Personnage : Liam Braeden
   
Salut, je me présente, je suis Liam Braeden et il y a 30 ans j'ai embelli le monde en arrivant à Galway, en Irlande, le 15 août 1991. Je suis irlandais, d'origine irlandaise. Je suis un sorcier loup-garou et qui plus est un Sang-Pur. Petite anecdote : il paraît que je ressemble à Aidan Turner et j'ai un certain don pour me transformer hors Pleine-Lune. Je suis hétérosexuel et ce jusqu'à nouvel ordre et si tu veux tout savoir, je suis en couple avec Elisabeth Hiilos. Oh et j'étais dans une école irlandaise (entre sept. 2004 et août 2011) et je travaille à présent en tant qu'apothicaire sur le Chemin de Traverse (depuis 2018). Je suis l'un des leaders des Insurgés.


   Sinon concernant l'univers de la magie ?

   ○ Une anecdote à nous partager ? Liam a une longue cicatrice le long du bras.

   ○ Quelles étaient tes matières préférées à l'école ? Liam n'était pas réellement scolaire, mais il avait une affection toute particulière pour l'étude des potions mais aussi de la botanique.

   ○ Quel est ton sortilège préféré ? Il n'en a pas réellement de favori mais il s'interdit formellement les Imperium, Avada et Doloris.

   ○ Est-ce que tu sais exécuter un Patronus ? Si oui, quelle forme prend-il ? n'en a jamais formé

   ○ Quel est ton Epouvantard ? L'extinction de sa meute.

   ○ Mais, au juste, à quoi ressemble ta baguette magique (bois, cœur, taille) ? Chêne blanc.

   ○ Que penses-tu des Lois séparatistes dans les écoles ? C'était une très mauvaise idée. Il pense que tout le monde doit être capable de cohabiter, bien qu'il éprouve quelques difficultés avec les vampires. Néanmoins, il souhaiterait revoir la cohabitation, et pas seulement au Merlin Castle.

   ○ Que penses-tu de l'élection d'Aymen Avery, nouveau Ministre de la Magie, en Angleterre ? Liam fait partie de ceux qui ont oeuvré dans l'ombre pour la montée au pouvoir d'Avery. Il a fait confiance à aaliyah et a compris que cet homme ferait tout pour sa fille. Alors oui, c'est une bonne chose qu'il soit nommé Ministre, d'autant que les premières lois sont favorables aux créatures.

   ○ Que penses-tu des créatures (vampires, loup-garous, hybrides, etc) ? Il est un loup-garou de naissance et il ne juge pas les hybrides. Il est fier de sa nature et se méfie tout naturellement des vampires, néanmoins, sa tolérance est grande.

   ○ Que penses-tu des Nés-Moldus/No-Maj ? Pour lui, chacun a sa place sur terre, tous. Et la magie choisit librement ceux qui la méritent.

   Caractère & Physique
   


   Et du point de vue du caractère ça donne quoi ?

         

Caractère : Séducteur, j’aime plaire à la gente féminine. Orgueilleux et possessif, mon côté Alpha ne supporte pas la contestation, qu’elle vienne de mes compagnes ou des jeunes mâles. ça, c’est le pire pour moi. J’ai grandi dans le respect de la meute et de la hiérarchie, alors tout manque de respect est à mes yeux intolérable. Par définition, je suis protecteur, loyal envers le miens. Assez chauvin également, mais il faut dire que les Loups sont la meilleure espèce qui soit. J’aime les choses bien faites, la rigueur, la méthode, mais je sais aussi m’amuser quand il le faut. Je sens quand on me ment, et je déteste cela, tout comme je hais perdre le contrôle. Peu sociable envers les autres, en dehors de ma meute, j’aime disparaitre pendant des jours. J’en ai besoin même. M’isoler, être dans la nature, c’est mon truc. J’ai du mal avec la ville et ses institutions. Mais je suis aussi plus taciturne depuis notre arrivée à Londres. J’ai été humilié et il faut que je réaffirme la valeur de ma meute.

Physique : Sous forme animale, je suis un grand loup noir, au pelage fourni et chaud. Des dents bien aiguisées. Sous forme humaine eh bien… j’ai envie de dire… tout pareil ? Je suis assez grand, bien bâti, aux dires des demoiselles. Je m’entretiens, il faut dire. Mon corps humain comme lupin se doivent d’être en forme. Je suis donc brun, les yeux d’un noir profond, et je dois admettre que je suis doté d’une certaine pilosité, j’arbore d’ailleurs souvent une barbe, mais j’en tire une grande fierté. Il y a tellement de loups ou de demi-loups pré pubères qui sont glabres… c’en est ridicule. J’ai l’œil vif, aucun problème de vue, aucun pet de graisse. Il en va également de ma réputation d’Alpha. Il faut être en forme pour imposer son autorité, et pour séduire les demoiselles. Parce qu’il est de mon devoir aussi d’agrandir ma meute, surtout après ce qui est arrivé à la mienne et qui m’a valu une longue cicatrice sur le bras.

Histoire

Chap I - La vie en meute
   Je suis né en Irlande, près de Galway, plus précisément dans le Merlin Woods Park. Fils de loups alphas, j’ai grandi dans la plus pure tradition lupine. Sous toutes mes formes, je voulais être le digne héritier de ma famille. J’ai donc appris très tôt à chasser, à combattre, à assurer mon autorité, en tant que loup mais aussi en tant qu’homme. J’ai développé un amour de la nature et de ses richesses au cours de mes chasses, puis à l’école des sorciers que j’ai pu intégrer à 11 ans, où j’ai surtout eu des problèmes disons de… comportement.

Je n’aimais pas que les autres garçons veulent s’imposer. Je n’aimais pas qu’ils me contestent ou manquent de respect aux professeurs, je ne supportais pas non plus qu’ils jettent un regard sur mes amies filles. J’ai détesté cet environnement, où la force ne signifiait plus rien. Le premier coq venu pouvait être à la tête d’un groupe. Je me sauvais, souvent. Je restais dehors toute la nuit, je m’y sentais bien mieux. J’ai développé, avec beaucoup de temps, d’effort, d’entrainement, ma capacité à me transformer en dehors de la pleine lune, un talent héréditaire.

Mais à 13 ans, j'ai appris la mort de mes parents, la cassure de la meute. Une attaque, je ne le savais pas encore à l'époque, mais on nous détestait déjà. J'ai quitté l'école pour vivre dans la forêt. J’ai rencontré mes semblables et j’ai vite intégré une meute et j’ai compris la nécessité de me comporter selon les règles, pour leur bien. Cillian Fergal ne m'appréciait pas trop pourtant, c'était le chef de la meute, mais je m'efforçais d'être un bon guerrier. Je m'entendais particulièrement bien avec Tarek, son fils ainé. On jouait à la bagarre, j'essayais de lui apprendre à se transformer hors pleine lune. On se planquait dans nos maisons respectives. J'allais à Galway pour me former et être apothicaire, afin d'appuyer les guérisseurs du clan. Souvent, je travaillais avec Iveagh Cavanaugh, une soigneuse talentueuse qui aidait parfois la meute, sans forcément que Cillian le sache d'ailleurs.

Chap II - Reagan
   Et j'ai rencontré sa fille une fois. Reagan. Et à son odeur j'ai tout de suite compris. Comment avait-il pu faire ça ? J'avais 15 ans et j'ai découvert un secret abominable. Alors je suis allé voir Cillian, pour le confronter à la vérité. Mais il m'a lié, par serment inviolable, me forçant à garder le secret sur le lien unissant ses enfants légitimes et sa bâtarde. Je me suis senti faible, je n'ai même pas pu lutter. C'est à partir de cet instant que j'ai compris et que je me suis entrainé plus fort encore, dans le but de le renverser, car je ne le respectais plus. Ce fut à 19 ans que je suis devenu le chef de ma meute. C'est le coeur lourd que j'ai vu partir mon meilleur ami. Mais j'ai revu Iveagh. Je me suis fait fort de lui offrir une place dans ma meute. J’avais beaucoup de respect pour elle, avec qui j’échangeais souvent, je l'ai réintégrée à cette meute que j’étais en train de recréer, avec sa fille.

Le jour, j’étais un vendeur d’ingrédients pour potions, ça me permettait de payer les soins des miens. Mais je ne faisais qu’attendre les nuits où je pourrais être loup. J’assurais la pérennité de ma meute, agrandissait mon territoire. Je formais les miens, surtout Reagan. Elle devint d’ailleurs ma compagne à ses dix-sept ans. Je l’admirais, elle aurait pu, elle aurait dû, être ma louve Alpha et ensemble nous avions repoussé beaucoup de meutes rivales et agrandi notre territoire.

Elle a poursuivi ses études, mais elle a découvert un autre univers. Ma jalousie et son indépendance, sa soif de découverte et mon orgueil ont eu raison de nous trois ans plus tard. Les disputes se sont multipliées, jusqu’à ce qu’elle me mette au défi et qu’elle veuille me détrôner de mon statut d’Alpha. On s’est battus, elle et moi, sous formes humaines et animales dans mon cas. Notre rupture a été violente, brutale, la forêt a tremblé. Pourtant, je n’étais pas atteint dans mon cœur. Je savais, au fond de moi, qu’elle n’était pas ma compagne. J’ai gagné notre combat, évidemment. J’aurais dû la répudier pour son affront. Pourtant, je ne l’ai pas fait. Parce que je savais que ce n’était pas par volonté de domination, mais parce qu’elle voulait se libérer de moi.

Chap III - Arrivée en Angleterre
   Elle est restée dans ma meute, sous ma protection, et elle assurait la mienne, celle de tous les autres. Et heureusement d’ailleurs, parce qu’une autre meute a pris de l’ampleur au cours des années. Les Loups de la lune Rousse. Un violent conflit nous a opposé il y a un peu moins d’un an. Le combat a été rude, magie, morsure, griffure, sort, nous avons tout utilisé. Mais nous n’avons pas été assez forts. Je n’ai pas été assez fort. Il faut dire qu'il y avait des vampires avec eux, ce qui est extrêmement rare... et intrigant. J’ai retrouvé quelques-uns des miens à l’aube d’une nuit sanglante. Et j’ai surtout retrouvé Reagan en sang, sa mère tuée. J’avais honte, mais à son réveil, elle m’a donné la force. On a quitté l’Irlande, puisque nous avions été vaincus, pour venir à Londres.

Aujourd’hui, j’ai racheté la boutique d’apothicaire avec l’argent accumulé à l’époque et je tente de restaurer ma meute, tout en sentant le besoin impérieux de trouver une compagne me torturer. Mais je comprends également que nous sommes en danger. Je retombe dans mes travers surprotecteurs, surtout avec ces crimes contre les créatures, avec ces enlèvements. Une nouvelle fois, j’étouffe les miens, je le sais, mais c’est pour leur bien. J'essaye aussi d'en savoir plus sur ce qu'on raconte. il y aurait des défenseurs de la cause "créature magique". Bon, si ça inclut les vampires, ce serait gênant...

Chap IV - Elisabeth
   Reagan m'a donné fort à faire. Elle a rencontré un autre, un demi-loup... mais un apha. Autant dire que la voir s'éloigner ne m'a pas plu du tout. Pourtant, il n'y avait plus « d'amour » entre nous et puis, je venais moi-même de rencontrer celle qui serait ma compagne, bien qu'elle ne le sache pas encore : Elisabeth Hiilos. Les choses ont été réellement compliquées. Reagan est partie après un violent conflit, pour son précieux Amadeus. Elisabeth a perdu la mémoire, et il a fallu qu'elle la retrouve pour qu'on soit enfin ensemble. J'ai intégré son clan : les Insurgés qui viennent en aide aux créatures, et je dois composer avec ses « frères », des vampires... immondes ! J'ai été « adopté » par sa fille. Mais il a fallu qu'un drame se produise pour que je fasse enfin la paix avec Reagan et Wolfgang. Si encore il n'y avait eu que cela... Il y a aussi eu le retour de Tarek. Mon frère de cœur. Des retrouvailles assez tendues je dois dire, jusqu'à ce qu'on puisse mettre les choses à plat et que je sois libéré du Serment qui me liait à son père.

Par chance, les choses s'apaisent. Au printemps, Elisabeth tombe enceinte de deux garçons, deux petits mâles. Aussi, je lui demande d'être ma femme, pour qu'elle porte mon nom aux yeux des sorciers, ainsi que Manen.

Design @Lilith - Textes @Stephen Liam Nott & @Victoire Weasley



_________________

Le cerveau a la pensée, le coeur a l'amour,

le ventre a la paternité et la maternité.