Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyI want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz

Dmitry Romanov feat. Josh Bennett

I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

Premier match de la saison. Serdaigle contre Serpentard. L'annonce était tombé comme un couperet, une lame bien aiguisée, sur Poudlard et sur la vie tranquille de Dima. Car ce match, ce n'était pas deux équipes qui s'affrontait pour lui. C'était Dmitry contre Bennett, les Romanov contre les autres.

Adèle avait serré la main du Capitaine, et ils étaient tous monté sur leur balais pour se mettre à leurs postes. On sentait une sorte de tension dans l'air, c'était toujours comme ça les premiers matchs de l'année. Tout le monde était surexcité. Peut-être que le temps y était aussi pour quelque chose, le ciel gris était lourd de nuages, qui avait l'air d'attendre qu'une chose: déverser des torrents de pluies sur les joueurs et les supporters. Dima huma un peu l'air, en fronçant le nez. La pluie n'allait pas tarder à tomber, il le sentait. Un vrai temps de guerre. Il ne manquait plus que le fracas des éclairs et leurs lumières aveuglantes pour parfaire ce tableau.

Tout à ses pensées le jeune homme n'était pas vraiment concentré sur le match, et il renvoya de justesse le Souafle avec l'arrière de son balais. Il le renvoya vers Bennett, le frôlant. Il y était presque, presque. Et dire que ce n'était même pas intentionnel, pour une fois! Dima leva la main à l'adresse du Serpentard.

- Désolé Bennett, j't'ai pas vu! Sans rancune, hein?

Une goutte s'écrasa sur sa paume. Un grondement lointain se fit entendre. Ça commençait. La guerre était déclarée.


codage par LaxBilly.

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyRe: I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz

I want to beat you, crush you,
reduce you to nothing
Are you real or is that a dream ? I can't believe it. ○ Dimanche 24 octobre 2021

Les Bavboules étaient lancées : le premier match opposerait Serdaigle contre Serpentard. La tension était palpable. Josh était surtout très excité. C’était son premier match depuis … depuis son coma. Il avait perdu en efficacité, et ses réflexes étaient encore lents. Les entraînements dont il avait bénéficiés n’avaient pas suffi à le remettre en selle correctement pour ce premier match. Juliette semblait regretter son choix : avoir gardé Bennett dans son équipe. Aussi, Josh avait décidé de boire sa dernière fiole de sang de vampire. Ce dernier lui avait permis de lui rendre ses jambes mais Tarek lui avait fortement conseillé d’utiliser cette fiole qu’en cas de coup de mou. Ce n’était qu’à utiliser une seule fois …

Oh et mince ! Maintenant qu’il voyait Dmitry en face de lui, il savait qu’il avait bien fait. Le cousin d’Irina était toujours aussi chelou. Il jouait de courbettes devant, mais dès qu’Irina avait le dos tourné, il proférait des menaces à l’encontre du Serpentard. Peut-être que ce match serait l’occasion de lui faire ravaler ses bonnes paroles ? Il jeta un coup d’œil dans les gradins et croisa le regard d’Irina. Il sourit. Voilà un petit mois qu’ils sortaient ensemble et ça se passait pas trop mal.

Non loin de la jeune femme, on trouvait Louis et James dans les tribunes, criant comme des Trolls pour encourager leur ami mais aussi Adèle, la petite-amie de Louis. « Bonne chance, cousine ! » souffla Josh en s’élevant dans les airs, non sans un sourire en coin pour Adèle qui lui lança un clin d’œil joueur. Le professeur Stanger souffla dans le sifflet et les balles furent mises en jeu. Yes ! Josh se saisit du Souaffle avant Scott et donna un coup d’accélération à son balai. Il entendait nettement Juliette, leur capitaine et attrapeuse, l’encourageait. Il fit une passe à Potter qui l’envoya à Malefoy qui tira. Mais Dmitry l’intercepta de justesse et le renvoya … « Désolé Bennett, j’t’ai pas vu ! » Josh le fusilla du regard. « Sans rancune, hein ? » ajouta-t-il alors que le tonnerre se faisait entendre.

Les cheveux de Josh partaient en arrière alors que le vent se mettait à souffler plus fort et que des gouttes s’écrasaient sur son visage. Dmitry affichait un sourire léger avec sa paume en l’air. « Sans rancune ! » confirma-t-il en lançant un clin d’œil équivoque avant de rejoindre son équipe, évitant de peu un Cognard de Rosier. Scott s’apprêtait à marquer mais il fut freiné par McLaggen, le gardien des Serpentards que Josh attrapa au vol. Attendez un peu qu’il organise sa vengeance pour Dmitry … Un éclair fusa au-dessus de leurs têtes tandis qu’il lançait la balle à Malefoy qui, comme lui, s’apprêtait à fondre sur le Gardien. Mais il se retrouva vite bloqué par les Cognards des Batteurs et dans un dernier recours il lança le souaffle à Josh qui, à l’aide de son balai, l’envoya droit dans les buts, frôlant les cheveux du jeune Dmitry.

Le jeune Potter vint frapper dans ses mains tandis que le jeune Jordan annonçait à présent le score du match. Les gouttes se faisaient plus nombreuses et le match durait dans le temps. Ils en étaient à présent au score de 30 points pour les Serpentards contre 10 points pour les Serdaigles, les choses s’annonçaient bien pour les verts et argents. Les Serdaigles avaient reçu une pénalité quand Dmitry avait balancé « involontairement » un Cognard sur la tête de Josh. Alors que ce dernier récupérait le Souaffle parti trop loin, il bouscula Dmitry. « Oh mince, je suis si maladroit ! Enfin … plus qu’avec un Souaffle … » Il lança le ballon en l’air, le redonnant à l’arbitre pour le remettre en jeu. « Prêt à en avoir plein la vue ? »
©️ Justayne

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyRe: I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz

Dmitry Romanov feat. Josh Bennett

I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

Un petit rire s'échappa des lèvres du jeune Romanov. Sans rancune, hein? Ainsi, Josh était d'accord pour jouer à son petit jeu. Dima n'en espérait pas moins du petit copain de sa cousine. Il le testait encore, bien sûr. Le Serdaigle sentait que quelque chose allait mal se passer, entre lui et Irina, mais quoi? Il ne pouvait lire dans l'esprit du Serpentard, ni dans son avenir, et c'était bien dommage. L'orage grondait, aussi sûrement que la pluie commençait à tomber sur le terrain. Le jeune homme adressa un signe de la main à son adversaire, accompagné d'un sourire qui avait l'air on ne peut plus amical, mais son regard demeurait froid et dur.

Du coin de l’œil, tout en surveillant ce qu'il se passait sur le terrain, Dima regardait les éclairs zébrant le ciel. Ceux-ci semblaient se rapprocher de plus en plus. Voler allait devenir périlleux, mais en même temps, cela apporterait de la confusion sur le terrain. Il y avait sans doute une ouverture, pensa le jeune homme, pour faire tomber Josh de son balai, ou au moins lui faire peur. Le tonnerre grondait, et la foule était en délire, à tel point qu'on n'entendait même plus les commentaires de Romilda Jordan.

- Oh mince, je suis si maladroit ! Enfin … plus qu’avec un Souaffle …Prêt à en avoir plein la vue ?  

Les oreilles du jeune Serdaigle virèrent au rouge écarlate. Il s'était fait avoir comme un débutant, et Josh semblait avoir pris un petit avantage sur lui dans leur guerre puérile. Heureusement, il arrêta la balle de justesse, même si celle-ci faillit bien lui retourner les doigts. Dmitry serra les dents, jetant un regard rageur sur Josh qui fanfaronnait un peu trop à son goût. Il ferma les yeux, en se faisant violence pour ne pas lui jeter la balle dessus - il avait déjà eut un penalty, et ces tentatives de blesser Josh allait finir par se voir, s'il ne les espaçait pas un petit peu.

- Te fous pas de ma gueule, Bennett, cracha-t-il, même si le joueur était sûrement trop loin pour l'entendre proférer des menaces.

Ah, si seulement il avait une batte...! Dmitry se craqua les doigts, plissant les yeux pour voir le score. A vrai dire, celui-ci ne l'intéressait pas vraiment. Du moment qu'il pouvait ridiculiser Bennett, qu'était à ses yeux une victoire ou une défaite? 20 à ... 30, ou 40 lui semblait-il. C'était assez serré, en tout cas, de quoi attiser encore plus la tension, si cela était possible.
Le jeune homme avisa le Souaffle qui fusait à toute vitesse sur lui - encore un coup de Bennett? - et plongea sur lui. Pas question de laisser la moins chance au Serpentard de gagner du terrain sur lui! Dmitry renvoya la balle sur le fil, encore une fois, avec l'arrière de son balais mais, dans sa course, il heurta un autre joueur. Déstabilisé, Dima fit plusieurs tonneau dans les airs, se retrouvant à tenir des deux mains son balai pour ne pas tomber. C'était bien sa veine! Il jeta un coup d’œil à l'autre joueur, qui n'était autre que son meilleur ennemi, qui était en aussi mauvaise posture que lui.  

- Haha, pour une fois que je l'ai pas fait exprès, lâcha-t-il en russe, en riant franchement, s'attendant à chaque instant entendre retentir le sifflet de l'arbitre qui leur demanderait des explications.


codage par LaxBilly.

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyRe: I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz

I want to beat you, crush you,
reduce you to nothing
Are you real or is that a dream ? I can't believe it. ○ Dimanche 24 octobre 2021

Josh croisait les doigts pour que personne n’interrompe ou n’annule le match. Les gouttes de pluie étaient plus grosses et plus nombreuses au fur et à mesure des minutes qui passaient. Et les éclairs, et le grondement qui leur était associé, se rapprochaient également. Mais Josh voyait là l’occasion de boucler le clapet à ce bon vieux Dmitry une bonne fois pour toutes !

Le Serpentard savait qu’il rageait de s’être fait avoir comme un 1ère année. C’était si jouissif de lui faire fermer sa bouche à celui-là ! Mais il n’eut pas le temps de bien savourer sa victoire. Alors que Serpentard menait 40 à 20 points, Josh s’apprêtait à faire gagner 10 points de plus à son équipe quand Dmitry fit une figure qui lui valut non seulement plusieurs applaudissements dans les gradins, mais également une faute sur Josh qui manqua de lâcher prise sur son balai. Et voilà que le Serdaigle riait de sa réussite. Josh vit une nouvelle fois rouge. Se remettant facilement en selle sur son balai (peut-être l’effet du sang qu’il avait ingurgité ?), il s’apprêta à foncer droit sur Dmitry quand Jade le rabroua. « Bennett ! Qu’est-ce que tu fous ? On a besoin de toi de l’autre côté du terrain ! » Elle était son capitaine. Et elle avait raison. Si Josh fonçait droit sur Dmitry, il serait viré du terrain et le Serdaigle aurait le champ libre pour faire tous les coups bas dont il connaissait le secret.

D’un air mauvais, Josh se détourna de lui, se forçant à ignorer le rire moqueur de Dmitry. « Je t’interdis de rentrer dans son jeu. » ajouta Jade Carrow, le regard sombre comme lui promettant de lui faire subir milles souffrances s’il les faisait perdre ce match. Josh ne répondit pas et partit comme une fusée pour prêter main forte à ses camarades.

La pluie empêchait de voir correctement et la voix de Romilda Jordan était quasiment inaudible à travers les grondements du tonnerre.

Serpentard menait à présent 60 à 20 points, mais toujours aucune trace du Vif d’Or. L’attrapeur scrutait les airs. Le match promettait d’être encore long. Mais ce qui aidait Josh à tenir, c’était de savoir qu’il avait su mettre 6 buts dans la face de Dmitry. Soudain, l’Attrapeur des Serdaigles fusa devant son nez. Il avait repéré le Vif d’Or. Jade, l’Attrapeuse de leur équipe, se mit à le suivre. Tout le public se concentrait à présent entre ces deux et Josh en profita pour aller chercher le Souaffle des mains d’un Serdaigle un peu trop rêveur. Josh évita avec agilité le Cognard de Rosier et fonçait droit sur Dmitry qui reporta toute sa concentration sur son pire ennemi. Josh ne fit aucune passe. C’était entre lui et Dmitry.

Il donna un nouveau coup d’accélération au balai, quitte à foncer directement sur Dmitry, ce Souaffle entrerait dans le cerceau ! Il se rapprochait dangereusement du Serdaigle. Le tonnerre grondait. La foule poussait des exclamations, surement suite aux Attrapeurs mais Josh n’avait pas le temps de regarder. Il n’avait qu’un seul but.

Mais soudain alors qu’il s’apprêtait à tirer, levant son bras bien haut pour lancer le Souaffle, Dmitry fonçant sur lui pour le contrer, un éclair fusa entre eux deux, les expulsant de leur balai. La foudre était tombée pile entre eux deux et ne les avait heureusement pas touchés, mais la force de cette énergie les avait éjectés, les faisant se diriger droit vers le sol. Josh sortit sa baguette. Ils avaient le droit de l’avoir sur eux pendant les matchs à condition de ne pas s’en servir. Mais ce fut Dmitry qui fut le plus rapide et lança un Aresto Momentum pour arrêter leur chute à un mètre du sol.

Personne ne semblait les avoir remarqués car la foule applaudissait l’Attrapeur des Serdaigles qui s’était saisi du Vif d’Or et le présentait fièrement aux autres joueurs de son équipe. Le grondement des éclairs s’étaient éloignés et la voix de Romilda porta sur tout le stade : « Serdaigle remporte le match avec 170 points contre 60 points pour Serpentard ! »

Mais Josh ignorait royalement ce qui se passait au-dessus de lui. A peine relevé qu’il se dirigeait vers Dmitry, le poussant de ses deux mains, fou de rage. « Qu’est-ce qui te prend ? Pourquoi tu es si infecte avec moi ? C’est quoi le problème ? » balançait-il alors que rien dans ses gestes n’incitait pourtant au dialogue. Encore une fois, sa colère prenait le dessus.
©️ Justayne

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyRe: I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz

Dmitry Romanov feat. Josh Bennett

I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

Dmitry entendit avec tellement de satisfaction Bennett se faire rabrouer par sa Capitaine qu’il ne put empêcher un sourire un brin moqueur de faire son apparition sur son visage. Tant pis s’il était recouverte de boue, et trempé jusqu’aux os : la foule l’acclamant, et la mine dépitée du Serpentard, ça n’avait pas de prix. La Capitaine allait sûrement demander à Bennett d’arrêter de le suivre dans son petit jeu, mais Dima contait sur l’esprit de compétition et pronostiquait que, ni l’un ni l’autre, ne pourrait arrêter les provocations incessantes. C’était comme si, tout les deux, ils étaient fait pour s’entendre dans la discorde.

60 à 20 points. C’était un score plutôt dans la norme des matchs de Quidditch, mais à cet instant, Dmitry le trouvait on ne peut plus minable. Six buts de ce vaurien étaient passés sous sa vigilance. Avec ironie, le jeune homme se fit la réflexion que, s’il avait joué normalement, sans vouloir pousser à bout Bennett, le score entre leurs deux équipes ne se seraient pas autant creusé. Il aurait placé toute son attention sur la balle, et non le joueur… Mais après tout, ce qui était fait est fait. On ne peut pas y changer grand-chose, et le jeune homme avait toujours l’espoir que son Attrappeur allait réalisé un coup de maître.
Il l’avait repéré ! Le jeune homme suivait des yeux, autant que l’orage lui permit, les Attrapeur des deux équipes se battre dans un coude à coude serrés, pour savoir qui allait mettre en premier la main sur la petite balle dorée. Un mouvement, furtif, lui fit tourner la tête. Et tout se passa si vite qu’il n’eut pas vraiment conscience de ce qu’il faisait. Ce sera plus tard, à la fin du match, qu’on le lui racontera, et que ses camarades le traiteront en héros, pour avoir aidé à gagner le match, pour avoir « sauver » deux vies. L’histoire sera, bien évidemment, enjolivée par maintes bavardages et autres bouches à oreilles.

Encore étourdi du choc de l’éclair, de la vitesse à laquelle ils étaient tombés, Dmitry regardait ses coéquipiers volaient sans encore comprendre que le match était fini. Abasourdi, il regardait sa baguette d’un œil un peu vide : est-ce qu’il venait vraiment de… ? Le jeune homme porta sous regards aux alentours. Le sang lui battait les oreilles, il tanguait sur ses jambes. La menace n’était pas vraiment réelle, car des professeurs auraient put les sauver à tout instant, mais il ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’il venait de frôler d’un peu trop près la mort. La foule sur les gradins ornés de bleu et d’argent explosaient de joie, sans raison apparente. Dmitry fronça les sourcils.

« Serdaigle remporte le match avec 170 points contre 60 points pour Serpentard ! »


Le jeune homme cligna des yeux. Ils l’avaient fait alors ! Sourire, joie et… Bennett qui le pousse, hors de lui. Il l’avait presque déjà oublié.  Un air consterné et surpris se peignit sur son visage durant un instant, mais il se reprit bien vite. Il ne donnerait pas cet avantage à Bennett.

« Qu’est-ce qui te prend ? Pourquoi tu es si infecte avec moi ? C’est quoi le problème ? »


« Hé, si tu as un problème avec le fait que je t’ai évité d’avoir tout les os du corps réduit en petit morceaux, tu aurais dû me le dire avant, je t’aurais laissé te démerder tout seul, là-haut ! » Fit le jeune homme en le repoussant à son tour. Il ne voulait pas en venir aux mains, pour la bonne raison qu’il n’était pas des plus doués à ce petit jeu-là. Des professeurs, et l’arbitre, commençaient à venir vers eux. « Je t’ai déjà dit que t’étais pas fait pour Irina ! Tu ne lui as apporté que souffrance et peine depuis qu’elle te connaît. Et tu me reproches de vouloir la protéger ? Tu sais même pas par quoi elle est passé, tu connais rien de sa famille, ou de ses parents ! Et t’ose te poser en vitcime ? Laisse-moi rire... »


codage par LaxBilly.

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyRe: I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz
I want to beat you, crush you, reduce you to nothing
Dimanche 24 octobre 2021

Dmitry ne se laissa pas surprendre par Josh et répliqua presque immédiatement : « Hé, si tu as un problème avec le fait que je t’ai évité d’avoir tous les os du corps réduit en petits morceaux, tu aurais dû me le dire avant, je t’aurai laissé te démerder tout seul, là-haut ! » Le Serdaigle le repoussa à son tour de ses deux mains, comme le conseillant de rester à l’écart, mais ce geste finissait de faire monter la colère en Josh. Il n’avait jamais été capable de contrôler ses émotions, et surtout pas celles de la colère. Combien de fois il s’était battu ? Combien de fois Minho, Louis et James l’avaient empêché d’en venir aux poings ? Mais là, il n’y avait rien ni personne pour le retenir.

« Crois-moi, je n’ai jamais eu besoin de ton aide ! » balança-t-il avec hargne, serrant les poings. « Je t’ai déjà dit que t’étais pas fait pour Irina ! » Josh éclata d’un rire sans joie. « Aaaaah ! Donc nous y voilà ! » encouragea-t-il d’un air mauvais en tournant autour de Dmitry qui avait décidé de l’imiter. « Tu ne lui as apporté que souffrance et peine depuis qu’elle te connaît. Et tu me reproches de vouloir la protéger ? » La colère que le Serpentard ressentait l’empêchait de réfléchir. Il ne s’occupait guère en faites ce que le jeune homme pouvait lui dire. Il enregistrait seulement des mots et des expressions bien précises qui le motiveraient à balancer ses poings dans la face de Dmitry. « Toi ? La protéger ? Tu devrais peut-être prendre le temps d’écouter ce qu’elle a à dire, la laisser faire ses propres choix plutôt que de décider à sa place ! »

L’autre jeune homme renchérit : « Tu sais même pas par quoi elle est passée, tu connais rien de sa famille, ou de ses parents ! » Le cœur de Josh battait rapidement dans sa poitrine. A cet instant, pendant une fraction de seconde, il sut que Dmitry avait raison. Il ne savait pas grand-chose d’Irina au final. Il ignorait tout bonnement ce qu’il en était de sa famille biologique. Mais ça aurait été tellement injuste de l’obliger à parler d’elle quand Josh avait déjà assez de mal à se confier. « Et t’oses te poser en victime ? » ajouta Dmitry. « Laisse-moi rire … »

Josh ne savait pas si c’était les derniers mots, ou bien la face de crapaud du Serdaigle, mais quoi qu’il en soit, ces derniers instants le motivèrent à lancer l’offensive. Mais comme d’habitude, Josh fonçait dans le tas en balançant son poing, il ne toucha que du vide : Dmitry s’était baissé à temps et lui donna un grand coup dans le ventre. Josh se plia en deux malgré lui mais le préfet n’attaquait pas. Il voulait juste se défendre. Peut-être avait-il un plan en tête ? Mais comme je vous le disais, le Serpentard ne réfléchissait pas : plié en deux, il enfonça sa tête dans le ventre de Dmitry, le projetant au sol. Profitant d’avoir le dessus, Josh cogna, enfonçant ses poings dans ses joues. Le sang qui commençait à gicler ne le surprenait pas. Ses poings commençaient à lui faire mal à frapper aussi durement mais c’était comme s’il trouvait son rythme. Il ne voyait que le rouge et ne voyait rien d’autre.

Soudain il fut projeté en l’air à plusieurs mètres du corps de Dmitry. Un professeur lui jeta un « Petrificus Totalus » l’obligeant à rester ainsi immobile. Quelqu’un aida le Serdaigle à se relever et Josh vit très nettement le sourire victorieux du jeune homme : évidemment qu’il avait un plan. En se laissant frapper ainsi, ce serait Josh qui payerait pour lui.

○○○

Baker l’avait finalement laissé aller à l’infirmerie. Les poings de Josh étaient déjà sérieusement abîmés après avoir frappé Dmitry, mais ce n’était rien à présent qu’il revenait du bureau directorial : Baker disait avoir aimé sa hargne, mais désapprouvait qu’il ait frappé un Romanov, famille prestigieuse selon lui. Josh en avait payé le prix. Le directeur était un fana de la magie du sang et les vêtements du Serpentard en prouvaient les faits.

L’infirmière ne dit rien quand elle le vit et … Josh non plus. Il était fatigué. Il n’avait plus envie de penser à rien. Même pas à ce connard de Dmitry, ni à Irina qui devait peut-être s’inquiéter pour lui. Il haissait Baker et ses pratiques monstrueuses. L’infirmière le fit se déshabiller et Josh était heureux de ne pas avoir de miroirs face à lui. Il devinait sans mal les plaies qui parcouraient son corps, de gros hématomes mais aussi des endroits où on lui avait entaillé le bras, le torse, où son sang avait coulé avant d’être refermé de la pire façon qui soit.

Un toussotement le fit tourner la tête sur le côté. Eh meeeerde … son lit se trouvait juste à côté de celui de Dmitry. Il se réveillait. Il fallait dire qu’il était déjà 23h. L’infirmière indiqua à Josh de se coucher et que demain, elle lui amènerait des habits propres. Josh obéit sans rechigner et se glissa sous les draps sous le regard de Dmitry. Il y eut une minute de silence avant que Josh ne lance : « T’as l’air d’avoir plutôt bien récupérer. » Le visage du Serdaigle ne portait presque plus aucune trace des coups du Serpentard. La magie de la médecine, et des Potions surtout !

Il frissonna et s’enfonça un peu plus dans son lit avant de demander, ton sombre à l’appui : « Qu’est-ce qui te fait dire que je ne suis pas fait pour Irina ? »
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyRe: I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz
I want to beat you, crush you, reduce you to nothingLe jeune homme se contenta de hausser les épaules face aux invectives de Josh. S’il voulait se la jouer bad-boy à la cool, grand bien lui fasse ! Toujours est-il qu’il lui avait presque sauvé la vie et ça, quoi qu’il dise, le Serpentard ne pouvait pas le nier.

« Oui, moi, je la protège ! Contre toi, contre elle-même, contre tous. »
Voilà ce que pensait le jeune homme, mais qu’il ne dit pas. C’était beaucoup plus drôle de voir Josh qui s’énervait tout seul, et qui, comme d’habitude, ne semblait ne rien comprendre. Et puis, en faisant cela, le jeune homme se gardait le beau rôle, celui de la victime chevaleresque, du gars sympa, cool et gentil. Il s’attendait à devoir se mouiller un peu – une baffe, un coup de poing peut-être ? - mais pas autant. On aurait dit que Josh n’attendait que ça, de le passer à tabac sur ce terrain de Quidditch. Pour tout avouer, Dima souhaitait lui aussi ardemment mettre le Serpentard sur le carreau. Mais il ne riposta pas.

Il fallait qu’il tienne sous rôle, coûte que coûte. Même si l’envie de coller un pain sur la face prétentieuse du Serpentard lui démangeait le bout des doigts, il se fit violence pour ne pas bouger d’un pouce.  Dmitry n’était pas aussi fort que sa sœur, ou Irina, mais envoyer Josh au tapis ne semblait pas si difficile que ça. Mais il ne fallait pas. Déjà, parce qu’Irina lui en voudrait à mort d’avoir oser toucher un seul des cheveux de son petit Josh adoré. Et puis, il voulait que ce soit le Serpentard qui prenne tout le blâme. Sans compter, bien sûr, que son déchaînement de violence rendra sa plaidoirie  envers Irina beaucoup plus aisée : quelle fille voudrait sortir avec quelqu’un d’aussi violent ? Néanmoins, si son plan était parfait, Dmitry n’avait pas pris en compte la douleur, dure, froide, lancinante, des coups de Josh. Il était au bord de l’inconscience quand les professeurs daignèrent enfin éloigner de lui le Serpentard – et il n’avait même pas eu besoin de se forcer, Dima avait toujours eu une faible résistance à la douleur physique lorsque qu’il était frappé jusqu’au sang.

***

Sur son lit d’infirmerie, Dima se prélassait. Tout le monde avait été aux petits soins avec lui, et même Irina s’était inquiété de son sort. Malheureusement, elle s’était un peu trop épanché sur le sort de son petit-ami à son goût. Le jeune homme avait fait semblant de ne pas comprendre ce qu’impliquait le fait qu’il soit envoyé chez Baker, mais il ressentait quand même un petit pincement au cœur. S’il détestait le jeune homme, il ne pensait pas que leurs gamineries lui vaudrait une séance de torture. Sûrement à cause de son nom, d’ailleurs. Romanov… un nom dont il était fier, mais qui le cas présent, lui semblait comme un fardeau beaucoup trop lourd pour ses épaules.

Dmitry n’approuvait pas les méthodes de Baker, et il n’approuvait pas non plus son règne sur Poudlard. Et puis, à choisir, il aurait préféré un tête-à-tête, entre hommes, avec Josh. La situation actuelle lui donnait la désagréable impression de se cacher dans les jupes de ce psychopathe…
Un bruit se fit entendre, puis plusieurs : bruits de pas, bruits de tissus. Le jeune homme ouvrit une paupière, prudemment. C’était Josh, et dans un état déplorable. Il n’était plus que plaie, sang séché, bleus et cicatrices. Dima fit un effort surhumain pour ne pas penser que c’était de sa faute, et toussota légèrement pour signaler à l’autre sa présence. Ils ne pouvaient pas paraître plus dissemblables, Josh semblant revenir de guerre et lui, en pyjama et sans aucune trace de blessure.

« T’as l’air d’avoir plutôt bien récupérer. » Le jeune homme hocha la tête. Pour une fois, il ne savait pas quoi répondre du tact-au-tact. L’état de Josh lui pesait un peu trop… Puis il se souvint qu’il en était aussi passé par là, avec un peu moins de torture, certes, mais tout de même. Et il n’avait pas forcé Josh a le frapper, alors… En se répétant de arguments les plus falacieux les uns des autres comme ceux-ci, le jeune homme finit par éloigner son remord et par retrouver sa badinerie habituelle. « Eh oui. Et toi, tu as l’air d’avoir fait connaissance avec la partie sombre de notre honorable directeur à ton tour. Première fois ? » Demanda-t-il en souriant, mais en détournant tout de même le regard par pudeur.


« Qu’est-ce qui te fait dire que je ne suis pas fait pour Irina ? »
 Dmitry, qui s’était détourné du jeune homme, se retourna dans son lit, pour le fixer. « Qu’est-ce qui te fait dire que tu es fait pour Irina ? » Lui lança-t-il en imitant son ton avec une légère pointe d’ironie.

Que pouvait-il dire de plus, sans trahir sa cousine ? Ce n’était pas l’envie qui lui manquait de lancer un « Tu ne l’accepterais pas en sachant que ses parents étaient Mangemorts. » bien senti, une bonne fois pour toutes, mais il avait promis. Et une promesse envers un membre de sa famille, chez les Romanov, c’était sacré. « Plus sérieusement. Même si elle est mature et très intelligente, Irina est encore une petite fille très fragile. Pas faite du tout pour être avec un déconneur comme toi – sans offenses, hein ! Et puis, je sais pas, vous n’avez pas les mêmes points communs, les mêmes choses que vous aimez... » Il avait pris le ton du pote, de celui de qui on demande des conseils. Comme si la bagarre, la haine entre eux deux de ces derniers mois étaient effacés. Bien sûr, ce n’était pas du tout le cas, mais c’était tellement drôle de faire rager Josh comme cela.©️ 2981 12289 0

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyRe: I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz
I want to beat you, crush you, reduce you to nothing
Dimanche 24 octobre 2021

Le jeune homme hésitait avant de lui répondre. Fut-il possible qu’il soit empreint de compassion ? « Eh oui. Et toi, tu as l’air d’avoir fait connaissance avec la partie sombre de notre honorable directeur à ton tour. Première fois ? » Josh soupira, plus par lassitude qu’autre chose. « Si seulement … ! » dit-il. Depuis qu’il était revenu à Poudlard, Josh avait ressenti cette envie de reprendre tout à zéro, enfin plutôt de là où il en était resté : faire les 400 coups avec les copains essentiellement. Et voilà où ça le menait à chaque fois : dans le bureau de Baker. Irina serrait les poings de voir qu’à chaque fois, il continuait, connaissant pourtant très bien la sentence. C’était ridicule, et immature. C’était du Josh Bennett tout craché !

Le Serpentard tourna la tête vers le Serdaigle, lui demandant sérieusement pourquoi il en avait après lui, pourquoi Irina n’était pas faite pour lui. « Qu’est-ce qui te fait dire que tu es fait pour Irina ? » Josh lâcha un faux rire. Dmitry avait franchement la belle vie. Même si Josh se plaisait à se souvenir qu’il lui avait refait le portrait, la vérité était qu’il était en meilleure forme que lui à l’heure actuelle. Peut-être que finalement il devrait lui redonner quelques coups, juste pour voir ?

« Plus sérieusement. Même si elle est mature et très intelligente, Irina est encore une petite fille très fragile. Pas faite du tout pour être avec un déconneur comme toi – sans offenses, hein ! » Josh tourna la tête vers le préfet de Serdaigle, un peu étonné que finalement le jeune homme accepte de lui répondre de manière sincère. « Très fragile ? » répéta-t-il, l’air un peu hébété. « Et puis, je sais pas, vous n’avez pas les mêmes points communs, les mêmes choses que vous aimez... » Josh soupira. « T’as jamais entendu dire que les contraires s’attirent ? » dit-il avec une petite pointe d’ironie. Dima haussa les épaules et leva les yeux au plafond, comme s'il ne croyait pas à cette explication.

Il s’enfonça un peu plus dans son oreiller avant de reprendre. « Irina … je sais qu’elle a vécu des choses pas faciles. Et je sais aussi qu’elle n’est pas encore prête à en parler. » Il tourna la tête vers le préfet. « Mais je sais aussi que je suis prêt à être patient, à attendre. Je veux la soutenir et la comprendre du mieux que je peux. » Il papillonna quelques instants des yeux, sentant la fatigue le gagner. « J’suis peut-être un déconneur à 90% du temps, mais crois-moi, je suis capable de comprendre certaines choses. J’ai déjà connu les ténèbres. Et comme tu vois, j’en ressors toujours plus fort ! » dit-il avec un petit rire.

Dmitry regarda fixement le plafond, pour ne pas porter un regard plein de mépris sur le jeune homme. « Si tu le dis... » dit-il sans se mouiller, mais ne croyant guère les paroles de Josh. Ce dernier haussa les épaules avant de se glisser un peu plus sous les draps. Il voulut dire quelque chose mais le sommeil le gagna rapidement. Il finit par se tourner de l’autre côté, dos à Dmitry et il plongea dans un sommeil sans rêve.
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionI want to beat you, crush you, reduce you to nothing EmptyRe: I want to beat you, crush you, reduce you to nothing

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum