Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionPremière rencontre EmptyPremière rencontre

more_horiz
Première rencontreSamedi 6 novembre 2021

J’allais prêter main forte aux Ollivanders tous les samedis. Mingan disait que j’étais bien trop généreuse. Moi je disais que j’étais simplement très serviable. Et puis, au moins j’aurai une bonne appréciation de la part de mes patrons. Christian et Elora étaient des patrons bienveillants, je n’avais pas à me plaindre d’eux, contrairement à mon oncle qui travaillait derrière une véritable mégère.

Aujourd’hui, je me concentrais pour apprendre à reconnaître d’un simple coup d’œil les différents types de bois qui entraient dans la composition des baguettes. Ce n’était pas évident mais visiblement c’était un don inné chez les Ollivanders. C’était une période assez calme. La plus agitée était durant l’été pour l’achat des nouvelles fournitures des élèves. Durant l’année scolaire, la boutique recevait surtout des sorciers et sorcières plus âgés, et peu avant les fêtes de fin d’année les cadeaux se multipliaient. Visiblement cette période venait juste de commencer pour les plus prévenants. J’aimais Noël. Même si je n’étais pas croyante j’aimais l’idée d’offrir des cadeaux à ses proches, même si je n’avais pas besoin d’une telle occasion pour faire plaisir à ceux que j’aimais.

La sonnerie retentit et, Christian qui était parti dans la réserve me demanda d’accueillir le client. Elora ne travaillait pas aujourd’hui mais elle passerait certainement en fin d’après-midi nous aider à fermer la boutique.

Je sortis de la réserve pour m’approcher du nouveau venu. Son costume impeccable et le blason qu’il portait fièrement sur sa poitrine me permit de comprendre que j’avais certainement à faire à une personne importante du Ministère. Malheureusement, je ne suivais pas beaucoup l’actualité politique de notre pays et j’étais bien en peine de reconnaître cet homme. Ses cheveux étaient poivre et sel mais il ne semblait pas pour autant très âgé. Je lui aurai donné la quarantaine.

Quand mon visage apparut derrière le comptoir, un sourire intrigant vint se nicher sur ses lèvres. Je n’en fis pas de cas. Ce n’était pas ceci qui allait me déstabiliser. A mon tour, je souris et j’accueillis le nouveau venu avec un air aimable sur mon visage. « Bienvenue dans notre boutique, cher monsieur ! En quoi puis-je vous aider ? » Surement une baguette cassée, une baguette à offrir, un renseignement ou encore un ingrédient spécial à la composition des baguettes ?
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Tu vas m’aimer, Davina Maïkan. Je suis heureux de te laisser prétendre un moment que ce n’est pas déjà le cas. »

descriptionPremière rencontre EmptyRe: Première rencontre

more_horiz
Première rencontreSamedi 6 novembre 2021

Les fêtes de Noel approchaient, la bonne humeur, les familles, les cadeaux et tout ce remue-ménage infernal avec. Rien de réjouissant pour Kyle qui se rappelait encore les terribles repas de famille auquel il devait assister contre son gré, de l’argent qu’il devait dépenser pour des personnes qu’il connaissait à peine, parler avec d’autres par politesse. Heureusement ce temps était révolu et même si être renié n’était pas bien vu, il avait la paix à présent. Même May n’était pas là. Mais cela ne le réjouissait pas autant que le reste. Sa petite routine alors du soir du réveillon était une bonne cuite dans un bar et de passer, s’il avait de la chance, une nuit entière dans le lit d’une jolie sorcière. Mais elles se faisaient de plus en plus rare ces dernières années…

Malgré tout, il restait encore quelques semaines avant le jour fatidique et Kyle devait accomplir l’une des tâches de son travail qu’il détestait autant qu’il adorait. Se rendre dans les commerces, aller au cœur de l’action, à la chose concrète de son job et comme une visite de routine qu’il faisait au moins une fois par an, il passait dans quelques boutiques sur le chemin de traverse pour contrôler un peu si tout était en ordre. Effectivement, c’était le lieu regroupant le plus de commerce douteux et Kyle se devait de débarrasser sa nation de toutes les impostures. Cela faisait de lui un peu un héros, quelqu’un de bien avec de bonnes intentions pour son pays et c’était toujours flatteur.

En vérité, le quadragénaire s’amusait beaucoup de ces contrôles, du stress des dirigeants, ou bien des objets originaux qu’il pouvait découvrir en vente sur le marché, des faux papiers d’installation, ou encore et surtout des magasins qu’il pouvait fermer d’un claquement de doigt, enfin plutôt de baguette. Mais également, ce qui le torpillait dans cette tâche était le contact qu’il devait créer avec les commerçants, le bas peuple et cela faisait toujours un mal considérable à son ego. Il était un homme de pouvoir, important et cette besogne le rabaissait au rang de gens ordinaires et sans distinction. Pathétique.

Cinquième commerce aujourd’hui, mais malheureusement encore aucun accrochage. Tout était en règle, tout était correct et en bonne et due forme. Et puis tous ces sourires, comme si les commerçant pouvaient encore croire que ça lui plaisait que tout marche bien dans leur business mais non. La vérité était que chaque problème relevait ne faisait que rapportait davantage d’argent à Kyle et ne faisait qu’accroitre la sympathie que lui portait son supérieur pour son travail acharné pour protéger le monde des sorciers de tout escrocs. De ce fait, il pénétra dans la modeste boutique à baguettes, la soi-disant meilleure du quartier. Déjà Kyle remarqua la poussière, l’odeur étouffante qui régnait, la pitoyable décoration et le sourire béat de la serveuse au comptoir. Même un bordel serait plus accueillant niveau hygiène…

Tout en s’essuyant le front avec un mouchoir, il s’appliqua à ne toucher à rien pour s’avancer jusqu’au guichet où une jeune femme pas désagréable à regarder l’importunait déjà avec sa question de politesse. Sa voix était d’un son tellement dissonant aux oreilles du quadragénaire qu’il ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel, commençant à regretter d’avoir choisi un emploi pareil. Mais il ne s’avoua pas pour autant vaincu, et tout en affichant un sourire taquin, il s’affaira à sa tâche.

- Bonjour mademoiselle. Mon nom est Kyle Andrew Scott et je suis conseiller en commerce magique. Je me dois de vérifier si tout est en ordre dans cette boutique et je vous prierais alors de faire venir le gérant de cette boutique et de me présenter également vos papiers.

Court et clair. Simple et efficace. Et là c’était le moment de stress pour les commerçants, l’un des plus divertissant. Kyle posa ses deux coudes sur le comptoir, joignant ses deux mains au centre, affichant un sourire d’ange innocent pour attendre ses papiers. La jeune femme semblait encore très novice et s’empressa d’aller dans l’arrière-boutique pendant que Scott analysé les bocaux étranges exposés à quelques centimètres de lui. Il retira ses bras et secoua les manches de son manteau. Mais déjà la jeune employée revint et lui tendit quelques papiers, il les feuilleta distraitement et demanda, les yeux toujours concentrés :

- Vous êtes Davina Maikan… Depuis combien de temps travaillez-vous ici ?...

D’un air désintéressé, il posait ses questions tranquillement pour joindre l’utile à l’agréable mais un détail attira son attention et un sourire mauvais apparut automatiquement sur son visage. Il releva la tête vers la jeune femme et posa à plat le papier sur le comptoir et posa uniquement sa baguette à l’endroit où il y avait un problème. Hautain jusqu’au bout, il attendit que la jeune Davina rapproche son visage pour lire ce qui n’allait pas avant de le dire à voix haute.

- Il est écrit « ici joint l’assurance » mais comme vous pouvez le constater, dans tous les papiers que vous m’avez donnés, aucun ne répond à cette exigence et sachez qu’un local commercial qui reçoit des clients se doit d'être assuré spécifiquement…

Il laissa alors sa phrase en suspens, attendant enfin un peu d’action…
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________

Love is a weakness

descriptionPremière rencontre EmptyRe: Première rencontre

more_horiz
Première rencontreSamedi 6 novembre 2021

L’homme avait sorti un mouchoir de sa poche, s’essuyant le front comme s’il venait de courir un marathon. J’essayais de ne pas y accorder trop d’importance même si le geste m’intriguait. « Bonjour mademoiselle. » répondit-il en employant un mot français. Je fronçais cette fois-ci les sourcils. S’il ne parlait pas un mot d’anglais, je craignais d’être bien en peine de lui être utile. Mais contre toute-attente il poursuivit dans un anglais parfait, me laissant présager qu’il avait juste voulu faire impression en montrant qu’il savait manier une autre langue.

Il se nommait Kyle Andrew Scott. Nom composé ? Ou bien se plaisait-il à utiliser son 2ème prénom ? Peut-être avait-il une signification importante pour lui. Je n’eus pas vraiment le loisir d’y réfléchir puisque ce qu’il suivit monopolisa toute mon attention. Mince. Les papiers. Un contrôle. J’ignorais pourquoi mais cette idée me stressait. Christian et Elora étaient des commerçants bienveillants, j’espérais qu’ils avaient ainsi tout en ordre pour ne pas risquer gros pour l’entreprise.

« Je … je vais aller les chercher de suite. Si vous voulez bien patienter un court instant, s’il vous plait. » demandais-je alors que je me dirigeais sans plus attendre vers l’arrière-boutique.  « Christian … » soufflais-je comme si je craignais que le conseiller ne m’entende. Le dirigeant releva la tête, intrigué par mon air un peu affolé. « Un problème, Davina ? » « Je ne pense pas. Enfin, c'est-à-dire ... un homme du Ministère est là et demande à voir les papiers de la boutique. » Christian parut un instant inquiet lui aussi mais secoua la tête pour dissiper son inquiétude. D’un Accio, il attira un dossier posé négligemment sur une étagère au-dessus de lui. « Donne-lui ceci. Je te rejoins dans quelques minutes. Je veux juste finir d’assembler cette baguette. » m’indiqua-t-il. Je le remerciais avant de revenir vers Mr. Scott.

« Tenez. Mr. Ollivander va arriver sans plus attendre. Il finit un travail important et il sera à vous. En attendant, je peux répondre à … » Vos questions, voulus-je terminer. Mais l’homme était concentré sur les feuilles que je lui avais tendues et me coupa dans ma phrase : « Vous êtes Davina Maïkan … » Je joignis mes deux mains devant moi, comme une enfant sage. « C’est cela, oui. » Si je répondais de manière polie et de façon coopérative, peut-être que cet homme partirait vite ? J’ignorais pourquoi, mais cet homme provoquait en moi un certain malaise.

« Depuis combien de temps travaillez-vous ici ? » Oh mince. Il allait surement vouloir une date précise et, moi qui ne m’intéressais jamais à ce genre de détails futile, j’étais bien incapable de me souvenir de celle que Christian avait noté sur le registre. C’était un test … « Euh, je ne sais plus exactement. Je dirai depuis le début du mois de septembre. C’est à ce moment-là que j’ai repris mes cours à l’UMS et que j’ai fait une demande de stage dans cette entreprise. » J’essayais un peu de baratiner, espérant noyer le poisson. Je n’étais pas de ce genre-là habituellement, mais les hommes de sa trempe ne m’inspiraient jamais aucune confiance. D’une certaine façon, c’était des hommes comme lui qui avaient conduit la tribu à se ranger dans de minuscules réserves.

Mais l’homme m’écoutait une nouvelle fois d’une oreille distraite. Il ne trouvait rien de fâcheux et ça semblait le déranger. Je commençais à sourire, soulagée de savoir que les papiers étaient en ordre … jusqu’à ce qu’un sourire fasse son apparition sur le visage du conseiller. Il leva la tête vers moi avant de poser l’un des papiers sur le comptoir. Anxieuse, je fis un pas pour lire ce qu’il pointait du bout de la baguette.

« Il est écrit « ici joint l’assurance » mais comme vous pouvez le constater, dans tous les papiers que vous m’avez donnés, aucun ne répond à cette exigence et sachez qu’un local commercial qui reçoit des clients se doit d'être assuré spécifiquement… » Ma gorge s’assécha et je ne savais pas trop quoi répondre. « Euh … il doit surement s'agir d'une erreur. Je vais retourner dans l’arrière-boutique pour voir si je n’ai pas fait tomber l’assurance en chemin. Ce ne peut-être que ça … » dis-je en me grattant nerveusement le bras. Mais alors que j’esquissais un mouvement pour retourner derrière, l’homme passa son doigt sur une étagère et fit remarquer que l’hygiène n’était pas aux normes.

« En effet. On n’a pas tellement le temps de s’en occuper en journée. Quand on travaille le bois et les matériaux qui vont avec la confection des baguettes, pas mal de saletés se glissent ici et là. » l’informais-je avec un sourire bienveillant. Mais encore une fois, Kyle Andrew Scott ne m’écoutait pas et fit un pas vers moi, réitérant la question sur la date exacte à laquelle je travaillais dans cette boutique.

« Euh, vous savez, les dates ne sont pas mon fort … » L’homme répéta sa question. Il était semblable à un Détraqueur, se réjouissant de la détresse des gens. Je ne pensais jamais avoir eu autant d’a priori sur une personne, moi qui voyais toujours le bien en chacun des hommes.

Soudain, un bras se posa sur mon épaule, comme pour m’apporter le réconfort dont j’avais besoin. Je tournais la tête pour voir apparaître Christian Ollivander, un air dur sur le visage malgré un sourire poli. « Kyle Scott. Il y avait longtemps que je ne t’avais pas vu rôder par ici. Que te manque-t-il donc pour que tu t’attardes dans un endroit aussi sordide pour ta personne ? » Je me retins de sourire. Manifestement, Christian connaissait bien l’homme. Sans doute avait-il déjà eu des accrochages avec lui, et sans doute savait-il comment s’en sortir.

« L’assurance ? La voici. » Il fit apparaître de derrière son dos un papier qu’il tendit à Mr. Scott. « Davina l’a laissé tomber quand elle a pris le dossier. Elle est un peu rêveuse, ce qui fait qu’elle ne se souvient pas que nous avons signé le contrat le 6 septembre 2021. Tu peux vérifier ceci, ici. » dit Christian en pointant à son tour de sa baguette une ligne indiquant ma date de début de stage. « Heureusement, Davina est très compétente ici. Et nous avons toujours besoin de personnes rêveuses pour confectionner l’art des baguettes. » Il me sourit sincèrement, comme pour me rassurer et me mettre un peu plus à l’aise. Et c’est vrai que je l’étais. Maintenant que Mr. Scott n’exerçait plus cette pression oppressante dans cette boutique et que le bagou de Christian Ollivander était arrivé, je me sentais plus détendue.

« Vous faut-il autre chose, Mr. Scott ? » demandais-je, comme pour rajouter à tout ça.
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Tu vas m’aimer, Davina Maïkan. Je suis heureux de te laisser prétendre un moment que ce n’est pas déjà le cas. »

descriptionPremière rencontre EmptyRe: Première rencontre

more_horiz
Première rencontreSamedi 6 novembre 2021

Kyle poursuivait son introspection, se forçant presque à lire chaque ligne de tous les documents du dossier que lui avait présenté la jeune femme. Mais, et à son plus grand damne, rien ne semblait manquer, tout était en ordre… Enfin presque. Un sourire malsain apparut sur son visage bien plus qu’il ne l’aurait voulu. Il présenta le problème à l’apprentie et ressentit comme une vague de satisfaction l’envahir alors qu’elle semblait ne pas savoir résoudre son problème. Peut-être enfin un peu d’action dans ce pauvre monde, dans cette boutique crasseuse dont il ne se gêna pas d’en faire la remarque même si de ce côté-là il ne pouvait pas grand-chose.

Scott n’hésita pas à en rajouter et à déstabiliser le plus qu’il pouvait la jeune femme, lui demandant alors quel jour précisément elle avait commencé à travailler ici. Elle semblait en effet plutôt tête en l’air et ainsi Kyle s’amusait à la mettre dans une posture inconvenante. Il fit le tour du bureau, laissant passer ses doigts sur le comptoir, pour accentuer ses arguments et l’emprise qu’il avait sur… Comment s'appelait-elle déjà ?

Malheureusement, ce cher Ollivander ne tarda pas à pointer le bout de sa baguette et de régler en un sort la situation. Avec un ton sarcastique, il se moqua de la présence du Conseiller en commerce magique qui préféra ne pas répondre. Il lui tendit ainsi l’assurance manquante, indiqua avec précision la date d’arrivée de son apprentie avec un sourire poli en plus de cela. Essayant de cacher sa déception, Kyle sourit en coin, revérifia en silence tous les papiers devant le gérant qui semblait tout à fait confiant et il avait raison de l’être, tout était en ordre.

« Vous faut-il autre chose, Mr. Scott ? »

La petite semblait également avoir repris des couleurs, il n’arriverait donc jamais à coincer ce pauvre Ollivander, depuis le temps… Refermant alors le dossier et le tendant à son propriétaire sans pour autant tout de suite le céder, Kyle s’adressa à Christian d’un ton mauvais mais courtois :

- Vous ne pourrez pas gérer éternellement cette boutique, Mr Ollivander. Un jour, plus aucune assurance ne vous sauvera la mise !


Ayant ainsi exercer une pression sur le dossier, Scott finit par le lâcher et laissa alors son propriétaire retourner dans l’arrière-boutique pour le ranger, lançant un dernier regard mauvais à son encontre. La jeune femme, encore présente face à lui, paraissait plus sereine même si l’absence de son employeur face à lui semblait la déranger quelque peu. L’avait-il autant effrayé ?

- Je vous remercie de votre patience, Dalina… Bonne fin de journée.


Il lui adressa ainsi un regard parcourant tout son être avant de lui tourner le dos pour enfin quitter cette boutique crasseuse dont il ne manqua pas de faire encore une fois la remarque :

- Oh… Et pensez bien à garder une hygiène acceptable à cette pauvre demeure…

©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________

Love is a weakness

descriptionPremière rencontre EmptyRe: Première rencontre

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum