Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionIf you feel invisible, I won't let you feel that now EmptyIf you feel invisible, I won't let you feel that now

more_horiz
Aaron Thomas&Natasha Anderson
If you feel invisible I won't let you feel that now.
La fin des cours au Merlin Castle avait finit par arriver. Si nous étions autorisés à rester là bas pour l'été, et que de toute façon je n'avais aucun endroit sécurisé où aller, j'avais tout de même voulu m'échapper pour le week-end.  
Ma petite escapade d'il y a un moins en Irlande m'avait permis de faire le point par rapport à ma soeur. Mais c'est surtout ma capacité d'Occlumens qui m'avait aidé à contenir et calmer ma colère, ma frustration, et de mettre en ordre mes idées.

Pourtant, en ce début d'été j'avais eu envie de changer un peu d'air. Un luxe que je m'autorise à mes risques et périls. J'ai tout à fait conscience que je devrais être plus prudent et rester au château. Mais je suis un grand garçon, j'ai passé l'âge de me faire materner et je n'ai pas peur, je sais me débrouiller pour me garder en vie.

Les révélations de ma petite soeur m'ont affectés énormément malgré tout. Alors que j'avais fait de grands progrès sur le rapport à l'autre, je me suis renfermé sur moi-même, pas comme avant mais de manière assez visible. Saoirse s'en est rendue compte, elle m'a tiré les vers du nez. Sa présence me fait du bien, quoi que j'en dise. Elle compte pour moi.
Elle est l'une des seules personnes à qui je parle finalement.

Ce soir, j'ai envie de sortir, de me fondre dans la masse. Mais dans un endroit ni trop bruyant ni trop éclairé. Je ne le supporterais pas, je suis beaucoup plus irritable que d'habitude ces derniers temps.
J'hésite à proposer à Adrianna de me rejoindre mais je me ravise, j'ai envie d'être un peu seul et Adri, bien que je l'adore, est beaucoup trop solaire pour moi. Elle attire les gens, elle ne fait rien pour pourtant, et elle n'est même pas vélane. Mais les gens viennent lui parler naturellement. Je passerais peut être la voir demain à son appartement.

J'ai pris une petite chambre d'hôtel pour le week-end, histoire d'avoir un point de chute, pas pour dormir évidemment. Une fois que j'ai enfilé une tenue passe partout, chemise blanche, pantalon noir, je transplane dans une petite ruelle sombre de Londres, côté sorcier.
Je passe la porte du premier bar sur ma route. Il y a une petite musique d'ambiance, pas trop de monde et des endroits où la lumière est tamisée, c'est parfait.

Je m'installe dans un coin, sur une table côté banquette. Je feuillette la carte des boissons distraitement et sonde un peu les alentours, dévisageant discrètement les sorciers présents autour de moi. Aucun visage connu, Insurgé ou Purificateurs. C'est tout juste ce qu'il me faut.
Une serveuse arrive avec un sourire aux lèvres.

Bonsoir ! Qu'est-ce que je vous sers ?
me demande t-elle en minaudant un peu.

Je rebaisse les yeux sur le carton plastifié que je tiens entre mes mains et le lui tends.

Un pur feu, sans glace,
je lui réponds.

Elle récupère l'objet qu'elle glisse sur son plateau et me réponds qu'elle s'en occupe tout de suite.
Je la remercie et elle s'éloigne sans s'arrêter de sourire.

Soudain j'aperçois un visage connu, une odeur familière. L'un des Reurgents contre qui je me suis battu lors de l'attaque de Poudlard. Je me lève, près à partir avant qu'il ne me repère mais il se dirige vers la sortie et, alors que je ne le quitte pas du regard, je bouscule quelqu'un distraitement.
Tout se passe très vite, je me retourne vers la jeune femme que j'ai bousculé, son verre encore plein tombe, mais, à une vitesse surhumaine je l'intercepte avant qu'il ne touche le sol. Si la moitié du contenu est renversé, au moins le verre n'est pas brisé.

Je lui tends l'objet encore intact.

Désolé, je ne regardais pas où j'allais
,
je m'excuse doucement.

Mon regard se tourne à nouveau vers la porte, je n'ai que le temps d'apercevoir la porte se refermer sur le Resurgent.

Est-ce que ça va ? je lui demande en reportant mon attention sur elle.

code by Silver Lungs

descriptionIf you feel invisible, I won't let you feel that now EmptyRe: If you feel invisible, I won't let you feel that now

more_horiz
Aaron Thomas&Natasha Anderson
If you feel invisible I won't let you feel that now.
L« Tout va très bien se passer… » Une escapade en dehors du camps me ferait le plus grand bien et à l’heure actuelle, j’avais vraiment besoin de prendre du large. Tout se passait très bien dans ma colocation mais je sentais comme Anton devenait de plus en plus distant et pourtant, il s’entêtait à s’accrocher à moi. Je ne comprenais pas son comportement au point de vouloir prendre l’air, être loin de lui pour mieux le retrouver. C’était surement ça la politique de l’autruche. Je me baladais dans les rues de Londres tout en essayant de me faire discrète. Vêtue d’un simple jean où mes botines cachées le bas du pantalon, un haut blanc avec un petit soleil me permettait d’avancer avec le sourire. Un long imperméable noir me protégeait contre la bruine coutumière de cette ville. J’entendais les talons taper le sol avec assurance, j’avançais toujours la tête haute résolument fière de ce que j’étais devenue. Une femme que l’on regardait mais qui ne laissait qu’une brève odeur de vanille sur son sillage. Ma petite taille me forçait à porter des talons, l’élégance que je gagnais grâce à cela m’étais propre mais malheureusement, je ne manquais pas à la règle puisque mes pieds commençaient à me faire souffrir. Un bar me tapa dans l’oeil, je savais que j’allais trouver mon bonheur dedans étant donné que je n’avais pas l’intention de me contenter d’une simple boisson moldue. J’avais envie de quelque chose de plus fort alors j’entrais en poussant la porte, mon imper goutta légèrement quand je retirais ma capuche pointue mais c’était convenable. Je me dirigeais au bar, balayant la salle pour visualiser la place qui pourrait me convenir. Du coin de l’oeil, je remarquais un Resurgent. Grace à Elise, j’avais réussi à trouver leur point commun, leur esprit constamment sur leur garde, à toujours scanner la pièce du regard à la recherche de quelque chose, de leur proie, peut-être… Je haussais des épaules distraitement et je reportais mon regard sur le bar, mon objectif principale.

- Bonjour, je voudrais un Whisky Pur Feu glacé, s’il vous plait ! » commandais-je, enfin arrivée.

Je m’appuyais sur le bar, j’avais déjà trouvé ma place et je craignais de la manquer si je perdais trop de temps penchée ici. Une fois que j’avais réglé, je pris mon verre et partie à grande enjambée vers l’allée centrale qui me m’amenerait à cette fameuse table. Intriguée par un point blanc étrange sur ma botine, je relevais les yeux beaucoup trop tard pour ne pas voir un homme faire la même chose que moi. Contrairement à lui, mon verre m’échappa des mains durant la collision. Je le voyais s’éclater au sol, propageant son contenu sur ces fameuses botines qui m’avaient coûté un oeil mais contre toute attente, les choses ne se passèrent pas comme je les avais prévu. Certes, du Whisky était étalé sur le sol mais ne m’avait pas touché et en plus, la moitié de ce dernier se trouvait encore dans le verre, à la main de l’étranger. Vitesse, agilité… Beaucoup d’indice d’un seul coup, je ne pouvais pas crier au loup sans en avoir le coeur net. « Désolé, je ne regardais pas où j’allais... » Je tendis le bras pour reprendre le verre de ses mains… glacées alors qu’il ne s’était pas rendu compte de mon trouble, trop obnubilé par la sortie : « Est-ce que ça va ? » me demanda t-il en reportant son attention sur moi alors je me racla doucement la gorge pour tenter de reprendre mon assurance mais c’était du pipo. Je le suspectais d’être un vampire mais comment en être sûr dans cette ambiance tamisée, mon verre était déjà bien froid alors j’avais surement rêvé : « Oui, oui. ça va, vous… » Je baissais les yeux vers la flaque entre nous pour éviter de le dévisager trop longtemps : « Vous avez sauvé mon verre, je vous remercie. » Ensuite, je montrais du regard la sortie et lui demandais : « Vous attendez quelqu’un ou vous voulez vous asseoir pour prendre un verre ? » demandais-je ensuite en pointant du doigt le verre qu’il tenait encore de l’autre main.


code by Silver Lungs

descriptionIf you feel invisible, I won't let you feel that now EmptyRe: If you feel invisible, I won't let you feel that now

more_horiz
Aaron Thomas&Natasha Anderson
If you feel invisible I won't let you feel that now.
La jeune femme me remercie, je suis surpris sur le coup, je viens quand même de la bousculer et de renverser la moitié de son verre.

Ho, je vous en prie,
je réponds quelques secondes plus tard quand je remarque qu'elle attend sûrement une réponse.

Je relève le regard et croise le sien. Elle est belle, avec ses cheveux de jais et son regard tout aussi sombre.
La demoiselle me prend au dépourvu alors qu'elle me demande si j'attend quelqu'un ou si je veux m'asseoir prendre un verre avec elle.

J'hésite un instant, je crois que le Resurgent ne m'a pas vu mais si c'était le cas... Je jette un regard à la porte avant de reporter mon attention sur elle. Après tout il est parti et si je l'ai remarqué c'est grâce à mon odorat, il y a donc peu de chance qu'il m'ait vu. Alors pourquoi pas ?
Maintenant deuxième hésitation, c'est pas vraiment mon truc de boire un verre avec des gens, encore moins avec une inconnue et encore moins avec une fille. Il y a un an j'aurais refusé directement mais depuis j'ai rencontré Sai et Adri, quoi que j'en dise elle m'ont pas mal aidé sur ce plan. Elles qui sont si sociables, elles m'ont fait rencontrer des gens et, au terme de longs efforts, ont réussit à faire en sorte que je m'intègre plus au moins.

Je crois que je vous dois un demi-verre,
je réponds finalement. Tant qu'à faire je peux aller jusqu'à un verre en entier si vous le souhaitez ?

Je regarde par dessus mon épaule et constate que la table où je m'étais installé est encore libre. Je la lui désigne et attend son approbation pour y retourner.

Je m'appelle Aaron au fait.


Je ne suis clairement pas à l'aise avec tout ça. Mais la petite voix insupportable de Saiorse résonne dans ma tête et m'ordonne de prendre sur moi, de prendre des risques, de sortir un peu de ma zone de confort. Et je ne sais pas pourquoi mais pour une fois je l'écoute.
On s'installe et je fais signe au serveur que l'on aimerait commander. Il me réponds qu'il arrive dans cinq minutes le temps de s'occuper de sa commande et j'acquiesce. 



J'imagine ce qu'Adrianna me dirait si elle voyait ça. "Parle lui espèce d'idiot !", "souris la pauvre tu vas lui faire peur", "arrête d'avoir l'air si sombre" et tout un tas de trucs comme ça. 


code by Silver Lungs

descriptionIf you feel invisible, I won't let you feel that now EmptyRe: If you feel invisible, I won't let you feel that now

more_horiz
Aaron Thomas&Natasha Anderson
If you feel invisible I won't let you feel that now.
LNatasha regarda son verre mais elle n'avait pas du tout regarder où elle allait alors, c'était aussi un peu de sa faute. En relevant les yeux, elle remarqua un jeune homme séduisant, de ceux qui ne le savent pas vraiment ou peut-être qu'ils ne voulaient tout simplement pas être vu. C'était assez étrange vu le contraste entre les deux protagonistes : Natasha voulait être remarquée partout où elle allait alors qu'Aaron, lui, il était évident qu'il aurait aimé se cacher dans un petit trou de souris pour passer inaperçu.

« Ho, je vous en prie. » Il semblait surprit qu'elle s'adressait à lui, curieusement, encore plus lorsqu'il avait comprit qu'elle s'excusait à son tour. Natasha souriait, elle n'en voulait à personne surtout dans ce genre d'accident, c'était tellement courant chez elle.

Elle n'attendit pas longtemps avant de proposer à Aaron de s'installer avec elle et par une touche d'humour, pour qu'elle termine son petit verre mais ce dernier rappela : « Je crois que je vous dois un demi-verre » C'était assez étrange, il semblait tellement mal à l'aise dans sa manière de bouger comme de parler. Un peu comme si il n'avait pas l'habitude : « Tant qu'à faire, je peux aller jusqu'à un verre entier si vous le souhaitez ? » Il lui désigna une table libre, ce qui arrangea beaucoup Natasha. Elle venait de voir que SA table venait d'être prise : « Pas de problème, mais ce n'est vraiment pas obligé ! »

Ils s'installèrent ensemble à la dite table et c'était lui qui brisa le silence : « Je m'appelle Aaron au fait. » « Natasha, Natasha Anderson. » avait-elle dit avec un petit sourire. Evidemment ça sonnait toujours pour les plus hautes personnalités mais heureusement, il n'y avait qu'en Amérique que cela parlait puisque son père travaillait au MACUSA. Encore fallait-il venir de là-bas pour y faire référence.

Elle étudia le garçon : « Tu viens souvent ici ? » lui demanda t-elle, profitant de ce moment où il réfléchissait à quoi dire. En Angleterre, il n'y avait pas beaucoup de touriste surtout à cette période alors elle ne craignait pas grand chose. Tout ce dont elle pouvait être certaine, depuis l'endroit où ils s'étaient rentrés dedans, Aaron était un sorcier. Un très séduisant sorcier.


code by Silver Lungs

descriptionIf you feel invisible, I won't let you feel that now EmptyRe: If you feel invisible, I won't let you feel that now

more_horiz
Aaron Thomas&Natasha Anderson
If you feel invisible I won't let you feel that now.
Natasha. Sans vraiment savoir pourquoi son prénom résonne dans mon esprit. Mais rapidement c'est plutôt son nom de famille qui m'interpelle. Il ne m'est pas totalement inconnu, si je me souviens bien de mes cours à Ilvermorny, un haut représentant du MACUSA se nomme ainsi. Était-ce un Sang-Pur ? Bizarrement je ne sais plus, et il est rare que ma mémoire me fasse défaut.

Anderson, ça sonne Américain, je commente en espérant qu'elle m'éclaire d'elle même sur la question.

Elle enchaîne ensuite en me demandant si je suis un habitué de ce bar. Je secoue la tête et ne peut m'empêcher de jeter un regard alentour. Trop de bruit, trop de monde, trop d'odeurs, trop de lumière. Il y a beaucoup trop d'information pour mes sens élevé de vampires qui m'ont toujours menés la vie dure.


Je ne suis pas un habitué des bars en général, j'explique doucement. J'avais juste envie de sortir un peu ce soir.

Je laisse flotter un petit silence d'une seconde à peine avant de me secouer mentalement.

Et toi ? je parviens à articuler en remarquant qu'elle a abandonné le tutoiement.

Le serveur revient vers nous, le verre que j'avais laissé sur la table avant de bousculer Natasha a disparu, soit dans les mains d'un client soit il a été débarrassé pour libérer la table. Je tourne mon regard vers la jeune femme.

Qu'aimerais-tu boire ? je lui demande.

J'attends qu'elle ait donné sa commande pour prendre un deuxième pur feu sans glace. De toute façon l'alcool a très peu d'effet sur moi.
Le jeune homme note sur son carnet et disparaît dans la foule après nous avoir signifié qu'il revenait dans peu de temps.

En attendant, je reporte mon attention sur la jolie jeune femme, cherchant quoi dire. Bon sang ! C'est vraiment pas mon truc tout ça.


Tu étudies à l'UMS ? je finis par questionner en supposant que les études était un sujet assez vaste pour que j'ai le temps de réfléchir au suivant.






code by Silver Lungs

descriptionIf you feel invisible, I won't let you feel that now EmptyRe: If you feel invisible, I won't let you feel that now

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum