient par cœur.

La soirée s’écoulait au rythme de notre musique qui, j’étais sûre, pourrait en effrayer plus d’un. Moi, je kiffais ça. C’était incroyable de pouvoir chanter à tue-tête comme ça, sans personne pour me faire chier. C’était pas chez moi ou dans la Salle Co que je pourrais faire ça. On se tapait des barres, jusqu’à ce que Emily lâche subitement :

- Eh May ! Je voulais te montrer un nouveau tour sur le lac, tu viens ?

Qu’est-ce qu’elle me voulait celle-là ? Juste au moment où je me rapprochais de Simon. Il m’avait parlé de ses entraînements d’Animagus, je trouvais ça fascinant, et voilà qu’elle débarquait avec ses gros sabots. Elle me lança un regard sans équivoque : elle voulait causer, absolument. Je me retins de soupire et la suivi d’un pas lourd, nous éloignant assez des garçons pour ne pas nous faire entendre. Ils avaient l’air en pleine discussion, de toute façon. Eh bah, on était vite oubliées par ici, c’était sympa !

- Qu'est-ce que tu fous Emy ? ça a intérêt à être important… parce que je sais pas si t'as vu, mais ça marche avec Simon ! Il m'a donné son marshmallow !  En voyant le regard moqueur d'Emily, je la tapai un coup dans l’épaule: Pas d'insinuation dégueu, arrête !

Et la voilà qui se marrait ! Elle reprit un peu son sérieux en voyant mon regard.

- Non mais clairement, va falloir que tu sois plus entreprenante avec lui.
- Ouais, plus facile à dire qu’à faire, madame !
- Il pense seulement que c'est par amitié que vous faites ça, alors sois plus … démonstrative ? suggéra Emily.
- Regardez-moi ça, Emily est devenue une vraie experte en drague ! répondis-je en tapant ma meilleure amie dans l'autre épaule.
- Crois-le ou non, mais je me suis documentée sur le sujet ! Mais sois pas trop brusque ! Simon n’est pas du tout de ce genre-là, tu le sais bien …

Je soupirai en entendant ses conseils.
- Pas brusque ? C'est à moi que tu parles ? Tu sais bien que moi et les sous-entendus, tout ça… je fis une grimace. Alors, est-ce que tu as des conseils, grande chaman de la drague ?
- Dis que t'as froid. Ca marche à tous les coups : Simon va te passer sa veste et tu vas te blottir un peu contre lui.

Emily semblait prendre son rôle très au sérieux et je l'écoutais très sérieusement. Hé, c'est que c'était pas con cette histoire de dire que j'avais froid ! Mais…

- Et s'il me donne pas sa veste ? Je la lui arrache, c'est ça ? Pas très subtil je crois…
- Simon te passera sa veste, ou Damian est vraiment nul en conseils de drague !
- T'es en train de me dire que c'est Damian qui t'a donné ce conseil ? Oh misère…

Est-ce que Damian s'y connaissait vraiment mieux que ma meilleure amie en drague ? Je n'en étais pas persuadée. Emily continua sa tirade malgré mes doutes:

- Sois fascinée par tout ce qu'il te dit et interroge le sur ce qu'il pense de toi. Comment il te trouve physiquement. Cette fois, c’était elle qui me mit un coup dans l’épaule. Ça faisait mal, c’était pas cool ! Tiens, sors lui ce que tu m'as dit ce matin sur tes seins qui ont poussé !

Je me mis à rire en même temps que Emily, elle aussi sûrement en train de s'imaginer la tête du pauvre Simon. Puis je me mis à rougir. Lui demander ce qu'il pensait de moi ? ça n'était pas trop direct ? Je secouai la tête:

- Aaaah c'est stressant ton truc là, peut-être qu'il est pas du tout intéressé !

Je n'étais pas du genre à douter de moi, mais là, il s'agissait de Simon, pas d'un mec lambda. Je le voulais vraiment, et pas qu'un peu.

- May Scott ! Bien sûr que Simon est intéressé. Bon, j'l'avoue, c'est pas facile de savoir ce qu'il pense et c'est dommage qu'on est pas de Légilimens dans la poche, mais je suis persuadée qu'il n'est pas insensible à ton charme ! Il t'a donné de la nourriture ! insista Emily comme s'il s'agissait là d'un argument imparable. Elle frotta mon épaule avec un sourire un peu plus encourageant. Ça m'aidait, étrangement. Et franchement, s'il est assez con pour ne pas être intéressé par toi, c'est qu'il ne te mérite pas. Même si c'est notre pote, et même s'il nous aide beaucoup pour nos devoirs, je jure de le détester officiellement s'il ne voit pas que tu es une fille merveilleuse !

Je souris malgré tout aux encouragements d'Emily.

- Ne le déteste pas trop, on en aura toujours besoin pour les devoirs.
- Ouais t'as raison … avoua la jeune femme.

Je repris mon sérieux. Je sentais le stress monter en moi.

- Merci, pour les encouragements, les conseils. Je me tournai vers les garçons, puis à nouveau vers Emily: Bon… je crois qu'il est temps que je me lance ? J'avais l'impression que mes jambes allaient se dérober sous moi. Quelle angoisse.

- Ça va bien se passer ! dit-elle en montrant tout de même ses doigts croisés puis en tirant la langue. Au cas où Weasley a caché une grosse boîte de chocolat sous son lit !

Je levai les yeux au ciel:
- Bon, ça suffit, j'y vais. Est-ce tu peux... distraire ton frère ? demandai-je avec un gros sourire comme pour m'excuser de les expédier ailleurs. Je n'avais pas envie d'avoir dans mes pattes dans ce moment fatidique.

J'inspirai un grand coup et avançai d'un pas, puis d'un autre. Je murmurai plus pour moi que pour Emily: "Allez, c'est parti." Je m'assurai notamment qu'elle me suivait de près. Elle me rassurait, même si je savais qu'elle allait bientôt déguerpir avec son frère.
©️Lilith

descriptionYoung, wild and free EmptyRe: Young, wild and free

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum