Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionAssociés pas si secrets EmptyAssociés pas si secrets

more_horiz
Associés pas si secrets
Erskine Croupton & Olivia Nott

Il était environ 14 heures quand je me levai de mon bureau. J'avais un rendez-vous avec Erskine Croupton pour parler d'un dossier brûlant, officiellement sur une loi Américaine qui aurait des répercussions sur notre pays et notre Ministère; officieusement, sur les projets de l'Alliance Unitaire, tant ici que chez nos amis Américains. J'avais entendu dire qu'ils avaient de grands projets sur leur continent et qu'on pourrait éventuellement les aider. Erskine en saurait probablement plus que moi sur le sujet. D'abord parce qu'il travaillait au Département de la Coopération Magique Internationale, une branche où l'on était souvent amené à être en contact avec nos homologues étrangers, mais surtout parce que Erskine était à la tête de l'Alliance Unitaire. J'entendais parfois des bruits de couloirs, comme quoi certaines personnes voyaient cela d'un mauvais œil de voir cet homme travailler au Ministère. J'arrivais à en faire taire beaucoup - si Erskine était mon supérieur dans l'Alliance Unitaire, j'étais membre du Ministère depuis un bien plus grand nombre d'années que lui. J'avais mes relations, et on me respectait. Je n'étais pas sans savoir que Croupton n'avait pas besoin de moi pour se faire respecter lui aussi, mais je n'aimais pas entendre des calomnies à son sujet. J'appréciais plutôt bien ce jeune homme.

Je passai ma main dans mes cheveux une fois dans l'ascenseur. Je savais que j'allais devoir passer devant le bureau de Kyle Scott pour me rendre dans celui d'Erskine, et je n'allais pas manquer l'occasion pour lui offrir un sourire... disons, suggestif. Autant dire que j'avais envie d'être à mon avantage. J'époussetai légèrement mes vêtements, remis ma jupe en place - ni trop courte, ni trop longue, mais parfaitement ajustée, sans en faire trop. Je me devais de rester sérieuse, mais mon métier me demandait de faire un peu de charme, aussi. Je m'exécutais avec plaisir, sans même qu'on doive me le demander. Je ne pouvais pas en dire autant de toutes mes collègues... Certaines manquaient de classes, et pour être tout à fait honnête, elles étaient même laides. Si au moins elles travaillaient correctement... ça n'était pas pour rien qu'on me donnait le plus de responsabilités et qu'on me confiait souvent la tâche de les superviser - ce qu'elles avaient en horreur, mais franchement, si elles voulaient être à ma place, elles n'avaient qu'à mieux faire les choses.

J'arrivai finalement devant la porte d'Erskine et patientai après avoir frappé. Quelques secondes plus tard, il m'ouvrait la porte avec son habituel sourire satisfait. Je savais qu'il m'attendait. Je ne pensais pas qu'il prenait la peine de se lever pour chacun de ses collègues. Je pouvais très bien me l'imaginer assis, les pieds sur son bureau ou pas loin, ouvrir la porte d'un geste nonchalant de sa baguette. Mais nous, nous avions du respect l'un pour l'autre.

- Erskine, très cher, comment vas-tu ? Beaucoup de travail ? demandai-je en pointant la paperasse du menton.

Je tournai sur moi-même avant de me rappeler les papiers que j'avais dissimulé habillement sous ma veste, le tout rassemblés dans un dossier que je posai délicatement au centre du bureau de Erskine. Je le regardai en penchant la tête. Il s'agissait d'une liste de personnes de nationalité anglaise résidant aux Etats-Unis. Plus précisément, cette liste ne comprenait que la liste des Nés-Moldus, et bien sûr, puisque j'étais proche du Magenmagot, la description des crimes qu'ils avaient commis, s'ils en avaient commis. Oh bien sûr, il ne m'était pas spécialement compliqué de falsifier légèrement les documents si cela pouvait nous aider. Je savais que cela ne dérangerait pas quelqu'un comme Gregory Hamilton. Nous étions de mèche, si l'on peut dire.

- Puis-je te fournir de plus amples renseignements ?

J'avais suffisamment de temps devant moi. De toute façon, j'estimais que personne n'avait de mot à dire sur comment je répartissais mon temps de travail, tant que tout était fait correctement - ce qui était toujours le cas.
© CRIMSON DAY

descriptionAssociés pas si secrets EmptyRe: Associés pas si secrets

more_horiz
Associés pas si secrets
Mercredi 3 novembre 2021

Erskine travaillait au Ministère depuis 5 mois et il n’était pas mécontent de son travail. Depuis qu’il était à l’UMS, il avait fait de nombreux stages dans différents départements. Il avait tissé des liens, fait des rencontres surprenantes mais pas moins intéressantes. Il était actuellement assistant de juriste en droit international, un poste qu’il garderait jusqu’à ce que Mr. James prenne sa retraite, prévue au printemps. Ainsi, Erskine recevrait le portefeuille client et deviendrait un véritable juriste. Ses 8 années à l’UMS et ses nombreux stages payaient enfin. Mais aussi ses relations. Il avait été recommandé à Mr. James par plusieurs personnalités importantes dont Olivia Macmillan. Il avait justement rendez-vous avec elle à 14h.

Olivia, ex-femme de Theodore Nott, était une femme très influente dans son milieu et Erskine se félicitait de l’avoir à ses côtés. Elle avait su s’émanciper de l’emprise de son mari et devenir une femme forte et indépendante. Et Erskine devait avouer que s’il n’était pas aussi amoureux d’Adyson, il craquerait probablement pour cette femme mûre et sure d’elle. Elle faisait tourner la tête de pas mal de politiciens et cela semblait lui plaire.

Trois coups contre la porte indiquèrent qu’elle était arrivée. Erskine resserra son nez de cravate. Lui qui n’aimait pas toutes ses règles si conventionnelles et ses vêtements trop serrés avaient su s’y faire, du moins dans le domaine du travail. Son costume et son rasage étaient impeccables. Il se leva de son bureau et marcha d’un pas droit et déterminé vers la porte. D’habitude, il ouvrait négligemment la porte d’un coup de baguette ou bien il demandait à un elfe de maison d’accueillir l’invité. Mais là, il s’agissait d’une invitée très spéciale. « Erskine, très cher, comment vas-tu ? » « Miss Macmillan » dit-il en lui faisant un baise-main, tradition qu’il se plaisait à conserver. « Entre, je te prie. » dit-il en s’écartant pour la laisser passer avant de refermer la porte derrière elle.

« Tout va très bien : le soleil brille, les températures ne sont pas encore glaciales et Simplet a réussi à me ramener un café ni brûlant, ni tiède ! » se réjouit-il en mentionnant l’elfe de maison assis dans un coin qui triait son courrier. Erskine avait un bureau assez petit, mais bien agencé. Avec ses 15m², Erskine avait assez de place pour son bureau, positionné face à la porte, derrière lequel une baie vitrée donnée sur le hall du Ministère de la Magie, au 3ème étage. Un autre bureau, plus petit pour son elfe de maison, était posé sur la droite. Et sur la gauche, des étagères s’étalaient, disparaissant magiquement dans le mur comme s’il y avait une continuité. Un hibou était posé près du porte-manteau à côté de l’entrée.

« Beaucoup de travail ? » demanda Olivia en avisant les papiers posés négligemment sur le bureau d’Erskine. « Rien de bien urgent. » balaya-t-il en agitant alors sa baguette pour que les documents filent se ranger dans une pochette rouge. « Assieds-toi donc. » dit-il à Olivia en indiquant une chaise face à son bureau. Reboutonnant sa veste, il s’assit face à la jeune femme qui sortait un dossier de sous sa veste. Le logo de l’Alliance Unitaire y était tamponné dessus. Un sourire se fit sur le visage d’Erskine.

Puis, se rappelant la présence de l’elfe, il annonça : « Olivia, que veux-tu boire ? » La jeune femme annonça sa commande et Erskine demanda à Simplet de s’en charger. L’elfe soupira bruyamment, lui qui n’avait fait aucun bruit depuis l’arrivée d’Olivia, mais il quitta sa chaise, remonta ses lunettes sur le nez et passa à travers la porte comme un simple fantôme. « Je dirai que nous avons à peu près 15 minutes devant nous. En général, il en profite pour aller aux toilettes et discuter avec les elfes responsables du ménage. » Erskine leva les yeux au ciel. Cette petite révolution qu’avait mené Granger-Weasley pour les elfes n’étaient franchement pas terribles.

Erskine ouvrit alors le dossier et trouva plusieurs listes de noms. Des Sang Impures. « Mmh … il faudra bien nous assurer qu’ils seront dans les écoles pour … ce qui est prévu. » Les Résurgents prévoyaient d’effrayer la population en masse avec leur vague de stérilisation. Ils avaient commencé à viser hier Seattle et s’apprêter à frapper Chicago prochainement. Erskine ne voulait pas que l’Alliance Unitaire y soit mêlée mais il n’était jamais impossible de balancer quelques Nés-Moldus en pâture. « Puis-je te fournir de plus amples renseignements ? » demanda Olivia en se penchant légèrement par-dessus le bureau, révélant un peu plus son décolleté plongeant. Erskine s’efforça à ne pas regarder dans cette direction alors qu’il passait un doigt songeur sur sa bouche. Il reposa finalement le papier et pointa du doigt l’un des noms. « Nina Eaton, Née-Moldue, aucun crime à ce jour. » lut-il à voix haute. « Sans emploi à ce que je vois ? Pourquoi n’essayerait-on pas de la recruter ? » Il vit le regard de dégoût de la part d’Olivia. La plupart des anciens Résurgents avait encore beaucoup de mal à l’idée que des Sang-Mêlés, pires que des Nés-Moldus, entrent dans l’Alliance Unitaire. Erskine décida de s’asseoir autrement, croisant les mains devant lui.

« Olivia. » dit-il en attrapant la main de la jeune femme qu’il caressa entre ses mains. Cette femme avait connu trop de chagrins et de souffrance dans sa vie. Erskine devait la traiter tout d’abord avec respect mais aussi avec charme et tendresse. « Nous avons besoin d’une nouvelle stratégie pour notre parti, tu le sais. Nous sommes encore trop virulents pour certains. Mon nom est toujours associé directement aux Croupton, à mon père, au Seigneur des Ténèbres. Il faut que j’arrive à me blanchir sans avoir besoin de renier mes origines. Et m’afficher aux côtés d’une Sang-de-Bourbe, comme cette Nina, pourrait m’y aider. » expliqua-t-il d’un ton doux.

« De plus … je lis qu’elle n’a aucune famille proche. » dit-il en avisant à nouveau le dossier. « Je vais la convoquer pour un entretien. Si ça se trouve, elle sera assez manipulable pour que tu en fasses ta poupée. Un petit Impero et elle pourra entrer à ton service … ou au mien. Il me faudra une secrétaire quand James partira. » dit-il avec un sourire malicieux, remerciant encore à l’instant Olivia pour le tuyau qu’elle lui avait donnée. Grâce à elle, il avait su gagner une petite réputation au Ministère, suffisante pour que Mr. James le choisisse comme son successeur.  
©️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Knock, knock, knockin' on heaven's door ! »

descriptionAssociés pas si secrets EmptyRe: Associés pas si secrets

more_horiz
Associés pas si secrets
Erskine Croupton & Olivia Nott

Je jetai un regard en coin vers l'elfe de maison de Erskine. J'ignorais si il se nommait réellement Simplet, mais connaissant mon interlocuteur, je n'en doutais pas vraiment. Non pas que je me souciais des états d'âme des elfes de maison, loin de là. J'avais pour habitude d'être entourées par eux, pendant mon enfance à la maison, puis dans notre propre maison avec ma famille. Maintenant que je vivais seule en appartement, je n'en avais plus, mais je comptais bien changer cela rapidement.

- Je prendrais un café aussi, merci Erskine, annonçais-je en m'asseyant.

Je fronçais les sourcils en entendant l'elfe soupirer. Cela ne se passerait pas comme ça, avec moi... mais ce n'était pas important, en tout cas, pas maintenant. J'ajustai ma veste en regardant Erskine parcourir le registre que je lui avais fourni.

- Evidemment.

J'étais sûre que beaucoup de gens considéreraient cette vague de stérilisation comme quelque chose de cruel. Je ne me considérais pas comme telle, cruelle, mais moi, je n'y voyais que du bon. Les Sangs-de-Bourbe mettaient en péril le monde magique, tandis que les Sangs-Purs disparaissaient petit à petit... c'était tragique, et il fallait trouver un moyen d'y remédier. Les stérilisations n'étaient que la première étape. C'est pourquoi je dévisageais Erskine d'un air choqué suite à sa proposition.

- Serais-tu tombé sur la tête ?

Travailler avec une Née-Moldue, et puis quoi encore ? J'attrapai la fiche de la dénommée Nina Eaton.

- J'admets qu'elle a un joli minois. Ta Avery ne te suffit plus ? Je suis bien placée pour savoir qu'il faut profiter des plaisirs de la vie mais... tu vaux mieux que ça.

Je reposai la fiche sur le bureau de Erskine d'un air dédaigneux. Ce dernier en profitant pour prendre ma main entre les siennes. Pour quelqu'un de si puissant, et, on pouvait probablement le dire, perfide, il était étonnement doux. Je me grattai subtilement le menton de ma main libre.

- Cela pourrait peut-être fonctionner... les gens sont si crédules.

Je regardai à nouveau la photo de Eaton. Elle avait un joli sourire, mais j'avais bien l'impression que c'était l'un de ses seuls atouts.

- Elle n'a pas bien l'air dégourdie. Avec un peu de chance, elle a l'intelligence d'un Botruc et il sera facile de la manipuler. Dommage que ça ne soit pas un homme, ils sont tellement plus facile à gérer. Je déteste me servir de la violence, dis-je d'un air faussement dramatique. Mais tu sais que je ne recule devant rien.

Je soupirai.

- J'espère que j'aurais le droit de la tourmenter un peu, tout de même.

Il fallait bien que cette Sang-de-Bourbe serve à quelque chose. Quand j'étais énervée, j'aimais dessiner, ou peindre, mais je ne pouvais décemment pas faire ça au boulot. Passer mes nerfs sur une Sang-de-Bourbe, ça, ça me détendrait. Et puis, si j'y allais trop fort, un coup d'Oubliette, et le tour était joué. Je pointai ma baguette sur la fiche de Eaton et en fit une copie.

- Très bien, je me charge de la convoquer dès que je retourne à mon bureau.

Je repris ma main et lui fit un clin d’œil.

- Encore félicitations pour cette promotion. Tu mérites mieux que ce bureau et que cet elfe de maison... j'ai bien envie de boire mon café avant de me mettre au boulot, dis-je d'un air un peu taquin.
:copyright: CRIMSON DAY

descriptionAssociés pas si secrets EmptyRe: Associés pas si secrets

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum