Personnage : Leandra Morris
   
Salut, je me présente, je suis Leandra Morris et il y a 22 ans j'ai embelli le monde en arrivant à New York, le 8 avril 1999. Je suis américaine, d'origine anglaise. Je suis une sorcière et qui plus est une Née-Moldue. Petite anecdote : il paraît que je ressemble à Jenna Coleman. Je suis hétérosexuelle et ce jusqu'à nouvel ordre et si tu veux tout savoir, je suis célibataire. Oh et j'étais à Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (entre sept. 2006 et juin 2016) et je travaille à présent en tant que Serveuse à l'Eclipse. Je suis Neutre.


   Sinon concernant l'univers de la magie ?

   ○ Une anecdote à nous partager ? Je sais me faufiler partout, je suis passé maître dans l'art de mettre en place un plan de vol parfait, et je me débrouille pas trop mal pour la contrebande. Je suis quelqu'un de tout à fait normal, quoi!

   ○ Quelles étaient tes matières préférées à l'école ? J'aimais bien la Métamorphose, et les Sortilèges aussi. Par contre, l'histoire... Une véritable catastrophe!

   ○ Quel est ton sortilège préféré ? Alhomora. Pas très étonnant, non?

   ○ Est-ce que tu sais exécuter un Patronus ? Si oui, quelle forme prend-il ? Un renard.

   ○ Quel est ton Epouvantard ? La police qui vient arrêter le gang.

   ○ Mais, au juste, à quoi ressemble ta baguette magique (bois, cœur, taille) ? Bois de cèdre et crin de licorne.

   ○ Que penses-tu des Lois séparatistes dans les écoles ? Ils ont fait une belle connerie, au gouvernement! A quoi ça sert, de séparer les classes, je vous le demande? C'est sûrement un mouvement purement politique, mais je trouve ça totalement débile.

   ○ Que penses-tu de l'élection d'Aymen Avery, nouveau Ministre de la Magie, en Angleterre ? De qui? Je suis peut-être anglaise, mais je m'intéresse pas beaucoup à ce qu'il se passe là-bas. Un nouveau Ministre, c'est ça? Bah, j'en pense rien. Ses décisions vont pas impacter ma vie, si?

   ○ Que penses-tu des créatures (vampires, loup-garous, hybrides, etc) ? Questions piège. Je sais qu'il est plutôt de bon ton de les détester et de leurs cracher dessus ces derniers temps, mais moi ils ne me gênent pas. Certes, il a eu des meurtres, mais est-ce qu'on a condamné tout les sorciers Anglais à cause de Voldemort et des ses Mangemorts? Je crois pas, non. Alors, pourquoi condamner l’entièreté des créatures?

   ○ Que penses-tu des Nés-Moldus/No-Maj ? J'en suis une, alors je vous laisse réfléchir à ma position sur la question.

   Caractère & Physique
   


   Et du point de vue du caractère ça donne quoi ?

         

Je suis quelqu'un de très déterminée: quand je veux quelque chose, je mets toutes les chances de mon côté pour l'obtenir, coûte que coûte, et je ne baisse jamais les bras. Pour autant, je ne fonces pas tête baissée comme la première des imbéciles: ce serait du suicide. On m'a toujours appris à réfléchir, à tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler. C'est plus qu'un principe, c'est une question de survie.

Malgré mon air angélique, je peux me révéler dangereuse, surtout pour ce qui est de faire chavirer le cœur des hommes. Je suis mignonne, désirable, sympathique, je le sais, et j'en joue. Beaucoup, même. Je suis passée mettre d'obtenir des faveurs grâce à mes charmes. Parfois, cela se traduit par un supplément de paiement de la part de mes clients. Parfois, des informations gratuites. Et d'autres fois, je ne fais que du charme pour m'amuser, me détendre, et me faire payer un verre.

Grâce au charme, je sais me faire respecter des hommes lambda. Mais je possède aussi un caractère de leader née: je sais me faire respecter par les personnes travaillant sous les ordres de mes parents, que ce soient les serveurs de leur bars ou les membres de leurs gangs et autres voleurs. Et ça, ça me permet de ne jamais me salir les mains quand je n'en ai pas envie.

Au niveau du physique, je me considère comme ayant une apparence des plus banales: 1m60 tout pile, une chevelure châtain mi-longue, des yeux noisettes. Passe-partout, certes, mais tellement pratique pour mon boulot! On ne me remarque pas vraiment, lorsque je revêts mon habit de serveuse, ni quand je vole les gens.

Histoire

Chap I - Enfance
Je suis née le 8 avril 1999, petite dernière d'une famille d'origine anglaise comptant déjà cinq enfant, immigrée aux États-Unis. Comme mes parents étaient ignorants du monde des sorciers, et que trois de leurs enfants révéleront avoir des pouvoirs magiques, j'aurais dû vivre une petite vie tranquille, et entré dans une école primaire tout ce qu'il y avait de plus banale. Mais voilà que, à peine âgée de deux ans, ce destin est interrompis par mon frère aîné, Allen: c'est un sorcier, il doit aller à Ilvermorny. Je ne crois pas que je fus bouleversée en apprenant la nouvelle - après tout, j'étais si petite! Mais j'étais loin de me douter que, cinq ans plus tard, je serais dans le même cas.

Jusqu'à mes sept ans, je suivais des cours à la maternelle, comme n'importe quel enfant de mon âge. Je connaissais depuis longtemps l'existence de la magie, car Allen et Neilla, une de mes sœurs, étaient des sorciers. Mais je n'en parlais pas à mes camarades, ni de ce qu'il se passait à la maison. Je m'en tenais à la version habituelle: mes parents payaient des études privés à Allen et Neilla, et ils étaient propriétaires d'un bar situé en plein coeur de New-York.

La version officielle, oui. Notre couverture. Car mes parents, s'ils sont bien propriétaires d'un bar, s'en servent comme plaque tournante du trafic de drogue qu'ils organisent. Ils sont à la tête d'un des plus prolifiques gang de la capitale Américaine, qui touche à la drogue, au vol, à la contrebande... autant du côté No-Maj' que sorcier. Car mes parents, ils ont le sens des affaires. Ils se sont renseignés sur le monde auquel nous appartenions, et surtout sur les substances illégales et les moyens d'amasser encore plus d'argent. Et j'ai grandi dans cet atmosphère de mensonge, de secret et d'illégalité, sans pour autant que ce soit pesant. C'est ma vie, et je n'en changerai pour rien au monde.

Chap II - Scolarité

A Ilvermorny, j'ai été de suite repartie dans la maison de l'Oiseau-Tonnerre, comme Allen et Neilla. Là-bas, j'en ai appris encore plus sur le monde de la magie, cette partie cachée si attrayante. Même maintenant, avec un regard habitué, je ne peux m'empêcher de trouver la magie extraordinaire, incroyable. Tout ce qu'on peut faire avec, les nombreux moyens de voler grâce à elle... Que voulez-vous, on ne se refait pas!

C'est entre les murs de l'école de magie que je me suis fait mes premiers vrais amis. Oh, bien sûr, c'est plus ou moins des connaissances, car je ne me suis jamais vraiment confié à eux. Que pouvais-je leur dire, hein? Bonjour, je viens d'un gang de voleur, enchantée! Non, vraiment, ça ne peut pas passer. Alors, avec ma petite bande, j'ai appris à ne pas parler de moi, et à écouter les autres. J'étais le bout-en-train, la fille qui avait toujours quelque chose à dire. On croyait me connaître, car j'avais la langue bien pendue, mais tout compte fait, je ne racontais rien. Que des paroles en l'air, du vide. Et le pire, c'est que ce petit jeu à durer toute ma scolarité, et tout le monde n'y a vu que du feu.

Ça a tellement bien marché que je suis même devenue Référente - oui, moi! Même si je n'ai jamais aimé les études, resté assise à un bureau pour gratter un parchemin, on m'a choisie. Sûrement parce que, à Ilermorny, mes camarades m'aimaient bien. Même mes professeurs d'option - Russe et Magie sans Baguette - ne tarissait pas d'éloge à mon égard! J'ai eu, dans ses deux matières, les notes Optimals lor du dernier examen que j'ai passé, en 2016. Tout le monde s'attendait que je rejoigne le Magical College, mais très peu pour moi. Si j'adore la magie, ça ne m'empêche pas de trouver son étude quelque peu... barbante. Alors faire des études sup'...!

Chap III - Vie d'adulte

En sortant d'Ilvermorny, j'ai fait quelques petits boulots sans grand intérêt, avant de trouver la perle rare: serveuse à l'Eclipse. Un lieu de passage, un lieu de rencontre tout ce qu'il a de plus banal. La couverture parfaite. Cela fait maintenant quatre ans que j'occupe cet emploi - un record pour moi! - et mes patrons semblent très satisfait. Encore une fois, je constate avec joie que j'arrive à donner le change, et à tromper le monde sans grande difficulté. Sauf peut-être ma collègue, Dylan, qui se montre un peu trop perspicace à mon goût...

En attendant, je mène ma petite vie bien tranquille. Les trois-quarts de la semaine, je l'occupe à servir café et minauderies au comptoir de l'Eclipse, et le reste du temps, je deale, je vole, ou je prends des commandes pour des clients particuliers. Des clients qui recherchent des objets plus ou moins illégaux, et qui font appel à toute ma discrétion pour se les procurer. Des clients comme Rafaël DiAngelo... Le jeune homme s'est approché de moi, pour faire affaires, mais c'est vite tourné à autre chose. Un jeu de charme, de séduction, s'est installé entre nous deux. J'ai toujours eu un faible pour les mauvais garçons... je me demande bien où tout cela nous mènera.

Design @Lilith - Textes @Stephen Liam Nott & @Victoire Weasley



_________________


Rule number 1: Everybody lies.