[IMPORTANT] Chronologie des derniers évènements in RPG mis à jour ici.
Le Tournoi des Six Sorciers est terminé ! C'est Beauxbâtons avec Valentin Déroclès qui l'emporte !

Membres à l'honneur

test

Le plus grand des quatre de Poudlard
Salazar Serpentard

test

Félicitations à
Serpentard

Wizard Times

wt

Breaking News

♫ 01/08/2018 - Wizard Times édition n°23 dans les bacs !
♫ 02/07/2018 - Serpentard remporte la coupe des 4 Maisons, pour les féliciter c'est ici.
♫ 02/07/2018 - IN RPG - Valentin Deroclès remporte le Tournoi des Six Sorciers, félicitations à Beauxbâtons !

Liens Importants

[♪] Les lois du contexte
[♪] Le Retourneur de temps
[♪] Listing Personnages
[♪] Liens importants du RPG
[♪] Rapeltout
[♫] Coupe des 4 Maisons
[♫] Fonctionnalités du forum
[♫] Activités Maraudeuses
[♫] Top 5 des élèves
[♫] Quêtes

Partagez|

The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
DC : DC Evens
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Wolfgang A. Parkinson
MessageSujet: The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart Jeu 21 Juin - 15:19

The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart
18 juin 2021

C'est vendredi soir et j'ai fini les cours. Je fais le point avec Rowan sur les nouveaux élèves que nous avons reçu par le dernier bateau. L'école prend de l’essor depuis son ouverture. De plus en plus de parents sont inquiets pour leurs enfants et nous confis leur éducation, car souvent, certains ont dérapé, et les parents ont peur que leur manque de discipline ou de contrôle les conduisent droit sur vers la Silver Line ou les Purificateurs. Alors ils viennent chez nous, un peu perdus. Mais rapidement nous réalisons qu'ils se sentent apaisés, compris. Ils retrouvent un cadre rassurant. Une paix promise. Ils comprennent vite les règles et savent qu'ils peuvent être eux même. Ils ont confiance, même si l'enfermement sur l'île est la chose la plus dure à accepter. Certains n'ont pas connu l'internat d'une école comme Poudlard. Il leur faut un temps d'adaptation avant de parvenir à se sentir à l'aise. Et c'est plus difficile pour les plus jeunes. Alors ça nous est arrivé avec Reagan de devoir en consoler certains et de rester au pied du lit des plus petits qui n'ont jamais vécu sans leurs parents. Des liens se créent. Des gamins s'attachent à nous. On s'attache à eux.

C'est ce qu'on voulait avec Reagan, offrir un havre de paix, la sécurité, l'éducation. Et tous ces jeunes compte sur nous. Tous ces gosses nous ont adopté, et bientôt, à notre tour, nous allons devenir parent. Mo barion est enceinte de quatre mois. Son ventre ne laisse aucun doute. Elle porte la vie en elle. Mais je sais aussi que dans cette joie d'être mère, il y a de l’incertitude en elle. Il y a une phrase qui revient beaucoup dans les livres sur la grossesse : "Le plus difficile dans la maternité, c'est cette inquiétude intérieure que l'on ne doit pas montrer." Et même si la vie est là, le risque n'est jamais loin, et on le savait.

Je vois combien elle fait d'effort pour "ne rien faire", pour éviter ce risque. Et combien ça lui coute de se limiter dans ses activités. Plus de cours, plus d'entrainements avec moi ou Rowan. J'essaye de la rassurer, mais c'est une demi-louve, c'est une guerrière, une ancienne Tireuse d’Élite. Elle aurait besoin de se dépenser, mais le risque est trop grand, et nous le savons tous les deux.

Je m'apprête à sortir de château, pour faire un tour du domaine quand je la croise dans le couloir. Je trottine jusqu'à elle et dépose un baiser rapide sur ses lèvres. Je souris et caresse doucement son ventre. Elle tourne encore en rond c'est ça ? C'est vrai qu'elle cherche par tous les moyens à s'occuper, mais à s'occuper sagement. Elle fait beaucoup de papiers, tout ce qu'on aimait pas quand on était au Ministère. Elle ne se sent pas utile, alors que bien au contraire, moi ça me permet d'être plus détendu, de ne pas m'inquiéter pour elle. On a vécu bien des choses elle et moi. Et la dernière en date, c'est le coma de ma sœur. Cela fait déjà trois mois, mais j'ai encore ces affreux souvenirs. Et même si avec le don de Jaya on a pu éviter le pire, j'ai du mal à chasser les images.

"Encore une longue journée ?"

J'enroule mon bras autour de ses épaules pour la rapprocher de moi, et l'embrasse sur le front, une main toujours sur mon ventre.

"Tu fais le travail le plus important, crois moi, tu fabriques trois bébés. Qu'est-ce que tu dis d'un bon bain ce soir, et d'un massage des pieds ?"

Je frotte mon nez contre son cou. Je n'aime pas la voir comme ça, j'aime quand son sourire revient. Alors qu'elle s'apprête à dire oui, on voit passer ma sœur un peu plus loin, elle passe la grande porte et sort à l'extérieur. Reagan dresse son menton vers elle, et me dit que je devrai la rejoindre et parler avec elle.

C'est vrai que ça fait un moment que nous ne l'avons pas fait. J'ai accepté "d'aider" Seth, disons que je l'ai empêché d'aller à la mort en sortant du Speluncae. J'ai ouïe dire qu'il se faisait malmener pas les gars là bas. Forcément, il passe d'ennemi à allier, ça fait beaucoup à encaisser. Mais si Liam a pu faire confiance à Avery, je me dis que je peux essayer de faire confiance à Seth. Ce n'est pas tellement ça le problème, c'est surtout que c'est l'homme que ma sœur aime et... clairement, j'ai un problème avec mon côté protecteur. Mais si cela avait été différent, si j'étais Saoirse et qu'elle était moi. Comment je le vivrai ? Je serai dingue, je m'en rend compte. J'étais déjà dingue à l'idée de pas pouvoir être avec Reagan, parce qu'il y avait Liam, sa meute...

"Ok je vais lui parler, le massage sera pour demain ?"

Elle caresse ma joue, et je ferme mes yeux un instant au creux de sa main. Je soupire doucement. Elle a raison. J'ouvre de nouveau mes yeux et pose ma main sur la sienne contre ma mâchoire.

"Je t'aime."

Je l'embrasse et me dirige alors vers la sortie. Sur le pas de la porte, je hume l'air pour repérer l'odeur de ma sœur. La piste conduit à l'autre bout de l'île, au bord d'une falaise. Saoirse est assise, ses pieds pendent dans le vide. Je viens à ses côtés et derrière son dos je lance une phrase pour m'annoncer, même si je sais qu'elle m'a déjà senti. Elle ne se tourne pas.

"Tu sais que si tu sautes, je vais devoir sauter."

Je souris tout en prenant place à sa droite, de la même manière qu'elle. Mes pieds caressent le vide et je me penche un peu pour admirer la hauteur. Puis je balaye l'horizon. Le vent souffle pas mal, et même si on est au mois de juin, l'air reste frais alors que la nuit tombe. Les vagues sont agitées, elles se soulèvent à plus de trois mètres de haut et viennent s'écraser contre la paroi de la falaise. Le bruit est hypnotique. Il y a des Fulmar Boréal qui volent un dernier instant autour de l'île, ce sont de grand oiseau qui ressemble à des goélands. Ces oiseaux peuvent vivre entre vingt et trente ans. Le mois de Juin est pour eu la saison de nidification. Il niche toujours contre un endroit en hauteur, ici c'est contre la roche de cette falaise inaccessible.

On reste un long moment sans se parler, à fixer le lointain. Je tourne finalement ma tête vers elle, posant une de mes mains sur la sienne. Et je refixe l'océan. Je sens que ses doigts se referment sur les miens, comme si elle s'accrochait à moi, à ce contact, comme si... elle voulait une connexion. Depuis quand est-ce devenu difficile de se parler ? On s'aime, plus que tout, on ne se fait pas la gueule, on se parle normalement, mais, les derniers évènements nous ont rendu pudique. J'ai toujours su être là pour elle, devenir parfois un confident. Mais clairement depuis la mort de notre mère, elle a grandi, plus vite que ce que j'aurai cru. J'ai toujours joué les gros bras, notamment avec ses copains. Je sais que je me suis mal comporté quand j'ai appris pour Rowan et elle. Et à l'évidence, quand on connait Rowan, je me dis qu'elle a eu de la chance de le connaître. Donc, peut-être que je me trompe pour Seth, et il faut que je répare ça. Il faut que je répare ma relation avec ma sœur.

"J'ai eu des nouvelles de Steh. Il parait qu'il s'en sort plutôt bien au Centre. Même si les gars sont pas évident avec lui, il montre de la résistance. Et je sais qu'il le fait pour toi..."

Je tourne de nouveau ma tête pour la regarder.

Codage par Libella sur Graphiorum




"A présent, il y avait entre eux comme une évidence, un élan, une alchimie. Un sentiment primitif qui remontait aux peurs et aux espoirs de l'enfance. La certitude vertigineuse d'être enfin face à la personne capable de combler leur vide, de faire taire leurs peurs et de guérir les blessures du passé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DC : DC Victoire

RPG
Nom et Prénom : Saoirse Ava Parkinson
Maison/UMS/Job : Ancienne Poufsouffle/Protection Magique mais a intégré le Merlin Castle en septembre 2020
Age & Année : Née le 05 février 1998 (23 ans) et devrait être en 4ème année à l'UMS (a redoublé)
avatar
Sorcière Hebdo qui traîne sur la table
Saoirse A. Parkinson
MessageSujet: Re: The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart Mer 27 Juin - 16:48
The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heartVendredi 18 juin 2021

Dans une semaine, je savais que j’irai voir Seth au Speluncae. Un mois sans le voir, c’était long, vraiment long. Mais il ne voulait pas venir au Merlin Castle et je ne voulais pas abandonner Ama et Reagan alors qu’ils pouvaient avoir besoin de moi avec les trois louveteaux qui pointeraient vite le bout de leur nez. J’avais hâte. J’avais hâte de jouer la tata frappa dingue de ces nièces et neveu. C’était tout un événement, d’autant plus qu’Elisabeth était elle aussi enceinte.

Ici, au Merlin, la vie semblait poursuivre son cours, tranquillement, loin de ce qui se passait sur le continent britannique. C’était comme si le temps s’était arrêté. Des bébés allaient arriver, d’autres grandissaient et apprenaient. C’était un véritable havre de paix pour les créatures comme nous. Et l’île était vaste. Je l’avais exploré déjà de nombreuses fois et j’y avais rencontré toute sorte de créature. Mais mon endroit préféré, c’était ce petit bout de falaise qui donnait sur l’arrivée du bateau.

Je sentis une odeur. Son odeur. Wolfy. « Tu sais que si tu sautes, je vais devoir sauter. » J’eus un mince sourire mais je ne me retournais pas. Ca faisait bien longtemps qu’il ne m’avait pas suivi ainsi en douce. La dernière fois, je devais avoir 18 ans et j’avais voulu aller profiter d’une soirée étudiante à la fin de mon cursus à Poudlard. Wolfgang m’avait rattrapé avant que je n’ai pu transplaner.

Je laissais mes pieds dans le vide se balancer. Une légère brise soufflait, comme toujours au bord de l’eau. Mais le soleil dominait l’horizon et chauffait encore la pierre. C’était les jours les plus longs de l’année, mais aussi les plus beaux. L’an dernier, je m’apprêtais à présenter l’UMS avec Adrianna et Aaron pour les portes ouvertes. Surement que l’université renouvelait l’expérience, mais cette fois-ci, deux d’entre nous manqueraient à l’appel.

Dans une lettre, Adrianna m’avait confié partir pour le Brésil très bientôt avec Timothé, Alex et Dominique. Visiblement, elle avait su tisser d’autres liens et j’étais heureuse pour elle. Malheureusement, la population sorcière nous avait divisé, et les créatures comme moi devaient soit courber le dos face aux lois du gouvernement, soit se protéger avec cette école clandestine ou le Sanctuaire de Lya Stark.

La main de Wolfgang vint se poser sur la mienne et je fis une grimace. Pourtant je ne tournais pas la tête. Quand j’avais parlé avec Reagan il y avait à présent 10 à 15 jours, je lui avais fait promettre de ne rien dire à mon frère. Je lui faisais confiance, mais je ne doutais pas que, la connaissant, elle avait du toucher un ou deux mots à Amadeus pour qu’il vienne me trouver. Peut-être qu’il était temps de parler de Seth et … de tout ça ?

Je refermais doucement mes doigts sur les siens. Mon frère, ma moitié, mon pilier. Il avait toujours voulu me protéger et je ne pouvais pas l’en blâmer. Je m’étais toujours fourrée dans des situations complexes, fonçant tête la première. Heureusement qu’il avait été là pour m’en extirper. Il avait assumé tant de choses depuis qu’il avait repris les rênes de la famille, à la mort de papa. Il n’avait que 4 ans et pourtant il était déjà un demi-loup fort, assuré, confiant. J’avais toujours pu compter sur lui. Alors pourquoi je n’arrivais pas à lui parler de ce que je ressentais ?

« J’ai eu des nouvelles de Seth. » Il prenait de ses nouvelles ? « Il parait qu’il s’en sort plutôt bien au Centre. Même si les gars sont pas évidents avec lui, il montre de la résistance. » Oui, lui aussi pouvait être borné dans son genre. « Et je sais qu’il le fait pour toi … » Je sentis sa tête se tourner vers moi et ses yeux observer mon visage.

Je poussais un soupir avant de tourner le regard vers lui à mon tour : « Tu es venu pour parler de Seth ? » Je me forçais à ne pas employer un ton agressif. Ca ne servait à rien et ce n’était de toute manière pas ce que je voulais refléter.

Je tournais à nouveau la tête vers l’horizon : « Seth est résistant, oui. Il fait ça pour moi mais il fait ça pour lui aussi. » expliquais-je. Je n’avais jamais pris le temps de parler de ce que je savais et de ce que mon frère ignorait. Notamment pour Rowan. Quand j’étais en douce dans sa cellule pour apprendre à le connaître, je n’avais pas cherché à expliquer ce que j’avais trouvé, ce que j’avais compris à Wolfgang. Parce que j’étais certaine qu’il ne comprendrait pas et qu’il rentrerait dans une colère folle.

Mais aujourd’hui, il était là pour écouter et … Reagan m’avait dit que j’avais besoin d’extérioriser : « Il a une sœur, une sœur jumelle. Tu dois certainement déjà le savoir. Mais, Amanda et lui, c’était … c’était comme toi et moi. » Je tournais les yeux vers lui et resserrai ma main sur la sienne. « Ils se confiaient tout, se protégeaient l’un l’autre, ils évoluaient ensemble. » Je penchais la tête sur le côté et je laissais une vague de tristesse m’envahir. Wolfy le ressentit surement aussi, je ne contrôlais pas toujours très bien ma Légilimencie.

« Mais un jour, elle s’est sentie étouffée, elle a voulu battre de ses propres ailes, s’échapper de son frère qu’elle aimait pourtant, mais qu’elle se sentait obligée de quitter pour pouvoir vivre sa propre histoire. » Je poussais un nouveau soupir, tremblante. « Je ne veux pas te dire au revoir, Ama. Je ne veux pas qu’on se quitte. Je ne veux pas que Seth se mette entre nous. Je t’aime, tu es mon frère. Mais … Seth … » Ma voix se perdit dans ce que j’essayais de lui dire.

Je ne voulais pas que l’histoire entre Seth et Amanda nous arrivent à nous aussi. Nous pouvions faire mieux. Nous devions faire mieux. Il était possible que l’on vive tous ensemble. Je savais que ce serait difficile : pour mon frère et son caractère protecteur. Pour Seth et sa difficulté à être sociable. Pour moi qui serait certainement toujours déchiré entre ces deux hommes.

Mais je voulais faire les choses bien. Je voulais qu’un jour, on est la possibilité d’être réuni tous ensemble, autour d’un repas, d’une fête, d’un événement, les trois enfants de Wolfgang et Reagan courant dans la maison, Wolfgang, Seth, Reagan, heureux. Tout simplement. Ca pouvait être possible ?
© 2981 12289 0




We are one clan. We are one pack.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Family :: Monde RPG :: Merlin Castle :: Les Extérieurs-
Sauter vers:
©️ 2016-2018 Hogwarts Family, le contexte, le design, les idées sont la propriété du staff d'HF. Toute reproduction partielle ou totale est interdite.