Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Décembre 2021.
Partagez

descriptionIt's been a difficult year and terrors don't prey on innocent victims EmptyIt's been a difficult year and terrors don't prey on innocent victims

more_horiz
It's been a difficult year and terrors don't prey on innocent victims
Jeudi 16 décembre 2021

Luke resserra les pans de son manteau. Cette nuit, la neige comptait bien envahir toute l’Ecosse et elle avait commencé à tomber depuis 16h, alors que Luke terminait ses cours avec les 3èmes années en option. Il entra dans le bar des Trois Balais et jeta un coup d’œil à sa montre. 20h06. Il était légèrement en retard, mais il doutait que Mathys soit le genre de personnes regardant sur l’heure.

Le bar n’était pas spécialement bondé, mais on trouvait quelques personnes accoudées au comptoir et trois/quatre autres groupes de personnes dans le reste du bar. Mathys lui adressa un signe de la main, les coudes sur le comptoir et Luke sourit. Il n’avait pas vu le jeune homme depuis quelques mois et une sortie entre amis ne se refusaient pas. Mathys lui avait envoyé un hibou il y avait quelques jours pour lui proposer de se boire un coup à Pré-au-Lard.

Luke se laissa tomber lourdement sur le tabouret avant de serrer la main de son ami. Calla et Bryn étaient en sécurité chez les Stanger et bientôt ils pourraient souffler totalement. La louve avait été libérée des cellules du Ministère il y avait une semaine et demie à peu près. Depuis, elle était assignée à résidence, c’est-à-dire chez Susan et Daniel Stanger. Ce dernier, avocat, faisait tout pour alléger la peine de Calla qui n’avait au final rien à se reprocher : on l’accusait d’avoir tué ses parents, or c’était faux. Et la Justice Magique était en train de le prouver. Aymen Avery avait tenu sa promesse : des Aurors avaient réussi à retrouver des Purificateurs américains et ils étaient prêts à témoigner du meurtre des Sawyer par les Purificateurs eux-mêmes. Les choses allaient s’arranger, il suffisait d’être patient.

En attendant, Luke revenait tous les soirs chez ses parents. Sa maison était de ce fait un peu à l’abandon mais il ne pouvait se résoudre à quitter Calla et Bryn.

« Alors quoi de neuf ? » demanda Luke après avoir commandé deux Bièraubeurres Ambrées. « Ça m’a étonné de te voir me donner rendez-vous à Pré-au-Lard, mais je me suis dit que l’Ecosse devait te manquer ! » se moqua-t-il en pinçant l’épaule de Mathys. « Mais j’ai une question : en lisant ton hibou, j’ai eu peur que tu ne veuilles me parler parce que tu connaissais des malheurs. Tu sais que si des grands te bousculent, je peux toujours venir leur mettre la raclée … » Il se fit craquer les jointures des doigts en riant. Mathys avait passé l’âge de se faire bousculer, bien évidemment.

« Ca me fait plaisir de te revoir ! » ajouta alors Luke alors que le serveur venait leur déposer leurs bières devant eux. Luke ne connaissait pas grand-chose de Mathys, du moins, de sa vie en dehors de Poudlard. « Tiens, j’en ai une bonne à te dire … » Il sourit avant de tourner la tête vers son ami. « Je suis devenu papa ! » Il aimait dire ça. En faites, ça le faisait même rire de l’annoncer. Bien des choses avaient changé depuis que Calla lui avait dit toute la vérité.

« Bryn a eu 2 ans en mai dernier et … ouais c’est une longue histoire. » Il en convenait à présent, ce serait trop difficile de tout raconter. Mais il sortit son téléphone portable et montra une photo de la jeune fille. « Elle est déjà aussi séduisante que son père ! » se réjouit-il.
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« A million dreams is all it's gonna take, a million dreams for the world we're gonna make »

descriptionIt's been a difficult year and terrors don't prey on innocent victims EmptyRe: It's been a difficult year and terrors don't prey on innocent victims

more_horiz
It's been a difficult year and terrors don't prey on innocent victimsJeudi 16 décembre 2021

Le jeudi est un jour plutôt calme, pour les quelques sixième années en Magie Avancée : nous n’avons qu’un cours, en début d’après-midi. La plupart du temps, je m’occupe en poursuivant mes recherches, ou en peaufinant d’éventuels devoirs à rendre jusqu’à tard le soir, mais pas aujourd’hui. J’avais enfin trouvé un équilibre entre ma vie personnelle et ma vie à l’université pour sortir et inviter Luke. Je pense qu’en voyant mon hibou, il n’a tout simplement pas put résister – surtout lorsqu’on sait qu’on ne s’est pas vu depuis des mois. Je n’avais aucune idée de ce qu’avait été sa vie, depuis la dernière fois. Peut-être s’était-il assagi ? Un petit sourire, un brin ironique, pointe sur mes lèvres, je le sens. Ce n’est pas très gentil, je sais, mais je ne peux rien y faire : maturité et Luke Stanger font toujours trois dans mon esprit. Même si Luke m’a aidé, à Poudlard, je ne peux pas m’empêcher de le voir comme un grand ado. Même après tout ce qu’il a fait pour moi.

On ne peut pas dire que j’étais le plus populaire, au château, ni le plus beau ou le plus aimé. J’étais juste… moi. Rien d’extraordinaire, mais c’était déjà assez pour devenir la tête de Turc de certaines personnes. Après tout, je cumulais les malus, il faut dire : timide, peu parlant, intello de Serdaigle toujours plongé dans les livres. Oui, Luke m’avait bien aidé. Je me souviens qu’au tout début, je voyais ce grand gaillard de 6ème année comme un sauveur, un modèle à suivre. Après, j’ai appris à être un peu plus critique vis-à-vis de son comportement mais… Le fanatisme, s’il s’est transformé en admiration, a aussi laissé place à une vraie amitié. Même si je ne cache pas toujours me sentir inférieur – un peu, quand même – face à lui. Parce que si j’ai bien appris un truc de Roland, malheureusement, c’est que je suis doué pour m’écraser face aux autres. Alors que Luke, lui, est assez courageux pour se lever et se défendre.

J’étais entré dans le bar un peu plus tôt que l’heure qu’on avait fixé pour notre rendez-vous. Juste pour profiter un peu du silence et du calme de la pièce. Il n’y avait pas grand monde, en tout cas que je connaissais : la majorité des étudiants étaient sûrement en train de faire la fête, comme s’était souvent le cas le jeudi soir. Moi ? Je ne suis pas vraiment grosses fêtes, où on était encouragé à boire encore et encore. Non, vraiment, très peu pour moi. La porte des Trois Balais s’ouvre, dévoilant Luke. Je fais un petit signe de la main au jeune homme, qui vient s’asseoir à côté de moi. J’ai bien l’impression qu’il a pris un coup de vieux durant ses derniers mois, mais j’extrapole peut-être un peu trop. « Alors quoi de neuf ? » Je hausse les épaules, en souriant un peu. J’allais sûrement le décevoir quant il se rendra compte que rien ne s’était passé, dans ma vie. C’était toujours la même chose : les cours, la famille, les amis, et ainsi de suite. Non pas que cela me dérange ! Mais rien de bien excitant, pour quelqu’un comme Luke. « Pas grand-chose, tu me connais... » De toutes façons, qu’est-ce qui pouvait bien m’arriver, hein ? « Aie ! » J’ai un mouvement brusque lorsqu’il me pince. J’avais oublié ça… Même si j’ai vingt-trois ans, il doit encore me voir comme un gamin. « C’est pas l’Écosse qui me manque. » Je proteste en le repoussant, avec un sourire amusé. « C’est toi, bêta. » Je détourne le regard, un peu embarrassé. Je ne suis pas adepte des déclarations, mais il fallait bien que celle-ci sorte un jour ou l’autre. « Et t’inquiètes, je te ferai signe dès qu’on me traitera encore d’intello ! »

« Ça me fait plaisir de te revoir ! » Je ne relève pas, mais je souris intérieurement. Il lui en faut vraiment peu, pour être heureux dans ce cas-là. « Tiens, j’en ai une bonne à te dire … » Je ne peux pas m’empêcher de lever les yeux au ciel, en attendant d’entendre ce qu’il avait encore préparé comme connerie. « Tu as une nouvelle copine ? Oh, non, attends, laisse-moi deviner, tu as battu le record de celui qui descend le plus vite sa pinte de bière ? » Taquiner ainsi le jeune homme n’est pas vraiment dans mes habitudes, même si j’aime bien le faire. C’est juste… que j’ai peur qu’il le prenne mal, et que Luke se détourne de moi. « Je suis devenu papa ! » « Luke, tu me l’avais jamais fait celle-là, et elle est même pas drôle en plus. » Je soupire, pour montrer mon mécontentement, avant de boire mon verre. « Bryn a eu 2 ans en mai dernier et … ouais c’est une longue histoire. » Je faisais mine de l’écouter, mais sans accorder aucun crédits à son histoire. C’était bien trop gros, comment quiconque pouvait croire ça ? « Elle est déjà aussi séduisante que son père ! » Je m’apprête à me retourner vers mon ami, pour lui dire que les blagues les plus courtes sont les meilleurs, mais je tombe nez-à-nez… avec une photo d’un bébé. « Oh putain, Luke, t’es papa ! » J’arrive pas à y croire. Je n’arrive vraiment pas à y croire ! Pour une fois, ce n’était pas une connerie ! Luke. Père. Merlin, qu’est-ce qu’il s’était passé dans le monde pour qu’on en arrive à là ? « Mais, mais... » Je regardais Luke, effaré. C’était vraiment… vraiment trop énorme, comme nouvelle ! « Comment… Pourquoi ? » Je m’étais levé, sans m’en rendre compte. Le haut de mes vêtements était mouillé – j’avais renversé mon verre en faisant des mouvements brusques. Je n’arrivais pas à réfléchir, à imaginer Luke en… Merlin. « Désolé, je réagi peut-être un peu trop mais… Wahou. » Je me passe une main sur le visage, réalisant que je suis sans doute en train de me ridiculiser. Mais si je m’attendais à ça… ! Aussi calmement que possible, je me rassois sur au bar. Tant pis si j’ai des vêtements mouillés et puant l’alcool, tant pis si on me prend pour un demeuré. « Bah, félicitions, mec. Ça veut dire que t’es enfin devenu adulte ? » Je lui demande en lui tapotant l’épaule, sans pouvoir m’arrêter de sourire. Un bébé, quoi. Une mini-Luke. C’était incroyable, comme nouvelle.
:copyright:️ YOU_COMPLETE_MESS[/b][/color]
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum