Personnage : Adyson Avery
   
Salut, je me présente, je suis Adyson Avery et il y a 25 ans j'ai embelli le monde en arrivant à Londres, en Angleterre, le 5 mars 1996. Je suis anglaise, d'origine anglaise. Je suis une sorcière et qui plus est une Sang-Pur. Petite anecdote : il paraît que je ressemble à Zoey Deutch. Je suis hétérosexuelle et ce jusqu'à nouvel ordre et si tu veux tout savoir, je suis en couple avec Erskine Croupton. Oh et j'étais à Serpentard à Poudlard (entre sept. 2007 et juin 2014) et je travaille à présent en tant que Bourreau d'animaux dangereux au Ministère de la Magie. J'ai emprunté le cursus de Protection Magique à l'UMS (entre sept. 2014 et juin 2019). Je suis Neutre.


   Sinon concernant l'univers de la magie ?

   ○ Une anecdote à nous partager ? Adyson a été renvoyée des Purificateurs à cause des prises de positions d'Aymen à l'automne 2021.

   ○ Quelles étaient tes matières préférées à l'école ? Adyson ne s'est jamais passionnée pour l'école, mais elle se devait d'être une bonne élève car son père l'exigeait. Ceci étant, son côté méthodique et organisée l'a aidée pour les potions. Elle était aussi très douée en Quidditch

   ○ Quel est ton sortilège préféré ? Elle a toujours eu un rapport particulier au sort Lumos, seul source de lumières dans les ténèbres où pouvait l'enfermer son père

   ○ Est-ce que tu sais exécuter un Patronus ? Si oui, quelle forme prend-il ? Elle n'en a jamais formé, n'ayant jamais trouvé assez de paix intérieure et d'amour

   ○ Quel est ton Epouvantard ? Son père.

   ○ Mais, au juste, à quoi ressemble ta baguette magique (bois, cœur, taille) ? Prunellier.

   ○ Que penses-tu des Lois séparatistes dans les écoles ? Pour elle, c'était une excellente décision, en plus prise par son frère. Le crétaures sont pour elle synonyme de désordre. De plus, elle déteste les loups-garous.

   ○ Que penses-tu de l'élection d'Aymen Avery, nouveau Ministre de la Magie, en Angleterre ? Elle a cru que ce serait une bonne chose, que son frère soit ministre. C'est ce qu'il lui a fait croire, mais en réalité, il prévoyait autre chose, parce qu'il a menti, caché la vérité. L'élection d'Aymen a été pour elle le début de la dégringolade, et aujourd'hui, elle est perdue

   ○ Que penses-tu des créatures (vampires, loup-garous, hybrides, etc) ? Créatures = désordre. Et le désordre, c'est mauvais. C'était simple dans son esprit, d'autant plus qu'elle hait les loups-garous pour avoir mordu Aymen et pour l'avoir presque tuée elle-même. Mais depuis qu'elle a su la vérité, tout s'est complexifié : son frère est un loup-garou, en couple avec une demi-vélane et elle a une nièce, une demi-louve...

   ○ Que penses-tu des Nés-Moldus/No-Maj ? Elle est totalement indifférente à cela, contrairement à son compagnon.

   Caractère & Physique
   


   Et du point de vue du caractère ça donne quoi ?

         

Caractère : je suis quelqu’un… d’assez froid avec ceux que je ne connais pas ou que je n’apprécie guère. Avec mes frères et mes amis proches, je peux être exubérante et drôle, mais avec les autres, tout est contrôlé et je fonctionne surtout au sarcasme. J’aime que le travail soit bien fait, je suis ambitieuse, perfectionniste, casse-cou. Maniaque tant dans le rangement que dans mes tenues, j’ai hérité cela d’un « traumatisme », comme diraient les psychomages. Il faut dire que notre père n’était pas un tendre, si quelque chose n’était pas à sa place J’éprouve également des difficultés avec le contact physique. Je suis mal à l’aise quand on me touche, parce que je n’ai jamais vraiment compris le rapport au corps. Quand mon père me giflait ou m’infligeait des coups de ceinture, ma mère me prenait dans ses bras pour me faire un câlin. Quand Aymen limitait ses contacts avec moi, Adryan lui, cherchait à me chatouiller pour me faire rire. Quand tout le monde vantait les mérites de l’amour, moi je n’ai rien ressenti quand un homme a fait de moi une femme. Autant dire que je ne suis pas portée sur la chose ou sur les câlineries. Pour le reste, je suis plutôt un garçon manqué.

Physique : je ne suis pas très grande, par contre j’ai hérité de la tignasse et des yeux des Avery. Je ne me trouve pas spécialement jolie, ni moche d’ailleurs, je ne me suis jamais posé la question. J’ai très vite appris à me servir de mon corps comme d’une coquille. Ou plutôt une carapace, capable d’endurer les coups de mon père dans un premier temps puis de les rendre, de frapper avant qu’on ne le meurtrisse. Je m’entraine dur, sous l’impulsion de mes frères. J’ai pratiqué le Quidditch, auquel j’aime toujours assister. Je pratique également plusieurs sports de combats. J’ai quelques cicatrices sur le corps, vestiges du temps passé avec mes parents.

Histoire

Chap I - Dans le noir
    je suis venue au monde dans la famille Avery . Une des 28 familles de Sang-Purs d’Angleterre. J’étais la dernière et seule fille du couple qui avait l’air si bien sous tout rapport. Très tôt, les premiers mots et gestes de mes frères, Adryan et Aymen ont été pour me cacher, pour m’apprendre à dissimuler mes erreurs, ou tout simplement à ne pas en commettre. J’ai vite compris certaines choses. Si nous n’étions pas parfaits, notre père sévissait, et durement. J’ai été longtemps épargnée, mais j’ai vu mes frères la peau bleuie et ensanglantée, j’ai vu ma mère dissimuler ses marques sous des sorts ou du maquillage. Pour moi, la vie se résumait à tout ranger, à sourire, à être polie. A ne rien ressentir, à ne rien montrer, jamais. La moindre erreur devait être corrigée, avant que notre père le voie. Ne jamais crier, ne jamais faire honte, ne jamais se faire remarquer. C’était le mot d’ordre. Je n’ai jamais joué avec les autres enfants. Mes frères et moi, nous ne les comprenions pas réellement. C’était… des êtres vraiment étranges à nos yeux. Et moi, je semblais une folle pour eux. Comme cette fois où j’ai rangé la chambre des enfants de nos hôtes d’un soir. C’était en désordre, et je savais ce que le désordre voulait dire. Alors j’ai rangé. Ils m’ont regardé avec des yeux tous ronds.

L’obéissance, c’était le mot d’ordre. la seule exception que je faisais, c’était la nuit. Il n’y a rien de plus terrible pour une fillette que d’entendre son frère retenir ses larmes et trembler dans l’obscurité. J’avais une petite réserve de bougies dans ma chambre et dès que c’était possible, j’en déposais une au pied de son lit. J’ai vu mon premier frère partir, disparaitre presque de ma vie, et je restais avec Aymen. Puis ça a été à son tour de partir. et mon tour de découvrir les coups, de les ressentir. Tout cela à cause d’une petite pièce. Je devais compter des pièces et il en manquait une. Une seule. J’ai découvert le ceinturon, la brûlure et la déchirure de la peau. Ce que mes frères avaient enduré avant. J’ai retrouvé la pièce quelques jours plus tard, dans une rainure du parquet. Depuis, cette pièce ne me quitte jamais.

Chap II - Scolarité
   Trois ans à supporter d’être seule, à ne parler presque à personne, sinon à des adultes guindés. Trois ans à tout museler en moi pour être absolument parfaite. Jusqu’à ce que ce soit mon tour d’intégrer Poudlard. J’ai supplié le Choixpeau qu’il m’envoie à Serpentard, comme un homme. Parce que je n’aimais pas du tout les filles de mon « milieu », princesse ou objet, inutiles et fades. je voulais être un bonhomme, comme mes frères. J’ai obtenu gain de cause, et il a bien fallu que je m’habitue à tout ce monde autour de moi. J’ai intégré l’équipe de Quidditch et j’ai commencé à découvrir la vie. Oh, juste un peu. Juste à travers les bals de Poudlard.

Après mes ASPIC, je suivis mon frère, Aymen, qui voulait qu’on coupe les ponts avec nos parents. Je n’arrivais pas réellement à me libérer de mes habitudes. J’ai essayé pourtant. En sortant avec un garçon. Un échec cuisant, je n’ai pris aucun plaisir. Je crois que je suis cassée. J’ai intégré l’UMS, en protection magique. Obéir, ordonner, c’était mon points forts après tout. Je gardais les options de combats moldus, j’avais besoin de cela. Et je suis devenue Bourreau de créatures dangereuses. L’ordre, la loi, la sanction. Dès que j’ai été diplômée, j’ai intégré les Purificateurs. Un choix raisonné et éclairé. La logique c’est le sang. Le reste n’est que débordement.

Mon père est mort il y a plusieurs mois. C’était si étrange. Mais nous étions tous déjà passé à autre chose. Et en février dernier, j’ai livré bataille aux côtés des Purificateurs, contre ces abominations. Les créatures. J’ai appris qu’Aymen avait été… mordu par l’un d’eux. J’ai vomi de dégoût et de colère. Mon frère… Je n’ai pas pu me résoudre à le tuer ou à le dénoncer. Parce que c’était lui, parce que c’était nous. Mais je lui ai promis qu’on trouverait une solution, ensemble. Quant à moi, je suis devenue Rafleuse, mais je me ferai Bourreau de nouveau, si telles sont les exigences.

Chap III - Devenir adulte
   Les choses ont dégénéré. Déjà, il m'a caché entretenir une relation avec une femme qu'il a mise enceinte... donnant ainsi la vie à un hybride. On s'est disputé, et pas qu'une fois, au point que je trouve refuge chez Erskine Croupton, qui est devenu plus qu'un coéquipier. Lui et moi nous sommes ensemble désormais, unis dans la vie et pour détruire les insurgés, et purger les loups. Néanmoins, début mai, Aymen révèle à la presse les violences exercées par notre père... Une violente dispute éclate, au cours de laquelle il m'oubliette. Dès lors, je n'ai plus de souvenir de sa morsure, de sa compagne, de sa fille... Je sais juste qu'il désire devenir Ministre, qu'il est mon frère. Et il parvient à réaliser son désir, le 1er septembre 2021. J'aurais dû me réjouir... mais je découvre qu'il m'a caché une relation, qu'il promulgue des lois qui vont à l'encontre du chemin des Purificateurs, il défait les Rafleurs. Je me fais renvoyer par Shane...

Design @Lilith - Textes @Stephen Liam Nott & @Victoire Weasley



_________________

Les lourdes portes de l'oubli se referment mais des lambeaux de souvenirs s'agrippent aux battants.

Don't you

remember ?