Personnage : Tarek Fergal
   
Salut, je me présente, je suis Tarek Fergal et il y a 25 ans j'ai embelli le monde en arrivant à Ballyseedy Woods, une jolie forêt située au sud de Tralee en Irlande, le 1er décembre 1996. Je suis irlandais, d'origine (précisez ici les origines). Je suis un sorcier loup-garou et qui plus est un Sang-Mêlé. Petite anecdote : il paraît que je ressemble à Tyler Hoechlin. Je suis hétérosexuel et ce jusqu'à nouvel ordre et si tu veux tout savoir, je suis célibataire. Oh et je n'ai été dans aucune école, magique ou moldue et je suis à présent l'Alpha de la Meute de la Lune Rousse (depuis avril 2020). Je ne travaille pas. Je suis Neutre.


   Sinon concernant l'univers de la magie ?

   ○ Une anecdote à nous partager ? Fils de Cillian Fergal, il est le demi-frère de Reagan Cavanaugh.

   ○ Quelles étaient tes matières préférées à l'école ? Tu étais plutôt un maître dans l'art des Potions ? Ou bien tu excellais plutôt auprès des créatures même si les notes ne reflétaient pas vraiment la réalité ? Explique-nous tout ça ici.

   ○ Quel est ton sortilège préféré ? Plutôt Expelliarmus, Serpensortia ou peut-être le Doloris ? On veut tout savoir !

   ○ Est-ce que tu sais exécuter un Patronus ? Si oui, quelle forme prend-il ? L'apprentissage du Patronus ne se fait qu'à partir de l'âge de 15 ans en général dans les écoles, mais peu de personnages arrivent à en réaliser un complètement, mais avec de l'entraînement et de la persévérance, cela reste possible. Alors plutôt renard, chien ou peut-être saumon ?

   ○ Quel est ton Epouvantard ? La chose qui t'effraie le plus ? La solitude, la mort d'un proche, une créature en particulier ?

   ○ Mais, au juste, à quoi ressemble ta baguette magique (bois, cœur, taille) ? ois de Sureau (aime la puissance). Cœur Épine de monstre du Fleuve Blanc (Produit des sortilèges puissants et élégants).

   ○ Que penses-tu des Lois séparatistes dans les écoles ? A Poudlard, à Ilvermorny et dans d'autres, les Purificateurs ont réussi à imposer petit à petit leurs lois et finalement les créatures se retrouvent obligées d'étudier séparément des autres sorciers. Plus de détails dans les lois ou du côté des descriptifs des écoles.

   ○ Que penses-tu de l'élection d'Aymen Avery, nouveau Ministre de la Magie, en Angleterre ? Aymen Avery était connu de tous, il y a quelques années, pour descendre d'une grande famille de Sang-Pur, d'être un raciste en bonne et dû forme comme le veut sa famille. Mais bizarrement, en mai 2021, il a dénoncé les violences faites dans les familles de Sang-Pur et depuis septembre qu'il est Ministre de la Magie, il a rendu la vaccination non-obligatoire et encourage les sorciers à accepter à nouveau les créatures parmi eux.

   ○ Que penses-tu des créatures (vampires, loup-garous, hybrides, etc) ? De nombreux sorciers ont tendance à craindre ces créatures que certains jugent instables. Il est vrai que de nombreux meurtres ou accidents sont leur œuvre, c'est de notoriété public. Mais peut-être vous êtes-vous forgé votre propre opinion à ce propos ?

   ○ Que penses-tu des Nés-Moldus/No-Maj ? J'imagine que cette question est plus pour les Sang-Purs, mais toutefois si tu es un de ceux qui veut purifier sa lignée, il est important de savoir si ces sorciers descendants de Moldus te dérangent ou non ?

   Caractère & Physique
   


   Et du point de vue du caractère ça donne quoi ?

         

Caractère : Affirmé. Oui voilà, je suis quelqu'un qui s'assume, qui s'affirme. J'ai eu une place privilégiée dans la meute, j'étais le fils de l'alpha. L'ainé qui plus est et surtout j'étais un mâle, un futur alpha donc. J'ai été élevé comme tel, j'ai grandit comme ça, avec cet état d'esprit là. Comme si ce rôle était prédéfini pour moi et qu'il ne pouvait en être autrement. J'ai toujours foncé dans ce but là.

On dit que je peux être quelqu'un de superficiel, parce que je prends soin de mon personnage extérieur. Je me forge cet aspect narcissique pour ne pas être atteint, pour rester maitre de mon image, de mes sentiments. Je suis quelqu'un de sensible à l'humour, aux plaisanteries. D'ailleurs je n'étais pas le dernier dans la meute pour jouer les troubles-fêtes. J'ai souvent été recadré durement par le loup éducateur de la meute, avec qui j'entretiens de très bons rapports.

J'étais aussi souvent avec Liam, un loup-garou de 5 ans mon ainé, avec qui j'aimais chasser, et me bagarrer. Il est devenu un ami, presque un modèle. Un grand frère.

Je sais me montrer enthousiaste et chaleureux avec les gens que j'aime. Mais au contraire très dur et austère avec ceux avec qui ça ne passe pas.

Je suis un beau parleur, assez chauvin de ma race. Forcément quand on est le fils de deux loup-garou alpha, peut-il en être autrement ?

Je suis assez confiant en moi-même, du coup souvent très satisfait de mes actes. Ce qui me vaut un petit côté orgueilleux qui agace les gens, je l'admets. J'ai toute fois des difficultés à accorder ma confiance, surtout depuis que Liam a défié mon père alors que je n'avais que 14 ans, et qu'il nous a chassé de nos terres, qui sont devenues les siennes. Cet acte m'a sidéré, paralysé à l'époque. Mon frère, mon ami nous avait trahi, lui qui m'avait tellement appris.

J'aime plaire dans le sens large du terme. C'est très bon d'avoir une bonne aura, d'être un beau parleur, surtout quand on s'invente à être prochainement chef de meute. Je m'amuse sur ce plan là. J'aime les femmes, mais je ne m'impose pas comme un coureur, je couche, mais je ne m'en vante pas. Dans une meute il vaut mieux se faire discret. Faire profil bas. Je sais que mon père ferme les yeux, mais dans cette "famille", les naissances sont régulées, on vit en communauté et le moindre manquement aux règles peut mettre en péril toute la meute. Je ne suis donc pas connu comme un loup à louve.

Je suis apparemment quelqu'un de futé et possède un esprit vif. C'est vital dans le milieu dans lequel je vis. On se doit de protéger les membres de la meute, soutenir les anciens,  élever les plus jeunes. Je ne me suis occupé que de mes frères et mes sœurs. Nous étions entre nous. J'ai grandit dans cette fratrie, sans jamais me sentir seul. J'avais le rôle de guide et ça m'allait bien. La fratrie est déjà une petite meute , où je me sentais déjà alpha pour les protéger. Ils m'écoutaient, se fier à moi, compter sur moi. Parfois cela allait à l'encontre de l'autorité de mon père. Ma mère tempérait les disputes avant l'arrivée de Ailis, la petite dernière, de 22 ans ma cadette.

Physique : Je suis grand, je mesure environ 1m85. J'ai la carrure plantureuse d'un loup, de larges épaules, un buste droit et les muscles qui vont avec. Je n'ai pas été mordu, je suis né d'un père et d'une mère loup-garou, donc mon physique a évolué avec mon âge. Mais petit déjà j'étais robuste et charpenté. Je suis aussi poilu ce qu'il faut, une barbe que je rase et entretien pour qu'elle ne soit pas trop longue, de larges sourcils, mais je ne supporte pas la toison sur mon torse, alors généralement je la fais disparaitre. Ça gratte et me donne trop chaud.
Je suis d'un brun ténébreux. Mes yeux sont verts et peuvent parfois avoir des notes noisettes et bleu.

Côté transformation : elle ne se fait uniquement qu'à la pleine lune. Je deviens alors un grand loup au pelage noir et aux yeux verts. Je ne contrôle rien, je n'ai jamais eu à contrôler. Je laisse aller ma vrai nature, celle d'un animal sauvage. Je ne prends ni potion-tue loup, et je ne m'enchaine pas. La population sait qu'il y a une pleine lune par mois, ils n'ont cas s'enfermer chez eux. Je me sens alors libre et je profite avec les autres loups de la meute, parfois nous nous testons, nous nous défions. Je perds rarement un combat.

Histoire

Chap I - Liam Braeden
   Rien de plus banal. Je suis né d'un père et d'une mère. Peut-être faut-il souligner leur particularité tout de même ? Tous les deux sont des loup-garou. Mon père, Cillian est un mâle alpha, ma mère aussi de ce fait. J'ai deux frères et deux sœurs plus jeunes que moi, tous les quatre sont loup-garou comme moi. Je suis donc l'ainé, et j'ai une place qui m'a toujours convenu. J'ai adoré être le plus grand, le plus fort. Depuis tout petit je me suis toujours démarqué dans la meute de mon père. Il était fier. Je ne suis pas seulement né loup, je suis aussi né sorcier. Et pour mon père, il était hors de question de rentrer dans une école pour étudier la magie. Et être dressé comme des sorciers. Dans la meute nous avions donc un répétiteur. Un loup qui faisait office de professeur. Aedh était plutôt doué avec les gosses, plutôt doué avec moi, il était un peu l'éducateur de la meute, celui qui niaque et corrige les enfants un peu turbulent. Il m'a corrigé quelques fois, mais il m'a appris aussi des valeurs. Je l'ai toujours considéré comme un deuxième père. Cillian est un chef, il dirige, il fédère, mais il n'est pas là pour éduquer ou aimer. Il a un rôle de père de meute, mais il a très peu le rôle de papa. Mais celui qui a eu le plus d'impact sur moi, c'est Liam Braeden. Un loup que mon père a recueilli quand j'avais 9 ans. J'ai vu en lui un ainé, un ami, un soutien. J'étais le fils de l'alpha et je ne me suis pas méfié. Liam était fort, il savait se transformer sans lune, je lui faisais confiance. Il était fier de moi je crois, il m'a toujours regardé d'un oeil bienveillant. Il ne disait rien quand je m'endormais près de sa couche et que le lendemain mon père le recadrer. Je savais que Liam n'appréciait pas mon père, je n'ai jamais vraiment su pourquoi, mais il m'appréciait moi. Aussi j'ai été traumatisé quand il a chassé mon père, toute ma famille. Ma mère était différente, elle était douce et s'était toujours très bien occupée de nous. Je la respectais énormément.

Chap II - La meute de la Lune Rousse
   On a du partir, refaire la meute ailleurs. On a du tout recommencé à zéro. Et j'ai grandit avec un sentiment de trahison. Je n'ai jamais cherché à recroiser Liam. Il est devenu un inconnu. Mes parents ont fait d'autres enfants pour rebâtir. Ma mère est morte en essayant de mettre au monde ma deuxième petite sœur en juillet 2018. Mon père a été dévasté par la mort de sa compagne et Ailis est devenue la responsable. Tout le monde l'a vu comme la responsable. Ma mère était physiquement épuisée. Une grossesse à son âge lui a été fatale, mais cela personne n'a voulu le voir le voir. Il fallait bien un coupable, et il était tout trouvé. J'ai protégé Ailis pendant six mois. Mais c'était compliqué pour moi, j'avais tout juste vingt deux ans, je n'avais pas la tête à élever un enfant. J'ai voulu défier mon père, pour arrêter tout cela, mais je n'ai pas réussi à m'y résoudre. Je connais l'histoire de mon père, je sais qu'il a déjà été destitué de son trône une fois, avant ma naissance. Je n'ai tout simplement pas pu l'humilier une fois de plus, et si par malheur j'avais perdu, que serait-il advenu de ma petite sœur ?

Je suis donc parti avec elle. Laissant mon frère et ma sœur dans l'incompréhension. Il me fallait trouver une meute capable de nous accueillir. Il fallait une nouvelle mère pour Ailis, qui était encore un si petit bébé. J'ai parcouru l'Irlande pour trouver la Lune Rousse. Il a été facile d'y rentrer, j'ai du...montrer patte blanche. Ils venaient d'essuyer une bataille et manquaient de membre. J'ai du me plier. Pour ma sœur j'ai renoncé à être un alpha, le temps qu'on trouve refuge, juste le temps qu'on trouve soutien et aide. J'ai rongé mon frein, des jours, des semaines, des mois. J'ai attendu qu'elle grandisse avant de prendre position. Je n'ai pas pu combattre mon père pour devenir un chef de meute, mais au fil du temps, ce désir brûlait mes entrailles. J'en avais marre de subir les ordres. Je ne pouvais plus partir. Ailis avait trouvé refuge ici, la seule solution était de prendre le pouvoir dans cette meute. Mais j'avais un soucis, il fallait partager. L'abruti d'alpha avait fait un pacte, un accord avec les vampires. Rien que ça, ces bouseux faisaient partie de la meute, du "clan", allez savoir comment on appelle ce genre de groupe atypique et rare.

Les Immortels trempaient leur dent un peu partout, leur odeur était incommodante. Je devais partager les rues, le territoire avec eux. Je patrouillais avec les dents pointues dans les bois, je devais partager aussi la nourriture. Ces sangsues dénaturaient le gibier de la forêt en le vidant de leur sang. Et il y en avait une, de dent pointue, une toute jeune cadavre, qui prenait un malin plaisir à chasser aux même heures que moi. Parfois la partie de chasse se terminer entre nous. Cette grognasse ne me supportait pas. Casey était la plus incontrôlable, elle avait la soif exacerbée. Je l'évitais autant que possible, tout en gardant un œil sur elle. Ma porte était couverte d'ail le soir et je faisais en sorte de sortir plus le jour que la nuit pour ne pas la croiser.

Il n'était pas rare que chaque discussion avec elle en arrivait aux mains. J'ai reçu quelques morsures de sa part. Je l'ai toujours défier à venir faire sa maline avec ses crocs un soir de pleine lune. Mais elle n'est jamais venue. Pas si folle que ça apparemment, mais plutôt peureuse pour une Immortelle. Quoi qu'il en soit, elle n'a pas participé à ce que mon arrivée dans le "clan" soit paisible et bienvenue. Mais j'ai serré les dents pour Ailis. On s'est très vite occupé d'elle et elle a grandit sans souffrir de l'absence de ses parents, de mes parents. J'ai pu aidé la meute avec ma magie, très sauvage, très proche de la nature.

Aux deux ans de ma sœur, des étrangers sont arrivés dans notre meute. Je n'avais suivi les débats que de loin. Pour ne pas faire sentir mes intentions, j'étais souvent à la surveillance des frontières, ce qui m'arrangeais pour ne pas croiser Casey. Je faisais le tour du territoire, j'ai toujours eu la bougeotte. Je vérifiais qu'on ne souffrait pas d'une attaque. J'ai été le premier à alerter pour les deux demi-loups sur notre territoire. Je jouais un peu le rôle du guetteur, ce qui m'a permit d'observer mes pairs. J'avais comme ça une vision de l'alpha, de ses habitudes, tout en restant à bonne distance. Je l'observais à distance pour prendre sa place. J'observais ses faiblesses, ses failles, jusqu'au jour où j'ai eu de "l'aide". Ces fameux demi-loup qui sont venus perturbé l'alpha. Inquiet il n'a pas senti venir le vent tourner. Il voulait rester ici, en Irlande, alors que clairement des choses se passaient en Angleterre. Les loups, les vampires étaient en danger.

Chap III - Devenir l'Alpha
   C'était encore plus insupportable pour moi et j'ai senti que c'était le bon moment. J'ai attendu la pleine lune d'avril 2020 pour prendre sa place. Ma transformation m'a aidé. Dans la bataille, il avait des fidèles, mais je les ai tous plié, tout comme Casey que j'ai violemment griffé au visage. Je suis un loup, je suis sauvage et dangereux, elle savait à qui elle s'en prenait, et c'était pour toutes les fois où elle m'a mordu, n'osant jamais me défier avec une vrai pleine lune. Je l'ai pour autant amener aux guérisseurs du village. Après un an et demi dans la meute, le "clan", j'ai bien compris qu'il fallait faire des compromis. Les vampires peuvent être utile, de la chair à canon par exemple ? Si j'avais laissé Casey mourir, je sais que les vampires auraient fait une vendetta.

Quand je suis devenu l'alpha de la Lune Rousse d'Irlande et je comptais bien savoir ce qui se passait en Angleterre. Je voulais des réponses, je ne voulais pas rester les bras croisés. Des choses se tramaient. Des Lois, des restrictions de circulation pour les créatures magiques. Mais à moi on ne m'imposait pas de faire ou non. Je suis libre et les Lois ne pouvaient aller à l'encontre de la nature. J'avais aussi soif de territoire. Il était l'heure pour nous de sortir des bois et d'aller en ville.

Et en ville, j'ai retrouvé celui que je considérai comme mon frère. S'en est suivi un enchainement de circonstances et de découvertes. La tension avec Liam était palpable, mais sa rencontre m'a permis de découvrir des choses sur mon père, et notamment sur une sœur qu'il avait chassé avec sa mère. Une demi-louve. Reagan. En la découvrant elle, j'ai découvert une autre partie de ma famille. Son mari, ses enfants, ses amis. Ce n'est pas toujours évident. Mais elle et moi avons défié notre père, une bonne fois pour toute. Il avait chassé Reagan, il avait failli tuer Ailis. Je ne suis pas ce genre de loup, j'avais peur de devenir comme lui.

En défiant mon père, j'ai pu récupérer mes frères et ma sœur dans la Meute de la Lune Rousse. Ma relation avec Liam se sont améliorée. Ma relation avec Casey aussi. Enfin, j'ai pas envie de vous faire croire que c'est un truc sérieux, comme s'il y avait un truc entre nous. OK on couche ensemble, souvent, pour tout dire je ne couche qu'avec elle, on est plutôt satisfait tous les deux, mais n'allait pas croire les idioties que racontent ma sœur ou son mari. Non sérieux, c'est juste comme ça, y'a rien entre nous, enfin, je sais même pas pourquoi je vous parle de ça. J'en ai déjà trop dit.

Design @Lilith - Textes @Stephen Liam Nott & @Victoire Weasley



_________________

 
   

Mais je sais que le temps va m'emporter, je sais que ce jour va arriver. Je veux juste que le diable me haie. Cette leçon d'amour, voilà tout ce que c'était. J'ai besoin que tu voies que tu as ce pouvoir sur moi.