Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

Le mois de novembre pointe le bout de son nez, attention au grand froid !
Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

Partagez

descriptionCertaines choses sont plus difficiles que d'autres EmptyCertaines choses sont plus difficiles que d'autres

more_horiz
Seth avait toujours adoré cuisiner.

C’était une passion à laquelle on ne s’attendait pas chez ce garçon bizarre, on l’imaginait plus facilement échappé d’un concert de metal, à nourrir sa passion pour le satanisme ou à agir bizarrement sans aucune raison. Si tous ces clichés vous semblent disproportionnés sachez que c’était là ceux qu’on lui servait quand on essayait de deviner quelles pouvaient être ses passions.

Seth s’en amusait beaucoup, l’imaginer en égorgeur de chèvres devait être plus facile que de se le figurer derrière des fourneaux à mettre la touche finale sur un petit plat qu’il aurait lui même composé. C’était une passion qui lui était venue assez tôt, à l’époque ou il essayait encore de plaire à sa mère. Ils avaient commencé par faire des gâteaux ensembles comme probablement tous les enfants et parents ou presque font. Très vite il s’était intéressé aux autres plats qu’elle pouvait composer : Les entrées, les plats de viande, les terrines. Il lui avait demandé de lui montrer puis de lui apprendre et si les relations avec sa génitrice s’étaient dégradées au fil des années la passion était elle restée intacte.

Nul ne savait que le balafré nourrissait une passion qui lui allait aussi mal. Nul à part Ethan qui avait eut l’occasion de le voir à l’oeuvre et à qui il se montrait en toute transparence sans jamais lui cacher quoi que ce soit. Si on lui avait demandé il aurait dit qu’il ne s’agissait pas de se cacher mais que les occasions d’en parler lui manquaient, dans les faits, il n’assumait carrément pas cette passion.

A défaut de pratiquer pendant sa scolarité, le balafré s’était rabattu sur une autre activité qui si elle ne lui procurait pas autant de satisfaction avait au moins l’avantage de le stimuler de la même façon : Les cours de potions.

C’était sans doute la seule matière dans laquelle ses notes n’avaient pas chutées. Il s’y intéressait assez pour avoir mit l’énergie nécessaire pour faire ses devoirs alors qu’il se laissait dériver lentement et sabotait ses études il y a de ça pas si longtemps. Bien sur il avait apprit qu’un club de cuisine avait vu le jour il n’y à pas si longtemps de cela mais n’avait pu se résoudre à y mettre les pieds. Il assumait qu’il disait…

Il n’y avait que très récemment que l’idée qu’il puisse combiner ses passions à ses études lui était venu. Au fil des années il lui était tellement devenu naturel de s’imaginer comme un rebut qui ne ferait rien de sa vie que l’idée qu’il puisse, lui, faire des études supérieures avaient définitivement été mise de côté. Il resterait le gars qui ne ferait rien de sa vie et c’était bien ainsi. Pourtant il y a peu de temps il s’était mit à réfléchir plus sérieusement. Depuis qu’il s’était sérieusement mit au boulot ses notes étaient remontées et on ne le voyait plus comme celui qui partait perdant pour la suite de ses études. L’idée d’un avenir avait pointée le bout de son nez et à réfléchir à ce qu’il voulait faire il avait fini par connecter entre ce qu’il aimait et ce qu’il voudrait faire à l’avenir. Et comme il ignorait qu’il existait un cursus qui lui permettrait d’exercer sa passion pour la cuisine il s’était tourné vers les potions.

Quand on reste aussi longtemps sans s’intéresser à son avenir s’y remettre peut sembler un peu chaotique. Il ne savait à qui demander des pistes pour se décider quant à l’itinéraire qu’il allait emprunter dans la suite de ses études. Pour le coup Ethan ne lui était d’aucun secours. Il était plein de bonne volonté mais il n’avait su lui dire autre chose que de se renseigner auprès d’un prof. L’idée semblait judicieuse mais dans la tête de Seth son image de cancre perturbateur était encore trop fraîche pour qu’il se risque à tel exercice, il avait beau être quelqu’un de sur de lui, il n’était pas sur que sa détermination résiste à la moindre remarque qui lui rappellerait qu’il n’était rien de plus qu’un mauvais élève. Les jours passant, il avait fini par se dire que parler à la prof stagiaire serait plus simple. Après tout quelle meilleure cible pour ses questions que quelqu’un qui se trouvait encore au beau milieu de ses études ?

Il lui avait encore fallut plusieurs jours pour se décider à aller lui parler. Ca lui ressemblait tellement peu qu’il se moquait de ses propres hésitations. Il cherchait le moment idéal avait-il dit. Finalement il l’avait trouvé et s’était enhardit à aller poser ses questions et… Il s’était dégonflé. Vraiment… Lui qui n’hésitait pas face à grand-chose n’avait pas pu s’exprimer sur ce qui l’animait vraiment. A croire que la réputation d’idiot était plus facile à porter. Il avait un peu paniqué intérieurement alors qu’il se trouvait face à la brune qui attendait sans doute qu’il ne lui dise pourquoi il était venu la déranger alors il avait commencé à la draguer… Sérieusement ?! Il avait envie de se gifler mentalement mais il n’avait pu empêcher les mots de sortir. Des compliments sur son apparence mais également sur sa personnalité. Objectivement ? C’était très mauvais. Il n’avait jamais excellé dans l’exercice faute d’avoir eut à pratiquer. Avant Ethan il n’avait jamais été intéressé par autre chose que les histoires les plus courtes possibles et qui ne nécessitent aucun artifice quant à son blond ils avaient finis ensembles par la force des choses sans avoir à se séduire. Il voyait bien que son laïus ne plaisait pas à l’autre et s’il continuait ainsi il risquait fort de saper ses chances de poser les questions qui lui tenaient à coeur. Il soupira.

-Ouais bon ok j’arrête, j’avais des questions par rapport aux études supérieures vu que je m’intéresse a ce qui à trait aux potions...

descriptionCertaines choses sont plus difficiles que d'autres EmptyRe: Certaines choses sont plus difficiles que d'autres

more_horiz

Certaines choses sont plus difficiles que d'autresMardi 8 Mars 2022

Un mois. Ça faisait presque un mois que j’étais en stage à Poudlard, et je dois bien avouer que je m’éclatais depuis que j’avais mis les pieds dans le collège magique. J’ai adoré mes années à Ilvermorny, et les dernières passées à Durmstrang étaient extra – enfin, si on oublie ce connard de Renn Nightshade ! - mais je suis fan de l’ambiance de Poudlard. C’est plus petit qu’aux États-Unis, plus grand que dans l’Europe du Nord… Bref, je m’y sens bien, un peu comme chez moi. Sans doute parce qu’il y a mon petit frère entre ses murs… Avec Chris, ça se passe. Je ne dirai pas que ça se passe bien, parce que ce n’est pas le cas, mais ça se passe. Ça aurait pût être pire, je pense. Je n’ai toujours pas trouvé le courage de lui demander si il se souvenait de tout ce que je lui avais appris. Et si il me demandait ce que c’était ? Et si Chris me trouvait ridicule ? Et si il en parlait avec ses amis, et que ça viendrait aux oreilles des personnes que je connaissais à l’université magique ? Non, vaut mieux faire profil bas…

« Bon, et si t’arrêtai de me draguer ? » Faire profil bas, donc. Mais pas me laisser marcher dessus par des gamins avec les hormones au bord de l’implosion. Je suis là pour faire prof, et pas potiche ou poupée gonflable de substitution. « C’est pas comme ça que t’aura des bonnes notes... » Ce serait même l’inverse, si ça ne tenait qu’à moi. Moins un demi-point à chaque fois qu’un élève me drague. Mais pas sûre que mon maître de stage sois vraiment d’accord… Dommage. Je ne comptes même pas le nombre d’élèves que à qui je pourrai donner des notes négatives – en commençant par Seth Drake, bien sûr. Mais ce qui était pénible, avec lui, c’est qu’il n’était même pas si mauvais que ça en Potions… Le destin est cruel. En tout cas, le nombre d’élèves normaux dont j’ai la charge peuvent se compter sur les doigts de la main, avec Chris et son meilleur ami, Cody, en tête. Au moins, pas d’embrouille avec eux.

« Ouais bon ok j’arrête, j’avais des questions par rapport aux études supérieures vu que je m’intéresse a ce qui à trait aux potions... »
« Ah, bah enfin, tu es devenu raisonnable... » Quoi, c’est vrai, non ? Comme si il y avait une chance pour qu’une professeur, fusse-t-elle stagiaire, accepte de se faire draguer aussi lourdement. « J’en ai connu, des dragueur nuls, dans ma vie, mais je dois bien avouer que toi, tu tiens la palme... » Sauf peut-être Xavier, que j’avais baffé devant toutes les personnes présentent dans le réfectoire de l’UMS, certes. Mais il l’avait vraiment cherché et lui, contrairement à Seth, ce n’était pas un gamin. « Attends. Tu t’intéresses vraiment aux potions? » Je crois que j’avais loupé l’information, celle qui était vraiment importante. Je me passe la main dans mes cheveux, pour me dégager le visage. « Je ne pensais pas que toi, ça t’intéresserai. Mais vu tes notes et les efforts fournis, quelque part, ça ne devrai pas m’étonner. » Complètement radoucie, j’offre même au jeune garçon un petit sourire, pour l’encourager à me parler plus. « Comme tu parles d’études supérieures, je pense que tu fais allusion au cursus de Magie Avancée ? C’est celui que je suis. Assis-toi, ce sera plus simple pour discuter. » Rien que penser qu’un élève puisse partager ma passion me rend vraiment euphorique et, quand je suis dans cet état, je sais que mes yeux peuvent changer de couleur. Oups, j’espère que ce ne sera pas le cas, ou que mon élève n’aura rien vu… « Bon, dis-moi. Tu es plus études longues, ou courtes ? Et tu veux faire quoi, en général ? » Je sais que ce n’est pas mon rôle, de l’aider, parce que je ne suis qu’une professeur stagiaire mais… Je ne peux pas m’en empêcher ! C’est vraiment trop de chance de tomber sur quelqu’un qui a l’air d’apprécier autant que moi les potions – bon, même si notre rencontre n’a pas vraiment bien démarrer, certes.
:copyright:️️ DABEILLE

descriptionCertaines choses sont plus difficiles que d'autres EmptyRe: Certaines choses sont plus difficiles que d'autres

more_horiz
Seth ne s’attendait clairement pas à être élu lover de l’année et avoir grand succès dans son entreprise. Il riait même de sa propre performance tant c’était pathétique, digne des plus grands navets du cinéma en terme de réplique et maladroit au possible. Une chance qu’il n’ait pas eut à compter sur ce genre de performance pour séduire Ethan ou alors il y serait encore… Quoi que le joyeux blondinet aurait été capable de fondre devant sa médiocrité et se laisser charmer par sa performance… Tiens faudrait qu’il lui demande un jour ce qu’il en pensait.

Sa cible ne semblait guère sensible à la mièvrerie cependant mais si elle pensait qu’il cherchait les bonnes notes elle se trompait même si Seth devait admettre que l’idée était bonne. Ce serait sans doute moins compliqué que de ramer sur les différents cours qu’il avait à rattraper. Certes l’écart qu’il avait creusé lors de sa longue absence était tout doucement en train de se combler mais les choses n’allaient pas aussi vite que ce qu’il aurait aimé. Dire qu’il aurait apprécié une promotion canapé était exagéré mais la facilité avait ce quelque chose de séduisant.

Qu’il soit prêt à y céder ou non, la question ne se posait pas puisqu’il se vit sans attendre remettre la palme du dragueur le plus nul qui eut pompé l’air de la brune. Seth ne savait pas très bien comment il était sensé le prendre… Un sourire amusé lui parut être la meilleure façon de digérer l’info. Après tout elle avait raison il avait été médiocre et puis rien ne valait de se moquer de soi même, se prendre au sérieux lui ressemblant bien trop peu. Au point même qu’il sembla que la brune elle même eut cru à la plaisanterie de bout en bout puisqu’elle tiqua sur son attirance pour les potions avec un étonnement qu’il aurait pu juger vexant s’il n’aurait eut la même réaction s’il avait rencontré quelqu’un comme lui faisant part du même vœu quant à ses études supérieures.

-Euh ouais bien sur que c’est vrai, t’es un peu vexante.

Plaisanta le balafré balayant le vouvoiement d’usage avec un peu trop de facilité pour que ça ne soit qu’un oubli. Sans s’en formalisé il écouta les propos suivant de la brune. Ah, enfin quelqu’un qui remarquait ses efforts. Trop souvent il avait l’impression que s’être remit avec sérieux à ses études n’était considéré que comme une blague et qu’importe les efforts fournis qu’il ne serait jamais vu que comme un cancre qui fout son avenir en l’air. Malgré lui il souriait et pas de son sourire moqueur à la Seth.

La suite du laïus sur les études lui échappait un peu à dire vrai. Il ne s’était pas assez intéressé à ce qui viendrait après Poudlard pour ne pas être complètement largué à ce sujet. Il s’était vu comme le pire des rebuts qui n’aurait rien accompli au cours de sa scolarité et qui finirait sans doute à mendier des pièces sous un pont ou à servir de la nourriture dégueulasse dans un fast food moldu pour le restant de ses jours. Belles perspectives d’avenir, non ?

Le balafré s’assit avant de reprendre la parole.

-Ouais, jsais pas trop en fait… J’pensais pas finir mes études à l’origine vu mes résultats mais vu que je remonte la pente… Mon truc c’est de cuisiner et les potions et j’ai aucune idée de comment je pourrait faire quelque chose avec ça…

Expliqua-t-il avec un sérieux qui lui ressemblait peu. Il prit quelques secondes pour réfléchir aux questions qu’elle lui avait posées avant de reprendre.

-Vu que les études c’est pas mon truc j’aurais plutôt dit études courtes mais si j’pouvais faire un truc que j’apprécie vraiment je serais sans doute prêt à faire des efforts.

Ca lui donnerait l’élan de motivation nécessaire quoi. Il reprit :

-Mais j’ai l’impression que j’ai laissé un trop gros retard s’installer dans mes études, sans parler que n’importe qui éclaterait de rire si je venais à dire quels sont les domaines qui m’intéressent et que j’envisage de poursuivre…

Alors pourquoi était-il venu en parler à la jeune femme ? Allez savoir...

descriptionCertaines choses sont plus difficiles que d'autres EmptyRe: Certaines choses sont plus difficiles que d'autres

more_horiz

Certaines choses sont plus difficiles que d'autresMardi 8 Mars 2022

« Euh ouais bien sur que c’est vrai, t’es un peu vexante. » Je hausse les épaules en souriant, fixant du regard mes ongles. Je devrai sans doute me faire une nouvelle manucure, les aléas de professeur stagiaire en Potion a assez malmené la dernière. Et je crois qu’il n’y a pas grand-chose de plus triste que des ongles en piteux états… Je reportes mon attention sur le jeune homme en face de moi. C’est bon, il a finit sa petite crise ? Il s’attendait à quoi, au juste ? Au vu de son attitude dans mon cours, je ne pouvais être que surprise par sa brusque envie d’avoir un projet d’avenir, finalement ? « Alors, déjà, tu t’adresses à moi en m’appelant Miss Anderson et en me vouvoyant, sinon je te mettrai en retenue, est-ce que c’est bien claire ? » Je décroise les bras en m’adossant au bureau du professeur, pour bien m’installer et écouter le jeune homme. Je fais ma mauvaise tête, mais à vrai je sais que ce n’est pas un mauvais garçon. Ni même un cas désespéré ! Juste un gamin paumé, comme il y en avait beaucoup, et il s’était tourné vers moi. Sans doute parce que je suis une adulte, un professeur, mais juste stagiaire. Ça doit être plus simple de me parler – même si, à cause de cela, Seth prend ses aises pour me parler comme si nous étions amis ! Ah les gosse, je vous jure… !

« Ouais, jsais pas trop en fait… J’pensais pas finir mes études à l’origine vu mes résultats mais vu que je remonte la pente… Mon truc c’est de cuisiner et les potions et j’ai aucune idée de comment je pourrait faire quelque chose avec ça… » « Il y a une branche d’étude pour la cuisine sinon, à l’UMS… Je sais qu’il y a de la pâtisserie car je t’avoue qu’il n’y a que ça qui a retenu mon attention durant la journée des Portes Ouvertes. » J’avais passé littéralement toute la moitié de la journée à leur stand, pour prendre en photographie des pâtisseries que je ne pouvais de toute évidences manger. Mais tout était dans l’intention, et la volonté de montrer à mes amies et connaissances de belles photos pour faire envieuses. « Mais je suis sûre qu’ils ont des parcours  un peu plus classique, même si je n’y connais pas grand choses en cuisine, au final… Enfin, tout ça pour dire que tu devrais te renseigner sur ce genre d’études, si c’est vraiment ce que tu aimes faire. Je te déconseilles de t’engager dans une voie par dépit, c’est le meilleur moyen de rater tes études, ou de t’en dégoûter. » Combien de mes camarades se sont engagés dans des études en pensant aimer ça, alors qu’ils n’avaient pour les matières principales qu’un intérêt modérés ? Je n’ai pas envie qu’un de mes élèves suivent leur exemples, alors je préfère prendre les devants.


« Vu que les études c’est pas mon truc j’aurais plutôt dit études courtes mais si j’pouvais faire un truc que j’apprécie vraiment je serais sans doute prêt à faire des efforts. » « En tout cas, le nombre d’étude le plus court pour obtenir un diplôme de l’UMS est de trois ans. Et tu peux faire des études professionnalisante, avec un stage, à partir de la deuxième année. Comme ça, tu as déjà un pied dans le monde du travail, tu vois ? » Les études supérieures ne correspondaient pas à tout le monde, je n’aurai jamais assez de cesse de le dire. Mais si c’est ce qu’il souhaitait… « Le retard, ça se rattrape, crois-moi. Si tu veux, tu peux, et je peux même te donner des cours supplémentaires. Tu n’as pas un niveau trop mal en potion, mais je me doute que ce n’est pas le cas partout, je me trompes ? Est-ce que tu as pensé à prendre des professeurs particuliers ? Pas quelqu’un qui est élève à Poudlard, mais un vrai professeur particulier je veux dire. » Un professeur comme ce que j’étais pour Nikolaï… Peut-être que je devrai lui en parler pour lui remonter le moral… ?

« Personne ne te moqueras de toi si tu veux faire des études supérieures, et même si ça arrive, qu’est-ce que tu en as à faire ? Beaucoup de personne pensait que j’allais me casser les dents en poursuivant des études de Potions, et pourtant. Malgré le fait que je sois une fille qui aime le maquillage et prendre soin d’elle, je suis une des meilleures de ma promo dans cette matière, alors tu vois ? Tout est possible. » Bon, j’avoue avoir été un peu aidé par mon enfance au niveau des potions, comme je dévorais les manuels de ma mère. Mais le talent ne vient pas de nul part, c’est quelque chose qui se cultive, aussi. « Je vais te raconter autre chose. Je suis la professeur particulière d’un jeun homme, qui est même plus âgé que moi. Pour certaines raisons, il a dû abandonner ses études en cours de route, sans valider aucun diplôme. Il les reprend, maintenant, et je te jure que personne ne se moque de lui. Alors pourquoi on se moquerait de toi, hein ? » J’adresse un petite sourire à mon élève, en signe d’encouragement. « Alors, ça te rassures ? Si tu veux, je peux te dégoter deux ou trois brochures sur les études en Potions et en cuisine, il n’en jamais trop tôt pour se pencher dessus ! »
:copyright:️️ DABEILLE

descriptionCertaines choses sont plus difficiles que d'autres EmptyRe: Certaines choses sont plus difficiles que d'autres

more_horiz
Seth sourit simplement alors que « Miss Anderson » lui énonçait ce qu’il encourait s’il se décidait à s’obstiner dans la voie de l’insolence. En soit rien qu’il ne connaisse déjà et s’il en faudrait bien plus qu’une menace de retenue pour le faire plier, le balafré ne comptait pour autant pas jouer les fortes tête et s’en tiendrait aux politesses conventionnelles et s’il fallait donner du « miss » pour se faire entendre alors il serait le premier à en user et à en abuser quand bien même pour lui le mépris était capable de vouvoiement et la politesse pouvait avoir lieux en tutoiement. Ce n’était pas lui qui avait fait les règles et il ne serait pas en mesure de les réécrire.

L’adolescent fut surprit d’apprendre qu’il existait un cursus de cuisine à l’UMS. C’était sans doute idiot de sa part mais venant à la base d’une famille moldue il n’était pas au courant de toutes les options qui s’offraient à lui dans le monde magique. Il était difficile de se projeter dans quelque chose qui même après toutes ces années vous apparaissait encore comme quelque chose d’extraordinaire et pour quoi vous n’étiez pas fait. Seth n’était pas du genre à douter de lui même mais se voir comme un futur bon sorcier lui était toujours apparu comme quelque chose d’improbable aussi il était plus simple pour lui de s’enfermer dans la médiocrité. Ça c’était au moins un rôle dans lequel il pouvait exceller et au moins il n’était pas déçu de ne pas parvenir à ses objectifs. Pourtant s’il existait un cursus de cuisine alors il pourrait peut être faire autre chose que juste être le plus mauvais parmi les mauvais… Quand bien même il se doutait que ces études ci n’avaient rien à voir à celles qu’il aurait pu suivre dans le monde des moldus il se sentait un peu rassuré malgré tout.

-Est ce que tu… Est ce que vous sauriez de quelle façon je peux en apprendre plus sur ce cursus ou dans le cas contraire à qui je peux demander ?

Il avait retrouvé son sérieux et ne cherchait même plus à taquiner l’autre, se reprenant même quand l’envie de tutoyer l’avait reprit. C’était dire si ça lui tenait à coeur. Pour le nombre d’années d’étude… On ne pouvait pas dire que ça l’enchantait. D’une certaine façon il espérait en finir au plus vite. C’était sans doute nourrir trop d’espoir que de croire que la liberté s’offrirait à lui une fois qu’il en aurait fini avec les cours mais ne pas penser au pire tout de suite avait un petit quelque chose de réconfortant ou à défaut le déni était une forme de confort bienvenue.

-Trois ans d’études… Y a pas d’autres options ? On va dire que si je peux en finir vite avec l’école… J’m’y sens pas vraiment à ma place expliqua-t-il.

Bien sur il ferait ce qu’il faut si nécessaire mais s’il pouvait éviter. Il hocha la tête quant au laïus sur le retard scolaire. Il savait bien qu’il pouvait tout rattraper avec plus ou moins de succès, il avait déjà fait pas mal d’efforts dans ce sens mais un coup de main supplémentaire ne serais pas de refus même s’il savait qu’il faudrait bien plus d’efforts encore si il voulait se hisser parmi les premiers ; pas que ça soit son ambition première mais soit.

-J’ai pas vraiment demandé d’aide non, c’est plus simple de bosser seul la plupart du temps. Mais la proposition d’aide est appréciée et acceptée.

Sourit-il. La suite de la discussion laissait entendre qu’il y avait eut quiproquo entre eux deux en revanche. Pourtant Seth ne craignait pas vraiment qu’on se moque, plutôt qu’on ne le prenne pas au sérieux et… Il faut dire que les actes lui donnait raison. C’était très énergivore de devoir convaincre autrui que l’on était de bonne volonté pour au final que l’on vous rit quand même et vous renvoie sur le banc de touche. Il sourit toutefois à l’anecdote parce que même s’il y avait méprise il était toujours agréable que l’on vous encourage quand la plupart ne prenait pas cette peine.

-Je veux bien des brochures ouais et eventuellement des noms de personnes auprès de qui je peux demander des cours particuliers.


Il sourit.

descriptionCertaines choses sont plus difficiles que d'autres EmptyRe: Certaines choses sont plus difficiles que d'autres

more_horiz

Certaines choses sont plus difficiles que d'autresMardi 8 Mars 2022

« Est ce que tu… Est ce que vous sauriez de quelle façon je peux en apprendre plus sur ce cursus ou dans le cas contraire à qui je peux demander ? » Je ne retiens même pas mon sourire satisfait en entendant qu’il s’est repris tout seule. Si je voulais être cassante, je lui aurai dit que ce n’était pas si compliqué au final, de faire un petit effort mais… Je n’ai pas envie de le braquer de nouveau, et de gâcher tout ses efforts. Ce serait totalement contre-productif, et assez pénible pour moi de tout recommencer du début. J’ai vraiment d’autre chose à faire que gérer une tête de mule qui prend la mouche quoi que je puisse lui dire. « Tu peux te rendre à l’UMS en premier lieu. Pourquoi pas un samedi ? Comme ça tu ne ratera pas les cours, et certains étudiants traînent sur le campus pour réviser. »

« Trois ans d’études… Y a pas d’autres options ? » Je lève les yeux au ciel, en me retenant de soupirer. Trois ans d’études, ce n’est rien, quand je pense que certains de ses camarades vont empiler pour cinq, huit ans même, juste pour attendre leurs objectifs. Il est bien mignon, mais pas franchement courageux. « On va dire que si je peux en finir vite avec l’école… J’m’y sens pas vraiment à ma place. » « Peut-être que si tu te morfondais moins sur ton sort, et que tu arrêtais de trop penser à ça, tu te sentirais mieux… Enfin, je dis ça, je dis rien. » Et évidemment, Seth n’a demandé l’aide de personnes. J’ai vraiment envie de l’aider à trouver sa voie, mais il ne fait clairement pas assez d’effort. Ce n’est pas de la mauvaise volonté, mais juste… Il se laisse porter par les autres, j’ai l’impression. C’est en tout cas celle qu’il me donne, et je dois bien avouer que je n’aime pas vraiment ce genre de caractère. « Demander de l’aide, c’est déjà bien. Pour les brochures, je t’en ramènerai la semaine prochaine. Quant aux personnes pour les cours particuliers… Va voir les tuteurs qui offrent du soutien, je ne sais pas, je ne vais pas tout te faire quand même ! Tu es un grand garçon, il faut que tu apprennes à devenir responsable, d’accord ? On se reverra en cours, et j’ose espérer que tu auras trouver quelqu’un. » Sinon, je l’aiderai mais… Il fallait bien qu’il apprenne à se débrouiller tout seul un jour, non ?
:copyright:️️ DABEILLE

descriptionCertaines choses sont plus difficiles que d'autres EmptyRe: Certaines choses sont plus difficiles que d'autres

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum