Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Novembre 2021.
L'intrigue se poursuit à Ilvermorny : les Résurgents ont envahi le château ! Clique pour participer !

Partagez

descriptionQuelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz
Ft Anna Woods
Quelques notes de musique... et les langues se délient.


Vendredi 16 avril 2021

Noah avait terminé sa dernière classe depuis près d'une heure. Il en avait profité pour corriger des copies. Il n'aimait pas vraiment ramener du travail le soir chez lui. Ces dernières semaines avaient été mouvementées. La deuxième épreuve du tournoi des six sorciers était passée. Il en avait eut mal au cœur pour sa fille, Rosie. En plus, bien qu'il apprécia ce garnement d'Austin. Le fait que l'épreuve ait été en collaboration ne l'avait pas vraiment rassuré. Il ne tenait pas à perdre quelque chose qu'il venait juste de trouver. Il n'aurait sans doute jamais réellement une relation père fille. Elle était trop âgée pour ça, et lui pas prêt à être père. Isaac avait raison sur ce point, il n'était pas un exemple de maturité. Cela se voyait dans sa manière d'agir avec ses élèves. Pour la première fois depuis longtemps, il avait peur de décevoir les attentes de quelqu'un. Pourtant, Rosie n'attendait rien de lui. Mais il ne pouvait s'empêcher de penser le contraire.

Et puis, une autre pour qui il avait eut peur. Heureusement, pour son organe vitale... Les champions de Poudlard semblaient plutôt à l'aise sur cette épreuve. Depuis qu'il avait accompagné Anna au bal de noël, il avait une relation un peu privilégiée avec elle. Il n'hésitait pas à lui parler à la fin d'un cours. Pour lui faire découvrir une musique qu'il avait apprécié, lui demander comment ça se passait pour ses cours... Parfois, il se demandait où exactement se situait son intérêt pour la jeune femme. Il finissait par ignorer la question, parce qu'il n'avait trouvé aucune réponse satisfaisante. Il avait juste envie de l'aider point.

Il s'étira après avoir mis un point final sur la correction de la comparse d'Austin, Hailey. Ces deux gamins étaient des terreurs. Ceci dit Noah les aimaient bien quand même. Ils étaient amusants, sans doute qu'il aurait eut le droit à une remarque acerbe d'Isaac pour ses pensées. Il pouffa de rire seul dans son bureau. Rose aurait compris son point de vue, il en était sûr ! Il décida de faire un tour au club de danse, voir si la salle avait été rangée. Cela faisait aussi partie de ses attributions en tant que référent. Une fois ses vérifications faites, il entendit des notes venant sans aucun doute d'un piano. C'était plutôt sympa ce qu'il entendait et Noah sourit même en reconnaissant la musique. Il entra discrètement dans la salle de musique, il n'y avait personne si ce n'est une jeune femme au piano. Anna Woods. Il décida de s'approcher, n'interrompant pas la jeune femme. Quand elle eut finit son morceau, il prit la parole.



"Bonsoir Anna, c'était vraiment superbe." Sourit il, cependant un peu surpris. Bien souvent le vendredi soir les jeunes restaient entre eux à profiter de leur début de weekend. "Vous jouez du piano depuis longtemps ? Je me souviens que vous aviez mentionné que c'était votre premier instrument." Questionna t'il curieusement, se rappelant de leur première conversation. "C'était un morceau de Beethoven n'est ce pas ? Cet homme a composé des morceaux formidables." Enchaîna t'il, avec douceur. Il était un amateur de belles musiques, pas seulement pour danser d'ailleurs. Ecouter était tout aussi plaisant, vraiment. La complexité des morceaux étaient parfois vraiment grisant. Il regrettait parfois de ne pas avoir appris à jouer d'un instrument.
           
Lilith

_________________

Are you shining just for me ?

descriptionRe: Quelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz

Quelques notes de musique... et les langues se délient

Même si les temps et les gens changeaient, il y avait quelque chose qui restait pareil pour Anna: elle appréciait toujours se retrouver seule, loin de ses congénères. C'était encore plus vrai si elle était face un piano qui n'attendait qu'à être joué. A la fin de la journée, Anna s'était précipitée ou presque vers la salle de musique. Elle savait que le vendredi soir, les élèves n'aspiraient pas à grand chose, si ce n'est de faire la fête ou de se reposer. Ce qui signifiait qu'elle avait la pièce pour elle toue de seule. Depuis qu'elle s'en était rendue compte, c'était devenu presque un rituel: après le dernier cours, Anna se rendait dans cette pièce et jouait pendant une heure, deux heures, parfois trois heures, manquant de rater le dîner plus d'une fois.

C'étaient des moments vitaux pour elle. Elle avait la sensation que c'était le seul moment où elle pouvait réellement être elle-même, les seuls moments où elle était vraiment sincère. Le reste du temps, elle se cachait derrière un masque de froideur. Elle se rendait doucement compte que ça n'était pas la manière la plus saine pour elle d'aborder la vie, mais c'était tout de même difficile de se débarrasser entièrement de ses habitudes d'un coup. Elle ne faisait toujours confiance en personne... à part peut-être cet instrument.

Anna se laissa complètement aller sur le piano, ses doigts glissaient sur les touches, ses pieds actionnaient les pédales. Elle se laissait enivrer par la musique, ferma les yeux. Le temps d'une chanson, elle était complètement partie dans un autre monde, une bulle à elle seule. Elle aurait voulu que le temps s'arrête, être à jamais dans son propre univers. Cependant, la mélodie touchait à sa fin. Anna ouvrit les yeux et s'apprêta à jouer un nouveau morceau, quand soudain...

Elle sursauta plus qu'elle ne l'aurait voulu quand une voix d'homme résonna dans la pièce. Anna avait tellement l'habitude d'être seule, elle ne s'était pas imaginée un seul instant que quelqu'un avait pu rentrer à son insu. Elle se tourna vers l'intrus. Le professeur Simons. Anna esquissa un sourire malgré le choc.

- Vous avez l'air surpris, constata-t-elle simplement.

Peut-être que le professeur ne l'avait pas vraiment crue lorsque Anna lui avait dit que la musique était sa passion. Ou peut-être qu'il s'imaginait qu'elle n'était pas vraiment sérieuse à ce sujet. Si c'était le cas, il se trompait amplement.

- Je ne sais plus exactement... je pense que cela fait deux ans, environ ? Elle regarda à nouveau le clavier devant elle, l'effleurant de ses doigts. Mais ça fait bien plus longtemps que je rêve d'en jouer...

Elle regarda à nouveau Noah, surprise à son tour. Il avait l'air de s'y connaître, plus que ce qu'elle ne croyait.

- Exactement. J'apprécie beaucoup, ses morceaux sont assez complexes... Est-ce que... est-ce que vous avez déjà dansé sur cette mélodie, peut-être ?

Anna ne voyait pas très bien comment d'autre le professeur aurait pu connaître cette musique. Peut-être qu'il appréciait l'écouter, tout simplement ? Anna avait beau trouver les compositions de Beethoven et d'autres artistes renommés magnifiques, les écouter ne lui procurait rien comme émotions comparé à ce qu'elle ressentait quand elle les jouait elle-même.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

descriptionRe: Quelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz
Ft Anna Woods
Quelques notes de musique... et les langues se délient.


Vendredi 16 avril 2021

Noah sourit gentiment.

"Je dois m'avouer coupable. Mais cela ne vient pas de votre façon de jouer, plus du fait que vous soyez là un vendredi soir." Il haussa les épaules. Il ne pensait pas avoir à expliciter plus son propos. La jeune femme était suffisamment intelligente pour comprendre où il voulait en venir. Cependant, il aurait dû se douter qu'elle était différente de ses camarades. C'était assez flagrant quand elle était avec eux. Elle paraissait bien plus mature qu'eux.

"Deux ans ? Vous jouez admirablement bien pour une si courte période." S'étonna Noah, de ce qu'il savait c'était une discipline assez complexe. En fait, en principe il était conseillé d'apprendre la musique assez jeune, c'était plus facile. Il n'était sans doute pas assez averti dans le domaine pour y déceler les éventuels erreurs. Mais cela sonnait suffisamment juste à ses oreilles en tout cas.

"Une raison particulière pour avoir appris tardivement malgré votre envie de jouer du piano ?" Demanda curieusement l'homme sans arrière pensée. Il était simplement curieux à ce sujet. Il sourit avec encouragement à Anna pour qu'elle ose poser ses questions. Il fût surpris finalement qu'elle se jette à l'eau.

"Celle ci en particulier non. Mais j'aime aussi simplement écouter. Ceci-dit j'ai participé à de nombreux gala et il n'est pas rare que cette musique soit utilisée. Elle est belle et puissante à sa manière. Avec une chorégraphie et des danseurs investis cela peut donner quelque chose de vraiment fort." Il cligna des yeux, il s'était perdu un peu dans ses souvenirs un instant. Sa passion pour le sujet sans doute visible. "J'aime particulièrement écouter les interprétations de certains artistes, ils semblent possédé par leur instrument. Et la musique et l'émotion n'en est que plus belle." Ajouta l'homme avec un léger sourire. La musique faisait partie intégrante de sa vie, la danse prenait vie grâce à la musique.
           
Lilith

_________________

Are you shining just for me ?

descriptionRe: Quelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz

Quelques notes de musique... et les langues se délient

Anna haussa doucement les épaules. Cela ne devait en effet pas être très commun pour les élèves de se retrouver ici un vendredi soir.... mais Anna n'avait jamais été comme les autres. Bien souvent, on ne la comprenait pas, mais pourtant le professeur ne semblait pas la juger, loin de là. Elle le considéra un instant avant de répondre:

- J'aime profiter de la tranquillité et d'être seule pour m'entraîner. Rien de tel qu'un vendredi soir, me semble-t-il.

Anna détourna le regard bien malgré elle lorsque Noah Simons la complimenta. Elle savait qu'elle jouait bien, c'était indéniable, même s'il y avait toujours place pour de l'amélioration. Elle n'avait pas besoin de compliments ou d'encouragements, encore moins de la part de quelqu'un qui était peu familier avec l'instrument mais elle l'appréciait pourtant. Elle ignorait pourquoi. Peut-être parce que le professeur dégageait une telle sincérité ? Contrairement à elle, il n'avait pas l'air de se cacher derrière un masque, constamment sur ses défenses. Anna l'enviait, quelque part. Les interactions sociales avaient l'air tellement simples et sans efforts pour lui. Il faudrait qu'elle en prenne de la graine...

- Hmmm...

Elle réfléchit un instant tout en ayant instantanément envie d'oublier les résolutions qu'elle venait de prendre.

- Non, juste une envie.

Anna reporta son regard sur le professeur, comme si cela pouvait mieux cacher le fait qu'elle mentait. Elle changea le sujet et parla de danse. Au moins, ça ne serait pas à elle de discuter. Elle n'était pas trop sûre de comment on pouvait exactement danser sur ce morceau, mais Noah paraissait avoir des idées très précises. La jeune femme pencha la tête sur le côté en l'écoutant. A un moment, elle se rendit compte qu'elle ne faisait que l'observer et qu'elle ne prêtait pas attention à ses mots. La passion qui l'animait la fascinait et elle se demandait si elle pouvait elle aussi être aussi intense, aussi... vivante.

- Cela ne doit pas être facile de trouver une chorégraphie là-dessus...

N'ayant pas vraiment écouté les paroles du professeur, Anna ne savait que trop répondre. Elle détestait dire ce genre de platitudes, mais c'était toujours mieux que de laisser un silence de plomb s'installer entre eux. Elle pianota les premières notes de la mélodie de Beethoven pour se donner contenance. Elle était bien plus douée en piano qu'en conversation. Elle avait le regard fixé sur ses doigts, avant de relever la tête vers Noah, tout en continuant à jouer doucement et presque distraitement.

- Voulez-vous essayer ?

Elle ne savait pas ce qu'il lui prenait, elle n'aurait jamais la patience d'apprendre quoi que ce soit à qui que ce soit. Elle ressentait pourtant l'envie d'elle aussi partager sa passion avec Noah Simons, comme lui l'avait fait avec la danse. Il l'avait peut-être fait par devoir, mais elle avait eu la sensation qu'il avait réellement apprécié le Bal et les moments qu'ils avaient partagés. En tout cas, c'était le cas, pour elle. Elle soutint le regard du professeur et se glissa légèrement sur la gauche, laissant de la place pour le professeur. Il sembla hésiter un instant puis s'installa finalement, gardant une distance respectueuse entre lui et la musicienne.

- Je me sens bien, ici...

Un silence étrange s'installa. Anna s'empressa de le briser, soudainement mal à l'aise.

- Je veux dire, à Ilvermorny. En général. J'aimerais... Pensez-vous que je pourrais rester ici, après le Tournoi ?

Anna sentit ses joues s'enflammer. Elle avait la sensation de se livrer complètement au professeur alors que concrètement, elle ne disait là rien d'intime. Cependant, il était important pour elle d'avoir une réponse, de se sentir rassurée. Retourner au Royaume-Uni, c'était devoir à nouveau vivre avec sa mère, subir la pression. Elle en avait des sueurs froides rien que d'y penser. Anna se remit à pianoter lentement le début de la mélodie, à une main seulement.

- Comme ça, vous voyez ? sa voix tremblait légèrement.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

descriptionRe: Quelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz
Ft Anna Woods
Quelques notes de musique... et les langues se délient.


Vendredi 16 avril 2021

Noah pouvait comprendre, même-ci au même âge il n'aurait jamais agit ainsi. Il aimait la compagnie des autres, il s'était pourtant éloigné de sa famille parce que tout était "trop" : bruyant, envahissant, gênant... Il les aimait bien sûr, mais vivre dans une famille nombreuse avec peu d'espace, cela vous donnait des envies de solitude aussi. Alors il comprenait Anna, même-ci il doutait qu'elle ai connu une pareille cacophonie que lui même. Il avait du mal à penser qu'une jeune femme aussi réservée et distante puisse avoir vécu dans une famille comme la sienne.

Noah hocha la tête, rassuré quelque part qu'elle puisse simplement suivre ses envies. Même pour quelque chose d'aussi anodin que le choix d'un instrument. Elle avait l'air tellement en contrôle d'elle même et de ses émotions... C'était un poil perturbant parfois. Il comprenait aisément le décalage que pouvait éprouver ses camarades de classe.

"Suivre ses envies est une bonne chose. L'impulsion du moment n'est pas forcément négative." Embraya l'homme dans un haussement d'épaules. "En effet, ce n'est pas chose facile. Et puis, parfois certains morceau ne sont fait que pour être écouté." Il lui fit un clin d’œil amusé, parfaitement détendu. Essayant de défaire le malaise de la jeune femme qui était évident pour lui. La question d'Anna le prit au dépourvu, il ne s'y était pas attendu. Il pesa le pour et le contre avant de finalement s’asseoir à ses côtés.

"Je ne peux vous le refuser, et je dois avoué être particulièrement curieux." Répondit il après un instant, il se sentait un poil mal à l'aise malgré son sourire enjoué. Quelque chose dans la manière qu'il avait de se comporter avec Anna. Une zone de son cerveau ne pouvait s'empêcher de penser qu'il jouait avec le feu. Quel feu ? Lui même ne le savait pas encore. Il se tourna vers la jeune femme surpris, avant qu'un sourire doux apparaisse sur son visage.

"Je ne peux pas prétendre comprendre. Mais c'est vrai que cet endroit, Ilvermorny est composé d'une magie toute particulière. Je ne vois pas ce qui vous empêcherait de faire un transfert. Vous êtes bonne élève, je doute que le directeur y mette une objection." Expliqua Noah avec sincérité. Les transferts étaient monnaie courante, tout comme les échanges scolaires depuis quelques années. Il ne voyait pas une raison qui pourrait justifier un refus. Il voyait bien que la jeune femme n'était pas très à l'aise et il avait voulu la rassurer. Il la regarda pianoté sur les touches noires et blanches avec fluidité. Il doutait pouvoir reproduire aussi bien ce qu'elle venait de faire. Mais il pouvait bien essayer. Il essaya donc, et il fût rapidement évident qu'il ne savait pas bien positionner ses mains. Cela avait donc rendu le son assez discordant, il fallait bien l'avouer.

"Je crois qu'il va me falloir un peu d'entrainement." Plaisanta l'homme, essayant de garder son sérieux. "C'était tout à fait inécoutable..." Il finit par éclater de rire, parce que c'était vraiment ridicule. "Il faut croire que je ne suis pas aussi doué pour la musique que pour la danse." Il secoua la tête, un rire toujours un peu présent.
           
Lilith

_________________

Are you shining just for me ?

descriptionRe: Quelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz

Quelques notes de musique... et les langues se délient

Anna fit une légère moue. Peut-être que suivre ses envies était une bonne chose, maisil fallait aussi peser le pour et le contre... mais elle était bien consciente qu'elle suivait de plus en plus ses envies plutôt que celles de quelqu'un d'autre - plus précisément, celles de sa mère - et depuis, elle était bien plus heureuse. En tout cas, elle n'était plus malheureuse comme elle avait pu l'être, sans qu'elle mette des mots là-dessus. C'était peut-être cela qui l'avait poussé à parler de son envie de rester à Ilvermorny au professeur Simons, maintenant assis à côté d'elle.

- Je l'espère. Est-ce que... est-ce que vous savez si il y a une possibilité d'obtenir une bourse ?

Anna ne regardait toujours pas son interlocuteur, ses yeux étant fixés sur ses propres doigts. Elle ne pouvait pas admettre de but en blanc qu'elle allait devoir financer elle-même sa vie ici parce que sa mère était problématique. Elle ne pouvait pas lui dire qu'elle était seule dans ce monde, que personne ne l'épaulerait. C'était toujours un sujet tabou, peu importe à quel point Anna essayait de s'en détacher.

Pour changer de sujet, Anna invita le professeur Simons à imiter ses notes sur le piano. Ses doigts paraissaient presque collés les uns aux autres, il n'arrivait pas vraiment à les faire bouger de manière indépendante les uns des autres. Anna laissa échapper un petit rire malgré elle. Non pas qu'elle se moquait, c'était juste amusant. Elle adressa un léger sourire au professeur comme pour s'excuser.

- Je pense que c'est l'entraînement qui manque, oui...

Elle se mit à rire après lui, plus subtilement, moins fort. Elle était sûre que son visage ne s'illuminait pas autant que celui de Noah Simons. Il avait quelque chose de particulier quand il riait, et même quand il souriait... ce qui était souvent. Elle lui enviait cette aisance. Elle haussa les épaules, légèrement.

- Avec la pratique, on arrive à tout, non ? Pourtant, je crois que j'ai appris très vite, pour la musique. Après tout.. peut-être que j'ai ça dans le sang.

Elle se remit à pianoter mais elle sentait le regard de Noah Simons sur elle. Elle tourna seulement le regard vers lui, sans bouger sa tête. Elle inspira un grand coup.

- Mon père est un musicien. Elle s'arrêta de jouer et se tourna cette fois franchement vers son interlocuteur. Je ne le connais pas. Enfin, il serait plutôt correct de dire que lui ne me connaît pas, on ne s'est jamais rencontré. Il ne connaît même pas mon existence.

Pourquoi parlait-elle de ça ? Anna sentit ses joues s'enflammer. Peut-être qu'encore une fois, elle avait suivi une envie, peut-être même un besoin. Elle ne s'était jamais exprimée à ce sujet, ou presque. Elle était trop nerveuse pour savoir si ça la soulageait d'un poids ou si elle avait empiré les choses.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

descriptionRe: Quelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz
Ft Anna Woods
Quelques notes de musique... et les langues se délient.


Vendredi 16 avril 2021

Noah pencha la tête sur le côté réfléchissant à la question de la jeune femme. Il lui semblait bien que des bourses étaient données aux élèves les plus 'défavorisés'. Mais il faudrait qu'il vérifie ses informations.

"Des bourses existent de cela je suis certain. Cependant, je ne connais pas leurs critères d'attribution. Je sais que les résultats scolaires en font parti évidement... Je peux me renseigner si vous le souhaitez ? Ou vous pouvez sans doute vous en informer auprès de l'administration d'Ilvermorny." Répondit l'homme semblant réfléchir encore à la question. Il se demandait cependant pourquoi elle devait se débrouiller seule ? Ah moins que sa famille ne soit pas vraiment en mesure de soutenir financièrement ses études.

"Vous être bien trop magnanime avec moi." Rit encore un peu Noah avant de se calmer doucement. Il écouta la jeune femme, oui sans doute qu'il y avait une part de cela. Parfois on était simplement plus doué pour une chose qu'une autre. C'était vrai aussi pour l'art. Il se tourna vers elle surpris par son aveu. Alors elle ne connaissait pas son père. Si lui ne connaissait pas son existence, cela lui faisait drôlement penser à sa propre histoire. Il ne pu s'empêcher de penser à Rosie.

"Puis-je vous demander pourquoi ? Je sais que c'est sans doute douloureux, mais avez vous essayé d'établir un contact avec lui ?" Demanda l'homme doucement. "Peut-être que cet homme serait heureux de vous connaitre, ou que cela vous serait utile pour vous même." Ajouta l'homme en pensant à sa propre situation, il sembla hésiter avant de reprendre la parole.

"Vous savez, j'ai découvert cette année que j'avais une fille de dix huit ans. Je n'ai jamais souhaité avoir d'enfant, mais je suis tout de même heureux de connaitre son existence. D'apprendre à la connaitre, ce n'est pas tout rose loin de là. Mais on ne peut pas s'attendre à quelque chose du genre au vu des circonstances." Expliqua l'homme, en dévoilant beaucoup sur lui même. Beaucoup plus qu'il n'en avait eut l'intention.
           
Lilith

_________________

Are you shining just for me ?

descriptionRe: Quelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz

Quelques notes de musique... et les langues se délient

Est-ce que le professeur Simons pouvait réellement aider Anna à rester à Ilvermorny ? Pourrait-elle vraiment rester ici ?

Je vous remercie de votre aide. J'imagine qu'en effet, je pourrais me renseigner seule, dans un premier temps, mais si j'ai des questions, je me tournerai vers vous... si cela vous convient, conclut-elle d'un hochement de tête.

Anna voulait prouver qu'elle était capable de se débrouiller seule. Elle l'avait toujours fait, mais cela évidemment, le professeur ne pouvait pas le savoir. Pour une raison qui lui échappait un peu, Anna voulait se montrer capable aux yeux du professeur Simons, elle voulait lui montrer tout ce qu'elle pouvait faire. Et pourtant, voilà qu'elle lâchait un peu prise, qu'elle se laissait aller. Elle ne savait pas non plus pourquoi elle avait avoué un telle chose. Qu'est-ce que cela pourrait bien faire à Noah ? Il devait pas mal se ficher de l'histoire d'Anna. Et pourtant, cela lui faisait du bien de dire cela, juste pour une fois, en parler à haute voix. Elle secoua la tête comme pour dire à son aîné qu'il n'avait pas besoin de lui répondre, mais pourtant, il le fit. Elle se remit à le regarder. Il avait l'air sincère.

- Disons qu'il est très occupée et difficile à contacter.

Comment Anna pourrait-elle le rencontrer ? Même s'il n'était plus aussi célèbre qu'avant, il devait recevoir tout un tas de lettre et être protégé. Son cœur se serra, imaginant bien des femmes prétendre avoir eu un enfant avec lui, ou être son enfant. Cependant, dans son cas, c'était la vérité, mais qui pourrait la croire ? De toute façon, il devait pas mal se ficher d'avoir une fille.

Anna s'apprêtait à dire quelque chose quand Noah reprit la parole. Elle écarquilla les yeux avant de détourner le regard. Elle s'était attendue à tout, sauf à ça. Alors, le professeur Simons était dans la même situation qu'elle, mais dans le rôle du père ? C'était insensé. Ses paroles la touchaient et elle se demandait à quelle point elles pourraient s'appliquer à son propre père. Est-ce que le professeur n'était-il pas mieux placer pour le savoir ? La jeune femme sentit son regard se brouiller. Elle tremblait. Oh non. Il était impossible que le professeur n'ait pas remarqué les quelques larmes qui tombaient maintenant sur les touches du piano, mais il ne fit pas de remarque. Anna se sentait stupide, et surtout, elle ne voulait pas que Noah se sente mal de l'avoir fait pleurer. Ça n'était pas de sa faute après tout. Cependant, elle n'arrivait plus à dire quoique ce soit, en tout cas, rien de constructif. Elle s'épongea doucement les yeux avec la manche de sa robe de sorcière.

- Excusez-moi, parvint-elle à articuler péniblement. Je ferais mieux d'y aller.

Elle attrapa son sac à la hâte avant que le professeur puisse l'interrompre et se dirigea rapidement vers la porte. Juste devant celle-ci, Anna hésita un instant. Elle tourna légèrement la tête vers le professeur et murmura un "Merci" avant de prendre la fuite.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

descriptionRe: Quelques notes de musique... et les langues se délient.

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum