Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionGossip girl EmptyGossip girl

more_horiz
Gossip girl.All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for their daily races
Going nowhere, going nowhere
Their tears are filling up their glasses
No expression, no expression
Hide my head, I want to drown my sorrow
No tomorrow, no tomorrow
Même si la neige n'était plus présente en abondance, le froid demeurait toujours dans les rues de Pré-au-Lard. J'avais pourtant enfilé le plus gros manteau que j'avais pu trouver dans ma penderie mais je fus soulagée de rentrer enfin dans le petit salon chauffé de Madame Pieddodu. Je venais souvent ces temps-ci, boire un bon chocolat chaud, dés fois seul, dés fois accompagné de Luke, cela dépendait. Cette fois-ci j'étais seule mais pas pour longtemps, j'avais donné rendez-vous à une amie que je n'avais pas eu l'occasion de recroiser depuis un bon bout de temps.

Ce n'était pas dans mes habitudes de faire le premier pas, de recontacter quelqu'un et de l'inviter à prendre un chocolat et pourtant c'était bien ce que j'avais en train de faire. Tout avait changé depuis Luke, comme la première fois que je l'avais rencontré en Amérique mais là c'était différent, il n'allait pas seulement changé ma vie mais probablement y rester. Je me sentais bien, et croyais moi, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ressenti cela, ce sentiment de plénitude, de sérénité. Toutes mes erreurs passées n'étaient pas effacées mais elles faisaient moins mal, elles étaient moins profondes. J'avais l'impression de pouvoir enfin passer au-dessus, de passer enfin à l'étape où la douleur était moins forte, où l'on acceptait tout simplement. Mes parents étaient morts, ma fille était abandonnée quelque part sur le continent américain et j'étais une louve. Mais c'était du passé et je devais à présent avancer, recommencer à m'ouvrir aux autres même si je n'incluais pas encore le fait de tout dire de ma vie. Luke m'avait permis de cicatriser, de respirer une nouvelle air et je comptais profiter de chaque seconde de cette nouvelle vie qui s'offrait à moi. Je voulais parler à Adrianna, parler à une amie, parler du temps qu'il faisait dehors, de tout et de rien. Je voulais retrouver une vie normale, essayer d'oublier encore mes quelques problèmes comme les purificateurs toujours à ma recherche ou à celui pour qui je devais me saigner pour pouvoir payer mon loyer en plus des heures de travail que je faisais en dehors des cours.

Malgré tout, j'avais avancé, j'avais quitté l'UMS pour le Merlin Castle depuis peu sur les conseils de Luke. Je ne savais pas encore comment j'allais l'expliquer à Adri, je ne voulais pas trop révéler ma vraie nature par peur d'être retrouvée mais il allait être difficile de trouver une raison à ce départ soudain dans un établissement destiné au créatures. Et cela ne concernait pas que Adrianna, le reste des gens allaient deviner, il allait donc falloir que je trouve vite une protection, un moyen de passer inaperçue. Cela n'allait pas être chose facile sachant que je ne pouvais me résoudre à en parler encore à Luke, c'était trop dur. A chaque fois que je voulais lui dire, j'avais l'impression que les blessures se rouvraient et j'avais peur qu'elles ne se referment plus jamais.

En attendant, j'étais là, assise à une table pour deux dans ce petit café chaleureux après avoir commandé deux boissons chaudes. Je voulais seulement parler à une amie, à quelqu'un qui m'écouterait, et qui pourrait peut-être me changer les idées face à toutes les décisions qui me restaient à trouver et à prendre. Grâce à Luke je me sentais mieux mais tout n'était pas réglé pour autant, et je ne voulais pas encore faire face à toutes les complications, je voulais encore repousser et passer une après-midi entre filles, profiter de la vie tant qu'il en était encore temps...

Un vent s'engouffra dans le petit salon, cela annonçait l'arrivée de quelqu'un et je me doutais que ce devait être Adri. En effet, celle-ci s'avança jusqu'à ma table pour s'installer juste en face de moi. Je lui souris avant de lui demander, heureuse de la voir, depuis... depuis sa fête du mois d'octobre non ? :


- Comment tu vas ? J'ai commandé deux chocolats chaud, ça te convient ?

Je remis une mèche derrière mon oreille, tout en espérant qu'elle aurait quelques petits potins à me raconter pour me changer les idées...
© 2981 12289 0

_________________

Calla Ashley Sawyer
Si mon amour était l'océan
il n'y aurait plus de continents.
Jay Asher.

descriptionGossip girl EmptyRe: Gossip girl

more_horiz
Adrianna Rothschild Ft.Calla Sawyer
Gossip Girl
J'ai passé une heure à chercher ma veste. Celle que je me suis achetée la semaine dernière quand les températures ont commencées à chuter violemment. Il fait un froid polaire ces derniers jours, ce genre de froid qui justifie la neige et les chocolats chauds entre filles. Par ce que c'est pour ça que je suis à la recherche de cette veste, j'ai reçu il y a quelques jours un hiboux de Calla me proposant de nous retrouver cet après-midi. Je me suis sentie un peu mal, c'est vrai que depuis qu'elle est arrivée, je n'ai pas vraiment pris le temps de la voir, genre vraiment. On s'est rapidement croisé à la soirée que j'ai organisé en octobre et on ne s'est pas revu depuis.

En fait ces derniers mois j'ai passé pas mal de temps entre Tim, Alex, Tony et mes études. Mais j'aurais dû aller voir Calla de moi-même. On s'est rencontrée en mai 2019, il y a de cela presque deux ans, en France. A l'époque on sortait souvent toutes les deux, on s'amusait bien ensemble, Calla était l'une de mes plus proches amies. J'avais des amis avec qui je faisais la tête, mais elle elle était plus que ça, on se parlait, on se soutenait, on se conseillait. Je tenais beaucoup à elle.
Et puis, quand je suis partie, on a gardé le contact par hiboux. Finalement, c'est quand elle est arrivée qu'on a perdu le contact, c'est étrange. Mais en même temps, nous étions dans la même ville et ça n'avait plus de sens de s'envoyer des lettres puisque nous pouvions nous voir, mais l'ennui c'est qu'on ne se voyait pas.

Bref, je finis par enfin mettre la main sur le vêtement que je cherche depuis trente ans. J'attrape mon sac à main et mes clés sur la table de la cuisine, enfile la veste et claque la porte derrière moi. Le Chemin de Traverse n'est pas loin de chez moi, à  partir de là je transplanerais jusqu'à Pré-au-Lard, au salon de thé de Mme.Pieddodu où mon amie m'attends. J'ai hâte de la revoir, je n'ai pas réellement d'amie proche ici, et à part Saoirse en fait je ne traîne véritablement qu'avec des garçons. En plus la demi-louve a quitté l'UMS à présent, tout comme Aaron d'ailleurs.

Dehors, l'air glacial m'agresse et quand je marche, ma respiration se mue en fumée. Il neige un peu et les flocons se fondent en tombant sur mon bonnet blanc assorti à ma veste en daim. Je marche rapidement, histoire de ne pas finir congelée. J'arrive rapidement sur le Chemin de Traverse et transplane. En un rien de temps, je me retrouve devant le salon de thé. J'entre rapidement me mettre au chaud.
Calla est déjà là, je lui adresse un grand sourire en rejoignant la table où elle s'est installée.


A merveille, mais quel froid ! Heureusement qu'il neige, quitte à ce qu'il gèle autant y aller jusqu'au bout, je lui réponds toute gaie. Et toi ?

Je m'assoie, enlève veste, bonnet, écharpe. Elle m'annonce qu'elle qu'elle nous a commandé des chocolats chauds. Je lui souris à nouveau, des chocolats, comme avant.


Tu me connais, ça me fait fondre !

Une fois installée, j'arrête de m'agiter et je pose mes mains sur la table et le menton posé dedans.


J'ai l'impression que ça fait un moment qu'on s'est pas vues nous deux, je suis contente que tu m'ais envoyé ce message et je suis désolée de ne pas l'avoir fait plus tôt, j'annonce de but en blanc. Tu m'as manqué tu sais Cally.


code by Silver Lungs

descriptionGossip girl EmptyRe: Gossip girl

more_horiz
Gossip girl.All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for their daily races
Going nowhere, going nowhere
Their tears are filling up their glasses
No expression, no expression
Hide my head, I want to drown my sorrow
No tomorrow, no tomorrow
Adrianna s'installa en face de moi en commençant par me parler du temps dehors. Je l'approuvais, regardant la neige tombée de plus en plus par la vitrine du salon. J'étais heureuse de la revoir, comme toujours elle rayonnait, cette fille n'avait donc jamais de problèmes ?! Bon en même temps, tant mieux, Adri avait été une grande amie à mon arrivée en France. Je venais de quitter mon pays natal où j'avais laissé mes parents morts et mon enfant, une distraction avait été d'un grand secours. Adrianna avait été ma distraction et même si je ne pouvais pas lui dire pourquoi, j'aurais aimé qu'elle sache l'importance de l'aide qu'elle m'avait apporté rien qu'en existant.

Je me rappelais encore nos après-midi à trainer dans les rues, à faire les boutiques même pour rien acheter et enfin nous arrêter dans un café pour boire notre chocolat chaud. On n'aimait pas parler de notre passé, enfin en tout cas Adri ne m'y obligeait pas et elle, de son côté, n'en parlait pas souvent. On préférait rigoler, s'amuser, penser à autre chose, mais il arrivait dés fois qu'on se confie l'une à l'autre, qu'on parle de nos peines, qu'on soit de vraies amies... Ces moments étaient agréables, hors du temps, j'avais l'impression que c'était loin. Notre correspondance par hibou après son départ fut régulière mais ce n'était pas la même chose de parler à un papier plutôt qu'à une vraie personne. Dés fois ça avait des avantages, certaines choses étaient plus faciles à dire mais dés fois j'aurais aimé entendre son rire par dessus les ténèbres qui s'emparaient de moi.

En effet, j'avais connu des périodes bien sombres mais j'espérais que tout ceci était derrière moi à présent. J'avais l'impression d'avoir vaincu mes démons, que la lumière commençait à revenir avec Adrianna et ça c'était l'annonce des beaux jours pour moi.


- Je vais bien, merci.

Ma joie s'accentua lorsqu'elle exprima son amour pour les chocolats chaud, elle s'en souvenait.

-J'ai l'impression que ça fait un moment qu'on s'est pas vues nous deux, je suis contente que tu m'ais envoyé ce message et je suis désolée de ne pas l'avoir fait plus tôt. Tu m'as manqué tu sais Cally.


C'était rassurant pour moi de l'entendre dire ça, notre amitié n'était pas le fruit de mon imagination... Je lui souris alors que la serveuse apportait les boissons sur notre table. Je plaçais par la suite ma main au centre de la table et prononçais les initiales suivantes que elle seule pouvait comprendre :

- F.M.L forever !

Il y avait presque deux ans que nous avions inventé cette expression qui signifiait " Fuck my life " en anglais. Cela nous correspondait bien, on l'utilisait souvent car on en avait souvent marre de nos vies et le fait de le dire, de le dire avec une personne qui ressentait la même chose était réconfortant. Adri ne tarda d'ailleurs pas à répondre en posant également sa main sur la mienne et en répétant :

- F.M.L !



Juste trois initiales et tout était dit, enfin presque, je reportais mon attention sur mon chocolat en lui répondant réellement :

- Tu m'as manqué aussi Adri.

Je bus une gorgé de ma boisson chaude, le liquide se déversa dans ma bouche et la chaleur envahit tout mon corrs. Je me sentais bien.

- Bon dis moi les nouvelles... Qu'est-ce qui se passe dans ta putain de vie ?

Je ne voulais pas vraiment parler de moi, mais plutôt d'elle, du reste du monde. Nous n'avions pas parlé depuis longtemps et je ne savais pas ce qui se passait en ce moment dans sa vie, ni pour les résidents de l'UMS. Des potins, c'était tout ce que je demandais, juste pour me changer les idées, me dire peut-être qu'il y avait pire que moi, même si ça allait être compliqué. Et puis, entendre Adrianna se confier à moi, parler de trucs de filles, et que je la conseille. Tout cela m'avait tellement manqué sans que je m'en rende vraiment compte.

- Tu n'étais pas en couple avec un certain Tim à un moment donné ? Qu'est-ce qui s'est passé ?  


Assise là, à parler avec une amie, à déguster une bonne boisson par un temps si froid, j'avais l'impression d'être comme tout le monde. D'être un individu lambda, une jeune fille de 20 ans qui avait toute la vie devant elle, des parents la soutenant, un garçon en vue et bientôt un job en tant que tireuse d'élite. J'adorais rêvasser comme ça, c'était agréable, je m'y croyais presque. Et "presque" me suffisait largement...
© 2981 12289 0

_________________

Calla Ashley Sawyer
Si mon amour était l'océan
il n'y aurait plus de continents.
Jay Asher.

descriptionGossip girl EmptyRe: Gossip girl

more_horiz
Adrianna Rothschild Ft.Calla Sawyer
Gossip Girl
Les chocolats chauds arrivent, la serveuse les pose devant nous en nous souhaitant une bonne dégustation. Je lui souris et à l'instant où mes yeux tombent sur les deux tasses recouvertes de crème fouetté et de coulis de chocolat, je me retrouve projeté en arrière.
A l'époque où j'avais rencontré cette jeune femme au sourire et aux yeux pétillants. On s'est rencontré juste après que Vic soit rentré chez elle et que je rompe avec Tim. Elle a été une distraction bienvenue, ce vent de fraîcheur dont j'avais besoin pour ne pas penser au bordel de ma vie.

C'est clair qu'on a déconné à l'époque, moi en tout cas. Je sortais tous les soirs, je buvais, je fumais et pas que des clopes, je mettais des grosses races et je m'en souvenais à peine le lendemain. J'avais besoin d'évacuer tout ça. Bizarrement, de péter les plombs un moment, et d'avoir une amie à qui parler et avec qui passer du temps, ça m'a aidé à mieux me reprendre en main au bout d'un moment.
Mais j'ai pris cher, et j'ai dû me griller pas mal de neurones avec mes conneries.

Je souris quand Cally met sa main entre nous, au milieu de la table et me lance "F.M.L forever". J'avais presque oublié. Quand on se retrouvait pour boire un chocolat et parler des merdes qui pouvaient nous arriver, ou parler de n'importe quoi en fait, on avait pris l'habitude de dire ça. Une sorte de code entre nous pour nous dire que tout craignait mais qu'on était ensemble, qu'on ressentait pareil. "Fuck My Life forever".
Je l'imite et répète ses paroles.
Je souris, je lui ai manqué aussi. Mais aujourd'hui on se retrouve et je ne compte plus la lâcher.

J'éclate de rire et prend une gorgée de mon chocolat avant de lui répondre.


Et bien, j'étudie à l'UMS, c'est plutôt cool, je me plais bien ici même si c'est compliqué niveau politique. Je garde l'enfant de Vic, tu sais mon ancienne colocataire qui est partie juste avant qu'on se rencontre toi et moi ! J'ai déjà rencontré pas mal de monde, en même temps entre le campus et les soirées...et toi ?

Je n'ai aucune idée de comment elle a atterrit ici, pourquoi et d'à quel point elle s'est intégré en Angleterre. A t-elle des amis ? Quel cursus suit-elle à l'UMS ? Je sais qu'elle vit avec Tim et Ethan, ou en tout cas vivait. D'ailleurs je ne l'y ai jamais croisé, probablement parce qu'en fait quand je suis avec Tim c'est soit en ville, soit sur le campus, soit chez moi. On va rarement chez lui, déjà par habitude comme en France on n'était toujours dans mon appartement mais aussi pour laisse de l'espace à Ethan. J'ai pas envie de m'imposer dans sa vie.


Oulà ! Tim et moi ça a été compliqué ! Donc quand on s'est rencontré toi et moi je venais de le quitter, je te refais pas le topo on en a suffisamment parlé à l'époque, je dis en rigolant avec un regard complice. Quand il est arrivé en Angleterre, je suis retombée sur lui par hasard, en fait c'était le voisin de palier de mes potes, Alex et Tony et ils l'ont ramenés à une de mes soirées. C'était tendu au début, et finalement on s'est revu plusieurs fois et on a, comment dire...réapprit à se connaître. On est redevenu amis, au début je le sentais pas trop parce que je voulais pas qu'on refasse le même scénario qu'en France mais...je l'ai pas quitté parce que je l'aimais plus donc forcément quand il est réapparût dans ma vie j'avais encore des sentiments.

Je fais une pose, c'est marrant j'ai pris pas mal de recul sur tout ce qu'il s'était passé entre lui et moi. Je me suis rendue compte qu'entre le moment où on a rompu et celui où il m'a redemandé de sortir avec lui, je ne m'étais intéressée à aucun autre mec. Même en continuant de sortir, j'ai refusé les avances de tous les mecs. Bon après il y a eu Alex, mais lui c'est pas pareil. Alex, on a tout de suite eu une relation très ambigu, il me draguait, je répondais mais moi c'était pour rigoler. Lui il était très sérieux. Mais j'ai jamais rien fait avec lui, hormis quelques baisers volés, ça a faillit, plus d'une fois, mais j'ai toujours refusé au final.


Et finalement, le soir du réveillon de noël, il a débarqué chez moi pour me faire une déclaration et on s'est remis ensemble. Du coup bah...on sort ensemble depuis !

Je souris et bois une nouvelle gorgée de mon chocolat chaud et avalant une cuillère de crème fouetté.


Et toi, les garçons ? Ils sont pas mal les anglais en vrai, et puis ton accent américain doit les rendre dingues !

code by Silver Lungs

descriptionGossip girl EmptyRe: Gossip girl

more_horiz
Gossip girl.All around me are familiar faces
Worn out places, worn out faces
Bright and early for their daily races
Going nowhere, going nowhere
Their tears are filling up their glasses
No expression, no expression
Hide my head, I want to drown my sorrow
No tomorrow, no tomorrow
Le temps était toujours aussi désastreux à l'extérieur mais l'ambiance était chaleureuse à l'intérieur du café et ne fit que renforçait ma bonne humeur. Les chocolats chauds finirent par arriver sur notre table dégageant une fumée qui me ramena quelques années en arrière. Comment repousser cet élan de bonheur qui s'offrait à moi ? Je ne pouvais me résoudre à ne pas sourire à la voie ensoleillée qui s'ouvrait devant mes yeux. C'était presque trop beau, retrouver cette lumière après autant de temps passé dans l'obscurité. Luke... Il était comme une lumière, comme un soleil qui éclairait chacun de mes pas. Je ne pouvais à présent imaginer un tel bonheur sans lui à mes côtés, sans son appui, ses paroles réconfortantes.

C'était une sensation étrange, je n'en avais pas l'habitude. C'était comme si mon cœur s'ouvrait littéralement, laissant entrer toute la luminosité. C'était douloureux mais c'était une douleur avenante. Comme si mon cerveau envoyait inlassablement un peu d'adrénaline dans mon organisme lorsqu'il était dans la même pièce que moi. Comme si à chaque fois que je respirais, l'air qui s’engouffrait par ma bouche était à chaque fois de plus en plus indispensable, j'en voulais plus toujours. Et puis lorsqu'il me souriait, sans que je ne le décide réellement, je riais sans pouvoir effacer le rictus qui s'était formé sur mon visage. J'étais ridicule, mais tellement bien. Tomber amoureuse était quelque chose de si mystérieux encore pour moi... Mais, Luke était pour l'instant mon ami, et même si la perspective que j’entrapercevais me laissait croire qu'il pouvait se passer quelque chose entre nous, je ne voulais pas m'emballer trop vite... J'avais peur d'être déçu... De nouveau brisée...


- Et bien, j'étudie à l'UMS, c'est plutôt cool, je me plais bien ici même si c'est compliqué niveau politique. Je garde l'enfant de Vic, tu sais mon ancienne colocataire qui est partie juste avant qu'on se rencontre toi et moi ! J'ai déjà rencontré pas mal de monde, en même temps entre le campus et les soirées...et toi ?

Adri me sortit de mes rêveries, parlant de sa vie et l'entendre ainsi parler ne fit qu'accentuer ma bonne humeur. Retrouver une vie normale était tout ce que je demandais depuis ce qui s'était passé et j'avais enfin l'impression que c'était ce qui m'arrivait.

- Ça a vraiment l'air super ! Je suis contente que tu sois bien dans ta vie... Moi, j'ai quitté l'UMS justement... Je compte intégrer le Merlin Castle. Ce n'est pas que je ne me plaisais pas à l'Université mais... j'avais quelqu'un à retrouver...

Dans mon élan, j'avais essayé de trouver un mensonge passable ou plutôt ce que je préfèrerais appeler une omission. Dans le fond ce que je disais n'était pas vraiment faux, je quittais l'UMS pour rassurer Luke. Je n'aimais pas mentir à Adrianna mais... je ne pouvais lui dire ce que j'étais, pour ma sécurité encore une fois et puis... je n'étais pas prête à abandonner mon image de fille normale à ses yeux car c'était ce que je désirais par dessus tout.

Sur le moment, elle parut soupçonneuse mais j'enchainais bien vite sur sa vie amoureuse. Je savais qu'on allait revenir à moi mais pour l'instant j'essayais de tout faire pour éloigner ce moment.


-Oulà ! Tim et moi ça a été compliqué ! Donc quand on s'est rencontré toi et moi je venais de le quitter, je te refais pas le topo on en a suffisamment parlé à l'époque. Quand il est arrivé en Angleterre, je suis retombée sur lui par hasard, en fait c'était le voisin de palier de mes potes, Alex et Tony et ils l'ont ramenés à une de mes soirées. C'était tendu au début, et finalement on s'est revu plusieurs fois et on a, comment dire...réapprit à se connaître. On est redevenu amis, au début je le sentais pas trop parce que je voulais pas qu'on refasse le même scénario qu'en France mais...je l'ai pas quitté parce que je l'aimais plus donc forcément quand il est réapparût dans ma vie j'avais encore des sentiments. Et finalement, le soir du réveillon de noël, il a débarqué chez moi pour me faire une déclaration et on s'est remis ensemble. Du coup bah...on sort ensemble depuis ! Et toi, les garçons ? Ils sont pas mal les anglais en vrai, et puis ton accent américain doit les rendre dingues !


La vitesse avec laquelle elle me raconta son histoire avec Tim me fit presque perdre le fil mais je réussis malgré tout à suivre. Je me rappelais effectivement nos longues discussions autour d'un chocolat en ce qui concernait Tim, qui d'ailleurs j'avais rencontré seulement lorsque je m'étais mis en colocation avec son frère et donc lui. Dans le fond, malgré ses taquineries incessantes, le jeune homme ne semblait pas mauvais et paraissait convenir à mon amie malgré les difficultés qu'ils avaient rencontré précédemment.

Je bus une gorgée de ma boisson chaude, appréciant son trajet le long de ma trachée comme une bouffée d'air chaud. J'enviais sa vie, bon j'enviais toute vie n'étant pas la mienne mais ce qu'elle me racontait me suffit à me sentir comme sur un petit nuage. Est-ce que Luke allait me faire pareille déclaration ? Est-ce qu'un jour je vivrais l'une de ces délicates histoires d'amour que je lisais dans les livres, que je voyais sur écran géant et que j'entendais de la bouche de mon amie ? Mais avais-je réellement le droit à une telle chance ?

C'est avec un ton plus amer que je répondis à Adri, ayant perdu tout enjouement à cette dernière question :


- Tu me connais depuis le temps Adrianna... Tu sais bien que j'ai du mal à me mêler à la gente masculine malgré l'assurance que j'affichais lors de nos soirées....

J'aimais être sincère avec elle, je l'étais le plus souvent possible sur des sujets aussi futile que celui-ci mais malheureusement je ne pouvais tout lui dire et je le regrettais vraiment.

- Mais... j'avoue que j'ai repéré un gars, une connaissance plus exactement... Je ne peux pas t'en dire plus pour l'instant car je ne sais pas encore où nous en sommes...

Je savais que Adri ne se contenterait pas de ce mince aperçu que je lui donnais mais je ne comptais pas en dire plus, encore trop incertaine sur ce que l'avenir me réservait. Nous discutâmes toute l'après-midi, commandant même un second chocolat puis nous partîmes dans les rues de Pré-au-Lar même aussi gelées soient-elles. Adri revenait sans arrêt sur le mystérieux jeune homme qui m'avait tapé à l’œil mais je ne dis pas un mot de plus de peur de trop en dire mais je ne pus résister à lui révéler son nom. Luke.
Cet après-midi m'avait permis de garder le sourire, j'étais bien et je ne pouvais qu'espérer à présent que la vie soit clémente avec moi. Mais je doutais devoir repasser par des épisodes aussi sombres que ceux que j'avais dû endurer en Amérique, ... non ? Le temps me le dirait...

© 2981 12289 0

_________________

Calla Ashley Sawyer
Si mon amour était l'océan
il n'y aurait plus de continents.
Jay Asher.

descriptionGossip girl EmptyRe: Gossip girl

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum