Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionSommes-nous destinées à nous haïr à jamais ? EmptySommes-nous destinées à nous haïr à jamais ?

more_horiz
Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais ?Lundi 11 octobre 2021

Cela faisait presque un mois que mon neveu et nièces étaient nés. Nous avions eu si peur pour Jared. Mais son état s’était stabilisé avec les jours qui passaient et désormais, il était hors de danger. Quelle joie c'était pour notre famille de voir ces trois frimousses arriver : Alana, Eireann et Jared. Je savais qu’Amadeus et Reagan étaient fiers de leurs enfants, mais je l’étais sans doute tout autant. Bientôt, Elisabeth mettrait elle aussi sa portée au monde. Et peut-être qu’on aurait encore de nouvelles mamans enceinte ? C’était un véritable bonheur de voir la vie continuer son chemin. L’arrivée d’Aymen au pouvoir avait véritablement changé la donne et tous étaient confiants. Un nouveau vent soufflait sur l’île du Merlin Castle.

Après être allée rendre visite à Reagan, je ressortais pour aller assister au cours de McGregor. Eh oui, cette connerie aussi continuait. Connerie ? Les cours. Cela était ma 2ème rentrée au Merlin Castle et je savais que mes années passées ici ne seraient jamais reconnues par le gouvernement. Ce n’était pas des années de perdues, étant donné que je perfectionnais ma pratique, mais je savais que le jour où je reviendrais à l’UMS - si j’y revenais - je serai obligée de reprendre en 4ème année … Et encore 2 ans avant de pouvoir devenir Tireur d’élites. Bref.

Il était 12h, nous avions une pause de deux heures pour remplir nos estomacs. Je pris un plateau au réfectoire et vins m’installer … à la crèche. J’aimais passer du temps avec les petits. Même si ceux d’Ama et Reagan n’étaient pas encore là, ça me faisait plaisir de voir ces petites jambes courir. Une jeune maman venait d’en déposer un et ressortait après de tendres bisous. Son regard croisa le mien en sortant de la pièce et je lui fis un signe de la main. Lya Stark. On n’était pas vraiment amies. Disons que ma relation avec "son" Edward ne lui plaisait pas. Pour ma part, je ne voyais pas le mal.

Elle s’approcha, un peu sur ses gardes visiblement. De sa remarque, je compris qu’une demi-louve bien trop tactile n’avait rien à faire autour de gamins. Je me mis à rire. « Eh, calme ! "Ton" Edward n’est pas dans cette pièce je crois, si ? » Je n’avais jamais été douée pour me faire des amies … Et ça n'allait pas en s'arrangeant, croyez-moi !

« J’comprends pas ce qui te gêne. Edward et moi on est sorti ensemble, c’est vrai, mais c’était il y a longtemps. » Ouais … Au vu de son regard, je crois qu’elle n’était pas au courant de ça. Oops, désolé Teddy ! « Ted est un mec génial, un mari génial, un papa génial, un ami génial. Je ne vais pas arrêter de le prendre dans mes bras juste parce que tes hormones sont en alerte en me voyant. C’est ridicule. Teddy ne m’intéresse pas, ou plus, en tout cas. »
© 2981 12289 0

_________________


« We are one clan. We are one pack. »

descriptionSommes-nous destinées à nous haïr à jamais ? EmptyRe: Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais ?

more_horiz

Lya Stark. feat. Saoirse Parkinson

Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais?

Il y avait tant de choses à faire, au Merlin's Castle. C'était déjà la nouvelle rentrée de l'école clandestine, et tout était un peu mieux organisé que la première. Il y avait aussi un peu plus d'élèves, et les anciens avaient maintenant leurs marques, leurs habitudes entre ces murs. Même Isha et Jacy semblait avoir heureux de leur petit train-train quotidien, se partageant entre l'appartement de leurs parents et la crèche du Merlin. Il est vrai que la jeune femme avait eu un peu peur que tout cela soit déstabilisant pour ses enfants, cette ambiance, le fait de se cacher, mais il fallait bien se rendre à l'évidence que rien ne les dérangeait. Peut-être parce qu'ils étaient trop petits pour comprendre, pour sentir la crainte sourde qui l'animait, parfois? Que Merlin loue l'innocence des plus petits, dans ce cas...

La jeune femme venait de déposer ses trois enfants à la crèche, avant de se rendre dans les cuisines pour préparer les collations et le repas du soir. Lya essayait de passer le maximum de temps avec eux, partageant repas et temps libres sans en prendre pour elle-même. Même si elle s'était un peu calmé sur ce point, ne pas avoir ses enfants près d'elle la mettait dans tout ses états. Surtout les deux plus petits, si fragiles encore... La jeune femme ferma les yeux. Teddy lui avait dit, plusieurs fois déjà, de se détendre. Après tout, qu'est-ce qui pouvait leur arriver dans le château? Mais elle n'y pouvais rien, il faudrait peut-être encore quelques années pour refermer la plaie de la peur de l'abandon. En sortant de la pièce, Lya sentit un regard, asses insistant lui semblait-il, sur son dos. En se retournant, elle reconnut Saoirse Parkinson.

- Tu cherches encore Edward pour lui sauter au cou? lâcha la jeune femme, un peu acerbe.

- Eh, calme ! "Ton" Edward n’est pas dans cette pièce je crois, si ?

Lya détourna les yeux. Elle ne devrait pas être jalouse de la relation entre Teddy et la jeune femme qui, il lui avait assuré, était des plus amicale, rien de plus. Teddy mettait le côté tactile de la jeune femme sur son caractère lupin, mais cela n'empêchait pas le sombre poison des doutes de se déverser lentement dans son esprit. Au, bien sûr, Lya savait que le jeune homme se fichait de Saoirse comme d'une guigne, mais elle n'était pas vraiment sûre que c'était réciproque...

- J’comprends pas ce qui te gêne. Edward et moi on est sorti ensemble, c’est vrai, mais c’était il y a longtemps.

- Je... quoi...? commença-t-elle, avant d'être coupé par son interlocutrice.

- Ted est un mec génial, un mari génial, un papa génial, un ami génial. Je ne vais pas arrêter de le prendre dans mes bras juste parce que tes hormones sont en alerte en me voyant. C’est ridicule. Teddy ne m’intéresse pas, ou plus, en tout cas

Nouveau froncement de sourcils. Pourquoi lui racontait-elle tout cela? Comme si Lya n'était pas au courant des qualités de Teddy! Franchement, ça frisait l'impertinence, et ne lui disait rien de bon. Alors d'accord, elle avait commencé avec sa petite pique, mais ce n'était pas le comportement de Saoirse qui la mettait dans cet état, d'abord?

La jeune femme ferma les yeux. Merlin, elle se conduisait vraiment comme une gamine actuellement... Son adolescence avortée n'était pas si loin, mais ce n'était pas une raison. Elle devrait se montrer plus mature, ou tout du moins se contrôler un peu mieux. Lya inspira un grand coup. Elle pouvait le faire.

- Écoute... désolée de t'avoir attaqué, OK? Vraiment. Et je te rappelles qu'on n'est pas encore mariés, et... Enfin bref, on n'est pas amis, et je ne veux pas faire semblant de t'apprécier. Je suis sûre que tu es très sympa, Teddy n'arrête pas de me le dire. Je sais que je suis en tort, mais c'est un peu dur pour moi, toute cette situation. Bon. Si tu n'as besoin de rien d'autre...? lança-t-elle en faisant un mouvement pour sortir.

Au moins, elle n'avait été ni vindicative, ni agressive, ce qui présentait déjà une amélioration sur leurs précédents échanges. Lya avait un peu honte, de toutes ses réactions un peu trop excessive. Heureusement que ses enfants n'en avait jamais été témoins!


codage par LaxBilly.

_________________

I will not stop hoping thanks to you ♥️

descriptionSommes-nous destinées à nous haïr à jamais ? EmptyRe: Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais ?

more_horiz
Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais ?Lundi 11 octobre 2021

La jeune femme était sur la défensive et en vérité, ça m’amusait beaucoup. Alors même si j’utilisais la voix de la raison, pour une fois, ça m’amusait de voir une fille jalouse de moi. « Ecoute … désolée de t’avoir attaqué, ok ? Vraiment. » Je haussais un sourcil. Quoi ? Déjà ? « Et je te rappelle qu’on n’est pas encore mariés, et … » Je lâchais un léger rire. « T’as raison, il peut se passer tout et n’importe quoi entre temps … » fis-je remarquer. « Enfin bref, on n’est pas amis, et je ne veux pas faire semblant de t’apprécier. » ajouta-t-elle. « Je suis sûre que tu es très sympa, Teddy n’arrête pas de me le dire. » Ah oui ? « Je sais que je suis en tort, mais c’est un peu dur pour moi tout cette situation. » Oh, pauvre chérie …

Je croquais un morceau dans mon sandwich, comme me moquant bien de ce qu’elle pouvait dire ou penser de moi. « Bon. Si tu n’as besoin de rien d’autre … ? » termina-t-elle en s’apprêtant à continuer sa marche. « Tu as raison. » ajoutais-je alors. Agacée, Lya se retourna lentement. Aussi, je pris mon temps pour finir de mâcher et avaler, et boire un peu avant de préciser : « Tu es en tort et je doute qu’on puisse être amies un jour. » Je haussais les épaules, comme pour dire « tant pis », avant de croquer une nouvelle fois dans mon sandwich.

Comme je l’avais dit, je n’avais jamais été douée pour me faire des amies auprès de la gente féminine et comme je venais de le démontrer, je m’en moquais bien. Elles étaient toutes pour moi tellement superficielles. Et puis, j’avais bien assez de personnes présentes autour de moi. Cela me convenait parfaitement.

○○○

Mercredi 10 novembre 2021

Victoire et Lya criaient dans la pièce d’à côté. Il y avait deux jours, Noun avait disparu. Enfin, disons plutôt que Victoire avait essuyé une attaque de Purificateurs. Elle s’était rendue à la Chaumière aux coquillages où ses parents l’attendaient. Elle avait pris David avec elle et Noun, lui permettant de sortir un peu du Merlin Castle. Mais des Purificateurs semblaient avoir mis en surveillance la Chaumière, comme se doutant que Victoire réapparaîtrait un jour. Et ça n’avait pas loupé. Avant que son père et sa mère ne s’aperçoivent du problème, les Purificateurs avaient réussi à mettre la main sur Noun, abandonnant David et une Victoire cruellement blessée.

Lya avait été folle à cette nouvelle et après avoir cherché à tout prix à trouver une équipe pour porter secours à sa fille, la voilà qui aujourd’hui craquait et s’en prenait à Victoire. On n’hésitait tous à intervenir, mais quelque part, on savait que c’était nécessaire.

Pour ma part, j’avais déjà mon équipe. Aaron allait m’accompagner. Seth avait été enlevé par les Purificateurs depuis presque une semaine et je ne comptais pas rester plus longtemps les bras croisés. Wolfgang n’avait pas cherché à m’arrêter cette fois-ci mais m’avait conseillé de rester prudente. Machinalement, je le lui avais promis. Mais quiconque m’avait vu jeudi dernier savait très bien que je n’étais plus honnête. Mais plus personne n’était là. Les vampires étaient restés sonnés quelques jours, et Allison était morte. Et Seth avait été pris en otage. J’avais crié, j’avais hurlé. J’avais tout détruit. Ce jardin dont Elisabeth avait tant besoin, il ne restait plus rien. J’avais libéré toute ma magie qui représentait pour moi toute ma colère. On m’avait enlevé l’un des êtres les plus chers. Seth. Nous venions à peine de nous retrouver. Pourquoi ? Comment ? Qui voulait s’en prendre autant à notre bonheur ?

Mais je n’avais pas le temps pour me poser des questions aussi stupides et qui ne conduiront surtout à rien du tout. J’avais besoin d’agir. Je m’étais entraînée plus durement, j’avais séché une nouvelle fois les cours. Je ne parlais à personne. Les rumeurs disaient que j’étais semblable à un fantôme. J’apparaissais, je disparaissais. Je n’avais plus aucun scrupule à faire usage de ma Légilimencie. Je ne voulais plus rien contrôler car de toute façon, je n’avais jamais su faire.

Ce fut quelques minutes plus tard que la porte s’ouvrit avec fracas. Lya avait quitté la pièce, laissant une Victoire abattue. Je ne compris qu’après ce que j’étais en train de faire : j’avais décidé de suivre Lya. Pourquoi ? On n’était pas amis. On ne le serait jamais. « Arrête-toi. » lui indiquais-je mentalement. Ce pouvoir de parler dans l’esprit des autres m’était encore difficilement contrôlable. Je n’y arrivais qu’en me concentrant vraiment fort et avec des mots simples.

Lya se retourna vivement vers moi. Son regard était empli de terreur, de tristesse et de colère. Il était étrange comme nous n’étions pas du tout complémentaires : alors que mes émotions se lisaient facilement sur mon visage en temps ordinaire, à présent, je ne laissais rien entrevoir de ce qui me préoccupait ou de ce que je pouvais bien penser. Pour Lya, c’était tout le contraire. Et d’ailleurs, la voilà qui recommençait à m’attaquer avec hargne. « Je n’en ai rien à faire de tes jérémiades. » répliquais-je d’un ton très calme. « Je suis venue pour te proposer mon aide. » Elle lâcha un rire comme croyant à une blague. Mais j’étais très sérieuse.

« J’ai une équipe. Du moins, nous sommes deux. Peut-être trois si Cillian se joint à nous. » lui indiquais-je. J’avais capté son attention. « Je sais que tu t’en fous mais pas moi : Seth est retenu par les Purificateurs lui aussi et je ne compte pas attendre derrière Ludwig et son équipe de sauvetage à la con pour le récupérer. Et de ce que j’ai compris, ta fille est avec lui. Alors je te propose de nous suivre. » Mon ton était toujours très calme, ne transpirant aucune émotion. « Ce sera surement la seule proposition qu’on te fera. Elle est risquée, on a tout à y perdre, mais on a aussi tout à y gagner. » Je lui balançais quelques gants en peau de dragon, comme pour lui dire qu’elle allait devoir se protéger. « Tu l’as dit, nous ne serons jamais amis. Mais on peut peut-être s’entraider pour obtenir ce que l’on souhaite. »
© 2981 12289 0

_________________


« We are one clan. We are one pack. »

descriptionSommes-nous destinées à nous haïr à jamais ? EmptyRe: Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais ?

more_horiz

Lya Stark. feat. Saoirse Parkinson

Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais?



Mercredi 10 novembre

La voix de Lya se brisa, encore. Ce n’était pas la première fois que cela lui arrivait, depuis que l’impensable c’était produit. Noun qui avait disparue… La jeune femme avait crié, pleuré, elle s’était débattue et avait accablée Victoire de reproches, malgré les vaines tentatives de Teddy pour la ramener à la raison. Mais si le jeune homme pouvait calmer une mère en colère, il était impuissant devant une mère qui été terrifié pour son enfant.

Ce qui mettait la jeune femme dans une rage folle, c’était que cela soit arrivé alors que sa fille devait être en sécurité. La Chaumière aux Coquillages aurait dû être beaucoup mieux protégé, et surtout, elle n’aurait jamais dû laisser Noun partir. Lya le savait, elle l’avait toujours sût, que sa fille était en danger à cause de son père. Elle le savait, mais avait pourtant voulu qu’elle ait une enfance normale, qu’elle sorte dans le vrai monde avec David qu’elle connaissait presque depuis sa naissance… Lya avait eu tort. Elle avait eu faux sur toute la ligne, elle aurait dût écouter ce que lui dictait son instinct maternel, et protéger son enfant. Coûte que coûte.

Ce n’était pas la première, ni la dernière fois que Lya criait toute sa haine en face de Victoire, la peur et la colère la rendant vraiment blessante dans ses paroles. Il aurait mieux fallut que tu sauves les deux enfants que ton fils et toi, voilà ce que la jeune femme jetait à la figure de celle qui fut comme sa meilleure amie depuis quelques années. «Tu aurais dût faire mieux.»

Si il avait été décidé dès les premières heures d’une mission de sauvetage, la colère vengeresse de la jeune femme aurait été un peu moins dure, moins intransigeante peut-être. Mais tout les membres des Insurgés présent dans le Merlin’s Castle semblait comme soudainement être atteint d’attentisme aiguë. Ils ne semblait pas vouloir lever le moindre petit doigt pour une enfant! Alors qu’elle, Lya, leur avait déjà tant sacrifié, à eux et à la cause: son premier amour, le père de sa famille, sa fin d’adolescence, aussi. Le seul héritage que Carl avait laissé à sa petite fille était même entre leurs mains, à présent! Et ils ne faisaient rien? A quoi bon prôner un monde plus juste, plus égalitaire, si on ne pouvait même pas sauver ne serait-ce qu’un enfant innocent?

« Arrête-toi. »

Lya frissonna. Elle n’était pas familière des Legilimens, mais elle savait reconnaître quand l’un d’eux entrait dans son esprit. Et elle connaissait cette voix… La jeune femme se retourna, faisant face sans surprise à Saoirse.

«Qu’est-ce que tu veux, encore? Tu crois que j’ai envie de te parler, en ce moment?»

Lya ria, d’un rire sans joie. Comme si Saoirse allait l’aider. Elle était comme les autres, elle n’en avait rien à faire de son enfant, de sa petite fille. Pourquoi l’aideraient-ils, tous autant qu’ils étaient? Elle n’était que la cuisinière du château, ils pourraient la remplacer aisément si elle partait – et cela valait aussi pour son statut de Gardienne du Secret du Sanctuaire, sans doute. Elle n’était pas indispensable. Et Noun n’avait sans doute aucune valeurs, à leurs yeux.

« J’ai une équipe. Du moins, nous sommes deux. Peut-être trois si Cillian se joint à nous. Je sais que tu t’en fous mais pas moi : Seth est retenu par les Purificateurs lui aussi et je ne compte pas attendre derrière Ludwig et son équipe de sauvetage à la con pour le récupérer. Et de ce que j’ai compris, ta fille est avec lui. Alors je te propose de nous suivre. Ce sera sûrement la seule proposition qu’on te fera. Elle est risquée, on a tout à y perdre, mais on a aussi tout à y gagner. »

La jeune femme attrapa au vol les gants en peau de dragon que Saoirse venait de lui jeter. Elle était interdite. Un éclair de compréhension, et de reconnaissance, passa dans ses yeux. Mais Lya était bien trop énervée et terrifiée pour s’adonner aux remerciements. Ce sera pour plus tard.

« Tu es la seule proposition qu’on m’a faite à ce jour. Je n’ai eu que des excuses, et presque des… condoléances. Comme si personne ne voulait sauver mon enfant.» La jeune femme prit une grande inspiration, avant de prononcer cette phrase qui scellera leur destin, à toute les deux. «Je te suis. Qu’est-ce qu’on doit faire?»


codage par LaxBilly.

_________________

I will not stop hoping thanks to you ♥️

descriptionSommes-nous destinées à nous haïr à jamais ? EmptyRe: Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais ?

more_horiz
Suite du Rp ici !

_________________


« We are one clan. We are one pack. »

descriptionSommes-nous destinées à nous haïr à jamais ? EmptyRe: Sommes-nous destinées à nous haïr à jamais ?

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum