Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyAprès les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Lundi 6 Décembre 2021

La journée de cours est finit pour aujourd'hui. Enfin, pas vraiment. Il y a les leçons à apprendre, les devoirs à rendre. C'est surtout des leçons à apprendre pour demain. Des connaissances à avoir. Abordées à l'oral en cours, mais il faut tout relire. Le cerveau n'est pas capable de tout retenir en une heure de cours, même s'il a fait de gros efforts aujourd'hui pour rester concentré sur les paroles des différents professeurs qu'il y avait à écouter. "Bravo d'ailleurs petit cerveau" me dis-je intérieurement. Le mois de Décembre n'est pas vraiment le meilleur mois pour aller à l'école. L'hiver, les vacances, Noël... Tout fait que l'esprit a envie de voyager dans le monde des rêves intérieurs qui grandit en moi. Le problème c'est que si j'écoute mon cerveau, il n'y a aucun mois où se concentrer est une affaire facile. Après tout, chaque moment donne envie de rêver. Le printemps, l'automne, l'hiver, le début de l'été...

"Ça suffit" je conclue intérieurement. Le sac plein commence à être lourd sur mon dos. Et j'arrive devant la grande salle. Même s'il est trop tôt pour manger, j'ai décidé de travailler à cet endroit. À cette heure-ci, il ne doit pas y avoir grand monde, contrairement à la bibliothèque qui est certainement très prise. Et il n'est pas question d'aller voir. Enter pour ressortir immédiatement après avoir vu la foule installée ? Autant ne pas essayer. Et aller directement dans un endroit moins complet. Le temps est trop frais pour aller dans le parc. Il n'y a donc plus eu qu'une seule solution. La grande salle. Pas mal comme idée.

J'entre donc dans la grande salle m'installer dans un coin sur une table. Cet endroit porte bien son nom. C'est... grand. Géant. Immense. Mais c'est normal, il y a pleins d'élèves à l'école. Il faut bien qu'ils s'assoient tous. Et qu'ils mangent tous aussi. On va en laisser mourir de faim, c'est bien compréhensible. Quoique... je suis sûre que certains élèves peuvent se passer d'un repas. On pourrait faire des roulements. Toi ce midi, toi ce soir, toi demain midi... Mais bon la question ne se pose pas puisqu'il y a assez de place pour que tout le monde s'installe. Pas de panique.

"Il faudrait peut-être sortir les affaires du sac si on veut travailler" fait remarquer la petite voix de mon cerveau. "Oui c'est vrai tu as raison." Un cerveau ça a souvent raison donc il vaut mieux l'écouter pour ne pas le vexer, surtout que j'en ai toujours besoin. Avec un soupir, je sors mes livres de mon sac. Potions, Soin aux créatures magiques, "Tu veux faire quoi aujourd'hui ?" Il faut toujours penser à demander au cerveau. Qui demande au cœur. "Potion" propose-t-il "ou Étude des moldus. Mais ça c'est plus amusant en cours. Ou alors on peut rêver ?" Regardant mes livres, j'opte pour les potions. J'aime bien cette matière. Sans trop savoir comment la réviser. Mais quand je travaille, j'ai toujours pleins de matières à ma disposition. Et j'aime bien l'astronomie. "On n'est toujours pas monté à la Tour d'astronomie" me fait remarquer mon cerveau en ronchonnant. "Oh ça va, on ira bientôt tu vas voir." lui dis-je tandis que je porte mon regard sur le livre de potion, les cours d'astronomie posés sur le côté. Et mon cerveau se met au travail. Il faut apprendre mon ami. Travailler.

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Après les cours, je suis censé travailler ...
Lundi 6 décembre 2021

Josh trépignait d’impatience. Dans une semaine, il y aurait la fameuse journée d’orientation, et dans une semaine, ils mettraient leur plan à exécution : à savoir, faire virer Baker. Et s’il trépignait encore plus d’impatience aujourd’hui, c’était parce que le directeur s’en était pris à James. Oh bien sûr, le Gryffondor ne montrait rien mais les tortures étaient particulièrement mauvaises et son corps le montrait pour lui.

Irina essayait tant bien que mal de l’aider à se détendre et même si voir son visage lui changeait les idées, il ne pouvait s’empêcher de vouloir mettre au plus vite le plan de l’ASDP en action. En parlant d’Irina, cette dernière lui avait demandé de venir passer le début des vacances chez elle, afin qu’il rencontre ses parents adoptifs. Un peu stressant comme nouvelle mais Josh n’en montrait rien, bien sûr. Il lançait quelques blagues et le travail était joué ! En entendant, cela signifiait qu’il devait se montrer sérieux le temps de quelques jours et qu’il devrait affronter les piques de Dmitry. Même s’ils avaient eu une discussion à peu près censée après le match de Quidditch d’octobre, ils n’étaient pas encore amis. Oh non, il en faudrait du temps, du chemin et surement que Josh devrait encore fournir des preuves de son amour pour Irina. Pourtant, il ne comprenait pas pourquoi il n’arrivait pas à dire « je t’aime » à la jeune femme. Non, rien à faire. C’était comme si ces mots avaient épuisé leur stock en les confiant tous à Jillian.

Jillian. Voilà bien longtemps qu’il s’efforçait de ne plus penser à elle. Elle s’était mariée cet été à Hamilton et semblait vivre un véritable conte de fées. Quand elle était venue le voir à l’hôpital, elle lui avait confié vouloir un jour devenir amie avec lui. Après tout ce qu’ils avaient vécu, ils ne pouvaient décidément pas devenir des inconnus l’un pour l’autre. Pourtant, Josh ne l’avait jamais recontacté depuis juin. Rien. Rien du tout. Pas un hibou, pas une photo, pas de rencontres. En même temps, Josh était à Poudlard, en Ecosse, bien loin de l’UMS à Londres … Bref, c’était plus facile de fuir la réalité sans doute.

Il entra dans la Grande Salle, l’esprit un peu ailleurs. Il était encore trop tôt pour le dîner, pourtant il ne voyait pas où aller d’autre. Irina révisait un devoir important en Métamorphoses, tandis que Louis et James devaient certainement encore traîner dans leur salle commune. Josh se posa à la tbale des Serpentards, le menton dans la main, observant les quelques personnes dans la salle. On voyait deux Poufsouffles au bout, en train de se disputer une partie d’échecs version sorcier. A la table des Gryffondors, certains avaient engagé les paris pour le prochain match de Quidditch dimanche : Poufsouffle contre Serpentard ! Enfin à la table des Serdaigles, on voyait cinq élèves, chacun éparpillé sur la longue table, plongé dans des révisions. Josh soupira : c’était particulièrement ennuyeux comme spectacle.

Parmi les Serdaigles, il reconnut alors Alkanor Naoui. La jeune femme était en 5ème année et ne parlait que très peu. Leur rencontre s’était faite par hasard, un jour de la 1ère année d’Alkanor. Josh l’avait bousculé et s’était excusé. Mais l’air réservé de la jeune fille avait déclenché l’hilarité du Serpentard qui s’était toujours amusé à taquiner la Serdaigle. Oh rien de méchant, elle était sans doute un peu trop timide. Elle ne parlait pas beaucoup non plus. Et elle posait des questions bizarres. Pourtant, aujourd’hui, c’était sa seule source de distraction.

Objectif en tête : Josh se leva de la table des Serpentards pour s’avancer jusqu’à la jeune femme. Comme à son habitude, il s’assit lourdement sur la chaise, faisant tourner la tête des autres Serdaigles qui lancèrent un « Chuuuut » digne d’une bibliothécaire. Alkanor, elle, releva lentement la tête vers lui. Josh, en face d’elle, lui offrit un grand sourire. « Saluuuut ! Alors, avoue, j’t’ai manqué ?! » plaisanta-t-il. « Tu révises quoi ? Han les Potions ! J’suis fortiche là-dedans ! J’peux même te donner des conseils ! » Toute personne connaissant un minimum Josh Bennett savait que le jeune homme était une véritable catastrophe en cours. Pourtant, s’il y avait bien une matière dans laquelle il avait un niveau à peu près acceptable, c’était bien en Potions. Il se souvenait que c’était grâce à Jillian qu’il avait réussi à découvrir ce petit talent.

Il attrapa le livre de la jeune femme et le regarda. « Mmh, tu veux que j’t’aide à réviser ? Genre je te pose quelques questions et … » Mais déjà, Alkanor lui reprenait son livre. Il leva les mains en signe de capitulation. « Ok, ok … Oh l’astronomie ! J’ai abandonné cette matière moi … » dit-il, pensif. C’était bien l’un des seuls avantages de passer ses BUSE, tiens !
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
On va commencer par réviser… Le philtre de paix. Pourquoi pas après tout ? Je connais des gens qui en auraient bien besoin pour essayer de se calmer un peu. Même s’il ne vaut mieux pas le leur conseillé s’ils sont trop agités. Ce serait dommage qu’ils se plongent eux-mêmes dans un gros sommeil bien lourd. Mais à part ça, c’est une jolie potion qui change sans cesse de couleur. Du vert comme les feuilles des arbres au printemps. Du bleu comme le ciel de l’été. Du violet comme des jolies fleurs. Du rose comme pendant un lever de soleil. Un peu de turquoise, ce joli mélange plus ou moins équilibré de vert et de bleu. Encore du violet, puis du rouge, comme le sang qui coule dans les veines. Un peu de orange comme le fruit plein de vitamines.  Ensuite c’est au soleil de se montrer par sa couleur lumineuse. Et ça recommence. Vert, turquoise, violet, rose, rouge, violet, rose, orange. Et la couleur finale. Le blanc. Douce couleur qui n’en n’absorbe aucune. À croire que cette potion ne sait pas quelle couleur choisir… C’est assez amusant. Et c’est joli aussi. Ça donne comme une danse de couleur qui se suivent les unes des autres. Comme si elles jouaient.

Et pendant que je révise il y a un gros bruit près de moi. "Un éléphant ?" demande mon cerveau avec espoir. Un peu surprise par tant de bruit dans ce calme qui régnait, je relève la tête alors que les élèves autour de moi jettent un «Chut !» mécontent. Ce n’est pas difficile de reconnaître la personne devant moi. Un de quelques élèves dont je connais le nom. Non pas parce qu’on est dans la même maison ni qu’on a le même âge, ce qui est faux. Mais simplement parce qu’il est plutôt… exubérant est le mot ? Plein d’énergie en tout cas. Dont je ne connais pas la provenance. Mais qui apparemment est toujours là. C’est assez étrange, mais je retiens plus les noms des élèves comme ça. C’est peut-être normal en fait. Enfin, j’en sais rien, je suis pas dans la tête des autres. Et ce serait  mieux que je me concentre sur ce qu’il dit. Parce que souvent l’énergie presque trop présente s’accompagne de beaucoup de paroles.

S’il semble content de venir m’embêter pendant mes révisions, je ne peux m’empêcher de lever les yeux au plafond en entendant ses premières paroles. Est-ce qu’il m’a manqué ? Non, pas vraiment. "C’est pas super sympa" s’amuse mon cerveau. Mais c’est pas grave, après tout il m’entend pas. Sans savoir s’il attend réellement une réponse ou non, je réponds par un sourire poli. Je vais pas lui dire que non quand même ! De toute façon, il enchaîne avec ma potion. «Le filtre de paix pour être précise.» j’acquiesce avec sérieux tout en me disant qu’il fait partit des personnes qui devraient en prendre un peu. Et après un léger instant de réflexion, je préférerai qu’il me laisse travailler seule, à ma façon. Mais réfléchir alors qu’il attend semble être une mauvaise idée car le voilà qui attrape mon livre. "Hé, il nous vole nos devoirs là !" proteste mon cerveau qui s’imagine toujours les pires idées. C’est juste qu’il est un peu, beaucoup, trop pressé. Je rattrape vite mon livre avant qu’il ne me l’abîme sans lui laisser le temps de finir de parler.

Je laisse un sourire se montrer en voyant sa réaction. Il n’insiste pas beaucoup ! Tant mieux, je ne sais pas apprendre avec quelqu’un. Réviser en groupe, très peu pour moi. Je n’ai jamais essayé, certes, mais ce serait plutôt avec un élève sérieux que je le ferais. Les devoirs, c’est pas de la rigolade. Il laisse les potions pour l’astronomie finalement. Les cours sont sortit, et attendent patiemment que je prenne le temps de les lire. C’est une matière qu’il ne semblait pas apprécier apparemment. Ou alors il n’aurait pas abandonné. Tiens d’ailleurs, c’est possible ça ? «Je savais pas qu’on pouvait abandonner l’astronomie.» je remarque «mais moi j’aime bien. C’est très joli le ciel. Un peu trop grand peut-être. Mais bien lumineux quand il n’y a pas de nuages !» j’ajoute avec un demi sourire en repensant aux constellations qu’on est censé  y trouver en cours. «Tu n’aimes pas cette matière ?» je lui demande avec curiosité. Poser une question pour être polie, c’est important d’après mes parents.

Une question s’impose dans mon cerveau. Une question qui risque de paraître étrange. Mais ne serait-ce pas normal que je me la pose ? Après tout, il n’est pas dans ma classe. Et je ne lis pas dans les pensées des autre. Mais faudrait éviter de dire quelque chose qui le blesserait. Même si je préfère être directe. «Tu as pris des options ? Parce que… je sais pas, tu n’as pas l’air d’un super bon élève. Enfin, je ne sais pas vraiment bien sûr, je ne peux pas me prononcer là-dessus. Je me posais juste la question.» Finalement, j’ai été directe. Avec un regard un peu embêté, je l’observe, curieuse malgré tout.

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Après les cours, je suis censé travailler ...
Lundi 6 décembre 2021

« Je savais pas qu’on pouvait abandonner l’astronomie. » remarqua Alkanor. « Oh si que tu peux ! » répliqua Josh. « Après les BUSE, tu peux choisir d’abandonner des matières ou non. Les profs nous conseillent de toutes les garder, tant qu’on a un niveau acceptable. Mais comme je sais que j’en aurai pas besoin pour aller à l’université, j’ai laissé tomber ! » Josh haussa les épaules, d’un air peu concerné. « Tu peux faire pareil ! » dit-il. « Mais moi j’aime bien. » répliqua la jeune femme. « C’est très joli le ciel. Un peu trop grand peut-être. Mais bien lumineux quand il n’y a pas de nuages ! » Et voilà qu’elle repartait dans ses délires un peu chelous. Personne n’avait osé lui dire qu’elle était un peu bizarre ? Bon à dire vrai, elle ne faisait de mal à personne, mais c’était quand même un peu gênant de parler avec elle.

« Tu n’aimes pas cette matière ? » Josh haussa les épaules une nouvelle fois. « Mmh … non pas vraiment … » Il n’avait pas vraiment de raison à donner. « Je n’aime pas trop les cours en général. Et comme je sais que je veux devenir joueur de Quidditch pro, je sais très bien que je n’ai pas besoin de me forcer à aimer cette matière ! » expliqua-t-il d’un air léger. Il prit toutefois le livre d’Astronomie et commença à en feuilleter quelques pages. Il n’avait jamais ouvert aucun manuel de son côté.

« Tu as pris des options ? » Josh releva la tête du livre alors qu’il venait de poser ses pieds sur le banc à côté de lui. « Parce que… je sais pas, tu n’as pas l’air d’un super bon élève. » Josh fronça les sourcils, surpris. « Enfin, je ne sais pas vraiment bien sûr, je ne peux pas me prononcer là-dessus. Je me posais juste la question. » Josh éclata de rire, s’attirant des nouveaux « Chuuuut. » Bordel, ce qu’ils étaient relous ! Mais dites donc, Alkanor était parfois tordante de rire. Genre, elle se permettait de juger son niveau scolaire ? C’était qui le plus taquin des deux au final ? « Ok, j’suis pas super bon élève mais, je m’en fous ! »

Il haussa les épaules. « Comme j’t’ai dit, je veux faire des études dans le sport. J’ai juste besoin d’avoir mes ASPIC pour continuer à l’université. C’est pour ça que j’ai gardé les Potions dans lesquels je suis doué. Et la Métamorphose parce que j’ai un pote qui m’aide là-dedans. Et Sortilèges, et Défenses contre les Forces du Mal. J’ai aussi abandonné l’Histoire de la Magie ! » dit-il fièrement. « Mais j’ai Vol en option depuis ma 2ème année, et cette année j’ai pris les Soins aux créatures magiques. » Avec ce qu’il avait appris sur Prudine ou Tarek, il était plutôt rôdé dans ce domaine.

Josh reposa le manuel d’Astronomie sur la table et se pencha vers la Serdaigle. « Bon, mais et toi tu veux faire quoi du coup ? » Il plissa les yeux, comme réfléchissant. « J’sais pas, j’te vois bien voyante. T’es sûre que t’as pas le 3ème œil ? » Josh se moquait. La professeure de Divination l’avait toujours fait un peu flipper. Il avait pris cette option en 3ème année mais l’avait abandonné au bout de 2 semaines. Trop de devoirs inutiles !
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Josh a vraiment une drôle de façon de voir les choses et de raisonner. Pourtant, je ne pense pas qu’il y ait de matières inutiles. Il vaut mieux en savoir trop que pas assez, non ? Et puis, le cerveau est une boîte sans fond dans lequel on peut ranger tout ce que l’on veut. Bien sûr, on ne peut pas prendre trop de matière car il faut quand même avoir le temps d’apprendre les leçons et de faire les exercices, mais connaître plein de choses peut s’avérer utile pour plus tard. Mais Josh semble penser que le savoir est inutile lorsqu’on sait ce qu’on veut faire plus tard. Il est vrai qu’un joueur de Quidditch n’a pas forcément besoin de connaître les étoiles pour faire son métier…

Malgré ce qu’il affirme, il prend mon livre d’astronomie et l’ouvre. Avec sérieux, je lui fait remarquer «Même si tu vas pas t’en servir plus tard, tu ne trouves pas agréable de pouvoir donner un nom à ce qu’on voit dans le ciel depuis l’endroit où tu es ?» Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ma question va l’exaspérer, j’ai envie de savoir. De comprendre. Comment lui voit les choses. Parce que moi, j’adore le ciel. C’est une source constante de rêve, que ce soit le jour ou la nuit. Et même si on est tous différent, je n’arrive pas à comprendre pourquoi ni comment il peut ne pas aimer apprendre tout ce qu’on étudie en cours.

Ma question sur ses potentielles options semble le faire rire. C’est vraiment étrange cette capacité que j’ai à faire rire les gens. Pourtant il n’y a vraiment rien de drôle. Ou alors il est vexé. Je dois bien dire que j’ai été assez directe pour cette question, mais je ne voyais pas comment m’exprimer autrement. L’écoutant parler, je compte en silence. Finalement, il n’a pas abandonné tant de matières que ça. Juste deux. Son ton m’arrache un sourire quelque peu amusé. Tant de fierté alors qu’il est juste en train d’énumérer ses matières et ses options. Mais je ne peux m’empêcher d’être surprise par sa deuxième option. Soin aux créatures magiques ? J’espère qu’il ne torture pas trop les pauvres sujets d’observation. Peut-être qu’il est gentil avec elles. Qui sait ? Je ne vais m’attarder là-dessus. Au risque de paraître méchante une nouvelle fois, non merci !

Abandonnant mon livre d’astronomie, Josh me questionne à son tour. Mais je n’aime pas ça. Du tout. Haussant ses épaules lorsqu’il m’interroge sur mon futur, je lui jette un regard effrayé en l’entendant parler d’un troisième œil. Et puis quoi encore ? Levant les yeux au ciel, je rétorque «J’ai déjà deux yeux et c’est bien suffisant ! Je ne saurais pas que faire d’un troisième œil. Et puis je n’ai pas pris l’option divination, donc je ne vois pas comment je pourrais être voyante. Qui plus est, je trouve complètement idiots les gens qui veulent savoir leur futur. Autant profiter du présent, non ?» J’entends trop de gens me parler du futur. Moi je préfère le présent. On verra le reste plus tard. Même si j’y pense parfois, ça me fait bien trop peur pour que je m’y attarde trop.

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Après les cours, je suis censé travailler ...
Lundi 6 décembre 2021

La jeune femme semblait sérieusement étonnée par les arguments de son camarade : « Même si tu vas pas t’en servir plus tard, tu ne trouves pas agréable de pouvoir donner un nom à ce qu’on voit dans le ciel depuis l’endroit où tu es ? » Josh se mit à réfléchir … avant de secouer vivement la tête. « Pas vraiment, non. » Il haussa les épaules avant d’ajouter. « Je préfère plutôt voler dans le ciel, avec mon balai ! Ca ouais, j’adore. Mais admirer les étoiles … disons que je préfère plutôt me demander une fois de temps en temps s’il n’y a pas une vie extraterrestre mais ça s’arrête là ! » Il haussa les épaules.

Il essaya de retourner toutes les questions qu’elle lui posait à la jeune Serdaigle mais elle répondit d’abord par un haussement d’épaule. Josh crut qu’elle allait s’arrêter là, aussi, il décida d’insister avec l’histoire du 3ème œil, mais il l’effraya davantage. « J’ai déjà deux yeux et c’est bien suffisant ! Je ne saurais pas que faire d’un troisième œil. » Josh s’esclaffa sans retenue, alors que des nouveaux « Chuuuut » résonnaient à la table des Serdaigles. « Et puis je n’ai pas pris l’option divination, donc je ne vois pas comment je pourrais être voyante. » Josh haussa les épaules avant d’ajouter, un doigt pointé vers la jeune femme. « J’ai un ami qui est voyant et qui n’a jamais pris un cours de Divination ! » argua-t-il, n’abandonnant pas son idée, aussi saugrenue soit-elle.

« Qui plus est, je trouve complètement idiots les gens qui veulent savoir leur futur. Autant profiter du présent, non ? » Josh dodelina de la tête, comme ne sachant pas trop comment se positionner face à cette question. Il avait longtemps vécu dans le passé, à la mort de sa mère, incapable de faire son deuil et reportant sa colère de n’avoir pas de parents sur tous ceux qui osaient le provoquer. Aussi, il préféra contourner cette question. « J’en déduis que tu ne penses pas au futur alors ? Tu ne sais pas encore ce que tu veux faire après ? » Josh haussa les épaules. « C’est pas grave, la moitié de mes potes ne savent pas non plus. Et pourtant la plupart part l’an prochain à l’université ! » se moqua-t-il.

« Tu devrais devenir enseignante ! » dit-il en fronçant les sourcils, comme cherchant à percer son âme. « Je te vois bien enseigner aux autres. Ou convaincre les élèves d’aimer ta matière. Comme tu as voulu le faire avec moi sur l’Astronomie. Mais ne t’inquiètes pas, je suis un dur à cuire donc normal que tu n’y arrives pas ! » Il haussa les épaules, un grand sourire aux lèvres.

« Bon, c’est pas tout mais je commence à avoir faim. T’sais ce qu’on mange ? » demanda-t-il, ses doigts pianotant sur la table. Josh pianotait toujours sur la table, incapable de masquer son impatience. Le silence s’était réinstallé entre lui et Alkanor depuis une petite minute quand il demanda brusquement. « Ça vient d’où, Alkanor ? » Puis il posa son menton dans le creux de ses deux mains, observant la Serdaigle par-dessus la table. « C’est pas commun comme prénom ! J’connais rien de toi, au final. Et t’es pas une grande bavarde. T’as des frères et sœurs ? J’imagine bien un petit frère, totalement à l’opposé de ton caractère, non ? Je l’initierai aux pires blagues de l’univers … » Il se mit à rire, imaginant déjà la première farce qu’il apprendrait.
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Le ciel semble avoir plusieurs fonctions finalement. Observer les étoiles et voler. Pourquoi pas après tout ? C’est comme la bibliothèque, la grande salle où nous sommes, le parc… Tout semble servir à plusieurs choses. Mais quand même je préfère regarder les étoiles. Être sur un balai est une activité trop… trop tout. Trop fatigante, qui demande beaucoup de concentration. Et quel est l’intérêt de voler alors que nous avons des pieds pour marcher par terre ? Franchement je ne vois pas. Je réponds simplement par un sourire un peu amusé par sa remarque sur les extraterrestres. S’il y en a, ce n’est pas maintenant qu’on les découvrira.

Josh est vraiment un personne qui semble tout trouver amusant. Pourtant ce que je dis n’a absolument rien de drôle. Je ne veux pas de troisième œil, c’est tout. En plus il dérange les autres élèves qui travaillent à côté. Les pauvres ne pourront plus parler avant de manger à force de lui dire chut. Il a l’air têtu aussi. La voyance, c’est là depuis la naissance, non ? En fait j’en sais trop rien, ce monde de la magie est par moment encore assez flou. Mais quoi qu’il en soit, je ne suis pas voyante et en aucun cas je ne voudrai le devenir. Quoi de plus effrayant de voir la vie future des gens ? Que ce soit des connus ou des inconnus. Rien que d’imaginer voir ce que chacun va devenir… Ça fait presque peur. Quoi qu’il en soi, il est très têtu. «Si je l’étais, je le saurai» je rétorque en en appuyant sur ses mots «Et puis je n’en n’ai pas envie. C’est tout.»

Je hausse les épaules à sa question. Non, je n’en sais rien. C’est dans trop de temps pour moi. Et il faut avouer que ça fait un peu peur. S’imaginer déjà dans trois ans seulement… Savoir ce que je veux faire… C’est bien trop tôt. Pour l’instant, je suis encore en phase découverte. Découverte de la magie, de son monde, de ses créatures. Des différentes matières. «Non je ne sais pas» j’acquiesce avec un petit sourire «Mais c’est peut-être trop tôt pour affirmer ce que je veux faire, non ? Après tout, plus tard c’est… Dans trop longtemps. Enfin, je trouve.»  Je l’écoute enchaîner sur ses amis dont il se moque. «C’est pas gentil de te moquer d’eux. Après tout, quand on sait pas quoi faire, autant aller à l’université comme ça on continue d’apprendre tout en réfléchissant à ce qu’on aime beaucoup pour savoir notre futur métier.» C’était peut-être un peu trop mal expliqué, mais je pense comme ça.

J’ai bien envie de rire à ce qu’il me raconte. Moi, enseignante ? Devant un tas d’élèves ? Qui m’écoutent ou qui s’en fichent totalement ? Je laisse apparaître un sourire en lui disant «Moi ? Tu te moques de moi encore ? Pas question ! Je n‘aime pas les élèves. Et puis, qu’est-ce qui te dis qu’ils m’écouteront ? J’ai bien remarqué que certains élèves n’écoutent absolument rien si la matière ne leur plaisent pas !»

Son changement de sujet me surprend beaucoup. Mais pas tant que ça finalement. Je secoue simplement la tête, mi-exaspérée, mi-amusée. Comment pourrais-je savoir ? Il y a un menu quelque part ? Personnellement je n’en n’ai jamais vu. Mais après tout, je regarde souvent par terre et ça m’étonnerai qu’un éventuel menu soit sur le sol. Mon regard, lui, se pose sur les doigts de Josh qui tapent sur la table. Avec un froncement de sourcil mécontent, je retourne à mon livre de potions.

Il n’a apparemment pas prévu de me laisser travailler tranquillement. Toujours et encore ce prénom qui interroge les quelques personnes m’adressant la parole. Laissant mon regard dérivé sur les murs de la grande salle, j’explique «C’est une espèce de… mésentente sur mon futur prénom entre mes deux parents. Maman a rajouté des lettres à un prénom qui plaisait pas à papa pour essayer de trouver un… arrangement on peut dire.» Je hausse les épaules pour conclure sur ce prénom qui n’existe… que chez moi. Alkanor, c’est juste moi et c’est tout. Personne d’autre. Je sursaute à la fin de sa question. «T’es sûr que s’est pas toi qui est voyant ?!» je lui demande en lui jetant un regard inquiet et mécontent «parce que oui, j’ai un frère. Un petit frère… Un tornade plutôt si je peux dire ça. Mais tu ne lui apprendras jamais les pires blagues de l’univers… Premièrement parce qu’il est déjà assez exaspérant alors qu’il n’a que sept ans. Et deuxièmement parce qu’il n’a pas d’aptitudes à la magie. Il ne viendra jamais ici !» Je m’autorise un sourire soulagé à cette idée. Ils ne se croiseront jamais. Et mon frère n’empira pas à cause de lui.

Dernière édition par Alkanor Naoui le Mar 11 Juin - 13:37, édité 1 fois

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Après les cours, je suis censé travailler ...
Lundi 6 décembre 2021

« C’est pas gentil de te moquer d’eux. » Josh ricana à nouveau. « Je ne me moque pas d’eux. » répliqua-t-il pourtant. « Après tout, quand on sait pas quoi faire, autant aller à l’université comme ça on continue d’apprendre tout en réfléchissant à ce qu’on aime beaucoup pour savoir notre futur métier. » Josh haussa les épaules, guère convaincu. « Ouais … c’est faire des années pour rien. Et c’est au final repousser le moment où on devra choisir un métier … » dit-il en levant les yeux au ciel.

Il évoqua ensuite l’idée qu’Alkanor puisse devenir enseignante. Il trouvait que ça lui correspondait bien. Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme : « Moi ? Tu te moques de moi encore ? » Josh secoua la tête. « Pas du tout ! » affirma-t-il. « Pas question ! Je n‘aime pas les élèves. Et puis, qu’est-ce qui te dit qu’ils m’écouteront ? J’ai bien remarqué que certains élèves n’écoutent absolument rien si la matière ne leur plaisent pas ! » Josh haussa à nouveau les épaules. « Bah ouais, mais c’est ton job de les faire s’y intéresser aussi. » répliqua-t-il d’un ton convaincu. « Après tout, ça dépend aussi du prof si on aime ou non une matière. Si t’as un prof trop soporifique, ça donne pas envie. Au contraire, si un prof est enjoué et essaie d’inclure ses élèves dans son cours, ça donne envie d’en savoir plus ! » s’exclama-t-il avec joie.

Les sujets s’enchaînèrent mais Alkanor ne répondait pas beaucoup, n’aimant visiblement guère plus la compagnie de Josh, même quand il lui demanda l’origine de son prénom. « C’est une espèce de… mésentente sur mon futur prénom entre mes deux parents. Maman a rajouté des lettres à un prénom qui plaisait pas à papa pour essayer de trouver un… arrangement on peut dire. » Josh se mit à nouveau à rire. « Je vois ! » dit-il, hilare. « T’es encore plus bizarre que je le pensais. » admit-il avant d’essayer de deviner la composition de sa famille.

« T’es sûr que s’est pas toi qui est voyant ?! » « Pourquoi ? » « Parce que oui, j’ai un frère. Un petit frère… Une tornade plutôt si je peux dire ça. » Josh s’applaudit lui-même. « J’suis trop fort ! » « Mais tu ne lui apprendras jamais les pires blagues de l’univers… » « Quoi ?! Mais pourquoi ? » « Premièrement parce qu’il est déjà assez exaspérant alors qu’il n’a que huit ans. Et deuxièmement parce qu’il n’a pas d’aptitudes à la magie. Il ne viendra jamais ici ! » L’air de Josh se rembrunit à cette nouvelle. « Han … dommage pour lui ! » dit-il.

Il continua à tapoter de ses doigts quand quelques élèves commencèrent à arriver. « Chouette ! On va pouvoir manger ! » dit-il avec enthousiasme. « On se retrouve plus tard, Alkanor Naoui ! » dit-il en détachant chacune des syllabes de son nom comme un jeu pour lui. Il lança un clin d’œil avant de se lever de table pour rejoindre celle des Serpentards.
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


You'll never be alone, I'll be with you from dusk till dawn

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Je ne suis pas sûre que ce qu’il dit soit vrai… Lui, ne pas se moquer ? C’est possible ? Oui, pourquoi pas. Même si j’ai du mal à vraiment y croire. Mais après tout, je ne le connais pas vraiment. Peut-être qu’il y a des personnes dont il ne se moque pas. Mais d’un autre côté, il n’a pas tort. Aller à l’université veut dire étudier beaucoup. Mais ce n’est pas pour rien. Sauf pour quelqu’un qui, comme lui, n’aime pas étudier. Je préfère hausser les épaules sans répondre. À quoi bon insister là-dessus ? S’il est têtu, ce n’est pas de ma faute.

C’est idiot. L’idée en elle-même est idiote, folle, tout ce que vous voulez. Mais ses arguments encore plus. Il y a des élèves qui, avant même de rencontrer le professeur et de commencer à étudier la matière, ont décidés qu’ils n’aimaient pas et que ça ne les intéressait pas. Que faire devant ce genre d’élèves ? Je ne sais pas, et je ne saurai certainement jamais. J’ai beau ne pas savoir ce que je vais faire plus tard, c’est presque sûr que je ne serais pas professeur. Ou alors je serais professeur aux animaux. "École d’animaux savants" Je ne peux pas m’empêcher de sourire à cette idée. Ça serait vraiment super drôle. Puis ça pourrait être une bonne idée. Prouver aux gens que les animaux ne sont pas aussi bêtes qu’ils en ont l’air. Car ce n’est pas parce qu’ils ne parlent pas notre langue qu’ils sont idiots. Je pense même le contraire… Mais peut-être que ce n’est pas une bonne idée de lui dire ça. Alors je me tais. Tout en réfléchissant. Si les élèves aiment la matière et se sentent concernés, ça peut être chouette. Encore faudrait-il que j’arrive à me mettre devant une bande d’enfants et d’adolescents...

L’origine de mon prénom semble le faire rire. Je lui jette un regard noir à ses paroles. C’est pas gentil ! Je sais que je suis bizarre, mais est-ce de ma faute si ma mère a une imagination des plus étranges ? Je tente de protester mais rien à y faire, il semble préférer rire et passer à autre chose plutôt que de m’écouter. Levant les yeux au ciel, je commence à me dire que je ferais mieux de me taire. Ça serait mieux pour tout le monde…

Mais je ne peux pas m’empêcher de sourire en voyant son air joyeux et fier devenir déçu lorsque je lui explique qu’il ne pourra pas m’embêter avec John. Et puis ce dernier n’a vraiment pas besoin de Josh pour faire des bêtises… Il est déjà assez horrible comme ça. Pas besoin d’un professeur. «Non je t’assure ce n’est pas dommage ! Il est très bien dans son monde sans magie.» J’ajoute dans un murmure à moi-même «Et je n’ose pas imaginer ce qu’il ferait avec une baguette en main…»

Finalement, l’heure de manger arrive. J’entends les élèves arriver et s’installer bruyamment à leur table, affamés. Ce spectacle de son me fait presque rire. Depuis combien de temps n’ont-ils pas mangé ? Mais c’est vrai que ça creuse de parler, il me faut bien l’admettre. Je regarde Josh s’en aller à sa table avec un soupir exaspéré. À bientôt ? Pas trop tôt non plus, je vais avoir besoin de me reposer moi ! Je range mes affaires dans mon sac en me disant qu’il va falloir que je m’y remette après manger. Cette conversation épuisante ne m’a pas permis de beaucoup travailler...

_________________

Après les cours - je suis censé travailler... Pref_110

descriptionAprès les cours - je suis censé travailler... EmptyRe: Après les cours - je suis censé travailler...

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum