But you don't have to fight aloneDimanche 15 août 2021

Isaac et sa famille étaient arrivés mercredi chez les grands-parents Hayes, Raymond et Jenny. Ils dormaient très simplement, Isaac et Ariana partageant l’une des chambres d’amis, et les enfants entassaient dans une autre chambre. Gabrielle avait râlé de se retrouver avec ses frères mais c’était l’affaire de quelques jours. En effet, ils étaient censés rentrer ce soir, mais Ariana avait insisté pour profiter de la générosité des grand-parents d’Isaac. Elle et lui étaient d’ailleurs un peu en froid ces derniers jours. Gabrielle manifestait toujours plus l’envie de rejoindre Ilvermorny mais Isaac s’y opposait fermement. En effet, le directeur Agilbert Fontaine l’avait contacté début août pour lui annoncer sa décision de séparer les créatures des sorciers. Les choses s’accéléraient en Amérique, et le Tournoi n’avait rien arrangé. Aussi, il en était hors de question que Gabrielle vienne étudier là-bas.

Quant à Ariana, elle aussi était condamnée à rester à la maison pour se charger de l’éducation des enfants. Elle aurait aimé reprendre son travail, mais Isaac insistait pour qu’elle reste à la maison, protégée. Seulement, c’était mal connaître l’espagnol au sang chaud.

Bref, ce n’était pas vraiment la joie dans la famille et Isaac passait du temps en-dehors de sa famille pour s’intéresser à d’autres sujets : ses responsabilités de directeur-adjoint l’obligeaient à se poser pour observer les dossiers des élèves reçus pour la nouvelle rentrée. Il était allé rendre visite également à Aaliyah avec Amy, et en avait profité pour poser des questions vis-à-vis d’Aymen. Le comité des sorciers s’organisait pour trouver un remplaçant à Doug Hopkins et Aymen était sur la bonne voie. Les parents d’Isaac aussi étaient arrivés ce matin par Portoloin avec Daniel et les enfants. Quant aux enfants d’Archibald, ils allaient surement arrivés tout pile pour le repas de midi.

Bref, Isaac était allé marcher un peu dans le parc des Hayes, les mains dans les poches, la mine soucieuse. Quand une voix l’interpella. Il n’eut même pas à se retourner pour savoir de qui il s’agissait. Il poussa un soupir, sans doute déjà un peu agacé. Alexander n’avait jamais été son préféré, loin de là. Il était maladroit, empoté, lent, bref, il n’était pas vraiment le « type » de personnes qu’Isaac fréquentait. Mais Alexander était son cousin. Il se retourna en même temps qu’il le saluait : « Alexander. Tu es déjà arrivé avec toute ta famille ou tu es venu seul ? » demanda-t-il poliment alors que le jeune homme arrivait à sa hauteur pour l’accompagner faire quelques pas dans le parc. Sa volonté de rester seul était déjà anéanti.

« Comment tu vas ? Tu as changé de look, je vois, très réussi ! » nota-t-il sans laisser paraître son agacement. « Tu travailles dans le même département que Mr. Avery, je me trompe ? Tout se passe bien ? » En plus de cela, le jeune homme avait aussi tendance à poser un peu de trop de questions et il espérait qu’il n’ait pas déjà remarqué ce qui se tramait entre Ariana et lui, car Alexander était bien la dernière personne avec qui il voulait en parler, et pourtant, pour être poli, il se montrerait bien obligé de lui répondre.
© 2981 12289 0