Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

In RPG, nous sommes en Janvier 2022.

Partagez

descriptionWe're looking for something dumb to do EmptyWe're looking for something dumb to do

more_horiz
We're looking for something dumb to do
Victoire Weasley & Liam Braeden
29 janvier

Voilà douze jours que le Procès d'Elisabeth est passée et qu'elle a été acquittée, réhabilitée, qu'elle est libre. Voilà douze jours aussi que le mien est passé. Une épée de Damoclès est suspendue au dessus de ma tête avec cette histoire de prison avec sursis, mais au moins, je ne suis pas séparé de ma famille, de mes fils, de ma fille, de ma fiancée. Il a fallu repenser une certaine organisation entre les heures au Merlin, la boutique à gérer et l'aide que je dois fournir gracieusement au centre de soin, mais nous y arrivons. Ceci étant, cela fait aussi deux jours que s'est tenu le procès de Victoire. Je l'ai attendu et l'ai prise dans mes bras une fois que tout s'est terminé et que sa famille a daigné s'écarter d'elle.

Aujourd'hui, je lui ai donné rendez-vous sur le Chemin de Traverse, qu'elle peut arpenter désormais en toute tranquillité, sans risquer d'etre arrêtée par une patrouille. Les enfants sont avec leurs mères, et quand je la vois arriver, je comprends qu'elle a aussi confié David à son père ou à sa famille. Je lui souris et son odeur confirme ce que j'avais pressenti au tribunal. Elle attend un petit. Je souris à mon tour, la vie poursuit sa route et c'est une très bonne chose.

« Alors ? Comme ça va depuis deux jours ? »

Le monde change réellement. Ce que nous avons tant espéré, durant des mois, est en marche. Quand Aaliyah et Ludwig nous ont parlé d'Aymen, ça a été un pari fou, un pari qui nous a d'ailleurs déchirés. Je me souviens encore de la colère compréhensible de Seamus. Reagan est encore sceptique face à tout cela, je crois qu'elle a besoin de voir que nous sommes en sécurité, que ses petits le seront.

« J'ai besoin de ton aide pour choisir un costume. Tu es la personne la plus sage que je connaisse. »

J'ai prévu de l'emmener dans diverses boutiques du Chemin. Comme Elisabeth, elle a dû etre ébranlée par les Procès, et elle a dû mettre son mariage entre parenthèses. Car elle et Seamus aussi ont prévu de se marier cette année. J'ouvre la porte de la boutique et la laisse entrer avant moi.

« Dans une quinzaine de jours, ce sera le grand moment. Les préparatifs sont terminés ? La robe, le costume, le traiteur... Je t'avoue que de mon coté, j'ai tout laissé à Elisabeth. Tout le monde a répondu présent ? »

Sa famille est nombreuse, et je ne doute pas qu'elle veuille être entourée de ses proches et amis pour un jour comme celui-là. J'avise un costume sur ceintre que je lui montre.

« Et l'autre bonne nouvelle, tu l'as déjà annoncée ou cela doit rester un secret entre nous ? »

D'ailleurs, je repère un autre costume, que j'attrape pour lui montrer. Un tout petit costume, de la taille de David. Lui aussi sera de la fête, tout comme mes enfants seront présents quand j'épouserai officiellement leur mère.
 

black pumpkin

_________________

Le cerveau a la pensée, le coeur a l'amour,

le ventre a la paternité et la maternité.


descriptionWe're looking for something dumb to do EmptyRe: We're looking for something dumb to do

more_horiz
We're looking for something dumb to doSamedi 29 janvier 2022 - 14h06

C’était étrange de pouvoir parcourir la rue du Chemin de Traverse sans crainte d’être arrêtée, sans devoir se cacher sous du Polynectar. Je me sentais libre et légère. Pourtant, mon procès ne s’était tenu qu’il y a 2 jours. J’avais eu de la chance de ne m’en tirer qu’avec une amende. Le maléfice que m’avait lancé Shane Baker à l’épaule, il y avait 10 mois, résonnait toujours en moi et avait permis d’alléger ma peine. J’aurai des séquelles à vie de cette bataille, de cette guerre même. Mais je portais la vie en moi et bientôt je serai une femme mariée. J’avais foi et je voulais croire que même si certaines personnes me regardaient de travers, je pouvais faire face, je pouvais voir à travers eux. Certains auraient aimé voir les Weasley souffrir davantage, certains auraient voulu que Seamus paye plus durement pour ses crimes. Mais voilà, le bien gagnait toujours. C’était une devise chez les Weasley.

Je rejoignais Liam Braeden aujourd’hui. J’ignorais encore quel serait l’objet de cette sortie mais je m’en moquais. J’étais libre d’aller où je voulais et Liam était un ami proche. Depuis que nous avions combattu ensemble pour les Insurgés, depuis que nous avions sauvé ses enfants en juin dernier, depuis que nous partagions nos peines, nos craintes et nos joies, je me sentais proche de cet homme. Il m’avait énormément soutenu lors de mon procès et ne cessait de me dire de ne pas perdre espoir d’agrandir un jour un peu plus la famille. J’avais hâte de lui annoncer la nouvelle, en espérant qu’il ne l’ait pas appris par quelqu’un d’autre … Cela ne m’aurait pas étonné que grand-mère Molly l’ait chanté partout.

« Alors ? Comme ça va depuis deux jours ? »

Je saluais Liam qui m’attendait, appuyé contre un mur.

« Plutôt bien. Contente d’apprécier sa liberté. Et toi ? Quelle est notre mission du jour ? »
« J'ai besoin de ton aide pour choisir un costume. Tu es la personne la plus sage que je connaisse. »
« Oh, je suis flattée que tu le reconnaisses enfin ! » me moquais-je.

Avec les 7 Plaies d’Amérique, beaucoup de commerces de la Voie Lactée avaient commencé à s’installer sur le Chemin de Traverse. L’Equinoxe avait déjà une petite réputation à New-York et commençait à se faire une place intéressante dans le cœur des britanniques. Nous n’étions pas encore très gâtés dans le monde : les procès ébranlaient de nombreuses personnes, de nombreuses familles. Et ces catastrophes en Amérique n’étaient pas là pour arranger les choses. Certains se murmuraient que c’était l’œuvre de la Magie Noire. Je n’osais y croire, je ne voulais pas que l’on me retire aussi tôt mon bonheur.

Liam ouvrit la porte de la boutique et me laissa entrer. Je soupirais d’aise en sentant la chaleur de l’intérieur. Je retirai mes gants et desserrai mon écharpe.

« Dans une quinzaine de jours, ce sera le grand moment. »
« En effet ! »
« Les préparatifs sont terminés ? La robe, le costume, le traiteur... »
« Le plus gros est fait, je te dirai. » précisais-je avec prudence. « Dominique s’est occupée de la robe et des costumes. Lya sera notre traiteur ! On aura droit à sa spécialité, les Pookies. » souris-je.

Les temps avaient été difficiles entre Lya et moi. Elle m’en avait beaucoup voulu quand Noun avait disparu : j’étais avec elle à ce moment-là et j’avais été incapable de la protéger des Purificateurs. C’était comme si j’avais choisi de protéger mon fils plutôt que la fille de ma meilleure amie. Chaque jour, j’avais été rongée par la culpabilité. Encore plus quand Saoirse Parkinson était revenue sans Lya et Noun lors de cette mission fin novembre. Ce n’est que quand James Potter et Emily Evans ont décidé de s’en mêler que Lya et Noun ont été sauvées des griffes des Purificateurs le 1er décembre. Depuis, Lya était restée au Centre de Soins, suivant une thérapie. Elle n’était rentrée qu’à Noël chez elle, déménageant aussitôt du Merlin Castle, voulant mettre de la distance avec les Insurgés.

Heureusement pour nous, les choses s’étaient améliorées quand Lya m’avait invité à venir la voir le 12 janvier et que nous avions régler nos différends. Je m’étais sentie terriblement mal mais tellement soulagée de pouvoir enfin confier ce que j’avais sur le cœur à l’une de mes meilleures amies.

« Nous allons faire la cérémonie au Terrier, chez mes grands-parents. Les invitations ont d’ailleurs du repartir il y a quelques jours, histoire de changer le lieu de la cérémonie. »

J’avais déjà envoyé des faire-part en novembre, mais avec ce changement de lieu, j’avais du improviser.

« Vous serez des nôtres j’espère ? » demandais-je à Liam.
« Je t'avoue que de mon côté, j'ai tout laissé à Elisabeth. »
« Hinhin ! Je reconnais bien le style de Seamus là aussi ! »
« Tout le monde a répondu présent ? »
« A priori, oui ! » répondis-je avec joie. « Alors ? Que faut-il chercher en priorité ? » demandais-je en me tournant vers les costumes. « Je te verrai bien avec des froufrous, non ? » me moquais-je en repérant un costume un peu trop … embarrassant. « Quelles couleurs avez-vous choisies pour le mariage ? »

Liam me désigna un costume et je fis la grimace.

« Oh, Braeden, hors de question ! » me lamentais-je. « Mais … celui-là, oui ! » dis-je en attrapant un autre costume.

Je le mis devant lui et le regardais de la tête aux pieds.

« Mmh, il serait assorti à tes yeux ! » me moquais-je à nouveau.
« Et l'autre bonne nouvelle, tu l'as déjà annoncée ou cela doit rester un secret entre nous ? »

Je croisais le regard malicieux du loup-garou et ma main vint caresser naturellement mon ventre. Je souris.

« Tu as deviné, hein ? C’est le détecteur des loups-garous, c’est ça ? » demandais-je. « J’ai commencé à l’annoncer oui. »

J’attrapais le mini-costume qu’il me tendait. Il était vraiment trop mignon et j’imaginais sans mal David là-dedans. Enfin … s’il daignait supporter les costumes. Il était bien comme son père, à se plaindre que ça grattait ou je ne sais quoi.

« On le sait depuis un petit mois avec Seamus, et comme la grossesse se fait en accéléré chez les vampires, j’imagine qu’il est temps de mettre rapidement tout le monde au courant avant que ça ne commence à se voir. »

Je ne pouvais cacher mon sourire. J’étais heureuse de pouvoir agrandir la famille. Cette grossesse, nous l’attendions depuis longtemps, Seamus et moi. J’étais un peu anxieuse. Reese et Tobias m’avaient assez dit que ce n’était pas une partie de plaisir. On sentait les os se briser, nos forces se vider. Il était très difficile d’accoucher un demi-vampire, surtout quand on était humaine. Mais j’étais une demi-Vélane et j’espérais que mon sang de créature me renforcerait un peu. Et puis, je ne pouvais me montrer trop angoissée. Seamus l’était déjà bien assez.

« Il devrait arriver en juin selon Elisabeth. » précisais-je en attrapant un nouveau costume. « Tiens, essaye ces deux-là ! »

Je le menais jusqu’à une cabine et refermais le rideau pour qu’il se change, inspectant les autres vêtements de la boutique.

« Comment vont les jumeaux ? Et Mânen ? Oh, au faites, j’ai proposé à Elisabeth que Mânen, Bryn, Thara et Noun portent ma traîne, je ne sais pas si elle t’en a parlé ? » demandais-je à travers le rideau. « Je sais qu’elles n’ont que 2 ans, mais si Elisabeth, Reese, Lya ou Calla, peu importe, sont là pour aider les filles, ça devrait aller, non ? Oh, tu as des chaussures avec ? Parce que je viens d’en trouver une paire ravissante mon cher ! » m’exclamais-je. « Bon, tu comptes sortir aujourd’hui ou demain ? »

Je levais les yeux au ciel.

« Je t’avertis, je vais tirer le rideau si tu ne le fais pas dans 5 secondes … »
:copyright:️️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________

descriptionWe're looking for something dumb to do EmptyRe: We're looking for something dumb to do

more_horiz
We're looking for something dumb to do
Victoire Weasley & Liam Braeden
J'acquieçais à sa demande. A moins d'un empêchement de dernière minute, je comptais bien être présent pour son mariage, et Elisabeth – qui adore les mariages – n'en sera que plus heureuse. J'espère juste que les garçons n'offriront pas un concert de cris et de pleurs pendant la cérémonie. Ils sont assez imprévisibles sur ce point.

« Quelles couleurs avez-vous choisies pour le mariage ?
- Trouves-tu que je ressemble à ce point à Elisabeth ? Par Merlin, je n'ai eu le droit de ne choisir que les sets de tables, et encore. En tout cas, on se marie en Norvège, si ça t'aide ? »

Mais si Elisabeth a déjà envoyé les faire-part, ça ne doit plus être un secret pour Victoire. Quoi, que trouve-t-elle au costume que j'ai choisi ? Il est parfait non ? Et puis, qu'est-ce qu'elle fait avec ce costume à froufrous ?

« Moi qui te croyais la plus sage, il faut croire que je me suis trompé. »

Bon, continuons la quête dans ce cas. Et j'en profite pour l'interroger sur sa grossesse, que je devine récente. Bien évidemment, elle la confirme. C'est bien. Un nouvel enfant, c'est très bien, ça redonne de l'espoir, et par les temps qui courent, le monde en a ben besoin.

« On le sait depuis un petit mois avec Seamus, et comme la grossesse se fait en accéléré chez les vampires, j’imagine qu’il est temps de mettre rapidement tout le monde au courant avant que ça ne commence à se voir.
- Cela va se voir très vite, oui. La belle-soeur d'Elisabeth a pu le constater. C'est une bonne chose, ce demi-vampire qui grandit dans ton ventre sera bientôt là, avec vous. »

Je me souviens de l'impatience que j'éprouvais à voir mes fils. En juin donc il y aurait une nouvelle petite vie sur cette terre, c'est David qui doit être heureux.

« Vous savez déjà si c'est une fille ou un garçon ?
- Tiens, essaye ces deux-là !
- A vos ordres, mon capitaine. »

Je me dépatouille comme je peux avec le peu d'espace dans la cabine d'essayage, surtout quand il s'agit de correctement boutonner cette armure en noir et blanc.

« Ils détestent prendre leur bain, c'est une catastrophe. Mais ils sont en bonne santé et grandissent normalement selon Elisabeth. Quant à Manen, elle joue son rôle de grande sœur très aux sérieux. Oh et elle s'est fait un plaisir de casser tous les jouets qu'elle avait eu pour Noël. »

Je fronce un peu les sourcils quand elle m'annonce vouloir confier sa traine à quatre petites filles de deux ans à peine. Elle tient vraiment à sa robe ?

« Elisabeth a dû trépigner de bonheur, je me trompe ? »

J'imagine très bien ma fiancée sauter dans tous les coins. Elle veut me filer des chaussures en plus de tout ça ?

« Je t’avertis, je vais tirer le rideau si tu ne le fais pas dans 5 secondes …
- ça va, ça va, espèce de tyran ! »

Je pousse le rideau pour qu'elle juge un peu du costume – en chaussettes – et je tourne sur moi-même.

« J'ai l'impression d'être dans une camisole de force. Seamus a réussi à se trouver un costume digne de ce nom lui ? »

Je n'aime pas les essayages, en bon loup que je suis, mais j'ai promis de rendre Elisabeth heureuse.

« Ce ne sera pas celui-là, n'est-ce pas ? Ça veut dire que je dois enfiler l'autre. »

Elle hoche la tête, je vois bien qu'elle y prend un plaisir sadique. Je retourne dans ma cabine.

« Ta sœur sera ton témoin ? J'ai demandé à Wolfgang pour ma part. Je n'ai pas suivi tous les procès, ta famille et tes amis n'ont pas été trop touchés ? Il semblerait qu'Hayes et Avery tentent d'être justes, finalement. »

J'ai du mal à croire qu'ils maintiennent les Procès d'ailleurs, avec les vagues de survivants qui arrivent. J'ai dû préparer pas mal de potions pour requinquer les arrivants, si seulement je pouvais faire plus. Mais l'heure n'est pas à une discussion sombre. Je sors de nouveau de la cabine.

« Celui-ci ? Qu'allez-vous faire maintenant, Seamus et toi ? Reagan m'a dit que vous aviez quitté le Merlin Castle mais que vous ne comptiez pas y reprendre le travail. Alors quels sont vos projets ? »

C'est étrange, leurs vies reprennent leur axe normal, alors que celles de milliers d'américains viennent de radicalement sortir de leur orbite.

black pumpkin

_________________

Le cerveau a la pensée, le coeur a l'amour,

le ventre a la paternité et la maternité.


descriptionWe're looking for something dumb to do EmptyRe: We're looking for something dumb to do

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum