Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionVivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous EmptyVivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous

more_horiz
Vivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nousLundi 20 décembre 2021

J’embarquais dans quelques heures sur le Moon afin de passer les fêtes de Noël dans ma famille. Il faudrait pour cela que je passe sous les Oubliators afin qu’ils effacent de ma mémoire le Merlin Castle et son emplacement. C’était triste mais c’était le meilleur moyen pour être assuré que personne ne découvre ce sanctuaire, ce lieu de paix où les créatures comme moi pouvaient étudier … Mais c’était surtout triste car pour moi, c’était peut-être la dernière fois que je voyais ce château. C’était peut-être pour cela que j’avais entrepris de visiter une nouvelle fois tout le domaine.

Ce matin, la Gazette du Sorcier avait publié un nouveau numéro, comme chaque jour, seulement celui-ci parlait de Shane Baker qui avait été envoyé à Azkaban, mais également de rumeurs comme quoi le Ministre de la Magie allait rouvrir les écoles magiques aux créatures. J’étais tellement surexcitée. Je ne pouvais y croire. J’avais peut-être une chance de retourner à Poudlard dès janvier. Oh, j’imaginais bien que ce ne serait pas chose aisée. Il faudrait que je prenne contact avec la nouvelle directrice de Poudlard, qui se trouvait être mon ancienne directrice de maison, Daisy O’Conell. Peut-être qu’elle me dirait que je devrais plutôt revenir en septembre pour faire une année complète. Ou peut-être qu’elle serait heureuse d’ouvrir la porte à une ancienne élève et à une louve-garou ?

Mais avant tout ça, il fallait d’abord que j’en parle aux directeurs du Merlin Castle. La seule raison pour laquelle Tarek m’avait autorisé à reprendre mes études, c’était parce que sa sœur dirigeait cet endroit. Aussi, si Mrs. Parkinson acceptait que je quitte l’école, je doutais que ce soit la même chose pour Tarek. Il fallait dire qu’il n’était pas au meilleur de sa forme : Casey Morgan avait soudainement disparu, interrompant nos entraînements. Chaque mois, je retournais auprès de la meute pour continuer d’apprivoiser mon don d’invisibilité avec elle. Mais là, Casey était partie. J’ignorais pourquoi. J’ignorais comment. Cependant, je savais que ça foutait pas mal en rogne notre Alpha qui ne serait certainement pas heureux de savoir que je comptais partir étudier à Poudlard. Oh non … Mais bon, qui ne tentait rien n’avait rien ?

Ainsi, après avoir parcouru le Merlin Castle de long en large, je me dirigeais vers le bureau directorial. Je croisais quelques-uns de mes camarades. Certains étaient rentrés fêter Noël dans leurs familles, mais pour la plupart, leur seule et unique famille se trouvait ici. C’était un refuge pour bon nombre de créatures. Pour moi, ça n’avait été qu’un pont de passage. Un pont pour retrouver ma liberté. Je savais que d’une certaine manière, je serai toujours liée à Tarek et à la meute de la Lune Rousse. Mais je me languissais de retrouver ma liberté en tant que sorcière.

Je donnais quelques coups à la porte et attendis le signal avant d’actionner la poignée. Reagan était là, seule, en train de trier quelques papiers. J’apercevais ci et là quelques décorations de Noël mais aussi des affaires de bébés. Pourtant, aucune trace des tripés, ni de Wolfgang.

Je refermais la porte derrière moi et m’avançais vers le bureau avec un sourire poli. La jeune femme releva la tête et m’invita à prendre la parole. « Et bien … j’ignore si vous allez lu la Gazette de ce matin … » commençais-je, un peu hésitante, avant de sortir de la poche arrière de mon jean ledit journal. Je le posais sur le bureau que Reagan entreprit de parcourir du regard. Je décidais de prendre à mon tour la parole. « Comme vous le voyez, des rumeurs courent comme quoi Poudlard risque d’ouvrir ses portes aux créatures … Et je me demandais … s’il serait possible d’envisager un transfert ? » Mes paroles étaient hésitantes comme si je craignais qu’en paraissant trop assurée, Reagan ne coupe net la conversation.

« Je dois rentrer en Angleterre ce soir, dans ma famille. Je peux m’arranger pour prendre un rendez-vous avec la directrice de Poudlard et voir si une telle chose est possible. » expliquais-je en m’asseyant enfin, faisant un peu trop de gestes avec les mains. « Je me sens bien au Merlin Castle. J’ai vraiment appris beaucoup de choses. Mais je sais aussi que mes études ici ne sont pas reconnues. Or il me manque à réaliser ma 7ème année pour enfin aller à l’université et exercer en tant que photographe. » Tout le monde ici connaissait mon penchant pour la photographie. Au Merlin, j’avais pu renouer avec cet appareil. Je le sortais en toutes occasions et j’offrais bien souvent les photos aux concernés. Je savais que d’une certaine manière, j’avais su redonner le sourire à certains à travers les photos. 
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionVivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous EmptyRe: Vivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous

more_horiz
Vivre dans un monde impitoyable
peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous
Prudine Stanger & Reagan C. Parkinson
Dans quatre jours, nous allons fêter le réveillon tous ensemble. Le premier de mes enfants. Le premier des jumeaux d'Elisabeth et Liam. J'ai hate, et j'ai aussi besoin de faire une pause, de me retrouver en famille et pas seulement sur mon lieu de travail. Depuis quelques jours, je n'arrete pas. Il y a eu toutes ces autorisations de sorties pour les fetes, mais aussi les demandes exceptionnelles et surtout ces discussions qui commencent à me faire douter de la pérénité de notre refuge, de notre maison. Je n'en ai pas encore parlé à Amadeus, je ne veux pas sembler alarmiste et peut-etre que je m'inquiète trop alors que lui ne se défait jamais de son éternel optimisme. En tout cas, voilà que j'ai enfin remis la main sur la liste d'appel de tous les pensionnaires qui prennent le Moon aujourd'hui. C'est un peu parano mais nécessaire pour assurer la sécurité de tout un chacun. C'est pile à ce moment que j'entends frapper.

« Entrez ! »

Quand je dis que ça n'arrête pas en ce moment. Et je crois que mon mari a réellement un don pour sentir et esquiver toute paperasserie et tout travail administratif. Cette fois-ci, c'est Prudine Stanger qui passe la tete par l'embrasure de la porte.

« Bonjour Prudine, prête pour ton départ ? »

Elle fait partie des pensionnaires qui ont demandé à rentrer à Londres pour les fêtes. Après ce que sa famille a enduré et endure encore, je ne peux que comprendre à quel point ils ont besoin de se retrouver. Etrangement, elle me parle de la Gazette. Des élèves qui lisent encore ? Mais non, je n'ai pas chômé depuis ce matin. Cependant, elle semble avoir tout prévu et m'en tend un exemplaire. Et rien que la Une m'interpelle. Baker est tombé ? Baker a été destitué ? Alors ça c'est une bonne nouvelle.

« Comme vous le voyez, des rumeurs courent comme quoi Poudlard risque d’ouvrir ses portes aux créatures … Et je me demandais … s’il serait possible d’envisager un transfert ?
- Prudine, c'est impossible.”

Un transfert ? Elle est sérieuse ? Je suis d'accord que l'arrestation de Baker est une excellente chose qui promet un meilleur futur, mais nous n'y sommes pas encore. Et en plus, elle semble oublier toutes les tractations qu'il a fallu mener avec Tarek. Je la vois se débattre, être agitée par cette idée. Elle a déjà un plan de bataille mais on ne peut pas fonder un tel espoir sur du sable.

“Prudine, j'entends ce que tu me dis. On a tous été contraints de renoncer à nos rêves, et je suis bien placée pour savoir à quel point c'est difficile et à quel point tu as envie d'y croire. Mais c'est écrit noir sur blanc : ce ne sont que des rumeurs. Rien ne dit que les lois vont bien changer si vite. Je ne peux pas te laisser partir sans etre absolument sûr que tu ne cours aucun risque. Et crois moi, je t'aime beaucoup, mais je ne suis pas assez folle pour affronter ton alpha en ce moment.”

Oh non, Tarek est plus que sur les nerfs avec la défection de Casey, et je n'ai aucun doute quant au fait qu'il n'acceptera jamais qu'un autre membre de sa meute se fasse la malle. Cette fille a des rêves, et je ne peux que le comprendre, ce n'est pas drôle d'être la méchante qui interdit de sortir – quoi que c'est un excellent entrainement pour mes enfants d'ici une quinzaine d'années – mais il faut bien que quelqu'un le fasse, bien que je déteste cela. Mais Contrairement à d'autres, Prudine dépend de Tarek, pas de sa seule volonté.

“Laisse nous du temps, Prudine. Qui dit qu'Aymen Avery ne reconnaitra pas notre école ?”

Il la connait, sa fille a reçu sa lettre pour entrer au Merlin Castle. Il sait ce que nous accomplissons ici, il sait à quel point c'est important que chaque créature contrôle et accepte cette part. Poudlard aura beau s'ouvrir de nouveau, elle ne sera pas adaptée à certaines problématiques que nous traitons ici. Ce maudit pressentiment n'en était peut-être pas un. Peut-être que cet endroit sera bientôt désert. Peut-etre que c'est ça qui me fait peur en réalité.
black pumpkin

_________________

L'amour d'un père est plus haut que la montagne.
L'amour d'une mère est plus profond que l'océan



descriptionVivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous EmptyRe: Vivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous

more_horiz
Vivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nousLundi 20 décembre 2021

J’étais hésitante. Peu sûre de moi en tendant cette Une de journal. Pourtant, j’espérais vraiment que Reagan ne serait pas fermée à la discussion. Or, la réponse tomba nette : « Prudine, c'est impossible. » J’ouvris la bouche, abasourdie par cette réponse sans appel. Mais j’étais une éternelle optimiste et je tentais une autre approche, parlant de la directrice que je pouvais rencontrer et de ce que le Merlin Castle m’avait apporté.

« Prudine, j'entends ce que tu me dis. On a tous été contraints de renoncer à nos rêves, et je suis bien placée pour savoir à quel point c'est difficile et à quel point tu as envie d'y croire. Mais c'est écrit noir sur blanc : ce ne sont que des rumeurs. Rien ne dit que les lois vont bien changer si vite. » J’ouvris la bouche, déçue encore une fois par sa réaction. Si je pensais être soutenue par quelqu’un, c’était bien par elle. « Je ne peux pas te laisser partir sans être absolument sûr que tu ne cours aucun risque. Et crois-moi, je t'aime beaucoup, mais je ne suis pas assez folle pour affronter ton alpha en ce moment. »

Je hochais la tête à contre-cœur avant d’ajouter, ayant une illumination : « Je ne vous demande pas de parler à Tarek : je m’en chargerai. » insistais-je. Mais la directrice secoua à nouveau la tête : « Laisse nous du temps, Prudine. Qui dit qu'Aymen Avery ne reconnaitra pas notre école ? » Je soupirais, ne cachant plus ma déception, et croisais les bras. Je gardais le silence alors que je sentais le regard pesant de Reagan sur moi. Je détestais qu’on me dise non, mais je le déteste encore plus quand je savais que j’avais des raisons d’espérer.

Je relevais la tête alors vers elle et m’exprimais une nouvelle fois : « Très bien. Alors si j’obtiens l’accord du Ministre, de la directrice de Poudlard et de Tarek, vous me laisserez partir ? » Autant inverser le problème dans l’autre sens … Je ne pensais pas que ce serait elle qui me mettrait des bâtons dans les roues mais visiblement, je devais agir autrement. « Mon frère doit avoir un entretien avec Mr. Avery, je pourrais l’accompagner pour savoir ce qu’il en est exactement de ces rumeurs. Quant à la directrice, mon père peut me conduire en Ecosse si j’obtiens un rendez-vous avec elle. Pour ce qui est de Tarek … » Je soupirais, sachant que là aussi la tâche serait compliquée. « … je tenterai de faire du mieux que je peux. Même si ce n’est pas la meilleure période pour lui, je le prendrai en compte quand je lui demanderai cette faveur. »

Je croisais son regard et me redressais, décroisant les bras. « Je suis déterminée à retourner à Poudlard, même si un jour le Merlin Castle doit être reconnue. J’en ai assez d’attendre. Je ne suis pas la personne la plus patiente qui soit : je veux agir. Je veux voir les choses bouger. Et j’ai confiance. Je ne suis plus la petite fille d’autrefois : j’ai grandi, j’ai mûri. J’ai appris à accepter et à contrôler la louve en moi. Ça fait déjà deux ans et demi que j’en suis devenue une et que je cohabite avec elle. Je saurai la dominer en cas de problème. Après avoir travaillé plus d’un an et demi avec elle, j’aimerais redonner le pas à la sorcière qui est en moi. » expliquais-je. Je m’avançais dans mon siège pour me rapprocher de la directrice. « Vous pouvez comprendre ça, vous aussi : vous êtes une demi-louve. Il est difficile de satisfaire les deux parties en nous. Mais on peut y arriver en laissant une chance à chacune de nos parties. » Je souris, comme rassurée par ce que je disais.

« Le Merlin Castle restera encore une grande école après mon départ. Tout le monde n’est pas sur le départ, bien heureusement. Encore une centaine d’élèves reste dans ses locaux et certains ne veulent plus entendre parler de Poudlard. Mais moi, je veux partir. Laissez-moi une chance en dehors. Faites-moi confiance. » implorais-je. C’était un accord important pour moi. Je ne voulais plus me cacher, je ne voulais plus fuir. Comme Calla, je souhaitais retrouver ma liberté et c’était ce qu’elle avait fait. J’étais heureuse de savoir qu’elle était libre et lavée de ses pêchés désormais. 
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________


« What about love ? What about trust ? What about us ? »

descriptionVivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous EmptyRe: Vivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous

more_horiz
Vivre dans un monde impitoyable
peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous
Prudine Stanger & Reagan C. Parkinson
« Très bien. Alors si j’obtiens l’accord du Ministre, de la directrice de Poudlard et de Tarek, vous me laisserez partir ? »

Eh bien, on peut dire qu'elle sait ce qu'elle veut. Elle espère réellement pouvoir contacter Avery ? Et surtout je me demande depuis combien de temps elle n'a pas vu Tarek. Déjà quand il est dans son état normal il n'est pas l'homme le plus charmant qui soit et c'est difficile de négocier avec lui, mais alors là, depuis que Casey a disparu, je sais qu'il fait trembler toute sa meute. Il ne va faire qu'une seule bouchée de Prudine.

« Tu es vraiment décidée, pas vrai ?
- Je suis déterminée à retourner à Poudlard, même si un jour le Merlin Castle doit être reconnue. J’en ai assez d’attendre. Je ne suis pas la personne la plus patiente qui soit : je veux agir. Je veux voir les choses bouger. Et j’ai confiance. Je ne suis plus la petite fille d’autrefois : j’ai grandi, j’ai mûri. J’ai appris à accepter et à contrôler la louve en moi. Ça fait déjà deux ans et demi que j’en suis devenue une et que je cohabite avec elle. Je saurai la dominer en cas de problème. Après avoir travaillé plus d’un an et demi avec elle, j’aimerais redonner le pas à la sorcière qui est en moi. Vous pouvez comprendre ça, vous aussi : vous êtes une demi-louve. Il est difficile de satisfaire les deux parties en nous. Mais on peut y arriver en laissant une chance à chacune de nos parties. »

L'espace d'un instant, j'ai l'impression de revivre une dispute que j'ai eu avec Liam à l'époque où nous étions ensemble. Je voulais partir étudier à l'université pour devenir tireuse d'élite et lui il voulait que je reste au sein de la meute. Et le coup de satisfaire et la louve et la sorcière, c'est un tour que je lui ai sorti. Je me cale dans mon fauteuil tout en croisant les bras pour mieux l'observer.

« Tu ne m'ôteras pas de la tête que c'est une très mauvaise idée. La paix n'est toujours pas revenue, ta propre famille est bien placée pour le savoir. »

Il y avait une bonne raison pour qu'elle quitte Poudlard, elle va devoir affronter cela. Et puis il y a Calla et tellement de souffrance encore. Avant, quand j'ai débarqué en Angleterre, je voulais parcourir le monde, et j'ai en partie pu le faire avec mon travail, notamment quand nous avons fait équipe avec Amadeus. Sauf qu'il y a eu cette mission où tout a dégénéré, et depuis ce temps, je crois que ça a cassé quelque chose en Amadeus et moi. Quelque chose qui nous bloque, comme une peur bien tapie au fonds de nous. On a failli perdre tant. Toute notre vie telle qu'on l'avait rêvée.

« J'espérais que cette école comble chaque part d'un hybride. Mais puisque ce n'est pas le cas, alors soit, je te laisserai partir à la seule condition que tu obtiennes tous les accords que tu as mentionnés. Mais qu'une chose soit claire, si Tarek ne fait qu'une bouchée de toi, je ne m'interposerai pas. On devra t'oubliéter, tu te souviendras de ce que tu as appris ici, mais pas de l'endroit. Mais il me semble que tu as toutes les billes nécessaires pour survivre au monde et contrôler la louve quand on te met en colère ou quand tu as peur. »

Je me ravance, posant mes mains sur mon bureau, sur le registre des élèves, dan lequel je compile toutes les informations nécessaires mais aussi les autorisations de sortie.

« Profite de ta sortie pour recueillir tous ces accords. Quand tu retourneras à Poudlard, sois prudente d'accord ? On te testera. Ne sois pas impulsive, ok ? Tu as envie d'agir ? Alors agis positivement, sers toi de tes talents pour redorer l'image des loups-garous et pour contribuer à la paix. L'heure n'est plus du tout au combats, ce n'est pas sur ce terrain là qu'on gagnera. »

Je soupire, j'espère vraiment qu'on n'est pas en train de commettre une erreur.

« Tu as des amis qui t'attendent là-bas ? A Poudlard ? Parce que seule, ce sera difficile. »

Je m'en suis toujours sortie parce que j'avais les miens, toute une meute pour me soutenir. J'espère qu'il en va de même pour elle.
black pumpkin

_________________

L'amour d'un père est plus haut que la montagne.
L'amour d'une mère est plus profond que l'océan



descriptionVivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous EmptyRe: Vivre dans un monde impitoyable peut faire resurgir la part sombre en chacun de nous

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum