Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyLe début des Spero Patronum

more_horiz

Le début des Spero PatronumMardi 16 novembre 2021

Je l’avais fait. Je l’avais vraiment fait. J’avais pris mon courage à deux mains et Adrianna m’avait poussé à poster ses affiches : je cherchais à fonder un nouveau groupe de rock. Etant la chanteuse avec les Sparks, je cherchais quelqu’un pour m’accompagner au chant, mais également des musiciens.

Zachary Hamilton avait été le premier à répondre présent. Peu après Halloween, il était venu me voir en toute discrétion me demander si je cherchais toujours un pianiste. J’avais accepté avec joie. Peu après, il m’avait montré ses poèmes qui pouvaient être mis en chanson. Enthousiaste à cette idée, je m’étais activée à trouver les autres musiciens : quelques jours plus tard, j’avais surpris Alex Bennett s’entraîner à la guitare dans une salle de travail de l’UMS. Pas mauvais, je lui avais demandé si l’idée de rejoindre un groupe l’intéresserait. Plutôt emballé à tenter de nouvelles expériences, il avait accepté avec joie.

Prête à tenter cette nouvelle expérience avec mon pianiste et mon guitariste, je leur avais demandé de me retrouver ce mardi soir à 21h après les cours dans une salle de classe du Circus. Avec les cours des créatures la nuit, j’avais dû demander une autorisation spéciale à la directrice O’Donell. Elle n’avait pas hésité trop longtemps, bien heureuse de retrouver un groupe de musique dans ses locaux. Afin de rendre cette soirée sympa, j’étais allée faire quelques emplettes le matin-même, avant le début de mes cours sur le Chemin de Traverse. C’était là que j’avais rencontré Camilla. Une jeune femme très réservée mais a la voix très juste. Je lui avais proposé de nous rejoindre ce soir à l’UMS bien qu’elle ne semblait pas très certaine de venir.

Je finissais d’installer quelques partitions quand Zachary arriva en premier, très ponctuel. Je lui souris et m’approchais de lui. « Je suis ravie de te revoir, Zachary. » Contrairement à certains, je n’avais aucun a priori sur les Sang-Purs et Zachary Hamilton était pour moi une pépite d’or. « J’ai pris le temps de relire tes poèmes, et j’aimerais beaucoup interpréter celui-ci avec toi. » dis-je en apportant une partition près de lui.

« Car je veux te toucher chérie bébé
Et je veux te ressentir sentir aussi
Je veux voir le lever du soleil
Réfléchir à ton pêchés, juste toi et moi
Illuminer, sur la route
Faisons l'amour aujourd'hui ce soir
Recollons les morceaux, tombons amoureux, essayons »

Il y avait quelques ratures mais globalement j’avais gardé tout ce qu’il avait écrit. « Je pense que ça donnerait bien en duo un garçon et une fille. » lui précisais-je. Soudain, un garçon se mit à faire un raffut pas possible. Je relevais la tête pour voir un garçon aux cheveux ébouriffés taper sur des tambours avec des baguettes de batteur. Derrière lui suivait Alex Bennett. « Merci d’être venu ! » remerciais-je le jeune homme avant de désigner l’autre garçon à côté de lui. « Qui est-ce ? »

Présentations faites, j’encourageais chacun à prendre place sur les caisses et les chaises que j’avais disposées dans la salle. « Bien, je crois qu’on est au complet … » dis-je en prenant la parole. Ce n’était pas dans mes habitudes de me mettre au centre du groupe mais c’était moi qui les avais convoqués alors autant faire bonne impression. Mais je fus alors interrompue par deux petits coups sur la porte de la salle de classe. Le dénommé James poussa un sifflement tandis que Camilla se présentait à nous. Je lui souris, heureuse de voir qu’elle avait finalement changé d’avis.

« Je t’en prie, assieds-toi ! On commençait tout juste. » Je m’assis sur une caisse, les jambes ballantes. « Eh bien, si je vous ai convoqué ici, c’est donc pour qu’on apprenne à se connaître et qu’on se mette d’accord peut-être sur un nom de groupe et sur chacun de nos rôles au sein du groupe. Donc, eh bien, je vais commencer déjà par me présenter à vous : je m’appelle Davina Maïkan. J’ai 21 ans et j’étais la chanteuse du groupe Sparks, dont vous avez peut-être déjà entendu parler. On avait chanté le soir de … de l’attentat de juin 2020. »

L’histoire était toujours délicate, mais je me souvenais qu’Alec avait fait un geste très beau ce soir-là en rendant hommage aux victimes. Je me souvenais avoir beaucoup pleuré après ça. Mingan avait refusé que je rentre seule et était venu me récupérer à l’UMS.
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Tu vas m’aimer, Davina Maïkan. Je suis heureux de te laisser prétendre un moment que ce n’est pas déjà le cas. »

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz

Le début des Spero Patronum
Je ne sais pas pourquoi j'ai dit oui. Un groupe de musique, sérieusement ? Je sais chanter, j'ai toujours su chanter, mais pas en public, enfin je veux dire dans un vrai groupe de musique. C'était toujours comme ça, pour mes amis, en petite bande. Mais je crois au fond que justement, j'ai besoin de retrouver la moi d'avant, celle qui était toujours dans ce genre de groupe, de soirée, de bande d'amis. A rire, parler, s'amuser, étudier. Mais là, j'ai la trouille. Je sors, je vois du monde parce que je sais que c'est bien pour moi, du moins, tout le monde me le dit. Wyatt, Lena, Victoire, Shino. Alors je dois bien les croire.

Il faut que j'avance, que je me refasse une vie, que je décide de me prendre en main. Pourtant j'ai toujours autant peur de tout. Du monde qui m'entoure. Peur d'être de nouveau victime d'un fou, de me faire kidnapper dans la rue, de tomber sur de mauvaises personnes. On m'a prévenu pour les Purificateurs, je sais que mon sang pourrait les intéresser, parce qu'il est immunisé contre le gêne du loup. Je ne dois pas en parler en public, je dois rester discrète, cacher ma cicatrise causée par le loup-garou il y a cinq ans. Tout se passera bien. Je respire un bon coup avant de toquer deux petits coup contre la porte et la pousser pour entrer. Je reconnais Davina tout de suite et je regarde alors la foule. Je ne connais personne, mon ventre se creuse. Je lance un sourire timide.

"Bonjour moi c'est Emi... Camilla."

Emilie, ce n'est pas mon prénom, c'est celui que m'a donné le Duc durant mes quatre ans et demi de captivité. Je suis les instructions de Davina et prend place avec eux. Mes joues sont rouges de nervosité et de stress. J'écoute avec attention, et je dois rougir encore plus quand je comprends qu'il faut se présenter. Je remarque que je suis juste à côté de Davina, et que tout le monde me regarde pour que je continue la présentation. Là je peux pas rougir plus, mais je me tortille sur place avant de racler la gorge. Pas évident de commencer après quelqu'un qui parle d'attentat. Je ne l'ai pas vécu, j'étais enfermée dans une prison dorée, mais j'ai su après. Shino m'a appris pas mal de chose, et m'a mis à jour sur l'actualité. Et c'est parce que je pense à lui que j'ose me lancer. Il m'a encouragé à venir ici.

"Et bien moi c'est Camilla, j'ai 22 ans, et je, mmhh je suis là pour chanter. Vous ne devez pas me connaître, mais j'étais à Poufsouffle du temps de Poudlard."

J'ai pas trop envie qu'ils posent de question, où qu'ils fassent le lien avec mon passé. Je sais que j'ai fait la Une de la Gazette un bon moment à l'époque. Mais c'était il y a 5 ans et demi. J'espère qu'ils sont sympas.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

 
   
Crois-tu que nos peines un jour se taisent ? Que nos plaies se referment ? Tu me répondras sait-on jamais, le passé peut renaître.

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz
Le début des Spero PatrounumUMS - 16 novembre 2021
Un groupe de musique ? A l'UMS ? Mais carrément ! C'était Alex qui en avait parlé à James, visiblement un peu au hasard. Après tout, James n'était pas à l'université et surtout, cela faisait bien longtemps qu'il avait arrêté de jouer de la guitare. Bon, en fait, il n'avait jamais vraiment joué sérieusement, c'était plutôt pour séduire les filles. Non pas qu'il avait besoin de ça bien sûr, mais c'était plus pratique et plus rapide pour réussir à faire fondre les plus récalcitrantes de ses conquêtes. Il connaissait quelques petites mélodies sympas et mielleuses, les accords et les rythmes basiques. Il n'avait plus beaucoup pratiqué depuis qu'il avait mis sa vie amoureuse entre parenthèse au profit de son plan de vengeance, mais après avoir entendu parler de ce nouveau groupe, James s'était remis à gratter les cordes. L'air de rien, ça l'avait manqué. Il avait toujours voulu faire partie d'un groupe, c'était tellement classe, mais il n'y avait personne d'assez motivé pour ça à Poudlard. James aurait pu chercher à monter un groupe lui-même et à motiver lui-même les troupes, mais il se connaissait: il aurait baissé les bras avant même de commencer.

Mais là, c'était différent. On parlait d'étudiants, de gens plus âgés que lui. Ils étaient sérieux, motivés, mais, avec un peu de chance, pas coincés du cul. Sinon, James les décoincerait, tout simplement. C'était beaucoup trop classe de pouvoir faire partie d'un groupe, et puis surtout dans un truc un peu adulte. Ça lui ferait des connaissances à l'université, déjà qu'il allait régulièrement à l'UMS pour s’entraîner au QG alors autant faire d'une pierre deux coups... James savait déjà qu'il ne perdrait pas sa popularité en quittant Poudlard l'année prochaine, loin de là.

James s'était débrouillé pour sortir en fin d'après-midi. C'était plus difficile que de se faufiler en soirée, il y avait bien plus de monde dans les couloirs qui pouvait le voir. Il n'avait pas confiance en la plupart des élèves de Poudlard, il ne voulait pas se faire dénoncer, ou même qu'ils découvrent le passage secret qu'il empruntait. C'était SON passage secret. Il était arrivé à l'heure à l'UMS, sans se perdre pour trouver la salle ! Bon, il n'avait pas sa guitare avec lui, mais ça avait déjà été assez difficile comme ça. Quelqu'un pourrait bien lui en prêter une, il en était sûr.

Après quelques minutes, tout le monde était arrivé. Une fille, qui se présenta comme Davina, les invita à se présenter. Alors c'était elle, la créatrice du groupe ? Pas mal, pensa James. L'autre fille était pas mal non plus, c'était toujours bon pour attirer le public. Niveau ambiance, on était loin d'être à la fête par contre, on se faisait même un peu chier.

- Bon, ben moi, c'est James, je suppose que vous devez me reconnaître, dit-il avec un air assuré et un clin d’œil. Il précisa tout de même: le fils de Harry Potter. Bref, je joue de la guitare et j'suis pas encore à l'UMS. J'espère que la prochaine réunion sera pas aussi tôt, moi je dois me barrer discrétos de Poudlard, c'était pas super facile.

Que dire de plus ? James avait beaucoup de choses à dire et à raconter, mais il sentait au regard de ses comparses que ça n'était pas le moment. Peu importe, il aurait tout le temps pour faire ça plus tard !
© Crimson Day

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz

Le début des Spero Patronum
Ft groupe de musique



Depuis l'été Alex avait décidé de vivre la vie à fond, il avait renforcé son amitié avec Tim. C'était d'ailleurs un point de conflit avec Dom' qui ne comprenait pas qu'il change. Il essayait de lui faire comprendre que ce n'était pas ça, juste qu'il vivait enfin l'adolescence qu'il n'avait pas pu avoir. De fait quand Davina lui avait demandé de rejoindre son groupe de musique, il n'avait pas vraiment hésité. C'était pas le moment de le faire de toute façon ! Et puis, il devait avouer qu'il avait hâte de voir tout ça. La musique était un chouette moyen de s'exprimer. Peut-être qu'il pourrait aussi se faire de nouveaux amis ? Il n'avait jamais été très doué pour ça du fait de sa maturité par rapport aux autres de son âge.

Il en avait parlé à James qui avait voulu en être lui aussi. Il n'était pas vraiment très proche du jeune homme, mais il l’appréciait et il avait voulu se joindre à la petite réunion. Alex lui avait donc donné la date et l'heure du rendez-vous.

"De rien Davina, merci à toi de nous réunir. Je ne pensais pas qu'on serait si nombreux." Alex se gratta la tête avec gêne. Son regard croisa celui de Zachary. Oh merlin, non. Il retint une grimace, il espérait qu'ils seraient tout les deux suffisamment mature pour ne pas parler de Josh et Jillian. Il finit par s’asseoir comme les autres. Alex leva les yeux au ciel face au comportement de James, franchement celui-ci était impayable. Camilla avait l'air vraiment gentille, carrément timide, mais sympa. C'était son tour de se présenter du coup.

"Moi c'est Alex Bennett, j'ai 19 ans. Je joue de la guitare depuis quelques temps déjà. J'ai jamais joué pour quelqu'un d'autre que ma famille jusqu'à présent. Mais j'me suis dis pourquoi pas ? Si je tente pas maintenant, je le ferais peut-être jamais !" Il fit un sourire amusé. C'était tout à fait ça, il voulait rattraper le temps perdu. Chacun avait ses propres motivations il supposait. Lui c'était une manière de s'affranchir des freins qu'il s'était mis par le passé.

©️Lilith


_________________


Il n'est jamais trop tard pour rattraper les années volées.

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz
Le début des Spero Patronum
La vie étudiante. Il était dedans depuis quelques mois maintenant et c'était tellement différent. Différent de Poudlard. Différent de tout ce qu'il avait vécu avant. Différent de tout ce qu'il avait imaginé. En bien ou en mal ? L'un n'allait pas sans l'autre. L'UMS lui donnait sans aucun doute plus de liberté, davantage d'indépendance qu'il ne l'aurait jamais autant souhaité depuis que les rapports avec sa famille s'étaient compliqués. Mais l'indépendance avait ses défauts non négligeables : les responsabilités, l'entrée dans la vie adulte et même s'il était Zachary Hamilton, le gentleman Sang-Pur, le garçon ayant presque gagné le tournois, le petit-ami de la parfaite Jillian Wen, il avait peur. Peur de ne pas y arriver, de ne pas être à la hauteur, de ne pas trouver sa voie, de savoir vraiment un jour ce qu'il voulait. Savoir qui il voulait devenir.

Mais en attendant, il se retrouvait ici, dans cette université, engagé dans la filière que son père lui avait chaudement recommandé ou plutôt inscrit d'office. Sciences politiques. Rien de bien passionnant vu ainsi mais Gregory avait suivi ce cursus à son âge et il était devenu un brillant homme politique et c'était une position très respectée. Selon ces dires. Pour Zach, il était un homme ayant fait les mauvais choix dans sa vie privée et sa vie professionnelle y était un peu pour quelque chose. La pureté de son sang également et ça il ne pouvait pas y échapper mais il ne voulait pas devenir comme son père. Non, Zachary ne fera pas les mêmes erreurs, mais est-ce que cela impliquer obligatoirement de ne pas suivre son parcours professionnel ?

Zachary avait vraiment besoin de trouver quelque chose à faire que son père n'avait pas fait. Quelque chose de totalement différent, quelque chose qu'il aurait choisi, qu'il aimerait vraiment... Et puis comme un signe du destin, Zach trouva une annonce, une annonce pour un groupe de rock. Et il se retrouva alors à une réunion, un soir, entouré de gens qu'il ne connaissait pas. Qu'est-ce qu'il foutait là sérieusement ? Il jouait assez bien du piano, il écrivait depuis quelque temps mais cela était loin d'être suffisant pour faire parti d'un groupe et pourtant il était là. Le premier.

« J’ai pris le temps de relire tes poèmes, et j’aimerais beaucoup interpréter celui-ci avec toi. Je pense que ça donnerait bien en duo un garçon et une fille. »

Zach regarda les changements que Davina, celle qui avait posé l'annonce, avaient effectué sur son poème et ne put s'empêcher de sourire, gêné avant de dire d'une voix timide qu'il ne se connaissait pas :

- C'était pas le meilleur... Je pense que je peux faire mieux, laisse moi un peu plus de temps et je t'en donnerais un beaucoup mieux s'il te plait. J'en ai amené ce soir avec moi et ils sont plus présentables...

Son regard se fit presque suppliant envers la jeune femme, ce poème était trop personnel et trop spontané pour sonner juste. C'était la première fois qu'il montrait ses écrits à quelqu'un et c'était comme se mettre à nu, être totalement vulnérable et c'était encore trop nouveau pour qu'il se sente à l'aise et en confiance. Après tout, il connaissait à peine Davina et déjà il lui faisait lire ses poèmes et elle, elle y apportait sa touche perso. Mais pourtant c'était bien ce qu'il voulait ? S'adonner totalement à une nouvelle expérience sans aucun rapport avec son père. L'écriture était sans aucun doute la chose la plus éloignée, il devait juste se jeter à l'eau... Plus facile à dire qu'à faire évidemment.

Mais déjà le reste du groupe arriva et il se retrouva assis avec Davina, la créatrice, Camilla, une fille bien trop réservée, James Potter, toujours aussi vantard et Alex Bennett, le frère de l'ex de sa petite amie. Et lui ? Quel surnom on lui donnait ? Zachary, le présomptueux Sang-Pur ou bien Zachary, celui qui a échoué au tournois ? Pourquoi en revenait-il toujours à ça ? Cela faisait six mois à présent, il était temps qu'il passe à autre chose. A ce groupe peut-être.

- Zachary Hamilton, je joue un peu de piano et j'écris aussi...


Et maintenant ? Zach n'avait jamais fait parti d'un groupe, il ignorait comment cela fonctionnait mais il avait besoin de le savoir pour que les choses soient claires. Pour savoir s'il voulait vraiment se lancer dans cette aventure...

- Alors comment on va fonctionner ? Il va falloir fixer des séances de répétition, un rythme de travail, d'écriture des textes et des morceaux ? Et où va-t-on jouer ?

D'une voix sérieuse, il posa calmement ses questions, se tournant surtout vers Davina pensant que ce serait plutôt elle qui aurait les réponses à ses interrogations. Il se sentait angoissé, mal à l'aise, pas à sa place... Mais il devait peut-être en passer par là pour savoir qui il était... C'était peut-être le prix à payer et il était prêt à tout dépenser en quête de vérité.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


"Ne pleure pas ton chagrin est le mien"

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz

Le début des Spero PatronumMardi 16 novembre 2021

Zachary écouta avec attention les changements que j’avais effectués sur son poème. J’appréciais le sérieux avec lequel il m’écoutait et prêtait attention à mes conseils. Aussi, quand il me demanda de lui laisser plus de temps pour peaufiner tout ça, je ne lui disais pas non. Manifestement, il était encore un peu timide avant d’afficher à nu ses sentiments et je le comprenais totalement.

Le groupe au complet, je lançais alors les présentations. Je tournais la tête vers Camilla pour qu’elle poursuive. « Et bien moi c’est Camilla, j’ai 22 ans, et je, mmhh je suis là pour chanter. Vous ne devez pas me connaître mais j’étais à Poufsouffle du temps de Poudlard. » Je fronçais les sourcils, essayant de me souvenir d’elle. Il me semblait à présent que sa tête me disait quelque chose. Nous étions peut-être de la même année ? Mais en vérité, je n’étais pas très physionomiste alors …

« Bon, ben moi, c’est James. » reprit le garçon qui accompagnait Alex. « Je suppose que vous devez me reconnaitre. Le fils de Harry Potter. » Son clin d’œil et son petit sourire en coin me laissèrent présager qu’il serait certainement celui qui détendrait tout le monde. Tant mieux, on avait au moins besoin d’un membre comme ça dans le groupe, tant qu’il prenait au sérieux son travail en musique. « Bref, je joue de la guitare et j’suis pas encore à l’UMS. J’espère que la prochaine réunion sera pas aussi tôt, moi je dois me barrer discrétos de Poudlard, c’était pas super facile. » Je souris, amusée. « Mais tu as l’air d’être un pro dans ce domaine, je me trompe ? » Pour qu’il soit là d’aussi bonne humeur et surtout qu’il ait des gênes de Harry Potter me laissait deviner que sortir en douce ne lui posait aucun problème.

« Il faudrait tout de même qu’on ait des répétitions assez régulières. » lui précisais-je. « Mais tu pourras compenser peut-être en travaillant un peu à Poudlard. » Je tournais la tête vers Alex pour qu’il poursuive les présentations. « Moi c’est Alex Bennett, j’ai 19 ans. Je joue de la guitare depuis quelques temps déjà. J’ai jamais joué pour quelqu’un d’autre que ma famille jusqu’à présent. Mais j’me suis dit pourquoi pas ? Si je tente pas maintenant, je le ferais peut-être jamais ! » Mon sourire s’élargit. « Tu as bien raison ! J’ai bien l’intention de m’éclater autant que toi dans ce groupe ! » répondis-je avec enthousiasme avant de tourner la tête vers notre dernière recrue.

« Zachary Hamilton, je joue un peu de piano et j'écris aussi … » Je me laissais retomber de la table pour me mettre debout avec enthousiasme. « Oui, et tes morceaux sont vraiment très beaux ! » conclus-je avec toujours autant d’optimisme.

« Bon, maintenant qu’on se connait tous à peu près, on va pouvoir passer aux choses sérieuses ! » Zachary prit alors la parole, lui aussi impatient : « Alors comment on va fonctionner ? Il va falloir fixer des séances de répétition, un rythme de travail, d'écriture des textes et des morceaux ? » Je hochais la tête. « Exact ! » J’étais étonnée de voir avec quelle énergie je disais tout ça. Dans le groupe des Sparks, j’étais plutôt effacée et renfermée sur moi-même, mais à présent j’étais la leader du groupe et je devais prendre les choses en main. Et surtout y mettre de l’énergie si je voulais être sûr que chacun se plaise ici et s’y sente à l’aise. « Je pense qu’il faudrait qu’on répète pour le moment deux heures chaque soir. Je ne sais pas trop quel niveau on a chacun, donc le temps qu’on apprenne à jouer ensemble, qu’on décide quels morceaux interpréter, il est important que pour les deux premières semaines, on s’y mette à fond. » leur expliquais-je.

« Et où va-t-on jouer ? » reprit alors Zachary de cette voix toujours aussi pragmatique. « La directrice O’Donell m’a autorisé à emprunter cette salle, libre entre 21h et 23h. Elle voudrait qu’on anime la soirée qui marque le début des vacances de Noël à l’UMS et pour ça, il faut qu’on soit au top ! » Je me tournais alors vers James. « Je comprends que ça va être difficile pour toi de nous rejoindre tous les soirs, mais si tu pouvais arriver à sortir une fois par semaine, ce serait génial. » Je me tournais ensuite vers l’ensemble du groupe. « Pour nous entraîner, je nous ai aussi inscrit deux samedis soirs en décembre dans un bar de Londres. » Je les regardais, enthousiaste.

« Mais en attendant, il nous faudrait trouver un nom. Donc ce que je vous propose, c’est qu’on se garde ça pour une prochaine séance, où James pourra être là. Disons vendredi soir ? » Je regardais tour à tour chaque membre du groupe pour voir si cela leur convenait avant d’ajouter : « Pour le moment, je pense qu’on peut tenter ce morceau. » D’un coup de baguette, je distribuais les partitions. C’était une chanson classique, la plus connue des Bizarr’s Sisters.

« Avec Camilla, on va chanter en duo. » annonçais-je. « Zach, tu as un piano ici. Alex et James vous avez des guitares dans ce coin. Pensez à amener les vôtres la prochaine fois. » leur précisais-je alors que j’attirais un micro vers moi et Camilla. « C’est une partition en do mineur, respectez bien le rythme et ça ira. C’est normal qu’au départ, on n’y arrive pas du premier coup. » leur assurais-je, espérant les mettre en confiance. « Vous êtes prêts ? Un, deux et trois ! »

Le rythme commença alors que j’avais lancé un sort sur une boîte à rythme, le temps que nous trouvions un batteur. Alex et James commencèrent aussitôt à jouer, se regardant pour essayer d’être ensemble même si leurs doigts étaient encore hésitants. Puis, ce fut le tour de Zachary de poser ses doigts sur le piano. J’appréciais ce rythme et c’était naturellement qu’un sourire se dessina sur mon visage. Ce n’était pas parfait, mais c’était un début. « Prête ? » demandais-je à Camilla en rapprochant le micro d’elle.

Son air timide et nerveux me rappelait moi, à mes débuts dans le groupe Sparks. Aussi, c’était assez naturel d’agir avec elle. Je savais que le ton bourru d’Alec ne me correspondait pas du tout, mais la confiance que m’accordait Naomi m’avait beaucoup aidé. Je commençais à chanter quand ce fut le moment, souriant à Camilla pour l’inciter à me suivre. Sa voix était plus effacée et je l’enjoignais à chanter plus fort.

Il y eut un changement de rythme que les guitaristes ratèrent mais on poursuivit quand même. Je me faisais toujours un plaisir de chanter. Mingan et les personnes de la tribu aimaient ma voix et insistaient toujours pour que j'entonne une mélodie traditionnelle. Avant que Naomi ne me rencontre, j'avais toujours eu un timbre de voix assez faible, craignant de déranger. A présent, ma voix était affirmée et je la faisais vibrer autant que possible. Je savais que j'étais née pour chanter. Cela me rendait heureuse.

Deux heures plus tard, nous avions interprété cette chanson à 5 reprises. Les garçons avaient fini par enregistrer chaque subtilité de la mélodie et Camilla avait même osé chanter une octave au-dessus. « C’était génial ! Vraiment. » leur assurais-je. « On se retrouve donc vendredi pour James, et demain pour les autres. Amenez vos instruments si vous en avez et si vous écrivez, n’hésitez pas aussi à ramener quelques poèmes ou mélodies. »

J’interpellais alors James à la sortie. « Dis, je me demandais, tu crois que tu pourrais prendre le rôle de batteur sur quelques chansons ? Pas à toute, on aura besoin de deux guitaristes, mais j’ai cru voir que tu débrouillais pas mal avec des baguettes. »

Vendredi 19 novembre 2021

Il était 20h50 quand le groupe fut présent au complet. Je me réjouissais de les voir venir un poil plus tôt aux répétitions. Les deux dernières n’avaient pas été mal : nous avions surtout travaillés sur des échauffements. Echauffement de la voix, des doigts et détente de tous les muscles. C'était un rituel que je faisais de manière personnelle avant, mais je me disais que ça pouvait peut-être les aider à se sentir plus à l'aise. Tout se passait assez bien dans l'ensemble, mais je savais que c’était difficile pour Zachary d’abandonner sa bien-aimée chaque soir pour venir là. Alex se plaignait aussi de devoirs qu’il n’avait pas eu le temps de conclure. Seule Camilla ne se plaignait pas.

« Alors, je commence la séance par vous annoncer qu’on mettra les répétitions seulement le mardi, jeudi et vendredi entre 21h et 23h. Est-ce que ça vous conviendrait mieux ainsi ? Mais attention, pensez à bien répéter chez vous dans ce cas. » Je savais que la clé de la musique était de travailler si on voulait arriver à quelque chose de convenable par la suite. « Ensuite, est-ce que vous avez pu réfléchir à un nom de groupe ? J’avais pensé à un truc comme « La Glasgow Ambrée » ou bien « Les Hyppogriffes Endiablés ». » proposais-je avec une petite grimace peu convaincue.

D’un coup de baguette, je leur donnais à tous un verre de Glasgow Ambrée que j’avais posé sur une table derrière moi. « Oh et ça, je me disais que ça pouvait être notre petite tradition de chaque début de séance. » Je haussais les épaules, essayant de tout faire pour les mettre à l’aise.
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Tu vas m’aimer, Davina Maïkan. Je suis heureux de te laisser prétendre un moment que ce n’est pas déjà le cas. »

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz

Le début des Spero Patronum
19 Novembre 2021

Wyatt, Lena, Shino, ils m'ont invité à trouver quelque chose de motivant, pour reprendre le cours de ma vie, pour retrouver le goût d'en profiter. Je n'ai pas de travail, il est peut-être un peu trop tôt pour reprendre des études. Alors ils ont pensé à de l'art, du théâtre, quelque chose où je peux m'exprimer, me détendre, jouer un rôle. J'ai naturellement pensé à la musique. J'en écoutais beaucoup pendant ma captivité. Je chantais aussi quand le Duc était sorti. C'était un moment échappatoire, un moment de liberté. Et c'est ce que je fais depuis que je suis venue dans ce groupe. Je chante la liberté.

Je me sens vibrer, revivre. Petit à petit je prends de l'aisance, tout cela grâce à Davina. Elle est gentille, me met en confiance. Elle a foi en moi, me donne envie de progresser. De jour en jour j'essaye de me libérer - littéralement. Et je sais que ce groupe peut m'aider. Il y a diverses personnalités, j’apprécie tout le monde. Et je crois que je suis appréciée par tout le monde. Je suis la plus discrète du groupe, la moins excentrique, la plus timide, réservée, enfin vous aurez compris. Je parle peu, mais j'écoute et j'apprends beaucoup. Je me suis rapprochée de Zachary, qui est aussi une personne discrète, c'est un véritable artiste, et je me retrouve parfois dans ses poèmes. Il est marié, non mais vous y croyez vous ? A 18 ans ? J'ai appris ça, et c'est surtout parce que j'ai déjà rencontré sa femme, qui s'avère être la sœur de Shino. J'ai croisé Zachary au manoir quand j'y étais pour voir Shino. Je crois que Jillian ne m'aime pas beaucoup, elle ne voit pas d'un bon œil toutes ces répétitions. Pourtant c'est une artiste, je le sais, j'ai vu ses tableaux, ses dessins, des peintures. Du coup, alors qu'on pourrait réviser avec Shino, on évite, sinon il subit les foutres de sa femme. Et je ne veux pas lui attirer d'ennuis.

Sinon on ne parle pas trop de nos vies dans le groupe, quand on se retrouve, on bosse beaucoup, les liens se forment petit à petit. On apprend à se connaitre musicalement parlant. Une fois que les bases seront bien posées, je pense qu'on pourra devenir de bons amis. Du coup, pour l'instant je peux rester évasive sur ma vie. Je n'ai pas eu à parler du Duc, et je suis encore extrêmement prudente et méfiante quant à ce que je suis réellement.

Je travaille beaucoup de mon côté, j'en fais d'ailleurs profiter Shino quand on se voit. Je suis bien évidemment plus à l'aise devant lui, ou sous une douche pour chanter, que devant le groupe. Mais Davina m'apprend à me lâcher, et j'adore ça. Ce soir je suis assez enthousiaste, on va enfin donner un nom au groupe. J'y ai beaucoup réfléchit, peut-être même un peu trop. J'adore être ici, j'adore passer du temps avec le groupe, je sais que certains râlent du rythme, mais moi je n'ai rien d'autre à faire dans la vie, donc je les comprends, sans partager leurs revendications.

« La Glasgow Ambrée » ou bien « Les Hyppogriffes Endiablés »

J'accepte le verre, assez dubitative que Davina nous sert. Moi je veux bien d'un rituel, alors je bois avec plaisir, tout en faisant une horrible grimace, à vrai dire je ne bois pas beaucoup d'alcool, presque jamais. Ça me brûle la gorge, j'espère que je vais pas avoir de mal à chanter après ça. Je laisse les autres proposer leurs idées. Il y en a des plus sympas, des franchement marrants et peu crédible. James a toujours le mot pour rire, même si des fois il me fout clairement mal à l'aise, et dire que c'est le plus jeune du groupe. Au bout d'un moment, ils se tournent vers moi, ah oui, je n'ai pas proposé mon idée. je racle ma gorge, encore un peu endormie par l'alcool.

"J'ai pensé à Spero Patronum. C'est un sortilège tellement majestueux. Il prend une forme différente pour chacun d'entre nous. Et nous sommes tous différents. C'est un charme, un bouclier. Et la musique est un peu ça, c'est la magie dans la magie. C'est un bouclier contre l’ennuie, la tristesse, la peur. Contre tellement de chose. La musique a du charme, et évoque quelque chose de différent pour chacun qui l'écoute ou la joue. Elle a un grand pouvoir, elle est noble. C'est comme cela que je m'imagine le Spero Patronum. Je m'imagine assez bien réussir un Patronus rien qu'en m'imaginant chanter avec vous devant une salle comble. La puissance d'un tel souvenir... assez heureux pour libérer cette magie... enfin... c'était une idée..."

Mes joues virent certainement au cramoisi. Oui je vous l'ai dit, j'y avais beaucoup pensé.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

 
   
Crois-tu que nos peines un jour se taisent ? Que nos plaies se referment ? Tu me répondras sait-on jamais, le passé peut renaître.

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz
Le début des Spero Patronum
La musique. C’était tout ce qui lui permettait d’être lui-même, oui, lui et ses indécisions. Il était un piètre mari, pourtant il avait promis mais les choses avaient changé, le monde, ou plutôt la vision qu’il en avait à présent. Ses sentiments étaient intacts, il n’avait aucun doute là-dessus mais cela ne suffisait pas toujours et il le voyait maintenant. Ce fut avec ce groupe que ses absences se multiplièrent, qu’il laissa un vide à la maison, préférant la compagnie de son piano et de son stylo plutôt que celle de sa femme. Les sentiments étaient parfois un frein dans l’aboutissement d’une personne. Zachary ne savait pas encore qui il était et ce qu’il voulait être. Il avait alors besoin de le découvrir, seul, et il était persuadé que le groupe de musique en était la clé.

Ainsi, le vendredi suivant, ils se retrouvèrent pour choisir le nom de leur groupe. C’était une décision importante qu’ils devaient prendre à la hâte, ils ne se connaissaient que trop peu encore même si des rapprochements s’étaient effectués et se creuseraient sans aucun doute avec le temps, ainsi un nom pour tous les représenter était compliqué à trouver. Zachary aimait la pudeur de Camilla et cela les avait rapprochés, comme attribut commun. Mais il parlait davantage à Davina, étant la fondatrice du groupe, il n’avait pas d’autres choix. Alex et James, quant à eux, ils ne leur parlaient que trop peu, seulement pour expliquer quelques partitions mais rien de plus pour le moment. Le temps. C’était ce dont ils avaient besoin pour que tout coule de source. Zachary avait besoin de temps pour trouver vraiment sa place dans ce groupe, se sentir à l’aise, et forger de vraies amitiés car jusque-là, ses relations amicales se résumaient à sa domination sur les autres. Depuis Poudlard, dont la plupart avait fait leurs études dans ce groupe, il se doutait quelle image certains pouvaient avoir de lui mais il avait changé et comptait bien leur prouver.

- J’avais pensé à un truc comme « La Glasgow Ambrée » ou bien « Les Hyppogriffes Endiablés »


Ce fut Davina qui proposa une idée en première mais ne réussit pas à convaincre tout le monde. Nous nous creusâmes tous la tête mais rien ne semblait coller parfaitement à ce que nous étions, à ce que nous voulions passer comme message. Malgré tout, à la surprise générale, Camilla proposa autre chose :

"J'ai pensé à Spero Patronum. C'est un sortilège tellement majestueux. Il prend une forme différente pour chacun d'entre nous. Et nous sommes tous différents. C'est un charme, un bouclier. Et la musique est un peu ça, c'est la magie dans la magie. C'est un bouclier contre l’ennuie, la tristesse, la peur. Contre tellement de chose. La musique a du charme, et évoque quelque chose de différent pour chacun qui l'écoute ou la joue. Elle a un grand pouvoir, elle est noble. C'est comme cela que je m'imagine le Spero Patronum. Je m'imagine assez bien réussir un Patronus rien qu'en m'imaginant chanter avec vous devant une salle comble. La puissance d'un tel souvenir... assez heureux pour libérer cette magie... enfin... c'était une idée..."


Camilla était très réfléchie toutefois elle n’était pas sûre d’elle mais leurs regards se croisèrent, à chacun et ce fut l’évidence. Ce nom était pour eux. La plus timide du groupe l’avait trouvé et cela constituait un bon début pour le développement de leurs relations à venir. Ainsi le nom fut accepté à l’unanimité et Davina se fit un plaisir de l'écrire sur les affiches de leur premier concert le vendredi 10 décembre au chaudron Baveur. Le monde n’attendait alors plus que « Les Spero Partronum » et il n’était pas prêt.

En outre, les répétitions même régulières ne faisaient que causer davantage de tort à son couple mais du côté du groupe, ils devenaient bons, même très bons. Zach savait que ce n’était pas le moment de baisser les bras, ces textes se formaient petit à petit, ses doigts reprenaient leur place sur son clavier, Alex et James étaient plus à l’aise et les chanteuses ne faisaient que s’améliorer de jour en jour. Ils y arrivaient, en jouant à quelques endroits de l’UMS, ils étaient écoutés, applaudis et c’était la sensation que Zachary avait besoin de ressentir pour se recentrer sur qui il était.

Le premier concert arriva donc, avec l’angoisse et le stress mais il se déroula sans accroche, ses doigts glissaient sur le piano, semblant le frôler sans jamais vraiment le toucher. Ils volaient ensemble au cœur de cette bulle qu’ils avaient créé. On les applaudit ainsi, on les rappela même sur scène pour un autre morceau et ils ne pouvaient pas être plus fiers. Mais ce fut le lendemain qui les emmena au sommet. Zachary avait pris place à son piano, Alex tenait sa guitare et James s’était exceptionnellement placé à la batterie. L’atmosphère était douce, seule une mélodie harmonieuse et calme sortait de son instrument, une touche de rock fut apportée par Bennett et un vrai rythme par James. Les voix des filles, quant à elles, ne faisaient que sublimer l’ensemble du morceau. Ils jouaient essentiellement des reprises, n’étant encore qu’un trop jeune groupe pour avoir eu le temps d’écrire suffisamment de chansons pour occuper une soirée entière. Pourtant, ils en avaient écrites quelques-unes et celle chantée à cet instant était une composition de Zach, des paroles qu’il avait écrites, dont il avait douté mais elles étaient chantées aujourd’hui et rien ne pouvait le rendre plus fier de lui-même.

« J’ai tellement mal
Mon cœur saigne et j’essaye de retenir mes larmes
Mais tout semble vouloir sortir
Sans que je ne puisse le retenir
Comment est-ce que t’aimer autant
Peut-il me faire tant de mal ?
Dis-moi comment ?
Comment je peux faire pour me détacher de toi ?
Mais rester quand-même à tes côtés
Et simplement t’aimer
D’un amour qui ne demande pas de souffrir
Montre-moi seulement comment m’offrir »


Les spectateurs semblaient envoutés et lorsqu’ils quittèrent la scène après ce qui devait être leur dernier morceau, le public les rappela. Tous regroupés dans les coulisses ils décidaient quelle chanson faire.

- On a qu’à jouer un morceau plus rock, plus entrainant pour finir. Je crois que James en a besoin…

Zach tapota l’épaule de son ami qui ne cessait de sautiller sur place alors qu’ils se dépêchaient de retourner sur scène pour terminer leur show. Les répétitions s'étaient accumulées et les relations développées, tout semblait naturel entre eux, chacun commençait vraiment à être lui-même. Quelques minutes après, le concert était terminé et ils s’attelaient à ranger leurs affaires, mettant ainsi fin à ce week-end dans les étoiles, c’était même un voyage en première classe sur la lune. Avec l’aide de sa baguette, Zach rangeait le matériel électronique tandis qu’à côté de lui Alex rangeait sa guitare dans son étui, James s’occupait de charger les affaires et Davina aidait Camilla à démonter la batterie.  

- Alors voilà les deux premiers concerts des Spero Patronum accomplit !

D’un « accio », Zachary présenta à chaque membre un verre de Glasgow Ambrée et il leva le sien en proclamant :

- A nous ! A l’amitié, à la musique et à la liberté !


Ils burent chacun leur verre avant de finir de ranger. Ce voyage était peut-être terminé mais le périple ne faisait que commencer…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


"Ne pleure pas ton chagrin est le mien"

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz

Le début des Spero Patronum Ft groupe de musique

Alex écouta les présentations de chacun, le plus bizarre était d'avoir Zachary ici. Il ne lui en voulait pas, ni à Jillian. C'était leurs affaires à son frère et eux, il préférait ne pas s'en mêler. Même-ci s'était un peu étrange de l'avoir dans le même groupe que lui aujourd'hui. Il n'avait pas l'air d'être un mauvais garçon. Deux heures tout les soir ? C'était énorme, Alex ne savait pas si il avait autant de temps à consacrer à la musique. Il tenait quand même à réussir ses études.

"Deux heures tout les soir jusqu'à noël, je veux bien. Mais après ça risque d'être trop. J'veux dire qu'on a tous des devoirs et on doit assurer notre année. La musique ne passera pas avant mes cours, je préfère être sincère, Davina." Expliqua Alex, il comprenait bien qu'à cette date ils n'avaient pas le choix. Il fallait qu'ils soient opérationnels pour Noel, il en comprenait la nécessité. Et ça lui plaisait l'idée de représentation public. Mais pas au détriment de son avenir, jamais.

"Go pour l'entrainement alors et pas de problème pour la guitare. J'étais pas sûr qu'on commence dés ce soir." Il prit donc une guitare et tandis l'autre à James. Qui n'avait d'ailleurs pas pu s'empêcher de faire une remarque sur son côté studieux, si seulement il savait... Enfin bref, il n'allait pas expliquer sa vie non plus. Il jeta un œil aux partitions qu'il avait positionné devant lui. Ils s’entraînèrent. Et honnêtement, ça aurait sans doute pu être pire. Ils allaient avoir besoin de pas mal d'entrainement pour bien jouer en même temps avec James. Ils devraient bosser comme des acharnés, mais ça lui plaisait bien. Ils se séparèrent tous après deux heures de répétitions, chacun avait essayé de prendre ses marques.


19 novembre 2021

Voilà plusieurs soirs qu'Alex avait commencé les répétitions, en ce moment il voyait assez peu Dominique. En fait, concrètement ils ne se voyaient plus que le weekend. C'était bizarre, mais ça lui faisait du bien quelque part. Ils avaient été trop dépendant d'elle affectivement depuis un moment déjà. Il savait que sa petite-amie trouvait tout ça bizarre, et qu'elle avait peur. Ou tout du moins il pensait que c'était ça. Ou alors elle ruminait encore les paroles malheureuses qu'il avait eut il y a des mois de ça.

"Cool ! Merci Davina, c'est vrai que c'est dur de venir répéter ici tout les soirs de la semaine." Pour tout un tas de raisons qu'il ne répéta pas. Il s'en était déjà plaint plusieurs fois. Il accepta le rituel avec un sourire, ce n'était pas sa boisson préféré... Mais il pouvait s'y faire. Il écouta les propositions de chacun, mais la seule qui retient son attention c'est Camilla. Il adorait son idée, c'était vraiment chouette.

"C'est une idée géniale ! Je vote pour l'idée de Camilla. Les Spero Patronum ça en jette !" S'exclama joyeusement Alex, souriant à la jeune femme. Et ils étaient tous tombé d'accord d'ailleurs c'était vraiment cool.

Les semaines passèrent à une vitesse folle, et bientôt ce fût le moment du premier concert au Chaudron Baveur. Ils s'étaient tous rapprochés, s'était indéniable, ils n'étaient pas encore amis mais ça viendrait sans doute avec le temps. Ça faisait vraiment un bien fou à Alex d'avoir de vraies activités en dehors des cours. Entre le groupe, Tim et Dominique bien sûr. Il n'était pas sûr que la jeune femme soit aussi ravi que lui de tout ces changements, mais s'il devait être honnête avec lui même... Il s'en fichait, il voulait être un peu égoïste maintenant. Ce qui ne l'empêchait pas d'aimer la jeune femme, loin de là.

Les concerts s'étaient super bien déroulé, quelques accrocs par ci par là. Mais rien de dramatique, ou qui ne se soit vu de manière évidente. Ils étaient tous heureux de ce qu'ils avaient fait. Alex se surprenait a apprécier chaque membre du groupe. Oui même Hamilton... Non pas qu'il l'avait détesté ou quoi.

"A nous et à l'avenir !" Renchérit Alex avec un grand sourire. James avait été survolté comme à son habitude, le jeune homme aimait être le centre de l'attention. Camillia se révélait, tout comme Hamilton. "J'dois être honnête avec vous, j'pensais pas qu'on s'en sortirait aussi bien quand on a commencer !" Il rigola joyeusement, heureux de s'être trompé.

©Lilith


_________________


Il n'est jamais trop tard pour rattraper les années volées.

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz
Le début des Spero PatrounumUMS - 19 novembre 2021
Le 19 novembre

James soupira de soulagement lorsque Davina annonça qu'il n'y aurait plus que 3 répétitions par semaine. Ouais, il aimait s'échapper de Poudlard, mais franchement, s'il sortait tous les jours, ça allait finir par se voir. Déjà que le club de musique se plaignait de ses entraînements à la batterie... quelqu'un allait finir par faire un lien.

- Ouais, évidemment qu'on va répéter chez nous ! dit James en faisant tournoyer l'une de ses baguettes de batterie entre ses mains... avant de la laisser tomber lamentablement. Ouais, il avait besoin d'entraînement avant de pouvoir vraiment se la raconter.

James prit avidement le verre de Glasgow Ambrée entre ses mains. C'était pas tous les jours qu'il pouvait boire de l'alcool, alors c'était une idée vraiment bienvenue. Il approuva bruyamment l'idée de Davina, tant au niveau du nom qu'à l'idée du rituel. Il proposait des idées à tout va, peut-être sans vraiment écouter les autres. Cependant, et malgré le son faible de sa voix, il entendit l'idée de Camilla. Hé, c'était plutôt cool !

- J'adore ! Va pour Spero Patronum ! James regarda Camilla. Par contre, va falloir te décoincer quand on jouera en concert. Les gens seront là pour entendre ta voix, et là, je t'entends pas...

Bon, d'accord, James était loin d'avoir du tact, mais c'était vrai ! Le public allait s'emmerder si elle minaudait comme ça dans le micro. Evidemment, James allait faire le show, mais il ne pouvait pas attirer l'attention de tout le monde, non plus. Tout le monde regarda James de travers à sa remarque et il se contenta de hausser les épaules.

_________________

Il ignorait si c'était grâce à sa petite pique, mais le jour de leur premier concert était arrivé, et les deux chanteuses brillaient autant l'une que l'autre en live. James passait de la guitare à la batterie, de la batterie à la guitare. Il n'aurait jamais cru aimer autant jouer de ses deux instruments, lui qui avait commencé la guitare pour séduire les filles. C'était... grisant. Il se défoulait comme jamais, même lors des chansons au rythme plus calme. Ce qui était encore mieux, c'était qu'ils jouaient leurs propres chansons. Si James était tout à fait honnête, il n'avait pas vraiment été fan des paroles dramatiques de Zachary - lui aussi aurait mieux fait de péter un coup - lorsqu'il les avait entendu la première fois, mais avec la musique, ça donnait vraiment bien. Et puis, c'était pas comme s'il pouvait proposer mieux.

Le concert s'acheva sur une note bien rock'n'roll pendant laquelle James se déchaîna. Il était trempé de transpiration lorsqu'il trinqua avec les autres membres du groupe à la fin du concert:

- Aux Spero Patronum !

Il regarda chacun des membres. Ils étaient tous différents mais, étrangement, James les appréciait tous.

- Ouais, je pensais comme Alex. En fait, je pensais juste faire ça pour m'échapper de Poudlard mais... je vous kiffe ! Il attrapa chacun comme il le pouvait pour faire pour faire un câlin général, même si certains se montraient réticents. J'ai trop hâte d'être à l'UMS moi aussi. On pourra faire encore plus de concerts, on va devenir des stars. Et on aura encore plus de groupies ! dit-il en tapant sur les épaules d'Alex et Zach. Ils avaient toutes les deux des copines; Zach était même marié; mais James voyait bien qu'ils avaient du succès, eux aussi. Davina et Camilla aussi, probablement, mais James ne s'amusait pas à regarder les hommes dans le public.

- Ca serait cool un jour, si on pouvait jouer à Poudlard... ça serait la folie, le public aura plus d'énergie que les vieux comme vous !
:copyright: Crimson Day

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz

Le début des Spero PatronumSamedi 11 décembre 2021

Nous avions répété durement ces dernières semaines. J’avais apprécié de pouvoir pousser une nouvelle fois la chansonnette, cette fois-ci en duo avec Camilla. Elle avait une voix qui s’accordait parfaitement à mon timbre et Zachary savait nous confectionner des morceaux du tonnerre. La plupart était liée à son humeur et était parfois dramatique. James l’avait souvent encouragé à faire un peu plus de rock et Zachary l’avait écouté sans rechigner, ce qui nous donnait au final un bon panel de chansons.

James était celui qui se défoulait le plus lors des concerts. On le voyait à ses gestes dans tous les sens mais aussi aux filles qui ne cessaient de l’acclamer au moindre geste. De son côté, Alex me jetait toujours des coups d’œil pour les changements. J’aimais chanter à ses côtés, tantôt se collant dos contre dos, tantôt lui tendant le micro pour qu’il nous lâche quelques paroles. Quant à Zachary, lui qui était le plus réservé du groupe après Camilla, se lâchait un peu plus lors de ce 2ème concert. Il avait quitté son siège pour se redresser et avoir une plus grande liberté de mouvements, n’hésitant pas à afficher une joie non mesurée. S’agissant de Camilla, nous étions sans cesse en contact visuel afin d’être en parfaite harmonie. C’était facile d’être amie avec la jeune femme. Nous discutions souvent après les répétitions ou les concerts, parlant tantôt de nos morceaux, tantôt de notre vie privée.

Le concert de ce samedi soir se terminait sous les acclamations du public. Il était presque 00h mais je ne ressentais pas encore la fatigue. J’étais encore bien trop excitée par ce concert et James nous le montrait tout autant. On s’attelait à démonter les instruments, les rangeant dans leurs étuis et rétrécissant le tout afin de ne pas en être embarrassés. Ce fut Zachary qui amena notre traditionnelle Glasgow Ambrée, lançant en chœur avec les deux autres garçons des acclamations.

« A nous ! A l’amitié, à la musique et à la liberté ! » « A nous et à l'avenir ! » « Aux Spero Patronum ! » Je donnais un petit coup de coude à Alex et glissais un sourire à Camilla alors que nous faisions tinter nos verres d’un même homme. « J'dois être honnête avec vous, j'pensais pas qu'on s'en sortirait aussi bien quand on a commencer ! » se moqua alors Alex. J’affichais une mine surprise, presque outrée, avant de retrouver le sourire. « Tu doutais de mes compétences ? » répliquais-je.

« Ouais, je pensais comme Alex. » ajouta James, s’attirant mon regard à moitié furieux, à moitié amusé. « En fait, je pensais juste faire ça pour m'échapper de Poudlard mais... je vous kiffe ! » Je me mis à nouveau à rire de bon cœur face au câlin groupé. « Tu es vraiment incorrigible, James ! » répliquais-je en buvant une nouvelle gorgée de ma Bièraubeurre.

« J'ai trop hâte d'être à l'UMS moi aussi. On pourra faire encore plus de concerts, on va devenir des stars. Et on aura encore plus de groupies ! » Je hochais la tête avec enthousiasme. « Il est clair qu’on ne va pas s’arrêter en si bon chemin ! » Je regardais chacun des membres du groupe. Nous étions nés pour jouer ensemble. Vraiment. Nous avions chacun des affinités particulières. J’aimais parler avec Alex des cours, tandis que je parlais plutôt musique et mélodie avec Zachary. J’étais devenue amie avec Camilla et j’appréciais l’énergie que James apportait au groupe. Je me sentais bien au sein de ce groupe.

« Ca serait cool un jour, si on pouvait jouer à Poudlard... ça serait la folie, le public aura plus d'énergie que les vieux comme vous ! » Cette fois-ci, je ne me retins pas pour donner un coup de main -plutôt qu’un coup de poing au vu de ma force – dans le torse de James qui redoubla d’hilarité. « Mais je confirme : un concert à Poudlard serait le top ! Mais en attendant … j’ai un devoir de Communication qui m’attend alors … » Je vidais d’une traite ma Glasgow Ambrée et reposais le verre sur le comptoir en attrapant mes partitions. « On se retrouve mardi soir ? »

A présent que nous savions jouer quelques morceaux ensemble, Alex et les autres avaient souhaité espacer les répét’. Les examens approchaient et nous devions nous reconcentrer sur nos études. Nous avions donc décider de nous tenir à deux répét’ par semaine : une le mardi durant deux heures, et une autre le vendredi durant trois heures. Et si nécessaire, nous avions la possibilité de nous entraîner chez le petit-ami de Camilla, un certain Shino Wen qui se trouvait être également le beau-frère de Zachary. Ils avaient une grande maison, nous donnant la possibilité de nous entraîner dans un sous-sol le week-end par exemple.

Oui, les Spero Patronum étaient bien partis pour faire entendre leur voix durant quelques mois voire quelques années !
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Tu vas m’aimer, Davina Maïkan. Je suis heureux de te laisser prétendre un moment que ce n’est pas déjà le cas. »

descriptionLe début des Spero Patronum EmptyRe: Le début des Spero Patronum

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum