Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Novembre 2021.
Pour en savoir plus sur les nouveautés, viens par ici !
Le deuxième tournoi intermaison commence !

Partagez

descriptionDe la terre et de la boue, encore et encore... voilà ce qui nous convient guère, ma chère!

more_horiz

Xià Yanlin feat. Magical College

De la terre et de la boue, encore et encore... voilà ce qui nous convient guère, ma chère!



- N'empêche, les Terriers, ça craint, Fury! fis-je en me vautrant sur mon lit, à côté de la jeune rousse.

Mon accent n'est pas vraiment mauvais lorsque je prononce ce genre de phrase, allez savait pourquoi... Même si ma voix descend légèrement sur la syllabe du prénom de mon amie, mais elle ne s'en offusque pas, donc je pense que ça lui plaît bien, en fin de compte. Je regarde la jeune femme, en attendant son approbation. Je sais qu'elle pense comme moi, cette conversation, on a déjà dût la jouer au moins... Un milliard de fois! Plus je la regarde, et plus j'en arrive à la conclusion que c'est une poupée grandeur nature. Une peau si blanche, de long cheveux roux et bouclés... une vraie poupée de porcelaine qui pourrait se briser au moindre de ses éclats et de ses colères, évidement.

J'adore Fury, vraiment. Je sais pas vraiment pourquoi, mais ça a tout de suite coller. On est pas du tout dans le même cursus, et elle, elle est dans une Confrérie mais... En fait, si, je sais pourquoi je me sens si proche d'elle. Déjà, on est étrangère. C'est con à dire, mais même si elle parle anglais, c'est pas l'anglais standard américain, et ça doit faire bizarre d'entendre à longueur de journée sa langue maternelle avec un autre accent. Je veux dire, moi je fais pas la différence, même si mon anglais s'améliore un peu! Et puis, on est voisine de chambre-prison, ça aide à créer des liens, je suppose.

- Tes parents, est-ce qu'ils sont riches, maintenant? Parce que mon père, il est super riche. On pourrait avoir un appartement facile, et t'auras même pas besoin de vendre un rein au marché noir, vu que t'es mon amie!

Cette conversation, on l'a vraiment eu tellement de fois que j'arrive plus à savoir quand on a commencé à aborder la possibilité de se casser d'ici pour vivre en ville. Et on est qu'en Novembre! Cet endroit, sous terre, ça me plombe. Ça me déprime, quoi. On est relégué au rang de rongeur, de nuisibles, d'indésirables... bref, c'est pas une super situation. Je me demande vraiment comment le Magical College peut encore accepter ça, c'est tellement pas évoluer! On est des sorciers, oui ou non? C'est pas comme si on pouvait faire apparaître des palaces de nul part, hein? Je soupire en me retournant sur ma couette, pour attraper un paquet de bonbon. Je ne pense pas me conduire comme une enfant pourrie-gâtée c'est juste... on est des êtres humains, hein, on a le droit a du respect, tout ça. C'est écrit dans leur foutu Constitution, de toute façon!

- Aaahaaa, qu'est-ce que j'aimerais ne pas vivre dans ce trou à rat, c'est trop... Humilité! Non, humiliant!


codage par LaxBilly.

descriptionRe: De la terre et de la boue, encore et encore... voilà ce qui nous convient guère, ma chère!

more_horiz
Quand j'entre dans la chambre de Xià, je me laisse tomber sur son lit tout comme je me laisse tomber sur le mien. Ceci est la preuve incontestable que je l'apprécie. Je n'envahis pas les lits des gens qui me déplaisent ! Et celui de ma voisine de chambrée est fort accueillant je dois dire. La jeune femme me rejoint sur sa couche en poussant un soupir tragique, que je partage. Quel est donc l'imbécile qui a eu l'idée d'installer un fichu dortoir... sous terre ? Nous ne sommes pas des taupes de jardin que je sache ! Je suis habituée à être bien mieux considérée, et ma camarade également. Quel est ce scandale ?

Mais quand nous avons cette conversation, mille fois répétée, quelque chose finit toujours par me causer un sourire. La façon dont Xià appuie sur la première syllabe de mon prénom est extrêmement mignon. Et j'aime aussi les regards que je surprend de temps à autre. Je sais parfaitement que ma chevelure d'un roux flamboyant ainsi que la pâleur de ma peau l'intriguent. Je fais semblant de ne rien remarquer, j'en rajoute même en n'hésitant pas, parfois, à me dévêtir devant elle le soir venu, afin qu'elle m'admire tout son soûl. J'adore cela.

Xià et moi... c'est une amitié bizarre. Tellement spontanée et facile que cela nous étonne toutes les deux. Nous parlons très aisément de tout et de rien. Parfois je suis surprise par les discussion qu'elle lance comme cela, au hasard de ses envies, mais j'y réponds toujours avec bonheur. Quand elle me demande si mes parents sont riches désormais au point de bien vouloir mettre un peu d'argent dans une colocation, je n'ai pas à réfléchir bien longtemps.

" Notre situation financière s'est quelque peu améliorée, c'est vrai. Je pense que je vais leur envoyer une lettre pour leur demander. Mais je pense qu'ils vont accepter sans aucun problème. "

Songeuse, je fais sans réfléchir une galipette arrière sur le lit de Xià. Je me rétablis sur ses oreillers, sur lesquels je m'assieds voluptueusement, rejetant ma chevelure en arrière, mettant en avant ma lourde poitrine. Ah, cet appartement tant fantasmé... je le décorerais essentiellement avec des coussins. Et des livres, très important les livres.

" Nous sommes bien d'accord, cette situation est intôlérable et humiliante. A qui devons-nous nous adresser pour prendre un appartement en ville ? Tu le sais ? "

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum