Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionIl était temps de refermer ce chapitre EmptyIl était temps de refermer ce chapitre

more_horiz
Il était temps de refermer ce chapitre
Mardi 21 décembre 2021

J’avais reçu un hibou d’Anna Woods. J’étais assez surprise. Je n’avais pas de nouvelles de la rouquine depuis … depuis un an à peu près : quand on m’avait embarqué de force pour être son trésor au Tournoi des Six Sorciers en Amérique. Ca avait été l’occasion pour moi de revoir Rosie Nott et de rencontrer Cody Elton. Je n’avais pas vraiment eu l’occasion de m’expliquer avec Anna en revanche. Toujours très secrète, réservée, nous avions échangé quelques mots pour savoir si nous allions bien, et c’était tout.

Pourtant, avec Anna, nous avions été amies : je lui avais donné ses premières notions en musique et nous nous étions bien entendues. Nous avions même abordé le sujet des parents : les miens qui me forçaient à me marier, la sienne qui l’empêchait d’être qui elle était réellement. Et aujourd’hui, nous avions toutes les deux réussies à échapper à notre destin.

C’était en souvenir de cette amitié que j’avais accepté son invitation. On s’était donné rendez-vous dans ce fast-food, à côté de l’UMS, à midi. Je ne pouvais cacher mon impatience. Je trépignais légèrement sur mes pieds, bien que j’étais assise sur une banquette. Je saluais poliment quelques fantômes même si la plupart était odieux, se croyant tout permis parce qu’ils étaient morts. Je voyais également quelques visages connus de l’UMS. Mais je n’étais pas assez populaire à l’université pour avoir des amis.

J’espérais ne pas croiser Dean. Nous devions nous voir ce soir. Je devais y rester dormir. Mais je pensais à quelque chose en particulier entre nous : je devais lui annoncer que je ne serai pas avec lui le 24 décembre au soir. Kyle Scott m’avait donné l’opportunité de participer à une réunion très importante avec des italiens. C’était une occasion qu’il ne me proposerait pas deux fois. Je ne pouvais la manquer. Je savais que ça ennuierait Dean, pire que ça l’énerverait. Il était de plus en plus difficile pour chacun de nous de concilier nos emplois du temps : nous étions tous les deux pris par nos études à l’UMS, lui en plus par ses entraînements et ses matchs avec les Canons, moi par mes stages et mon petit boulot à la Gazette. Bref, on ne se voyait plus que très rarement. Et je pensais avoir trouvé « la solution » pour régler le problème. Seulement, je doutais que ça plaise à Dean.

Le carillon de la porte du fast-food sonna et je vis la tête d’Anna Woods apparaître. Je me levais pour lui faire un signe de la main et je la vis s’approcher. « Salut ! » dis-je avec un sourire poli. Anna était sans doute aussi froide et réservée que moi, la conversation n’avait jamais été facile. Peut-être avait-elle changé en deux ans ?

Je m’assis sur la banquette alors qu’elle s’installait en face de moi. Directement un serveur arriva pour prendre nos commandes. J’avais déjà choisi mais je jetais un coup d’œil au menu avant d’annoncer ma commande. Cela permit à Anna de consulter rapidement le menu avant de prendre la même chose que moi. Nous n’étions pas vraiment différentes …

« Alors, comment vas-tu ? » demandais-je à la jeune femme pour commencer. « Zachary m’a dit que tu étais restée finalement à Ilvermorny, après tes ASPIC. C’est plutôt … c’est une bonne opportunité pour toi ! » indiquais-je, sincèrement heureuse pour elle. « Tu as su tisser des rencontres intéressantes ? » Je savais qu’elle n’avait pas trop d’amis à Poudlard, un peu comme moi. Mais comme je le disais un peu plus tôt, cela avait pu changer en deux ans. Et après tout, elle était devenue l’une des favorites avec ce Tournoi.

« Comment … comment tu le vis ? Ce vaccin, je veux dire … » J’imaginais très bien que ça n’avait pas du être une épreuve facile. Non seulement elle avait été attaquée par une meute de loups, mais en plus elle avait du s’injecter une Potion peu fiable avec laquelle elle risquait de mourir. Et à présent elle se retrouvait dans des classes séparées. C’était tellement du n’importe quoi !

« Tu … tu étudies toujours la musique ? » lui demandais-je en triturant le set de table devant moi. De mon côté, j’avais complètement négligé mon apprentissage dans ce domaine. Mes études me prenaient tout mon temps désormais et je n’avais pas de piano sur lequel m’entraîner. Ce temps était terminé.
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Et puis tu mets tes bras autour de moi, et nous tombons au sol, et puis tu dis : je pense que nous sommes seuls maintenant »

descriptionIl était temps de refermer ce chapitre EmptyRe: Il était temps de refermer ce chapitre

more_horiz

Il était temps de refermer ce chapitre

La rencontre avec la mère d'Anna avait été houleuse, hier. Et pourtant, elle l'avait fait. C'était terminé, pour de bon. Anna avait très peu dormi, cette nuit là, ressassant tout un tas de choses. Elle était à peu près sûre que Mi-Jin n'avait pas beaucoup dormi, elle non plus, mais chacune avait fait semblant de rien.

Il restait encore une chose à faire à Anna avant de tourner définitivement la page, mais cette fois, elle pouvait le faire sans Mi-Jin. C'était même mieux, en vérité. Anna transplana au coin de la rue et inspira profondément avant d'entrer dans le fast-food.

- Bonjour, répondit-elle à Elise O'Colin. Un sourire apparût au coin des lèvres d'Anna.

Elles s'assirent en silence et ne se mirent à parler ensemble que lorsque le serveur partit avec leur commande. C'était étrange de se retrouver l'une en face de l'autre, après tout ce temps... Elles s'étaient revues l'année dernière, lors de la deuxième Tâche d'Anna, mais ça avait été tellement bref... et puis, Anna n'avait pas trouvé les mots. Elle n'avait jamais été douée pour exprimer le moindre de ses sentiments, ou même pour mener une conversation banale. Cependant, elle commençait à apprendre, lentement mais sûrement.

- C'est exact, répondit-elle lentement. Que dire de plus ? Heureusement, Elise lui posait des questions. Plutôt, oui. Je me suis fait... une amie.

Pourquoi était-ce si dur à dire ? Pourtant, il n'y avait pas l'ombre d'un doute: Mi-Jin était son amie. Anna se sentait presque coupable face à Elise. Cette dernière avait beau être la personne dont elle avait été le plus proche dans sa vie, elle n'avait jamais réussi à la qualifier de telle devant qui que ce soit. A partir de quand pouvait-on considérer quelqu'un comme un ami ? Anna n'en avait aucune idée.

- Les professeurs sont plutôt biens, eux aussi. Les cours sont bien plus intéressants et poussés qu'à Poudlard.

Le visage d'Anna s'éclaira un peu en racontant son expérience à Ilvermorny. Elle était vraiment bien, là-bas. Elle s'assombrit légèrement lorsque Elise mentionna le vaccin, puis haussa les épaules.

- J'avoue ne pas trop y penser... ce qui est fait est fait, pas vrai ?

Anna avait eu beaucoup de chance, dans son malheur. Bien sûr, elle aurait préféré ne pas se faire du tout attaquer par des loups-garous, bien sûr elle aurait préféré gagner le Tournoi et son prix. Elle avait pu cependant s'injecter le vaccin rapidement, et à part la douleur de l'attaque, elle n'avait eu aucune séquelle. Du moins, non pas qu'elle se souvienne. Elle s'était évanouie pendant quelques temps, après la troisième épreuve.

- J'ai eu beaucoup d'autres choses auxquelles penser. J'ai beaucoup réfléchi sur mon avenir, si je devais rentrer chez moi, ou rester en Amérique. Comme tu l'as compris, j'ai choisi les Etats-Unis. Elle marqua une pause. C'est probablement la dernière fois que je viens à Londres.

C'était tellement étrange de dire cela à voix haute. Cela rendait les choses tellement réelles, même si cela paraissait toujours un peu fou et surréaliste.

- Et... et toi ? Comment se passent les études ?

Anna ne demandait par politesse, mais bien parce qu'elle s'intéressait à Elise. Le fait de la revoir... elle se rendait bien compte que la jeune femme lui avait manqué. Les choses n'avaient jamais été évidentes ou claires entre elles, mais Anna l'appréciait. Elle espérait bien que c'était quelque chose de réciproque.

- Oui...

Anna se sentit gênée, elle aussi. Peut-être parce que c'était grâce à Elise que sa vie avait complètement changé. Elle lui devait beaucoup, même si cette dernière ne devait pas le savoir. C'était grâce à Elise que Anna avait commencé la musique, et par conséquent commencer à se rebeller contre sa mère. Une chose en entraînant une autre...

- C'est une véritable passion. Ça a... changé ma vie.

Anna espérait que Elise pouvait comprendre qu'il y avait, dans ces paroles, une sorte de remerciement.

- Tu as bien fait de m'encourager, ajouta-t-elle avec un sourire timide. Est-ce que tu continues, toi aussi ?

La rousse avait des tonnes de questions à poser à Elise, mais elle n'osait pas. Elle ne voulait pas que ces retrouvailles se passent mal. C'était, après tout, peut-être la dernière fois qu'elles se rencontraient.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

descriptionIl était temps de refermer ce chapitre EmptyRe: Il était temps de refermer ce chapitre

more_horiz
Il était temps de refermer ce chapitre
Mardi 21 décembre 2021

« Je me suis fait … une amie. » répondit Anna, comme hésitant sur le mot. Je hochais la tête, sans poser plus de questions sur le sujet. Peut-être ne voulait-elle pas en parler ? Je n’avais jamais forcé les choses entre nous ? Nous avions chacune nos secrets et il n’était pas évident de se confier l’une à l’autre sur ce genre de sujets. Nous nous respections assez pour ça.

« Les professeurs sont plutôt biens, eux aussi. » poursuivit Anna. « Les cours sont bien plus intéressants et poussés qu'à Poudlard. » Je roulais des yeux. « Ce n’est pas bien difficile. » reconnus-je avec un sourire. « Je me rends compte qu’en arrivant à l’UMS, il y a tellement de choses plus intéressantes à aborder. Poudlard se limite trop … » Je fis une grimace pour évoquer combien je regrettais de ne pas avoir étudier certains cours. A Durmstrang, à Castelobruxo, ils avaient un tout autre enseignement.

Je demandais à Anna comment était sa vie désormais grâce, ou à cause, du vaccin. « J'avoue ne pas trop y penser... ce qui est fait est fait, pas vrai ? » Je hochais la tête. « En effet, mais ce n’était pas une décision facile. Cela demandait beaucoup de courage. Tout comme participer à ce Tournoi. » admis-je. « J'ai eu beaucoup d'autres choses auxquelles penser. » m’expliqua alors Anna. « J'ai beaucoup réfléchi sur mon avenir, si je devais rentrer chez moi, ou rester en Amérique. Comme tu l'as compris, j'ai choisi les Etats-Unis. »

« Oh. C’est … compréhensible, j’imagine. » Je me triturai les lèvres. « C'est probablement la dernière fois que je viens à Londres. » « Oh. » répétais-je. « Alors … tu as vraiment tout terminé ici ? » demandais-je, n’attendant pas vraiment de réponses en fin de compte. Elle avait du régler (ou non) ses problèmes avec sa mère et elle partait. Dans un sens, j’étais plutôt heureuse de savoir qu’elle avait pensé à me dire au revoir avant de partir définitivement.

Le serveur revint alors avec nos plats et nous les posa devant nous. Nous gardions le silence pendant ce temps, comme ne voulant pas que notre conversation soit épiée par un serveur comme lui. Ce qui était assez débile au final. Nous ne discutions de rien d’aussi confidentiel. C’était juste par simple pudeur. « Et... et toi ? » demanda alors Anna après que le serveur soit reparti en nous souhaitant bon appétit. « Comment se passent les études ? » Je plantais ma fourchette dans ma salade, prenant le temps de réfléchir à ma réponse. « Plutôt bien. » admis-je avec un sourire léger. « Je … les premiers mois ont été difficiles à l’UMS, mais au final, je m’y plais beaucoup plus qu’à Poudlard. J’ai la sensation de vraiment faire quelque chose d’utile, d’apprendre des choses … qui serviront. » expliquais-je.

« J’ai un stage. » ajoutais-je après avoir avalé une feuille de salade. « Au Ministère, avec un conseiller en commerce magique. » précisais-je. « C’est difficile, mais c’est une véritable opportunité. Bien sûr je dois aussi travailler à côté depuis … depuis que je n’ai plus de parents. » dis-je, amère. Anna était au courant de mon reniement en janvier 2020. Personne n’avait pu oublier ce détail quand Crystal Griffin était devenue Elise O’Colin sous les yeux de toute une Grande Salle médusée. Le directeur Julian Nott était venu me chercher et m’avait emmené dans son bureau où mon père m’avait renié quand j’avais refusé de rentrer dans les rangs. Je n’oublierai jamais cet instant de ma vie.

Je chassais ce souvenir de ma tête pour demander à Anna si elle continuait toujours la musique, la passion que nous avions partagé ensemble pendant plusieurs mois. « Oui... C'est une véritable passion. Ça a... changé ma vie. » Je relevais la tête pour croiser le regard d’Anna qui, gênée, se rapatria sur son assiette. Mais j’avais bien cru lire de la reconnaissance dans son regard. J’ignorais que … enfin, jamais je n’aurai pensé avoir pu aider quelqu’un comme ça, de cette façon, et encore moins Anna. Je savais qu’elle n’était pas une personne comme les autres, qu’elle avait des problèmes, mais manifestement la musique, et moi par conséquent, l’avait aidé à les régler. C’était étrange de se sentir aussi appréciée et aussi reconnaissante.

« Tu as bien fait de m'encourager. » continua Anna alors que je mangeais un peu plus. « J’en suis heureuse alors. » admis-je. « Est-ce que tu continues, toi aussi ? » Je déglutis avant de faire une petite grimace. « Pas vraiment, non. » Je me grattais la joue avant d’expliquer un peu plus : « Je n’ai plus autant de temps sur ce loisir, et … aucun endroit pour le pratiquer. » Je haussais les épaules. « J’ai dû faire un choix sur ce que je voulais prioriser et j’ai choisi … ma carrière en politique. »

Je croquais dans mes dernières feuilles de salade avant de repousser la coupelle pour m’atteler à ma galette. « Tu comptes en faire ton métier ? La musique, je veux dire. » précisais-je. « Tu as un professeur de musiques là-bas ? A Ilvermorny ? » demandais-je ensuite. « Il est comment ? » J’étais sincèrement curieuse de voir comment elle apprenait, et ce qu’elle apprenait.

Je mangeais un peu plus de ma galette en écoutant les réponses d’Anna avant d’ajouter : « Tu sais … » Je passais ma langue sur mes lèvres, hésitant à poursuivre. Je n’avais pas l’habitude de dire ce genre de choses, mais je tenais à le faire tout de même. « … je suis contente que tu aies tenu à me revoir avant de … de partir. » Je relevais les yeux vers Anna et tentais un sourire. « J’espère que tu trouveras ce que tu cherches là-bas. »
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« Et puis tu mets tes bras autour de moi, et nous tombons au sol, et puis tu dis : je pense que nous sommes seuls maintenant »

descriptionIl était temps de refermer ce chapitre EmptyRe: Il était temps de refermer ce chapitre

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum