Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionGive them hell, kid EmptyGive them hell, kid

more_horiz
Give them hell, kid

15 décembre 2021
Quelle journée pourrie. Comme d'habitude, j'ai l'impression d'être une ratée. Enfin, ce n'est pas qu'une impression: je suis une ratée. Certains profs ne manquent pas de me le faire remarquer. J'ai reçu la note d'un de mes devoirs de défense contre les forces du mal, exécrable. Le professeur Bennett ne me faisait même plus de remarques, je crois qu'il était las, lui aussi. J'avais pourtant fait des efforts pour ce devoir, j'avais fait mes recherches, j'avais pris mon temps pour l'écrire correctement... et pourtant, le résultat était aussi désastreux que si j'avais écrit n'importe quoi. A quoi bon ? Je ne sais même pas pourquoi je m'acharne, je ne vais jamais réussir mes examens. Je n'aurais pas de diplôme, pas de futur.

Pas de futur, ça, c'est une certitude. Je pense à Reese et à sa petite famille. Même si mes parents sont des Non-Majs, ils ont entendu parler de l'attaque des Résurgents. Je leur ai menti en disant que j'étais à l'abri quand la pluie est arrivée. J'ai bien peur que vous allez devoir vous contenter de la progéniture mi-vampire mi-humaine de Reese, papa, maman. Je ne suis même plus bonne à avoir des enfants. Je suis inutile jusqu'au bout.

J'ai soudain le souffle coupé, mon épaule droite me fait un mal de chien. Sous le choc, j'ai laissé tomber tout ce que j'avais en main par terre. Je relève la tête et je comprends que je suis entrée en collision avec quelqu'un. Je mets un instant à mettre un nom sur son visage. Cody Elton, un des "cool kids" de l'école. Le genre de personne qui ne me porte pas dans son cœur, sauf lorsqu'il s'agit de se moquer. Sa bande d'amis ne se prive pas, ça les fait bien marrer. Alors que j'allais m'excuser, je me dis que peut-être, ce n'est pas moi qui lui suit rentrée dedans, mais lui qui l'a fait, intentionnellement. Vu sa force, il savait qu'il allait me faire mal. Peut-être que les mots à mon égard ne sont plus assez violents pour lui et ses amis. Il fallait passer à la force physique, parce que c'était tellement drôle de se moquer de la petite paumée de Hetson ! Regardez-la, on dirait qu'elle va pleurer ! Et bien non, pas aujourd'hui.

Je le regarde avec un air de défi. Il a l'air surpris, mais pas effrayé. Evidemment, qui peut avoir peur de l'imbécile d'Alyssa ? Je vois le regard de Cody glisser sur mes affaires étalées au sol... avec, bien en évidence, ce devoir marqué d'un énorme T, comme Troll. Il s'apprête à dire quelque chose, mais il est trop lent. Il cherche probablement une réplique bien cinglante, mais moi je n'ai pas besoin de réfléchir pour répliquer.

- Echardium dolor !

Je sais que j'ai fait mieux, comme sort, mais sur le coup de la surprise et de l'urgence, je n'ai pas eu le temps de me concentrer pour que le sortilège soit optimal. Cependant, Cody a l'air d'avoir mal, et même si ça n'est pas assez à mon goût, c'est... satisfaisant. Grisant, même. J'ai l'impression qu'enfin, je peux avoir la vengeance dont j'ai toujours rêvé. Pourquoi ne suis-je jamais passée à l'attaque ? Ce n'est même pas de l'attaque, en vérité, juste de la légitime défense. Tant pis si la réaction était démesurée. J'en ai assez d'être une poule mouillée. C'est à leur tour d'avoir peur. Je souris en voyant Cody se tordre de douleur.
   
Lilith

descriptionGive them hell, kid EmptyRe: Give them hell, kid

more_horiz
Give them hell, kid !Mercredi 15 décembre 2021

Ca allait mieux. Les choses allaient mieux. Ce n’était pas encore bien, ce n’était pas encore une humeur légère. Mais ça allait mieux.  

Cody faisait moins de cauchemars sur l’attaque à Ilvermorny. Il avait cessé de voir chaque nuit le masque des Résurgents et d’entendre cette voix lui lancer un sort de magie noire. Les choses allaient mieux pour lui. Et pour Pearl aussi. Cette épreuve les avait rapprochés et désormais ils étaient souvent ensemble. Les deux référents de la 10ème année devenus amis. Pearl avait été stérilisée comme à peu près 35% des personnes qui étaient présentes ce jour-là. C’était un chiffre assez conséquent et qui avait justifié la présence de plusieurs Psychomages dans le château.  

Aujourd’hui, les élèves semblaient reprendre à peu près une vie normale. Et les vacances de Noël feraient le reste. Peut-être que certains ne reviendraient pas : avec cette attaque, les parents craignaient pour la vie de leurs enfants. Surtout qu’Amanda Green n’avait toujours pas été arrêtée. Les Elton avaient aussi prévu de demander à Rosie et Cody s’ils souhaitaient rester ou s’ils préféraient bénéficier de cours par correspondance jusqu’à la fin de l’année. Les deux meilleurs amis savaient déjà quoi répondre à cette question : ils finiraient l’année à Ilvermorny.  

De plus, Puckwoodgenie était en bonne voie pour gagner la Coupe de Quidditch de cette année. Ils étaient en 2ème position mais ils gardaient espoir de pouvoir encore battre les Serpent-Cornus. C’était dans cette ambiance que lui et son équipe marchaient dans les couloirs d’Ilvermorny. « Il faut qu’on élabore une bonne stratégie. » « Mais avec Elton dans l’équipe c’est gagné d’avance ! » ricanaient-ils en tapotant l’épaule de Cody. L’un d’eux poussa Cody sur une élève. Cody lui rentra dans l’épaule, riant à moitié. Les garçons de l’équipe redoublèrent de rire en voyant qui avait été la malheureuse victime : Alyssa Hetson.  

Elle était très bizarre comme fille. Elle ne parlait pas, passait la moitié de son temps dans les bouquins et baissait la tête dès qu’elle croisait quelqu’un. Difficile de créer un contact. Cody se retourna. Il devrait peut-être s’excuser ? La jeune femme le regardait avec un regard assassin. Il avait fait tomber toutes ses affaires. Il soupira, agacé par sa propre bêtise. Il faisait le con mais il n’en était pas un pour autant, bien que cela fasse marrer tout le monde dans le couloir. Cody, le mec populaire, avait bousculé Alyssa, la zarbie. Il voulut lui dire qu’il était désolé mais la jeune femme ouvrit la bouche avant lui. Et ce qu’il entendit était bien de ce qu’il pensait :  

« Echardium dolor ! » Cody crut manquer d’air sous la surprise et sous l’entente d’un tel sort. De la magie noire. Mais il n’eut pas le temps de réfléchir, le sort le paralysa. Ses jambes se dérobèrent et il s’écrasa au sol, comme transpercé par des milliers d’aiguilles. Il essayait de se contrôler, de ne pas crier, mais la douleur était forte bien que moins violente que celle infligée par la Résurgente. C’était surtout la panique qui gagnait Cody à cet instant.

Un garçon chercha à intervenir mais Alyssa esquissa juste un geste de la tête pour enlever sa baguette de la main. Deux autres se jetèrent alors sur elle et, incapable de se concentrer pour autant de personnes, la jeune femme annula son sort sur Cody qui peinait à reprendre son souffle. « Eh mec ! ça va ? » dit l’un d’eux, lui tendant la main. Deux garçons de l’équipe tenaient Alyssa par les bras, comme si cette petite chose allait se débattre. « Toi, ça va être ta fête ! » déclara alors l'un des garçons de l'équipe. « Faut l’amener au directeur ! » répliqua un autre. « Non ! » dit brusquement Cody qui peinait à tenir debout. Ses jambes flageollaient et il avait le teint livide.  

Il croisa alors le regard d’Alyssa et papillonna des yeux. Non mais … elle souriait ? « On l’emmène avec nous ! » déclara un garçon qui se précipita avec les autres dans une salle vide. Aucun des autres élèves présents ne réagirent, préférant fermé les yeux. Cody entra avec eux et baissa le store de la porte avant de jeter un « Collaporta ». Il se tourna vers Alyssa, hésitant. « Tu es l’une d’entre eux ? Tu es une Résurgente ? » demanda-t-il, inquiet. « Elle ne mérite pas de vivre tranquillement si elle cautionne ce qu’ils ont fait … » « Elle fait de la magie noire, elle doit surement avoir un lien avec cette Amanda Green. » Un garçon lui cracha à la gueule. Cody restait paralysé face à ce lynchage. Il était apeuré par ce qu’il voyait : une jeune fille qui venait de reproduire son pire traumatisme, mais aussi une fille victime de lynchage.  

« Arrêtez ! » dit alors le jeune Puckwoodgenie. En tant que capitaine de l’équipe, les autres l’écoutèrent. « On la relâche, c’est bon … » dit-il en évitant de croiser le regard de quiconque. « Quoi ?! Mais pourquoi ?! Après ce qu’elle t’a fait ? » Cody secoua la tête. « Ca sert à rien … Elle nous prend déjà pour des brutes et on ne fait que confirmer son image de nous. » expliqua le jeune homme. « N’est-ce pas ? » dit-il en s’adressant cette fois-ci à Alyssa.
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Oh, I never knew you were the someone waiting for me, 'cause we were just kids when we fell in love »

descriptionGive them hell, kid EmptyRe: Give them hell, kid

more_horiz
Give them hell, kid

15 décembre 2021
Si tu crois que je vais avoir une once de pitié parce que tu te tords de douleur et que tu essayes de me demander d'arrêter... tu te trompes, Cody Elton. Toi et tes amis, vous vous êtes bien amusés à me faire souffrir pendant toutes ces années, c'est à mon tour. Presque automatiquement, je désarmai un des petits copains de Cody d'un geste de la tête. Je ne savais même pas que j'étais capable de faire ça. Je suis assez fière de moi, pour une fois. Cody semble reprendre sa respiration, parce que j'ai été déconcentrée par son ami, mais je me remets à la tâche... avant de me faire tacler au sol par deux autres de ses amis. Ma tête touche le sol en premier, je crie sous le coup de la surprise et de la douleur. Quand je prends à nouveau conscience de ce qu'il se passe, je regarde les deux brutes, je les regarde dans les yeux, l'air de dire "vous êtes les suivants". Emmenez-moi chez le directeur, pour voir. Je suis la petite fille effacée du coin de la classe, qui pourrait croire que je vous ai agressé ?

Je suis moi-même surprise de voir ce feu qui m'anime. J'ai soudainement une confiance ne moi qui n'existait pas auparavant. C'est étrange, mais plaisant. D'un coup, j'ai l'impression de pouvoir faire plein de choses, de pouvoir déplacer des montagnes, presque littéralement. Je me laissai traîner par les garçons dans la classe vide. D'un coup, ma grande confiance s'évapora.

- N... non, répondis-je à Cody.

Je les regardai, les uns après les autres. C'est vraiment de moi, qu'ils ont peur ? C'est drôle comme les choses peuvent changer un en claquement de doigts... Je m'apprête à dire à Cody que c'est un idiot - comment puis-je être une Résurgente alors que je suis une Non-Maj ? - mais un autre me crache dessus. Je serre les poings. J'hésite entre pleurer ou laisser ma rage éclater. Je penche plutôt pour la deuxième option. C'est terminé, la Alyssa qui se laisse marcher dessus. J'en ai assez vu. J'essaye de me concentrer pour projeter ce type à l'autre bout de la pièce, mais je n'y arrive pas. C'est comme si j'avais épuisé toute ma force avec le sort que j'ai lancé à Cody. Et puis, soudainement, ce dernier demande à ce qu'on me relâche. Je lui lance un air interrogateur. Il semble conscient de l'image qu'il me renvoie. Ah oui, l'image, c'est important pour les personnes comme vous, pas vrai ?

- Vous êtes des brutes, confirmai-je. Pas la peine de se voiler la face.

Je me redresse et essuie mon visage avec ma manche. J'ai envie de rajouter tellement de choses, mais à quoi bon ? Je sors péniblement de la classe sous leur regard. La prochaine fois, je ne vais pas m'arrêter là, je me le promets.

__________________________



Les vacances de Noël sont passés extrêmement vite, et me voilà rentrée à nouveau à Ilvermorny. Je dois admettre que pendant les vacances, ma belle assurance s'est estompée. J'évite Cody Elton et ses amis autant que possible. Les jours qui ont suivi mon attaque, ils ont continué à me regarder d'un air inquiet, presque craintif. Maintenant, ils me regardent de travers, comme s'ils étaient prêts à prendre leur revanche. Je ne suis pas bête: je sais que toute seule, je ne peux rien contre eux...

Je me dis que j'ai été bien stupide. Certes, pendant toutes ces années, ils m'avaient fait voir de toutes les couleurs, mais c'était supportable. Maintenant que j'avais attaqué le chef de leur petite bande, qu'allaient-ils me faire subir ? Je savais que j'allais regretter tous ces moments où ils m'avaient humiliées, y compris ce crachat que j'avais reçu en plein visage. J'ai encore plus peur qu'avant, mais j'essaye de me ressaisir. Je suis capable de me défendre, je le sais. J'ai juste besoin... d'un peu plus d'entraînement.

Et c'est ce que je fais, là, dans cette classe vide. J'essaye d'envoyer valser des objets comme j'ai voulu envoyé valser l'ami de Cody. Ce n'est pas de la magie noire à proprement parler, mais il faut que j'apprenne. J'y arrive, lentement mais sûrement. Je m'essaye à des objets plus lourds, mais ce n'est pas pareil que de faire ça sur un Humain. Je ne vois pas à qui demander d'être mon cobaye, de toute façon.

La porte s'ouvre sur Cody Elton. Je reste un instant plantée sur place. La peur reprend le dessus, comme d'habitude. Je vois sa carrure, on dirait qu'il fait deux fois ma taille et trois fois mon épaisseur. Je pointe ma baguette sur lui, mais trop tard: il est déjà à ma hauteur et attrape mon poignet.

- Lâche-moi !

Il me fait mal, il serre fort. Il doit sentir au son de ma voix que j'ai mal. J'arrive à faire un mouvement de poignet afin que ma baguette touche son avant-bras. Je me concentre et... il me relâche. Il inspecte son bras, où une petite marque de brûlure est apparue. Rien de dramatique, il guérira, mais assez pour qu'il ait mal. Sous la pression, je ne peux pas jeter de sorts puissants, pas encore. Je me recule dans un coin de la pièce, baguette pointée sur lui. Je suis essoufflée, mais pas épuisée, pas encore. S'il tente quelque chose... il faut que je sois prête. Physiquement, il peut m'écraser telle une mouche, mais si je réagis rapidement, peut-être que je peux le contrer. Je sens que je tremble, que je transpire. Et pourtant, j'aime cette sensation. J'ai l'impression que enfin, j'obtiens justice... jusqu'à ce qu'ils me tombent tous dessus.
   
Lilith

descriptionGive them hell, kid EmptyRe: Give them hell, kid

more_horiz
Give them hell, kid !Mercredi 15 décembre 2021

« Vous êtes des brutes » confirma Alyssa.

Même si Cody s’attendait à une réponse de ce genre, cela ne manqua pas de lui mettre une claque en pleine gueule. Lui ? une brute ? C’était vraiment ce qu’il était devenu ? Après s’être fait piétiner à Durmstrang, le voilà qui avait pris la grosse tête à Ilvermorny au point de se faire traiter de brute par une fille ?

○○○

Mercredi 5 janvier 2022 – 18h23

Les élèves d’Ilvermorny avaient retrouvé le chemin de l’école depuis dimanche soir. Fini les vacances de Noël et les visites nocturnes en ville, Cody reprenait la dernière ligne droite jusqu’au diplôme de 10ème année. Il avait passé des vacances assez plaisantes. Il avait à moitié avoué ses sentiments pour Rosie et même si elle ne les partageait pas, Cody avait pris la décision d’aller de l’avant. Il s’était trouvé une nouvelle amie en la personne de Jaëlle Sharp et avait participé à des soirées vraiment branchées grâce à Dylan Gray. Il découvrait un tout autre univers et il avait plus que hâte de mettre Ilvermorny derrière lui pour aller à l’université où il aurait enfin plus de libertés.

En attendant, il avait bien l’intention de se donner à fond pour faire gagner la Coupe de Quidditch aux Puckwoodgenie. Cody allait s’entraîner désormais tous les jours sur le terrain de Quidditch, si bien qu’il se mettait déjà en retard sur des devoirs. Miss O’Dylan ne voulait plus le voir dans sa bibliothèque depuis que lui et ses potes avaient fait tomber toute une étagère. Ce n’était vraiment pas leur faute en plus !

Bref, Cody avait le choix : soit retourner à son dortoir, soit chercher une classe vide pour s’entraîner correctement à la Magie sans Baguette qu’il pratiquant depuis un an et demi désormais. Il choisit la 2ème option et après avoir salué quelques-uns de ses amis, il essaye de trouver une salle vide. La plupart était protégée par des sorts puissants mais l’une d’eux s’ouvrit sans forcer.

Alyssa Hetson était là. Baguette en main, elle semblait s’entraîner elle aussi et resta figée un moment en voyant arriver l’un de ses pires ennemis. Cody déglutit. Cette fille lui avait fait revivre l’un des pires traumatismes qu’il avait vécus cette année et pourtant, elle l’avait traité de brute. Il la regarda pointer sa baguette sur lui mais Cody réagit plus vite, surement parce qu’il avait su entraîner ses réflexes. Il se saisit de son poignet.

« Ne fais pas ça. » dit-il.
« Lâche-moi ! » cria-t-elle, menaçante.
« Non ! »

S’il la relâchait, elle allait encore lui lancer un sort de magie noire, hein ? Parce que vu comment elle le regardait, elle ne semblait pas vouloir s’excuser pour la dernière fois. Mais elle réussit quand même à lui lancer un sort. Cody sentit la peau de son avant-froid brûler et il se recula, lâchant un petit gémissement et relâchant par le même temps le poignet de la jeune femme.

« Aïe ! » se plaignit-il.

Alyssa avait reculé pour remettre une distance raisonnable entre eux mais gardait sa baguette pointée sur lui. Cody se tenait l’avant-bras, observant tour à tour le visage d’Alyssa puis sa baguette. Il ne chercha pas à avancer, il ne voulait pas se reprendre un sort en pleine face.

« Ok … du calme. » commença-t-il en mettant ses mains devant lui comme il inciterait un Hyppogriffe à se calmer. « J’te jure que je ne te veux aucun mal, ok ? »

Il jeta un coup d’œil derrière lui où il avait refermé la porte après son entrée dans la pièce.

« Pourquoi tu fais ça ? » demanda-t-il en désignant sa brûlure. « C’est de la Magie Noire ? Je suis désolé d’avoir fait l’amalgame l’autre jour. Mais je ne peux pas m’empêcher d’associer cette forme de magie à ce que m’a fait subir … Amanda Green. »

Il déglutit difficilement, comme une histoire difficile à digérer, à avouer. Il releva les yeux vers Alyssa avant de s’asseoir à un bureau.

« Est-ce que … est-ce que je t’ai fait du mal moi aussi ? » poursuivit-il. « Ou … quelqu’un ? »

Et la jeune femme se confia alors : il se pouvait que Cody lui ai fait du mal, mais c’était essentiellement Jordan et Michaël, les batteurs de l’équipe de Quidditch qui l’emmerdaient le plus : bousculades dans les couloirs, crachats à la figure, farces de sorciers … Ils semblaient se livrer à un véritable harcèlement avec Alyssa qui était visiblement à bout.

« Je suis désolé pour ce qu’ils t’ont fait subir. » déclara prudemment Cody. « Je t’assure que je n’en savais rien, je … »

Mais Alyssa s’énerva. Si, bien sûr que si, il savait. Il avait juste fermé les yeux, parce que c’était normal de bousculer la zarbie, parce que c’était amusant de la voir s’énerver après une farce, parce qu’on ne prêtait pas attention à une fille comme elle. Cody baissa la tête, face à ses accusations. Il aurait voulu dire quelque chose, faire quelque chose mais la vérité l’abattait trop : harcelé, il était finalement devenu un harceleur à son tour.

Soudain, la porte s’ouvrit.

« Eh mec ! On a … »

Les gars de l’équipe. John était sur le devant quand il vit la baguette d’Alyssa pointée sur Cody qui, tête baissée, semblait abandonner le combat.

« Eh mais ! »

John s’engouffra dans la pièce, rapidement suivi par Joe, Michael et Jordan.

« Non attendez ! » s’écria Cody en avançant rapidement pour faire barrage de son corps en travers Alyssa et lui.

Mais la jeune femme avait été plus rapide : elle avait lancé un sort qui arriva malheureusement sur Cody. Prenant le sort de plein fouet dans le dos, Cody tomba face à la première sur le sol, le corps parcouru de soubresauts. Il n’en fallut pas plus pour les autres membres de l’équipe qui se jetèrent sur Alyssa. Si elle réussit à en blesser un ou deux, dans la mêlée, elle se fit avoir. Les dés étaient jetés.

○○○

Mercredi 5 janvier 2022 – 18h45

Cody regardait, abasourdi, la scène figée devant lui. Il n’avait fallu qu’une poignée de secondes pour que la situation dégénère : si au départ, les garçons avaient pris le dessus en la giflant ou en lui lançant des sorts affreux, le pouvoir d’Alyssa s’était éveillé dans toute cette violence. Et voilà que les corps des quatre joueurs de Quidditch jonchaient le sol. Ils n’étaient pas morts, Cody avait vérifié. Simplement assommé et avec de multiples lésions sur le corps. Assis, Cody les observait avant de reporter son regard sur Alyssa, toujours en retrait. Il était incapable de déterminer ce à quoi elle était en train de penser. Mais il avait peur. Il avait vraiment peur. Est-ce qu’Alyssa était toujours en colère et attendait que Cody ouvre la bouche pour finir le travail déjà commencé ? Risquait-il de mourir ? Comment avait-il pu en arriver là ?
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Oh, I never knew you were the someone waiting for me, 'cause we were just kids when we fell in love »

descriptionGive them hell, kid EmptyRe: Give them hell, kid

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum