Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Février 2022.
Profitez bien des nouveautés ! Le récapitulatif est ici !

Partagez

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz

   
Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?


18 Décembre 2021

Hazel m'a demandé de lui rendre service, je l'ai longuement écouté... Je sais qu'elle n'aime pas trop ma profession, mais elle avait besoin de moi. Pour le petit Azel qu'elle a pris sous sa protection, je suis toujours surpris de les voir interagir. Ils ont un lien fort, celui parent/enfant, le même que je peux avoir avec Noun alors que je ne suis pas son père biologique. Mais les liens du sang ne détermine pas tout, je suis bien placé pour le savoir. En parlant du loup... en voilà la queue. Mon aide infirmière m'apporte son protégé qu'elle tient à l'épaule pour le pousser à avancer. Il n'a pas vraiment envie d'être là, je peux le voir. Mais c'est important pour lui et pour son avenir. Je vois Hazel se pencher vers lui et lui expliquer une énième fois ce qui va se passer.

Je pense qu'elle a raison de lui répéter les choses, le petit à besoin de repères. Et si il doit avoir l'impression qu'elle rabâche, cela semble nécessaire. Elle lui réexplique pourquoi il doit me voir, bien qu'elle n'ai pas vraiment parlé de l'adoption. Elle lui explique que c'est pour qu'elle puisse après s'occuper de lui quand ils partiront d'ici.

"Merci Teddy, pour lui." Souffla Hazel en me lançant un regard reconnaissant. J'hoche la tête en direction de la jeune femme avant de faire entrer l'enfant dans mon bureau avec un léger sourire.

"Bonjour Azel, comment tu vas ? Je crois qu'Hazel t'a expliqué un peu pourquoi on doit se voir." Je lui demande afin d'être certain qu'il ai compris le pourquoi. J'en doute tout de même, de ce que j'ai pu observé et du retour de ses professeurs l'enfant est assez en retard. Ceci étant, vu ce qu'Hazel a déjà pu découvrir c'est et bien normal. Il a été isolé des autres enfants et n'a jamais pu interagir avec d'autres personnes que sa mère.

"Tu veux t'asseoir ?" Je lui demande avec un sourire m'asseyant moi même sur la chaise de mon bureau en posant mes pieds sur celui-ci. Une attitude décontracté, pour essayer de rendre tout ça moins impressionnant pour lui. Je l'ai déjà vu plusieurs fois depuis son arrivée, mais il n'a pas été très bavard. Mais l'observer m'aide aussi à le cerner. "Tu sais que tout ce que tu diras ici ne sera pas répété, n'est ce pas ?" J'attends un hochement de tête de la part d'Azel qui arrive avec une certaine réluctance.

"Bien, est ce que tu souhaites pouvoir rester avec Hazel ? Je sais que ce n'est pas ta mère, mais elle tient ce rôle pour le moment. Est ce que tu aimerais que ça reste ainsi ?" Je le formule sciemment de plusieurs manière. Viendra ensuite d'autres questions pour déterminer si Hazel fera une bonne tutrice te si Azel doit être placé chez elle. Je sais qu'Hazel m'a demandé cela parce qu'elle sait que je ne ferais pas de traitement de faveur.  

©️Lilith

_________________

 

Comment apprécier la vie, si elle n'est pas un peu difficile ?

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz
Si Azel se prêtait avec une docilité toute relative à ce qu'il interprétait comme une nouvelle épreuve, on ne pouvait dire pour autant qu'il le faisait avec le sourire. Les récents événements et tensions entre lui et l'autre Hazel l'avait poussé à faire sa part d'efforts. Il ne comprenait pas très bien tout ce qui se tramait autour de lui mais il faisait des efforts, plus qu'il n'en avait fait jusque là. Les choses lui semblaient étranges depuis que Hazel avait voulu en apprendre plus sur son passé et sa mère. Depuis, l'enfant ressentait une sorte d'effervescence qu'il ne parvenait pas à s'expliquer. Un ressentit qui le grisait et l'inquiétait à la fois, une sensation qu'il avait à la fois envie de fuir et qui le rendait curieux. Aussi alors qu'ils avançaient vers le bureau de Teddy et qu'il semblait avoir enclenché son mode porc épic, une partie silencieuse de lui n'était pas aussi réticente que ce qu'il voulait bien admettre.

Hazel lui expliqua une fois de plus les choses. Parfois l'enfant hochait la tête, parfois pas. Les explications n'empêchaient pas l'angoisse. Il se demandait souvent pourquoi les choses ne pouvaient pas rester simples. L'époque où ils n'étaient que tout deux lui manquait beaucoup pour ça même si au final il avait apprit à s'adapter. Le moment de lâcher Hazel lui fut assez difficile. S'il n'en montrait rien il n'avait pas très envie de lâcher la brune et d'aller parler à Teddy, quand bien même l'autre ne lui fut il pas désagréable, seule une tension qui raidit son corps témoigna de ses réticences alors qu'il acceptait de se séparer de sa tutrice le temps de l'entrevue. L'enfant marcha à la suite du jeune homme, tellement crispé qu'on aurait pu s'attendre à voir des pics lui sortir du dos à tout moment. Il prit cependant sur lui comme on lui avait apprit bien qu'il ne réponde pas au bonjour ni à la question qui suivi. L'enfant se tenait encore à mi chemin entre la porte et la chaise comme s'il n'avait pas encore bien décidé s'il allait rester ou fuir. Cependant quand on lui demanda s'il voulait s'asseoir il trancha définitivement et prit place sur le siège.

Le gamin remonta un peu ses jambes contre le haut de son corps. Il n'arrivait pas à être parfaitement à l'aise même si pour la première fois il essayait au moins de donner le change. Il se balançait un peu, se mordait les lèvres et espérait que tout ça passe relativement vite tout de même. S'il ne comprit pas bien le but de la question posée par Teddy il hocha la tête. Il n'avait absolument pas conscience que nles mots puissent être utilisés comme des armes et retournés contre lui. Une chance, il aurait stressé deux fois plus après ça.

Viens ensuite la dernière question qui arracha une moue un peu froncée au jeune demi-loup. Pourquoi aurait-il soudainement envie de ne plus rester avec Hazel. Après la dernière épreuve par laquelle ils étaient passés il avait plus que tout envie de rester aux côtés de la brune. C'est une réponse exceptionnellement longue pour lui que l'enfant délivra :

-Reste avec Hazel... Toujours... Elle à dit comme maman mais abandonne pas...

Ca résumait bien son envie, non ?

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz

   
Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?


18 Décembre 2021

J'observe et je vois que l'enfant est stressé c'est une évidence. Il est mal à l'aise, ça transpire par tout les pores de sa peau. Je vois la raideur dans sa posture, clairement même-ci je sais qu'Hazel lui a expliqué il ne comprend pas. Je ne m'offusque pas de son manque de réponses, parce que ce n'est pas important. Je vois bien qu'il hésite au milieu de la pièce, il est indécis. Finalement, il décide de s'asseoir. Je vois à sa position qu'il n'est toujours pas à l'aise. Anxieux et en position de défense. Comme-ci il passait une sorte d'examen.

Je le regarde sans insistance, attendant simplement qu'il finisse par se décider à me faire une réponse. Je vois qu'au moins ma dernière question à fait mouche, son froncement de sourcils est une bonne indication. Je suis presque surpris d'entendre enfin le son de sa voix. J'observe la détermination sur le visage de l'enfant. Et je lui souris doucement. Voilà au moins quelque chose dont il est sûr, son attachement pour Hazel ne fait pas de doute.

"Ton avis est important sur la question, si tu veux rester avec Hazel. Tu resteras avec elle." Parce que ça compte vraiment dans le monde sorcier. Il doutait que qui que se soit à part la jeune femme veuille s'occuper d'un enfant sans pouvoir avec du sang de loup dans les veines. Mais pour cela, il allait devoir être aussi précis que possible dans son rapport.

"Ta maman t'a laissé tout seul ?" Je demande doucement. Je sais qu'Hazel m'a dit qu'elle avait trouvé l'enfant dans la rue. Je dois aussi m'assurer de ça, de la véracité de ses propos. Qu'elle ne l'ait pas enlevé ou quoique se soit d'autre. "Est ce que tu fais beaucoup de choses avec Hazel que tu ne faisais pas avec ta maman ?" Je demande encore avec un petit sourire rassurant. J'essaie de choisir les bons mots pour ne pas le braquer. Je ne veux pas qu'il comprenne vraiment le but de cet entretien, au delà du fait que c'est pour qu'il reste avec Hazel.

©️Lilith

_________________

 

Comment apprécier la vie, si elle n'est pas un peu difficile ?

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz
Azel espérait qu'il suffise qu'il ait répondu à la question pour que tout ce petit entretien soit fini mais c'était bien loin de la vérité. Plus de questions, il y en avait toujours plus. Le gamin ne montra toutefois aucune exaspération même si il n'aimait vraiment pas ça. Même Hazel devait souvent lui proposer une contrepartie alimentaire pour qu'il se prête plus longtemps au jeu de l'interrogatoire mais sa vie au Merlin avait au moins l'avantage de l'avoir rendu plus tolérant. Certes pas de beaucoup mais un progrès reste un progrès.

Azel ne voyait pas très bien pour quelles raisons il avait besoin de répéter ce qui s'était passé avec sa mère. Il avait dit plusieurs fois qu'elle était partie. Un beau jour pendant les courses, elle n'était jamais revenu et il avait été contraint de désobéir et quitter l'appartement plutôt que de crever la dalle entre ces murs solitaires.

-Maman est partie et pas revenue.

Répondit-il mécaniquement. Tout ça l'ennuyait et ça se voyait un peu trop. Il avait envie d'aller jouer dehors... Ou de dormir peut-être... La question suivante n'avait à ses yeux pas beaucoup plus de sens mais peut-être que si il y répondait vite...

-Oui va dehors... Mange... Joue...

Ca résumait vaguement ce qu'ils faisaient mais il n'avait ni le vocabulaire ni l'envie d'en dire plus. Il s'agita un peu sur sa chaise. Il avait des fourmis dans les jambes et aurait largement préféré pouvoir s'asseoir parterre que sur cet instrument de torture.

-Veux aller dehors...


Gémit-il en remuant inconfortablement contre le dossier de la chaise.

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz

   
Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?


18 Décembre 2021

Je fonce les sourcils, je vois bien que je l'ennuie. Mais ce n'est pas ça qui me fais réagir. Sans parler du fait qu'il me confirme que sa mère a disparue du jour au lendemain... C'est plutôt ce que sous entendent ses paroles suivantes qui me fait froid dans le dos. Comment sa mère aurait pu le priver de simplement manger, sortir ou même jouer. C'était des choses basiques. Cette femme aurait mérité qu'il puisse établir un profil psychiatrique pour que la garde de l'enfant lui soit retiré. Ce n'était pas normal de faire ça à un enfant. Je comprends mieux pourquoi Hazel n'a pas vraiment cherché à retrouver cette femme. Et le climat dans lequel le pays était à l'époque joue en sa faveur.

"On ira dehors tout à l'heure, d'accord ? J'aimerais que tu répondes encore à une ou deux questions." Je propose un marché. Je ne tiens pas à le braquer, le but n'est pas là. Il faudra aussi que j'observe son comportement avec Hazel. J'en ai déjà vu beaucoup, il l'aime c'est une évidence. Et il lui fait confiance, c'est assez étonnant de les voir interagir. D'autant plus quand je vois le comportement qu'il a avec les autres. Ceci étant dit, il a fait des progrès.

"Est ce que ta maman te laissait souvent seul à la maison ?" Je demande curieusement, j'aimerais pouvoir prouver qu'elle n'était pas quelqu'un capable de s'occuper de l'enfant.

"Comment ça se passe avec Hazel ?" Je demande vaguement. La question est volontairement ouverte pour essayer de tirer une autre réponse que oui ou non. Déjà qu'il n'est pas bavard si en plus je ne fais que des questions fermées... je ne m'en sortirais pas.

©️Lilith

_________________

 

Comment apprécier la vie, si elle n'est pas un peu difficile ?

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz
Azel aurait dû s'en douter, peu importe à quoi il pensait, les adultes disaient toujours que ce serait tout à l'heure, ce moment n'arrivant parfois jamais d'ailleurs. Pourtant il ne grogna pas, ne gémit pas d'exaspération et resta parfaitement calme. Après tout il était loin de trouver la situation insupportable. Il n'y voyait juste aucun intérêt. Il hocha la tête et accepte le compromis quand bien même il préférerait quitter la pièce dès maintenant. Azel n'avait jamais été très actif ni avait eut auparavant de comportements très tournés vers le jeu mais depuis quelque temps cette tendance s’inversait, comme s'il rattrapait le temps ou il n'avait pas pu faire tout ça. Une ou deux questions, le gamin ne savait pas encore tout à fait compter mais il savait au moins aller jusqu'à deux maintenant, gare à celui qui tenterait de l'embrouiller à ce sujet.

Sans surprise les questions suivantes étaient encore sur sa mère. On lui avait toujours posées des questions à ce sujet mais depuis quelques temps il lui semblait que le sujet revenait de plus en plus souvent. Par chance le gamin n'était pas capable d'élaborer des scénarios ou sa génitrice reviendrait le chercher pour l'arracher à cette vie qu'il préférait à l'ancienne, pas plus qu'il n'était capable de deviner les vraies raisons pour lesquelles il avait besoin de répondre à tout ça.

-Oui, quand va dehors.

On applaudit tous bien fort Azel pour son sens de la logique. Même si l'enfant ne se rendit pas compte que ce qu'il avait dit revenait presque à ne pas répondre à la question il compléta de lui même :

-Quand va faire les courses ou voir monsieur.

Certes il n'avait pas donnée de fréquence ou elle sortait mais on pouvait deviner facilement combien de fois en moyenne elle pouvait aller faire ses commissions, c'était un peu plus compliqué d'estimer combien de fois dans le mois elle s'envoyait en l'air en revanche.

La deuxième question était un peu plus floue pour l'enfant. Il l'avait comprise, mais c'était difficile pour lui d'y répondre, un peu abstrait à son gout. Il tenta, la voix hésitante :

-Oui pas comme avec maman...

Il sentait que l'autre en attendait un peu plus, il se mâchouilla la lèvre puis continua

-Hazel gronde pas...


Il ne savait que dire d'autre.

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz

   
Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?


18 Décembre 2021

Donc l'enfant était systématiquement seul dés qu'elle sortait ? Elle ne l'emmenait donc jamais avec elle quand elle allait dehors ? Ou suffisamment peu pour que le petit associe le fait que sa mère sorte, au fait d'être tout seul. Ce qui était sans doute bien trop pour un enfant de son âge. Parce que je suis certain qu'elle le faisait depuis qu'Azel était tout petit. Je me demande à quel fréquence elle fréquentait cet homme et allait faire des courses. Bien trop souvent pour que l'enfant soit aussi en retard au niveau du langage.

Je ne peux empêcher un sourire d’apparaître sur mon visage quand il dit qu'Hazel n'est pas comme sa mère et qu'elle ne le gronde pas. J'avoue avoir été le premier surpris au vu du caractère très expressif de la jeune femme de la voir si calme envers le petit. Elle lui explique beaucoup les choses, même-ci elle va parfois trop dans le détail pour sa compréhension. Mais je peux voir les nombreux efforts qu'elle fait et sa semble porter ses fruits. Azel est plus ouvert maintenant et je vois qu'il sera entre de bonnes mains. Il me faudra bien plus que cette séance pour faire un dossier solide. Beaucoup d'observation aussi, mais je le ferais pour eux deux. Même-ci cela me maintient loin de ma fiancée, j'aurais Noun avec moi. Je pense que je l'intégrerais à mes rencontres avec Azel. Le fait d’interagir avec un enfant plus jeune devrait l'aider à verbaliser et Noun est très spontanée.

"Très bien Azel, je te remercie de ton aide. Tu veux toujours aller faire un tour dehors ?" Je demande avec un sourire malicieux. Je n'oublie pas ma proposition plus tôt et je tiens à gagner sa confiance. Je ne suis pas là pour son éducation, je dois simplement faire un rapport en faveur ou non d'Hazel en tant que tutrice. Et de ce que j'ai déjà appris, le lien entre les deux semble vraiment solide. Il y a une véritable confiance et un attachement certain entre les deux. Après l'assentiment du garçon, je le dirige vers l'extérieur.

"Tu vas souvent dehors avec Hazel ?" Je demande alors qu'on atteint l'extérieur. La question n'est pas vraiment dans le cadre de mon travail avec lui. Je suis simplement curieux.

©️Lilith

_________________

 

Comment apprécier la vie, si elle n'est pas un peu difficile ?

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz
Au final le petit interrogatoire n'était pas aussi long que ce qu'il avait pu craindre et si Azel ne savait pas très bien en quoi il avait aidé et ce qui méritait des remerciements, il n'allait clairement pas se plaindre que ce soit fini. Le petit eut un grand sourire à l'idée de sortir, certes on le lui avait promit un peu plus tôt mais il se méfiait parfois, souvent même, des promesses. Après tout il ne connaissait pas plus l'autre que ça alors qui sait s'il était digne de confiance. Evidemment il hocha la tête, toujours motivé à aller s'amuser dehors, d'autant plus qu'il vouait un quasi culte à la neige qui régnait dehors depuis qu'il avait découvert à quel point il pouvait être amusant de jouer dedans.

Le petit sauta de sa chaise, courant presque à la porte avant de se calmer spontanément de lui même. Il avait encore du mal à se lâcher complètement, à être lui même en présence d'autrui. D'un coup d'un seul il redevint le petit trop calme et trop effacé pour que ça soit complètement normal. C'est pourtant avec plaisir qu'il marcha aux côtés de l'autre pour aller s'amuser dehors. De temps à autre il accélérait même un peu le pas, contenant visiblement très mal son impatience à l'idée d'aller jouer.

Ils étaient enfin dehors. Azel se demandait si l'autre savait quoi que ce soit de sa fâcheuse habitude d'aller nu pied. Dans le cas contraire, le gamin comptait bien en profiter. S'il y avait bien une chose que la peur ne l'empêchait de faire c'était bien de se déchausser. Une nouvelle question arriva alors qu'il ne s'était pas encore éloigné. Si Azel avait très bien compté que ça faisait plus de deux questions, il ne s'en formalisa pas. Il pouvait bien répondre, d'autant que ce n'était pas très compliqué :

-Oui, va dehors et joue.

C'était bien avec Hazel qu'il avait autant apprit à aimer l'extérieur, d'autant qu'il ne se sentait toujours pas chez lui ici mais dehors c'était carrément autre chose. Il avait apprit à s'intéresser à la faune locale, à observer et à s'amuser avec ce qui se trouvait à sa disposition. Il avait un peu plus de mal à s'intéresser à la flore malgré les explications de Hazel mais il faisait assez bien semblant dans ses bons jours.

-Mieux que avant...

Laissa-t-il échapper sur un ton teinté d'amertume.

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz

   
Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?


18 Décembre 2021

Je rends son sourire à Azel, c'est agréable de voir un tel sourire sur son visage. Il est assez peu expressif, mais j'ai remarqué une notable amélioration depuis que je le côtoie. Depuis son arrivé ici, sa relation avec Hazel, a elle aussi beaucoup évolué. Ils sont devenus une vraie famille. C'est toujours un émerveillement pour moi ce genre de situation. Quand les choses évoluent dans le bon sens. Je le regarde avec amusement foncer jusqu'à la porte avant qu'il ralentisse. Il a toujours cet instant où il revient dans son conditionnement. Il lui faudra sans doute plusieurs années avant de passer au travers. Mais petit à petit je remarque qu'il se laisse aller à plus de naturel dans ses réactions. Et c'est d'autant plus flagrant avec Hazel.

Je ne peux m'empêcher de l'observer faire amusé, il essaie de se contenir. Je ne lui fais pas remarqué d'ailleurs, je ne tiens pas à produire l'effet inverse. Je sais pas Hazel qu'il a tendance à tout prendre au pied de la lettre. Alors je préfère ne pas faire de remarque. Il ne me connait pas suffisamment.

"Après toi, Azel." Je lui souris en ouvrant la porte pour le laisser passer en premier. Le petit ne se fait pas prier et en plus de ça, il répond à ma question supplémentaire.

"Ça avait l'air très chiant avant." Je commente l'air de rien, pas de questions. J'ai promis, et je tiens toujours mes promesses. Je pense que sa mère a dû être vraiment une mauvaise mère. Il y a tellement d'indices qui vont en ce sens. Je ne me souviens pas l'avoir déjà entendu dire quelque chose de positif à son sujet. Pas pendant notre conversation du jour en tout cas. Et mon amie m'en a dépeint le même portrait. Ils arrivèrent finalement dehors, il y a de la neige encore aujourd'hui. J'aime ce temps habituellement, mais aujourd'hui j'ai du mal à m'y faire. Je pense à ma femme qui est à l’hôpital, je dois venir la chercher demain. Elle quitte enfin le centre de soins. Et après, on va être séparé pendant quelques temps. Je la verrais bien sûr, mais ça ne sera pas pareil. Heureusement Noun restera avec moi, elle ne veut pas me laisser seul.

"Que veux-tu faire Azel ? Jouer, te promener ?" Je demande en souriant. Je pense que lors de nos prochains entretiens, j'amènerais Noun. Il sera peut-être plus détendu avec la présence d'un enfant.

©️Lilith

_________________

 

Comment apprécier la vie, si elle n'est pas un peu difficile ?

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz
Azel s'engouffra par la porte afin de gagner l'extérieur. La neige était toujours présente et une petit voix en lui qu'il aurait bien fait taire si ça avait été en son pouvoir lui rappela qu'il devait rester les pieds chaussés quand bien même il détesta ça. Ça n'empêcha pas l'enfant de s'accroupir et de plonger les deux mains dans la neige avec un plaisir évident. Il ramassa un peu de poudreuse qu'il laissa filer entre ses doigts, oubliant quelques secondes le reste pour juste profiter et jouer. Cette fois l'enfant ne s'imposa aucun retour brutal à la réalité et quand il se redressa se fut sans la moindre raideur. Il se tourna vers l'adulte qui venait d'énoncer une évidence : Oui sa vie d'avant avait été chiante, il aurait été exagéré de dire que le petit vivait à présent une vie palpitante ou tout n'était qu'amusement mais clairement entre vivre sa vie enfermée dans un appart mal rangé et être libre de se mouvoir dans la limite du raisonnable il y avait un net progrès, sans compter que Hazel ne le forçait pas à être quelque chose d'autre que ce qu'il était et ça c'était un stress en moins.

L'enfant se tourna vers Teddy et lui tendit une petite pierre qu'il venait de ramasser. Un simple caillou grisâtre mais avec une forme amusante qui plu immédiatement à l'enfant. Une forme de chat et si Azel détestait les félins, il aimait bien les représentations abstraites d'animaux sous toutes leurs formes. Un présent comme signe qu'il acceptait plus ou moins la présence de l'adulte à ses côtés même s'il ne fallait compter sur le demi-loup pour se montrer beaucoup plus expressif.

-Chat !

Dit-il, juste au cas ou l'autre n'ait pas cette imagination d'enfant qui transformait le plus petit truc en quelque chose de plus intéressant à voir. Il céda la pierre à l'adulte et se mit à fouiller du regard afin de trouver le reste de la ménagerie mais la neige recouvrait tout.

-Veux jouer la neige, peut faire des bonhommes ou jeter de la neige.


Répondit Azel, expliquant comment ils pouvaient jouer sans se poser la question de si l'autre n'était pas déjà au courant.

-Apprends si tu veux.

Proposa-t-il

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz

   
Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?


18 Décembre 2021

Je souris face au comportement du jeune garçon, il était clairement en retard sur son âge. Que se soit émotionnellement ou intellectuellement. Un retard qui devrait s'effacer à mesure qu'il allait grandir, il n'était pas dépourvu d'intelligence. Il n'avait juste pas été stimulé jusqu'à l'arrivée d'Hazel dans sa vie. J'ai  dû mal à imaginer comment l'enfant a pu être à leurs débuts. Hazel avait dû en chier, parce qu'il était évident qu'Azel n'avait pas appris à s'exprimer. Son avis ne devait pas compter avant la louve. Il est attachant à sa manière.

Je réceptionne le cadeau d'Azel dans ma main et je lui souris. Je comprends seulement quand il me le dit que c'est un chat. "Merci Azel, c'est gentil de ta part." Je regarde son cadeau avec amusement, j'ai le droit à ce genre de présent avec ma fille Noun. Beaucoup plus jeune qu'Azel, elle a bientôt quatre ans. Je me rends compte à quel point il a du retard pour qu'il me fasse penser à ma fille. "Tu aimes les chats ?" Je demande avec curiosité. Il me tire un nouveau sourire, je vais avoir un travail monstrueux avec lui. Je ne doute pas de devoir le suivre après le Merlin. En tout cas, je conseillerais à Hazel de me l’emmener régulièrement une fois que les choses se seront tassées.

"Montre moi c'que tu sais faire, mon grand. J'suis impatient de voir ça." Je lui souris attendri, c'est bien qu'il prenne les commandes. Il me fait un minimum confiance, et je tiens que cela reste ainsi. La confiance entre un thérapeute et son patient est indispensable. Si il ne me fait pas confiance, nous ne pourrons pas avancer.

***

1 janvier 2022

J'ai passé Noel en famille, ce qui ne m'a pas empêché de voir Azel au moins une fois par semaine depuis notre premier entretien. Hazel m'a dis qu'il était perturbé, il sèche des cours et il perd l'appétit. Je ne suis pas sûr que ce soit lié à la mort de sa mère. On ne l'a pas encore évoqué en séance depuis qu'Hazel le lui a annoncé il y a quelques jours. Je ne l'ai pas revu, mais quelque chose le tracassait en dehors de sa mère. Parce qu'avant même cette épisode il n'était pas dans son assiette.

Mais Azel n'est pas un garçon facile à faire parler. Je pense que c'est lié encore une fois à sa mère, à la manière dont il a été conditionné. Pour ne pas déranger.

"Hey mon grand, comme tu vas aujourd'hui ? Tu as été gâté à noël ?" Je demande après lui avoir ouvert la porte. "Ça ne te dérange pas si Noun est là pendant qu'on discute ?" Noun joue avec ses propres jouets dans un coin de la salle. "B'jour Azel." Sourit la petite fille, elle s'approcha du garçon et tira sur son t-shirt pour qu'il se baisse à sa hauteur. Sa manière à elle pour qu'elle puisse lui faire un bisous sur la joue. Une fois fais, elle retourna à ses jouets l'air très concentré. A priori ce qu'ils lui avaient offert à noël la tenait occupé. Je souris tendrement en voyant ma fille faire.

Mon regard se tourna ensuite vers Azel. Je l'observe attentivement.
©️Lilith

_________________

 

Comment apprécier la vie, si elle n'est pas un peu difficile ?

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz
L'humeur de Azel n'avait pas été en s'améliorant ces jours derniers. Le gamin ne faisait que se renfermer davantage sur lui même chaque fois que l'on tentait de le faire parler. Le gamin n'y voyait pas là un désir de lui venir en aide mais plutôt une bousculade qu'il ne vivait que très mal alors qu'il ne songeait plus à quitter le confort de sa bulle. Il avait pourtant obéit quand il avait s'agit d'aller voir Teddy comme de coutume. Le gamin tirait une tronche de six pied de long et cela même quand personne ne lui accordait d'attention, quand l'adulte s'était adressé à lui il ne s'était pas sentie l'énergie de répondre quand bien même l'autre se montra amical. Il n'avait juste plus envie de socialiser. A quoi bon tout ces efforts pour être déçu encore ? Non, cette fois il n'avait plus envie de prendre sur lui. La réponse qui vint du gamin ressemblait plus à de vagues ronchonnements qu'à une réponse élaboré, même venant de sa part c'était incompréhensible mais il n'avait pas vraiment envie de donner de réponse. Il voulait juste qu'on le laisse sans se soucier de comment il se sentait ou qu'il mange quelque chose, c'est tout.

Le gamin daigna juste lever le regard en entendant le nom de Noun. S'il avait déjà rencontrée l'autre enfant il n'avait pas d'avis très tranché à son sujet et pas plus l'envie de la voir que n'importe qui d'autre. Il resta silencieux à la fixer alors qu'elle s'avançait à sa rencontre. Il se tendit, reculant même d'un pas alors qu'elle tirait son tee-shirt. Il n'était déjà en temps normal pas très fana des embrassades, ne tolérant cette drôle de coutume que de Hazel pour des raisons évidentes mais là clairement il n'avait aucune envie de faire des efforts. Une fois certain qu'il n'aurait plus à subir de promiscuité non souhaitée l'enfant leva son regard vers Teddy. L'enfant avait fini par accepter l'adulte au sein du cercle très restreint des personnes qu'il ne fuyait pas à toutes jambes quand il les apercevait mais là aujourd'hui ce n'était pas trop ça. Le gamin jeta un oeil vers la porte. Pourquoi était-il obligé de plier face à ces conventions qui lui échappaient pour la plupart alors qu'il n'en avait aucune envie. Son regard se posa à nouveau vers l'autre.

-J'ai pas envie de parler.


Pour illustrer il avait même fait l'effort de faire une phrase complète. Ce qu'il ne daignait faire qu'en de rares occasions et souvent car il voulait obtenir ainsi quelque chose.

descriptionFaire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ? EmptyRe: Faire le point, ça ne fait de mal à personne n'est ce pas ?

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum