Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionNow I can’t get you out of my brain EmptyNow I can’t get you out of my brain

more_horiz
Now I can’t get you out of my brainJeudi 1er avril 2021

Voilà bien 3 mois qu’Adrianna et Timothé reformaient un couple fier et heureux de l’être. Alors qu’il y avait encore 6 mois Tim pensait que tout était perdu entre lui et la jeune femme, les voilà qui rayonnait de la résurrection de leur amour. Ils avaient fait la lumière sur ce qui avait brisé leur couple il y avait un an à présent et réapprenait à vivre tous les deux. Ils avaient eu peur d’un truc sérieux entre eux alors qu’ils savaient au plus profond de leur être que c’était ce dont ils avaient envie. La passion était chaque jour au rendez-vous dans leur petit foyer. Ils ne vivaient pas ensemble mais ils dormaient souvent chez l’un ou chez l’autre. Ethan ne semblait pas perturbé par cette façon de vivre bien qu’il avait l’air d’envier leur amour. Malgré tout, Tim restait proche de son petit frère. Il le protégerait contre tout sur cette Terre, il le savait, même si à présent ils étaient adultes et plus de petits garçons se battant contre leurs démons.

Pourtant, les démons, ils en avaient. La Pleine Lune s’était terminée il y avait cela de quelques jours mais Tim passait toujours de mauvaises nuits à cette époque. Or, le printemps revenait et avec lui, les jours plus longs. Tim n’était pas un grand dormeur alors, quand il n’arrivait pas à trouver le sommeil, il allait s’entraîner à la muscu. « Tu pars à la chasse ? » lui avait une fois murmuré Adrianna. « Tel un loup-garou ! » compléta le jeune homme avant de se pencher pour embrasser la tempe de la jeune femme qui gardait ses yeux clos. « Je te garderai un morceau d’agneau ! » Puis il filait dans la pièce d’à côté.

Son amour retrouvé, Tim se sentait plus léger. Pourtant, ce n’était pas toujours évident à l’UMS. S’il progressait, il était loin d’être au niveau des autres joueurs de son année. Plus petit qu’eux, il devait se faire remarquer en tant que Poursuiveur essentiellement. Il avait un large retard à rattraper, et la musculation pouvait bien aider. Pour autant, il lui manquait toujours un trait de caractère important : l’esprit d’équipe. Tim était bien trop souvent dans sa bulle et il ne connaissait que peu la camaraderie. Il trouvait par ailleurs ces Anglais bien trop prétentieux. Quand il leur faisait parfois remarquer, cela débouchait souvent sur des bagarres. Adrianna râlait de le voir revenir avec des bleus ou des yeux au beurre noir. Mais le jeune homme était un bagarreur et il semblait presque impossible qu’il change un jour de comportement.

D’ailleurs, une fois, une personne lui était venue en aide ! « Eh Lafont ! Tu crois que tu auras assez de frics ? » Le jeune homme qui venait de quitter le Stade de Quidditch se retourna d’un air mauvais vers le grand black qui l’avait interpellé. « Pourquoi faire ? » L’autre garçon se mit à rire avec deux larbins à coté de lui. « Vu ta prestation de tout à l’heure, je pense que tu vas rester encore un bout de temps sur ce vieux terrain pourri, il te faudra bien financer tes études … ou bien continuer de curer les chiottes des grands ! » dit-il en bombant le torse. Tim eut un sourire en coin. « Crois-moi, tu pourrais être surpris le jour où l’un de mes Cognards viendra s’enfoncer dans ta gueule. » Oui, parce que si Tim considérait avoir plutôt le profil d’un Poursuiveur, l’entraîneur l’avait recasé comme Batteur pour les deux dernières séances.

« Ah ouais ? Je voudrais bien voir ça … » commença le jeune homme en s’avançant vers Tim qui lâcha lourdement son sac sur l’herbe. « Viens, mon grand ! » Mais l’un de ses larbins colla un coup de poing dans le ventre du Français qui se plia en deux et reçut alors un coup de genou dans le nez. « Oh, je crois que le nez s’est cassé … » plaida innocemment le garçon en riant. « Eh ! » Tim releva lourdement la tête voyant un garçon s’approcher d’eux. Il commença à menacer les trois gars d’arrêter de frapper Tim, déclenchant une nouvelle vague de rire.

C’est à ce moment-là que Tim eut l’idée du siècle : il fonça dans le tas, emportant le leader du petit groupe au sol. Prenant le dessus, il lui envoya une droite dans la gueule, renouvelant l’expérience de l’autre côté avant se dégager du corps du grand dadet. Il se retourna pour voir que celui qui lui avait porté secours se défendait pas mal. Mais … c’était Alex Bennett ? Les deux garçons finirent par rebrousser chemin alors que le grand dadet se relevait d’un air mauvais. Alex en profita pour attraper le bras de Tim et l’attirer avec lui plus loin. Il commençait déjà à l’informer qu’il ne valait mieux pas s’en prendre à ses brutes. « Ouais, j'ai cru comprendre … » renifla Tim en remettant son sac sur les épaules avant de tâter son nez. Alex sortit alors sa baguette et jeta un sort qui lui remit le nez en place. « Oh bordel sa mère ! » pesta Timothé.

L’ancien Gryffondor ne semblait pas trop répugné par le langage que tenait le Français et au contraire, les deux garçons commencèrent à parler. Il était 18h mais le soleil se couchait plus tard. Après avoir transplané par le Hall, ils empruntèrent les rues de Londres. Alex connaissait Tim par Ethan. Visiblement, ils étaient amis et Timothé devait bien avouer que le jeune homme n’était pas désagréable. Il parlait volontiers de Quidditch, des mauvaises manières de certains étudiants ou encore de la vie étudiante en général. Tim eut un sourire : « C’est qui, Dominique ? Tu parles souvent d’elle, sans t’en rendre compte, je crois … » L’autre étudiant sourit et l’informa que Dominique était sa petite-amie. Il lui demanda s’il en avait une. Tim hocha la tête : « Elle s’appelle Adrianna, Adrianna Rothschild. Elle étudie ici en Médicomagie. »

Le regard d’Alex s’illumina alors et l’informa alors qu’Adrianna devait certainement être celle qui gardait David, le bébé de sa belle-sœur. « Le monde est incroyablement petit ! » plaisanta Tim alors qu’ils venaient d’arriver devant son appartement. « C’est là que j’habite » indiqua-t-il. « Merci de … du coup de main ! » dit-il en serrant la main du jeune homme. Ce dernier dit alors que ce serait sympa qu’ils se revoient très bientôt, peut-être même en compagnie de leurs petites amies. « Ouais … pourquoi pas ! » répondit-il, rentrant les mains dans ses poches. « On s'tient au courant ! »

Il s’était écoulé une petite semaine depuis cette discussion. Depuis, Tim avait soigneusement évité les gars qui lui avaient cherché des embrouilles, selon les recommandations d’Adrianna. Cette dernière venait parfois faire ses devoirs durant ses entraînements. Tim aimait la voir, et puis, grâce à elle, il évitait de trop s’emporter sur le terrain. « C’est qui, Alex ? » demanda la jeune femme qui buvait son café sur la petite table ronde du balcon. Le soleil chauffait déjà dur ce matin et les cloches de l’église de Londres sonnaient 7h du matin. Elle tenait une enveloppe dans sa main qu’un hibou, accroché au balcon, avait du apporter.

Tim attrapa l’enveloppe et l’ouvrit. « Alex Bennett, t'sais, ce gars dont je t’ai parlé l’autre jour … l'oncle du petit bonhomme que tu gardes ... » Il s’assit en face de la jeune femme, emmenant un chocolat chaud devant lui. « Il nous invite tous les deux, ce soir, à une partie de bowling avant de dîner ensemble. » dit-il en tendant l’invitation à la jeune femme. « Bon, je file à l’entraînement ! » dit-il en avalant rapidement sa tasse. « On s'retrouve directement là-bas ?! » Il l’embrassa rapidement avant de rentrer dans le salon pour enfiler une veste et récupérer son sac. « Oh et … » dit-il en repassant sa tête sur le balcon. « Tu es très jolie … » Il lui lança un clin d’œil avant de transplaner directement dans l’Agora de l’UMS.

Le soir, Tim se rendit chez Grannie’s and Freddy, un des lieux branchés de Londres où la plupart des étudiants se rendaient. Il aperçut alors la tête d’Alex, déjà au comptoir avec sa droite, une jeune femme qui devait être Dominique, et à sa gauche, Adrianna. Il embrassa cette dernière avant de serrer la main d’Alex. « Salut, merci de l’invitation ! » dit-il avant d’embrasser à la française les deux joues de l’autre jeune femme. Adrianna leur annonça alors que ses parents lui avaient fait parvenir des lapins et des œufs en chocolat tout droits de France. « Tu diras à ta maman que je l’aime ! » ironisa le jeune homme en passant un bras dans son dos avant de regarder Alex et Dominique : « Bon, on s'la fait c'te partie ?! » Le petit groupe acquiesça. « J'vous promets, j'vais vous mettre la raclée de votre vie ! » Lui, l’esprit de compétition ? Evidemment !
©️ 2981 12289 0

_________________


« Take me back to the night we met »

descriptionNow I can’t get you out of my brain EmptyRe: Now I can’t get you out of my brain

more_horiz
Now I can’t get you out of my brainJeudi 1er avril 2021

Cela faisait la moitié d'un mois que les Insurgés avait organisé l'assaut à Poudlard contre les Résurgents. Deux semaines que Vic avait réussi à récupérer et restaurer plusieurs parchemins qui allaient nous permettre, à nous les Insurgés, de connaître les plans de l'ennemi. Mais aussi une quinzaine de jours que plusieurs personnes de nos rangs y avaient laissé la vie et donc que l'autre partie était en deuil. Heureusement ce ne fut pas mon cas, Alex avait seulement était blessé et ma sœur se portait bien.

Je me rappelais précisément du déroulement de la soirée, de chaque action, de chaque détails. Du courage que j'avais dû rassembler pour être utile, pour aider malgré le sang qui me tâchait les mains au sens propre même si je me sentais un peu responsable de certaines pertes, de certains blessés que je n'avais pu aider. Mais il ne me servait à rien de ressasser tout ça, après avoir quitté l'école, j'avais accompagné Alex jusqu'à l'hôpital et j'avais attendu patiemment qu'il se réveille pour plonger mes yeux dans les siens et essayer de voir la chance que j'avais qu'il n'y soit pas resté.

Donc depuis cette fameuse soirée, Alex et moi nous nous remettions doucement, allant en cours la semaine tout en continuant de se voir les week-end comme d'habitude. Notre relation était parfois un peu tendue, un autre événement s'était déroulé un peu avant la bataille. Une fausse alerte qui avait durant l'espace d'un instant chamboulait nos vies, créant une dispute suffisamment violente pour que j'ordonne à mon petit ami de sortir de chez moi. Un enfant. Voilà ce qu'avait été la fausse alerte. Notre enfant. Alex n'avait pas eu le temps de digérer la nouvelle et m'avait tout de suite demander d'avorter. Il n'avait pas le droit de choisir pour nous deux, c'était mon corps, et je ne voulais pas me débarrasser de mon bébé même si la vie allait être compliqué, il en était hors de question. Au début j'avais espéré qu'il me soutiendrais, qu'il me réconforterais, qu'il porterais avec moi cet enfant imprévu. Mais ce ne fut pas la première réaction qui lui vint. Alors je lui avais demandé de partir.

Heureusement ou pas, ça ne s'était pas terminé comme ça, j'avais appris que le test n'était pas fiable et que je n'étais pas enceinte. Puis Alex était revenu et tout était rentré dans l'ordre... Enfin presque. Une partie de moi lui en voulait toujours pour ce qu'il m'avait dit, de ces mots qu'il ne pensait pas et pourtant qu'il m'avait adressé ce soir-là. Ces mots qui résonnaient encore dans mes oreilles, qui me faisaient mal mais j'aimais Alex et une autre partie de moi lui avait pardonné. Il avait paniqué, et il avait dit des paroles sans sens à ses yeux, qu'il regrettait et que si j'avais été véritablement enceinte, il aurait pris ses responsabilités. C'était difficile de privilégier un côté plus qu'un autre lorsque les deux avaient raison. Mais.... j'aimais Alex et je ne voulais pas être séparée de lui une nouvelle fois.

Enfin bon, tout était revenu à la normale depuis peu et chacun profitait de ces moments de tranquillité. Nos discussions du week-end, à Alex et moi, redevinrent banales et une fois il me parla d'un jeune homme de son année nommé Tim. Il l'avait rencontré en le défendant face à d'autres gars à l'université, un truc dans ce goût-là, et apparemment le contact était bien passé. Enfin en tout cas suffisamment pour qu'Alex lui propose à lui, le frère de son autre ami Ethan et à sa copine Adrianna, la nounou qu'avait engagé Vic pour garder David, à faire une sortie au bowling.

Nous n'avions jamais fait de sortie à quatre avec Alex et même si ça ne me tentait pas trop, il semblait vraiment enthousiaste d'y aller et puis ça ne pouvait pas me faire de mal de sortir un peu. J'avais alors accepté et mon petit ami avait envoyé l'invitation, c'était ce soir et nous devions nous retrouver là-bas. J'étais loin d'être une championne au bowling, d'ailleurs Alex non plus mais bon, nous n'étions pas là pour concourir mais pour jouer et passer une agréable soirée entre potes. Je ne connaissais aucun des deux mais je ne me faisais pas de soucis de ce côté-là, il était rare que je ne m'entende pas avec quelqu'un.

Il était l'heure de partir, j'attendais Alex à mon appartement car nous avions convenu que nous transplanions ensemble jusqu'à la salle pour rejoindre Tim et Adrianna qui devaient déjà nous attendre. J'avais enfilé un jean noir avec un haut rose pastel et une veste en jean, Alex arriva peu après et nous arrivions chez Grannie’s and Freddy. Finalement nous étions les premiers, nous nous installâmes alors au bar en attendant puis Adrianna se joignit à nous, je la connaissais de vue bien sur mais c'était tout. Peu après, ce fut Tim qui arriva et nous salua tous avant de déclarer :

« Bon, on s'la fait c'te partie ?! »

Le jeune homme semblait chercher la compétition et même si j'étais nul à ce jeu, j'avais envie de lui mettre un peu la pression :

- Ne sois pas si confiant... Certaines personnes présentes ici pourraient avoir un talent caché !

Je lui adressais un clin d'oeil avant de tester les boules pour trouver celle qui me correspondrait le mieux. Je finis par en trouver une pas trop lourde, je la soulevais et me plaçais devant la piste, prête à la lancer :

- Bon je commence !

Attention la catastrophe ! Ou pas... Je réussis à donner à ma boule une trajectoire pas trop mal, en tout cas elle ne tomba dans les gouttières. Je fis tomber au moins quatre quilles, ça aurait pu être pire. Je revins vers les trois autres, m'installant sur les banquettes un peu en arrière des pistes et je me m'y face à Adrianna alors que Tim s'apprêtait à jouer.

- Tu as gardé David récemment ?

La jeune femme n'avait pas beaucoup ouvert la bouche depuis le début de la soirée et je ne voulais pas qu'elle reste en retrait. Tim venait d'effectuer un bon lancé et maintenant c'était au tour d'Alex qui ne semblait pas très confiant. Sans trop réfléchir, je me levais pour le rejoindre et lui susurrais à l'oreille :

- Vas-y, tu es le meilleur...

Un sourire s'élargit sur le visage d'Alex alors qu'il lançait enfin sa boule et à ma plus grande surprise ce fut le premier "strike" de la soirée. Même le lanceur était étonné par ce qu'il venait d'accomplir. Je sautais sur place, félicitant mon petit ami et nous retournâmes nous asseoir alors que Tim était bouche bée. C'était le tour d'Adri, elle se leva et alla se positionner devant la piste alors que je ne me gênais pas pour me vanter auprès du jeune homme en face de nous :

- Alors ? Je t'avais bien dit que des talents allaient se révéler ce soir...

Je lui adressais un petit sourire malicieux, et Tim malgré le sourire qu'il me rendait, semblait déterminer à faire mieux au prochain tour. Cette soirée ne m'avait guère emballer au début mais finalement c'était l'occasion de retrouver ma complicité avec mon petit ami et de passer une bonne soirée en apprenant à connaître de nouvelles personnes autour d'une partie de bowling. Une heure plus tôt, j'avais eu peur que les deux tourtereaux soient le genre de couple... comment dire... guimauve et trop collé mais finalement non et tant mieux, je n'avais jamais voulu être comme ça avec Alex et ça n'allait pas commencer aujourd'hui.
Bon, ça allait être de nouveau mon tour de jouer... J'espérais que ça ne soit pas trop catastrophique...
©️ 2981 12289 0

_________________



  "Les écrivains n'inventent rien, ils arrangent juste le monde à leur sauce" - Audren.

descriptionNow I can’t get you out of my brain EmptyRe: Now I can’t get you out of my brain

more_horiz
Adrianna Ft.Alex&Dominique&Timothée
Now I can't get you out of my brain
Déjà 3 mois qu'on avait recommencé avec Tim. J'avais oublié à quel point je me sentais bien avec lui pendant notre rupture. J'avais occulté à quel point il pouvait me manquer.
Aujourd'hui rien n'aurait pu être plus parfait. Je dois avoir l'air niais quand je dis des trucs comme ça mais je n'ai jamais connu aucun garçon qui me corresponde comme il me correspond. Il me complète.

On vit pas ensemble lui et moi, parce qu'on y va doucement quand même, on prend notre temps, moi j'ai pas envie de refaire les mêmes conneries que la première fois. D'ailleurs quand on se voit en général c'est soit chez moi, soit sur le campus, soit en ville. On se retrouve parfois chez lui mais moins souvent pour ne pas trop envahir Ethan.
Il est mignon son frère, lui aussi il en a bavé, je m'entends plutôt bien avec lui. Des fois je les invite à manger chez moi.
J'ai l'impression que Timothé est un peu perturbé en ce moment, j'arrive pas vraiment à comprendre pourquoi, je l'entend s'agiter la nuit, souvent il se lève même. Mais il veut pas me dire ce qu'il y a. Du coup je laisse couler et j'avise ses cernes le lendemain matin.

Mes cours me passionnent toujours autant, bientôt je vais probablement devoir faire un stae. Peut être que j'irais à Sainte-Mangouste, l'hôpital de Londres, ou alors voir un médicomage indépendant, peut être même dans un autre pays ?
Cela risque d'être vraiment trop cool.
Surtout qu'entre Alex, Tony, et Calla, que j'ai enfin retrouvée, je me retrouve plutôt bien entouré dans ma vie. Il m'arrive encore de croiser Alexander en soirée, avec sa timidité maladive qui le rend trop mignon. En revanche je n'ai jamais eu de nouvelles de Saiorse depuis qu'elle a quitté l'UMS et plus de Aaron depuis qu'il est venu me voir cet hiver. Ils me manquent tous les deux.

On est déjà en avril, c'est fou,  je suis là, tranquillement installée sur le balcon de l'appartement des garçons, je sirote un café en feuilletant un magazine de mode, en short, débardeur, et des lunettes remontées sur le front. Alors qu'il est tout juste 10h ! Le soleil est déjà haut et j'en profite bien.
La fin de l'année arrive à grands pas et avec cela, les partiels. Je suis plutôt confiante mais j'ai surtout hâte d'être aux grandes vacances d'été. Je sais pas encore ce que je vais faire, l'année précédente, je travaillais dans un bar avec Saoirse, c'était vraiment trop drôle. Cette année, je ne sais pas, je vais regarder ce qui me plaira. Peut être que je trouverais un poste d'assistante dans un cabinet de médicomages. En théorie Victoire et Seamus ne devraient pas avoir besoin de moi comme ils seront en vacances. Mais je passerais quand même voir le petit bout et je serais toujours libre pour les dépanner si besoin.

Je suis tirée de mes pensées par l'arrivée d'un grand hibou sur le rebord du balcon. Il tient une lettre dans son bec que je récupère avant de fouiller dans mon sac à la recherche d'un miamhi oux. Il l'avale avec joie et je reporte mon attention sur la lettre. Elle est pour Tim, de la part de Alex. Je n'ai aucune idée de qui est ce ou cette Alex.
Je relève les yeux au moment ou mon copain apparaît sur le balcon.


C'est qui Alex ? je lui demande en lui tendant la missive qui lui est adressée.

Il répond instantanément. Alex Bennett ? L'oncle de David ? Mais David est un Weasley pas un Bennett...A moins que...


Ha, c'est le copain de la petite soeur,  Dominique, j'imagine ? je demande en haussant un sourcil. Pourquoi est-ce qu'il t'envoie une lettre ?

Il s'assoit, un tasse de chocolat chaud fumante face à lui. J'ai une petite pensée pour Cally. Je hausse un sourcil quand il m'informe que Alex donc, nous invite au bowling et au restaurant.  


Pourquoi est-ce qu'il nous inviterait ? Tu le connais ?

Il ne me répond pas, il a déjà filé dans le salon pour se préparer pour son entraînement de Quidditch. Je soupire mais une minutes plus tard il réapparaît pour me dire que je suis très jolie. Je secoue la tête en levant les yeux au ciel mais je ne réprime pas un petit sourire.


File ! je lui lance avant d'avaler une gorgée de mon café.

Il transplane et je me retrouve seule. Ethan est sortit, il avait cours dès 9h ce matin. Quand mon café est finit, je m'étire doucement, remets mon magazine dans mon sac, fais la vaisselle, et récupère toutes mes affaires. Je suis déjà habillée et maquillée depuis un moment.
J'enfile ma veste et transplane en centre ville. Je vais aller faire quelques courses avant e rentrer chez moi,je n'ai cours que dans 1h30, j'ai un peu de temps devant moi.
Finalement quand je transplane dans mon appartement, les bras chargés de sacs de courses que je ranges d'un coup de baguette, j'ai tout juste le temps d'attraper mon sac de cours et de filer à l'UMS.

Le soir, je passais quand même mettre une tenue plus chaude parce que les températures allaient baisser. Je mis un jean, un débardeur et une veste en cuir, me remaquillait vite fait et me rendit chez Grannie's and Freddy, où on avait rendez-vous.
Sauf que Tim n'est pas encore là, super. Je n'ai plus qu'à repérer un couple que j'ai sûrement déjà dû voir sur des photos chez Victoire, je devrais réussir à reconnaître Dominique Weasley, en plus j'avais dû la croiser une ou deux fois.
En balayant la table du bar, je repère une jeune femme qui me dit quelque chose, elle est avec un garçon qui doit avoir notre âge, au pire je me tromperais de couple, c'est pas très grave. Je m'approche d'eux.


Salut ! je lance. Alex et Dominique ?

Ils me confirment et je me laisse tomber sur un tabouret à côté d'eux. Du premier coup !


Enchantée, Adrianna, Tim ne devrait pas tarder je crois...., je lance en souriant et en les embrassant pour les saluer, à la française quoi.

Au même moment il pousse la porte du bar et nous rejoins. Il nous proposa de commencer la partie. Je n'étais pas une grande joueuse de bowling mais j'y avais déjà joué deux ou trois fois avec des moldus et je me débrouillais pas trop mal.
Je choisis une boule en souriant tandis que Dominique remballait mon copain, j'éclatais de rire.
Au cours de la partie, je discute un peu avec Dominique. Elle vient me demander si j'ai gardé David récemment.


Oui je le garde deux ou trois fois par semaine en ce moment ! J'adore cet enfant, je réponds en souriant. Tu vas souvent le voir ?

Quand Alex fit le premier strike, Tim était dégoûté et moi, morte de rire, je me moquais de lui.


La raclée de notre vie hein, c'et ça que t'a dit ? je lui demande en rigolant en attrapant ma boule.

Je la lance deux fois consécutive et fais un spare, me plaçant à la seconde place du classement, juste après Alex. J'envois un baisers à Tim de loin pour me moquer de lui.
La soirée commençait plutôt bien, Alex et Dom ont vraiment l'air très sympathiques l'une comme l'autre.                              

code by Silver Lungs

descriptionNow I can’t get you out of my brain EmptyRe: Now I can’t get you out of my brain

more_horiz

   
Now I can’t get you out of my brain  -  1 avril 2021
Ft Adrianna, Timothé & Dominique

Les choses avaient semblé aller de mal en pis ces derniers temps. Il avait été un parfait abruti, il ne savait pas bien d'où lui était venue cette peur. Sa réaction après l'annonce de Dom' avait changé quelque chose entre eux. Il espérait pouvoir effacer cela avec le temps, qu'ils puissent réellement passer au dessus de ça. Qu'ils étaient assez fort pour ça. Il avait vraiment merdé et il s'en voulait à chaque fois qu'il se laissait le temps d'y penser.

Et puis, il y avait eut l'attaque des Insurgés sur le QG des Résurgents. Il avait été blessé, rien de bien grave si on prenait en compte les pertes qu'il y avait eut même dans leur camp. Cela avait été étrange de découvrir qu'il y avait eut des pertes. Il se sentait un peu mal qu'Emily ait été capturée. Même-ci ils ne s'étaient pas reparlé depuis leur dernière dispute, il ne lui avait jamais souhaité de mal. Il se avait été inquiet sur l'avenir de la jeune femme. Son frère Damian avait tapé un scandale, hurlant qu'Emily n'aurait jamais dû participer à la mission. Le pire pour lui c'est qu'il ne pouvait pas aider pour les recherches à cause de son rôle aux USA. Alex avait cru comprendre qu'il avait un poste qu'il ne pouvait pas quitter sans éveiller les soupçons. Il avait été rassuré quand elle avait été récupérée en vie quelques jours plus tard.

Il y a une semaine, il avait sauvé la mise à Tim. Le frère d'Ethan, un de ses amis. Il avait été impliqué dans une bagarre et en le reconnaissant Alex avait décidé de l'aider. C'était le frère de son pote après tout. Il avait proposé de faire une sortie avec leur petite amie respective, tout les quatre. Il avait retrouvé Dominique à son appart comme prévu et ils avaient transplané ensemble. Ils étaient les premiers arrivés, puis ce fût le tour d'Adrianna. Ils se saluèrent un peu maladroitement, ils ne se connaissaient pas après tout. Tim arriva finalement, les poussant ainsi à commencer cette fameuse partie de bowling.

"Ouais tu devrais te méfier, Tim ! On verra bien qui prendra une raclée." Rentra dans son jeu Alex avec un sourire malicieux. Il devait avouer se montrer moins coincé depuis qu'il ne vivait plus chez son père. C'était comme ci il avait décroché le boulet qui le maintenait au sol. Cela pouvait paraître incompréhensible mais certaine chose ne s'expliquait pas. Il restait responsable, mais il se montrait plus 'malicieux' qu'il avait pu être. Il ne s'était pas rendu compte que toutes ces années à jouer le rôle du père l'avait privé de beaucoup de choses.

Alex n'avait jamais joué au bowling, il n'en avait jamais eut l'occasion en fait. Il était un peu nerveux quand se fût son tour... Mais les mots de sa petite amie ou un coup de chance lui avait apparemment donné des ailes. Voilà qu'il réalisait un strike. Il fit un sourire moqueur à Tim. "Fait pas cette tête Tim, tu feras mieux au prochain tour." Alex rigola à la tête de son ami. En fait, ils se fichaient tous un peu du jeune homme. Chacun y allant de sa petite pique. Il se rapprocha de sa petite-amie et l'embrassa sur la joue. "C'est grâce à toi, j'crois." Il lui fit un clin d’œil amusé.

"Vous êtes dans quel cursus à l'UMS tout les deux ?" Demanda Alex curieux. Alors que c'était de nouveau le tour de Dom'. "Vas y Dom', tu vas tout déchirer !" L'encouragea le jeune homme, avec un grand sourire.
 

©️Lilith


_________________


Il n'est jamais trop tard pour rattraper les années volées.

descriptionNow I can’t get you out of my brain EmptyRe: Now I can’t get you out of my brain

more_horiz
Now I can’t get you out of my brainJeudi 1er avril 2021

Visiblement, l’autre couple avait aussi cet esprit de compétition bien marqué puisqu’ils répondirent avec une certaine malice à la réplique de Tim. Baskets enfilées et après avoir rejoints un canapé et une piste de bowling, ce fut à Dominique de commencer. Après ses deux essais réglementaires où elle avait fait tomber 4 quilles sur 10, Tim s’apprêta à lancer. Il exagéra son long choix de la boule avant de la lancer. La première fois, cinq quilles tombèrent, avant d’en assommer 3 autres. « Ouais, je commence en douceur pour vous ! » se justifia-t-il en se laissant tomber sur le canapé.

Alex s’apprêtait à lancer et Dominique était partie l’encourager. Tim se tourna un instant vers Adrianna, la regardant surement plus que nécessaire. « Je t’ai déjà dit que je t’adore quand tu portes cette veste ? » La jeune femme haussa les sourcils et Tim se pencha à son oreille. « On dirait une véritable tigresse là-dedans ! » déclencha l’hilarité de la Française alors que le jeune homme imitait un ronronnement.

« STRIIIIKE ! » Tim se redressa d’un bon en voyant Alex réaliser son premier strike. « Quoooi ?! » s’écria-t-il, sourcils froncés, en regardant le score sur le panneau d’affichage. Il entendait le rire d’Adrianna s’amplifier à la vue de sa tête alors qu’Alex lui adressait un sourire moqueur. « Fais pas cette tête Tim, tu feras mieux au prochain tour. » Dominique vint même se dandiner devant lui : « Alors ? Je t’avais bien dit que des talents allaient se révéler ce soir … » Tim secoua la tête, bras croisés, en les regardant tout fier d’eux.

« La raclée de notre vie hein, c’est ça que t’as dit ? » Tim pinça les hanches de la jeune femme avant de se retourner vers le couple qui se félicitait de la victoire d’Alex. « Ouaaaais, d’accord. Je voulais juste jouer en douceur avec vous, en faites. Mais visiblement, vous avez décidé de jouer au plus malin, alors Tim ne va plus être sympa … » les menaça-t-il avec un petit sourire de défi.

« SPAAAARE ! » Adrianna revenait toute fière d’elle, envoyant un baiser à Tim, alors qu’il secouait la tête, dépité. « Vous allez crever … » menaça-t-il les trois invités alors qu’ils se moquaient royalement de lui. Et un nouveau tour commençait. Tim se jeta sur Adrianna, lui lançant un sort de Rictumsempra. Tim la libéra très vite pour s’occuper lui-même de son cas.

« Vous êtes dans quel cursus à l’UMS tous les deux ? » interrogea Alex, les forçant à se reprendre. « Mmh, la demoiselle fait de la Médicomagie … » répondit Tim en haussant les sourcils, l’air de dire « Tu vois que je sais ce que tu fais ». Dominique revint après ses deux lancers et Tim venait de passer derrière. Retroussant ses manches, il se dirigea vers la piste mais rata son premier essai. « On ne rigole pas ! » prévint-il avant de prendre une nouvelle boule. Il inspira, visant, soupira, visualisant les quilles devant lui, inspira, mit sa boule en arrière, et soupira en lançant. Seule une quille resta immobilisée. Le match allait être serré.

○○○

Finalement, contre toute attente (selon Tim), Alex finissait premier avec un score de 179 points, puis venait Adrianna avec un score de 153 points, et Dominique et Tim finissaient à la même place avec un total de 146 points. Débarrassés de leurs chaussures, ils s’étaient installés à table, riant encore de la défaite de Tim mais aussi des exploits d’Alex. Ils attendaient avec délice l’arrivée de leur pizza. La piste de bowling leur avait permis de se détendre, de parler de leurs études et des cours que certains trouvaient trop longs. Pour eux, c’était aussi le début de leur stage l’année suivante.

Mais déjà Adrianna annonçait qu’il n’était pas l’heure de penser au cours. « Oui, on le vit bien assez tous les jours ! » commenta Tim en buvant une gorgée de sa Bieraubeurre. « Vous faites quoi cet été ? » demanda-t-il aux deux jeunes Gryffondors (il l’avait découvert lorsqu’ils avaient abordé leur passé dans leurs écoles respectives). Entendant qu’ils ne prévoyaient rien de spécial, Tim en profita pour se vanter : « Nous, on va surement aller faire un tour du côté de Rio ! » Voyant la perplexité du couple, Tim précisa : « Au Brésil bien sûr ! On devrait y arriver pendant la saison hivernale, mais je crois que les températures minimales sont de 18°C donc ça devrait être royal ! » sourit-elle en caressant le dos d’Adrianna.

Le serveur amena alors leurs pizzas à la plus grande joie des quatre étudiants qui s’étaient bien dépensés durant leur partie de bowling. « Bon app ! » lança Tim avant de s’en détacher une part, rapidement imité par les trois autres. C’est alors qu’Adrianna eut une idée pour le jeune couple. Tim fronça les sourcils, étonné mais hocha finalement la tête : oui c’était une bonne idée !

©️ 2981 12289 0

_________________


« Take me back to the night we met »

descriptionNow I can’t get you out of my brain EmptyRe: Now I can’t get you out of my brain

more_horiz
Now I can’t get you out of my brainJeudi 1er avril 2021

"L'amour était irrationnel. Plus on aimait une personne, moins cela avait de sens." Sur ce point-là je ne pouvais pas contredire Stephenie Meyer, en effet l'amour était un sentiment imprévisible, si fort dés fois que j'en avais la tête qui tournait. Mais comment pouvais-je lutter contre cette puissance qui prenait le contrôle de mon cerveau ? Je ne pouvais pas vivre sans Alex, il était mon meilleur ami, la personne qui m'avait le plus soutenu durant mes 18 ans d'existence. Avec lui, j'avais l'impression de vivre vraiment, d'être quelqu'un, d'appartenir au monde. Alex était tout pour moi et une existence sans lui ne serait pas une vie. J'étais amplement consciente de cela et même si nous avions rencontrés des obstacles, je l'aimais plus que que les mots ne pouvaient le dire et ça avait quelque chose d'effrayant.

Un bébé, Alex et moi. Cette perspective d'avenir me plaisait vraiment mais comme je venais de le dire, c'était seulement une perspective qui se produirait dans le futur et non maintenant. Je devais arrêter de penser à cela, de me demander si Alex serait vraiment resté si j'avais été véritablement enceinte ce soir-là. Je devais arrêter de me poser ces questions, ces réflexions ne me menaient nulle part et je voulais avancer, passer outre parce que j'aimais sincèrement Alex et que comme je l'avais dit, je ne pouvais pas vivre sans lui.

Toutes ces réflexions m'avaient assaillies alors que je m'apprêtais à jouer, oui c'était mon tour et aux vues de mes précédentes démonstrations, je n'espérais aucun miracle. J'étais une cause perdue au bowling. Si ça avait de l'importance ? Non bien sur que non, cette sortie à quatre était faite pour décompresser même si dans mon cas ce n'était pas encore ça. Je me concentrais malgré tout et réussis à faire un SPARE grâce à mon second lancé. La partie était terminée avec moi en bas du podium, enfin avec Tim et ça avait quelque chose de drôle après tout ce qu'il nous avait dit. Bien sûr, cela m'était égal d'avoir perdu, cette soirée bowling m'avait permis de mieux connaître la baby-sitter de mon neveu adoré et son copain, mais aussi de reprendre le dialogue avec Alex sur un sujet plus trivial.

Notre sortie se poursuivit bien après la partie de bowling, effectivement nous allâmes nous asseoir à une table pour déguster une excellente pizza.

« Vous faites quoi cet été ? »

C'était Tim qui nous posa la question après que nous ayons un peu parler de l'UMS. En guise de réponse je tournais la tête de droite à gauche pour montrer que nous n'avions rien de prévu  mais Alex lui répondit de manière oral. Ces vacances j'avais seulement pensé à trouver un petit job histoire de mettre un peu d'argent de côté pour plus tard mais ma motivation était un peu tombée à l'eau. Le couple en face de nous commença alors à parler d'un voyage au Brésil, à Rio plus exactement, j'en restais bouche bée. Notre repas arriva finalement et je m'exclamais :

- Wahou c'est super. Personnellement je n'ai jamais vraiment voyagé, surtout aussi loin mais je suis sûre que ça doit être sympa !

Sans avoir le temps de poser d'autres question sur ce long périple, Adrianna proposa déjà que nous venions, Alex et moi, avec eux sur le continent américain. Tout d'abord, je ris nerveusement ne prenant pas son invitation au sérieux mais voyant que Tim acquiesçait je réfléchis sérieusement quelques secondes.

- Euh... c'est vraiment gentil de proposer... mais je ne sais pas trop... C'est un sacré voyage quand-même, il y a beaucoup à préparer...

Je tournais instinctivement la tête vers Alex pour savoir ce qu'il en pensait. Son expression laissait deviner que lui aussi était un peu soucieux mais cet état d'esprit laissa vite place à de l'enthousiasme me sembla-t-il. Je savais que mon petit ami avait endossé le rôle de père dans sa famille et donc que ça pouvait être tentant de dire immédiatement "oui" sur un coup de tête car les adolescents étaient de nature irréfléchi mais quelqu'un devait quand-même prendre un peu de recul et être responsable. Pour une fois, ce rôle ne me dérangea pas et je savais que j'enlevais un poids sur les épaules d'Alex en faisant cela.

- C'est vrai que c'est tentant mais... où allons-nous dormir, nous nourrir ? Il faudrait parler des dépenses que chacun est prêt à faire et puis pour combien de temps ?

Je devais certainement plomber l'ambiance festive à l'annonce d'une telle aventure et ce n'étais pas le but, même au contraire ce voyage était l'occasion pour Alex de vraiment s'amuser, de rattraper le temps perdu à s'occuper de tout sans arrêt et je lui souhaitais vraiment. Malgré tout, je ne pouvais m'empêcher de poser des questions pour être rassurée mais je le faisais toujours en gardant le sourire quand-même excitée par ce magnifique concept qu'on appelle "voyage".
©️ 2981 12289 0

_________________



  "Les écrivains n'inventent rien, ils arrangent juste le monde à leur sauce" - Audren.

descriptionNow I can’t get you out of my brain EmptyRe: Now I can’t get you out of my brain

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum