Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

[INTRIGUE] L'intrigue de la Finale de la Coupe du Monde de Quidditch touche à sa fin, choisirez vous votre camp ?
L'année scolaire commence le lundi 5 septembre 2022 à Poudlard.
Les élèves sont priés de se rendre sur la voie 9 ¾ le dimanche 4 septembre 2022 afin de prendre le Poudlard Express. Départ à 11h !
L'année scolaire commence le 12 septembre 2022 à l'UMS. Encore un bon mois de vacances, n'oubliez pas de réviser avant la rentrée.
Le mois d'août s'annonce pluvieux après les grosses chaleurs de juillet. Couvrez vous bien !

Partagez

descriptionA werewolf means « loup-garou » in french  EmptyA werewolf means « loup-garou » in french

more_horiz


A werewolf means « loup-garou » in french Septembre 2021 et Janvier 2022 Lundi 6 septembre 2021

Je suis arrivée au Merlin Castle mercredi dernier, le 1er septembre. J’ai quitté la meute française qui m’avait accueilli pour revenir en Angleterre. Je ne peux pas dire ma terre natale, comme ma terre natale est les Etats Unis. Mais avant même que je pose le doigt de pied en Angleterre tant enfant, ce pays a toujours eu une place spéciale dans mon cœur. A cause de mes livres. Ce n’est pas pour rien que j’ai insisté auprès de Père pour que j’aille étudier au collège Poudlard. Père… Je n’ai pas parlé à mes parents depuis ma morsure. Je ne leur ais pas dit. Je ne sais pas comment ils réagiraient. En attendant, je suis ici, au Merlin Castle. Après avoir quitté Poudlard, je devais bien donner mes services non ? En tout cas, j’ai été très bien accueillie. Une certaine Miss Stark m’a accueillie, et après m’avoir offert le gite et le couvert, quand elle a compris que j’étais anciennement professeur d’histoire, elle m’a proposé de donner des cours d’Histoire aux enfants. Histoire de leur donner un semblant de vie normale durant cette période sombre.  

J’ai accepté, bien sûr. J’aime l’Histoire et partager mon savoir. J’ai tout de même préféré attendre le lundi pour commencer véritablement une semaine. Pour me laisser le temps de m’adapter aux lieux et d’installer une salle de classe. J’ai même eu le temps de contacter Margo par cheminée interposées, pour la rassurer. J’avais, certes, quitté la France et j’étais retournée dans une Angleterre troublée, j’étais bien cachée avec mes semblables. Alors, ce lundi, j’ai ressenti un sentiment de satisfaction inégalée en me retrouvant dans un environnement familier. Mon tableau, mon bureau, mes tables alignées bien sagement. Ma classe n’était pas aussi remplie d’élèves à Poudlard, bien entendu, et tous avaient des âges différents, mais ils étaient face à moi. Prêts à apprendre. Enfin, plus ou moins. Je pouvais déceler dans leur regard des étincelles d’angoisse. Sûrement à cause de tout ce qu’il se passait dehors. C’était compréhensible ; ce ne sont que des enfants après tout.

« Bonjour. Mon nom est Camélia Blackwood. » D’un coup de baguette magique, je notais mon nom au tableau. « Vous pouvez m’appeler Professeur Blackwood. Avant… L’Insurrection et la Grande Terreur, j’étais professeur d’Histoire au collège Poudlard. Peut être que certains connaissent ? » Je regardais qui levait la main. « En échange de certains cours que je pouvais vous donner, on m’a proposé de me loger ici, chose que j’ai accepté. » Je regardais chaque élèves dans les yeux. Mes sens de loup garou étaient activés. Il n’y avait pas que des créatures lupines dans cette classe. « Le but étant que vous continuez d’avoir une vie normale, bien sûr. Même si je sais que les circonstances peuvent être compliquées. » Je m’assis derrière mon bureau, les jambes croisées. Maintenant que j’avais quitté la meute, j’avais retrouvé mon style habituel. Jupe crayon, chemisier, talons hauts. Un style chic professoral qui permettait une première vision de mon autorité. « Mais justement, vu les circonstances présentes, il me semble plus judicieux de se contenter de parler, aujourd’hui. J’aimerais savoir à qui je vais donner cours. Alors n’hésitez pas à donner également votre prénom, votre nom, votre âge, votre nature, et si vous avez envie de rajouter quelque chose, n’hésitez pas. » Je leur souris. Je voulais qu’ils comprennent que je n’étais là que pour de la bienveillance. « Par exemple. Je vous ai déjà donné mon nom. Mais sachez que je suis une loup garou. »

Lundi 6 septembre 2021 – soir


J’étais dans ma chambre, après le dîner, quand ça toqua à ma porte. Qui pouvait bien me voir à cette heure là ? Je posais mon livre sur Jeanne d’Arc avant de me lever pour ouvrir la porte. « Oh. Miss… Meyers, c’est bien ça ? Que me vaut votre visite à cette heure ci ? » D’un geste de la main, je la fis entrer. J’avais décoré ma chambre à mon image, d’un style vintage et ancien. Je voulais que quand l’on rentre chez moi, on avait l’impression de faire un saut dans le temps, et d’arriver dans les années vingt. Les Années Folles. J’éteignis la musique qui provenait de mon tourne disque avant de lui désigner un fauteuil. « Allez y, asseyez vous. Je vous sers quelque chose ? » Je me dirigeais vers mon plateau de boissons. Hum. Que de l’alcool. Je ne pouvais décemment pas lui en offrir. Je lançais à la place un thé à la menthe, offert par Margo. Idéal après un repas. « Voilà pour vous, miss Meyers. » Je m’assis en face d’elle, puis lui sourit. « Alors, que puis je faire pour vous ? »

Mardi 18 janvier 2022


C’est la pleine lune ce soir. Je suis revenue à Poudlard, maintenant que les Purificateurs ont été arrêtés. Leur procès a commencé hier. Mais je ne suis pas tranquille. Des catastrophes n’arrêtent pas de pleuvoir sur le continent américain. J’ai peur pour mon frère, Samaël. Je ne sais pas où il est. Et j’ai peur pour ma famille qui est restée en Amérique. Mais, je ne dois pas penser à ça. C’est la pleine lune, ce soir. Je me répète, mais je ne dois penser qu’à ça. Mon cœur bat la chamade, et je sens une excitation animale battre mes tempes. Je dois aller au Werewolf Complexe rejoindre mes élèves. Comme je suis Directrice de Maison depuis le 3 janvier, et que je suis loup garou, la directrice m’a donné l’honneur de gérer les loups garous du château. Une semaine avant la pleine lune, je dois leur donner la potion Tue Loup. Puis, je les retrouve les soirs de pleine lune au Werewolf Complexe.

Je soupire en attrapant ma liste d’appel. Je la relis une dernière fois. Oui, tous mes élèves ont pris leur potion. Alors que j’ouvre la porte, je sursaute. « Miss Meyers ! Que faites vous derrière la porte de mon bureau ? » Mon superbe bureau, décoré avec gout, dans un style colonial vert. Je soupire. Elle m’a fait peur, parce que je ne suis pas très concentrée. Je lui fait signe d’entrer, et de s’asseoir dans le fauteuil. Je sais qu’elle peut reconnaitre certains objets, comme mon plateau de boissons ou mon tourne disque. Je connais miss Meyers du Merlin Castle, comme la plupart des élèves que je dois retrouver ce soir. Mais ce soir, elle a l’air assez angoissée. Je m’assois en face d’elle, en lui souriant doucement. « Nous avons encore un peu de temps pour parler. Vous n’avez pas l’air dans votre assiette, tout va bien ? »
:copyright:️ Justayne

_________________


Qu'on le veuille ou non, on forme une famille désormais.

descriptionA werewolf means « loup-garou » in french  EmptyRe: A werewolf means « loup-garou » in french

more_horiz
A werewolf means « loup-garou » in french  Salle_10

Lundi 6 septembre 2021, Merlin Castle, Cours Histoire de la Magie, deuxième année :

Athéna était affalée sur sa table. Sa tête reposait sur sa main et elle rêvassait. La salle de classe était pleine d’élèves de 11 à 13 ans. Athéna les côtoyaient depuis l’année dernière. Elle venait de faire sa deuxième rentrée à Merlin Castle. L’école lui plaisait. Sa première année avait été plus facile qu’elle ne l’avait espéré.
Elle était devenue loup-garou après avoir été mordue durant l’été 2016. Et suite aux événements tragiques survenus dans le monde des Sorciers, elle avait été contrainte de suivre ses études de sorcellerie à Merlin Castle plutôt qu’à Poudlard. Si cette décision lui déplaisait fortement au début, à présent elle était ravie et se trouvait chanceuse.

Aujourd’hui commençait la deuxième semaine de classe de l’année scolaire 2021 – 2022. Mais en réalité il s’agissait du premier cours d’Histoire de la Magie. Une nouvelle professeure était arrivée cette année et elle commençait son cours aujourd’hui. Athéna ne se préoccupait pas vraiment de ce genre de chose. Elle n’aimait pas les cours d’Histoire de la Magie. Elle s’ennuyait toujours pendant ce cours et peu importe qui en était le professeur.

Elle soupirait alors que le cours commençait et que Camélia Blackwood se présentait.
L’élève assit à côté d’Athéna lui donna un coup de coude et lui chuchota à l’oreille.
« C’est un nouveau prof, Meyers !! Tu comptes lui souhaiter la bienvenue ?! »
Athéna haussa les épaules. Mais l’élève reprit :
« A dire vrai, tout le monde s’attend à ce que tu fasses quelque chose ? »
Athéna se redressa et le dévisagea en fronçant les sourcils. L’élève lui fit un signe de la tête et lui montra les autres élèves de la salle de classe. Certains s’étaient retournés et dévisageaient Athéna avec un sourire malicieux sur leur visage. Athéna inspira profondément et porta son regard sur la professeure. C’est la première fois qu’elle la remarquait. La jeune femme était plutôt grande et athlétique, ses cheveux bouclés couleurs châtains étaient parfaitement brossés ce qui faisait écho à sa tenue rigoureuse et professionnelle : jupe, chemisier et talons hauts.

Athéna regarda à nouveaux ses camarades qui semblaient attendre une réponse de sa part. Et bien soit, Athéna avait une réputation d’enfant turbulente à maintenir. Elle sourit à ses camarades et se gratta le bout du nez avec sa main, signe secret qu’elle était prête à entrer en action. Les élèves qui avaient observé la scène sourirent. Finalement cette heure de cours promettait d’être intéressante.

« J’aimerais savoir à qui je vais donner cours. Alors n’hésitez pas à donner également votre prénom, votre nom, votre âge, votre nature, et si vous avez envie de rajouter quelque chose, n’hésitez pas. »
Athéna leva la main. « Showtime ! » pensa-t-elle.
Avant même d’avoir eu l’autorisation du prof, Athéna se leva de sa chaise et commença :
« Athéna Meyers, deuxième année, loup garou mais surtout fléau des professeurs… et des parterres de fleurs !! »

Les élèves de la classe se mirent à rire. Athéna était réputée pour détruire tous les potagers qu’elle rencontrait sous sa forme de loup et pour son insolence dans les salles de classe.

«J'aimerais vous souhaitez la bienvenue dans notre école Mme Blackwood, Enfin, à notre façon bien sûr !»
Athéna mit ses deux mains devant sa bouche en porte-voix et hurla comme un loup déclanchant à nouveau l'hilarité de la classe. Certains élèves l'avaient même imiter.
« Je ne sais pas si vous connaissez notre devise ?» 

Athéna s'éclaircit la voix puis d'un bond elle sauta sur son pupitre et chantonna à tue-tête :
« Levez-vous, ô vents féroces, ô vagues furieuses,
Escaladez les rudes falaises qui encerclent la rive de Kilda.
La tempête gronde sur les landes troublées,
Les éclairs éblouissent, mais Matila respire.
En rafale sur les bosquets, les torrents aux ailes de feu déferlent
Mais glissent inoffensifs sur cette tête coupable.
Oui, j'ai méprisé ta loi, sublime dans l'amour
Et glorifiée dans le crime inexpiable !
Frappez, frappez ce cœur torturé, cet antre de tourments,
Emportez-moi hors du monde – et du désespoir ! »



Elle sautait d'un bureau d'écolier à un autre sous les acclamations et les rires de ses camarades dont certains reprirent la mélodie avec elle. De sa baguette, Athéna faisait voler les livres d'études des bureaux et les laisser s'envoler dans toute la classe tels des mouettes au bord de la plage.

Finalement, arrivée à la fin de la devise, elle effectua un dernier saut et atterrit devant la prof, légèrement essoufflée et effectua une révérence.
Derrière elle, ces camarades applaudirent et tordirent le cou pour voir la réaction de leur nouveau professeur.



A werewolf means « loup-garou » in french  Habita10

Lundi 6 septembre, soir, Merlin Castle, bureau et habitation de Camélia Blackwood.

Athéna traina des pieds dans le couloir et grommela. Elle venait de se faire réprimander par les Parkinsons pour son comportement durant le cours d’Histoire de la Magie du matin. Athéna s’était montrée particulièrement dynamique pendant ce cours, ce qui était plutôt surprenant vu qu’elle n’était pas vraiment fan de cette discipline.

On lui avait notamment reprochée son impolitesse à l’égard du nouveau professeur et on avait exigée d’elle qu’elle présente ses excuses. Athéna avait passé la journée à procrastiner cette demande mais elle ne pouvait hélas plus y échapper. Les Parkinsons refusaient de laisser passer ça et c’est pourquoi, à cette heure tardive, Athéna errait dans les couloirs qui menaient à l'aile Iveagh Cavanaugh où vivaient les professeurs.

Elle arriva enfin devant la porte qui lui faisait honte. Elle soupira et frappa à la porte. Du bruit se fit entendre derrière et la porte s’ouvrit. Athéna pinça les lèvres. Camélia Blackwood parut surprise et l’invita à entrer. Athéna s’exécuta et ferma la porte derrière elle. Elle fit le tour de la pièce du regard : il y avait des affiches vintages sur les murs et des fauteuils dans le même style rétro. Sur une table reposait un plateau avec des verres et des coupes en cristal. Camélia Blackwood attrapa une bouteille et après avoir versé de son contenu dans un verre le tendit à Athéna qui s’était approchée du tourne disque.
Athéna prit le verre de thé à la menthe et s’assit dans un des fauteuils. Il était moelleux et confortable. Athéna évita le regard de son professeur et commença à marmonner :

« Ce sont les directeurs Parkinson et Parkinson qui m’ont envoyés…. »
Elle fit mine de regarder la pièce et but une gorgée de son verre. Le thé à la menthe était doux et bien aromatisé. Ce qui frustra encore plus Athéna.
« Ils ont dit que je devais venir vous présenter mes excuses pour mon comportement de ce matin…. »

Athéna lui lança un regard noir comme si c'était de sa faute et non la sienne. Elle la mit au défi de se moquer d'elle. Finalement elle détourna le regard, but une autre gorgée et mamonna dans sa barbe :
"Ils disent que c'est à vous de déterminer qu'elle devrait être ma punition..."


A werewolf means « loup-garou » in french  Pleine10

Mardi 18 janvier 2022, Poudlard, soir de la pleine lune, Bureau du Professeur d'Histoire de la Magie



Athéna se mordit les doigts. Elle était anxieuse, très anxieuse et ce n’était pas son habitude. Cela faisait exactement deux semaines qu’elle avait fait son entrée à Poudlard, la réputée école de sorcellerie. Tout était nouveau pour elle et cela la perturbait déjà beaucoup. Mais en plus ce soir, c’était la pleine lune. Sa première pleine lune à Poudlard. Et pour couronner le tout, il n’y avait pas de meute à Poudlard. Athéna était donc seule. Et tourmentée.

Elle accéléra le pas et monta les marches quatre à quatre. Arrivée en haut des escaliers qui l’amenaient à sa destination finale, elle se mit à courir. Comme-ci elle était poursuivie …. Poursuivie par le temps oui. Et elle en manquait.
Athéna était toujours un peu nerveuse les soirs de pleine lune mais à Merlin Castle on lui avait appris à se détendre avant la transformation pour faciliter la métamorphose et ainsi accueillir plus aisément la créature de la nuit qui était en elle. Il était vrai que la Potion Tue-loup jouait pour beaucoup. Mais ce soir c’était différent. Totalement différent. Et c’est ce qui troublait Athéna.

La jeune Poufsouffle arriva enfin devant la porte qu’elle voulait franchir : celle du bureau du Professeur d’Histoire de la Magie et loup garou de son état. Athéna était essoufflée. Elle s’apprêtait à frapper à la porte quand celle-ci s’ouvrit et dévoila une Camélia Blackwood tout aussi surprise qu’Athéna. La jeune fille hurla presque : « Professeur !! »
Cette dernière la fit entrer et l’invita à s’assoir. Athéna s’exécuta et se remit à se mordre ses doigts en observant la pièce. Le bureau de la prof n’était pas exactement le même qu’à Merlin Castle mais Athéna reconnu certains objets.
« Nous avons encore un peu de temps pour parler. Vous n’avez pas l’air dans votre assiette, tout va bien ? »

Athéna hocha la tête de gauche à droite en guise de réponse.
Athéna Hope Meyers se voulait indépendante et avait toujours vécue dans ce sens. Elle n’aimait pas dévoiler ses faiblesses à quiconque et avait même décidé de ne jamais contester son statut de loup garou devant qui que ce soit. Elle ne s’en vantait pas mais elle ne reniait pas ce qu’elle était. Cependant Athéna Hope Meyers n’avait que 12 ans et comme toutes les jeunes filles de son âge, elle pouvait éprouver de la peur et de l’inquiétude. Et dans ces circonstances, les enfants préadolescentes comme elle se tournait vers une figure parentale. Malheureusement, il n’y avait ni ses parents ni son grand-père, le ciment de la jeune fille, à Poudlard. Elle aurait pu se tourner vers l’équipe professorale mais aucun d’entre eux ne pouvait vraiment l’aider. Seul un être comme elle pouvait répondre à ses attentes. Heureusement il y avait justement une adulte et loup garou à Poudlard. C’était la raison pour laquelle le jeune louveteau qu’elle était se trouvait à présent dans le bureau de Camélia Blackwood.

« Professeur… Je…. Ce soir …. La pleine lune … »
Athéna bafouillait. Elle déglutit en regardant sa prof.
« Le complexe n’est pas comme Merlin Castle. C’est totalement différent. Je ne connais personne ici et il n’y a pas de meute…. Et… Et…. »
Athéna sentit des larmes lui montait aux yeux. Elle n’arrivait pas à exprimer ce qu’elle voulait dire et cela la frustrait davantage.
Elle se détestait d’éprouver de telles émotions. Elle avait travaillé durant des années avec son grand-père pour ne plus jamais ressentir cela. Et ce soir, elle avait l’impression de n’avoir rien fait, et pire, de faire honte à son grand-père en agissant ainsi. Elle baissa le regard et se mordit violemment les lèvres. Elle planta ses griffes démesurément longues pour une humaine dans le fauteuil sur lequel elle était assise. Le fauteuil émit un léger grincement mais Athéna ne s’en occupa pas. Elle releva la tête et dévisagea son professeur, attendant un signe quelconque, une solution à son problème, n’importe quoi qui pouvait la faire sortir de son état.

_________________




Poufsouffle pour un, Poufsouffle pour tous !

descriptionA werewolf means « loup-garou » in french  EmptyRe: A werewolf means « loup-garou » in french

more_horiz


A werewolf means « loup-garou » in french Septembre 2021 et Janvier 2022 Lundi 6 septembre 2021

J’avais gentiment proposé à chaque élève de se présenter, pour se mettre dans une bonne ambiance. Je savais que la situation était particulière, alors je ne voulais pas trop les brusquer avec une nouvelle professeur qu’ils ne connaissaient à peine. Une petite brune leva la main, mais avant même que je lui donne la parole, elle se leva. Je fronçais les sourcils. « Athéna Meyers, deuxième année, loup garou mais surtout fléau des professeurs… et des parterres de fleurs !! J'aimerais vous souhaitez la bienvenue dans notre école Mme Blackwood, Enfin, à notre façon bien sûr ! » Les bras croisées, je la laisser sauter de bureaux en bureaux, sous les yeux hilares de ses camarades, en chantant une chanson… Discutable. Si elle voulait jouer à ça, elle allait me trouver. Quand elle sauta devant moi, après sa révérence, j’applaudissais. Tous les élèves se turent.

D’un coup de baguette magique, je remis les livres à leur place, et regarda Miss Meyers dans les yeux. « Très belle performance, Miss Meyers. Mais quel dommage. De la part d’enfants persécutés, de la part de créatures qui sont obligés de se cacher, je m’attendais à plus de compassion. » Je balayais la salle du Regard, les sourcils froncés. « Après tout. Ça fait des semaines, voir une année que vous êtes cachés. C’est vrai, je viens seulement d’arriver du monde extérieur. Le monde dangereux que vous fuyez. Peut être que la semaine dernière, ou même il y a deux semaines, j’ai vu ou vécu des choses qui me marqueront à vie. Peut être que je suis traumatisée. Peut être que je fais des cauchemars la nuit. » J’haussais les épaules. « Alors oui, peut être que de la part de gens comme moi, je m’attendais à un meilleur accueil. A un accueil compatissant. Parce que nous sommes tous dans la même galère. Peut être était ce trop demandé d’avoir un accueil chaleureux, et bienveillant, de la part d’enfants que j’espérais matures. Apparemment, ce n’est pas le cas. Quel dommage. » Je regardais enfin Miss Meyers dans les yeux. « En tout cas, sachez que je n’accepte en aucune manière ce comportement. C’est de l’irrespect le plus totale, surtout envers des adultes qui vous protègent du monde extérieur et qui font tout pour vous donner une vie normale. » Sous la colère, je laissais mes yeux changer de couleur.

A werewolf means « loup-garou » in french  LawfulAdeptGoose-small

« Plus un mot, Miss Meyers. Je ne veux plus vous entendre. Retournez à votre place. J’espère sincèrement que vous vous rendrez compte qu’avec un comportement pareil, vous blessez des gens. Et que si vous ne vous rendez pas compte du mal que vous faites, vous allez vous retrouver très seule. Et le jour où vous aurez besoin d’aide, personne ne sera là pour vous aider, parce que personne ne le voudra. » Je la regardais s’asseoir. Je vis aussi tous mes autres élèves silencieux, mal à l’aise, mais surtout, conscient du mal qu’ils avaient pu me faire. J’en vis même certains culpabiliser. Je pouvais être une professeur très bienveillante, mais il était hors de question que je laisse des élèves me marcher sur les pieds.

Lundi 6 septembre 2021 – soir

« Ce sont les directeurs Parkinson et Parkinson qui m’ont envoyée… » J’haussais un sourcil. Cela ne m’étonnait même pas. Je m’assis en face d’elle, en lui faisant un signe pour qu’elle continue. « Ils ont dit que je devais venir vous présenter mes excuses pour mon comportement de ce matin... » Je restais stoïque face à son regard noir. Elle devait aussi m’en vouloir, pour avoir retourné la classe ce matin. Mais je n’allais certainement pas changer mon point de vu. Bien que je n’avais pas été personnellement traumatisée, je n’osais pas imaginer comment un professeur qui n’arrivait pas à s’imposer face à cette classe. « Ils disent que c'est à vous de déterminer qu'elle devrait être ma punition... » Oh. Intéressant. A Poudlard, si les professeurs ne punissaient pas eu même, c’était les Directeurs qui s’en chargeaient.

Je ne répondis rien pour le moment, touillant inutilement ma cuillère dans ma tasse de thé. Une punition éducative et participative serait le mieux bien sûr. Je ne suis pas une adepte des punitions humiliantes. Je lâche un petit soupir avant de regarder Athéna. « J’espère que vous vous rendez compte que vous avez fait preuve d’un irrespect sans nom. Que beaucoup de professeurs ne réagiraient pas comme moi. Les plus faibles partiraient, et ce ne serait pas une victoire pour vous, bien au contraire. Et les plus sévères réagiront de manière bien pire que moi. » Je lui adressais un petit sourire. « Alors voilà ce que je vous propose. Je souhaiterais que vous me fassiez une rédaction. Sur le respect. Et sur l’importance du respect, ou de la bienveillance entre tous. Et quand cette rédaction sera faite, je veux que vous en fassiez un exposé à la classe au prochain cours d’Histoire de la Magie. » J’ai un petit sourire amusée. Quand je pense que j’étais une peste à Poudlard avec Margo… Entre temps, j’ai grandi. J’ai mûri. Et les temps ont changé.

Mardi 18 janvier 2022

Je regardais mon élève respirer à toute allure. Je la laissais s’assoir et reprendre son souffle. Je ne comprenais pas ce qui pouvait bien l’inquiéter comme ça. La pleine lune devait jouer, sur ses capacités mentales. Mais surtout, est ce que la pleine lune était également la cause de son inquiétude ? « Professeur… Je…. Ce soir …. La pleine lune … » Ah. J’avais raison. Je fis un signe de tête pour l’inviter à continuer, les sourcils légèrement froncés. Je voulais qu’elle comprenne que j’étais toute ouïe, et que je ne prenais pas son angoisse à a légère. « Oui ? » « Le complexe n’est pas comme Merlin Castle. C’est totalement différent. Je ne connais personne ici et il n’y a pas de meute…. Et… Et…. » Oh. Je comprenais où était le problème. Je fis une légère grimace quand je vis ses griffes se planter dans mon fauteuil vintage, mais ne dis rien. Je le réparerais demain.

Je me levais pour donner un verre d’eau à miss Meyers ainsi qu’une barre de chocolat. Je voulais qu’elle se calme. Et surtout, même si cliniquement, le chocolat aidait à se remettre d’une confrontation avec les Détraqueurs, mentalement, ça aidait également à calmer les crises d’angoisse. « Mangez, ça va vous faire du bien. » Je soupire légèrement, le temps qu’elle mange un carré. « Vous n’avez pas vous inquiéter. Vous serez avec les mêmes personnes que le Merlin Castle, ce ne sont pas des inconnus. Et puis vous serez avec moi, également. » Je lui souris, bienveillamment. « Je fermerais bien la porte, après avoir fait l’appel. Le werewolf complexe ressemble à une forêt, vous pourrez ainsi gambader toute la nuit. » Je marquais une pause, le temps que ça rentre dans sa tête. « Et puis, vous n’avez qu’à considérer vos camarades comme une sorte de meute provisoire. Moi-même, je n’ai pas de meute. En fait, pour vous dire la vérité, je considère mes amis et ma famille comme une meute. » Je pensais à Margo, et à Samaël. Même si l’une n’était loup garou qu’à moitié, et l’autre un sorcier basique, je savais que je pouvais compter sur eux les nuits de pleine lune, si je n’étais pas au werewolf complexe.
:copyright:️ Justayne

_________________


Qu'on le veuille ou non, on forme une famille désormais.

descriptionA werewolf means « loup-garou » in french  EmptyRe: A werewolf means « loup-garou » in french

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum