Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Décembre 2021.

Partagez

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptySi seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

   
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



Ah, la bibliothèque. C'est vraiment un coin que j'adore! J'suis pas du genre studieuse, mais me plonger dans des vieux livres d'histoire... C'est vraiment une expérience que je trouves passionnante.  Je sais que mon attrait pour cette matière est un peu étrange - surtout que j'suis loin d'être l'élève modèle - mais bon, j'peux pas m'en empêcher! 

J'ai laissé mes affaires sur une table, avant de rejoindre joyeusement les rayons qui m'intéressait. Mes amies diront sûrement que je suis trop naïve de laisser traîner mon sac comme ça, que quelqu'un le volera sûrement. Mais, eh! Qui allait voler un sac en bandoulière fuchsia bardé de pin's criard, franchement? Tout le monde savait qu'il était à moins - et même, c'est pas comme si mes affaires étaient très discrètes.

De toutes façons, il me faut juste quelques minutes pour retirer la pile de livres qui m'intéresse: de l'histoire, des légendes, de la magie des druides celtiques. Si seulement druide pouvait être un métier, de nos jours, c'est forcément ça que je ferais! Mais bon, c'est pas vraiment possible. Et puis, il n'y a pas de cursus druidique à l'université. Dommage.

Je pense, je pense, et je ne regarde même pas où je vais. Et bon, ce qui devait arriver arriva, et je rentre avec un grand fracas dans... quelqu'un, d'après le son que la chose sur mon chemin fait. On tombe par terre, les livres s'envolent avant de nous recouvrir. Ce serait magnifique, si je ne mettais pas mal réceptionné sur mes mains.   
- Désolée... Est-ce que tu vas bien? Demandais-je à la petite asiatique qui se retrouvait pas terre par ma faute, avec un sourire d'excuse.


 

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Après la réception chez les Romanov, je suis revenue à Ilvermorny avec des souvenirs amusants plein la tête. Je peux affirmer que je me suis bien amusée ce jour-là en compagnie d'un groupe d'autres adolescents encore plus délurés que moi. Mais il a bien fallu revenir à l'école pour reprendre la petite routine des cours. Et là, je me suis aperçue avec effarement que ma motivation s'est littéralement évaporée. C'est la conséquence directe de cette soirée chez les Romanov. Je crois qu'au fond de moi, j'avais grand besoin de m'amuser comme je l'ai fait ce jour-là, et reprendre le travail scolaire s'est du coup révélé plus difficile que prévu. Mais je dois m'y remettre sérieusement, c'est indispensable !

Du coup, je me suis mise à fréquenter à nouveau la bibliothèque avec assiduité, presque quotidiennement. Je m'astreins à une dose de révision ardue pour me remettre dans le bain. L'euphorie des vacances est bien retombée et je le regrette, ce qui n'est pas vraiment mon habitude car j'aime travailler d'ordinaire.. Aujourd'hui je me concentre une interrogation écrite à venir en Défense contre les Forces du Mal, donc je potasse tout ce que j'ai appris sur le sujet. Sauf qu'il me manque des renseignements. Il faut que j'aille chercher un autre livre pour m'aider.

Je me lève de ma table où je me suis installée pour travailler et alors que je cherche le bon rayon, je suis soudain percutée de plein fouet par une pile de livres flottant dans l'air. Je tombe en arrière sur mon postérieur, et la pile d'ouvrages s'écroule sur moi. Aïe, ils sont lourds, ça fait mal ! Le temps que je recouvre mes esprits, je m'aperçois que les livres ne flottaient pas, ils étaient portés par une grande fille brune, un peu plus âgée que moi. Elle aussi a reçu quelques uns des volumes sur elle. A t-on idée d'être à ce point distraite franchement ?

La jeune femme s'excuse avec un sourire qui me désarme et dissipe toute velléité de colère. Je la regarde, l'air hébété, incapable de sortir un son pendant plusieurs secondes.

" Euh... eh bien... oui... oui je vais bien, merci. "

Pourquoi cette inconnue me trouble t-elle à ce point ? Etrange.



descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



Un large sourire s'affiche sur mon visage. Au moins, je ne l'ai que bousculé, je ne lui ai pas fait mal, apparemment. Ça me soulage, qu'est-ce qu'on dirait d'une dernière année qui blesse les plus petits que soit? 

Je rassemble les livres d'un coup de baguette, et je les fait flotter jusqu'à ma table. Au moins, là, ils ne pourront plus tomber sur personne! Je tends ma main à la jeune fille, pour l'aider à se relever. Elle avait pas l'air de m'en vouloir, ouf! Mais elle me regarde un peu bizarrement... Était-ce ma jupe bleu et mon haut rose vif qui la dérangeait? J'avais remarqué ça plusieurs fois, les tenues atypiques n'étaient pas appréciaient par tout le monde. Ou alors, c'était parce que je portait un tee-shirt, peut-être? Mais il faisait une telle chaleur dans la bibliothèque, aussi...

- J'suis vraiment désolée, hein. J'aurais dû regarder où j'allais, mais d'habitude y'a pas beaucoup de monde, ici. Enfin, moi c'est Meabh*! Lui fis-je en lui adressant un petit signe de la main.

En me retournant, je baisse les yeux sur le sol, pour voir qu'un livre n'a pas rejoint les autres sur ma table de travail. Je le prends, avec un grand sourire: c'est un petit manuel que j'ai déniché entre deux étagères, comme si il avait été oublié. Il était totalement écrit en gaélique, sûrement à la main. Il faudrait que j'interroge la bibliothécaire sur son origine!

- Tu veux bosser  côté de moi? Des fois on travaille mieux quand on est plusieurs!

Sans attendre sa réponse, je vais m'asseoir à ma place - et mon sac failli se renverser par terre, je l'ai rattrapé de justesse! La table n'était car littéralement dix pas de la jeune fille - si elle me répondais, je l'entendrais même en étant assise!


* Meabh se prononce Mève

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Je regarde, hébetée, la jeune femme agiter sa baguette magique pour faire léviter ses livres jusqu'à sa table. Je ne comprends pas vraiment ce qui se passe en moi. Je me sens comme ensorcelée par un quelque chose d'indéfinissable qui émane de la belle brune. Elle m'aide à me relever, et me parle. Je dois me secouer intérieurement et faire un effort pour comprendre ce qu'elle dit. Sa beauté et ses formes me laissent sans voix. Sans compter qu'elle est habillée légèrement.. oh non je ne dois pas avoir ce genre de pensées, comment va t-elle réagir sinon ? Je me force à la regarder dans les yeux.

Comment dit-elle ? Maeva, Maeve ? Ah non Mève ! Quel étrange prénom ! D'où peut-elle bien venir ? J'en suis encore à me le demander quand la brune se penche pour ramasser un petit livre. Je regarde la couverture... mais c'est du gaélique non ? Alors elle doit être Irlandaise, ou d'origine Irlandaise. J'ai enfin compris. Sa proposition de nous asseoir ensemble à sa table pour les révisions me plaît. Mon coeur, contre ma volonté, s'emballe de façon complètement déraisonnable. Je dois cacher la tempête qui fait rage en moi, sinon elle risque de me trouver étrange.

Je fais un signe de tête et je la rejoins à sa table. Etre si proche d'elle me déconcentre. Je n'arrête pas de tourner le regard vers Mève toute les vingt secondes. Ma main tremble tandis que j'écris, j'ai chaud. Je ne prête aucune attention à ce que je suis en train de faire. Mon cerveau est comme engourdi. Il faut que je pense à autre chose. Je déglutis une, deux, trois fois avant de retrouver ma voix.

" Tu... tu es ici dep... depuis longtemps ? Je ne t'ai jamais aperçue avant. "

Je me sens rougir comme une fillette. Pourvu qu'elle ne remarque rien !

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
]
    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



La petite asiatique à l'air d'être timide... je ne pense pas que ce soit à cause de moi - je veux dire, sérieusement, je ferais peur à qui? Si ça se trouve, elle est en échange et elle est juste un peu paumée. Quoi que, elle a un bon accent. Mais après, on peut avoir un bon accent en étant étranger, c'est pas incompatible!

- Moi? Je suis là depuis mes sept ans. Du coup, ça va faire ma dixième année ici! Et toi, lui demandais-je, doucement.

Je ne veux surtout pas la brusquer! Même si je suis un peu trop speed pour elle, s'en doute. Et peut-être trop curieuse. J'sais que certaines personnes ont du mal avec ça. Mais si on n'est pas un minimun curieux, comment la conversation va avancer, hein?

- Tu révises quoi; toi? fis-je en m'asseyant à côté d'elle, pour lorgner sur ses livres.

Bon, je sais, ça se fait pas vraiment. Mais peut-être que je peux l'aider, hein. Ça a pas l'air comme ça, mais je suis plutôt à l'aise - enfin, dans certaines matières.

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Je regarde la jeune femme, absolument ébahie. Elle est à Ilvermorny depuis le début, c'est à dire son septièe anniversaire, et je ne l'ai remarquée que aujourd'hui ? Mais que diable faisais-je auparavant ? Je ne comprends vraiment pas.

" Je m'appelle Ayumi Tsuno, j'ai seize ans, et cela fait deux ans et quelques mois que je suis arrivée ici en provenance de Mahoutokoro, l'école japonaise. Mes professeurs chez moi pensaient que ici je pourrais approfondir mes connaissances en faisant des études plus poussées que dans mon pays natal, d'où ma présence à Ilvermorny. Et ils avaient raison. "

C'est la vérité, j'ai fait des progrès notables ici, alors que j'étais déjà une forte en thème à Mahoutokoro. Je ne l'avoue pas à Meabh, de peur qu'elle me prenne pour une frimeuse. D'habitude je me moque de ce que l'on peut penser de moi, mais elle... non. J'ignore pourquoi mais je souhaite qu'elle me voie comme une élève normale et non une prétentieuse.

Quand elle me demande ce que je suis en train de réviser, je la regarde l'air ahuri, en essayant frénétiquement de me souvenir de la réponse. Il me faut bien cinq secondes entières pour me rappeler ce que je faisais.

" Eh bien, je... attends... ah oui, la Défense Contre les Forces du Mal, parce qu'une interrogation écrite se profile bientôt. Et toi ? Tu révises quelque chose en particulier ? "

Si l'on pouvait réviser ensemble, cela rendrait notre tâche agréable. Et je pourrais ainsi rester encore un peu en sa compagnie, qui même si elle me trouble est véritablement agréable, comme un soleil qui chasse les idées négatives.


descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



J'ouvris des yeux ronds comme des soucoupes. Deux ans! Elle était sacrément discrète, la miss! Je ne l'avais vraiment jamais vu. Peut-être parce qu'on était pas dans la même classe? J'me sentirais tellement mal si elle était de mon année!

- Tu dois être sacrement douée en magie, alors! On m'a dit que Mahoutokoro c'était super select' comme école... C'est vrai qu'il y a beaucoup de redoublement?

C'était le soucis, avec ce genre de rumeur: on s'est jamais ce qui est vrai, faux, ou juste exagéré. Ici, y'a pas trop de redoublement, enfin, je crois pas. En tout cas, je connais personne qui a redoublé!

- Du coup, t'es dans quelle année? Et dans quelle maison? T'es sûrement à Serpent Cornu,
non?


Même si elle était plus petite que moi, Ayumi avait certainement des tas de trucs à m'apprendre. Déjà, elle était bilingue, c'est pas rien! Moi j'aimerais bien l'être aussi... mais on va dire que je suis en voie de le devenir. Même si je devrais sûrement aller en Irlande pour m'exercer.

- Défense contre les Forces du Mal? C'est cool... l'interro est sur quoi? Je sais pas vraiment si je pourrais t'aider, je suis plus calé en histoire pour le cas. Quoi que, je me débrouille pas mal en pratique. Oh, sinon, je révise rien: j'apprends le gaélique! Mon but, c'est de pouvoir lire les vieux livre de formule, là. Du coup j'essaye de les traduire sur mon temps libre.

Je souris, heureuse de pouvoir partager ma passion. J'aimerais vraiment en faire mon métier, de traduire de vieux parchemins... j'espère que ça existe. Boh, sinon je l'inventerais!

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Je ne sais pas quoi dire. Je me sens dans mes petits souliers quand la jeune femme évoque mes bons résultats scolaires. Pourtant je ne suis pas du genre à rougir aisément mais elle y parvient sans peine.

" Oh oui. Mahoutokoro est une école très exigeante, ça c'est vrai. Tu n'as pas le droit de te reposer sur tes lauriers, sous peine de perdre pied facilement et ne plus refaire surface. L'excellence et le travail sont deux vertus non pas encouragées mais indispensables là-bas. "

En vantant mon ancienne école, je ne cherche pas à me faire bien voir par Meabh ni à l'impressionner, juste lui dire les choses telles qu'elles sont chez moi.

" Non pas du tout, je suis chez les Oiseau-Tonnerre, en neuvième année. "

Je lui adresse un petit sourire. Non que je sois heureuse qu'elle se soit trompée pas du tout, j'aime juste surprendre les gens quand ils se font une idée à mon sujet et qu'ils se trompent. Meabh reprend le fil de ses questions, et je dois reprendre mes notes pour me rappeler de ce que je suis en train de réviser pour lui répondre.

" Hum... "Les façons de combattre les Créatures Maléfiques". "

Ma compagne m'avoue alors qu'elle ne révise pas exactement, elle fait quelque chose qui apparemment lui tient à coeur. Apprendre le gaélique.

" Tu es américaine d'origine irlandaise ? C'est une façon pour toi de te reconnecter à tes racines non ? "

Je ne fais là qu'une simple supposition, mais je pense que je ne suis pas loin de la vérité néanmoins.

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



Je laissais voler mes pensées quand Ayumi me parla de Mahoutokoro. Une école vraiment exigeante, hein? Je n'aurais probablement pas beaucoup aimé y être, déjà que je trouvais qu'Ilvermorny était parfois vache dans la notation...

- Bon, c'est vraiment pas pour moi! Une école comme ça... je tiendrais même pas deux semaines! Je ne sais même pas comment des enfants peuvent y survivre, rajoutais-je en blaguant.

J'exagérais un peu, mais je partageais quand même le fond de ma pensée. Enfin, heureusement, Ayumi y avait survécu, sinon je n'aurais jamais eu cette conversation intéressante avec elle!

Je me pencha sur son livre, en faisant un signe de négation. Non, je pouvais pas grand chose pour elle. Comme je lui avoua, je pourrais corriger son expression et la méthode de sa rédaction, mais c'était à peu près tout.

- Ouais, c'est ça! Tu lis dans les pensées, t'es Legilimens? lançais-je en riant.

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
J'offre un petit sourire contrit à la jeune femme quand elle m'affirme avec conviction qu'elle n'aurait jamais été heureuse à Mahoutokoro, à cause du caractère select et exigeant de mon ancienne école. C'est vrai que pour certains occidentaux, le modèle scolaire japonais peut s'apparenter à de la folie douce. Il me semble là qu'il s'agit plus d'un clash de mentalités entre nous Orientaux et les Occidentaux.

" Les enfants japonais et asiatiques y survivent parce qu'ils sont confrontés très tôt à cette exigence d'excellence. Je conçois parfaitement qu'à vos yeux d'Occidentaux cela paraît un modèle dur, peut-être inhumain, mais toujours est-il qu'il donne des résultats, ça c'est incontestable. Nul modèle n'est parfait de toute façon, même pas celui de Ilvermorny, pourtant réputé dans le monde la magie. "

L'ancienne Ayumi, celle qui se sent obligé de défendre son école et son pays contre toute critique venue de l'extérieur, refait surface en moi un bref instant. Je ne me suis pas mise en colère, mais mon ton un peu sec peut le faire croire à une personne qui ne me connaîtrait pas.

" Désolée... je prends parfois trop à coeur certaines choses que j'entends, et ma flamme patriotique s'embrase aussitôt quand c'est le cas. Mahoutokoro est une école merveilleuse, je te prie de me croire, et j'y ai des souvenirs exceptionnels, malgré le haut niveau d'exigence dans le travail. Là-bas j'ai appris à me dépasser, à me surprendre moi-même, et à force j'ai fini par devenir une des meilleures élèves. Donc tu vois, c'est possible de se surpasser si on le veut vraiment. "

J'espère que Meabh ne va pas me tenir rigueur de cette mise au point que je juge nécessaire. Revenant à notre discussion, elle m'affirme avec une moue être dans l'incapacité de m'aider mais ce n'est pas grave. En revanche, mon assertion selon laquelle son projet lui sert surtout à se reconnecter à ses racines est avérée.

" Très franchement, c'était assez évident, c'est pour cela que je l'ai deviné. "

Je lui tire la langue et me penche à nouveau sur mon parchemin et mon devoir en soupirant.

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



J'écoutes les paroles d'Ayumi, en me mordant un peu la lèvre. Je pense que je l'ai vexée, que j'ai un peu froissée son orgueil national. Mais après tout, peut-être que j'aurais réagis pareil. Pas pour les Etats-Unis, mais pour l'Irlande - c'est étrange, non? D'ailleurs, ça m'est déjà arrivée: défendre bec et ongle le fait que oui, les druides étaient de vrais sorciers et pas des charlatans, devant certains camarades américains incrédules.

- T'inquiètes, je le disais que dans mon cas, j'suis un peu un électron libre, tu vois? Enfin,
peut-être que si j'avais été à Mahoutokoro depuis toute petite, je pense que je m'y serais faite... et peut-être que ce n'aurait pas été un mal!


Peut-être même que j'aurais eu des notes aussi bonnes que celle d'Histoire partout, qui c'est? Ma mère en aurait été ravie! Je ne dis pas qu'elle n'est pas ravie de mes notes actuellement, mais je pense qu'elle aurait préféré des notes acceptables partout, et pas de l'excellence dans trois-quatre matières, et du médiocre dans trois-quatre autres.

- J'ai jamais mis les pieds en Irlande, pourtant, c'est étrange, non? Mais j'adore la culture,
et tout! Je m'y sens plus proche que celle des Etats-Unis, alors que j'y suis née! Faut croire que j'idéalise un peu, mais je peux pas m'empêcher de penser à comment ce serait bien de revoir surgir les anciennes formes de magie, plus proche de la nature...


  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Un électron libre... je peux le concevoir sans problème. Cela dit, ce genre d'esprit rebelle ne s'épanouissait pas vraiment à Mahoutokoro en général. Je n'affirme pas là que Mahoutokoro vous force à mettre votre personnalité de côté, juste qu'il est bon de rentrer dans une sorte de moule d'abord afin de faire ressortir ce qui fait de vous la personne que vous êtes. Vous vous mettez au service d'un club, ou de votre maison, vous lui apportez vos talents, et du coup vous sortez du lot. Un concept abscons pour des occidentaux, mais c'est comme cela.

Meabh me confie que jamais au grand jamais elle n'a mis le pied sur la terre de ses ancêtres. Je trouve cela un peu dommage. Elle parle de cette île comme son véritable pays alors qu'elle est américaine. Oui, elle idéalise véritablement, c'est aussi ce que je pense. Pourtant je suis captivée par ce qu'elle me dit. Oui, faire revivre un peu l'ancien savoir faire magique serait une excellente chose. Je me demande si Meabh parle de la Wicca, qui a ses origines dans sa chère île, et qui remonte plus loin encore que le christianisme.

" Oui ce serait merveilleux en effet... perpétuer le savoir des anciens est une tâche noble tu as raison. On pense un peu de façon similaire au Japon, même si ça s'essouffle malheureusement. Les autres jeunes se moquent un peu de ce qu'ils considèrent comme des traditions désuètes. Heureusement d'autres prennent à coeur de préserver ce savoir millénaire. Sans racines, on ne va nulle part dans la vie. Dommage que tant de gens ne soient pas capables de comprendre cette simple vérité. "

Les yeux dans le vague, je revois les comportements scandaleux de certains de mes camarades à Mahoutokoro, qui ne juraient que par la modernité et tournaient en ridicule certaines choses qui faisaient et font encore l'identité de notre patrie. J'ai failli, dès mon plus jeune âge, en venir aux mains plus d'une fois avec ces imbéciles occidentalisés, je dirais même débilisés à l'extrême. Daichi-san m'a permis d'éviter tant d'ennuis quand j'étais jeune et bouillante de patriotisme... je lui dois une fière chandelle, vraiment.

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



J'suis trop contente qu'Ayumi soit d'accord avec moi! Peu de personnes d'Ilvermorny, à ma connaissance du moins, ont cette position. Ou ont position tout court, d'ailleurs... Faut croire que les ado américains ne sont même pas au courant qu'il existe d'autre forme de magie de la leurs de par le monde.

- Tu trouves pas que ce serait super, toi aussi, si on avait des cours pour les autres formes de magie? Genre comme la magie du monde, mais en plus poussé, non?

Ce cours était génial, clairement. Mais... bien trop court à mon goût! Il ne permettait pas d’approfondir autant que je le voudrais!

- Peut-être que si on y montrait aux petits... J'veux dire, les gamins sont tellement ouverts,
ils adorent découvrir et tout... Si on leur montre les racines de telles ou telles cultures, ils y seront plus réceptifs, non?


Peut-être des cours qui n'en soient pas vraiment, des sortes de temps de découvertes, dans les premières années d'Ilvermorny. Je ne sais pas... Mais au moins, c'est super de trouver quelqu'un qui partage mes idées!

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Quand Meabh me parle de cours où l'on pourrait étudier les autres formes de magies pratiquées dans diverses parties du globe, je ne peux que partager l'enthousiasme dont elle fait preuve. Ce serait tellement enrichissant d'en savoir plus, d'approfondir nos connaissances. Les cours de Magie du Monde qui ont lieu ici à Ilvermorny sont frustrants, car ils ne font qu'effleurer la surface, sans aller au fond des choses. C'est comme si on nous tendait un succulent gâteau pour nous le reprendre avant de pouvoir le goûter. Du pur sadisme.

" Oui, je pense que si l'on ouvre l'esprit des enfants de façon intelligente, sans non plus partir dans de longues explications qui les feront somnoler d'ennui, cela ne peut que fonctionner c'est certain. Il faut seulement montrer une véritable volonté d'enseigner ce savoir, autant du côté de l'école que du MACUSA, et je ne crois pas que ce soit la priorité des autorités à l'heure actuelle malheureusement. "

A l'heure où le communautarisme sous toutes ses formes fait reculer toute velléité d'ouverture, que ce soit côté sorcier ou côté No-Maj, il devient difficile voire impossible de songer à établir un programme de découverte de ce genre.A l'heure où la tendance est à la mise au ban des nés No-Maj comme moi, je ne pense pas que telle initiative serait considérée par ceux qui créent les programmes de cours.

Je me penche à nouveau vers ma tentative de révision, mais rien à faire, ma tête n'y est pas.

" Impossible de me concentrer... "

Dire que la raison de mon manque de motivation se trouve juste à mes côtés, avec un sourire à faire fondre les neiges au sommet du Mont Fuji...

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



Je ne peux que hocher la tête à tout ce qu'Ayumi me dit. C'est fou d'avoir put rencontrer quelqu'un qui a les mêmes idées que moi par hasard! Je mets ma main sur son bras, avec un grand sourire.

- C'est exactement ça, on dirait que tu lis dans mes pensées! Et puis, faire des voyages aussi, ce serait bien qu'Ilvermorny organise des voyages, pas comme les échanges scolaires mais, comment dire.... Tu vois, une semaine pour visiter un pays, un peu comme des vacances?

Je m'emballe, et je parle, je parle... J'suis sûre que si Ayumi m'arrête pas, je parlerais encore une heure sans m'arrêter! Mais je m'arrête tout de suite en voyant la petite moue triste de la jeune fille quand elle se rend compte qu'elle ne peut plus se concentrer.

- Oh, c'est ma faute? J'suis désolée, j'me tais, promis-jurée!

J'espère qu'elle m'en veut pas trop. J'm'en voudrais que notre amitié parte du mauvais pied à cause de mon incapacité à me taire, parfois!

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
La main de Meabh sur mon bras... pourquoi cela provoque en moi un tel trouble ? Pourquoi mon coeur s'emballe t-il de la sorte ? Ces émotions me traversent, ravageant tout en moi à la manière d'un tsunami. La jeune femme est un tel rayon de soleil, une telle incarnation de positivité, que cela me bouleverse. Il est difficile de ne pas laisser transparaître à la surface toutes ces émotions extrêmes qui me parcourent. Le fait que nous ayons une vision quasi identique de ce que le monde magique devrait être me perturbe tout autant.

" Oui ce serait merveilleux comme idée... cela permettrait de créer des liens un peu partout entre jeunes sorciers, et cela lutterait contre les préjugés, comme ceux que j'avais quand j'étais petite. Je vais te surprendre, mais à mes débuts à Mahoutokoro, j'étais très intôlérante envers les élèves étrangers qui venaient au Japon. Je le regrette aujourd'hui. Donc oui, cela me semble une excellente chose d'envisager des échanges scolaires un peu partout. "

Je pourrais écouter Meabh très longtemps. Tout à coup, ma rédaction ne semble plus avoir la moindre espèce d'importance. Mais ma nouvelle amie prend ma mine affligée pour de l'agacement à son encontre. Si seulement elle savait que c'était exactement l'inverse que je ressentais en ce moment. Si elle se doutait que dans mon coeur, un conflit né de la confrontation de puissantes émotions faisait rage en ce moment même !

" Non Meabh, ce n'est en rien ta faute. Je... j'aime ta compagnie, et j'aime que tu me parles. Tant pis pour ce devoir, de toute façon j'en sais assez pour avoir au moins la moyenne lors de l'interro écrite à venir. "

Joignant le geste à la parole, je remets toutes mes affaires dans mon sac et referme le livre que j'ai emprunté. Je souhaite consacrer toute mon attention à ma camarade.

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



Je retire ma main de son bras, lentement. Je sais que certain personne n'aime pas être touché, mais Ayumi n'avait pas l'air de m'en vouloir pour cela. En fait, elle avait même l'air d'apprécié cette proximité entre nous. C'est comme si on se connaissait depuis toujours! Alors que, à vrai dire, à part qu'elle venait du Japon et sa maison, je ne savais pas grand chose... Mais ça ne faisait que rendre mon sentiment à son égard bien plus merveilleux!

- Oui, je vois ce que tu veux dire... les échange de lettres, c'est bien, mais c'est trop peu! Enfin, la plupart du temps. Mais bon, passons. Tu ne devrais pas avoir honte, tu sais. On a tous fait des choses plus ou moins idiotes quand on était petits. Et puis, tu t'en rend compte, c'est déjà ça! Il y a des personnes qui sont encore très intolérantes, que ce soit envers les créatures ou les né No maj'! Parfois, on dirait qu'ils viennent du siècle dernier! Et le pire, c'est qu'ils ne se rendent même pas compte de leurs comportements!

Je n'aime pas l'injustice, où qu'elle soit. Bon, je pense que la plupart des gens pensent de même. Comment peut-on décemment aimer une situation injuste, je me demande... Enfin, comme je l'ai dit, il y a bien des personnes, minoritaires, qui semblent prendre plaisir à cela. Mais ce n'est qu'une minorité, la fameuse minorité bruyante, bien sûr.

- Si tu dis que ce n'est pas gênant pour toi, ça me va. Je ne vais pas te forcer la main, non plus... Je ne suis pas un exemple en tant qu'élève, après tout. Pour revenir à notre conversation... je pense qu'il nous faudrait quelque chose, ici. Une structure, pour communiquer avec les sorciers du monde entier. Il y a beaucoup de personnes qui viennent d'autres pays, ou qui baignent dans une culture différente que celle de l'Amérique... ce serait merveilleux, qu'on puisse tous partager nos connaissances, non? Mais bien sûr, je ne vois pas comment cela pourrait voir le jour...

Tout en prononçant ces mots, une vague idée de ce qu'on pouvait faire me vint à l'esprit. Il y avait bien des clubs, ici, mais serait-ce suffisant pour pérenniser notre envie? Et, il fallait un professeur, voir plusieurs, de notre côté, non? En tout cas, il me fallait savoir ce qu'en pensait Ayumi avant de lancer l'idée. Et puis, il ne me faudrait qu'un petit "oui" pour me rendre la plus heureuse du monde!

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Meabh ne me juge pas pour mon intôlérance passée. Elle met cela sur le compte de ma jeunesse de l'époque, et sans doute n'a t-elle pas tout à fait tort. Les enfants peuvent être vraiment méchants. Réaliser qu'on a soi-même été une fillette méchante et raciste est vraiment douloureux. Comment ai-je pu être à ce point mauvaise, cruelle parfois même ? J'en suis consternée rien que d'y repenser. Je crois que tous ces défauts de l'enfance ne sont en fait rien d'autre que de l'immaturité pure et simple. J'ai changé, mes croyances ont évolué, alors que ici aux Etats-Unis, il existe des gens qui sont nés ainsi et qui n'ont jamais changé d'un pouce. Et, pire que tout, ils occupent aujourd'hui des fonctions très importantes. C'est bien cela qui fait le plus peur.

J'écoute Meabh reprendre notre discussion sur la façon dont on pourrait s'y prendre pour faire communiquer les jeunes sorciers du monde entier entre eux. Et alors, une idée me vient, une idée qui de prime abord, me semble si stupide que j'ai du mal à m'empêcher de rire. Mais si c'était possible de faire quelque chose en ce sens, ce serait vraiment excellent.

" Je viens d'avoir une idée un peu farfelue... la meilleure façon d'arriver à ce que tu me décris, ce serait de faire comme les No-Maj. Je ne sais pas, cela paraît idiot, mais ils ont ce truc baptisé "Internet", grâce auquel les No-Maj du monde entier peuvent se voir, faire connaissance et discuter, devenir amis, ce genre de choses... tu connais ? Si les communautés magiques et No-Maj du monde entier pouvaient parvenir à un accord, pour que les jeunes sorciers puissent eux aussi avoir accès à cet Internet, il serait bien plus simple pour eux de se rencontrer, comme le font les No-Maj, non ? Après, il y a tant de paramètres qui rentrent en ligne de compte... est-ce que des parents Sang-Pur brésiliens accepteraient de laisser leur fille discuter en ligne avec un No-Maj finlandais ? Oh non oublie en fait, je réalise à quel point mon idée est ridicule... "

Il y aurait bien des mentalités à bousculer chez les sorciers pour qu'un tel projet soit viable et fonctionne... non c'est absolument impossible, jamais une chose pareille ne serait acceptée nulle part. Mais d'où peuvent bien me venir des idées pareilles ?

" Mais pour en revenir à quelque chose de beaucoup plus réaliste, oui, il doit être possible de faire quelque chose en ce sens ici, à Ilvermorny. Comment ? Je l'ignore. Mais si tu veux mon aide, Meabh, je te l'apporterai. Je veux qu'on soit amies, qu'on s'entraide ! Je... "

Je prends la main de ma camarade dans la mienne, mon pouce caressant doucement le dos de sa main. Au bout d'un instant, les joues en feu, je cesse cette caresse bien trop affectueuse et osée. Qu'es-ce qui me prend ? Sur l'instant j'ai envie de prendre mes jambes à mon cou, mais laisser Meabh en plan, j'en suis incapable. Je deviens muette, avant de souffler d'une voix éteinte :

" Enfin voilà quoi. "

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



J'écoutais attentivement la jeune fille, sans essayer de la couper. Elle était optimiste, mais l'idée d'Ayumi ne me semblait pas vraiment réalisable... heureusement, je n'eut pas à briser ses rêves, la jeune asiatique se rendant compte elle-même que ce n'était pas possible.

- Ecoute, ton idée sur le fond est super! On peut le prendre, mais lui donner la forme d'un club? Ilvermorny en a tout un tas, pourquoi pas le notre, hein? Il faudra peut-être aller voir un prof pour ça, ça prendrait sûrement un peu de temps mais... ça vaut le coup de tenter, non?

Je serrais encore une fois sa main dans la mienne. J'adorais être un contact avec mes amies. C'était chaleureux, conviviale... je trouves que ça nous permet de nous rapprocher des gens que l'on aime et que l'on estime. Bien sûr, il y a de par le monde tout un tas de gens qui ne supportent pas les contacts... heureusement pour moi, Ayumi n'en fait pas parti!

- Mais on est déjà amies, et on le restera encore pour longtemps, je te le promets! C'est sûrement le destin qui m'a guidé vers toi, tu sais? Tout est si clair, si limpide quand je te parles, c'est comme si nos âmes étaient connectées... Enfin, je suis sûre que tu vois ce que je veux dire.

Je poursuivis sur sa main le même genre de petits massages qu'elle venait de cesser. C'était tellement relaxant! Et Ayumi avait l'air si tendue. Peut-être parce qu'elle pensait que notre tâche était insurmontable? J'aimerais tellement qu’elle partage avec moi ma foi en l'avenir!

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Un peu angoissée, j'attends de voir ce que Meabh pense de mes propositions. Bien sur elle comprend aussi rapidement que moi que mon idée farfelue n'est tout simplement pas réalisable. Par contre, ce qu'elle me dit ensuite me fait me redresser sur ma chaise. Un club ! Mais pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ? C'est comme cela qu'il faut faire, bien évidemment !

" Meabh, c'est une idée fantastique ! Oui, il faudrait poser la question à un professeur pour voir si la chose est possible mais bien sûr, on ne perd rien à demander de toute façon. "

Je reporte mon attention sur l'étreinte de nos mains, et je sens que mes joues brûlent. Nous nous regardons dans les yeux, c'est un moment un peu embarrassant malgré cette proximité physique qui m'enchante. Et cela est loin de se calmer quand la belle jeune femme m'exprime son bonheur d'avoir lié amitié avec moi. Si elle savait à quel point j'en étais heureuse moi aussi...

Mon coeur fait des bonds dans ma poitrine. Je le cache tant bien que mal, c'est vraiment difficile. Je n'ose pas lui dire que je commence à éprouver une certaine attirance physique pour elle. Je pense qu'en effet, une force supérieure nous a guidées l'une vers l'autre aujourd'hui. Nos âmes sont incontestablement liées je suis bien d'accord.

" Oui, je le vois très bien... mieux que tu ne le crois même... "

La caresse du pouce de ma nouvelle amie sur ma main me procure des sensations exquises. Je me sens toute bizarre, à la fois si heureuse et au bord des larmes... je crois que je deviens folle.

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz

    
Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...
  Meabh & Ayumi



Je suis tellement heureuse qu'elle m'approuve dans mon idée! Car, même si elle est farfelue, je suis convaincue qu'elle peut marcher. Surtout si Ayumi me soutient! Parce que ça, ça me motive à fond! Je pense aller voir le prof d'Histoire, ou bien celui d'Astronomie - ce sont bien les seuls qui chantent mes louanges, et qui seraient très heureux de soutenir notre idée.

- Je sais qui m'aime bien, chez les professeurs. Ce serait bien que tu t'adresse à quelqu'un, aussi, pour être sûres!

Je me lève, et Ayumi suit mon mouvement. C'est bientôt le moment de nous quitter, mais, heureusement, les vacances d'été sont encore un peu loin. On aura le temps de se revoir, tellement de fois, avant de devoir se quitter pour deux mois! De quoi tout bien mettre en place, et démarrer du bon pied notre club. Même si cette année doit être ma dernière - mais rien n'est moins sûr, au vu de certaines notes déplorables... Tant mieux, dans un sens! - j'aurais porter mon humble pierre à l'édifice qu'est Ilvermorny!

  

©Lilith

descriptionSi seulement je pouvais me noyer dans les livres... EmptyRe: Si seulement je pouvais me noyer dans les livres...

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum