Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyWe are gonna rise, until we fall

more_horiz
Adrianna Rothschild&Garrett Yaxley
We are gonna rise until we fall
12 Septembre

L'été a été mouvementé, j'ai a-do-ré partir au Brésil avec Tim, Dominique et Alex. Même travailler était amusant. Les brésiliens savent faire la fête et c'est exactement ce qu'ils nous fallait à tous pour décompresser de notre longue année. On a tous eu nos partiels et validés nos années nous permettant d'accéder à la suivante. Autant dire qu'une fois en Amérique du Sud, tous les excès étaient permis !

Il y a eu le mariage Avery/Greengrass également auquel ma famille était conviée mais n'a pas pu assister. Étant déjà dans le coin, je me suis dévouée pour la représenter à condition que Tim m'y accompagne. Si moi cette réception ne m'a pas transcendé, même si elle était absolument magnifique, étant habituée à ce genre de mondanité depuis mon plus jeune âge, je crois que mon copain s'y est bien amusé.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin, comme le disent les moldus, et l'été n'y a pas fait exception. Les cours ont repris et j'ai pu entamer ma 4ème année au sein de l'UMS. J'ai été malheureusement forcée de constater qu'Aaron, Calla et Saoirse ne comptaient toujours pas parmi les élèves de la fac. Contrairement à Alex, Tony et tous les amis que j'ai retrouvé avec grand plaisir.

Doucement je me suis réhabituée à l'université que j'ai totalement sorti de mon esprit pour les vacances et ai repris mes petites habitudes.
Mon dieu j'avais oublié à quel point le prof de neuromagie était ennuyeux et comme je devais lutter à chaque cours pour garder les yeux ouverts et rester concentrée. C'est en étouffant un bâillement que je sors de l'amphi pour me retrouver nez à nez avec Garrett Yaxley.


Tiens tiens, que fais-tu dans le bâtiment de médicomagie Garrett ? je lance avec un sourire amusé.

J'ai rencontré le garçon au mariage de Adryan et Judicaëlle cet été. Au début je l'ai vraiment pris pour ce genre d'enfant issu d'une famille Sang-Pur par excellence. Je veux dire très poli, ambitieux, désireux de perpétuer la lignée tout ça. Et en fait je crois que c'est ce qu'il est vraiment. Mais seulement dans une certaine mesure car en discutant un peu avec lui, j'ai eu la vague impression qu'il était un peu plus que ça et j'avoue que ça m'a rendue assez curieuse. Aussi quand j'ai reçu, quelques semaines plus tard, une invitation pour son mariage, j'ai répondu présente. C'était un beau mariage même si j'ai eu l'impression que quelque chose clochait dans leur couple. Aucun des deux n'avaient l'air aussi heureux qu'Adryan et Judi durant le leur. En vérité c'était courant dans les mariages Sang-Pur, et je trouvais cela bien dommage. Garrett et moi n'avions pas vraiment eu le temps de discuter après la cérémonie, je l'ai vu le temps de le féliciter mais il a longuement été accaparé par sa famille et les amis de celle ci. 

Je ne l'ai pas revu depuis, mais j'imagine que tomber sur lui maintenant est une bonne occasion de discuter.


Tu as quelque chose de prévu ? J'étais partie déjeuner à Barberus Bragge et Cie si tu veux te joindre à moi ! je lui propose.

Garrett est, je suis sûre un garçon intéressant et plein de ressources, et je sais qu'en creusant un peu je peux découvrir quelqu'un de très différent de ce qu'il paraît. Cela est d'ailleurs vrai pour la plupart des Sang-Purs j'imagine. Moi j'ai eu la chance de tomber dans une famille bien loin d'être conservatrice, ce n'est pas le cas de tous.
code by Silver Lungs

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyRe: We are gonna rise, until we fall

more_horiz
We are gonna rise, until we fall
Je peux la toucher. Je peux l'embrasser. Et je sais que c'est mal, et je sais que je ne devrais pas ressentir ce genre de chose, mais c'est le cas. Je l'aime. Je l'ai toujours aimé. ••• Lundi 13 septembre 2021 •••
« Tiens tiens, que fais-tu dans le bâtiment de Médicomage Garrett ? » Ledit jeune homme tourna la tête vers la jeune femme qui l’interpellait et lui rendait son sourire.

Depuis qu’il était un homme marié, Garrett n’avait pas vraiment les mêmes fréquentations qu’autrefois. En effet, en tant que Sang-Pur et nouvel homme de la maison, Garrett devait multiplier les apparitions publiques au bras de sa femme. Son grand-père, maintenant en prison, n’avait plus le bras pour lui assurer un avenir serein, c’était pourquoi Garrett devait se construire désormais son réseau.

Il avait entamé sa 3ème année au sein de l’Université de Magie Supérieure, et sa 2ème année de stage au Ministère. Les Rosier lui filaient un sacré coup de main et c’était eux que le jeune couple convoquait à chacune de leurs réceptions. On retrouvait également quelques familles telles que les Goyle, Flint, Avery ainsi que Greengrass. Garrett baignait dans cet univers depuis tout petit et il était à l’aise, mais surement pas autant qu’Agatha. Elle aimait les bijoux, la richesse, les apparences. Elle se rapprochait des Greengrass qui étaient connus pour détenir une grande fortune et elle se complaisait à faire des visites de leur domaine.

Encore quelques années, et Garrett entrerait au Ministère. Il espérait accéder à une place importante rapidement et sans doute que quelques-uns des grands de ce monde pourraient l’y aider. Quand il regardait Stephen, tout semblait facile pour lui. Il était un Nott, un nom tout aussi craint que respecté. Les portes s’ouvraient et il était surtout le protégé d’un Hamilton. Garrett n’oserait jamais dire qu’il était jaloux même si sans doute qu’il l’était un peu. Mais le Merlin Club pourrait peut-être l’aider à redresser la balance.

« J’étais venu rendre un livre à Flint. » indiqua-t-il en désignant le Sang-Pur qui rentrait dans l’amphithéâtre. Il croisa les bras devant lui, jouissant de faire une tête de plus qu’Adrianna. « C’est qu’on se montre bien curieuse sinon … » Il aimait bien la jeune femme. Bon, certainement que son grand-père lui dirait que c’était inutile de s’embarrasser d’un poids comme elle, mais elle avait un certain répondant qui faisait qu’on s’attachait plutôt vite. Elle était de Sang-Pur, les Rothschild, une famille française connue pour vivre confortablement, bien que non-traditionnaliste. C’était d’ailleurs ce qui faisait qu’elle restait dans les réceptions de Sang-Pur : même si son sang n’était pas aussi pur qu’ils voulaient le prétendre, ils étaient riches et ça plaisait.

Mais Garrett n’était pas ami avec Adrianna pour cela, non. A vrai dire, il ne la connaissait que de vue avant mais c’était au cours du mariage d’Adryan et Judicaëlle Avery qu’il avait fait plus ample connaissance avec la Française. En vérité, quand il l’avait abordé, elle s’était montrée odieuse et pleine de préjugés. Cela avait bien amusé Garrett qui s’était plu à défaire toutes ses opinions. Et au cours du week-end, elle avait bien été forcée d’admettre qu’il n’était pas celui qu’elle croyait. Et pour la conforter dans cet avis, Garrett lui avait fait parvenir une invitation pour son mariage avec Agatha.

Pourquoi il l’appréciait ? Sans doute qu’elle avait bien plus de caractère que les autres Sang-Purs. Depuis qu’il s’était éloigné de Taylor, il ne vivait qu’autour de mensonges et d’apparences, et Adrianna bousculait tout cela. C’était mieux qu’avec Taylor : au moins, personne ne lui disait qu’il n’avait rien à faire avec elle. Taylor était une Née-Moldue, pauvre et sans pouvoir : tout le contraire d’Adrianna. A la différence qu’elles avaient le même caractère. En parlant de Taylor … Garrett se surprenait toujours à chercher où est-ce qu’elle était, ce qu’elle faisait. Il lui semblait l’avoir vu trainer avec un autre garçon. Elle avait un mec. Elle avait quelqu’un. Quelqu’un qui devait la comprendre, veiller sur elle, la protéger, ne pas avoir honte d’elle. Ouais, lui au moins il la méritait. Mais il ne pouvait s’empêcher de désirer qu’un jour, il prenne sa place. C’était ridicule : c’était impossible, il était marié et il était un Sang-Pur devant perpétuer la lignée.

« Tu as quelque chose de prévu ? J’étais partie déjeuner à Barberus Bragge et Cie si tu veux te joindre à moi ! » Garrett fit mine de réfléchir quelques secondes avant de répondre : « Pourquoi pas ! Ton petit-copain ne peut pas être présent ? » Il tendit son bras à la jeune femme, un air tout à fait gentleman, avant de l’emmener vers l’Agora pour transplaner.

Ils arrivèrent dans le petit hall de transplanage du pub où ils s’installèrent à une table libre. Cet endroit lui rappelait non sans mal Taylor mais il s’efforça de la chasser de son esprit. « Comment s’est déroulée ta rentrée ? » demanda-t-il en prenant une carte des menus proposés. Le pub commençait tout juste à se remplir et on croisait parmi eux quelques fantômes. « Pas de nouveaux mariages en perspective, dans lesquels nous pourrions nous recroiser ? » Il jeta un coup d’œil par-dessus sa carte. « Pas le tien, par exemple ? » Pour sûr que son mariage avec Lafont ne plairait pas. Il était, au mieux, un Sang-Mêlé, et de ce qu’il avait pu constater, il était sans un sou. Mais manifestement, il souhaitait faire carrière dans le Quidditch alors …

« Au faites, si ton copain a besoin d’un coup de baguette pour être représenté, je peux toujours essayer d’en parler à un agent-recruteur. » Il reposa la carte, répondant à l’interrogation de la jeune femme. « Je suis en stage dans le Département des Jeux et Sports Magiques. Je peux essayer de faire bouger les choses pour lui, pour vous. » Un serveur se présenta à eux pour prendre leur commande et Garrett, toujours humble gentleman, demanda à Adrianna de commencer, avant de prendre pour lui une salade et une purée de patates douces. « Comment ? C’est Agatha qui dit que c’est mieux pour ma ligne. Je dois soigner mon image ! » répliqua-t-il en aplatissant son ventre.

© 2981 12289 0

_________________


« Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse ... »

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyRe: We are gonna rise, until we fall

more_horiz
Adrianna Rothschild&Garrett Yaxley
We are gonna rise until we fall
Je me retourne pour voir de qui il parle. Ha oui, un Sang-Pur, j'ai dû l'apercevoir une ou deux fois lors d'une énième réception. Je ris quand il me fait remarquer que je me montre bien curieuse.


C'était par politesse, tu sais pour lancer la conversation, je réplique en levant un sourcil. Et puis j'aurais pu te prendre la main dans le sac en train d'espionner quelqu'un ou un truc dans le genre, je lance sur le ton de la confidence. J'aurais adoré voir ton petit visage plein de culpabilité, je m'exclame ensuite amusée.

Je propose à Garrett de venir manger un morceau avec moi à Barberus Bragge et Cie, il accepte en faisant semblant d'y réfléchir. Il traîne dans un bâtiment qui n'a rien à voir avec son cursus pour rendre un bouquin à quelqu'un, ça veut tout dire. Comme si il avait quelque chose de mieux à faire. Quel comédien !


Mmh j'imagine qu'il doit être à un entraînement de Quidditch, de toute façon peu importe j'ai une envie irrépressible de frites et d'un Milk-Shake au chocolat.

Tel le gentleman qu'il est, il me tend son bras pour m'inviter à transplaner. Je le saisis et un instant plus tard nous entrons dans le restaurant et nous installons à une table près d'un fenêtre.


Ho tu sais y a plus grand chose de nouveau quand on rentre en 4ème année, c'est devenu une routine, je réponds en haussant les épaules.

J'attrape distraitement le menu sur le présentoir posé sur la table et joue avec pour m'occuper les mains pendant que l'on discute.


Et toi, tu es motivé pour devenir l'un des futurs dirigeants de ce beau pays ? je lance d'un air taquin. Tu n'as pas un stage à faire cette année d'ailleurs ?

Je baisse finalement les yeux sur le menu et me décide rapidement pour une portion de frites et des nuggets de poulet. Typiquement américain, mais depuis mon retour de vacances cet été j'ai découvert qu'ils n'étaient pas aussi bon qu'aux Etats Unis. Nous avons fait une escale à Washington en allant à Rio et Tim a tenu à me traîner dans un fast-food. Sans mentir je n'y suis pas non plus allé à reculons.


Qui a besoin de mariage quand on a une merveilleuse université pour en avoir l'occasion ? je réponds en souriant d'un air complice.

C'est vrai que même si l'UMS peut paraître gigantesque au premier abord, surtout quand on arrive en premier année mais en réalité on prend vite ses marques et on se rend compte que ce n'est pas si grand que ça, qu'on croise sans cesse les gens que l'on connaît.

Garrett m'informe que si jamais Tim a besoin d'un peu d'aide pour trouver un agent, il a des contacts et peut faire accélérer l'avancée de la carrière de celui-ci.
Je repose la carte sur la table et prend un air plus sérieux. Je plonge mon regard dans celui de Garrett. Si il pouvait faire ça ce serait...juste génial pour Tim, il pourrait avoir une opportunité que beaucoup d'autre envieraient.


Tu es sérieux ? Wouahou Garrett ce...ce serait génial pour lui, il faudrait que je lui en parle mais c'est super sympa de proposer, merci !

Le serveur arrive pour prendre la commande au même instant. Je lui demande donc ma portion de frite et mes nuggets et lui précise que je prendrais un milk-shake au chocolat après cela. Mon regard se reporte sur Garrett qui commande à son tour. Non...il ne peut pas être sérieux...une salade et une purée de patate douce...dans un restaurant américain...mais quel genre de personne est-il ?
J'attends que le serveur s'éloigne pour faire ma remarque.


Tu me dégoûtes Yaxley, tu as conscience qu'une personne normale aurait pris un hamburger/frites n'est-ce pas ? Tu sais que ce que tu viens de commander est ce qu'aurait pris une femme de 30 ans en détox ou un vieux de 70 ans, je lâche perplexe...

...avant d'éclater de rire quand il répond qu'Agatha veut qu'il perde du poids.


Je vois, elle y tient vraiment ? je demande sans cacher mon amusement. D'ailleurs comment va ta petite femme ? Vous vous habituez à la vie de jeunes mariés ?
code by Silver Lungs

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyRe: We are gonna rise, until we fall

more_horiz
We are gonna rise, until we fall
Je peux la toucher. Je peux l'embrasser. Et je sais que c'est mal, et je sais que je ne devrais pas ressentir ce genre de chose, mais c'est le cas. Je l'aime. Je l'ai toujours aimé. ••• Lundi 13 septembre 2021 •••
Dehors, le temps était clair, bien qu’il s’était déjà rafraîchi en ce temps automnale. Les feuilles tombaient des arbres et le vent s’était installé sur tout le Royaume-Uni. Bientôt la pluie s’inviterait. A Londres, ce genre de temps était assez commun. « Oh tu sais y a plus grand-chose de nouveau quand on rentre en 4ème année, c’est devenu une routine. » répondit Adrianna d’un air désinvolte quand il la questionna sur sa rentrée. « Vous avez déjà à vous spécialiser en Médicomagie ? Ou c’est durant votre internat en hôpital ? » demanda-t-il, curieux de la chose. Malgré le fait que ses deux parents étaient Médicomages, il ne s’était jamais véritablement intéressé à leur métier. « Au faites, qui est ton tuteur de stage ? »

« Et toi, tu es motivé pour devenir l’un des futurs dirigeants de ce beau pays ? » lui lança-t-elle, moqueuse. « Evidemment ! Je succéderai à Aymen Avery, tu verras. Mais d’abord, je compte révolutionner peut-être un peu le Département des Jeux et Sports Magiques. A moins que j’arrive à en intégrer un autre d’ici là … » dit-il en réfléchissant. « Tu n’as pas un stage à faire cette année d’ailleurs ? » Garrett roula des yeux. « Oh si … Mais j’ai la chance d’avoir le père d’Agatha qui m’a pris en stage avec lui. Il est le directeur-adjoint du Département des Jeux, justement. » expliqua-t-il. Ouais, c’était se faire pistonner. Mais de toute manière, il n’y avait que ça qui fonctionnait de nos jours. Et puis, maintenant qu’il n’avait plus son grand-père pour l’aider, Garrett devait faire ses preuves, et vite, s’il ne voulait pas finir ses jours dans ce Département miteux. Les Jeux ? Très peu pour lui. Non, lui il visait des postes un peu plus intéressants, comme dans la Coopération Magique ou bien la Justice Magique.

Garrett parla alors de mariages. En effet, c’était dans ce genre de cérémonie qu’il avait rencontré la Française. « Qui a besoin de mariage quand on a une merveilleuse université pour en avoir l’occasion ? » Garrett posa son menton sur sa main et plissa les yeux. « Quel sorcier veinard je suis donc ! » Il lâcha un petit rire avant de se redresser. « Mais tu devras avouer que les mariages sont des lieux bien plus intéressants qu’une université dans laquelle nous croisons des personnes que nous n’aimons pas forcément et dans laquelle nous devons supporter des cours pas bien intéressants. » Il haussa les épaules d’un air faussement modeste.

D’ailleurs, quand il parlait de personnes qu’il n’aimait pas beaucoup, il pensait à tous ces Sang Impures qui n’étaient pas les personnes les plus intéressantes ni les plus ambitieuses qui soient. Mais, le petit-ami d’Adrianna avait le mérite de vouloir tenter une carrière de joueur de Quidditch pro. Et manifestement, si Adrianna croyait tant en lui, c’était bien qu’il devait avoir un don. « Tu es sérieux ? » s’écria la jeune femme quand il lui proposa de donner un coup de pouce à sa carrière. Il hocha la tête alors que la Française se remettait de la proposition faite. « J’en toucherai un mot à Adryan dans ce cas. Il est toujours à la recherche de nouveaux joueurs et le profil de … Timothé pourrait l’intéresser. » Il ne savait pas pourquoi il butait à chaque fois sur ce nom, mais il le faisait et Adrianna allait surement finir par le remarquer. Mieux valait qu’il arrête de l’appeler.

Le serveur se présenta à eux et, les plats commandés, Garrett remarqua le regard accusateur de la jeune femme face à lui. Il tenta de se justifier mais déjà Adrianna le ramenait à un vieux croûton. « Faites attention jeune fille ! » la menaça-t-il faussement en la pointant du doigt. Mais il ne pouvait pas dire qu’elle avait tort.

We are gonna rise, until we fall 0065229799aecd8fabdbbd24f9381355

« Tu vas être Médicomage. Tu peux engloutir tout ce que tu veux, tu ne grossiras pas, parce que tu seras sans cesse en train de bouger pour diverses interventions. Moi, je serai le cul assis à un bureau les trois quarts de mon temps, et le dernier quart qu’il reste, il faudra que j’apparaisse en public. Et je me dois d’avoir une image irréprochable. » Il connaissait le discours de son grand-père par cœur sur le sujet. Garrett avait été à la bonne école. Et puis il y avait Agatha qui reprenait le flambeau désormais …

« Je vois, elle y tient vraiment ? » « Vous êtes incorrigible, miss Rothschild ! » se plaignit Garrett en la voyant encore se moquer de lui. Il ramassa une poignée de Dragées de Bertie Crochue posées au centre de la table et en lança sur la jeune femme qui poussa un cri de surprise. Aussitôt, elle riposta, prenant le dessus sur l’étudiant qui rendit les armes après avoir cessé de rire.

Un fantôme passa à côté d’eux, se plaignant de la mauvaise hygiène et de leur impolitesse. Cette remarque fit à nouveau rire les deux amis, mais poussa aussi Garrett à lancer un sort de nettoyage par respect pour les propriétaires. « D’ailleurs comment va ta petite femme ? » demanda alors Adrianna en enlevant une Dragée de ses cheveux frisés. « Elle va bien, je te remercie. Elle est bien sûr toujours autant affolée par ses examens ou son stage ou n’importe quoi, mais elle va bien. » Il sourit, amusé du comportement parfois excentrique de sa femme. Agatha était sa femme. Au départ, c’était bizarre ce mot. C’était étrange. Mais il avait fini par s’y habituer. Et puis après tout, c’était agréable d’avoir quelqu’un quand on rentrait le soir. Une femme, un domaine, des elfes de maison.

« Vous vous habituez à la vie de jeunes mariés ? » Garrett hocha la tête alors que, maniaque, il remettait le sel et le poivre alignés. « On commence à trouver notre routine, oui. » Le serveur arriva avec leurs plats, les deux jeunes étudiants le remerciant. « Bon appétit ! » dit-il avant de plonger la fourchette dans son assiette. « Mais oui, pour reprendre, je suis heureux d’avoir sauté le pas. » dit-il après sa première bouchée. « Je me sens … comme un homme accompli. J’ai la sensation d’avoir avancé, d’être stable, d’être en accord avec … avec moi-même. » Ces derniers mots sonnaient bizarres en lui. Aussi, il reprit : « Ou plutôt en accord avec l’image que mon grand-père avait de moi. »

Il cligna quelques instants des paupières. « A. Que mon grand-père a. » Il déglutit et reposa sa fourchette. Puis il soupira. « C’est encore bizarre tout ça. Je crois que je me fais plus de souci pour mon grand-père que pour mon mariage. » Il releva les yeux lentement vers la jeune femme qui l’observait. « Il est à Azkaban depuis plus de 6 mois maintenant et je ne lui ai rendu visite qu’une seule fois. J’ai … Il ne veut pas que je vienne le voir. Il dit avoir trop honte. » Ses yeux se perdirent par la fenêtre. Son grand-père avait toujours été un modèle pour lui et le savoir loin de lui, inaccessible … cela revenait presque à dire qu’il n’était plus de ce monde. © 2981 12289 0

_________________


« Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse ... »

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyRe: We are gonna rise, until we fall

more_horiz
Adrianna Rothschild&Garrett Yaxley
We are gonna rise until we fall
Je m'étonne de ma relation avec Garrett. Moi qui n'ait jamais vraiment adhérer au monde Sang-Pur, j'en ai fait partie malgré moi avec mes parents, mais je n'ai jamais partagé leurs idées ou leur style de vie. C'est la fortune de mes parents qui leur a valu de continuer à faire partie de ce monde malgré leur abandon des traditions. Et moi, connaissant un minimum l'espèce d'enrôlement qui se joue depuis le plus jeunes âge au sein des familles, je n'ai jamais cherché à créer de liens avec les autres Sang-Pur de mon âge, sachant que nos opinions et idées divergeraient probablement.
Pourtant Garrett m'a fait prendre conscience que ce n'était pas obligatoirement un obstacle. Tous les deux on s'entend bien, et il accepte mes moqueries et mes petites blagues, il rigole avec moi. Et moi je ne conteste pas ses choix et me met a sa place en ce qui concerne le mariage et tout ces trucs. Notre amitié toute fraîche est assez saine finalement. Plus que ce que je ne l'aurais pensé.


En fait techniquement, j'ai le nombre d'années requises pour devenir Herbolomage, mais avant d'entrer en internat, je préfère continuer un peu pour me laisser des portes ouvertes, avec 5 années d'études je pourrais devenir Guérisseuse. Je ne me suis pas encore spécialisée donc, j'ai fait mes premiers stages avec des Herbolomages, pour cette année je vais essayer d'approcher les Guérisseurs. On ne sait jamais, je pourrais changer d'avis, je réponds. Mon tuteur de stage c'est Vincent Carrow, le professeur de Potions. Tu dois le connaître j'imagine.

Même moi j'ai croisé les Carrow dans plusieurs soirées. Des personnages assez atypiques, sombres sans se mentir, avec un lourd passé évident. Les Carrow étaient des Mangemorts à l'époque du Seigneur des Ténèbres, et je crois qu'ils n'ont jamais vraiment renoncés à ses idéaux même une vingtaine d'années après sa chute.
Ils me collent des frissons à chaque fois que je les croises. Mais Vincent Carrow est un excellent enseignant et tout aussi bon en tant que maître de stage. C'est une homme charismatique, il est malin c'est incontestable.

J'écoute Garrett m'exposer tout son plan de carrière. Il compte succéder à Aymen Avery en tant que Ministre de la Magie non sans donner un coup de pied au Département des Jeux et Sports. Je souris, amusée.


Je n'ai absolument aucun doute là dessus, je réponds sincère.

Oui, Garrett ira clairement très loin dans la vie. Ça se lit dans ses yeux, il est ambitieux, motivé et surtout il a tous les outils en main pour arriver à ses fins. Et si jamais, il saurait faire en sorte de les avoir. Il est intelligent, si il y a une personne pour laquelle je ne me fais aucun soucis, c'est clairement lui.


Regardez-moi ce petit pistonné ! je commente en éclatant de rire. Non, c'est super que tu ais eu un stage avec quelqu'un de si haut placé dès la troisième année. Souvent c'est le genre de stages que les dernières années réussissent à décrocher.

Le sujet se porte sur les mariages. Qu'est-ce qu'il insinue ? C'est pas parce qu'il a passé la bague au doigt de sa demoiselle, que je risque de faire pareille. Doucement, je n'ai que 21 ans, ce n'est pas dans mes projets immédiat pour l'instant.


Mmmh, je marmonne pas très convaincue par sa plaidoirie en faveur des mariages. C'est là qu'on est différent cher Garrett, il y a peu de monde que je n'aime pas, et je suis des cours qui m'intéresse, je réponds en souriant. Mais je t'accorde que les mariages proposent des activités bien plus fun et les buffets sont nettement plus qualitatifs que la nourriture de la fac.

C'est vrai que globalement il n'y a personne avec qui je ne m'entends pas, excepté Jena Ecklin bien sûr, mais une personne sur un millier à l'université ne gâche pas mon plaisir d'aller en cours. Les rares personnes que je n'apprécie pas vraiment, je fais en sorte de les éviter. Sauf que Garrett à une liste plus large que la mienne quant à ceux qu'il n'aime pas.

Je n'en reviens toujours pas quand il s'engage à parler de Tim à Adryan Avery, le recruteur de joueurs, ça pourrait être une opportunité incroyable pour lui. Ça pourrait même lancer sa carrière, et après tout ce qu'il a pu traverser, honnêtement il le mérite.
Je le remercie une nouvelle fois et note mentalement qu'un jour je lui rendrais la pareille.

Je n'insiste pas sur son repas mais mon visage en dit long sur ce que je pense. Je maintiens qu'il mange comme un vieux et je laisse un sourire moqueur se dessinner sur mes lèvres.


Ça à l'air terriblement palpitant ce qui t'attends, je commente ironiquement quand il me décrit ce à quoi va ressembler sa vie. Non sérieusement, tu peux pas me dire qu'il n'y aura pas un seul truc un peu marrant à faire, je veux dire, tu vas être Ministre de la Magie, je refuse de croire que les seuls avantages sont l'argent et le pouvoir.

Je rêve, il vient de me lancer une poignée de bonbons ? Je pousse une exclamation de surprise avant d'en attraper une à mon tour et de la lui envoyer. Non mais et puis quoi encore ? On éclate de rire tous les deux, de vrais gamins.
On se calme enfin quand un fantôme passe à côté de nous en marmonnant à propos de notre impolitesse et on repart en fou rire instantanément.
Quand on reprend notre souffle, enfin, mon camarade nettoie nos bêtises à l'aide d'un sort et je prends des nouvelles de la jeune mariée.


Ah le début des stages, la pire phobie des deuxièmes années, je réponds en soupirant.

C'est une telle pression au début. Je plisse le nez.


Une routine ? Non Garrett vous ne devez pas tomber dans une routine, vous allez vous ennuyer en moins de deux, je proteste. Dans un couple il faut, je sais pas moi, du fun, de la nouveauté, de l'excitation, vous pouvez attendre d'avoir au moins 40 ans pour tomber dans la routine.

Il me désespère. Nous sommes interromps par le serveurs qui pose nos assiettes devant nous. Je pouffe quand il a un moment d'hésitation, se demandant si c'était réellement Garrett qui avait commandé une salade et pas moi. J'esquisse un sourire amusé à l'intention de mon ami alors que l'on remercie le serveur.
Je commence par picorer quelques frites avant de m'intéresser aux nuggets dans mon assiette. Je hausse un sourcil perplexe au fur et à mesure qu'il me parle de son grand père.


Garrett ? je dis doucement alors que ses yeux se perdent dans le vague à travers a fenêtre. Si ton grand-père a honte et refuse que tu lui rendes visite, c'est sûrement qu'il a peur de t'avoir déçu. Il doit mourir d'envie de te voir. Peut-être que tu devrais y aller pour...le rassurer ? Lui montrer que tu l'aimes toujours même si il en là où il en est.

Je ne connais pas son grand-père. Je sais qui il est, Julian Nott, mais je ne l'ai jamais rencontré et je ne sais même pas pourquoi il est à Azkaban. Mais peu importe, ce n'est pas la question. Là on parle d'un grand-père et de son petit-fils. Aucun jugement, que des solutions, ou au moins des conseils.

Mais le plus important c'est surtout de savoir si le fait d'être en accord l'image qu'il se fait de toi te rends heureux ? Est-ce que tu es bien dans ta peau, dans ta vie ? Cette image elle correspond à tes propres attentes ?

code by Silver Lungs

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyRe: We are gonna rise, until we fall

more_horiz
We are gonna rise, until we fallJe peux la toucher. Je peux l'embrasser. Et je sais que c'est mal, et je sais que je ne devrais pas ressentir ce genre de chose, mais c'est le cas. Je l'aime. Je l'ai toujours aimé.
Lundi 13 septembre 2021

La jeune femme qui venait à peine de finir de reposer les Dragées, fit la grimace à la première remarque sur sa vie de jeunes mariés. « Une routine ? Non Garrett vous ne devez pas tomber dans une routine, vous allez vous ennuyer en moins de deux. » Garrett ne retint pas un rire en l’entendant lui donner des conseils pour pimenter sa vie de couple. « La nouveauté, d’accord. » reprit-il avec un sourire amusé. « Je vais tâcher d’y penser. » Adrianna le regarda d’un air insistant. « Je te le promets. On va faire … des trucs cools ! » assura-t-il en pensant à la fête foraine Moldue. C’était là que Taylor l’avait amené la première fois, lors du pari. C’était un endroit auquel il n’emmènerait jamais Agatha, il savait déjà d’avance qu’elle détesterait et ne ferait que noircir le souvenir qu’il en avait. Non, ça devait rester un endroit, rien qu’entre lui et Taylor.

Il ne voyait plus beaucoup la jeune femme. Il savait qu’il devait la laisser tranquille, lui laisser reprendre une vie normale. Après ce qu’il lui était arrivé, jamais elle ne voudrait le revoir. Garrett lui avait juste donné une occasion de plus de haïr les Sang-Purs.

Le serveur interrompit ses pensées quand il amena leurs assiettes. Toujours nostalgique, Garrett se confia au sujet de son grand-père. C’était quelque chose dont il ne parlait pas souvent, à personne à vrai dire. Mais là, c’était naturel de se confier à Adrianna. Elle l’écoutait et ne le jugeait pas. « Garrett ? » Son ton doux et chaleureux l’incita à tourner le regard vers elle. Elle ne jugeait pas les crimes de son grand-père mais l’encourageait plutôt à lui rendre visite. A lui montrer qu’il croyait toujours en lui. « Tu crois ? » demanda-t-il, un peu étonné. Quelque part, cette réponse lui plaisait. Il avait envie de revoir son grand-père, de lui parler, de lui indiquer avec fierté là où il en était. Il voulait revoir son visage fier et entendre quelques-uns de ses conseils les plus avisés. Mais, d’un autre côté, Garrett craignait que son grand-père reste borné et têtu, et refuse de le voir. La peur d’être rejetée l’inquiétait.

« Mais le plus important c'est surtout de savoir si le fait d'être en accord avec l'image qu'il se fait de toi te rend heureux ? » Garrett releva la tête vers la jeune femme qui utilisait toujours ce ton doux et bienveillant. Elle picorait ses frites alors que le jeune homme n’avait pas encore touché à son assiette. « Est-ce que tu es bien dans ta peau, dans ta vie ? Cette image elle correspond à tes propres attentes ? » Encore une fois, Garrett songea à Taylor. A ce qu’aurait été sa vie s’il avait retenu la main de la jeune femme, s’il avait refusé d’écouter Agatha, s’il avait accepté de ne pas être ce modèle de perfection que son grand-père attendait de lui. SA vie ne ressemblerait certainement pas à celle-ci : pas de mariages, pas de maison, pas un super stage et des perspectives d’avenir comme celles-ci.

Il hocha la tête lentement, retrouvant l’appétit alors qu’il prenait sa fourchette. « J’aime ce que je suis devenu. Je suis fier du chemin que j’ai parcouru, et j’aimerais que mon grand-père le voit, lui aussi. » dit-il d’un air sincère avant de commencer à manger sa salade. Adrianna sourit et l’encouragea une nouvelle fois à aller voir Julian Nott. Peut-être qu’il devrait l’écouter ?

Vendredi 26 novembre 2021

Deux mois s’étaient écoulés depuis qu’il avait partagé ce repas avec Adrianna. Il était finalement allé rendre visite à son grand-père mais comme il l’avait prévu, Julian Nott avait refusé d’avoir de visite. Garrett avait toutefois persisté durant une semaine, venant le voir chaque jour. Et puis, il avait commencé une nouvelle stratégie : il lui écrivait des hiboux. Chaque semaine, son grand-père en recevait un, qu’il ouvrait, ou qu’il n’ouvrait pas. Les Brigadiers à Azkaban avaient pour obligation de distribuer le courrier aux prisonniers, aussi Garrett était certain que le courrier lui parviendrait.

Dans ses lettres, il lui avait d’abord raconté son mariage et comment il avait aménagé son domaine. Il avait ensuite parlé de ses cours mais aussi de ses stages au Ministère. De comment les affaires avançaient avec l’Alliance Unitaire et ce que devenait sa fille, Brooke, à Sainte-Mangouste. Il lui racontait tout. Il lui parla même d’Adrianna, cette fille qui l’avait poussé à reprendre contact avec son grand-père et à maintenir leurs liens.

Désormais, Adrianna et lui passaient souvent du temps ensemble. La jeune femme avait déjà sa bande d’amis, composé d’une Weasley, d’un Bennett et de son copain, Lafont. Elle était aussi très populaire auprès des étudiants de son année, mais elle ne ratait pas une occasion pour parler un peu avec Garrett. Aussi, ils essayaient de manger un midi par semaine ensemble, et le reste du temps, ils papotaient dans les couloirs ou se retrouvaient dans le Scitis pour travailler.

Ils avaient des vies radicalement différentes. Adrianna aimait la fête et était chaque jeudi soir à l’une d’elles, si ce n’était pas elle qui organisait. Elle ne souciait que peu de son image, parlait fort et vivait sa vie à fond. Garrett, de son côté, bossait dur pour avoir ses examens et ramener souvent du travail du Ministère chez lui. Agatha et lui avaient décidé de refaire la décoration de la salle de séjour, pour la remettre au goût du jour. Ils avaient également embauché un nouvel elfe de maison pour les travaux de ce genre.

Néanmoins, les deux amis s’entendaient très bien. L’un ou l’autre se moquaient toujours gentiment de leurs vies différentes, mais ils se donnaient aussi des conseils. Garrett avait notamment suivi les conseils de pimenter sa vie avec Agatha. Cette dernière était bien évidemment aux anges, mais hier, ils n’avaient pas vraiment eu le cœur à la fête …

Adrianna l’interpella dans un couloir et Garrett lui lança un signe de main. Il s’arrêta près d’une baie vitrée qui donnait sur le terrain de Quidditch où les étudiants s’échauffaient en ce début d’après-midi. La pluie était au rendez-vous et les températures ne dépassaient pas les 5°. Adrianna était encore une fois très énergique. « C’était la fête de qui hier soir ? » devina-t-il avec un petit sourire. Il refoula un bâillement, chose qu’Adrianna ne manqua pas de remarquer. « Ouais … on n’a pas eu une soirée … facile hier soir. » avoua-t-il avec une grimace. Remarquant sa gêne à s’expliquer en public, l’étudiante l’emmena à l’écart des étudiants qui se pressaient dans les couloirs.

Réclamant des explications, Garrett jeta un nouveau coup d’œil autour d’eux. Il y avait peu de chance qu’on les entende mais on n’était jamais trop prudent, aussi il lança un Assurdiato. « Agatha … on a eu peur qu’elle soit enceinte. » dit-il avec une nouvelle grimace. « Mais tout va bien ! » assura-t-il rapidement. « On a fait trois tests de grossesse, et c’était finalement une fausse alerte. » Garrett ne pouvait s’empêcher de ressentir cette panique d’hier. Bien sûr qu’Agatha et lui voulaient des enfants. Mais pas dans l’immédiat. Ils étaient encore en plein milieu de leurs études et ils ne pouvaient s’arrêter en plein milieu pour gérer un enfant, bien que cela se soit déjà produit dans le milieu des Sang-Purs.

Il se souvenait parfaitement du discours des parents d’Agatha qui se sentaient prêts à assumer l’enfant pendant que Garrett et Agatha concluraient leurs études. Voire, ils avaient même parlé de le confier à des elfes de maison. Agatha et son frère avaient été élevés de cette manière, et ils ne s’en portaient pas plus mal, c’était certain. Néanmoins, Garrett avait du mal à concevoir l’idée d’abandonner son enfant, pour le voir rien qu’une heure par jour.
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse ... »

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyRe: We are gonna rise, until we fall

more_horiz
Adrianna Rothschild&Garrett Yaxley
We are gonna rise until we fall
Garrett a suivit mes conseils et tenté de reprendre contact avec son grand-père. J'aime notre relation. On est si différent l'un de l'autre et je crois qu'au final c'est ce qui nous rapproche. Il est si sérieux, moi si détachée. Nous avons le même âge mais alors que lui vient d'entamer sa vie d'adulte avec sa femme, sa maison, ses perspectives d'avenirs, je suis en profite d'être juste une étudiante avec Tim, mes amis et beaucoup de fêtes.
Si c'est intéressant de pouvoir se confier et partager avec quelqu'un qui a un tout autre point de vue que le sien, c'est aussi un grand prétexte aux moqueries et blagues entre nous.
C'est la première fois que je suis aussi proche d'un autre Sang-Pur, et finalement ça me plaît.

Bien sûr on est pas non plus collé l'un à l'autre en permanence, mais on essaie de se retrouver pour manger au moins une fois chaque semaine, et je me moque toujours autant de son régime. On travaille également ensemble au Scitis et on discute dans les couloirs entre deux cours.
Je ne manque pas une occasion de l'inviter à nos soirées, mais c'est plus une blague entre nous qu'autre chose puisque l'on sait tous les deux qu'il ne viendra jamais. Et puis je le vois mal traîner avec Alex, Dom et Tim. Ou encore Alex et Tony que je vois encore régulièrement même si c'est toujours un peu tendu.

J'attends mon amie Éloïse dans un couloir, appuyée contre la baie vitrée, mes yeux, cachés derrière une paire de lunettes de soleil, tournés vers le terrain de quidditch et les gars qui s'échauffent. Mon dieu, il pleut et le martèlement des gouttes contre la fenêtre me vrillent le crâne. Il n'y a pas l'ombre d'un rayon de soleil mais la luminosité est si forte que j'ai dû mettre des lunettes. Sacré gueule de bois, et je n'ai plus de pastilles. Je devrais retourner faire un tour en France pour m'en refaire un stock. Il fait froid en plus, c'est affreux, j'ai mis un gros pull par dessus mon jean mais j'ai l'impression que mon sang s'est glacé.
J'aperçois Garrett qui passe et l'interpelle avec un grand sourire. Je ne sais même pas comment j'arrive à être aussi en forme après la si courte nuit que j'ai passé. Pourtant les lunettes ne trompent pas.


Hé on était juste sorti faire un bowling et jouer un peu entre potes chez Grannie's et Freddy à la base, je contre sans grande conviction. On a croisé deux trois autres amis, et on a finit Au son des Focifères, c'était soirée mousse.

Je souris, c'était super drôle. De la musique, des cocktails et de la mousse partout dans le bar. C'était géant, j'adore ce genre de soirées à thème.
Son visage se contracte et je reconnais un baillement avorté. Je souris amusée et lui met un petit coup dans les côtes d'un air taquin.


On dirait que je suis pas la seule à avoir eu une longue nuit, je commente.

Il répond vaguement, et prend son air mal à l'aise. Je plisse les yeux, interloquée et remarque qu'il regarde tout autour de lui, comme si il avait peur que quelqu'un l'entende. Je l'entraîne dans un coin plus tranquille, loin des autres étudiants et lui demande de développer un peu. Paranoïaque qu'il est Garrett s'obstine tout de même à lancer un Assurdiato avant de m'expliquer la situation.

Je grimace. Ha oui la fausse alerte baby c'est jamais très joyeux. Un instant je me rappelle de la fois ou moi même j'ai cru être enceinte, en France, avec Tim, à l'époque où j'étais en coloc avec Victoire. J'avais paniqué, je n'en avais parlé à personne sur le coup, même pas à Tim. Mais une fois que la peur était passé après avoir effectué une dizaine de test de grossesse confirmant que je ne l'étais pas, je m'étais mise à beaucoup réfléchir. C'est là que j'ai quitté Tim et que j'ai débarqué en Angleterre.


Ha oui je connais, ça craint, je réponds en plissant le nez à se souvenir.

Je vois son air crispé.


Mais hé ! Respire, c'est une bonne nouvelle si ce n'est qu'une fausse alerte, non ? je lui lance avec un regard interrogateur. Il n'y a pas de raison de toute façon vous...vous protégez, pas vrai ?


Un enfant, mon dieu, ça me paraît tellement loin encore. Heureusement, j'imagine pas stopper ma vie d'étudiante pour tomber dans les couches et les biberons. Plus tard peut être mais pour le moment, très peu pour moi. 


Comment à réagit Agatha ? 
code by Silver Lungs

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyRe: We are gonna rise, until we fall

more_horiz
We are gonna rise, until we fallJe peux la toucher. Je peux l'embrasser. Et je sais que c'est mal, et je sais que je ne devrais pas ressentir ce genre de chose, mais c'est le cas. Je l'aime. Je l'ai toujours aimé.
Vendredi 26 novembre 2021

« Ha oui je connais, ça craint. » commenta la jeune femme en plissant le nez, comme si elle revivait un mauvais souvenir. Garrett l’imita, lui aussi peu enclin à une nouvelle pareil.

« Mais hé ! » le bouscula soudainement Adrianna comme pour le remotiver. « Respire, c’est une bonne nouvelle si ce n’est qu’une fausse alerte, non ? » Garrett hocha la tête. « Oui c’est certain ! » répondit-il, pourtant avec un ton peu convaincu. « Il n’y a pas de raison de toute façon vous … vous protégez, pas vrai ? » Garrett répondit machinalement : « Oui … » Il croisa le regard d’Adrianna qui haussait les sourcils. « Oui ! » répondit-il avec plus d’enthousiasme. « On se protège. »

« Comment a réagi Agatha ? » Garrett pencha la tête sur le côté, admettant que cette question était un peu plus difficile. « Eh bien … au début, elle était affolée elle aussi. Et puis, quand on attendait les résultats, elle … enfin elle s’imaginait déjà quoi ! » dit-il un peu surpris par ce qu’il disait. Il regarda les étudiants qui rentraient chacun dans leurs prochains cours. Bientôt les couloirs étaient vides et Garrett se sentait soulagé. Malgré l’Assurdiato, il craignait que quelqu’un ne l’entende et il ne voulait vraiment pas que des rumeurs comme celles-ci circulent sur lui ou sur sa femme.

Il prit une nouvelle inspiration avant de poursuivre. « Au départ, je me suis dit qu’Agatha était juste prévenante. Qu’elle réfléchissait vite. Mais j’ai l’impression que ce n’était pas la première fois qu’elle y pensait … » avoua-t-il. « Elle disait qu’on pourrait continuer nos études malgré tout, que ça ne nous bloquerait pas. Que ses parents nous aideraient et que notre avenir ne serait pas compromis. » Il rentra les mains dans ses poches avant de s’appuyer contre le mur sans vraiment regarder Adrianna. Pourtant, c’était facile de parler et de s’exprimer avec elle. Il ne craignait pas d’être bousculé désormais par elle.

« J’ai juste peur … qu’elle ait fait exprès de tomber enceinte. » Il se tourna vers Adrianna, une grimace sur le visage. « Agatha ne me ferait pas ce coup-là. On s’aime, sincèrement. Mais … les parents mettent tellement la pression. » Il secoua la tête. « Maintenant qu’on est marié, il faudrait déjà qu’on pense aux enfants. Ils ont tellement peur que le Sang-Pur se perde. » soupira-t-il. Pour lui aussi, c’était une préoccupation. Mais il était avec Agatha. Ne pouvaient-ils pas attendre un peu avant de penser à ce genre de choses ? Ne pouvaient-ils pas prendre le temps de se construire une carrière avant de fonder une famille ? Qu’ils soient fin prêts pour être des parents stables et épanouis dans leur milieu professionnel ? Garrett ne voulait pas brûler d’étapes, mais il savait qu’Agatha, comme lui, était soumis à beaucoup de pression.

« J’en ai pas parlé aux parents. Je sais qu’ils me soutiendraient mais … ils détestent tellement toute cette éducation Sang-Pur qu’ils pourraient rentrer en conflit avec les parents d’Agatha. Et c’est vraiment la dernière chose que je veux. Que nos familles se déchirent. » soupira-t-il avant de se tourner vers Adrianna. « Je suis en train de te mettre en retard pour ton cours, non ? » Il l’observa un instant avant de reprendre. « Comment tu vas toi ? »
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse ... »

descriptionWe are gonna rise, until we fall EmptyRe: We are gonna rise, until we fall

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum