Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Décembre 2021.

Partagez

descriptionJ’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui EmptyJ’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui

more_horiz
J’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui



Mercredi 19 mai 2021

Les examens commençaient la semaine suivante et, si Simon réussissait, il aurait un poste tout frais qui l’attendrait à Poudlard. Shane avait veillé à ce qu’il ait ce poste de professeur de Soins aux Créatures Magiques. Par ailleurs, en mettant son neveu sur le coup, Shane pensait sans doute réformer la matière à son idée … Mais là n’était pas sa seule préoccupation.

Il y avait 2 mois, il avait aidé May à s’échapper. Il avait profité de la convalescence de Shane pour protéger ses arrières. Et puis, même si le grand musclé ne lui avait pas fait tout de suite confiance, il avait fait le nécessaire pour que Simon ne soit pas impliqué. Et May était libre désormais. C’était tout ce qui importait. Il ne l’avait pas revu, mais Emily si. Et elle ne le lâchait plus d’une semelle.

Il ne savait pas trop pourquoi, ni comment il s’était éloigné de leur groupe autrefois si soudé, mais, voilà, il s’était éloigné. Et il ne pensait pas que cela soit une bonne idée qu’Emily et lui se reparlent. Il ne savait rien de ce qu’était devenu Damian et, à présent qu’il savait qu’ils étaient dans des camps opposés, il voulait en savoir le moins possible sur Emily ou May.

Aussi, sachant qu’Emily l’attendrait certainement à sa sortie de cours pour l’interroger sur son implication chez les Purificateurs, il décida de prendre un autre chemin et de traîner un peu en salle dans l’Arès. Avec un peu de chance, Emily perdrait patience et il n’aurait pas à lui parler aujourd’hui.

Quelques personnes s’entraînaient dans la vaste pièce et il s’avança pour les regarder faire. Surement des étudiants de Protection Magique, et ils avaient l’air assez expérimentés. En tout cas, beaucoup plus que Simon. Il aurait certainement bien besoin de prendre quelques cours supplémentaires en défense.

Il s’assit sur un banc et tourna la tête vers une jeune femme qui l’observait, assise à côté de lui. Il eut un petit sourire et croisa les mains, corps penché en avant : « Natasha Anderson. » Il tourna à nouveau la tête vers la jeune femme. « Comment vas-tu ? »

Simon avait rencontré la jeune Américaine il y a deux années, à Pré-au-Lard, alors qu’elle était en échange scolaire d’une année à Poudlard. Il l’avait confondu avec May Scott, mais ce n’était pas elle. Heureusement, la jeune femme ne l’avait pas pris mal et avait volontiers engagé la conversation avec lui. Elle ne ressemblait pas seulement physiquement à May, mais aussi de par son entrain et sa joie de vivre, elle lui rappelait son ex-petite-amie.

En septembre, Natasha était entrée à l’UMS après sa scolarité à Durmstrang et Simon avait apprécié l’avoir pour amie, même si visiblement son « copain » était du genre très possessif. D’ailleurs, c’était étrange de la voir seule. « Tu n’as pas ton garde du corps aujourd’hui ? » ironisa-t-il.

Il avait toujours ressenti une magie étrange de la part de la jeune femme sans comprendre d’où cela venait. Il lui avait dit être un Animagus et pensait que cette « magie » qu’il ressentait venait d’une certaine capacité en Métamorphose. Mais Natasha avait toujours démenti cette information avant de changer rapidement de conversation. Et Simon n’était pas du genre curieux quand cela à l’encontre de l’autre. Il était réfléchi et assuré, mais pas malveillant. Si elle ne voulait pas en parler, grand bien lui fasse !

« Tu es venu admirer les athlètes ou t’essayer à un duel ? » demanda-t-il.


Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionJ’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui EmptyRe: J’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui

more_horiz
J’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui



Mercredi 19 mai 2021

Natasha tenait ses cahiers tout contre elle tandis que les duels s'animaient sous ses yeux. Il ne fallait pas qu'elle perde le fil de ses révisions mais il y avait beaucoup trop de chose qui planait dans sa tête. Sa relation avec Anton, sa relation avec ses parents et puis tout le reste. Était-elle sûr de ce qu'elle voulait vraiment ? Aucune assurance, aucun retour, pas un seul geste qui l'aurait rassuré. Oui, elle avait peur mais pour le moment, elle devait faire ce qu'elle pouvait avec les moyens du bord.

Il y avait peut-être trois semaines, elle avait refusé de faire un aller retour à New-York. Elle avait peur de ce qu'elle allait découvrir. Il y avait beaucoup trop d'incertitude et de faux-semblant dans sa vie en Angleterre que le reste était encore plus flippant. Natasha déglutissait : Etait-elle vraiment sûr de vouloir continuer à mentir ? Ce n'était pas simple mais qu'est-ce qui était facile dans la vie ?

Elle avait besoin de changer d'air mais pas comme ça.
Injustement, elle se donnait beaucoup trop de pression et le spectacle était . Il y avait beaucoup de personne qui s'entraînait et ça n'y allait pas de main morte aujourd'hui, probablement due à l'approche sournoise des examens. Natasha se rappelait tout à coup qu'elle avait elle aussi des examens qui allaient bientôt lui ruiner ses nuits et par conséquent, ses journées.

Plongée dans ses pensées, elle sursauta lorsqu'elle entendit son nom entier : « Natasha Anderson. » Elle tourna la tête vers lui en prenant un air faussement offusqué : « Simon Fray. Etonnant de te voir ici ! » Lâcha t-elle avec un petit sourire : « Comment vas-tu ? » « Comme tu peux le voir, je me porte comme un charme. » Elle prit une profonde respiration, essayant tant bien que mal de paraître détendue. « Et toi ? »

Elle adorait Simon.
Natasha avait rencontré ce garçon lorsqu'elle avait entamé une petite année à Poudlard. Elle en avait gagné une deuxième avec ses excellents résultats et un comportement remarquable. Elle les voulait tellement qu'elle s'en était fait des ennemies. Simon avait été là pour lui rappeler que tout n'était pas perdu d'avance pour sa vie sociale, le reste s'était très vite débloqué.

Leur relation avait été un peu étrange au début parce qu'il l'avait confondu avec son ex-petite amie.
Au début, elle pensait ressentir quelque chose pour lui et puis, ils étaient aussi devenue très proche, relevant rien de plus que de la fraternité. Cela lui faisait du bien, elle se sentait en sécurité avec Simon contrairement à Anton. Elle supportait de moins en moins l'idée que tout pouvait lui arriver avec lui.

« Tu n'as pas ton garde du corps aujourd'hui ? »
C'était vrai, c'était une surprise qu'Anton n'était pas à ses côtés et il n'acceptait pas beaucoup qu'elle soit en présence d'un autre garçon. Oui, il était un peu possessif. Au fond, Natasha ne savait pas de quoi il pouvait avoir peur. Il fallait quand même qu'elle garde bonne figure.

Ses problèmes de couple n'intéressait personne, elle, Natasha Anderson, la fille parfaite... « Mon garde du... Qu'est-ce que vous avez tous avec Anton ? Non, Anton n'est pas avec moi ! » répondit-elle, tout de même très calme. Il en fallait beaucoup pour la mettre en rogne et ce n'était pas le sujet « Anton » qui allait changer les choses : « La bibliothèque est blindée ce qui transforme les chuchotements en bourdonnement. » Elle imita bien le son puisqu'il lui avait tapé sur le système pendant une bonne heure. Heure durant laquelle elle avait essayé de tenir tant bien que mal sans vouloir décimer tout le monde dans la pièce. Avant que cela ne dégénère, elle avait quitté l'énorme pièce, semblable à une Eglise, sans quitter ses pieds des yeux.

« Donc, je me suis dirigée ici, mais c'est dur de trouver un endroit calme et confortable mais... » Elle haussa des épaules en montrant la salle blindée, déconfite et pour montrer qu'elle n'avait plus l'intention de bosser, elle laissa tomber ses livres au niveau de ses pieds. « Et toi ? Tu as un rendez-vous galant ? » demanda t-elle, en passant une main dans ses cheveux.


Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionJ’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui EmptyRe: J’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui

more_horiz
J’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui



Mercredi 19 mai 2021

« Simon Fray. » répondit la jeune femme d’un petit air presque offusqué. « Etonnant de te voir ici ! » Ce fut au tour de Simon de prendre un air contrarié : « Comment ça ? Je suis trop cérébral pour voir quelques personnes se taper dessus ? » répliqua-t-il sans laisser apparaître un sourire. Simon avait le don pour paraître très sérieux, à tel point qu’on n’arrivait pas à déterminer s’il plaisantait ou non.

Il demanda comment elle allait. « Comme tu peux le voir, je me porte comme un charme. Et toi ? » Simon hocha la tête, satisfait de voir que son amie se portait bien. « Très bien, alors. Tout va très bien, je te remercie. » Le jeune homme se plaisait à répondre lentement, à détacher chaque syllabe et parfois à utiliser des phrases bien trop longues pour un garçon de son âge. Mais il avait toujours été différent des autres enfants, et c’était sans doute par cette manière qu’il voulait le faire remarquer. Il n’avait pas eu d’enfance, il était rapidement devenu un adulte, avec des responsabilités, celle de veiller sur sa mère.

Il était étonnant de voir Natasha sans son petit-ami, Anton, et il ne manqua de lui faire remarquer. Simon n’avait jamais bien aimé le russe et pensait sans le cacher que la jeune femme méritait mieux. « Mon garde du … Qu’est-ce que vous avez tous avec Anton ? Non, Anton n’est pas avec moi ! » Simon leva les mains en signe de reddition bien que le ton de Natasha était assez calme. « Je constate juste, alors. » répondit-il avec cette fois-ci un sourire amusé, les mains dans les poches. « C’est une bonne chose. » conclut-il, s’apprêtant à s’attirer les foudres de la jeune femme bien qu’il ne la regardait pas, comme s’il disait plus cela pour lui-même.

Que faisait-elle par ici d’ailleurs ? « La bibliothèque est blindée ce qui transforme les chuchotements en bourdonnement. » Simon lâcha un petit rire. Natasha était bien l’une des seuls à savoir le dérider un peu. La plupart du temps, il restait toujours très sérieux, même avant quand il était en présence de Damian. Il n’y avait que May qui puisse le faire sourire ou même rire. « Donc, je me suis dirigée ici, mais c’est dur de trouver un endroit calme et confortable mais … » Oui, ici, ce qu’on entendait, c’étaient les sorts qui fusaient des baguettes, les coups contre les punching-balls ou des provocations au cours de duel.

« Tu n’as jamais envisagé de faire bibliothécaire ? » demanda-t-il d’un ton toujours très sérieux. La jeune femme laissa tomber ses livres à ses pieds. « Et toi ? Tu as un rendez-vous galant ? » Toujours les mains dans les poches, Simon s’adossa au mur. Un rendez-vous galant ? Lui ? Sans parler qu’il était une catastrophe avec les filles en général – il ne remarquait jamais quand elles le draguaient notamment – Simon n’avait jamais eu le désir de trouver « quelqu’un » depuis May. Les portes de la salle de Duels s’ouvrirent, laissant passer Emily Evans. Elle avait visiblement abandonné l’idée de trouver Simon, puisqu’elle était là avec un sac de sport et se dirigeait vers un punching-ball de libre.

Il la désigna du menton. « Tu vois c’te fille ? » Le regard d’Emily qui parcourait la salle s’arrêta alors sur Simon. Elle se figea. « Elle me harcèle. Je crois qu’elle est dingue de moi mais je n’arrive pas à m’en défaire. » Il ne se doutait pas qu’avec le bagou de Natasha elle arriverait peut-être à faire déguerpir Emily. D’ailleurs, la voilà qui avançait d’un pas décidé vers lui. Simon cherchait juste à lui échapper en venant là, il ne pensait pas une minute que la jeune femme venait s’entraîner ici. Simon se pencha à l’oreille de Natasha. « Première option, je l’envoie boulet, sans résultat. Deuxième option : on s’enfuie en espérant qu’elle ne nous poursuivra pas. Troisième option : tu m’embrasses. » La jeune femme le regarda d’un air surpris. « Si elle voit que je suis avec quelqu’un d’autre, elle laissera sans doute tomber … Et puis … tu as dit qu’Anton n’était pas là… »

Il regardait la jeune femme avec son air toujours très solennel. « Allez, c’est pour aider un ami … » Il pencha la tête sur le côté, les yeux presque implorants.

Codage par Libella sur Graphiorum

descriptionJ’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui EmptyRe: J’ai vécu caché de tous pendant plus d’un siècle, à l’ombre des ténèbres, seul au monde, jusqu’à aujourd’hui

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum